Détection de mensonges

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Humanimal le Jeu 25 Sep 2014 - 4:42

Contrairement a beaucoup ici,je pense que les mensonges ne sont pas nécessaires. Ils sont la résultantes de la lâcheté ou bien la continuité d'une arrogance qui n'existe qu'a travers ce que les autres voient/croient. On ment parce qu'on a peur de la vérité ou bien qu'on pense qu'on protège l'autre de la vérité. En réalité si les gens vivaient sans mensonge, ils n'auraient plus peur de la vérité dans 99% des cas je pense. Souvent les gens mentent pour se camoufler de leur orgueil, de leur arrogance, de leur jalousie etc... En réalité la plupart de ses choses là finissent par disparaitre si tôt qu'elles sont partagées publiquement. Par exemple, personne ne me trouve arrogant depuis que je dis trop de gêne que je le suis (et je le suis)

Humanimal
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 15/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Basilice le Jeu 25 Sep 2014 - 6:26

HarleyQuinn a écrit:Bonjour,
je vois souvent qu'on me ment, sauf que depuis petite je le vois et que j'ai eu de grosses déconvenues... puisque les gens démasqués nient en bloc très souvent... C'est très agacant, et dans ma vie personnelle amoureuse, c'est très pénible car je décèle tout et même si ce sont de petites choses, je les prends très à coeur (et contrairement à mes "amis", mes petit-amis ont toujours fini par lacher le morceau, ce qui me conforte dans le fait que les autres nient alors qu'ils mentent).
bref, je ne sais pas si vous êtes aussi comme ça?

Bonjour Harley,

Je connais bien cette tendance chez moi, et je la surveille car je la trouve pénible, pour moi et les autres.
(Elles s'exprime surtout avec mes intimes - vie amoureuse et familiale.)
Je suis de l'avis de Fantôme.

Les petites phrases mentales qui m'aident à prendre de la distance, en situation :

- cette personne ne te ment pas, elle se ment ;
- chacun a droit à ses secrets, respecte-les, demande-toi plutôt ce qui te dérange là-dedans ;
- tant que la situation n'est pas claire, reporte la discussion, dépassionne le truc d'abord...

En cas de gros mensonge persistant et grave (avec conséquences dangereuses pour moi/l'autre/autrui) :

- en quoi es-tu impliquée (quelle est ta part, quelle est la part de l'autre) et que peux-tu faire à ce niveau ?

Et ensuite, seulement, vient la prise de décision.

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Basilice le Ven 26 Sep 2014 - 5:42

plop a écrit:
Un test de reconnaissance des "vrais sourires" :
http://www.bbc.co.uk/science/humanbody/mind/surveys/smiles/

Ah. elephant
J'ai fait plusieurs tests d'empathie, avec les visages - dont ce test.
C'est la cata, 6/20 pour çui-ci !
Et pas mieux pour les autres (qui me diagnostiquent d'énormes problèmes de com - mais c'est normal "vous êtes très probablement un aspie" qu'ils m'ont dit, dans le test de la grande toile d'araignée. Razz )

Ce qui m'amène à une autre phrase mentale toute simple :
- quand la personne te dit "blanc", prend la balle "blanc" au rebond ; si tu prends la balle "blanc trafic RAL 9016" au rebond, alors, les ennuis commencent...

Et puis je trouve le terme "mensonge" inapproprié, de toute façon.
Il induit un jugement moral qui, lui-même, est générateur de mensonges.
Pour reprendre ce que dit Kass plus haut, il s'agit davantage de détecter les incohérences, et en effet que les zèbres sont forts pour ça.
Peut-être que s'en tenir au terme "incohérence" serait plus doux ?

Du coup tant que j'y suis, j'ajoute des pitites phrases mentales sur la gestion des incohérences ( clown ) :
- ok, cette personne est prise en flagrant délit d'incohérence : que recouvre cette incohérence ? est-ce grave ? surmontable ? de quelle manière ?
(et surtout) - en quoi cela me concerne-t-il ? qu'ai-je à dire à ce sujet ?
- la personne n'est pas en mesure de reconnaître cette incohérence là tout de suite ; elle le sera peut-être plus tard.
(Décharge, désamorce, fais confiance...)

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Mayone le Mer 15 Oct 2014 - 11:38

Bonjour,

Je suis une nouvelle venue sur le site et je tombe sur ce sujet!! Brûlant pour ma part. Je note sans arrêt des incohérences, c'est vrai que je trouve cela mieux dit que mensonge auprès de certaines personnes qui m'entourent. Cependant lorsque je les relève, je n'ai pas en tête la notion de gravité comme tu l'indique Basilice. Car j'accorde bcp voir trop d'importance a ce qui est dit ou fait. L'incohérence des propos et pour moi qql chose d'insupportable qu'il me faut régler car je pousse celui qui en ai l'auteur quel qu'il soit a en prendre conscience. Cela engendre souvent malheureusement de gros conflits. Souvent lorsque cela arrivait avec mon ex, il avait cette phrase fantastique de me dire : Oh mais y arien de grave! Oui je sais mais c'est pas pour autant qu'il ne faut pas relever. Je pense que ce trait de personnalité, en tous cas pour moi et fortement lié au besoin de justice, de droiture ect aux personnes aussi intransigeantes.

Mayone
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 33
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Verra le Mer 15 Oct 2014 - 12:54

J'ai fait le test des sourires pour voir, j'ai eu 16/20.
Pour ma part, je sais reconnaître un mensonge quand quelqu'un me dit que ca va, ou qu'il n'est pas en colère alors que tout son visage me dit que si. C'est comme si il avait un gros panneau lumineux au-dessus de la tête avec le vrai message. Du coup, la personne a beau me dire "nan je te jure, je suis pas énervée" je sais pertinemment que c'est faux. Je me trompe très rarement.

Verra
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 03/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Détection de mensonges

Message par louise le Dim 2 Nov 2014 - 15:20

@mayone : moi non plus je ne supporte pas le mensonge, et je suis pour la droiture et la justice. Mais quand tu notes des incohérences, ou tu prends quelqu'un en flagrant délit de mensonge, tu as beau faire, ce n'est pas ce que tu penses qui compte, mais ce qu'il te dit. C'est toujours là dessus que se joue la relation.

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Clément le Dim 2 Nov 2014 - 16:18

Kass a écrit:Et quand on est un zèbre malin empathique (ascendant mentaliste à 2 balles), observateur, c'est facile de déceler les indices, ou de rechercher les preuves.

Je suis assez d'accord.

fantôme a écrit:Pour gérer cet effet collatérale de mon empathie, j'ai développer une forme de tolérance au mensonge.

Accepter le mensonge, c'est permettre à l'autre de s'autoriser à s'élancer. S'il ment pour se pavaner, qu'il se pavane, vous savez à quoi vous en tenir. S'il ment pour vous tromper et obtenir de vous des biens, vous savez à quoi vous en tenir. Donc laissez le mentir.

Fleurblanche a écrit:je me méfie de ceux qui sont certains de savoir détecter des mensonges. J'ai l'expérience de telles personnes qui se sont trompées et ont fait du mal à leur entourage avec leur suspicion.

Car en effet il est simple d'être un tantinet paranoïaque, et par manque de confiance en soi, de projeter un problème sur les autres. Quand veut trouver, on trouve, même si c'est à tord.

Modulo12 a écrit:le mensonge a-t-il forcément une conséquence négative ? [...]À mes yeux, le mensonge d'en face peut avoir deux portées possibles à mon sens (pas forcément exclusives l'une de l'autre) : se protéger ou nuire.

Omettre qu'on s'est trompé en mettant du sel dans le gâteau à la place du sucre, par peur de se faire gronder et de perdre l'amour de ses parents, qui laisse en tête que le mensonge sert à se protéger, ou mentir pour avancer des choses fausses afin de se faire dorer, payer ou offrir des services que l'on n'auraient pas obtenus différemment sont deux choses à bien distinguer. En effet, le mensonge a-t-il toujours un effet négatif ? Mentir à un enfant en lui disant que le père-noël existe est-il néfaste ? Ou jusqu'à quel point ? Peut-on simplement considérer le mensonge sur une échelle "bien/mal" ou aurait-ce d'avantage sa place sur un gradient ?
Savoir détecter un mensonge ne relèverait-il pas plus de l'avantage à pouvoir déceler si une personne nous fait confiance/se fait confiance assez pour nous dire/se dire la vérité ? Et ainsi, avec bienveillance, l'amener si l'on s'en sent capable ou si l'envie nous en prend, à apprendre à nous dire la vérité ?

Humanimal a écrit:Contrairement a beaucoup ici,je pense que les mensonges ne sont pas nécessaires. Ils sont la résultantes de la lâcheté ou bien la continuité d'une arrogance qui n'existe qu'a travers ce que les autres voient/croient. On ment parce qu'on a peur de la vérité ou bien qu'on pense qu'on protège l'autre de la vérité. En réalité si les gens vivaient sans mensonge, ils n'auraient plus peur de la vérité dans 99% des cas je pense.

Sans mensonge, l'Humain n'est plus. Il devient machine. Certains en rêvent. Pas moi. Je pense que le mensonge est un réflexe qui s'instaure dès l'enfance face à la peur de perdre quelque chose (amour, confiance, objet auquel on tient) de cher, d'intime. Croire aux petits mensonges jeune permet de croire aux plus gros plus tard, le bonheur, la quiétude, la tranquillité, la liberté. Mais mentir c'est aussi la possibilité de se protéger, sans pour autant blesser. Vous détectez le mensonge, sachez également détecter le pourquoi du mensonge. Apprenez à lire dans les yeux, "l'âme" de la personne pour quelles raisons elle vous ment. Et avec du temps, apprenez que pardonner ne coûte rien.

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par louise le Dim 2 Nov 2014 - 17:00

je n'aurai pas le talent de partir dans de grandes diatribes pour ou contre le mensonge, mais je rejoins @clement, qui explique très bien la position qu'on peut avoir face à des mensonges les siens par exemple. Ceux des autres ne m'intéressent pas, sauf s'ils me nuisent. Quant à pardonner, je crois que c'est une des pierres angulaires de la vie, et même du besoin d'avancer.

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Lulla le Ven 7 Nov 2014 - 20:49

Je partage ton point de vue, Clément. Très bien exprimé d'ailleurs !

Je trouve très manichéen et simpliste de penser qu'il y aurait 2 motivations antinomiques au "mensonge" : se protéger ou nuire. Ou est la limite entre ces deux motivations ? Vous connaissez beaucoup de gens qui nuisent juste pour le plaisir de nuire ? La plupart nuisent indirectement en se protégeant... et d'ailleurs vous les trouvez nuisibles mais la c'est un jugement... peu d'objectif la-dedans...

Je pense que le mécanisme du mensonge est beaucoup plus complexe que ça, comme tu l'expliques bien Clément. C'est un mécanisme humain souvent motivé par la peur, qui se met en place dès l'enfance. On se ment souvent à soi-même pour s'adoucir certaines choses de la vie, et certaines personnes (souvent des personnes qui se font dépendre du jugement extérieur, de l'image qu'elles veulent donner aux autres) se sentent obligées de mentir tant elles ont peur du jugement des autres. Pour moi dans ces cas la c'est plus révélateur d'un état de souffrance et du coup d'un mécanisme de défense qu'autre chose. Quand on arrive à voir ça, on comprends qu'en fait on a rien à voir avec ces mensonges (même si ils viennent d'un proche) - à la rigueur ça indique que la personne tient beaucoup à vous et/ou a très peur que vous la rejetiez, c'est tout. Si vous arrivez à ne pas le prendre personnellement vous pourrez avoir de l'empathie pour la personne et éventuellement essayer de mieux communiquer avec elle pour l'aider à conscientiser son mécanisme de défense et peut-être l'aider en lui montrant qu'il n'est pas forcément utile - c'est la pour moi le fond du problème, car si vous le prenez personnellement vous aurez la sensation qu'on a voulu vous "nuire" et l'autre personne sera conforté dans l'idée qu'elle risque d'être rejetée et cela pourra accentuer son mécanisme de défense.

Une personne très proche de moi avait cette tendance perpétuelle au mensonge; j'ai appris à déceler ses mensonges et nous avons pu communiquer sur ça. Il s'avère qu'il souffrait d'une mauvaise estime de lui et qu'il avait très peur que je le rejète en le voyant "tel qu'il est vraiment". Il me mentait beaucoup par "optimisme" en m'assurant qu'il ferait ceci ou cela alors qu'en réalité ça lui était impossible, du coup ça avait tendance à m'énerver au début - puis j'ai compris qu'en fait il voulait tellement me faire plaisir qu'il croyait lui-même à ses mensonges et était très triste de voir qu'il ne tenait pas sa parole, ce qui renforçait par ailleurs sa peur d'être rejeté. Nous avons beaucoup parlé de ça, et il a beaucoup travaillé sur lui-même, ce qui fait que maintenant il ment beaucoup moins, de manière beaucoup moins grossière (disons sur des choses plus subtiles) et il est tout de suite capable de le reconnaitre, ce qui facilite énormément les choses. Il dit lui-même qu'il a réglé pas mal de choses dans sa vie et que son estime de lui est bien meilleure...

Lulla
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 20/10/2014
Age : 31
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par louise le Ven 7 Nov 2014 - 21:07

@Lulla : Merci pour cette mise au point qui est très éclairante, je sentais cela intuitivement, mais sans pouvoir mettre des mots. Quand on est en face d'une personne qui "ment", on a tendance à le prendre contre soi, au lieu de comprendre et de prendre le recul nécessaire. La difficulté, c'est de se retrouver face à ses propres limites. Le travail est d'ampleur! En tout cas, c'est je crois la bonne optique, que je vais relire, car j'en ai besoin! Smile Saurais-tu me dire pourquoi on a tendance à être habité par l'idée qu'on veut nous nuire??

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Clément le Ven 7 Nov 2014 - 21:24

Si je peux me permettre de répondre à la question posée (également), je pense que beaucoup de personnes pensent que le mensonge est un manque de confiance, ou un manque de respect. Le mensonge est vécu ainsi comme une persécution, et les gens qui se sentent visés sont en général persuadés que tout le monde s'exprime librement et décide de dire ou de ne pas dire. La question de savoir si une personne est apeuré par les autres ou apeuré de ses propres mots n'entre pas en compte dans l'interprétation du mensonge. L'agressivité de l'interlocuteur semble immédiate, il cherche à nous nuire, puisqu'il semble aller bien.

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Lulla le Ven 7 Nov 2014 - 21:48

@Larousse: je ne sais pas s'il y a "une bonne optique", dans l'absolu je ne pense pas... il y en a une pour moi, elle n'est pas forcément valable pour d'autres... Tant mieux si ce que j'ai exprimé te parles aussi Smile

Je pense que nous sommes tous plus ou moins blessés, nous avons tous un égo et les blessures/zones de tensions qui vont avec, auxquelles nous nous identifions et sur lesquelles nous avons basé notre identité (je parle de l'égo en terme de construction mentale, un ensemble de croyances sur lesquelles nous nous basons pour nous construire psychologiquement). Il est difficile de prendre du recul sur notre égo et sur les choses/croyances auxquelles nous nous identifions, aussi nous avons tendance à prendre personnellement et "contre nous" toute objection à nos croyances et aux zones de confort liées...

Ensuite il y a les croyances sociales et la morale qu'on nous inculque culturellement : les choses qu'on nous rabâche et qui sont sensées être le "sens commun", comme "mentir c'est mal", "il faut montrer du respect aux autres"... le problème de ses croyances c'est qu'elles sont très limitées, elles sont dogmatiques et ne prennent pas ou peu en compte la complexité des relations et de la communication entre êtres humains...

Je ne sais pas si c'est très clair, mais voila ma réponse à ta question


Lulla
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 20/10/2014
Age : 31
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par sylveno le Ven 7 Nov 2014 - 22:04

je ne cherche pas à savoir quand les gens mentent et je m'en fout complètement.
Eux ils le savent quand ils mentent et c'est eux qui en pâtissent au moment même où il le font et plus tard aussi !!

Moi je ne sais pas mentir c'est peut-être aussi pour ça que je ne sais pas le voir.
Ma femme me le reproche souvent (de ne pas le voir bien sûr pas de ne pas mentir)

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Zebra-Finch le Sam 8 Nov 2014 - 0:02

Lulla, Clément, et Fleurblanche, merci I love you
Vous voyez les choses sous le côté positif Smile

Je n'ai aucun problème avec le fait que les gens me mentent. J'ai une telle empathie que je vois leur sensibilité, et sais que les gens ne me veulent pas de mal. Même si on me fait du mal, je pardonne, et je trouve le moyen d'aider la personne qui mentait (souvent parce qu'elle souffrait).

Par contre, je mens tout le temps sur mes sentiments.
Je les nie alors qu'il y en a.
J'aime tellement les autres que je n'arrive pas à leur dire.
Ça m'a causé un nombre incalculable de problèmes.
De confiance des autres envers moi.

Sans mentir ça serait flippant:
Si j'étais sincère, je dirais je t'aime à tout le monde. Dans les yeux.
Avec le regard d'amour. Je vivrais le coup de foudre à chaque instant.
Quand j'y arrive, c'est la fontaine.
Je ne le fais pas pour ne pas leur faire de mal.
Je ne veux pas qu'ils se sentent responsables de mon état.
Je feint l'indifférence.
Mais je vous aime.
A mort.
Pour toujours. I love you

Je ne ne veux même pas être aimé. Je veux juste faire plaisir.
Tellement de gens ont besoin d'amour. Et leur en donner me suffit pour être heureux. Smile
Je ne sais même pas ce que c'est l'amour de soi. Ça serait un vide.
Je m'aime à travers les autres, à travers la beauté de la vie. Smile

Je ne me pose même pas la question de savoir si un(e) inconnu(e) c'est une bonne ou une mauvaise personne.
Tant qu'il/elle n'a pas fait de mal aux autres. Smile
Je n'arrive pas à comprendre comment on peut tuer. Je le comprends biologiquement, mais je n'arrive pas à le concevoir.
Mais je comprends comment on peut abréger une souffrance.
Comment on peut aimer la souffrance des autres, de quelque-manière que ce soit.
Je préfère me dire que ça n'existe pas.

Que certaines personnes soient un peu sadiques, ou masochistes, qu'elles aiment la provocation ou la bastonnade, c'est monnaie courante...mais, c'est leur choix. Le mieux qu'on puisse faire est leur faire plaisir. Mais faire plaisir à tout le monde c'est faire en sorte que tout le monde s'aime.

Rien que le mot mensonge est une hyperbole.
Rien que le mot détecter est une hyperbole.

Moi je ne prends pas cette voie-là.
Je refuse de donner raison à la négativation.
La vie est trop belle pour ça. Smile


Dernière édition par Zebra-Finch le Sam 8 Nov 2014 - 23:35, édité 1 fois (Raison : Reformulation 2e phrase ;))

Zebra-Finch
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Le 5 septembre le Sam 8 Nov 2014 - 0:04

Message modéré.

Le 5 septembre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 521
Date d'inscription : 04/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Invité le Sam 8 Nov 2014 - 0:06

Pas grave, c'est un nazi soufi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Clément le Sam 8 Nov 2014 - 9:28

Zebra-finch, j'édite ce message ce soir

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par louise le Sam 8 Nov 2014 - 9:43

En réalité, le mensonge ne m'a jamais gêné, car soi-même on est parfois forcé à mentir pour se protéger. Il faut préserver les relations, donc le mensonge est utile. Quand je parle de "nuisances", ce sont ceux qui mentent sur vous (au travail par exemple), pour se faire une place. Là j'avoue que j'ai du mal...
@clément @ lulla : merci pour votre analyse fine.

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Zebra-Finch le Sam 8 Nov 2014 - 10:19

Clément a écrit:Zebra-finch, j'édite ce message ce soir

Je me suis peut-être mal exprimé, au contraire je rejoins ton avis Smile

C'est vrai que dans un sens, si je devais être sincère par rapport à ce que je disais en page 2, ça me prendrais une énergie phénoménale (c'est déjà le cas).

Zebra-Finch
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par david50 le Sam 8 Nov 2014 - 10:46

Souvent ce que nous croyons être un mensonge n'en n'est pas un, la construction de la mémoire est un processus compliqué.
Plus notre mémoire est exhaustive (elle ne l'est jamais totalement), plus les failles de celle d'autrui nous apparaisse (à moins que cela soit la notre qui déraille complètement Very Happy ).
Certaines personnes peuvent se convaincre sincèrement de choses très improbables et les intégrer à leur vécu, les traiter de menteurs peut les blesser profondément.

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4021
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Hanta le Sam 8 Nov 2014 - 11:33

Il est même des mensonges dont on se persuade et dont on persuade les autres qui sont beaucoup plus cohérents par rapport à la réalité que la vérité... C'est un confort pas nécessairement malsain.
Etre strictement kantien, ne jamais mentir, faire en sorte que chacun de nos actes soit universellement moral est impossible en plus.

Hanta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7018
Date d'inscription : 30/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Invité le Sam 8 Nov 2014 - 11:52

Il y a aussi, parfois, des mensonges délirants pour capter l'attention.
Des personnes qui peuvent épuiser les autres par leurs bobards.
Sans parler de mytho de haute volée, c'est relativement courant, surtout sur internet.
Bidule va parler de son triple cancer des cheveux, pour qu'on la soutienne alors qu'en réalité... bah rien.

Seulement, des incohérences peuvent apparaitre, des événements qui changent etc etc

Pour ma part, les personnes un peu trop imaginatives sont à éviter.

Et, juste pour le plaisir, parce que cette histoire est marrante:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Romand

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par david50 le Sam 8 Nov 2014 - 13:01

@chercheurdemploi : Oui, mais ce que tu décris c'est encore autre chose, on est en pleine pathologie.

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4021
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Invité le Sam 8 Nov 2014 - 13:06

Le dernier exemple est pathologique (Claude Romand).
Mais ça reste commun, à des degrés plus ou moins élevés.
Par ailleurs, on sait rarement si telle ou telle personne souffre d'une pathologie psy, on peut juste voir que ça délire un peu.

Pour être en plein dans ce genre de chose en ce moment (lorsqu'il est question de jumeau diabolique, on se méfie) j'aurais tendance à penser que ce n'est pas rare, et que certaines personnes utilisent le mensonge pour attirer l'attention et pour qu'on les plaigne/soutienne.
Dans ce cas, ça ne sert à rien de chercher des excuses, ou le pourquoi du comment, il faut juste prendre un peu de distance - surtout lorsque c'est une personne qu'on connait peu.

Chose positive: si on relève des incohérences, et qu'on demande des détails, l'histoire se complexifie jusqu'à devenir absolument incohérente.
En cas de doute raisonnable, je pense qu'il ne faut pas hésiter à poser la même question avec un peu d'écart, pour voir si la version change.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par david50 le Sam 8 Nov 2014 - 13:20

J'ai une anecdote qui me revient à l'esprit.
Lors d'un repas de mariage, j'ai rencontré un vrai mytho. Le mec avait été cherché lui même le diamant de la bague de fiançailles de sa chérie (imaginaire) dans une mine de diamant en Afrique du sud! Avait été professionnel de foot, etc...
Mes beaux frères ont commencé à l’asticoter un peu, histoire de rire à ses dépends, c'est vrai que c'était assez énorme. A un moment, le mec a eu un éclair de lucidité, en un instant il a compris ce qui était en train de se passer et a changer de visage, totalement démoli; il a invoqué une migraine et s'est barré de la soirée.
J'ai eu honte, comme si j'avais passé la soirée à me moquer d'un handicapé comme un gros connard.


Dernière édition par david50 le Sam 8 Nov 2014 - 16:13, édité 1 fois

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4021
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détection de mensonges

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum