Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En présence d'une musique d'ambiance (dans un magasin, au restaurant, en soirée, etc.), ...

6% 6% 
[ 3 ]
6% 6% 
[ 3 ]
88% 88% 
[ 46 ]
 
Total des votes : 52

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Kodiak le Sam 7 Juin 2014 - 14:59

La musique d'ambiance me gène également, que ce soit dans les magasins ou dans les lieux de sortie (cafés, restaurants). Le parasitage cérébral qu'elle me provoque est accentué par le fait que la plupart des diffusions déversent à un volume excessif les pires daubes retransmises par les chaînes de télévision et de radio commerciales.

Dans les boutiques de vêtements en particulier, je suis effaré que les vendeuses puissent ainsi travailler toute la journée avec 90 dB d'agression sonore continue !!

Dans les supermarchés, il m'est arrivé de planter là mon caddie et de partir faire mes courses ailleurs si d'aventure un singe hurleur se met à brailler subitement dans son micro pour faire la réclame du dernier vin ou tas de cochonailles (bon, il ne s'agit pas de musique dans le cas d'espèce, mais nous sommes toujours dans le registre de la gêne auditive).

Le fin du fin est l'environnement cacophonique des mois de décembre au centre ville. Les hauts-parleurs disséminés dans toutes les artères commerçantes mettent mes oreilles au supplice, entre leurs réclames et les chants de Noël niais et mièvres. La seule parade que j'y trouve est de composer intérieurement des paroles bien plus grivoises pour accompagner ces scies, et d'en faire bénéficier les petits veinards qui m'accompagnent dans mes déambulations  Wink 

Dans les cafés et restaurants, je boycotte les établissements diffusant de la "musique", ne pouvant tenir une conversation agréable dans une telle pollution sonore. Parmi les parades trouvées, il y a également l'exil en terrasse à la table la plus éloignée du brouhaha (merci au climat Niçois et à ses 300 jours de soleil annuels  Razz), et l'usage du TV-b-gone (télécommande universelle habilement camouflée en imitation d'I-Phone) permettant de mettre fin à la nuisance à sa source ! 


Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Petitagore le Sam 7 Juin 2014 - 15:02

Si j'ai besoin de me concentrer, j'arrive à déconnecter au bout d'un temps (je pense à ce que je fais et non plus à ce que j'entends), ce qui m'a occasionnellement permis de travailler dans des bureaux avec des collègues qui mettaient la radio en fond sonore (ça a été rare... mais en général je n'étais pas le premier à péter un plomb pour exiger le silence; je me contentais de demander poliment qu'on baisse un peu le son). Cela dit, ça me fatiguait, et la nuit suivante j'avais besoin de dormir nettement plus longtemps.

Il y a des ambiances plus ou moins supportables; en général, quand c'est plutôt lent et joué piano, ça va, même si c'est moche ("musique de supermarché" typique, genre Richard Clayderman: j'aime pas, mais je survis), et quand c'est plutôt rapide et joué fortissimo, ça me déconcentre, même si le volume est réglé bas et que c'est de la bonne musique; je supporte très bien le 2e mouvement du concerto l'Empereur, mais le 1er et le 3e, je ne peux pas m'empêcher de les écouter... donc je ne peux pas me concentrer.

Dans les transports en commun, les conversations ne me gênent pas, je décroche très vite... mais j'ai souvent constaté qu'il y a quand même un semblant d'écoute en "tâche de fond": alors que je lis tranquillement, très concentré sur mon bouquin, il suffit qu'à côté de moi la conversation se mette à tourner sur un sujet peu courant qui m'intéresse (un lieu où j'ai été en vacances, une mouvance idéologique hyper-minoritaire dont je suis proche, genre Linux et compagnie) pour que tac, immédiatement, je me concentre sur les piapiatages sans rien avoir raté de ce qui a amené le sujet dans la conversation, alors même que j'avais le sentiment de n'avoir absolument pas écouté jusque là; c'est très curieux et je l'ai constaté vingt fois, ça fait partie de mes rares pouvoir paranormaux!  Very Happy 

Dans les endroits où la musique d'ambiance est abominablement trop forte (foires commerciales, kermesses, fête municipale) j'ai une technique perso: avec mon lecteur MP3 j'écoute non pas une autre musique (parce que pour couvrir le boucan il faudrait que je la mette trop forte), mais... ('tention, ça va faire hyper-prétentieux) le Discours de la méthode, mais alors tout doux tout doux, juste un murmure. C'est suffisant pour que j'arrive à m'abstraire du bruit, si je rate quelques paragraphes c'est pas grave je les connais déjà, et si ça finit par être répété tellement souvent que je connais le passage par coeur mot pour mot, eh bien, ma foi, on dira que c'est de la culture.  Very Happy


Dernière édition par Petitagore le Sam 7 Juin 2014 - 15:04, édité 1 fois (Raison : je fais du style, je suis un esthète)

Petitagore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2708
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 56
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par U.T. le Sam 7 Juin 2014 - 16:02

Petitagore a écrit:Dans les endroits où la musique d'ambiance est abominablement trop forte (foires commerciales, kermesses, fête municipale) j'ai une technique perso: avec mon lecteur MP3 j'écoute non pas une autre musique (parce que pour couvrir le boucan il faudrait que je la mette trop forte), mais... ('tention, ça va faire hyper-prétentieux) le Discours de la méthode
C'est original

Perso je fais pareil mais... sans rien du tout.
Juste les écouteurs, pour atténuer le bruit extérieur autant que pour ne pas être dérangé.
Ça marche bien, surtout quand on a besoin de rester quand même attentif.


Et sinon pour tout ce qui est fond musical mais non perturbant pour la sensibilité, j'ai en stock une playlist de plus de 9 heures d'Ambient chez moi.
C'est surement la playlist que j'écoute le plus d'ailleurs, particulièrement en soirée/nuit bien sûr.
C'est la dernière étape mélodique avant le silence, je n'ai jamais rien trouvé de mieux et j'y reviens constamment.
C'est aussi merveilleux pour les conversations intimistes, bien plus chaleureux que le silence mais sans perturbation.

U.T.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 33
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Raintaya le Dim 8 Juin 2014 - 21:19

Petitagore, je me retrouve dans tes propos : comme je ne peux pas m'empêcher de décortiquer les strates d'une musique d'ambiance, il m'est impossible de me concentrer si j'en entends une !
Il m'arrive souvent d'avoir une absence lors d'une conversation dans un bar ou resto si un élément musical a accroché mon oreille, ce qui de temps à autre peut me valoir une réflexion de mon interlocuteur !

Raintaya
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par zebravalia le Dim 8 Juin 2014 - 21:29

petitagore merci pour le lien sur les audiolivres, je vais m'y mettre, ça me changera des boules quiès qui coupent trop de l'extérieur.

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Bonanza33 le Mer 11 Juin 2014 - 10:12

Je ne vais pas être très original mais la musique parasite effectivement mon attention.
Étant musicien de surcroît, mon cerveau entame très rapidement une analyse du morceau en découpant tous les éléments lignes de basse, mélodie au piano, le contenu des textes, la structure du morceau... C'est bien sympa excepté que tu décroches facilement d'une discussion, activité, etc...
Avoir une discussion lambda devient également compliqué lorsque la télé est allumé...
D'ailleurs quand je sors faire la fête je passe souvent en mode zombie physiquement pendant que mon esprit dissèque le titre joué par le Dj.
Ça crée des absences, lol. Et les gens qui ont un regard extérieur doivent me prendre pour un malade!!! Lol

Bonanza33
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 41
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Raintaya le Jeu 12 Juin 2014 - 21:31

Étant musicien de surcroît, mon cerveau entame très rapidement une analyse du morceau en découpant tous les éléments lignes de basse, mélodie au piano, le contenu des textes, la structure du morceau... C'est bien sympa excepté que tu décroches facilement d'une discussion, activité, etc...
Avoir une discussion lambda devient également compliqué lorsque la télé est allumé...

Cette modalité d'analyse peut nous faire passer pour des musiciens coupés du monde Wink

Raintaya
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum