Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par truth le Lun 17 Avr 2017 - 21:14

jtrouve ça cool comme question
je pense que ça dépend des jours ^^
avatar
truth
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1035
Date d'inscription : 25/03/2016
Localisation : 26 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Armulis le Lun 17 Avr 2017 - 21:57

Quand je déprime je me dis que ce serait plus facile d'être "normal", mais c'est un simple constat : ce serait plus facile et puis c'est tout.
Je sais pas si je pourrais renoncer à mon esprit. Ce serait comme changer de sexe ou de famille, non?
avatar
Armulis
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 13/04/2017
Age : 26
Localisation : Jura bernois (Suisse)

https://michaelbaracco.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par chuna56 le Lun 17 Avr 2017 - 22:00

Marieba : c'est pas un nombre qui change miraculeusement la vision qu'on a de soi.
Et c'est pas un nombre qui va dire de qq1 s'il est intelligent ou pas.
Avoir des capacités qu'on peut pas contrôler, quelle belle affaire!
et quand on te dit que t'as des capacités alors que t'as jamais rien fait de ta vie, ça te convainc pas toujours.
C'est bien plus compliqué que ça, dans la vie...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par marieba le Lun 17 Avr 2017 - 22:05

D'après les résultats de mon test, et d'après la psy qui me l'a fait passer, je ne suis pas si idiote que je pouvais l'imaginer, au contraire.
J'ai apparement certaines capacités, le seul problème est que je ne vois pas lequelles.
avatar
marieba
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 184
Date d'inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par chuna56 le Lun 17 Avr 2017 - 22:07

Tu aurais 10 ou 15 points de QI de plus, tu ne saurais pas plus Wink

Ya besoin d'autres choses pour arriver à ce qu'on veut dans la vie que des capacités cognitives soit disant supérieures.
Déjà savoir où on veut aller... (ce qui est un gros souci en soi pour certains dont moi lol)
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Invité le Lun 17 Avr 2017 - 22:17

@marieba
https://fr.wikipedia.org/wiki/Complexe_d%27inf%C3%A9riorit%C3%A9#Causes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par marieba le Lun 17 Avr 2017 - 22:23

Merci brume,
Effectivement, je dois souffrir d'un complexe d'infériorité, je vais lire cet article attentivement.
avatar
marieba
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 184
Date d'inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par chuna56 le Lun 17 Avr 2017 - 22:23

Je vais te faire lire "imparfaits, libres et heureux", marieba, je crois ^^
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Parisette le Lun 17 Avr 2017 - 22:52

Je me souviens la 1ère fois où j'ai lu le titre de ce fil, je m'étais dit "pour rien au monde je j'aimerai qu'on m'enlève mes quelques points de QI supplémentaires.
Aujourd'hui je n'en suis plus si sure.
Je ne me sens pas du tout plus intelligente que d'autres, par contre je me sens plus sensible, plus peureuse, plus consciente ? Je donnerais volontiers 15 points de QI contre de l'insouciance, de la légèreté.
avatar
Parisette
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1402
Date d'inscription : 12/03/2016
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par RoyJade le Lun 17 Avr 2017 - 22:57

JA-MAIS. Abandonner une richesse potentielle, quelle qu'elle soit, serait pour moi entre la lâcheté et le gâchis. Je peux comprendre que d'autre le souhaite (parce que c'est rarement facile à vivre, on le sait), mais j'ai beaucoup de mal à résister à un tel défi.
Et puis, c'est bien de dire "j'aimerai être ceci et pas cela", mais ça ne me fait pas avancer, donc c'est incompatible avec mon esprit pragmatique. La grande question à mes yeux, c'est "comment faire avec ça pour être heureux".
avatar
RoyJade
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 241
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 25
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par marieba le Lun 17 Avr 2017 - 23:00

Je ne sais pas Parisette, moi mon QI n'atteint pas les 130 et pourtant je suis hypersensible, très
lucide, ce qui fait de moi une trouillarde qui vit sans prendre le moindre risque par peur des conséquences.
Mais c'est vrai que je me pose parfois cette question: la différence d'une vingtaine de point entre les normaux et les surdoués justifient-elles toutes ces différences?
avatar
marieba
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 184
Date d'inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par -Benoit- le Mar 18 Avr 2017 - 0:06

Non, car chaque personne a sa propre personnalité, a appris des choses différentes dans la vie, et réagira différement en fonction de son éducation, conditionnement, contexte etc...

L'humain est complexe. Il a certains blocages .
Le fait d'ignorer son fonctionnement pousse forcément à être malheureux un jour , pas vrai ?

Passez votre temps libre à bouquiner sur le sujet, c'est la seule vraie méthode pour comprendre votre fonctionnement, et identifier ce qui vous empêche d'avancer.

On en revient toujours au même : être bienveillant envers soi, s'accorder le bénéfice du doute sur le fait qu'on ne sait rien du tout . (Ayez la certitude d'être idiot, vous verrez comme c'est pratique ! )

Pour le QI je rejoins l'avis des autres : selon notre parcours de vie, et surtout si on l'apprend tard, et bien le fait de connaitre son QI ne fait qu'aggraver les choses. Le déni est un mécanisme très puissant (et pardon de prendre mon cas pour une généralité ! )
Face a un score écrit , je n'ai jamais pu admettre que j'étais "HP" .
Les preuves scientifiques n'ont aucune incidence, face à la conviction et à l'entêtement d'une personne trop fermée d'esprit.

Les débiles mentaux ont aussi une part d'humanité et d'intelligence, et ils ne sont pas plus malheureux que nous.
Tout vient de la connaissance de soi, de l'acceptation de soi, et de la connaissance de notre fonctionnement (entre autre )

Méthode : 1h de recherche par jour pendant toute votre vie, y 'a que ça de vrai Wink
Cette semaine, tapez "hypersensible" dans google ou dans youtube.
La semaine prochaine, continuez avec "surdoué", ensuite "autiste", ensuite "relation a soi", ensuite les croyances limitantes, ensuite les mécanismes de défense, et ainsi de suite.
Vous élargirez votre imagination et vous changerez de vision sur votre vie.

Si votre vie c'est de la merde, inconsciemment, c'est parce que vous l'avez décidé (si si !! )

(Bon après je parles pas des grosses merdes du genre perte d'un proche etc, quoi que, la vie est un enseignement quand même I love you )



Pour commencer, même si vous avez la flemme, je pense que ce genre de piste peut toujours vous faire avancer
(Cette vidéo m'a aidé, je paries qu'elle vous économisera des mois de thérapie chez un psy  (lol? ) :
https://www.youtube.com/watch?v=JvNOkQkfViI
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 839
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 24
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par ballondetouteslescouleurs le Mar 18 Avr 2017 - 0:26

j'ai un avis plutôt partagé à ce sujet: il y a des jours où je me dis que oui ce serait sûrement plus simple d'être "normale" si tant est que la norme existe, et puis par moment je me dis que non je suis ce que je suis qui m'aime me suive, et que même si on me suit pas ou qu'on me fuit ben...je m'en fous (ça, c'est quand ça va bien). Vivre dans les excès c'est fatigant, mais c'est parfois aussi et heureusement une source de création très abondante. Alors oui et non ça dépend des jours. Mais au quotidien ressentir tout plus fort, plus vite, l'impatience, la gestion des émotions exacerbées, cette soif d'apprendre ça peut t'emmener loin et puis te frustrer aussi parce-que tu peux pas tout faire en même temps

ballondetouteslescouleurs
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 15/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par May le Mar 18 Avr 2017 - 11:03

Je trouve la question pertinente, c'est vrai que lorsque le mal-être s'installe, ça semble parfois enviable.

Mais en fait je n'arrive même pas à m'imaginer différente, plus adaptée à ce que l'on attend de nous aujourd'hui. Ce serait transformer l'essence même de ce que je suis.
Pour y gagner quoi? De la sérénité, de la stabilité? C'est tentant, mais je crois qu'il y a trop à perdre en échange.

avatar
May
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 22/03/2017
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Portez des lunettes roses le Mar 18 Avr 2017 - 11:49

Spoiler:
Je prendrais bien sa place si il est pété de tunes et que sa femme est canon.

Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18934
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Kadjagoogoo le Mar 18 Avr 2017 - 14:20

marieba a écrit:@chuna56
Les hp qui ne sont pas détectés peuvent se sentir nuls, mais une fois le diagnostic posé ils comprennent que ce n'est de loin pas le cas.
Mais pour mon cas par exemple, je peux penser que si je ne me sens pas intelligente c'est que je ne le suis pas.
Nan mais ça vous choque pas, vous, à la fin, cette idée qu'un HP puisse se sentir comme sous-merde intégrale tant qu'un "sacro-saint" test n'est pas venu lui dire qu'il avait en réalité de la valeur !? Shocked Je veux dire : si HP il y a vraiment, cela signifie que l'individu devrait tout de même reconnaître par lui-même la beauté qui le caractérise, le don qui le singularise, la chance qui la distingue du commun des mortels. Un test bâclé sur un ou deux jours ne pèse pas lourd face à la sentience d'un être humain, à sa subjectivité, sa capacité d'éprouver des choses subjectivement, d'avoir des expériences vécues. Le HP, par définition pense, beaucoup et souvent bien, avec inspiration et sagacité. Alors je ne vois pas comment un vil test viendrait changer quoi que ce soit à cette reconnaissance intérieure, cette identification intime qui l'a toujours saisi lorsqu'il se pensait en fonction du reste de la population.
Alors certes, le test peut venir lui dire que, s'il est en échec récurrent, s'il est dépressif ou dans une perpétuelle insatisfaction ou dans une défiance chronique, c'est le HP qui l'explique ; et ce test vient alors offrir à l'individu une nouvelle grille de lecture opportune, plus valorisante et déculpabilisante. Mais l'essentiel du travail, ce discernement intime de la pensée déployée et de la conscience d'être une plaque sensible, le HP même non homologué, non-certifié, il est censé la posséder intrinsèquement ; nul besoin d'un vulgaire test pour vous dire que vous êtes occupé à une singularité.
J'ai pris connaissance tardivement, vers 33 ans, de ma douance, lorsque ma meilleure amie a incidemment lâché le mot « zèbre » dans la conversation, d'une façon qui me laissait entendre qu'elle ne parlait pas vraiment là de l'animal mais d'un concept. Et lorsque je lui ai demandé ce qu'il en était, elle m'a simplement fait cette réponse désarmante : « C'est ce que je suis ; et ce que tu es. » Mon amie m'a alors appris qu'elle avait été testée à l'âge de 5 ans, et que le résultat avait été des plus concluants (147 ou 157, je ne sais plus). Elle me fréquentait depuis près de dix ans déjà, au moment où elle a négligemment partagé cette information « cruciale » avec moi. Et c'est avec la même désinvolture que je l'ai accueillie, mettant plus de quatre ans à m'inscrire sur un forum HP, alors même que je suis pourtant une personne extrême curieuse et narcissique. Mais nan, là, pour le coup, je n'avais rien appris d'essentiel : savoir que j'étais comme Chloé, vif d'esprit, hypersensible, capable de me passionner à instar d'elle pour des sujets objectivement rédhibitoires  (la fabrication du béton armé !), capable de maintenir ma concentration et mon désir d'en découdre le long d'interminables discussions âpres et élaborées, le rejet massif d'une population plus « épaisse » psychologiquement, la vie sentimentale déglinguée et tutti quanti. Bon, OK. Mais dis-moi quelque chose que je ne sais pas, plutôt.
On n'a jamais trop reparlé de cette vérité, bien trop tacitement patente pour être réellement épatante.

Le test, quelques mois avant mois arrivée ici, fut à peine une confirmation, formalité surfaite et bâclée. Mais j'étais repartie avec une formule magique, un talisman en poche : «  Ce qui est intéressant, chez vous, c'est cette capacité à envisager l'ambivalence des choses. » J'insiste : c'est la formulation de la chose, qui m'a plu et m'a rendu le sourire (sale période que cet hivers 2013-2014, où les anxiolytiques n'ont certainement pas aider ma performance au test). Parce que la conscience de ce « super-pouvoir », je l'avais déjà, bien ancrée en moi, naturellement.

La pertinence des tests actuellement disponibles doit être interrogée. Et même la pertinence du moindre test, dans l'absolu, quand on sait que « Les preuves fatiguent la vérité. » — Georges Braque

marieba a écrit:Non, il y a des personnes non hpi qui sont peut-être plus intelligente que des hpi, mais une personne non hpi,qui se sais intelligente sera plus sûre d'elle même, et ne se posera même pas la question.
Je parlais de gens comme moi.
Tu as parfaitement raison. Car il s'agit de bien distinguer certaines choses : « Elle avait une intelligence brillante, mais pas une once de bon sens. » — Flannery O'Connor, qui disait encore que « moins on a conscience de ce qu'on fait, mieux on l'accomplit. Il faut que tout passe par le sang, non par la tête. » Je ne vois guère de meilleure publicité contre les tests.

Brume a écrit:Oui tu l'as passé et tu n'es pas HQI, mais tu peux sans doute trouver d'autres autorités si c'est ça dont tu as besoin.
Excellent proposition que tu lui fais là, en invitant Marieba a privilégier des validations plus concrètes et efficaces, comme une validation des acquis professionnels, par exemple ; ou bien quelque diplôme ou formation, pour l'agrément personnel – sans finalité carriériste.
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 895
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par chuna56 le Mar 18 Avr 2017 - 15:27

Nan mais ça vous choque pas, vous, à la fin, cette idée qu'un HP puisse se sentir comme sous-merde intégrale tant qu'un "sacro-saint" test n'est pas venu lui dire qu'il avait en réalité de la valeur !?

Non.

Pasqu'avant d'être un HP, on est un être humain avec des doutes.
Que lorsqu'on a une mauvaise estime de soi, et bien ces doutes deviennent envahissants, et on peut en arriver à la conclusion qu'on est une sous-merde.

Lorsqu'on est intelligent, on est capable de voir ceux qui en sont plus que soi, ou bien on voit simplement ses propres failles. On peut en conclure à nouveau qu'on est une sous-merde.

Je peux également parler du cas d'une connaissance d'un ami, qui vivait dans un milieu social et intellectuel très défavorisé, qui marchait à 400 à l'heure, mais qui pensait, au vu de son entourage, qu'elle était folle, tout simplement.

Bref, oui, bien entendu que certaines personnes peuvent être passés totalement à côté de leurs capacités durant toute leur vie.
On ne naît pas égaux, au niveau des capacités cérébrales, physiques, sociales.
Mais également vis à vis de la bienveillance (c'est bien entendu plus caste que ça) que l'on reçoit lors de notre tendre enfance, qui façonne notre image de nous...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Numero6 le Mar 18 Avr 2017 - 17:04

L'individu a écrit:
Spoiler:
Je prendrais bien sa place si il est pété de tunes et que sa femme est canon.

Encore un signe qui m'indique que les années passent, je n'avais pensé qu'aux tunes. Very Happy
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6659
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par boule-d-ombre le Mar 18 Avr 2017 - 17:35

non le fait qu un zebre se sente mal tant qu il ne sait pas ce qu il est ni qui il est ne me choque pas. j ai decouvert qui j etais a 27 ans (il n y a qu a demander a ceux dans le bar je crois qu ils ne sont pas pret de l oublier Razz ) quand je travaillais tout ce que je faisais etait nul, mal fait etc., etc. simplement parce que je ne suivais pas la 'methodologie officielle' (en meme temps vu qu on me disait: "t as ca a faire debrouilles toi !" pour la suivre pas evident scratch ). il ne faut pas oublier que toutes les societes  tendent a uniformiser les gens d une maniere ou d une autre. partant de la un zebre/surdoue/hp/hqi sortant des clous forcement se sent mal. etant des humains(donc un minimum sociable meme moi je n y coupe pas si si Twisted Evil ) le point de vue des autres (surtout quand il est general) nous touche (souvent aggrave par le syndrome de l imposteur). quand on se rends compte deja que le mythe de l einstein, cameleon n est pas vrai et/ou que les methodes normales sont souvent inutilisables avec nous ca marche mieux. apres c est aussi une questions de caractere

quant au choix d etre un normaux-pensant non j ai trop mis d efforts pour m accepter moi meme et subit trop de couacs pour choisir de 'm integrer' de cette maniere.


Dernière édition par boule-d-ombre le Mar 18 Avr 2017 - 17:39, édité 1 fois (Raison : ajouts divers)
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1078
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Invité le Mar 18 Avr 2017 - 18:39

Je peux également parler du cas d'une connaissance d'un ami, qui vivait dans un milieu social et intellectuel très défavorisé, qui marchait à 400 à l'heure, mais qui pensait, au vu de son entourage, qu'elle était folle, tout simplement.

Pareil, vers mes 8 ans j'avais comme intérêt d'enregistrer secrètement les émissions de seconde partie de soirée sur la 5 qui parlaient de la folie, de psychiatrie, ou d'internement pénitentiaire. J'imaginais comment serait la cellule dans laquelle je serais enfermée plus tard et à quel âge ça allait arriver, quand j'aurais 16 ans, ou 20 ans.

Mais même à ce moment je ne pensais pas à échanger ma place avec un normo-pensant. Peut être parce que je savais que ce n'était pas possible, ou alors parce que ça ne me semblait pas intéressant, je ne saurais pas le dire. En tout cas je n'ai jamais voulu échanger. Ceci dit je ne connais pas mon QI. Même si je finissais avec un diagnostic de schizophrénie je ne voudrais pas échanger XD

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Kadjagoogoo le Mar 18 Avr 2017 - 21:47

chuna56 a écrit:Nan mais ça vous choque pas, vous, à la fin, cette idée qu'un HP puisse se sentir comme sous-merde intégrale tant qu'un "sacro-saint" test n'est pas venu lui dire qu'il avait en réalité de la valeur !?

Non.

Pasqu'avant d'être un HP, on est un être humain avec des doutes.
Que lorsqu'on a une mauvaise estime de soi, et bien ces doutes deviennent envahissants, et on peut en arriver à la conclusion qu'on est une sous-merde.

Lorsqu'on est intelligent, on est capable de voir ceux qui en sont plus que soi, ou bien on voit simplement ses propres failles. On peut en conclure à nouveau qu'on est une sous-merde.
C'est pas faux.
Navré, je n'ai que cette pauvre litote à offrir en pâture, pour dire combien je suis démuni dès lors que je comprends que je fais peut-être partie d'une minorité (HP ?) capable de distinguer, en dépit du gouffre qui la sépare des génies, toute la beauté qui s'ébranle perpétuellement en elle, en matière de sens (pénétrant) et de sensations (brillantes). Cette minorité sait intimement qu'elle est créative et porteuse d'une singularité sublime.
"Bref", comme tu dis. Dent pétée

Y avait cette fille superbe dans le métro lyonnais, dimanche soir ; une brune piquante, très élégante et attractive, avec sa beauté générique, conforme aux standards actuels, juchée sur des escarpins déments et moulée dans un jean manifestement élastique. J'osais à peine la regarder - le syndrome de l'imposteur est particulièrement prégnant, chez moi, lorsque je croise ce genre de jeunes femmes effrontément belles et sexy, qui semblent me toiser : "Trop belle pour toi, n'y pense même pas !"
Elle m'avait d'ailleurs croisé avec une certaine morgue, et j'étais donc jusque là en terrain connu.
Il s'est alors passé cette chose que je n'avais pas prévu : lorsqu'elle est montée dans la rame, en même temps que moi, j'ai découvert, en lui jetant un regard oblique, qu'elle avait chaussé d'énormes lunettes de myope - nous avions donc ce point commun ! What a Face
J'irais pas jusqu'à dire que ces binocles la défiguraient - ses montures devaient être griffées comme le reste, plutôt stylées, donc ; mais c'était juste improbable que le quasi-mannequin devienne brusquement cette girl next door bigleuse. Je précise que, étant moi-même myope comme une taupe, je suis bien avisé sur la question des verres correcteurs, et cette fille portait là carrément des "cul-de-bouteille", qui lui mangeaient la moité de son beau visage, au mépris des diktats de la mode.

Alors, vous vous demandez où je veux en venir, et si je ne me suis pas gourer de topic pour poster cette anecdote, hein ! Voilà ce que j'envisage en croisant cette vision insolite (pour moi) et le motif de cette discussion :
De deux choses l'une : 1) cette fille, qui avançait d'une démarche mal assurée sur le quai du métro – tandis qu'elle n'avait pas encore chaussé son insoupçonnable paire de lunettes (j'avais mis son pas hésitant sur le compte de ses talons démesurés ; mais c'est surtout qu'elle avançait là presque à tâtons), casse volontairement son image de beauté performante avec ces verres-protecteurs, pour « redevenir normale », éteindre les regards incendiés et s'offrir quelque répit dans la jungle masculine du cat calling et autre harcèlement de rue ; 2) soit l'inverse : elle se ménage une plage de tranquillité en avançant aveuglément, autant que faire se peut, parmi une foule floue, échappant au zieutage indésirable (à défaut de pouvoir suspendre son ouïe et s'épargner les sifflets harassants et autres commentaires malsains), jusqu'à ce qu'elle puisse recouvrer totalement la vue dans le confinement plus rassurant du métro ou d'un lieu moins propice aux assauts grivois.

Ce qui me fait dire que cette fille, trop plastiquement belle pour ne pas en subir de cuisants désagréments sociaux, doit recourir à ce biais des lunettes ou du cheminement à l'aveugle pour se ménager des plages de repos, lorsqu'elle « dégrade » volontairement son image (en mode binoclarde) ou bien quand elle ignore visuellement les regards insistants, les hommes « en chien » qui la dévisagent et déculottent des yeux.
N'est-ce pas là une autre forme, moins illusoire et absurde, de prétention à un retour à la normale, en écho à celle qui est ici formulée dans une proposition abstraite, totalement saugrenue ?
Sa problématique est, du coup, moins insoluble que la nôtre – sans parler du fait que son talent est nettement plus périssable. Les espaces de tranquillité lui semblent moins inaccessibles qu'à nous autres, empêtrés dans notre complexité lancinante, notre lucidité implacable : « un martyre permanent, un inimaginable tour de force. »

Je remercie en tout cas cette apparition d'une beauté superlative qui est venue à point nommé me fournir matière à imaginer cette théorie loufoque (capillotractée) que j'ai voulu partager avec vous, ici. Je n'allais pas faire l'économie d'un délire sur un topic si propice à cela ! Danse


Dernière édition par Kadjagoogoo le Mar 18 Avr 2017 - 22:14, édité 1 fois
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 895
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Circé le Mar 18 Avr 2017 - 22:13

Merde, j'ai le même humour que Fata et Numéro 6. Pendez-moi...
avatar
Circé
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1177
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 36
Localisation : Bavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par chuna56 le Mar 18 Avr 2017 - 22:32

avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par chuna56 le Mar 18 Avr 2017 - 22:37

C'est cool, Kadja, tu as une bonne estime de toi. C'est une chance.

N'est-ce pas là une autre forme, moins illusoire et absurde, de prétention?

Si si.
(Déformation volontaire des propos. oui, je sais, j'ai un humour de merde).

La nana, ya ptèt une autre hypothèse : elle avait perdu une lentille et était en train de sortir ses lunettes ^^
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5167
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Kadjagoogoo le Mar 18 Avr 2017 - 22:41

chuna56 a écrit:C'est cool, Kadja, tu as une bonne estime de toi. C'est une chance.

N'est-ce pas là une autre forme, moins illusoire et absurde, de prétention?

Si si.
(Déformation volontaire des propos. oui, je sais, j'ai un humour de merde).

La nana, ya ptèt une autre hypothèse : elle avait perdu une lentille et était en train de sortir ses lunettes ^^
Tiens, bloque-moi, pour voir, por favor. Courbette
(Au secours !... Shocked )

EDIT :
chuna56 a écrit:Ben pourquoi donc ? Je t'aime bien Smile
facepalm Désolé, fin de journée difficile après avoir abusé du cogito (= perte de discernement effective Pfiu ).
Tout est donc arrangé (malentendu dissipé), ouf ! Amis

Pour les lentilles, je n'y avais effectivement pas songé. Mais tu me ruines ma chouette théorie opportuniste, là, rhoooo ! Dédain Nargue


Dernière édition par Kadjagoogoo le Mar 18 Avr 2017 - 23:29, édité 1 fois
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 895
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echangeriez-vous votre vie avec celle d'un "normo-pensant"?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum