S'inscrira, s'inscrira pas ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

S'inscrira, s'inscrira pas ...

Message par Keiko le Sam 15 Mar 2014 - 17:25

... Telle fut la question pendant quelques jours dans ma tête.
J'ai passé ce cap, me voici donc parmi vous.

Je ne suis pas douée pour les présentations et je ne souhaite assommer personne en parlant de ma personne donc je vais essayer d'être concise.

Je m'appelle Mélissa, j'ai 20 ans (jusqu'à demain). Je ne suis pas encore reconnu contre zèbre officiel, bien que j'aimerais faire des tests bientôt. J'ai déjà lu pas mal de sujets sur cette "espèce" à part et me reconnais plutôt bien. Après mon cas s'arrête peut-être à la dépressive-hypersensible.

Pour l'historique rapide, j'ai été très vite dans mon enfance intéressait par les sujets d'actualités, je lisais en permanence, je vivais un peu dans un monde parallèle (là ou les digimon existaient) et avait de très grands projets pour mon avenir (écrivain ou journaliste, c'était évident). Je finissais les devoirs en classe que nous donnais la maitresse en vitesse afin de pouvoir lire en attendant que les autres finissent. J'ai aussi été très vite angoissée par la mort, la notion de finalité des choses et j'en suis toujours effrayée. Je jouais au foot avec les garçons, les blabla de filles à l'époque très peu pour moi. Mais concrètement parlant je n'avais pas trop d'ami.

Le collège fut pour moi un calvaire : j'ai été la tête de turc dès la 6ème. J'ai découvert que des gens que je ne connaissais ni en noir ni en blanc pouvait être très blessant sans qu'ils ne sachent rien de toi. Même si les choses ont été meilleures en 4ème/3ème je suis tombée en dépression. Je voulais vraiment en finir, seule la peur de la mort m’empêchait l'irréparable.

Le lycée fut une meilleure période : des cours intelligents que je suivais avec grands intérêts, des amis intelligents, des sorties ... Bref une jeunesse plutôt pas mal. Malgré un épisode d'anorexie/boulimie j'étais heureuse, car j'avais perdu 10 kilos et du coup je me disais : "j'ai ma "vengeance" sur mon bourreaux du collège". Puis juste avant le bac tout s’accélère : crises d'angoisses qui se transforme en anxiété généralisée. École supérieure loin de chez moi. Je n'arrive pas à m'habituer. Je lutte. Les crises d'angoisses. Mes interrogations. La peur. Je diminue mes sorties car les crises se déclenchent lors de mes moments "d’amusement". Les crises me prenaient aussi lors d'exposé devant une classe, comble pour une fille qui avait fait du théâtre pendant 5 ans et qui adorait ça.

Un semestre au Japon l'année dernière, où chaque soir je pensais mourir à cause de mes crises d'angoisses. Je me suis détesté pour avoir détruit mon propre rêve. j'ai changé d'école et suis revenue plus près de chez moi. Rien ne change ça empire. Les crises d'angoisses sont moins présentes, mais la dépression s’engouffre jusqu'au plus profond de mes os jours après jours. Là encore seule la peur de la mort m’empêche de sauter le cap. Car là je n'ai plus envie de rien, je m’éloigne de ma famille, de mon petit ami, de mes amis car je ne supporte plus qu'il puisse être attaché à cette pitoyable personne que je suis. J'ai perdu mes projets, j'ai peur de tout. Je passe mes journées à baver devant mon ordi (comprendre ne rien faire), vais en cours en cas d'obligation et mange. J'ai la sensation de m'auto-censurer depuis peu : j'ai des milliers d'idées en tête mais je ne veux pas les écrire alors que j'aimerais. Je me dis que c'est inutile.
Si je continue mes études je suis sensée repartir à l'étranger en janvier 2015 .. en Australie ! 99.99% de personnes me diraient : "le rêve, tu vas t'éclater, go go go!"; pour moi c'est juste l'horreur d'imaginer revivre mes angoisses du Japon et je pense donc stopper mes études. Ma dépression/anxiété généralisée m'a fait perdre tout gout de vivre. Je suis juste là à assister à ma vie.

Je suis aussi hypersensible, je pleure de tout, les infos me dépriment, je prends tout mal, et j'en passe des meilleurs ...

Et pourtant, il y a un pourtant, j'essaye de me secouer en disant "putain mais t'es conne, le temps passe, tu es jeune et tu passes ton temps à te lamenter ? Si tu ne vis pas ça maintenant tu ne pourras pas le vivre plus tard !". Mais cette phrase ne marche pas. J'ai pas la force. Puis t'façon "à la fin on va mourir". Anxiolytique, antidépresseurs, médecines chinoises, acupuncture, psychologues, psychiatres : je suis passée partout, mais y'a rien qui fait des miracles.

Voilà, désolée du pathos, quand je me relis je crois déjà que je me suis trompée de forum car j'ai plus la description d'une ado suicidaire que d'une fille avec des facultés intellectuelles élevées. J'espère que vous serez indulgents.

Ma présentation sera peut-être plus claire au travers des autres messages que je posterais.

D'avance : enchantée  Very Happy

Mélissa, une dépressive et anxieuse peut-être surdouée (ou sous-douée ?!)  

Keiko
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 15/03/2014
Age : 23
Localisation : La campagne altiligérienne pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'inscrira, s'inscrira pas ...

Message par Gasta le Sam 15 Mar 2014 - 17:45

Bienvenue Mélissa. J'espère que ce forum et ses membres t'aideront à trouver des réponses positives.

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3383
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'inscrira, s'inscrira pas ...

Message par EmiM le Dim 16 Mar 2014 - 17:39

Bonjour Melissa,
certaines personnes ont besoin de toucher le fond, pour trouver la force de se prendre en main, il y a quelques années, j'ai touché mon fond et aujourd'hui, je vais bien... Nous sommes nombreux à être passé par là et tu vois, il y a de l'espoir !
Tout ça pour dire que tu as les ressources en toi pour t'en sortir, la seule question qui se pose c'est qu'est ce qui t'en empêche ? en dehors de toi ?
Je te souhaite de trouver le réconfort dont tu as besoin, pour aller mieux...
et Bienvenue à toi...  flower 

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'inscrira, s'inscrira pas ...

Message par Ardel le Dim 16 Mar 2014 - 19:32

Bienvenue, Melissa ! cheers

Ben nan, tu t'es pas trompé de forum, ici, on papote, on se remue les méninges pour aller mieux, pour que les autres aillent mieux, ou pour continuer d'aller bien. En échangeant, sur tout et n'importe quoi. Ça ma l'air de pouvoir te servir si tu te sens à l'aise, et j'espère de tout cœur que ce sera le cas.

Bises, à bientôt !

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3836
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'inscrira, s'inscrira pas ...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum