Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Dim 16 Mar 2014 - 18:17

Dans la vie réelle, donc le truc qui est en dehors du pc (oui ce monde si étrange et si menaçant) vous arrive-t-il de partager vos analyses, des théories, des vrais truc de oufzor scientifique et/ou philosophique (dans le vrai sens du termes..) ?

Vous avez quel âge, et avec qui ? Vous prenez des gants ? Comment ça se passe ?  

Perso, parfois ça me sort tout seul, généralement avec un verre dans le nez, et je me prends quasi toujours une remarque. Alors parfois ça se passe bien (une qui m'avait dit que j'étais terriblement sexy quand je reflechissais.. ça n'arrive qu'une fois dans votre vie, vous enflammez pas) mais je m'en rappelle d'une autre fois, assez récente, où je me suis décomposé comme une glace sous le cul d'une vache. On parlait de je ne sais plus quoi, et ni une ni deux, je déroule toute ma fine analyse la bière à la main et une personne m'interrompt et me fait "Oulâlàlàlà ! Fais pas ton philosophe du soir !". Bon bien entendu, j'ai pas beaucoup parlé de la soirée après ça.
Dans l'ensemble j'évite de le faire, à part si on me le demande explicitement (et généralement je prends des gants en demandant 50 fois si tu es bien sûr de vouloir mon avis...), à part si je sens que la personne pourrait soit comprendre, soit avoir la capacité intellectuelle. Sauf que... Même dans ce cas là, la personne d'en face, j'ai bien l'impression qu'elle se rebiffe soit : Parce que ça ne se fait pas voyons, on l'a appris tous les deux. Soit parce que : Elle comprend de travers, et le prend super mal (genre, comme si en parlant de généralité on visait cette personne ne particulier...).

Tout ça pour dire : Bref, de mon point de vue, c'est quand même la merde si on explicite ce dont on pense toute la journée. Mais je peux avoir tort, d'un coté ça fait très longtemps que je n'a pas partagé ce que j'ai dans la tête. J'ai l'impression de me mettre en scène, de vouloir jouer le coq... Alors que c'est ma nature profonde... Vous m'voyez ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Kaimetsu le Dim 16 Mar 2014 - 18:38

Je ne partage ce genre de conversations qu'avec des gens que je connais très bien, et dont je sais qu'ils vont suivre et être intéressés et SURTOUT m'amener leur point de vue, car c'est à mon sens le plus intéressant.
Je ne vois pas l'intérêt d'expliquer ce que je pense juste pour assommer l'autre avec mes théories, j'aime entendre les siennes, et j'aime encore plus quand on s'enrichit l'un l'autre...

Mais les gens avec qui l'on peut le faire restent trop rares...

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Dim 16 Mar 2014 - 20:01

J'ai développé de plus en plus un radar fonctionnant à plein régime dès que je me lance dans des discours un peu plus développés et surtout avec des termes un peu plus recherchés (enfin... quand et si ça me vient... m'enfin ça c'est un autre sujet), aux aguets du moindre petit signe de désintérêt, d'incompréhension, voire de moquerie... prête à stopper dès que je perçois ces signaux chez mon interlocuteur.
Et ce, - et c'est là que c'est triste- même avec certains avec qui j'ai pourtant souvent pu me lancer sans complexe dans mes élucubrations.
Parce que même avec ceux-là parfois, ça ne passe pas -est-ce affaire de sujet qui ne les intéresse pas, ou qu'ils ne sont pas d'humeur à ce moment précis, ou que je prends trop de place... va savoir
La déception est encore plus cruelle lorsque c'est avec quelqu'un que l'on comptait parmi les rares avec qui on puisse s'exprimer sans frein.

J'ai donc pris l'habitude depuis très longtemps, oui, de taire environ 98 à 99% de ce qui m'occupe intérieurement.

Mais je l'accepte plutôt bien depuis longtemps, et de mieux en mieux avec le temps. Avec de temps en temps de grosses rechutes et des blessures...

Cependant, aujourd'hui ma priorité est de respecter ce qui vient naturellement dans chaque relation, de savoir me mettre au diapason requis. Et de rester à l'écoute de l'autre et dans l'échange, même quand il y a le sentiment d'un océan de différences.
Voir ce qui nous relie au-delà des différences et ce qui peut nous enrichir dans ces différences.
Je ne dis pas que j'y arrive bien ni toujours...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Bibo le Dim 16 Mar 2014 - 22:33

C'est exactement le genre de questionnement qui permet de trier les gens dignes d’intérêt (dans le sens "à qui tu peux t'ouvrir") et ceux qui ne le sont pas.
C'est assez radicale, mais plutôt efficace.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Zenji le Lun 17 Mar 2014 - 6:05

Comment ça je te saoule avec mes histoires d'astrophysique ? Ah bon, la Terre est plate ? Ah ?
Bon, ok, passe moi une autre bière.

Burp... merci. Mais pourtant elle tourne. Burp... pardon.

Zenji
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 385
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 51
Localisation : Orange 84

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Lun 17 Mar 2014 - 6:47

Moi quand un mec plus intelligent que moi ou pas pense que je vais pas suivre ou pas comprendre, cela ne me dérange pas. Ce qui m'agace c'est plutôt quand on pense que l'autre n'a pas le niveau suffisant ou la capacité parce qu'il refuse l'opinion ou l'écoute. Et dans ce cas, il y a aussi beaucoup de gens qui pensent réagir ou s'en défendre avec les "Ne fais pas ton intello" ou "ne cherche pas à étaler ta science". Alors que leur refus d'écouter est aussi une maniere de dire que l'autre ne pourrait pas comprendre qu'il soule de lui meme. Ou qu'il ne penserait qu'à lui alors qu'il veut partager qqch.

Je crois qu'il y a une entente potentielle ou un besoin derrière qui prime. Mais sur ce point, je pense qu'il faut qu'un gars ou une fille intéresse à un autre niveau. Une personne reconnue, charismatique, collègue ou amie. Entre personnes totalement inconnues, un charme physique ou une attraction particulière, je crois que ça joue plus ou moins aussi sur l'intérêt de l'écoute.

La terre est plate lol ! A part en images filmées, la seule fois où on peut la voir ronde c'est quand on rêve ou quand on est dans une fusée. Je suis humaine et je regarde humainement les choses. Enfin j'essaie... Je ne crois que ce que je vois et comme je ne suis pas ronde, je dirais que la terre est courbée :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Vales le Lun 17 Mar 2014 - 23:19

Pour ma part, je réfléchis à "deux fois" avant de parler... Au lieu d'exposer mes idées, j'écoute la personne qui commence et je lui pose plein de questions pour voir jusqu'où ira son jugement... Tout ça avec un air amusé... puisque l'échange m'éclate et surtout voir jusqu'où l'autre peut aller. Par cette méthode, je sais si la ou les personnes présentes seront assez ouvert d'esprit ou non pour que je donne mon avis.

Bien qu'ils écoutent, ils n'entendent pas... ou en tout cas, justes les mots et non leurs significations profondes et le message que j'ai voulu faire passer... Au début c'était frustrant.. Maintenant ça me laisse indifférent.. Ou alors je me répète pour être sûr qu'ils saisissent toute l'ampleur de ce que je dis.. Mais là souvent ça coince.. Ils pensent que je radote :p... Ce qui me fait rire car en soi.. c'est pas faux ^^

Vales
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 16/03/2014
Age : 26
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Jeu 20 Mar 2014 - 17:20

-


Dernière édition par Nayru le Mer 27 Mai 2015 - 14:22, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Pieyre le Jeu 20 Mar 2014 - 18:45

Quand je m'exprime oralement j'établis des rapprochements entre divers domaines, je fais appel à des exemples qui me paraissent éclairants, mais parfois éloignés du sujet, ou extrêmes, et puis je généralise... enfin j'ai une expression assez philosophique, voire scientifique. Avec tout cela il m'est difficile de parler de façon descriptive : ce que j'ai fait ou vu ou entendu, ce qu'ont fait les gens, et même ce que je connais de tel ou tel domaine. C'est-à-dire que j'ai une expression foncièrement spéculative.

Et pourtant il n'arrive pas si souvent qu'on me charrie là-dessus. C'est peut-être que je ne sais pas bien m'opposer aux gens, et que je vais toujours un peu dans leur sens tout en poussant dans ma direction, ou que je m'abstiens. Ce qui fait que je m'adapte, sans que ce soit un choix délibéré. Et puis les théories que je développe si l'autre m'en donne l'occasion sont les miennes. Je ne défends pas le système d'un auteur ou d'un mouvement de façon militante. Tout cela doit jouer.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15240
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par EmiM le Ven 21 Mar 2014 - 10:41

Personnellement, j'ose m'exprimer, développer, théoriser, conceptualiser, en général...
Mais rien n'est automatique ou systématique... Il m'arrive de préférer m'abstenir aussi...
Quant au réactions des autres, elles sont diverses et variées, parfois on s'entend et on s'enrichit... et parfois c'est stérile et ça ne mène à rien...et entre les deux, il y a tout un champ des possibles...
En tout cas, sans dire que je revendique mon originalité, je ne l'étouffe pas non plus...
Puisque bien évidemment, les idées que je véhicule sont souvent (pas toujours) à contre-courant de ce que disent les gens...  Very Happy 
Je pense que s'exprimer c'est se confronter au monde extérieur, on accepte d'être compris et incompris, on accepte d'être interprété, on accepte d'être opposé ou encensé etc..... C'est à mon avis la seule façon, d'entrer en relation avec les autres et c'est prendre des risques, mais c'est avant tout une opportunité d'échange et de partage....

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Ven 21 Mar 2014 - 11:04

Lorsque l'on me demande ce que j'en pense, je réponds que je ne peux pas le dire, car il faudra que je les tue après. Donc on revient vite à des banalités, et tout va bien dans le meilleur des mondes.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7725
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par La Loutre le Ven 21 Mar 2014 - 11:11

Dans mon cas, je teste le niveau d'intérêt de mon interlocuteur. J'ai tendance à accélérer le débit et les digressions pour voir s'il me suit.
Si je le paume, j'arrête, je fais une blague, une cabriole, je lui propose un verre et je lui pose une question sur lui, du genre "tu fais quoi comme boulot"?

J'ai depuis longtemps abandonné les discussions qui ne sont qu'affrontements idéologiques je vote gauche / tu votes droite, je crois en Dieu/ pas toi ou autre. Stériles et violents. Je me suis assagie aussi.
Après je m'adapte souvent à la personne que j'ai en face, je ne critique pas, j'essaie de ne pas juger, car moi aussi je fais des erreurs et je dis des grosses bêtises.

J'aime faire parler l'autre de sujets qui le passionne, comme ça j'apprends des trucs sur d'autres sujets (la maçonnerie, la médecine, les voitures n'importe du moment que je découvre)

Parfois je trouve un énergumène comme moi, on rigole comme des bossus et les gens autour nous regarde avec de gros yeux effrayés... Mais il m'arrive très souvent de dire des choses surprenantes (atypiques, comme je déteste ce mot), carrément décalées (selon les autres, moi ça va sur ma planète, c'est logique) ou de partir dans des concepts et là je me fais ramener gentiment sur terre "Eh oh bac +20!!" mais dans le fond je trouve ça plutôt flatteur. Quand je dis des trucs bizarres, j'arrive souvent à rebondir sur l'humour. Je sais que beaucoup de non zèbres m'apprécient pour ce côté ingérable, rafraichissant, anarchique aussi.

Avant, je ne comprenais pas mon sentiment de décalage, mon ennui. Puis j'ai rencontré mon chéri, quelques autres zèbres non déclarés et VOUS. Je me sens tellement bien ici. Je ne suis plus seule.  alien

La Loutre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 202
Date d'inscription : 17/03/2014
Age : 35
Localisation : Ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Ansible le Dim 13 Avr 2014 - 21:28

Sujet fort intéressant! Il m'est arrivé de nombreuses fois de récupérer en vol un bâillement de mon interlocuteur (ça fait bizarre... que ce dernier me dise que je l'avais largué en route ne m'aurait pas plus blessé! loin de là). Après, j'admets partir souvent très loin et sauter facilement du coq à l'âne. Donc finalement, je ne peux pas en vouloir à ces personnes. D'autant plus que je suis tentée de faire de même lorsqu'elles me racontent leur week-end, qu'elles conversent sur les variations de température et autres futilités (à mon sens!)

Je décroche très souvent, mais, comme il est rare de tomber sur quelqu'un sur la même longueur d'onde, tout comme La Loutre, je m'adapte. Inconsciemment, je me cale sur mon interlocuteur, et j'me surprend parfois à inconsciemment lâcher un nano-signe de digression ou de montée en abstraction. Si l'autre ne réagit pas, je me réajuste. Si par contre il rebondit et s'engouffre dans la brèche, alors là!! Je peux être sûre que j'ai trouvé un bon acolyte pour refaire le monde, sinon débattre de façon plaisante.

Ansible
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par imposteur le Lun 14 Avr 2014 - 17:45

Kharmit a écrit:une qui m'avait dit que j'étais terriblement sexy quand je reflechissais.. ça n'arrive qu'une fois dans votre vie, vous enflammez pas
Very Happy j'attends avec impatience le jour où ca m'arrivera!

Plus sérieusement, pour avoir récemment fréquenté une fille qui avait la forte tendance à m'analyser un peu trop et m'expliquer ma vie selon ses interprétations à elle, je comprends très bien cette image:
Spoiler:

(je suis vraiment vraiment fan de cette image Laughing )

De plus en plus, avant d'interrompre quelqu'un ou de donner mon avis, je me pose la question: au final, est-ce que ca en vaut vraiment la peine? Et dans la plupart des cas, la réponse est non. Souvent, c'est plus enrichissant de laisser mon interlocuteur poursuivre son récit que de l'interrompre.

imposteur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 25
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par L'ange le Mar 22 Avr 2014 - 22:15

Dans mon cas, ça dépend vraiment de la personne que j'ai en face. C'est du cas par cas.
Il faut déjà que je sente que cette personne est réceptive, qu'elle peut éventuellement comprendre l'idée de base de tout ce que je vais lui sortir et surtout, que je la connaisse un minimum.

Généralement, une fois que j'ouvre la bouche, j'ai l'impression de partir dans un monologue interminable que la personne ne comprendra pas. Alors j'utilise des exemples. Au début, travaillés, puis plus basique si je sens la personne encore une fois un peu perdue.

Généralement j'arrive à faire comprendre mon idée de base, que la personne soit d'accord ou non. Sauf avec ma famille qui interprète toutes mes idées comme foncièrement sans logique et surtout inutile. (Sauf depuis peu, depuis que tout le monde a des problèmes et fait appel à moi pour les conseils)

Suite à ça, soit j'ai comme réponse un simple "Ok", "Oui je comprends", "D'accord !", que je comprends comme "J'ai rien compris !".
Soit, souvent, j'entends des phrases du genre "Houlà ! Trop tard pour entrer dans des raisonnements comme ça !" (éventuellement, trop tôt.)
Ou bien "Là tu me perds, j'étais pas concentré. Bref !"
Là dernière fois, une fille m'a dit "Et en non surdoué ça donne quoi ?!". J'ai regretté de lui en avoir parlé.

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Myriam le Jeu 8 Mai 2014 - 17:50

Salut Kharmit, oui, je pense que j'etais comme toi, mais il y a tres longtemps (vers 15/20 ans environ). Depuis j'ai appris à ne me pas partager mon point de vue et surtout j'ai perdu le gout de le partager.  
Quand tu dis "les gens se rebiffent", moi, je comprends maintenant que ces gens la  :
1) peuvent juste n'en avoir rien a faire de ta vision de chose. Peut etre que tu la partages alors qu'ils ne t'on rien demandé et ils ne sont pas curieux de la connaitre, ou alors ils t'ont pose une question de pure forme que tu as pris au pied de la lettre ,
2) n'ont pas du tout envie de "se prendre la tete", specifiquement lorsqu'ils boivent un verre. Ils veulent se detendre, ne penser a rien, parler de choses qui ne sont pas compliqués ou pas polemiques.
3) peuvent etre angoissés par tes propos. Quand tu commences un discussion "philosophique" ou "metaphysique", tu renvoies les gens a leur propre questionnements, a leur propre absence de reponse, que souvent ils evitent de regarder, et que surtout, ils n'ont pas envie de partager.    

Je n'interpreterai pas leur comportement comme un manque d'intelligence, c'est juste qu'ils pensent differemment.  Personnellement, a la reflexion, si apres par exemple une journee stressante de boulot, je vais boire un verre de vin dans un bar et que je rencontre quelqu'un qui m'expose sa vision de la vie, ca va possiblement m'exasperer. Parce qu en plus des raisons exposees ci dessous, je ne serais pas disponible intellectuellement. J'aurais mes problemes dans la tete , que je ne partagerai pas avec toi, et que j'essayerai surement d'oublier. C'est la raison pour laquelle je ne pourrais pas ecouter quelqu'un qui me dit ce qu'il pense, sans filtre, toute la journee. Je pense qu'il faut essayer de partager ses pensees avec les autres quand ils sont disponibles, mais que ce n'est pas toujours facile de determiner quand ils le sont !

Myriam
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 37
Localisation : Zurich

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Jeu 8 Mai 2014 - 17:55

Nan, comme dans le truc qui est dans le pc (oui ce monde si lassant et si désopilant).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Jeu 8 Mai 2014 - 21:53

-"Quel est ton QI ?
-"250", dit-il.
Alors, Einstein lui parle de la relativité, de l'antimatière, des trous noirs, du silicium et des nano tubes...
Un peu plus tard, une autre personne vient l'aborder.
Einstein demande :
-"Quel est ton QI ?
-"150", dit-il.
Alors, Einstein lui parle du droit international, des problèmes éthiques dus aux manipulations génétiques ....
Un peu plus tard, une 3ème personne vient l'aborder...
Einstein demande
-"Quel est ton QI ?
-"100", dit-il.
Alors, Einstein lui parle du gouvernement, de la pollution, du prix de l'essence, des bicylindres en V...
Un peu plus tard, une autre personne vient l'aborder...
Einstein demande
-"Quel est ton QI ?
-"50", dit-il.
Alors, Einstein lui parle de la Ferme des Célébrités, des Colocataires, de l'Ile de la tentation...
En fin de soirée, une dernière personne vient l'aborder...
Einstein demande
-"Quel est ton QI ?
-"Mon cul quoi ?" demande-t-il.
Alors Einstein lui demande :
-"Et le PSG, ça va ?"

je l'ai lu à retardement après avoir déja vécu. ça me sert beaucoup sans prétention je vous assure Smile et encore à retardement je ris puisqu'étant une fille alors même le psg.... Smile

c'est ce qui m'est venu à te lire et si ça ne t'aide pas j'espère du moins t'avoir fait rire. ne te remets pas en question à chaque "mur", des murs tout le monde s'en prend de toute façon avec tout le monde Smile zébre ou pas Smile ne pas savoir m'a aidée je pense et pas. ça dépend des cas. ça m'a aidée car du coup j'y suis allée comme j'avais envie d'y aller je pense et donc "m'imposer" et lire à chacun en face de s'en aller ou pas au fond ou de dire... tu vois où je veux en venir ? et je pense que si j'avais su j'aurai fait plus vite ce que j'ai fait sans savoir, à savoir, soit étaler ce que je voulais dire en remettant l'autre en question : "ben pourquoi il reste si je le gonfle, on va voir combien de temps il tient et le prendre en me marrant", pas sadiquement mais en mode revancharde j'avoue car si l'autre me ment en face sur le fait que je l'intéresse... je rétablis l'équilibre des forces uniquement, soit compartimenter, j'avais des gens... pour chaque chose... et qui m'appréciaient alors pour chaque strate de moi du coup Smile en espérant que ça te parle Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Zebra.dya le Ven 16 Mai 2014 - 14:51

Bon, ça me rassure de ne pas être la seule à se museler lorsque je me retrouve en "société" ^^

Les rares fois où je me laisse m'évader dans des analyses et élucubrations d'un autre genre, je vois très vite que les personnes que je fréquente, avec politesse (merci à eux de vouloir protéger ma sensibilitée exacerbée), me font comprendre que ça ne les intéressent pas et que si je veux pas me prendre une remarque assez désobligeante dans la poire, mieux vaut que je m'arrête là, et que je parle avec plus de "légéreté". Mais bon, il m'arrive parfois de ne pas voir ces dit "signes" (cygnes ? :p) et de m'en prendre une ni une ni deux.

L'autre soir, j'était avec des amis, et d'habitude je laisse beaucoup les gens parler et j'observe, je me retiens de faire certaines remarques au risque de passer pour "madame j'ai toujours mon mot à dire" comme ça a pu être le cas par le passé, mais là, une fille c'est mise à me poser pleins de questions sur un sujet précis, et avec insistance. Au bout d'un moment, j'ai finit par ne plus me retenir et j'ai commencé à parler sans m'arrêter, et là j'me suis dit "punaise, tu va passer pour une grosse égocentrique, ferme là un peu et laisse la parole aux autres". Bon. Pas de remarques, je pense que j'étais "limite".

La soirée passe, et là, de nouveau je me retrouve engagée dans une conversation à trois à laquelle je pouvais apporter ma pierre et ce sans aller dans une discussion forcément profonde. Je me dit "chouette".
Sauf que. ça concernait le permis et la voiture. Et je l'ai obtenu il y a peu de temps et c'est vrai, je l'accorde à la bonne amie qui m'a fait cette remarque "piquante", j'en ai beaucoup (trop) parlé. Mais c'est parce que j'étais tellement étonnée d'avoir réussit ! Et d'en être arrivée là ! Je pense que pour elle c'est "banal" et ne vaux pas la peine d'en faire des tonnes, mais pour moi c'était une réelle "épreuve" ^^ Bref. Donc, je remet le fait que j'ai ma voiture sur le tapis, et là, je me suis mangé un "Et ben, on le saura que t'a ta voiture hein!". Aie. Ok. Après ça, j'ai casi plus ouvert la bouche de la soirée, trop peur de faire chier les gens, soit en allant dans une conversation trop profonde, soit en parlant de trop de moi (ce que j'ai l'impression de faire dès que j'ouvre la bouche mais bon ça c'est une autre histoire, j'suis légèrement névrotique).

La seule personne avec qui je peux vraiment échanger une conversation profonde et aller au fond de mes pensées c'est mon frangin, qui je pense est zébré aussi (du coup on peux parler de tout et de rien pendant des heures sans s'arrêter). Mais sinon, en général, je me tais. Je sais que trop bien ce qui m'attends si j'ose entrer dans ce genre de discussions ^^

Zebra.dya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Ven 16 Mai 2014 - 14:57

Ca m'arrivait. Avec un zèbre (un zèbre sauvage non apprivoisé par des tests/forums). On discutait de politique, de physique, de mathématiques et d'informatique la plus part du temps. A l'occasion on discutait de séduction et de comment rencontrer du monde. Ou on racontait des anecdotes qui nous avaient marqués.

@grenouille
Hé mais t'es sur Paris. Tu fais les IRL kharmit ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Ven 16 Mai 2014 - 15:00

On t'a demandé si tu portais des slips !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Ven 16 Mai 2014 - 15:11

Uccen Inu a écrit:On t'a demandé si tu portais des slips !

je met des boxers. Pourquoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Ven 16 Mai 2014 - 15:26

Pour savoir si tu peux t'entendre avec Kharmit.

Quelle marque ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Invité le Ven 16 Mai 2014 - 16:05

Uccen Inu a écrit:
Quelle marque ?
Chai pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par eandry le Mer 25 Juin 2014 - 10:38

Personnellement je ne connais pas de zèbre dans mon entourage, je limite mes propos aux discussions ennuyeuses... Mais il m'arrive parfois (avec quelques verres dans le nez) de déraper et de vouloir expliquer l'intrication quantique... Grands moments de solitude (je précise que ne suis pas physicien, juste un passionné)

eandry
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 39
Localisation : Cognac

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je te l'explique sans prétention, je t'assure

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum