Méditer pour éteindre le mental

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Méditer pour éteindre le mental

Message par Timyus Végétari le Mar 26 Oct 2010 - 18:40

Bonjour Smile

Ce sujet n'a pas sa place dans spiritualité... mais bien dans un endroit lié à la zébritude. La raison est qu'elle n'a pas de but spirituel, bien que si il peut ouvrir des zèbres à leur spiritualité, tant mieux. Son but est de parler d'éteindre le mental et ainsi vivre le présent. Pour un zèbre cela signifie réussir à arrêter de penser malgré lui Smile JSF a prévenu que la méditation et son but, éteindre le mental et vivre le présent, était un exercice difficile et problématique même pour un zèbre. Mais le meilleure moyen de savoir si cela vous convient, et d'essayer, de persévérer et ensuite voir si ça va ou pas.

Je pratique maintenant sérieusement une méditation sur ma respiration en position assise, les yeux fermées. On appelle cela une méditation passive. Puis de temps en temps je m'entraine progressivement à faire de la méditation active, dans la vie quotidienne, c'est à dire les yeux ouverts, quand je mange, marche, me brosse les dents... de manière à être là à l'instant et ne pas analyser ce que je fais, ni même ressasser le passer ou projeter sur l'avenir. C'est difficile, mais les maigres résultats sont assez satisfaisant ne serait-ce pour me démontrer que je peux y arriver Smile Petite anecdote sympa, récemment, j'ai réussi à me sentir content pour rien et à le maintenir une demi heure après la méditation passive Smile

Qu'on soit zèbre ou pas, notre mental ne s'arrête jamais de s'agiter malgré nous. De notre côté, nous agissons avec le mental comme des drogué de l'intellect Laughing En effet, notre égo à besoin du mental pour maintenir son existence et pour nous motiver à vivre à travers lui, il nous fait croire que si nous arrêtons de penser, nous ne sommes plus. Ainsi, nous croyons que nous sommes ce que nous pensons. Nous nous identifions à nos pensées, et de même nous identifions le monde à nos pensées. Autant dire que nous vivons dans l'illusion de la réalité Smile Nous croyons aussi fermement que la créativité se trouve dans le mental, et là encore nous nous trompons et nous restons enchaîné aux caprices de ce dernier. Pourtant ce qui différencie l'artiste du technicien, le spirituel du religieux, le génie du scientifique, l'enfant de l'adulte Razz c'est que l'un produit sans penser alors que l'autre ne fait que penser, intellectualiser, et parfois produit quelque chose d'intéressant (entre deux cachets d'aspirine) Laughing

Ainsi, pour cesser cette intellectualisation qui nous empêche même de simplement goûter un fruit sans penser à autre chose, ou à comment elle est arrivé là, la méditation propose d'éteindre le mental, et de ce fait, l'égo, pour laisser place à l'être. Bon là on entre dans le spirituel, passons Smile Le principe est simple, cesser de regarder en arrière, ou en avant, et s'arrêter sur le présent. Oui, mais, le présent, ça n'existe pas ! Et bien là encore, si notre mental sait que chaque fois que le temps s'écoule et que donc on passe du passé au futur sans interruption, perpétuellement, il s'agit d'un concept stratégique de l'égo pour maintenir son pouvoir sur nous. En effet, certes si on y réfléchit plus loin, il semble que nous soyons sans cesse à passer du passé au futur sans arrêt, mais le présent n'est pas une unité infinitésimale que nous plaçons dans le temps, il s'agit d'une tranche de temps court. Ainsi, en voyant le présent ainsi on peut s'y arrêter, et y prendre le temps d'apprécier, d'observer... Smile
Tout est dans la manière de voir les choses Smile

Avez-vous déjà essayé la méditation ? Et d'autres techniques de concentration pour arrêter le temps dans votre tête ? qu'en pensez-vous ?
avatar
Timyus Végétari
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 539
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 35
Localisation : La lune

http://thee-donistmonk.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par V.Lady le Mar 26 Oct 2010 - 18:48

Oh, merci Timidou pour ce sujet... voilà un long moment que j'avais promis de l'ouvrir ( Embarassed )...

Je repasserai pour y répondre longuement...

(je suis méditante , bien sûr ! par contre, j'évite de léviter (prems pour le jeu de mots éculé !))

V.Lady
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2239
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 43
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par bluecat le Mer 27 Oct 2010 - 7:57

.


Dernière édition par bluecat le Lun 7 Fév 2011 - 20:18, édité 1 fois
avatar
bluecat
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 39
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par Zébu le Mer 27 Oct 2010 - 9:40

J'ai découvert la méditation (et le Yoga qui y est très lié) il y a quelques années dans ma recherche de la fameuse touche pause du mental.

Comme seul l'instant présent est réel et que le passé et le futurs ne sont que pensées, je me suis naturellement tourné vers la pleine conscience.
En gros, il s'agit de se concentrer sur l'instant présent en prenant conscience de tout ce qui le compose: sensation, pensées, émotions...
Ca peut être de la marche, manger quelque chose, faire la vaisselle, conduire... tout peut se faire en pleine conscience. On est très étonné du plaisir et de l'apaisement que procure ces choses simples.

L'exercice est compliqué car il demande une concentration qui fait souvent défaut aux zèbres. L'esprit à vite tendance à vagabonder loin de l'objet de la méditation. Au début de la pratique, je n'arrivais pas à rester centré plus de 10 secondes....
Mais avec le temps, du courage et de la persévérance, on apprend à mettre au repos son mental et aussi à observer les pensées qui sont les notre.
La méditation permet aussi de prendre conscience de ses pensées.
C'est un peu comme sortir du film de notre vie pendant un instant pour en devenir spectateur et donc se libérer de ces pensées qui agissent à l'insu de notre plein gré.

Avec la méditation, j'ai découvert le sens du verbe "être", plutôt que faire ou avoir. Quelle joie !

A essayer donc.
avatar
Zébu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 51
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par Black Swan le Mer 27 Oct 2010 - 13:01

Dites quelqu'un peut me dire comment on fait, je pensais acheter "le yoga pour les nuls" quelqu'un à des infos sur ce bouquin ou tout autres manières qui m'aiderais à le faire sans sortir de chez moi?

Merci.
avatar
Black Swan
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 51
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par eric the guy le Jeu 28 Oct 2010 - 9:41

@swan : voilà swan comment je l'ai appris
1ère étape : se débrancher de la vie quotidienne c'est-à-dire couper tout ce qui peut être une gêne lors la méditation : le téléphone, la télé, la radio ... et atténuer autant que possible les éléments extérieurs : bruit, sensation de froid

2ème étape : se positionner pour la méditation. Plusieurs choix, à choisir selon ce qui nous convient le mieux. S'assoir sur une chaise, se mettre en demi-lotus (je n'ai encore jamais rencontrer d'occidentaux qui faisaient le lotus complet) . 2 points importants :
- conserver le dos bien droit en alignant les fesses, le dos, le cou et la tête. Et sans forcer! (ce qui est le plus dur)
- conserver un certain tension musculaire dans un certain lâcher prise (je sais c'est somme toute un peu contradictoire mais le lâcher prise n'est pas se laisser aller et s'endormir aussi si les muscles se relâchent ils doivent conserver une tenue et non un complet relâchement comme quand on dort ..)

3ème étape : ensuite il y a plusieurs possibilités et c'est selon. Là je vais parler d'une méditation avec un objet (il y a des méditations sans objet mais c'est pour les initiés .. ). Un objet peut être ta respiration, une bougie. Si vous optez pour un objet que vous placez devant vos yeux, placez le à environ 1m50 de vous en plongé de manière à ce que vos yeux sont légèrement en plongé lors de la méditation

4ème étape : quel que soit l'objet choisi il importe au commencement de la méditation de se centrer gentiment (c'est-à-dire sans forcer et sans le vouloir absolument sur soi). L'une des méthodes la plus efficace est de se concentrer sur sa respiration et de "regarder" comment on respire .. puis toujours sans effort de basculer si ce n'est pas déjà le cas vers une respiration abdominale (d'où l'importance du dos droit car sans le dos droit, l'abdomen n'est libre pour ce type de respiration).

5ème étape : centrer son esprit sur l'objet de méditation. Si c'est la respiration, suivre les mouvements de la respiration et sentir l'air qui passe dans ses narines, son oesophage, le ventre qui se gonfle à l'inspir, les côtes qui s'écartent légèrement (un Google sur la respiration abdominale explique comment faire cette respiration) .. et ceci sans forcer (j'insiste sur le "sans forcer" car si la respiration abdominale bien faite libère les tensions, mal faite elle peut être source de tension, d'angoisse - le corps humain est compliqué !)
Si c'est une bougie concentrer son regard sur la bougie .. là encore sans forcer : pas besoin de froncer les sourcils ! et en percevant la bougie pour ce qu'elle est et peut être : une couleur, plusieurs couleurs, une odeur, une chaleur, une source de joie, une source de peine, .. chacun a son vécu de la bougie. L'idée n'est pas encore de s'obliger absolument à penser et voir la bougie mais si on est déconcentré de cette bougie de ramener gentiment sans se culpabiliser son attention vers la bougie.

C'est une idée très importante de la méditation : durant la méditation, nos pensées, nos idées ne seront pas stoppées (ah si ça pouvait être le cas!!) mais si en plein milieu de la méditation, on pense qu'il y a encore le dîner à préparer, les devoirs du gamin à surveiller, le patron qui nous tape sur les nerfs, SANS CULPABILISER et SANS EFFORT, il s'agit de ramener notre attention vers l'objet de méditation.
L'exercice de méditation c'est également de se rendre compte de ces "égarements" de la pensée et en 10/20 mn de méditation, il peut y avoir pas mal !! c'est pas à un zèbre que je vais l'apprendre!! Et de les accepter !
je fais une parenthèse sur un livre de méditation que j'ai lu : un maître de méditation demandait à un élève novice de passer une journée entière dans une grotte sans réfléchir. L'élève s'installe dans la grotte et se dit : "aujourd'hui je ne pense pas!". Le soir son maître lui demande "Alors?" "maitre, je suis désolé, je n'y suis pas arrivé ; des milliers me sont venus aujourd'hui, impossible de ne pas penser". Le maître lui dit alors : "Demain tu vas recommencer mais là tu vas essayer de penser, faire que penser". L'élève se dit "ça je vais y arriver sans problème". La journée du lendemain passée, le maitre lui demande : "alors?". "Maitre, je me suis assis et j'ai essayé de penser, rien que penser à plein de choses et ... mon esprit s'est calmé et j'ai beaucoup moins pensé".
Peut être que méditer n'est pas vouloir absolument arrêter de penser mais d'orienter sa pensée. Aussi lors d'une méditation, des milliers de pensées vont passer dans notre esprit mais il faut les traiter comme des pensées et les laisser passer sans s'arrêter dessus :
je médite sur la bougie et l'idée du petit dernier qui a cassé le vase de l'entrée ce matin passe .. laisser passer cette pensée sans s'y arrêter et sans essayer de comprendre pourquoi elle est passée ... recentrer calmement son attention sur la bougie sans se dire "aie je n'arriverais jamais à méditer car je pense à plein de choses en même temps". Considérer que lorsqu'on médite on est dans un ciel avec des nuages (nos pensées) qui passent et ne pas essayer de les arrêter (avez-vous déjà essayer de stopper un nuage?!)

Voilà mon expérience de la méditation. J'ai encore plein de choses à apprendre dessus. Comme c'est très personnel à vivre, je ne sais pas si j'ai bien fait passer mon ressenti, bien expliqué les phases (très arbitraires d'ailleurs)
Et je finirai par une conversation que j'ai eue avec une nonne bouddhiste l'été dernier : "il y a des jours où je n'arrive pas à méditer" me dit-elle
"Mais Donna ça fait 30 ans que tu pratiques la méditation, tu dois pouvoir y arriver quand tu veux où tu veux!" lui dis-je
Elle m'a souri sans me répondre ... frustrant et après réflexion, je me suis dit que c'est peut être ça notre destin d'humain : ne pas toujours pouvoir tout maîtriser .

Et vous comment vivez-vous vos séances de méditation?



Dernière édition par eric le Jeu 28 Oct 2010 - 16:39, édité 2 fois
avatar
eric the guy
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 48
Localisation : Ile de Fance (Les Ulis)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par Timyus Végétari le Jeu 28 Oct 2010 - 12:57

L'image des nuages est l'image qui me va le mieux pour comprendre comment sont les pensées et accepter qu'elles soient là et mieux comprendre comment réagir par rapport à elles. Les laisser passer, simplement. Il y a bien des moments ou le ciel est parfaitement bleu Smile
avatar
Timyus Végétari
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 539
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 35
Localisation : La lune

http://thee-donistmonk.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par Invité le Jeu 28 Oct 2010 - 16:44

Si je ramasse un caillou lors d'une promenade, et que je me concentre sur ce caillou, que cela devienne l'unique objet de mon attention et que celui ci devient (bien qu'il soit moche) l'égal, au présent, de tout, que ce soit la plus importante chose au monde, et que cela reste une source de bonheur de satisfaction ultime, est ce une forme de méditation?, ou plutôt de la bêtise et de la sacralisation?

Ensuite, si je ferme les yeux et que je m'empêche de penser, que je m'assois ou me couche à ne rien faire physiquement, et que tout à coup, j'ai la sensation d'être un objet dans du vide, et qui effectue des rotations dans un espace où il n'y a aucun ressenti physique, et j'ai la sincère impression d'être dans une dimension parallèle du néant mais en même temps tranquille, et le plus pur que je connaisse, je médite là?

Et si, mais là je me pose la question si ce n'est pas évident, si je garde les yeux ouvert, que j'utilise la fameuse recette de la méditation : ne se concentrer que sur un objet, et ensuite sur plus rien, et que j'arrive, sans bouger les yeux, à modifier ma perception : l'ensemble de ma vision se balance à droite puis à gauche, et en même temps je n'ai encore une fois, aucun ressenti physique, et un trou noir psychique, comme un absentéisme tout en faisant une activité machinalement. Je suis fou, j'ai fumé, j'ai des problèmes psychiques ou je médite?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par eric the guy le Jeu 28 Oct 2010 - 17:22

c'est très sérieux derrière une légèreté de ton très sympa :

La méditation est une "sensation de vie déconnectée connectée avec soi" (je trouve pas le terme que je cherche :-( pour l'exprimer mieux - désolé pour la périphrase) donc je dirais que toutes tes expériences ne sont pas de la méditation :

- méditer n'est en aucun cas à mon avis porter un jugement sur quel qu'objet que ce soit mais au contraire essayer de percevoir l'objet tel qu'il est sans jugement, sans l'idôlatrer ou le rejeter .. dans ton 1er exemple, l'objet source de bonheur ne peut pas une forme de méditation ..

- je ne pense pas qu'on te demande de t'empêcher de penser lors d'une méditation; au contraire, lors la méditation qui est intégrante à ton esprit, tu auras forcément des pensées qui viendront. De plus tu ne quittes pas ton corps quand tu médites, bien au contraire la méditation peut te permettre de mieux le ressentir. Tous comme les pensées les ressentis corporelles, tu peux les laisser passer (ex : "ça me chatouille le nombril là pendant la méditation") ou t'y arrêter quelques secondes pour aller plus loin dans ce ressenti .. pour moi la méditation ne cherche pas à ne plus penser et à ne plus ressentir son corps, le ressenti de ta chair avec les éléments extérieurs donc ce que tu dis dans ton 2ème exemple n'est pas une méditation .. mais peut être que d'autres ne seront pas d'accord

- dans ton 3ème ex tu as clairement fumé et bu en même temps .. attention c'est dangereux :-) La méditation te permet au contraire de te connecter au monde .. en fait je vais reprendre une image sympa qu'un méditant m'a donnée cet été : la méditation (LA et pas UNE) te permet de vivre le temps au présent entre chaque méditation, aussi une méditation est un caillou (que tu peux mettre symboliquement dans ta poche la journée) qui te permet de vivre ta vie au mieux (si c'est possible) jusqu'au prochain caillou (la prochaine méditation). Alors comment le fait de se déconnecter physiquement, psychiquement au monde peut être une méditation et s'inscrire dans ce chemin des petits cailloux, des petites méditations?

Je vais enregistrer pour me relire .. je sais plus ce que j'ai écrit ..
ouaip après relecture .. ça vaut ce que ça vaut.
avatar
eric the guy
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 48
Localisation : Ile de Fance (Les Ulis)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par Invité le Jeu 28 Oct 2010 - 17:38

D'accord, je comprends un peu mieux les limites du terme "méditation" et de ce qu'il englobe, alors je cerne un petit peu mieux l'idée qui s'en dégage; mais je ne voyais pas la méditation comme outil de vie mais comme une "autre façon de vivre", ou comme un réorganisateur du système humain, et un "restructurant"... Mais c'est fou à quel point on peut se "shooter mentalement" non? (je n'avais pas vraiment fumé; ou alors à mon insu?) En fait, quand je médite ou que je crois méditer, je dois faire n'importe quoi, je ne suis pas plus sociable, plus dans le monde, je suis juste libéré de tout et en harmonie avec tout, tout en étant sensiblement comme un "caillou", disons que je "vis le vide", je me trompais sûrement en me disant que c'était l'instant présent. Mais alors la question que je me pose, c'est : Qu'est ce que je faisais? (et en même temps j'ai la sincère impression de passer pour un couillon^^).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par eric the guy le Jeu 28 Oct 2010 - 18:00

ben non tu n'es pas un couillon .. loin de là même. Et il n'y a pas une manière de méditer; mon topic précédent était mon opinion et pas une réponse ultime.
Ce que tu faisais : à mon avis tu étais plus dans un état de très grande relaxation, de lâcher prise (là tu pourras m'enseigner comment tu fais car le lâcher prise est un mystère pour moi!). Ce qui est super aussi

Matthieu ricard, moine bouddhiste (je dis tout de suite que je suis pas bouddhiste mais j'en ai cotoyé pour comprendre ce qu'est la méditation), traducteur du dalaï lama pour la France répond à un interview :

"Méditer c’est faire le vide en soi, c’est tout enlever ?

Absolument pas ! Vous faites le vide en restant immobile comme un légume ? ce n’est pas le but ! Cultiver, se familiariser, c’est cultiver des qualités dont nous avons le potentiel, mais que nous laissons complètement inexploitées. "

Et je suis loin de tout comprendre à la méditation ;-)
avatar
eric the guy
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 48
Localisation : Ile de Fance (Les Ulis)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par Arkenciel le Jeu 28 Oct 2010 - 21:44

C'est marrant pour éteindre le mental, depuis quelques semaines/mois, j'utilise une image qui provient d'un film, en l'occurence Star Wars III si mes souvenirs sont bons.

Au tout début, quand les jedis ont pour mission de libérer Palpatine qui est attaché dans un vaisseau séparatiste, ils tentent d'entrer dans le hangar du vaisseau en question et pour les en empêcher, les ennemis tentent de fermer les portes (qui sont coulissantes).

Ainsi quand j'ai envie d'éteindre le mental, j'imagine que les mêmes portes de hangar coulissent tout autour de ma tête et que ça empêche les trucs extérieurs de passer tout en créant le vide à l'intérieur.

Voilà c'était ma petite anecdote (ultra !) bizarre mais c'est vraiment ce que je fais et ça marche pas mal du tout ! =)
Alors qu'autrefois j'avais jamais trouvé vraiment de moyens pour éteindre le système, alors j'attendais qu'il s'épuise la majorité du temps.

En fait, je pense que pour éteindre son mental, on doit se focaliser sur un truc précis mais qui soit plutôt neutre. C'est comme ça que, à l'instant où j'écris, je vois ma méthode (j'y avais jamais réfléchi avant, trop heureux que ça marche ^^).
avatar
Arkenciel
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 202
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : Dans la Lune ;)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par foufouille le Ven 29 Oct 2010 - 17:58

il ya differend but a la meditation
donc il y a des facons differentes de mediter
certains yogi essaye de comprendre et maitriser leur corps et leur esprit
d'autre de penser a rien ou de sentir le monde
ou encore de rejoindre "dieu"

foufouille
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 67
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 48
Localisation : aube

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par eric the guy le Ven 29 Oct 2010 - 18:19

oui je suis d'accord avec toi foufouille.
Après c'est à chacun de faire son expérience de la méditation selon ses souhaits et ce qu'il y recherche
avatar
eric the guy
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 48
Localisation : Ile de Fance (Les Ulis)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par foufouille le Ven 29 Oct 2010 - 18:26

la technique de base est assez facile a apprendre
c'est a longue et quand on tient assez longtemps, qu'on peut appprendre des choses differentes
mon record est de 3H sans interruption
controler sa respiration tout le temps (presque) ca empeche aussi de penser ....... un peu

foufouille
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 67
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 48
Localisation : aube

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par V.Lady le Sam 30 Oct 2010 - 17:38

@Éric : je dois être la seule occidentale à être capable du lotus, alors... non, sérieusement, ce n'est pas difficile, c'est une question de pratique, comme tout.

Lorsque je médite, je suis assise sur un coussin, genoux au sol, en lotus ou non, d'ailleurs, ça dépend du corps que j'ai ce jour là, l'important est vraiment la stabilité de la posture. Être en tailleur ou semi-lotus longtemps ne me pose pas de problème, mais je suis yogini, alors...

J'utilise plusieurs techniques de méditation : la concentration sur la respiration (évidemment, il faut savoir respirer par le ventre...) est un bon début. En général, j'y ajoute un mantra à dimension spirituelle... mais dont le sens m'échappe un peu. L'idée est de se concentrer pour éviter de retenir les pensées qui passent. J'ai donc deux sources de concentration... en plus de celle que nécessite la posture, bien entendu. Comme il est difficile d'éteindre le flux des pensées, l'important est vraiment d'apprendre à ne pas les attraper et les examiner, mais seulement à les regarder passer, et partir, sans jugement. Idem pour les émotions.

Ensuite, il m'arrive de pratiquer d'autres types de méditations : d'ouverture au monde et d'harmonie, de purification, en fonction de la saison... etc. En général, ce sont des méditations guidées d'abord (en cours), et, lorsqu'elles me plaisent, je les répète seule. Elles sont basées sur des techniques simples de visualisation.

Enfin, dernièrement j'ai été invitée à rejoindre un groupe de méditation, le vendredi soir... et la puissance du groupe est très impressionnante.

Il m'est arrivé une fois de décrocher réellement et d'atteindre le samâdhi... c'est incomparable, le bien-être absolu. Malheureusement, je ne pratique pas assez régulièrement pour avoir réitéré.
Je terminerai ce message très décousu et superficiel (désolée) par ce que m'apporte la pratique de la méditation :
le bien-être, l'ouverture, l'apaisement, la joie, le calme, la capacité d'accueil, l'unification, le sentiment d'être reliée...

(argh, mais pourquoi je ne suis pas plus disciplinée ?)




V.Lady
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2239
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 43
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par Romulus le Dim 31 Oct 2010 - 9:38

Bonjour, je médite souvent, cela m'aide à me sentir bien dans mon corps. Cependant, les exercices où il faut rester concentré, et "ne plus penser à rien" restent étrangers à moi. Je n'y arrive toute simplement pas... timidouveg ton post est très intéressant. Moi aussi j'identifie mon existence à mon intellection perpétuelle.
avatar
Romulus
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 750
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par foufouille le Dim 31 Oct 2010 - 9:41

on peut pas penser a rien
"Comme il est difficile d'éteindre le flux des pensées, l'important est vraiment d'apprendre à ne pas les attraper et les examiner, mais seulement à les regarder passer, et partir, sans jugement. Idem pour les émotions.
"

foufouille
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 67
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 48
Localisation : aube

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par eric the guy le Dim 31 Oct 2010 - 10:59

@La Laie : oui j'ai aps été clair : je n'ai pas rencontré de lotus-woman / man occidental mais oui il doit y en avoir. Ce que je voulais dire aussi (et que j'ai pas dit!) c'est que chez les occidentaux le lotus complet demande un apprentissage, une intellectualisation alors qu'en asie, ça semble plus "inné" - une amie chinoise me l'a confirmé. Mais bon j'aime pas faire de généralité non plus .. il doit y avoir des asiatiques qui ne font pas le lotus Very Happy
En cas si tu pouvais m'aider à le faire je serais content

@PauluZ et foufouille : je suis plus de l'avis de foufouille : il n'est pas possible de ne plus penser du tout ou "de penser à rien". Sans être un grand connaisseur du cerveau (le truc dans la tête qui nous cause des soucis petits et grands!!) la méditation est une manière de créer des ondes différentes : http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2004111500.
Physiquement, "ne plus penser" reviendrait à "maîtriser" ou/et "contrôler" les synapses entre les neurones, à mettre une sorte de sas (fermé ou ouvert) entre les neurones. Est-ce possible? Est-ce cela dire "ne plus penser"?

Je suis plus à penser que la médiation ne sert pas à "ne plus penser" mais à penser autrement en entraînant notre cerveau à se centrer sur un objet (ou un concept, un mantra, une prière) et en laissant les autres pensées inévitables passer leur chemin : on ne "coupe" pas les synapses mais on s'entraine à réguler les connexions tant en qualité qu'en quantité. Et en "voyant" ce qui passe dans ces sacrées synapses.



avatar
eric the guy
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 48
Localisation : Ile de Fance (Les Ulis)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par eric the guy le Dim 31 Oct 2010 - 11:03

Pour le lien de mon topic précédent :
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2004111500
avatar
eric the guy
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 48
Localisation : Ile de Fance (Les Ulis)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par augenblick le Dim 31 Oct 2010 - 11:03

Pardon d'avance Wink
Moi en ce moment, je merdite !
avatar
augenblick
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par eric the guy le Dim 31 Oct 2010 - 11:08

merditer : pas besoin de définition, on sait tous ce que c'est
avatar
eric the guy
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 48
Localisation : Ile de Fance (Les Ulis)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par V.Lady le Dim 31 Oct 2010 - 11:45

@ Éric : la posture du lotus est effectivement difficile pour les occidentaux qui ont l'habitude de s'asseoir sur une chaise... et ainsi n'ont pas les hanches assez souples. En outre, les genoux et les chevilles sont très sollicitées... et il ne faut jamais aller contre son corps (principe de non-violence du yoga).
Je suis toujours assise en tailleur ou dans la posture de l'élève (la même sans le croisement des chevilles), y compris sur une chaise, lorsque la situation me le permet (je ne le fais pas en public...) depuis... la nuit des temps. Je préfère m'asseoir au sol que sur un canapé (si le sol est en bois...), ainsi donc, j'ai des habitudes d'assise que les occidentaux n'ont pas (Je n'ai aucun problème non plus pour m'accroupir talons au sol, à l'africaine) ce qui a certainement engendré une souplesse et un étirement des muscles profonds des hanches, ceux qui permettent l'ouverture.
Va voir ici et là, tu trouveras des exercices, si tu veux t'entraîner.


Ah, j'ajoute : la méditation n'a pas pour but d'arrêter les pensées... mais de les canaliser, de ne plus se focaliser dessus, d'utiliser autrement son cerveau... Elle apporte le calme et la paix. On m'a dit (source : un de mes profs de yoga, mais ça doit être vérifiable ailleurs) qu'une demi-heure de méditation équivalait à trois heures de sommeil profond au niveau de la récupération de l'organisme. En effet, en méditation, tout le corps est en sommeil, la respiration est allentie, le corps entier se met au repos, exactement comme dans le sommeil (c'est d'ailleurs pour cette raison que l'on se couvre tant pour méditer), tout le corps dort, sauf le cerveau qui (normalement, dans le cas d'une méditation réussie) fonctionne à plein, mais différemment de la conscience habituelle.
On a une énergie incroyable après une séance de méditation, mais une énergie sereine, pas polluée par l'excitation.


V.Lady
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2239
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 43
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par Invité le Mer 3 Nov 2010 - 0:49

Personnellement, mon expérience de la méditation est quelque peu différente. Je pense que beaucoup d'entre vous l'a approché par le yoga, et donc, les méditations de l'inspiration.

Je me suis personnellement créé une méditation, de ce que je lisais au collège sur les périples de bouddha, puis je me suis intéressé à la méditation au sein des Bouddhismes et du taoïsme philosophique. A l'inverse du Yoga, ou des modes ayurvédiques, la méditation des bouddhismes (du mahāyāna en tout cas) ciblent l'expiration. Et quoi de plus évolué et parfaite que la pratique du zen : zazen, la méditation assise, essence du zen.

Les techniques de méditations de son perfectionnées, plus anciennes que l'hindouisme, et maintenant plus parfaite que le zen. Il est cependant à dire que zazen reste incontestablement simple : s'asseoir où l'on veut, comme on veut. poser une main, la dominante, paume vers le ciel, juste posée comme une feuille, sur le bord de la cuisse, devant le pubis, l'autre posée dessus, comme en miroir, les deux pouces se touchant pour former un pont, ni en creux, ni en montagne, les deux pouces se touchent de sorte qu'une fourmi doit pouvoir tenir vivante entre les deux.

La posture est importante aussi : le dos droit, mais pas au garde à vous, les épaules tombent, le corps est vouté, peut importe, si l'attitude posturale ne fait pas mal, et qu'elle est simplement digne d'elle même.

Puis, pendant la méditation, ce cibler périodiquement sur la respiration, visant une expiration la plus lente possible (jusqu'à 5 minutes pour les grand maîtres), des pauses entre chaque phase. La posture, droite mais simple, le visage, neutre, et au repos, pas crispé, et les pouces. Ils doivent juste se toucher, pas appuyer l'un sur l'autre. S'il tremblent, c'est que vous pensez (c'est d'ailleurs assez troublant, parce que plus ils tremblent, plus on pense..., et c'est là un très bon exercice pour arriver à lâcher prise).

Car en fait, c'est de ça dont il s'agit à l'essentiel de la méditation : le lâcher prise. être capable d'abandonner son point de vue pour un instant. partir, et n'être plus que tout ce qui nous entoure. On pense d'abord à ces trucs physiques (objets, etc.) puis lorsqu'on y est, lorsqu'on est juste là on se demande en quoi c'était si dur, mais on reste là. attendre, et on voit passer toutes ses pensées, elles défilent, à une vitesse fulgurante, mais c'est agréable de les voir juste passer, on se sens de plus en plus léger, car nous on est là, et elles sont là bas, dans ce désordre, dans ce fouilli.

Voilà mes expériences de méditations. Qui ne sont pas très longues (20 à 30 minutes assises, jusqu'à une heure allongé), mais qui aident beaucoup, sorte d'obligation vitale : la preuve en est, j'ai arrêté de méditer pendant deux mois, et les symptômes qui s'en ressentent (bien que pas entièrement dus à un manque de zazen) sont ceux d'une dépression.

Après en avoir discuté avec d'autres personnes, qui font de la sophrologie caycédienne, une heure de méditation passive remplace environ 3 heures de sommeil profond. La méditation active est autre chose, je la pratique tout le temps, c'est une hygiène de vie. Mais je crois que l'endroit le meilleur pour l'y pratiqué, c'est le siège, car on est réellement face à nous même, et que l'on peut profiter de l'instant présent sans en avoir honte Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditer pour éteindre le mental

Message par V.Lady le Mer 3 Nov 2010 - 9:34

@ Clem : en yoga aussi le plus important est l'expiration, normalement, l'expiration doit être deux fois plus lente que l'inspiration, et, évidemment, entre inspir et expir il y a une pause, à plein, à vide.


V.Lady
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2239
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 43
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum