Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

En présence d'une musique d'ambiance (dans un magasin, au restaurant, en soirée, etc.), ...

7% 7% 
[ 5 ]
8% 8% 
[ 6 ]
85% 85% 
[ 65 ]
 
Total des votes : 76

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Mégalopin le Sam 7 Juin 2014 - 15:24

Cyril THQI a écrit:
De plus, je suis musicien. Je crée de la musique mentalement plusieurs heures par jour alors que je suis en train de faire diverses choses (y compris réfléchir). La moindre musique extérieure rompt ma musique intérieure et gêne mes pensées et mes actions qui s'harmonisaient avec cette musique intérieure.

Pareil

Je fuis quasiment systématiquement tout endroit diffusant une musique

Pareil aussi, sauf si j'apprécie la musique en question.
Auquel cas il ne faut plus trop compter sur mon implication dans la conversation: soit mon cerveau analyse automatiquement tout ce qui se passe dans l'orchestre (et au mieux je suis distrait), soit il y a des harmos ou des mises en place qui me surprennent, et là je suis carrément absent... oreille, quand tu nous tiens...  Rolling Eyes


Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Kodiak le Sam 7 Juin 2014 - 15:59

La musique d'ambiance me gène également, que ce soit dans les magasins ou dans les lieux de sortie (cafés, restaurants). Le parasitage cérébral qu'elle me provoque est accentué par le fait que la plupart des diffusions déversent à un volume excessif les pires daubes retransmises par les chaînes de télévision et de radio commerciales.

Dans les boutiques de vêtements en particulier, je suis effaré que les vendeuses puissent ainsi travailler toute la journée avec 90 dB d'agression sonore continue !!

Dans les supermarchés, il m'est arrivé de planter là mon caddie et de partir faire mes courses ailleurs si d'aventure un singe hurleur se met à brailler subitement dans son micro pour faire la réclame du dernier vin ou tas de cochonailles (bon, il ne s'agit pas de musique dans le cas d'espèce, mais nous sommes toujours dans le registre de la gêne auditive).

Le fin du fin est l'environnement cacophonique des mois de décembre au centre ville. Les hauts-parleurs disséminés dans toutes les artères commerçantes mettent mes oreilles au supplice, entre leurs réclames et les chants de Noël niais et mièvres. La seule parade que j'y trouve est de composer intérieurement des paroles bien plus grivoises pour accompagner ces scies, et d'en faire bénéficier les petits veinards qui m'accompagnent dans mes déambulations  Wink 

Dans les cafés et restaurants, je boycotte les établissements diffusant de la "musique", ne pouvant tenir une conversation agréable dans une telle pollution sonore. Parmi les parades trouvées, il y a également l'exil en terrasse à la table la plus éloignée du brouhaha (merci au climat Niçois et à ses 300 jours de soleil annuels  Razz), et l'usage du TV-b-gone (télécommande universelle habilement camouflée en imitation d'I-Phone) permettant de mettre fin à la nuisance à sa source ! 

avatar
Kodiak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 55
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Petitagore le Sam 7 Juin 2014 - 16:02

Si j'ai besoin de me concentrer, j'arrive à déconnecter au bout d'un temps (je pense à ce que je fais et non plus à ce que j'entends), ce qui m'a occasionnellement permis de travailler dans des bureaux avec des collègues qui mettaient la radio en fond sonore (ça a été rare... mais en général je n'étais pas le premier à péter un plomb pour exiger le silence; je me contentais de demander poliment qu'on baisse un peu le son). Cela dit, ça me fatiguait, et la nuit suivante j'avais besoin de dormir nettement plus longtemps.

Il y a des ambiances plus ou moins supportables; en général, quand c'est plutôt lent et joué piano, ça va, même si c'est moche ("musique de supermarché" typique, genre Richard Clayderman: j'aime pas, mais je survis), et quand c'est plutôt rapide et joué fortissimo, ça me déconcentre, même si le volume est réglé bas et que c'est de la bonne musique; je supporte très bien le 2e mouvement du concerto l'Empereur, mais le 1er et le 3e, je ne peux pas m'empêcher de les écouter... donc je ne peux pas me concentrer.

Dans les transports en commun, les conversations ne me gênent pas, je décroche très vite... mais j'ai souvent constaté qu'il y a quand même un semblant d'écoute en "tâche de fond": alors que je lis tranquillement, très concentré sur mon bouquin, il suffit qu'à côté de moi la conversation se mette à tourner sur un sujet peu courant qui m'intéresse (un lieu où j'ai été en vacances, une mouvance idéologique hyper-minoritaire dont je suis proche, genre Linux et compagnie) pour que tac, immédiatement, je me concentre sur les piapiatages sans rien avoir raté de ce qui a amené le sujet dans la conversation, alors même que j'avais le sentiment de n'avoir absolument pas écouté jusque là; c'est très curieux et je l'ai constaté vingt fois, ça fait partie de mes rares pouvoir paranormaux!  Very Happy 

Dans les endroits où la musique d'ambiance est abominablement trop forte (foires commerciales, kermesses, fête municipale) j'ai une technique perso: avec mon lecteur MP3 j'écoute non pas une autre musique (parce que pour couvrir le boucan il faudrait que je la mette trop forte), mais... ('tention, ça va faire hyper-prétentieux) le Discours de la méthode, mais alors tout doux tout doux, juste un murmure. C'est suffisant pour que j'arrive à m'abstraire du bruit, si je rate quelques paragraphes c'est pas grave je les connais déjà, et si ça finit par être répété tellement souvent que je connais le passage par coeur mot pour mot, eh bien, ma foi, on dira que c'est de la culture.  Very Happy


Dernière édition par Petitagore le Sam 7 Juin 2014 - 16:04, édité 1 fois (Raison : je fais du style, je suis un esthète)
avatar
Petitagore
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4074
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 58
Localisation : Ile-de-France

http://triancey.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par U.T. le Sam 7 Juin 2014 - 17:02

Petitagore a écrit:Dans les endroits où la musique d'ambiance est abominablement trop forte (foires commerciales, kermesses, fête municipale) j'ai une technique perso: avec mon lecteur MP3 j'écoute non pas une autre musique (parce que pour couvrir le boucan il faudrait que je la mette trop forte), mais... ('tention, ça va faire hyper-prétentieux) le Discours de la méthode
C'est original

Perso je fais pareil mais... sans rien du tout.
Juste les écouteurs, pour atténuer le bruit extérieur autant que pour ne pas être dérangé.
Ça marche bien, surtout quand on a besoin de rester quand même attentif.


Et sinon pour tout ce qui est fond musical mais non perturbant pour la sensibilité, j'ai en stock une playlist de plus de 9 heures d'Ambient chez moi.
C'est surement la playlist que j'écoute le plus d'ailleurs, particulièrement en soirée/nuit bien sûr.
C'est la dernière étape mélodique avant le silence, je n'ai jamais rien trouvé de mieux et j'y reviens constamment.
C'est aussi merveilleux pour les conversations intimistes, bien plus chaleureux que le silence mais sans perturbation.
avatar
U.T.
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 35
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Raintaya le Dim 8 Juin 2014 - 22:19

Petitagore, je me retrouve dans tes propos : comme je ne peux pas m'empêcher de décortiquer les strates d'une musique d'ambiance, il m'est impossible de me concentrer si j'en entends une !
Il m'arrive souvent d'avoir une absence lors d'une conversation dans un bar ou resto si un élément musical a accroché mon oreille, ce qui de temps à autre peut me valoir une réflexion de mon interlocuteur !
avatar
Raintaya
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par zebravalia le Dim 8 Juin 2014 - 22:29

petitagore merci pour le lien sur les audiolivres, je vais m'y mettre, ça me changera des boules quiès qui coupent trop de l'extérieur.
avatar
zebravalia
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 49
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Bonanza33 le Mer 11 Juin 2014 - 11:12

Je ne vais pas être très original mais la musique parasite effectivement mon attention.
Étant musicien de surcroît, mon cerveau entame très rapidement une analyse du morceau en découpant tous les éléments lignes de basse, mélodie au piano, le contenu des textes, la structure du morceau... C'est bien sympa excepté que tu décroches facilement d'une discussion, activité, etc...
Avoir une discussion lambda devient également compliqué lorsque la télé est allumé...
D'ailleurs quand je sors faire la fête je passe souvent en mode zombie physiquement pendant que mon esprit dissèque le titre joué par le Dj.
Ça crée des absences, lol. Et les gens qui ont un regard extérieur doivent me prendre pour un malade!!! Lol
avatar
Bonanza33
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 83
Date d'inscription : 18/01/2014
Age : 43
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Raintaya le Jeu 12 Juin 2014 - 22:31

Étant musicien de surcroît, mon cerveau entame très rapidement une analyse du morceau en découpant tous les éléments lignes de basse, mélodie au piano, le contenu des textes, la structure du morceau... C'est bien sympa excepté que tu décroches facilement d'une discussion, activité, etc...
Avoir une discussion lambda devient également compliqué lorsque la télé est allumé...

Cette modalité d'analyse peut nous faire passer pour des musiciens coupés du monde Wink
avatar
Raintaya
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 27
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par jean-thevenet le Ven 29 Sep 2017 - 19:35

la musique d'ambiance est même dangereuse, en cas de surcharge sensorielle + effort de concentration-communication, pour peu que le sujet de discussion ajoute encore une tension, je me roule par terre et tape la tête contre les murs, dans les restaurants ça peut faire désordre.

de façon générale j'entend les sons relativement décomposés, et l'analyse temps fréquence montrant toutes les fréquences tient assez compte de ma perception (ce qui peut me gêner est plutôt le maintient de fréquences fixes ou de répétition d'éléments sonores à l'identique, ce qui fait que de la musique jouée est beaucoup moins perturbante.
avatar
jean-thevenet
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 29/09/2017
Localisation : CILAOS 974 (ou BELLEY 01)

http://thevenet.jean.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Bird le Mer 25 Oct 2017 - 23:47

La musique d'ambiance me rend dingue, et je suis heureux qu'il n'y en ait pas sur ce forum.
avatar
Bird
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1221
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Bird le Mer 25 Oct 2017 - 23:49

(les panneaux et écrans publicitaires lumineux, les conversations braillées dans les smartphones, les très gros ou tout petits bruits. Vite, mon caisson !) Shocked
avatar
Bird
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1221
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par jean-thevenet le Jeu 26 Oct 2017 - 8:54

Bird a écrit:La musique d'ambiance me rend dingue, et je suis heureux qu'il n'y en ait pas sur ce forum.
Là, même si il ya en avait, on peut ne pas brancher de baffles, ça laisse encore le choix. Par contre, certaines vidéos ou des gens s'expriment sur n'importe quel sujet qu'il peut être intéressant d'aborder, il est coutume de faire "jeune", en mettant une musique d'ambiance "de bus comme dans les Bas", ce qui gêne considérablement la concentration sur ce qui est dit, ainsi que sur certains documentaires. C'est un peu différent quand la musique n'est pas qu'un bruit de fond, mais transporte un message (par exemple montre l'identité culturelle d'un pays), et quand elle n'est qu'intermittente et illustrative.

Le choix de la musique y fait... j'aime mieux ça dans les bus que le  marteau pilon moderne....

(c'est un bus des Hauts!)

Car à la Réunion, il ya des Hauts et il ya des Bas... Hélas...
Les nouveaux bus ont des écrans télé avec des bannières clignotantes, du coup c'est parfois moins fatiguant de faire le trajet en vélo!
avatar
jean-thevenet
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 29/09/2017
Localisation : CILAOS 974 (ou BELLEY 01)

http://thevenet.jean.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par KumihO le Jeu 26 Oct 2017 - 9:23

Hey !

Le choix était difficile et j'ai fini par répondre comme 89% des personnes qui ont répondu...

Avec quand même une nuance. Déjà évoquée par Mégalopin juste au-dessus : ça dépend de ce qui passe. Attention, je ne suis pas musicien, sauf si enchaîner quatre accords au Ukulele me donne ce titre. C'est un autre débat.

Par contre, rholala, la présence de musique influe clairement ma capacité à gérer les aléas du présent. Pour avoir travaillé en tant que vendeur dans un magasin de jeux vidéo, nombreuses sont les fois où je me suis retrouvé pris d'angoisses, incapable de gérer un rush car le collègue passait du métal. A noter que je n'aime pas le métal (en général, car certains morceaux passent sans problème)  car les sonorités sont pour moi agressives. D'autant que je n'y connais rien dans ce style de musique, la probabilité que je tombe sur un titre que je ne connais pas est largement non négligeable. Et là, c'est le drame. Mais ça, personne n'en parle. Merci le déficit de l'inhibition latente !

Ma tête (1) fonctionne en :
- Je ne connais pas le morceau, mode analyse/intégration pour rationaliser l'information, l'inclure dans mon environnement.
- Les sonorités sont (un peu) agressives. La rationalisation devient difficile.
- Hey, mais dis donc ! En plus y'a du monde... et énormément de bruit ! System overload, fuite, retour au calme. Ah mince, où sont passés ma femme et mes enfants, bordel de flippette !

Ok, à me relire, j'ai fait un amalgame entre là où je travaillais et le fait de me retrouver dans un magasin bondé en famille.

Attention ! Habile stratagème !

("La ruse, c'est comme la fuite, tu n'iras pas au Vlahalla !" Le Barbare - Le Donjon de Naheulbeuk, culture, quand tu nous tient.)

Ceci fonctionne évidemment avec tout morceau que je ne connais pas, dans un style dont je ne maîtrise pas du tout les codes du fait d'un désintéressement et quel que soit le magasin ou la situation, du moment qu'il y ait assez de monde pour saturer mes capacités de discernement à un instant T.

Par contre, ce que je viens de dire est faux pour la musique électronique en général. Je m'en suis servi à des fins thérapeutiques pour m'auto-hypnotiser et donc associe ces sonorités à un "refroidissement de la machine". Exception faite de la hardtek, par un processus que j'ignore et du moment que la ligne de basse soit propre. Dans ce cas, on arrive rapidement à l'apocalypse dans ma perception du monde et c'est rapidement la free-party dans ma tête.

Bien heureusement, je n'entends pas de hardtek dans les magasins que je fréquente.

(1) Quand je dis la tête, c'est au sens occidental de l'intellect. Et c'est bien entendu sans aucun rapport avec ce que je veux exprimer sur mon ressenti. j'ai tendance à "vivre" la musique et ne considère pas la vie comme procédant de l'intellect seul mais comme un lien entre le corps et l'esprit. Veuillez m'excuser pour le contre-sens et l'induction en erreur. Smile

KumihO
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 55
Date d'inscription : 12/10/2017
Age : 36
Localisation : Vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Belletegeuse le Ven 1 Déc 2017 - 14:11

moi aussi la lmusique d'ambiance me perturbe, j'ai travaillé dans un Burger King et dans une cafétaria. Je savais que cela était fait pour des cibles car c'est un disque qui se met en boucle et qui est changé régulièrement pour que les gens croient que c'est une sorte de radio.
Il m'arrivait de me sentir complètement habitée par des images, des scénarios,en entendant ces musiques, d'autant oplus que souvent c'étaient des airs (parfois connus) mais que je ne connaissais pas. j'imaginais des gens déguisés en train de faire des déambulations avec ces musiques, des fois cela me faisait me sentir comme un robot, en tous car j'étais contente que cela s'arrête.

J'ai un problème aussi avec les tubes à la radio, j'ai souvent du mal à m'en débarrasser mentalement, comme de la dernière chanson de Julien doré par exemple, coco caline, sur la plage coco.

Je déteste le côté rythmé, la mélodie stridente de ces musiques en général, lcela m'entête.

En revanche j'ai un disque qui est soi-disant relaxant que je mets pour me speeder quand j'ai envie de ressentir plus d'énergie qu'il ne faut, des fois j'aime boulliir, être speed, la "coolitude" ce n'est pas mon truc. Il y a des musiques dans ce disque qui m'entêtent, m'enivrent, m'exaspèreraient presque, une sorte de transe, mais c'est un état que j'ai plutôt envie d'avoir chez moi plutôt que dans les magasins ou les lieux publics en général.
avatar
Belletegeuse
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 57
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Dodie le Mer 20 Déc 2017 - 17:36

Musique d'ambiance aussi très perturbante pour moi. En soirée je ne supporte pas, je n'arrive plus à suivre les conversations au bout d'un moment.
La télé en bruit de fond ? je ne comprends pas non plus...
Vive le silence ! Very Happy

Dodie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 27
Date d'inscription : 25/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Belletegeuse le Mer 20 Déc 2017 - 18:34

Yes !!! Very Happy
avatar
Belletegeuse
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 750
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 57
Localisation : Région parisienne et Saone et Loire

http://www.danielle.artblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

J'adore la musique mélodieuse et j'ai la phobie des tapages et hurlements insupportables

Message par Philippe R le Lun 27 Aoû 2018 - 10:37

Je suis musicien, et adore... la musique classique, l'accordéon, les valses de Vienne, les musiques folkloriques du Tyrol, des Andes, tziganes, André Rieu, les chanteurs comme Charles Trénet ou les compagnons de la Chanson, mandolines, fanfares, orgues limonaire, piano bar, polkas, tangos, flûte de Pan, Richard Clayderman, etc... dont j'effectue une émission 2 heures chaque dimanche depuis 30 ans, et dont les auditeurs, majoritairement de... 85 ans, sont enchantés !

(j'ai 8000 disques ou cassettes 78 tours, 45, 33 tours ou CD)

Or en théorie, cette VRAIE musique (mélodieuse) adoucit les mœurs. C'est la musique douce easy-listening qui devrait être diffusée dans les magasins et lieux publics.

Or depuis 1984 environ, depuis les grosses radios pop commerciales, ce n'est pas une musique douce d'ascenseur, mais... des vociférations, tapages et cris infâmes et infectes, partout dans le monde entier !

Le nombre de lieux qui diffusent ces hurlements et tapages (pire hard-rock, rap ou techno) (ce n'est pas de la musique, c'est du bruit) sont innombrables et dans 95 % des magasins et lieux publics :

- Les supermarchés, magasins de chaussures, de sport, de vêtements, de bricolage, les grands magasins...

- Les restaurants Mac Donald, certains hôtels

- Les coiffeurs,

- Les stations de ski, certains cars,

- Les lieux de fêtes dans les villes ou villages, les fêtes foraines

- Les autoradios à plein tube ameutant tout le quartier (100 % rap et techno)

- De nombreux voisins d'immeuble, et walkmans dans les transports, etc, etc...

Seules exceptions (5 %) où des musiques mélodieuses sont diffusées :

- Certains parkings de la musique classique (incroyablement : Dans le but de faire fuir les bandes de racailles !! Sans commentaire...)

- Aux périodes de Noël

- Dans certains parcs d'attractions, rares exceptions diffusant des musiques folkloriques ou mélodieuses

J'ai compulsé Internet, pour voir si il existait une phobie du rap, hard-rock ou techno et sonos boum-boum, non il existe plein de phobies, mais pas celle-là !

Pour moi, cela gâche à 25 % chacune de mes vacances (et même une partie de ma vie), et c'est partout depuis 35 ans, que ce soit à Paris, en Suède, à Venise (les mandolines, c'est fini !), en Auvergne, Normandie, Côte d'Azur,et dans le monde entier ! Et presque toutes les radios !

Ce qui est encore plus incroyable, c'est que personne, même les personnes âgées, ne s'indigne de ce "bruit" anti-musical archi violent, dont les jeunes sont conditionnés, en choisissant leurs pommes, poires en effectuant leurs courses.

Et je plains aussi les vendeuses et caissières qui aiment les "vraies" musiques, quel calvaire, elles n'osent pas demander, de peur pour conserver leur emploi !!

3 ans de musiques agressives, c'est indigeste, vers 1988 je croyais que cela n'allait pas durer, 35 ans ainsi et de pire en pire, bonjour les dégâts !!

Comment en est-on arrivé à un tel abrutissement général et moutons de Panurge écoutant ce vacarme au lieu de belles musiques ? En partie le fric, mais je n'ai jamais compris vraiment, ayant désormais atteint 60 ans !

Et que me répond-t-on quand je dis cela à des gens même de 70 ans, parfois : "Il en faut pour tous les goûts, il faut être tolérant !" Toujours la même réponse depuis 30 ans !

Réponse commune qui m'énerve encore plus ! Car de toute évidence, ce n'est pas le cas, et il n'y en a PAS pour tous les goûts !!" J'ai piqué des crises de nerfs et fait des scandales dans certains magasins, ayant envie de casser les haut-parleurs qui braillent au dessus de ma tête !

Pour cette raison, je n'aime pas faire les courses ! (sauf les très rares fois où c'est mélodieux ou non sonorisé)

Quand il y a trop de ces agressions partout, je deviens agressif moi-même avec les gens de l'accueil

A choisir entre de belles musiques (pratiquement jamais diffusées, ce qui est une insulte à tous les excellents musiciens qui ont effectué tant d'heures de répétitions pour de si bons disques autrefois),

plutôt que du vacarme, je choisis les magasins calmes sans sonorisations et je m'éloigne des sonos agressives dans un restaurant ou autre.

Cela fait plaisir sur ce forum de se sentir enfin ! moins seul ! merci pour vos témoignages convergents !

Si les Ministres de la Culture qui se succèdent et professeurs de musique pouvaient revenir vers le bon goût musical occulté durant 3 décennies, ce serait magnifique !




Philippe R
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 2
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité exacerbée à la musique d'ambiance ?

Message par Philippe R le Mer 19 Sep 2018 - 6:57

L'ennui, c'est que si l'on a l'oreille musicienne sensible, l'on est bien obligé de subir de force (et non de gré), tout ce vacarme (et non vraie musique ou chanson mélodieuse), archi-pop, qui hurle et tape partout dès qu'on sort dehors dans tous les magasins et lieux publics du monde entier depuis 35 ans, bien obligé de faire ses courses pour manger et vivre !!

Et même chez soi, si l'on vivait comme un ermite, j'ai eu à subir en plein village de campagne, des voisins qui passaient à plein tube du rap ou de la techno au dessus de chez moi, associés aux autoradios ameutant la place du village !!

De plus, la laideur a pris en 60 ans peu à peu la place des vraies musiques ou chansons, qui ne sont plus diffusées par personne (sauf moi dans mes émissions, mais les gens qui m'appellent ont à 80 % 85 ans, et pas de jeunes), conditionnant le monde vers l'abrutissement général, de générations en générations, et désormais les jeunes ne connaissent même plus Charles Trénet ou André Rieu !!

Si les sonos vous dérangent, que ce soit en Normandie, Suède, Espagne, Canada, que sais-je, (ce qui a toujours gâché un peu mes vacances, et même ma vie), n'hésitez-pas à demander de baisser ou même demander une sono plus mélodieuse, malheureusement dans 95 % des cas, vous n'obtiendrez pas satisfaction...

Philippe R
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 2
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum