La complémentarité des deux sexes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La complémentarité des deux sexes

Message par offset le Lun 24 Mar 2014 - 7:18

Le cerveau de l' homme et de la femme seraient ils complémentaires ? Si c'est le cas, l'homme peut il se passer
de la femme  ? Et la femme peut elle se passer de l'homme ?

D'après cette étude, les femmes seraient meilleures en matière de pensée intuitive, et donc mieux équipées pour mémoriser les choses  
et seraient également multitâches.

Quand aux hommes ils seraient plus doués pour la perception et pour coordonner les choses.

Je laisse à chacun et à chacune exprimer son opinion.


http://www.maxisciences.com/cerveau/le-cerveau-des-hommes-et-celui-des-femmes-sont-connectes-differemment_art31485.html

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par Cleore le Lun 24 Mar 2014 - 10:04

Je n'ai pas bien compris ce qu'est la perception d'après cette étude : la pensée logique ? Heureusement que l'article précise que tout ça n'est pas systématique. Mes parents, par exemple, ne correspondent pas à ces stérétotypes.

L'article semble dire que c'est à partir de l'adolescence que les différences du cerveau se précisent, or j'avais vu un reportage disant que des études faites avec des enfants montraient clairement les différences de comportement dès cet âge : dans les cours de récré, les garçons bougent beaucoup, alors que les filles papotent et sont plus statiques. Qu'en est-il du cerveau des enfants ?

La femme peut-elle se passer de l'homme ? ça dépend pour quoi ! Je me débrouille seule pour des tas de choses, même pour bricoler. C'est la force physique masculine qui me fait envie quand il s'agit de soulever des meubles pour déménager, plus que son cerveau.

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par Aethos le Lun 24 Mar 2014 - 12:20

La force physique de l'homme ne s'exprime pas dans le quotidien et les différence sont notables uniquement parce que "l'entrainement" est différent. Les différences physiques entre les hommes et femmes en termes de charge, vitesse, force, ne s'expriment qu'aux extrêmes, à savoir des athlètes s'entrainant 8h par jour et plus. Et ces mêmes extrêmes en termes de capacités quotidiennes s'expriment aujourd'hui par le fait que "l'habitus" occidental à formé les femmes à des tâches moins éprouvantes. Prenons le cas de paysanne dans les endroits plus reculés que les villes chez nous, et bien elles portent autant sinon plus que les hommes. Après il peut y avoir effectivement, en termes physiologiques des différences en termes d'attaches de muscles et de tendons qui favoriseront qui la souplesse et qui la force, donc des incompressibles. Maintenant sur les 8000 nerfs moteurs que possède chaque individus, seul 3500 dans le cas des athlètes ou sportifs ou danseurs ou musiciens les plus chevronnés sont utilisés. Largement pas de quoi casser 3 pattes à un canard...des cas d'hémiplégie ou de paralysie plus handicapante ayant été corrigés précisément par l’activation de nerfs "normalement" inutilisés...

Les modalité de fonctionnement cérébral sont vraisemblablement différentes en fonction du sexe, ce qui ne m'étonnerait pas plus que cela. Le fait de savoir si l'homme ou la femme peuvent se passer l’un de l'autre me semble pourtant évident: rien ne les réunis actuellement autrement que la "reproduction" ou coit, ayant pour primaire vocation la reproduction de l'espèce. Et la question de savoir si les mâles et les femelles devraient passer leur vie ensemble se pose de plus en plus. Il y a plusieurs exemple ici de citation ou des tribus effectivement ne s’embarrassent jamais des pères...ils sont mis à l'écart systématiquement après la naissance des enfants...seuls les oncles maternels et les grand-mères se chargent de l'éducation. Dans le règne animal de nombreuses espèces pratiquent la même... pourtant il y a aussi des sociétés archaiques dans lesquelles hommes et femmes étaient fidèle ad vitam... donc mieux? moins bien? juste? faux? Si la modalité individuelle est élargie à l’ensemble il y a fort à parier que le système devient instable.

Les réduction intellectuelles propre à l'être humain ont fait que nous considérons la liberté aujourd'hui dans la "possibilité de faire un choix"...or cette possibilité est irréductible, dusse-t-elle mener à la mort. Rien ni personne n'a ni les moyens, ni la force de vous l'enlever. donc la liberté ne réside pas tant dans la possibilité de faire un choix, mais bien d'en faire, même si vous décidez de ne pas en faire! Or rien ni personne rendra votre choix caduque par son assentiment ou sa reconnaissance. Que quelqu'un remarque ce que vous faites ou non n’enlèvera rien à la réalité de votre acte.

1. hommes et femmes n'ont pas besoin l'un de l'autre pour avoir du plaisir -> constat!
2. hommes et femmes ont besoins d'un autre (homme ou femme, voire plusieurs) pour le partager -> constat!
3. Un comportement comme l'autre, qu'il s'agisse d'une exclusivité sexuelle ou de pansexualité, il n'y a ni mieux, ni moins bien. Juste ce que chaque individu considère comme "normal" pour lui. Point barre. Après, il s'agit de distinguer instincts et envies, et ainsi pouvoir respecter les envies des autres. On ne respecte pas les instincts, ont fait avec...il n'y a ni lieu de dire que c'est bien ou mal...c'est un instinct et c'est là. Et croire que l'on se soustraira à ses propres instincts est profondément débile.

Je crois qu'il s'agit simplement de savoir...en tant qu'individu, quel choix on veut faire. Une femme n'a pas besoin de qui que ce soit aujourd'hui pour vivre...chez nous du moins et normalement pas. En termes économiques et juridiques. Pas plus qu'un homme n'a besoin d'une femme pour avoir du plaisir, faire à manger ou entretenir SON ménage... ;-) Et la déco...je m'en occupe aussi tient parce que franchement y a des goûts qui ne se discute pas ;-)

Donc socialement y a-t-il un besoin de se fréquenter, au quotidien ou de manière même ponctuelle, que ce soit sous les draps, autour d'un verre ou pour aller voir une expo? Je suis un animal social de sexe masculin, certains attributs me sont propres, d’autres pas... et j'ai effectivement BESOIN des autres pour me SOCIALISER. Après est-ce que je dois socialement me distinguer autrement que par ces attributs qui font de moi ce que je suis en y collant des comportements naturellement construits?

Si je n'ai pas besoin d'une femme pour manger, faire à manger, faire mon ménage, travailler, discuter, partager...pourquoi en aurais-je besoin donc? Et cette réunion devrait-elle être mue par le besoin? Ou l'envie?

Je ne doute personnellement pas de la complémentarité physiologique, biologique et sociale des deux sexes...même si la société essaie de plus en plus de montrer nos différences... je vois bien trop de points communs pour douter de mon humanité comme celle de celle que j'aime... et je n'en aime qu'une...enfin, comme cela ;-)


Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par Cleore le Lun 24 Mar 2014 - 14:02

Aethos a écrit:
Si je n'ai pas besoin d'une femme pour manger, faire à manger, faire mon ménage, travailler, discuter, partager...pourquoi en aurais-je besoin donc? Et cette réunion devrait-elle être mue par le besoin? Ou l'envie?

Par l'envie, bien sûr. Heureusement nous ne fonctionnons pas uniquement selon nos besoins, sinon chacun vivrait dans son coin et la natalité chuterait dangereusement, entre autres inconvénients.

Il a été constaté aussi récemment qu'une femme dans une assemblée d'hommes rend ceux-ci plus civilisés : leur agressivité, y compris entre eux, s'atténue, ils sont plus courtois, etc. Pour moi ce n'est plus de la complémentarité, c'est comme si l'un bonifiait l'autre.

(En revanche mettez un homme dans une assemblée de femmes, c'est plutôt le contraire qui se passe)  Rolling Eyes 

Mais je m'éloigne du sujet, là... il était question de cerveau, rien d'autre.

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par offset le Lun 24 Mar 2014 - 21:07

@Cleore,

Concernant les enfants tout petits déjà ils expriment leurs différences.

Voici ce que dit l’article sur la distinction cérébrale à l’adolescence :

« C'est à cette période que les hommes et les femmes montrent le plus de différence au niveau des connexions entre les hémisphères, en particulier au niveau du lobe frontal. Ensuite avec l'âge, les différences semblent se généraliser à l'ensemble du cerveau »


Moi aussi je peux me passer d'un homme si nécessaire, mais j'avoue que pour certaines tâches ils sont quand même plus doués.

Certains hommes savent se tenir en présence d'une femme, c'est l'éducation qui le veut.

Quand je regarde certains politiciens, je trouve qu' ils sont moins galants avec les femmes. Peut être un peu de jalousie la dessous ? Very Happy 


Un autre article sur le sujet :

http://www.europe1.fr/Sante/Hommes-et-des-femmes-n-ont-pas-le-meme-cerveau-1728553/

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par Invité le Lun 23 Juin 2014 - 18:54

les deux sexes sont complémentaires Smile (marrant le titre)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par A-Type le Lun 23 Juin 2014 - 23:41

Bon alors s'il y a une différence entre les hommes et les femmes, ce n'est pas au niveau du cerveau que ça se passe ;-) :

Et comme je suis nouvelle, et que je ne peux pas poster de lien....

Recherchez sur youtube : "le cerveau a-t'il un sexe", petit conférence vraiment sympa sur le sujet !

A-Type
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 21/06/2014
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par Zwischending le Mar 24 Juin 2014 - 0:09

Hop, vidéos, du coup Smile



https://www.youtube.com/watch?v=OgM4um9Vvb8

Z'aussi :




Dernière édition par Zwischending le Mar 24 Juin 2014 - 0:17, édité 2 fois (Raison : ;)

Zwischending
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 888
Date d'inscription : 27/05/2013
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par A-Type le Mar 24 Juin 2014 - 7:06

Merci !

A-Type
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 21/06/2014
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par offset le Mar 24 Juin 2014 - 21:58

« Les cerveaux des hommes et des femmes seraient branchés de façon très différente. Une étude américaine, publiée dans les comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS), lundi 2 décembre, livre de nouvelles informations sur leur fonctionnement.

A en croire ces travaux, il existerait chez les hommes une plus grande connectivité neuronale entre le devant du cerveau, siège de la coordination de l'action, et l'arrière où se trouve le cervelet, important pour l'intuition. Les images indiquent aussi un grand nombre de branchements dans chacun des deux hémisphères cérébraux. Une telle connectivité suggère que le cerveau masculin est structuré pour faciliter les échanges d'informations entre le centre de la perception et celui de l'action, selon Ragini Verma, professeur de radiologie à la faculté de médecine de l'université de Pennsylvanie (Etats-Unis), principal auteur de cette étude.

**Des cerveaux "vraiment complémentaires":
Quant aux femmes, les branchements relient l'hémisphère droit, où siège la capacité d'analyse et de traitement de l'information, à l'hémisphère gauche, centre de l'intuition, explique-t-elle. Cette chercheuse explique que les hommes sont, en moyenne, plus aptes à apprendre et à exécuter une seule tâche, comme faire du vélo, du ski ou de la navigation. Les femmes, de leur côté, ont une mémoire supérieure et une plus grande intelligence sociale qui les rendent plus aptes à exécuter de multiples tâches et à trouver des solutions pour le groupe, selon elle.

"Ces cartes de la connectivité cérébrale montrent des différences frappantes et aussi complémentaires dans l'architecture du cerveau humain, qui aident à fournir une base neuronale potentielle expliquant pourquoi les hommes excellent dans certaines tâches et les femmes dans d'autres", relève la chercheuse. Et "il est aussi frappant de constater combien les cerveaux de la femme et de l'homme sont vraiment complémentaires", souligne Ruben Gur, professeur de psychologie à la faculté de médecine de l'université de Pennsylvanie, un des principaux coauteurs de ces travaux.

En mai, la neurobiologiste et directrice de recherche à l'Institut Pasteur, Catherine Vidal, estimaient pourtant dans Le Monde qu'"il est impossible de deviner si un cerveau appartient à un homme ou une femme". Et fin 2012, le neurobiologiste Jean-François Bouvet assurait dans Le Point que "les différences entre les deux restent néanmoins limitées".






"Les spectacles, la publicité les médias, les livres  nous inondent en permanence de clichés et d’images de stéréotypes masculins et féminins. Les femmes seraient naturellement bavardes et irrationnelles incapables de lire une carte routière, les hommes seraient naturellement bons en maths et expert en technologie. D’où viennent tous ces clichés ?
Ces différences et ses inégalités seraient elles génétiques et héréditaires ? Programmées dès l’origine ?"





offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par Princeton le Jeu 7 Aoû 2014 - 0:58

Je dirais qu'à la base le cerveau des hommes et le cerveau des femmes sont similaires, mais que plusieurs facteurs pourraient les rendre (légèrement) différents au fur et à mesure du temps, malgré une bisexualité psychique de base.

Après tout, l'environnement affecte le développement cognitif de l'enfant, son cerveau, qui se fait sur la durée... Parmi ces facteurs, j'imagine que puissent figurer, en plus de cet environnement (dont l'environnement culturel, celui qui nous inculque les "genres") les hormones, qui devraient intervenir aussi dans le comportement général des hommes et des femmes sans nécessairement passer par une modification au niveau cognitif. Par exemple, du rôle de la testostérone, davantage présente chez les hommes que chez les femmes (même si apparemment ces dernières y seraient plus sensibles ? et que même parmi les hommes, les niveaux de testostérone sont différents), et qui pourrait rendre les hommes généralement plus agressifs et actifs que les femmes...

Pour le reste, nos différences me semblent surtout dues aux liens entre la différence des sexes et le développement psychique des filles et des garçons (toutes proportions gardées, car qu'on soit garçon ou fille, ce développement psychique reste toujours particulier, et dans ce domaine, tout est faisable...) ainsi qu'à la réception (toujours partielle) des genres masculin et féminin (et là aussi, toujours particulière à chaque individu).

Quant à la complémentarité des hommes et des femmes ! Ah ! Grande question... Tout d'abord, pour la reproduction sexuelle il me semble que la complémentarité soit de mise (l'acte sexuel entre un homme et une femme en est un beau symbole) ;-) Ensuite, je dirais que si les hommes et les femmes sont différents, ils ne sont pas si différents. A titre personnel et donc complètement subjectif, enfin, je pense, sans aller jusqu'à une complémentarité de type mythe des androgynes, que les hommes seraient perdus sans les femmes (l'inverse, je ne sais pas), et que leur passé de domination par les hommes dans des sociétés patriarcales et misogynes est profondément injuste (et je suis content qu'on évolue sur ce point). Peut-être que je surestime un peu les femmes aussi...? Par exemple, je me dis souvent que j'ai beau être un homme, je suis né d'une femme : cette idée me fait sentir tout petit par rapport aux femmes, et me bouleverse.

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par offset le Jeu 7 Aoû 2014 - 19:44

princeton1 a écrit:Je dirais qu'à la base le cerveau des hommes et le cerveau des femmes sont similaires, mais que plusieurs facteurs pourraient les rendre (légèrement) différents au fur et à mesure du temps, malgré une bisexualité psychique de base.

Après tout, l'environnement affecte le développement cognitif de l'enfant, son cerveau, qui se fait sur la durée... Parmi ces facteurs, j'imagine que puissent figurer, en plus de cet environnement (dont l'environnement culturel, celui qui nous inculque les "genres") les hormones, qui devraient intervenir aussi dans le comportement général des hommes et des femmes sans nécessairement passer par une modification au niveau cognitif. Par exemple, du rôle de la testostérone, davantage présente chez les hommes que chez les femmes (même si apparemment ces dernières y seraient plus sensibles ? et que même parmi les hommes, les niveaux de testostérone sont différents), et qui pourrait rendre les hommes généralement plus agressifs et actifs que les femmes...

Pour le reste, nos différences me semblent surtout dues aux liens entre la différence des sexes et le développement psychique des filles et des garçons (toutes proportions gardées, car qu'on soit garçon ou fille, ce développement psychique reste toujours particulier, et dans ce domaine, tout est faisable...) ainsi qu'à la réception (toujours partielle) des genres masculin et féminin (et là aussi, toujours particulière à chaque individu).

Quant à la complémentarité des hommes et des femmes ! Ah ! Grande question... Tout d'abord, pour la reproduction sexuelle il me semble que la complémentarité soit de mise (l'acte sexuel entre un homme et une femme en est un beau symbole) ;-) Ensuite, je dirais que si les hommes et les femmes sont différents, ils ne sont pas si différents. A titre personnel et donc complètement subjectif, enfin, je pense, sans aller jusqu'à une complémentarité de type mythe des androgynes, que les hommes seraient perdus sans les femmes (l'inverse, je ne sais pas), et que leur passé de domination par les hommes dans des sociétés patriarcales et misogynes est profondément injuste (et je suis content qu'on évolue sur ce point). Peut-être que je surestime un peu les femmes aussi...? Par exemple, je me dis souvent que j'ai beau être un homme, je suis né d'une femme : cette idée me fait sentir tout petit par rapport aux femmes, et me bouleverse.

C'est une réponse pleine de sensibilité

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6763
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La complémentarité des deux sexes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum