Page blanche, l'histoire d'une vie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Lun 7 Avr 2014 - 9:26

Bonjour,

J'ai 32 ans, j'ai débuté un travail avec une spy il y a maintenant quelque mois et ma spy m'a annoncé la semaine dernière ma "condition" d'adulte HP.
Bien que pour elle et depuis notre premier 1/4 d'heure de discutions cela est évident, je ne peut m'y résoudre et suis incapable de dire pourquoi (ou alors j'ai trop de raison de ne pas vouloir l'accepter).

Je ne sais pas trop comment cela "fonctionne", je n'ai pas fait de test de QI, je suis incapable de coucher mes raisonnement par écrit.

Bref, je voulais simplement vous annoncez mon inscription.

Merci de m'avoir lu.

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par UK09 le Lun 7 Avr 2014 - 12:51

Bah bienvenue à toi.  alien 

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par MissMiaouw le Lun 7 Avr 2014 - 13:31

Et bien bonjour à toi Smile

Prends ton temps, pose toi...

MissMiaouw
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 29/03/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Dim 18 Jan 2015 - 16:08

Bonjour,

Ma page blanche c'est peu a peu rempli.
De lecture en discutions; de discutions en anamnèse; d'anamnèse en lecture je découvre peu à peu les mots de mes maux.

J'ai gardé la même spy avec laquelle j'ai une relation de plus en plus confiante (sms et courriel à n'importe quelle heure du jour, de la nuit ou du petit matin; environ 1 à 2 visites par mois à 60€ la visite). J'essaie de ne plus trop la tester, de "lâcher un peu prise" lors de nos entretiens. Je me remets à saigner du nez régulièrement (1 à 2 fois par semaines). Ça m'étais plus arrivé depuis ma "moyenne enfance".

La discutions c'est ancrée dans mon foyer. Mon épouse a fait ses tests en touriste: QI à 126 jugée HPI par sa spy (qui n'est pas la mienne). Mon fils de 3.5ans s’ennuie à l'école et commençais a dire ne plus vouloir y aller et qu'il n’aimait plus sa maitresse (directrice de l'école). Mon épouse (orthophoniste) lui a fait passer quelques bilan comme ça. Il en ressort un niveau de langage/vocabulaire d'un enfant de 5.5 ans et tout le reste d'un enfant de 5ans. Nous avons provoqués une réunion avec la directrice de l'école (où je ne suis pas allé en accord avec mon épouse car trop à fleur de peau quand on me parle d'école et aujourd'hui de mon fils). La directrice n'a rien voulu savoir jusqu’à ce que mon épouse lui donne les résultats de ses bilans maison. Et là changement de braqués : ok pour un passage en moyenne section, effectif depuis janvier. Depuis, mon bonhomme dit apprécier sa maitresse et l'école ...

Et moi dans tout ça ? Rien ou presque. J'ai écrit un ouvrage à l'attention de ma mère, frère et sœur (avec qui la communication n'a jamais était réelle) que je leur ai offert à noël. Cet ouvrage parle de moi de ma naissance à aujourd'hui, au travers les pensées qui ne m'ont jamais quittées. Petit manuscrit de 80 pages illustrées ... Aucun retour ... de personne.
Sentiment de solitude et de bêtise exacerbé.

Je me suis aussi occupé d'enterré mon jumeaux mort intra-utérus dans la quasi indifférence de ma mère que j'ai néanmoins manipulé pour quelle soit présente. La sensation la plus étrange a été pour la moi la rédaction de l’oraison funèbre. Il est vraiment étrange d'écrire sa propre oraison ! Un bouquet d'émotions et de pleurs ... Quand ma mère l'a lu, elle m'a tout de suite demandé si je l'avais faire lire à spy. Face à mon étonnement, elle m'a répondu qu'elle ne comprenait pas ce texte. Elle ne comprenait ni la tournure des phrases, ni les mots.
Sentiment de solitude et de bêtise exacerbé.

En même temps, je peux comprendre. Dys de mon état, elle ne m'a jamais vu lire un livre. En fait, je lis depuis que j'ai rencontré ma spy et le hasard à voulu que les premiers livres que j'ai attrapé dans la bibliothèque familiale furent : Le gai savoir (Nietzsche) & Les pensées de Pascal.
Là encore, belle séance d'humiliation suivie de rire en public avec une phrase du genre :
"apprend déjà à écrire sans fautes avant de lire ce que personne comprend"
puis à l’occasion d'un diner où j'ai pris une position inattendu :
"laissez tombé, il lit Nietzsche" = c'est pas lui qui pense, il a juste retenu ça d'un autre.
Pleurs, sentiment de solitude et de bêtise exacerbé.

J'ai passé mes tests avant hier (vendredi). Je passe sur les erreurs incompréhensible de j'ai commises...
Ma spy m'a informé que je n'aurais pas les résultats en fin de test mais qu'elle me les communiqueraient dans le week-end par texto, puis qu'on ferait un point dans la semaine pour étudier et comprendre mes résultats.
Après un texto lui demandant de m'appeler plutôt que de m'envoyer un texto j’eus son appel le soir même vers minuit:
QI global à 126. Intelligence supérieur.

And So What ??

La première sensation qui m'a traversé suite à cette nouvelle et que je lui ai dit au téléphone :
"je suis le plus con de tous les intelligents"
Et j'arrive pas à m'enlever ça de la tête pour de nombreuses raisons que je lui ai écrit hier.

Parmi ses raisons, il y en a une que voudrais partager avec vous car elle m'obsède.

Ce 126 ne fait pas sens. Il "pu" le faux ! Trop évidant ...

Qui parmi vous utilise le mimétisme comme moyen de défense et boite à outils dans sa vie de tous les jours ?
Pour moi c'est devenu une seconde peau... Pour tout... Tout le temps!!
Pensez-vous possible que j'ai pu inconsciemment "fausser" mes tests pour obtenir le même résultat que mon épouse et ainsi "rester dans l'ombre et le chemin d'un autre" pour ne pas me sentir exposer ??

Bien sur, cette idée peu être stupide pourra s'effondrer comme un château de carte au pied d'une éolienne lorsque j'aurais le bilan et mes subtests, que je comparerais à ceux de mon épouse...

Merci de m'avoir lu

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Mar 20 Jan 2015 - 22:02

Ma spy me dit que j'ai un sérieux problème avec la gestion de mes émotions. En fait, j'avais pas vraiment besoin qu'on me le dise, même si ça va quand même mieux en le disant.
Je fais des séances d'EMDR avec elle pour avancer sur ce point, mais rien n'arrive à atténuer mes colères intérieures dans la durée.

Si certain sont dans mon cas*, je cri HELP !!
Comment avez-vous réussi et réussissez-vous a les gérer? à oublier?

*
Enfance faite d'humiliation publique et de coup physiques par un père absent 3mois sur 4. Il vit sur un autre continent. Au mieux, je le vois 1 fois par an aujourd'hui. On apprend à se connaitre maintenant qu'une certaine égalité physique c'est installée et il est tout a fait correct avec mon ainé de 2.5ans (la dernière fois qu'il l'a vu).
Enfant mal-aimé d'une mère pour qui je suis le "3ème" enfant resté vivant d'une fratrie de 5 enfants. Deux ont disparu avant accouchement: Mon jumeaux et le tout dernier ... Elle fait, inconsciemment, tout ce qu'elle peut pour masquer [ne sais pas quels mots serait juste]. Ayant elle même perdue sa jumelle avant naissance et refusant de discuter d'un possible deuil pour ce qui la concerne, elle ne se rend pas compte que je suis devenu son Deuil ! En fin de compte, je ne suis que peu de chose pour elle. Tout juste un souvenir jauni sur une photo retouchée. Je ne lui en veut pas. Mais du haut de mes 33ans, j'avoue avoir émotionnellement besoin d'elle.
Conséquence de tout ça : je ris de tout et particulièrement quand je devrais pleurer...

Je sais aujourd'hui, grâce au test de QI, que je suis capable de mieux. Que mes limites ne sont pas là où je les voyaient, mais j'ai aucune idée de la suite et j'avoue me sentir écrasé par un futur proche que l'ignore; que je maîtrise pas.

Appel
à tous les zèbres devenu tigres : comment avez-vous trouvé le chemin ?
à tous les zèbres qui ont peur de ce qui se cachent en eux : comment affrontez-vous votre image ?
à tous : comment savez-vous que vos zébrions sont vraiment heureux avec vous et pas juste parce-qu’ils ont entendu à vomir qu'on est toujours heureux avec ses parents ?

Merci de m'avoir lu

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche histoire d'une vie

Message par ShineFlower le Mer 21 Jan 2015 - 19:00

Bonjour Synapsy,
J'enlève toute les branches mortes de ma forêt et je commence à peine à faire connaissance avec moi-meme. Voila comment je vis ma zebrite depuis que je connais ma condition zebresque. Smile

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Mer 21 Jan 2015 - 21:51

Merci pour ce message.

Ps: Je te souhaite d'avoir suffisamment de bois pour te chauffer cet hivers

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Mer 21 Jan 2015 - 23:26

Salut, la seule chose à ce stade sur lequel je me vois rebondir pour te laisser un petit mot et donc te signaler que je t'ai lu, c'est sur le silence en réponse à tes écrits.
tu dois aller te faire lire à d'autres dans lesquels tu trouveras un écho qui s'avérera rassurant.
les personnes à qui tu fais lire ne te répondent probablement pas soit parce que trop concernés (et alors remise en question et alors pas forcément la force ou l'envie) soit ça ne fait aucun écho en eux et de fait ils ne savent quoi te répondre, ne restes pas sur une frustration, ni n'en fait pas une généralité du coup.

moi aussi j'ai désormais appelé les psys des spys je ne sais pas pourquoi, ça m'a fait sourire Smile

je pense que tu trouves ton chemin en avançant, un pas à la fois, quitte à reculer pour revenir te poser là où tu te sens en sécurité pour analyser ton avancée et puis ensuite quand tu le sens, réavancer, et ainsi de suite.

n'étant pas dans ton cas mais quand même, je te conseille de bien compartimenter ta situation, celle de ta femme, celle de tes enfants sinon tu vas passer de l'une à l'autre à l'autre à l'une mentalement, non ?

est ce que tu as fait, écrit des plans sur l'avenir, de la façon dont tu voudrai que ça se passe ? de façon à avoir une visibilité ? même si tu ne peux prévoir les imprévus ? du moins ça pourrait te faire une base rassurante sur laquelle te poser ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Mer 21 Jan 2015 - 23:27

j'adore écrire, ton titre m'a fait bizarre. Smile alors j'espère pouvoir t'aider qui sait à noircir mais à l'encre de couleurs ta nouvelle page blanche pour en faire au fur et à mesure une belle histoire Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Jeu 22 Jan 2015 - 7:57

Pour être franc, je ne sais à qui 'adresser et donc à qui écrire. Les écrits que je fais ici sont ensuite repris dans des courriels à ma spy. Je me dis qu'il y aura bien une réponse qui fera artifice; qui fera sens en moi.
J'ai du mal a "cloisonner" les faits dans ma tête. C'est un état général. Jusque ici, je me suis dis que c’était ainsi. Toujours d'un extrême à l'autre. Tout ou rien. De fait et ne pouvant prévoir l'avenir lointain, ça a comme conséquence que c'est bien plus souvent Rien que Tout.

J'ai pas assez de temps devant moi ce matin, je prolongerais mon propos dans la soirée.

Merci de m'avoir lu et répondu.

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Mégalopin le Jeu 22 Jan 2015 - 10:05

Bonjour Synapsy, bienvenue sur Zébra Trinquons

Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4081
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Jeu 22 Jan 2015 - 14:41

Synapsy a écrit:Pour être franc, je ne sais à qui 'adresser et donc à qui écrire. Les écrits que je fais ici sont ensuite repris dans des courriels à ma spy. Je me dis qu'il y aura bien une réponse qui fera artifice; qui fera sens en moi.
J'ai du mal a "cloisonner" les faits dans ma tête. C'est un état général. Jusque ici, je me suis dis que c’était ainsi. Toujours d'un extrême à l'autre. Tout ou rien. De fait et ne pouvant prévoir l'avenir lointain, ça a comme conséquence que c'est bien plus souvent Rien que Tout.

J'ai pas assez de temps devant moi ce matin, je prolongerais mon propos dans la soirée.

Merci de m'avoir lu et répondu.


idée à te lire : fais peut être tout bêtement des schémas légers, mets des situations en global ou des gens dans des bulles sur une feuille, les voir à l'extérieur de toi, déclenchera peut être justement le feu d'artifice chez toi plutôt que dans l'esprit de ta spy et tu pourras l'extrapoler en tirant des traits autour de tes bulles... qui te permettraient de sortir... ce que tu penses qui pourrait arriver... ceci étant sortie de ta tête... tu pourras peut être regarder l'esprit libre.... si ces extrapolations tiennent la route comme solutions ou comme fondements ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Jeu 22 Jan 2015 - 20:37

zabgirl a écrit:j'adore écrire, ton titre m'a fait bizarre. Smile alors j'espère pouvoir t'aider qui sait à noircir mais à l'encre de couleurs ta nouvelle page blanche pour en faire au fur et à mesure une belle histoire Smile

C'est vrai que ça serait chouette de transformer tout ceci en un beau arc en ciel.
Ce soir, je vois le verre au trois quarts pleins ! Very Happy

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Jeu 22 Jan 2015 - 20:49

zabgirl a écrit:
idée à te lire : fais peut être tout bêtement des schémas légers, mets des situations en global ou des gens dans des bulles sur une feuille, les voir à l'extérieur de toi, déclenchera peut être justement le feu d'artifice chez toi plutôt que dans l'esprit de ta spy et tu pourras l'extrapoler en tirant des traits autour de tes bulles... qui te permettraient de sortir... ce que tu penses qui pourrait arriver... ceci étant sortie de ta tête... tu pourras peut être regarder l'esprit libre.... si ces extrapolations tiennent la route comme solutions ou comme fondements ?

Faire des schémas légers, tu entends quoi par là ?
Je réalise beaucoup de situation global dans ma tête. Je fais naitre des projets professionnels comme personnels, je les tritures jusqu'à aboutir à une forme global stable et complète. Puis le passe à autre chose... Il y a un truc pervers là dedans. D'un coté, c'est cool de se perdre dans ses pensées sur un projet qui n'appartient rien qu'a soi, un projet idéaliste ... Mais de l'autre, c'est ultra réducteur de ne pas réaliser ses propres conceptions ! Çà me fais me sentir inutile, et tout ce qui va avec... Et il y a rien a faire, je fais rien d'autre que pourrir sur place, comme paralysé par une espèce de peur phobique du sortir de Soi.



Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Ven 23 Jan 2015 - 0:01

des schémas tout court

et légers parce pour suivre la vitesse de ta pensée, si tu poses tout et tu rends compte de suite non ça colle pas, ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Ven 23 Jan 2015 - 0:02

donc pourris sur des feuilles qui n'ont rien de dangereux elles restent chez toi Smile mais juste hors de toi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Lyanah le Ven 23 Jan 2015 - 11:30

A peine réveillée, je m'attèle à la lecture de tes messages, parce que la "page blanche d'une vie" m'a interpellée.
J'en suis au bord des larmes.
C'est comme si je comprenais, comme si je ressentais.
Je n'ai pas eu la même vie que toi, ni la même relation parentale, ni... enfin pas grand chose en fait, mais ça fait écho.
Et c'est dur, ça cogne en moi.

à tous les zèbres qui ont peur de ce qui se cachent en eux : comment affrontez-vous votre image ?
à tous : comment savez-vous que vos zébrions sont vraiment heureux avec vous et pas juste parce-qu’ils ont entendu à vomir qu'on est toujours heureux avec ses parents ?

Mon image, je ne l'affronte pas. Je l'apprivoise. Ou plutôt elle m'apprivoise. Je suis comme je suis et il est hors de question que je change. Les autres changeraient pour moi ? Non, parce qu'ils sont "comme ça". Eh ben moi aussi. Je veux bien faire quelques concessions, mais y'a des limites, je ne vais pas renier ce que je suis pour rentrer dans un moule. Je préfère construire mon propre moule, même s'il faut que je me mette les bras dans la glaise jusqu'au coude.

Les zébrillons sont heureux avec leurs parents au fond d'eux. J'ai remarqué que même dans les plus mauvaises passes, il y a toujours l'attachement parental. Même quand on en vient à détester ses parents, il reste toujours un petit quelque chose... du moins jusqu'à l'âge adulte et indépendant.
Ce n'est pas parce qu'on entend qu'il "faut être heureux" ou qu'on est "toujours heureux avec ses parents" qu'on l'est, pourtant. Enfin l'amour a beau être inconditionnel, il reste nuancé. Je parle en tant qu'ancienne zébrillonne là ^^ mais ton petit zèbre qui est passé en moyenne section en plein milieu de l'année a ça comme chance : il a pu être soutenu et accepté en tant que "plus que son âge". Et je t'assure que ça n'a pas de prix.

Il a aussi ça de bien que ses parents connaissent son "état d'intelligence" et savent eux même ce qu'ils sont. ça aide.

Et surtout, ce que je vois de là où je suis, c'est que tu réfléchis. A ton état, à celui de ta dame, aux enfants, à la vie. Tu cherches des réponses, tu poses des questions. C'est comme ça qu'on avance.

Garde confiance. La forêt vierge dans laquelle tu te balades deviendra bientôt une forêt touffue... Je ne dis pas un jardin à la française mais au moins y'aura un peu moins de lianes et de souches tout partout. Smile Smile

Lyanah
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Ven 23 Jan 2015 - 12:23

apprivoiser, quel joli mot, si plein de bonnes choses Smile merci de me l'avoir dit Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Ven 23 Jan 2015 - 21:22

Merci pour vos réponses ici et en privé ! c'est bon de pas se sentir seul, vraiment.

Apprivoiser son image est assez difficile à penser. Je suis le genre de personne a vouloir acheter un chapeau si je croise un mec qui en porte un ...
Plus je m'enfonce dans l'acceptation d'un mode de pensée différent, plus je vois à quel point je suis vide. En fait, jusqu’à présent, je suis en mode "je Mime donc je Suis". Sauf que je suis pas l'Autre. Alors qui suis-je !!

Prochain rendez vous avec ma spy vendredi prochain, j'en sortirais avec les résultats de mon test + interprétation. Un début de réponse ? Un renouveau d’angoisse !

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Ven 23 Jan 2015 - 22:06

eh eh et si tu découvres qu'en fait tu ne mimes pas tout et que le chapeau fait partie de ta personnalité... affaire à suivre Smile

pour apprivoiser son image il faut trouver celle qui correspond le mieux pour toi à toutes tes facettes, celles que tu souhaites montrer Smile (voire celles que pour l'instant tu n'oses ou ne sait pas comment... ) Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Ven 23 Jan 2015 - 22:36

zabgirl a écrit:eh eh et si tu découvres qu'en fait tu ne mimes pas tout et que le chapeau fait partie de ta personnalité... affaire à suivre Smile

pour apprivoiser son image il faut trouver celle qui correspond le mieux pour toi à toutes tes facettes, celles que tu souhaites montrer Smile (voire celles que pour l'instant tu n'oses ou ne sait pas comment... ) Smile

Alors ça, j'y ai souvent pensé. Mais jusqu’ici, pas de résultat probant. Ne pas désespéré, qui sait ce que le miracle d'un songe d'une nuit paisible peut apporter à la brume virevoltante de mon esprit.

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Ven 23 Jan 2015 - 22:47

c'est parce que tu ne me connaissais pas encore pour te confirmer ta pensée ? te renvoyer une similitude de fonctionnement ? de sortir le lapin de mon chapeau ? pendant que tu me résumeras songe d'une nuit d'été ? Smile

je pense que tout le monde trouve des bouts de lui ici, et chacun semble juste pas forcément aux mêmes étapes de ces trouvailles Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Synapsy le Ven 23 Jan 2015 - 22:51

ça c'est un pur message d'espoir qui conforte. (aucune ironie là dedans).
Lire les posts des zèbres devenus Tigres me donne une pèche d'enfer ! (Faut juste que ça devienne un état permanent.)

Synapsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Ven 23 Jan 2015 - 22:51

Joli titre, émotions tremblantes. Bon courage sur ce chemin nouveau que tu as emprunté, et puisse le voyage t'apporter de bonnes choses !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Invité le Ven 23 Jan 2015 - 22:59

Synapsy a écrit:ça c'est un pur message d'espoir qui conforte. (aucune ironie là dedans).

si tu n'étais pas venu là pour dire cela, je n'aurai pas rajouté ça Smile tiens d'ailleurs en parlant de tigres, tu penseras à aller si tu peux mettre ta patte, ta touche dans les fils du labo du bonheur, tu pourrais qui sait te surprendre tout seul Smile




Lire les posts des zèbres devenus Tigres me donne une pèche d'enfer ! (Faut juste que ça devienne un état permanent.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Page blanche, l'histoire d'une vie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum