Je ne comprends pas les jeunes de mon âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je ne comprends pas les jeunes de mon âge

Message par Alpha Phoenix le Dim 13 Avr 2014 - 11:31

Salut à tous ,
Je poste ce topic pour vous parler d'un souci qui me semble récurrent chez les zebres,en faite je trouve les gens de mon age(17 ans) totalement abrutis, et encore je suis poli, j'ai l'impression de voir chaque jour dans mon lycée des gens qui pratiquent un individualisme d'une nouvelle forme,ils font tout pour intégrer des groupes (écraser les autres,faire des coups tordus) dans le but de se protéger eux-mêmes,et il est très fréquent que je voie des gens se passer la pommade une semaine après s'être poignardés dans le dos...
En fait dans ma classe je suis le seul a avoir une intégrité morale ,et je suis aussi le moins populaire,je n'ai jamais baissé mon futal .
J'ai l'impression que plus j'avance dans la vie moins j'ai d'amis par rapport aux autres,mais que les trois amis que j'ai sont des vrais.
Plus j'avance plus je diffère des gens de mon âge,et plus je les trouve faibles et lâches .J'en ai marre des rats qui ont besoin d'être en bande pour exister.
je ne voudrais pas paraître mégalo, mais j'ai l'impression de faire partie des rares personnes de mon âge a en avoir une paire ,et ça me coûte ma popularité...
Merci de m'aider et de me faire part de votre expérience.

Alpha Phoenix
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 124
Date d'inscription : 28/12/2013
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends pas les jeunes de mon âge

Message par valerian le Dim 13 Avr 2014 - 11:42

sa te rassure si je te dit que tu n'est pas le seul ?

au colege les seul personne avec qui je discutait c'était des Z

comme je le remarque souvent les personne avec qui je m'entent le mieux se son les ado moins âgé et plus âgé et les adulte donc niveau réputation c pas glorieux ^^

au plaisir de te reparler !

valerian
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5789
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 18
Localisation : chez les fifou de saint Nazaire ( lycée xp )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends pas les jeunes de mon âge

Message par UK09 le Dim 13 Avr 2014 - 11:44

il est très fréquent que je voie des gens se passer la pommade une semaine après s'être poignardés dans le dos...
Ca, c'est la vie. On ne peut pas passer notre temps à se taper dessus.

En fait dans ma classe je suis le seul a avoir une intégrité morale ,et je suis aussi le moins populaire,je n'ai jamais baissé mon futal .
Si tu t'en sens le courage, continue comme ça.  Cool 

J'ai l'impression que plus j'avance dans la vie moins j'ai d'amis par rapport aux autres,mais que les trois amis que j'ai sont des vrais.
N'est-ce pas suffisant?  Very Happy 

Être populaire n'a jamais été mon fort, et le peu de temps où j'ai été amené à l'être, c'est épuisant pour un zèbre...
Les gens te respecteront si tu garde ta ligne de conduite et si tu es cohérent. Alors, oui, le respect est une récompense longue à acquérir mais ça commence déjà par se respecter soi-même. Si tu te respectes, les gens se sentiront respecter par toi et d'autres horizons s'ouvriront.

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends pas les jeunes de mon âge

Message par Sol œil le Dim 13 Avr 2014 - 12:18

Alpha Phoenix a écrit:Salut à tous ,
Je poste ce topic pour vous parler d'un souci qui me semble récurrent chez les zebres,en faite je trouve les gens de mon age(17 ans) totalement abrutis, et encore je suis poli, j'ai l'impression de voir chaque jour dans mon lycée des gens qui pratiquent un individualisme d'une nouvelle forme,ils font tout pour intégrer des groupes (écraser les autres,faire des coups tordus) dans le but de se protéger eux-mêmes,et il est très fréquent que je voie des gens se passer la pommade une semaine après s'être poignardés dans le dos...
En fait dans ma classe je suis le seul a avoir une intégrité morale ,et je suis aussi le moins populaire,je n'ai jamais baissé mon futal .
J'ai l'impression que plus j'avance dans la vie moins j'ai d'amis par rapport aux autres,mais que les trois amis que j'ai sont des vrais.
Plus j'avance plus je diffère des gens de mon âge,et plus je les trouve faibles et lâches .J'en ai marre des rats qui ont besoin d'être en bande pour exister.
je ne voudrais pas paraître mégalo, mais j'ai l'impression de faire partie des rares personnes de mon âge a en avoir une paire ,et ça me coûte ma popularité...
Merci de m'aider et de me faire part de votre expérience.

Bonjour Alpha Phoenix je comprend ton problème, mais puis je te poser quelques questions ?

Tu dis détester l'individualisme observer chez les autres ? Mais d'une certaine façon en les voyant comme des être faibles et lâches ou comme des rats, ne te sépare tu pas d'eux compulsivement afin de te préserver et par se mouvement séculaire même engendre conflits et division psychologique en toi ?

D'une certaine manière en les jugeant ainsi tu te sépare d'eux et parce que tu entretient des images tu n'entretient des rapports qu'avec les images édifiés par ton esprit ? si tu met les gens dans des cases par tes propres soin au gré de tes observations et de tes conclusions, comprend et observe que profondément, psychologiquement tu ne fait que te battre en substance contre tes propres images ? voila pourquoi le conflit psychologique survient ?

L'humanité entière est ainsi nous entretenons des images d'autrui, de groupe, etc, et nous nous figurons lutter contre cette entité extérieur alors que le conflit intervient en nous car nous n'observons pas que cette lutte est conte "nous même" , contre les images que nous avons construite.

Alpha Phoenix je suis conscient que ceci est très difficile à comprendre, nous nous figurons tout le temps que la souffrance vient des autre (l'enfer c'est les autre) mais profondément c'est nous qui entretenons une séparation avec les autre afin de se garantir un sentiment de "moi" vigoureux.

Ici je ne t'inviterais à aucune méthode, rien de tout sa, mais si tu observe attentivement le ressentiment, les jugements que tu as à l'encontre d'autrui, les rapports entretenu, si tu observe sans choix juste voir se qui est sans distorsions, voila la véritable révolution qui vaille la peine d'être vécu, et non celle qui nous pousse à nous battre les uns contre les autres, tu découvrira peut être quelque chose de nouveau et t'affranchira par la même des réactions entretenu avec autrui, tu sera alors libre ...

Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends pas les jeunes de mon âge

Message par Cleore le Dim 13 Avr 2014 - 16:57

Les joies de l'adolescence. Heureusement un jour, elle se termine. Juste un peu de patience.

Au moins tu as trois vrais amis, et c'est déjà très bien. Je n'en ai pas eu beaucoup plus à cet âge et ça m'a suffi. Les autres, j'ai fait comme s'ils n'existaient pas. J'ai commencé à m'épanouir un peu après le bac, quand j'étais étudiante. Nous étions tous un peu plus mûrs, l'état d'esprit était différent. C'était il y a longtemps, je ne sais pas trop ce qu'il en est maintenant.

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

On est deux!

Message par sara1704 le Dim 13 Avr 2014 - 18:32

Moi aussi j'ai se problème, j'ai l'impression d'avoir le corp d'une gamine de 14 ans mais d'avoir la maturité du femme de 22 ans (oui j'ai 14 ans), voilà pourquoi au fur et à mesure de ma vie, je me suis crée un deuxième moi, une sorte de rôle théâtral que je joue au quotidien devant les jeunes de mon âge. Malheureusement, menait une double vie me coûte et me pese lourd, ne pas être soi même est une souffrance, et qui plus est, je suis interne ce qui n'arrange guère les choses. Voilà pourquoi ces derniers temps j'ai vu apparaitre en moi une profonde mélancolie, et je sens, autour de mon cou, une corde qui me serre de plus en plus, jours après jours. Je ne sais pas si je suis vraiment une surdoué, n'éyant jamais fait de test de QI, mais je sais que les sujets qu'on traite sur se forum me passionne énormément.

sara1704
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 13/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends pas les jeunes de mon âge

Message par Invité le Dim 13 Avr 2014 - 19:56

J'en ai marre des rats qui ont besoin d'être en bande pour exister.

ça me coûte ma popularité...


Beaucoup de contradiction dans tout ton texte "je" t'amène a réfléchir la dessus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne comprends pas les jeunes de mon âge

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum