C'est à mon tour de me lâcher

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par cassandrax le Lun 24 Mar 2014 - 23:22

ParanoidPlatypus a écrit:Désolée de me taper l'incruste mais j'ai pensé à cette vidéo en vous lisant.


Ne te gêne pas c'est sympa de discuter avec toi Smile


Kangaroo a écrit:Pour l’ambiguïté des lolitas pop, je parlais dans les textes...

C'est sentir ces jugements de valeur sur toi qui te font pleurer? Ce sentiment de ne pas être prise pour ce que tu es?

Je ne sais pas où tu en es professionnellement, mais je sais qu'exercer un métier (ou en parallèle avoir une passion dévorante) fait que tu vas être regardé plus pour tes réalisations et bien moins sur ton apparence. (même si, ne nous leurrons pas, ça existera toujours)


Je n'ai pas compris de quels textes tu parlais ???


Disons que ce qui me gêne ce n'est pas que l'on me dise que je sois belle ou stupide parce que blonde... ce qui me gêne c'est que c'est comme une forme de harcèlement en quelque sorte...

Je ne sais pas comment est ta vie mais je souffre de comment les autres me voient... ce n'est pas que leur jugement m'est important... mais c'est que ça conditionne leurs réactions vis-à-vis de moi...

Il faut qu'il m'explique 15 fois de suite que un PC, il y a une souris et un clavier... que j'ai une chaise pour m’asseoir dessus...

Comprends-tu ou je veux en venir ? Et lorsque je parle d'usure moral... c'est en quelque sorte de la méchanceté de la part des femmes et de la stupidité de la part des hommes... même si ça peut être l'inverse aussi...


Allez à plus sur le forum Kangaroo Smile

cassandrax
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par Invité le Mar 25 Mar 2014 - 14:47

Coucou Cassandrax,

une ghotique blonde à forte poitrine et un super HQI : la formule un de la zébritude !

Certains d'entre-nous sont transparents, d'autres caméléons, afin d'arriver à se fondre dans la masse.

On peut dire que tu détonnes, mais seulement par ton apparence, d'après ce que tu dis.
Les zèbres et autres HPI détonnent par leur esprit, et il est certain qu'au delà des apparences, tes interlocuteurs savent déceler autre chose que tes gros seins, même s'il ne le disent pas.

Quant à se sentir stupide dans le quotidien et les discussions triviales, tu n'es pas la seule : effectivement le désintérêt pour les choses simples provoque en nous un détachement parfois tel qu'il est difficile de raccrocher les wagons, et par conséquent à la conversation en cours.

Tu apprendras au fil des années à gérer cette situation, et tu commenceras à apprécier aussi les choses simples : ce qui n'empêche aucunement de tenter de faire dériver les conversations sur des thèmes plus intéressants une fois que tu as trouvé ta place dans un groupe.

Par contre il y a des choses contre lesquelles on ne peut lutter dans nos structures sociales : la jalousie, les commentaires et les actions que cela entraîne (plus d'argent, plus de responsabilités, plus de beauté, plus de seins......). Trouver une forme de zénitude par rapport à cela nécessite d'avoir une certaine expérience de la vie, ou bien des objectifs, des projets qui te tirent suffisamment en avant pour te faire ignorer toute forme d'agression plus ou moins fine.

A 24 ans c'était mission impossible pour moi aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par ImaZélonée le Mar 25 Mar 2014 - 23:08

BIENVENUE !!!!!!!!! cheers

Ah comme je te comprend quand tu dis que les mecs nous prennent pour des bouts de chairs... (non non, ce n'est pas le seul truc que j'ai retenu de ta présentation Razz )

Moi j'étais l'intello aux gros seins xD ça aide pas non plus Razz

Bref, j'espère que tu t'amuseras ici ^^

ImaZélonée
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 30/01/2014
Age : 21
Localisation : Dans les nuages, pour pas changer

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par beachouse le Mar 25 Mar 2014 - 23:45

Bonjoir et bienvenue!

Tu aurais pu mettre une photo de toi quand même... Je déconne, hein.
Je remarque qu'on est une petite poignée à s'inscrire en ce moment et à avoir 24 ans. C'est fou mental, yo yo. J'espère que tu trouveras ton bonheur et tes réponses ici. Pour les lire et les supporter depuis une petite semaine (qui me paraît un mois tant j'ai découvert des choses sur moi), je peux te dire qu'ils sont plutôt sympas.

beachouse
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 20/03/2014
Localisation : Evanescent

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par Sol œil le Mar 25 Mar 2014 - 23:50

hello ont s'est croisés sur le chat, mais bienvenue à toi !

Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par cassandrax le Mer 26 Mar 2014 - 0:26

Bengale 38 a écrit:Coucou Cassandrax,

une ghotique blonde à forte poitrine et un super HQI : la formule un de la zébritude !


Beaucoup de monde ne le croit pas... c'est selon tes envies... tu me crois ; tu ne me crois pas


Bengale 38 a écrit:Certains d'entre-nous sont transparents, d'autres caméléons, afin d'arriver à se fondre dans la masse.

On peut dire que tu détonnes, mais seulement par ton apparence, d'après ce que tu dis.
Les zèbres et autres HPI détonnent par leur esprit, et il est certain qu'au delà des apparences, tes interlocuteurs savent déceler autre chose que tes gros seins, même s'il ne le disent pas.

Quant à se sentir stupide dans le quotidien et les discussions triviales, tu n'es pas la seule : effectivement le désintérêt pour les choses simples provoque en nous un détachement parfois tel qu'il est difficile de raccrocher les wagons, et par conséquent à la conversation en cours.

Tu apprendras au fil des années à gérer cette situation, et tu commenceras à apprécier aussi les choses simples : ce qui n'empêche aucunement de tenter de faire dériver les conversations sur des thèmes plus intéressants une fois que tu as trouvé ta place dans un groupe.


Merci Bengale 38 Smile


Je sens en toi une personne avec beaucoup d'expérience et de vécu  bounce 


Sinon, Leonard de Vinci disait ceci : dans la simplicité réside la complexité suprême ... phrase que je trouve très belle  Cool 


Par contre... on va dire que pour un peu tous les zèbres, il y a toujours une situation où on est un peu obligé de jouer "au débile"... les gens normaux voient les choses sans grande profondeur selon moi...


Bengale 38 a écrit:Par contre il y a des choses contre lesquelles on ne peut lutter dans nos structures sociales : la jalousie, les commentaires et les actions que cela entraîne (plus d'argent, plus de responsabilités, plus de beauté, plus de seins......). Trouver une forme de zénitude par rapport à cela nécessite d'avoir une certaine expérience de la vie, ou bien des objectifs, des projets qui te tirent suffisamment en avant pour te faire ignorer toute forme d'agression plus ou moins fine.

A 24 ans c'était mission impossible pour moi aussi.


Ça je suis d'accord à 100% avec toi... un jour j'ai un peu poussé la réflexion... en soit je suis belle car je correspond aux critères de beauté de la société actuelle... mais avec d'autres critères je pourrais très bien être classer comme une abomination dans une autre société par exemple... c'est un peu ça qui me gênent en soit... être dans le troupeau en quelques sortes... on a toujours fait comme ça donc on doit forcément continuer de faire ainsi... pourquoi changer un système qui marche ; même si en fait ça marche pas  Razz 

Je donne mon avis mais je ne cherche pas à juger les autres... ne prenez pas mal ce que je dis Smile


Bonne soirée et bonne nuit  Very Happy

cassandrax
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par Invité le Mer 26 Mar 2014 - 10:06

hello hello,

cassandrax a écrit:


Beaucoup de monde ne le croit pas... c'est selon tes envies... tu me crois ; tu ne me crois pas

je n'ai pas l'habitude de mettre en doute ce que disent les gens, juste d'apprécier le potentiel de vérité, mais je le garde pour moi.  Te concernant je n'ai même pas pensé à mettre en doute tes paroles, et des jolies blondes zébrées à forte poitrine, j'en vois aux rencontres de zèbres.  Ce que je retiens principalement c'est leur gentillesse, leur vision des choses, leur bienveillance, leurs conversations agréables. On se sent bien avec elles sans qu'il y ait ce potentiel de relation charnelle sous-entendue.

De toute façon tu ne pourras pas lutter non plus contre un atavisme naturel : l'homme chasse la femelle, et les femmes sont des armes fatales de séduction (oui je sais c’est un raccourci intuitif, mais je pense qu'en plaçant n'importe quelle analyse des relations homme/femme avant cette conclusion, on y arrive quand même) . C'est inscrit dans nos gênes, et souvent jusqu'à 30 ans  toute relation sociale tourne autour de la recherche de l'âme soeur (ou coquine). Donc si tu réponds aux canons de beauté de la société occidentale moderne, tu devrais utiliser cet avantage, plutôt que tenter de le nier.

Ta capacité d'analyse et ton HPI sont des qualités non négligeables qui peuvent t'aider à gérer les situations d'approche désagréable que vivent toutes les femmes au quotidien. Tu dois même pouvoir en jouer et les utiliser à ton avantage. Tu l'as mal vécu plus jeune, maintenant tu as du recul sur la situation. Te mouvoir dans le troupeau tout en ne déniant pas ta différence, c'est une attitude subtile que les femmes ont plus de facilité à mettre en oeuvre. Donc tu peux.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par cassandrax le Mer 26 Mar 2014 - 23:05

Bengale 38 a écrit:hello hello,

je n'ai pas l'habitude de mettre en doute ce que disent les gens, juste d'apprécier le potentiel de vérité, mais je le garde pour moi.  Te concernant je n'ai même pas pensé à mettre en doute tes paroles, et des jolies blondes zébrées à forte poitrine, j'en vois aux rencontres de zèbres.  Ce que je retiens principalement c'est leur gentillesse, leur vision des choses, leur bienveillance, leurs conversations agréables. On se sent bien avec elles sans qu'il y ait ce potentiel de relation charnelle sous-entendue.

De toute façon tu ne pourras pas lutter non plus contre un atavisme naturel : l'homme chasse la femelle, et les femmes sont des armes fatales de séduction (oui je sais c’est un raccourci intuitif, mais je pense qu'en plaçant n'importe quelle analyse des relations homme/femme avant cette conclusion, on y arrive quand même) . C'est inscrit dans nos gênes, et souvent jusqu'à 30 ans  toute relation sociale tourne autour de la recherche de l'âme soeur (ou coquine). Donc si tu réponds aux canons de beauté de la société occidentale moderne, tu devrais utiliser cet avantage, plutôt que tenter de le nier.

Ta capacité d'analyse et ton HPI sont des qualités non négligeables qui peuvent t'aider à gérer les situations d'approche désagréable que vivent toutes les femmes au quotidien. Tu dois même pouvoir en jouer et les utiliser à ton avantage. Tu l'as mal vécu plus jeune, maintenant tu as du recul sur la situation. Te mouvoir dans le troupeau tout en ne déniant pas ta différence, c'est une attitude subtile que les femmes ont plus de facilité à mettre en oeuvre. Donc tu peux.....


Bonsoir Bengale 38 Smile


J'espère que c'est avec toutes les femmes zèbres que tu retiens leur gentillesse, leur vision des choses, leur bienveillance, leurs conversations agréables... Si c'est qu'avec des blondes MDR ^^ je te taquine


Ça je le sais dans le fond... on va dire que j'ai du mal de l'accepter... je suis "bonne" pour un homme normal... et une "garce" pour une femme normale... c'est assez affreux mais c'est ainsi...  Crying or Very sad 


Par contre je n'ai pas complètement compris ce que tu voulais dire :

" - les situations d'approche désagréable que vivent toutes les femmes au quotidien."
" - c'est une attitude subtile que les femmes ont plus de facilité à mettre en œuvre."

Je m'excuse mais je ne vois pas où tu veux en venir ? Pourrais-tu un peu plus détaillé tes propos s'il te plaît ?


Bonne soirée Bengale 38 Very Happy

cassandrax
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par Invité le Jeu 27 Mar 2014 - 9:55

Bonjour,

---- les situations d'approche désagréable que vivent toutes les femmes au quotidien---
c'est la drague à 2 balles que subissent les femmes tous les jours : tout le monde ne le vit pas comme un compliment, et ça peut être très lourd
si de plus on ne voit de toi que l'aspect sexuel des choses, c'est désespérant à la longue.
Mais ça, les hommes ne le perçoivent que très tard, il faut aussi admettre cet aspect des choses pour mieux le gérer.

---- c'est une attitude subtile que les femmes ont plus de facilité à mettre en œuvre-----
tu peux te placer constamment en mode séduction légère grâce à tes atouts physiques, tout en faisant bien comprendre la distance que tu veux maintenir par un discours clair mais courtois, qui laisse transparaître que tu n'as pas un QI d'huître. Il n'y a pas de raison de masquer ta personne par simple manque de respect de certains. Facile à dire, pas toujours évident à mettre en œuvre.

Non seulement tu assureras mieux tes positions, et tu seras plus respectée.

Restera toujours le fond de panier pas content d'avoir été écarté : à gérer comme tu le sens.


Les jolies choses de la vie attirent l’œil et les esprits : tu ne pourras pas y échapper.....
L'expérience t'aidera à ce que cela ne te perturbe plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par Kass le Jeu 27 Mar 2014 - 10:10

ah bin déjà une origine de pseudo en commun  Wink 

suis ex métalleuse-gothique, aussi de Suisse, et oui je reconnais un tas de trucs; sans être aussi pneumatique (et j'aurais pas aimé l'être), je comprends bien ce que tu veux dire.

je me demande si y'a pas une grosse proportion de zèbres chez ceux qui s'habillent en noir ?
vais commencer à faire des statistiques  study 

me réjouis de te croiser ici ou là !

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4723
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par cassandrax le Lun 31 Mar 2014 - 14:39

Bonjour je passe en vitesse ... Smile

Bengale 38 a écrit:Bonjour,

---- les situations d'approche désagréable que vivent toutes les femmes au quotidien---
c'est la drague à 2 balles que subissent les femmes tous les jours : tout le monde ne le vit pas comme un compliment, et ça peut être très lourd
si de plus on ne voit de toi que l'aspect sexuel des choses, c'est désespérant à la longue.
Mais ça, les hommes ne le perçoivent que très tard, il faut aussi admettre cet aspect des choses pour mieux le gérer.

---- c'est une attitude subtile que les femmes ont plus de facilité à mettre en œuvre-----
tu peux te placer constamment en mode séduction légère grâce à tes atouts physiques, tout en faisant bien comprendre la distance que tu veux maintenir par un discours clair mais courtois, qui laisse transparaître que tu n'as pas un QI d'huître. Il n'y a pas de raison de masquer ta personne par simple manque de respect de certains. Facile à dire, pas toujours évident à mettre en œuvre.

Non seulement tu assureras mieux tes positions, et tu seras plus respectée.

Restera toujours le fond de panier pas content d'avoir été écarté : à gérer comme tu le sens.


Les jolies choses de la vie attirent l’œil et les esprits : tu ne pourras pas y échapper.....
L'expérience t'aidera à ce que cela ne te perturbe plus.


Oui je pense qu'en fin de compte, tu as probablement raison.


C'est à moi de me débrouiller pour m'améliorer et avancer dans ce genre de situation. Smile


Kass a écrit:ah bin déjà une origine de pseudo en commun  Wink 

suis ex métalleuse-gothique, aussi de Suisse, et oui je reconnais un tas de trucs; sans être aussi pneumatique (et j'aurais pas aimé l'être), je comprends bien ce que tu veux dire.

je me demande si y'a pas une grosse proportion de zèbres chez ceux qui s'habillent en noir ?
vais commencer à faire des statistiques  study 

me réjouis de te croiser ici ou là !


Bonjour Smile


MDR ^^ merci c'est sympa pour le terme pneumatique... je m'imagine bien à quoi tu penses Pompe  lol! 
Moi j'ai un peu de mal à gérer même si j'assume et j'aime mon corps... mais peut-être que comme dit plus haut... essayer et apprendre  Dent pétée 


Peut-être que ceux qui s'habillent souvent en noir ont plus de QI qui sait ?  Razz 


Allez je vous souhaite une bonne journée  Cool

cassandrax
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par Invité le Lun 31 Mar 2014 - 15:01

Et si tu arrêtais d'essayer de gérer ? gérer quoi ? gérer à la place des autres ?

Tu dépenserais moins d'énergie - Du moment que tu aimes ton corps, tu n'a déjà pas à lutter contre toi-même.

De toute façon, ton corps, d'autres l’aimeront aussi, et plaire n'est pas déplaisant.

Quand tu discutes avec un gars qui louche sur ton décolleté, tu peux lui demander d'arrêter de regarder tes seins, parce que ce que tu dis est au moins aussi intéressant : en général, ça scotche.

Mais ça ne marche pas longtemps, plusieurs tests ont été menés avec des caméras haute vitesse : même avec concentration le regard de l'homme dérive pendant quelques milli-secondes, plusieurs fois par minutes. Incontrôlable.....

Si tu n'as que ce point à régler, tu es comme toutes les jolies filles : celles-ci pourront te donner leur avis sur la manière dont elles répondent ou pas aux invitations plus ou moins marquées. Cela n'a rien à voir avec ta zébritude, et donc tu te portes à merveille !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par cassandrax le Jeu 3 Avr 2014 - 18:05

Bengale 38 a écrit:Et si tu arrêtais d'essayer de gérer ? gérer quoi ? gérer à la place des autres ?

Tu dépenserais moins d'énergie - Du moment que tu aimes ton corps, tu n'a déjà pas à lutter contre toi-même.

De toute façon, ton corps, d'autres l’aimeront aussi, et plaire n'est pas déplaisant.

Quand tu discutes avec un gars qui louche sur ton décolleté, tu peux lui demander d'arrêter de regarder tes seins, parce que ce que tu dis est au moins aussi intéressant : en général, ça scotche.

Mais ça ne marche pas longtemps, plusieurs tests ont été menés avec des caméras haute vitesse : même avec concentration le regard de l'homme dérive pendant quelques milli-secondes, plusieurs fois par minutes. Incontrôlable.....

Si tu n'as que ce point à régler, tu es comme toutes les jolies filles : celles-ci pourront te donner leur avis sur la manière dont elles répondent ou pas aux invitations plus ou moins marquées. Cela n'a rien à voir avec ta zébritude, et donc tu te portes à merveille !


Bonsoir Bengale38 Smile


Tu as sûrement raison... c'est à moi de changer de manière de penser...


Après qu'on se comprennent bien ! Je ne suis pas folle non plus ; je sais très bien qu'un homme normalement constitué (zèbre ou pas zèbre...) va toujours regarder une femme...
Et en règle général les trois premières choses qu'ils voient c'est bassin, poitrine et chevelure...


La seule chose que je dis... c'est que chez certains (et certaines) ; je trouve leur comportement un peu trop "incontrôlable" pour reprendre ton expression... Razz 


Bonne soirée Very Happy

cassandrax
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par Invité le Dim 20 Avr 2014 - 9:02

Bienvenue.

Donc alors attend. T'as un gros un qi, une grosse poitrine, et t'es blonde. Tu sais quoi, faut que tu me donnes ton 06. Ah non, je suis homo. Bon ben ça en fera plus pour les autres. Je m'étonne quand même que ton sujet ne fasse pas 40 pages, avec une telle description. Zèbre ou pas zèbre, on en reste pas moins des hommes. Y a qu'à voir comme ça se lâche sur certaines présentations !

Tu sais quoi, je pense que ça fait peur. Faut pas être trop belle comme ça. Surtout sur un chat. Enfin c'est ta vie, ta souffrance. Et puis c'est marrant. Nous on veut pas de la beauté. On veut du cul facile. La belle c'est beaucoup trop d'ennuis. Et puis la concurrence, toujours la concurrence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par cassandrax le Lun 21 Avr 2014 - 6:37

Bonjour stauk  Very Happy 


stauk a écrit: Bienvenue.

Donc alors attend. T'as un gros un qi, une grosse poitrine, et t'es blonde. Tu sais quoi, faut que tu me donnes ton 06.


Sympa comme phrase ;)mais très classique je l'entends presque tout les jours... mais il faut enlevé le "t'as un gros QI"  lol! 



stauk a écrit:Ah non, je suis homo. Bon ben ça en fera plus pour les autres. Je m'étonne quand même que ton sujet ne fasse pas 40 pages, avec une telle description. Zèbre ou pas zèbre, on en reste pas moins des hommes. Y a qu'à voir comme ça se lâche sur certaines présentations !


Comment ça certains se lâchent ?  Rock 


Par contre... vous êtes des hommes et moi une femme... nous avons tous nos défauts et nos ne sommes pas parfaits... certains m'ont déjà envoyé des MP comme quoi ma description ne tenait pas la route...


Si je suis comme je le dis... alors je ne peux qu'être heureuse  Rolling Eyes   Hourra ! 

Ou alors... je ne peut qu'être un vieux pervers de 50 ans qui n'a rien d'autre à faire dans sa vie que d'imiter une bombasse... mais bon si je leur transmet des photos de moi... la il y a des chances qu'ils me croient... sympa non ?   Colère rentrée  


stauk a écrit:Tu sais quoi, je pense que ça fait peur. Faut pas être trop belle comme ça. Surtout sur un chat. Enfin c'est ta vie, ta souffrance. Et puis c'est marrant. Nous on veut pas de la beauté. On veut du cul facile. La belle c'est beaucoup trop d'ennuis. Et puis la concurrence, toujours la concurrence.


Mais bon sang... pourquoi une telle réaction... parce que je suis dans le haut du panier selon les critères de la société forcément je vais être chiante ?  Sérénade 


Et pourquoi voir de la concurrence en moi ?  Duel 


Tu vois c'est justement ce genre de réactions que je ne comprends pas... Qu'un homme ou une femme ait des besoins sexuels est indéniable... mais alors j'ai tellement de "qualités" (selon la société) que je ne peux qu'être prise que par des gens "supérieurs" ?


Je te souhaite une bonne journée Smile

cassandrax
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 22/03/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par Invité le Lun 21 Avr 2014 - 9:20

cassandrax a écrit:Bonjour stauk  Very Happy 
Mais bon sang... pourquoi une telle réaction... parce que je suis dans le haut du panier selon les critères de la société forcément je vais être chiante ?  Sérénade 
Et pourquoi voir de la concurrence en moi ?  Duel 
Tu vois c'est justement ce genre de réactions que je ne comprends pas... Qu'un homme ou une femme ait des besoins sexuels est indéniable... mais alors j'ai tellement de "qualités" (selon la société) que je ne peux qu'être prise que par des gens "supérieurs" ?
Je te souhaite une bonne journée Smile

Alors bien sûr je pars de l'hypothèse que ta description tient la route. Et correspond vraiment à ta perception du monde. Sinon je veux dire, bon la discussion devient difficile :)On peut noter en passant que toutes les bombasses que j'ai croisé sur internet étaient des mythomanes. Enfin celles qui se déclaraient avant qu'on ne les rencontre. Donc en plus du problème de la bombasserie, tu dois affronter l'interneterie. Qui est un espace à part entière. Ou presque. En ce qui me concerne, ta description me semble tenir la route. Soit elle exacte, soit elle est inspirée de faits réels. Soit ça force le respect, parce-que voilà. Soit je suis un gros crédule, ce qui est amplement confirmé par mes expériences passées Smile

Dans tous les cas, je ne vois pas bien ce que ça change, si par hasard tu a exagéré tes caractéristiques de premier contact visuel. Que ce soit exagéré, ou carrément inversé. D'autant qu'au final ici, ça revient au même. Avec sans doute même un avantage à dire qu'on est moche, plutot que de dire qu'on est belle. L'idéal étant sans doute d'affirmer qu'on est ordinaire. (ou mieux encore ne rien dire du tout) Comble de la vantardise. La très immense majorité d'entre nous, somme affectés par l'aspect. Il y a pleins de gens qui disent le contraire. Personnellement je n'y crois pas. Même si petit à petit on apprend à changer notre regard spontané sur le choses. A apprécier sous des angles nouveaux. A savourer les petits détails, plutot que les grandes lignes.

Puisque nous sommes affectés par l'aspect, toutes choses égales par ailleurs, on aime le beau. On aime être avec du beau. Et on aime consommer du beau. Si tu rencontres quelqu'un que tu ne connais pas, supposer que cette personne va préférer le beau, est raisonnable et logique. Supposer le contraire invite les déconvenues. Le beau n'est pas uniquement visuel. Mais la sensibilité a ce beau visuel est très commune. Pour ne pas dire universelle. Puisque c'est ainsi, on va naturellement se faire une idée de l'accès aux beaux qui est notre droit légitime, en fonction de la place que nous même occupons dans cette hierarchie. Un peu vraiment, comme si on associait à chaque personne qu'on croise, une sorte de score numérique sur une échelle unidimensionnel et qui représenterait son cohéfiscient de beauté.

Autant il est facile de prime abord, de tricher sur son intelligence. Si on ne dit rien. Si on porte un masque. Et si on est à ce point doué qu'on peut tromper son monde. Autant pour ce score visuel, on a tendance à l'afficher partout. Comme une pancarte. Salut. Moi j'ai 147 en score visuel. Sur une échelle en forme de cloche, ou la moyenne est 100 ... je suis belle comme pas une sur mille. Ca t'épate hein ? Hééé reviens !!!! Dans la vrai vie, le score visuel lui même est certainement subdivisé en une infinité de petites échelles, dont toutes ne sont pas mono dimensionnelles. S'égarer, se mêler à une personne ou un groupe de personne qui ne convient pas, c'est difficile. Parce qu'on se sentira rejeter.

Un exemple. Mettons je me découvre des caractéristiques de zèbres. Et là je me dis. Bon ça c'est moi. C'est sur. Je vais sur un forum de Zèbre. ouaaah. Ils sont beaux. Je me sens bien. C'est le pied, je suis chez moi. Et là il y a un petit rite initiatique, pour marquer mon appartenance au groupe. Je dois jeter deux dés à cent faces, et je porterais ensuite ce score comme un badge. Préfixé QI. Tous ceux qui sont là ont 150 ou plus. Je lance les dés. Je fais 115. Aie. Est ce que je suis vraiment à ma place? Et ce que ma prétention était légitime. N'ai je pas légèrement pété plus haut mon cul. Je continue à venir, car j'était bien avec eux. Mais quelque chose à changé. Il y a un dixième de seconde en moins quand je dis bonjour. Un dixième en plus quand je leur adresse la parole. Je me prend un préjugé en pleine poire. C'est pas de leur faute. L'inconscient humain est ainsi fait.

Je ne leur en veux pas, mais je commence à me faire chier, alors je me casse. Voilà. C'est comme ça. C'est débile, mais c'est humain. Je vais pas me mentir à moi même en affirmant que mes dés ont fait un autre score. Je ne vais pas non plus essayer de changer 99% de la population. Il ne me reste plus qu'à partir. A prendre ma solitude à deux main, et retrouver cette chaleur éprouvée plus tôt. Ailleurs. Pour revenir à ton cas, tu parles de qualités. Mais quelles qualités ? La qualité d'être hors norme ? La qualité de dire : je suis trop belle pour toi, n'y pense même pas ? La qualité de dire :  je suis un femme, mais coté intelligence, tu fais juste pas le poids ? Tu vas m'ennuyer quand tu éssaieras de briller.

La personne que tu as décris, devrait être seule. Et c'est comme ça que la décrit. Ou sinon, elle devra porter un masque. Ce qui est encore fois conforme à l'histoire que tu nous raconte. Et pour être chez elle. Pour être acceptée. Pour ne pas avoir à subir ce petit dixième de seconde qui fait toute la différence, il va falloir un qualité supplémentaire. Une chance de ouf. Il parait que comme l'intelligence, la chance se travaille. La chance de rencontrer des gens qui sont à ce point à la ramasse, que les échelles linéraires n'ont aucun sens pour eux. La chance de rencontrer des gens qui te jugent sur des critères arbitraires, et complètement bidons, absolument déphasés du reste de la population. Des parias, des non-conformistes. Des gens pour qui tu n'es ni belle ni intelligente, ni même drôle. Juste une nana ordinaire. Chiante et dont il faut supporter les humeurs. Qu'il faut faire rire.

Et quand tu auras rencontré ces oiseaux rares par dizaines, il faudra encore que tu en trouves qui te conviennent à toi.

Bonne chance !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par ♥ Castorette ♥ le Mar 22 Avr 2014 - 7:57

Bienvenue.

J'ai tout lu ta présentation.
Je ne savais pas que t'étais une belle blonde aux gros seins quand on s'est parlé sur le chat.
Du coup maintenant je vais être timide...

♥ Castorette ♥
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 111
Date d'inscription : 06/07/2013
Localisation : Au centre de mon système scolaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est à mon tour de me lâcher

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum