Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 10 Mar 2014 - 14:22

L'idée est simple, le résultat, pas la moindre idée.
Tous volontaires peut participer, quand il veut, comme il veut.
L'idée est d'écrire tout de suite là c'est parti, on ne sait même pas encore quoi. Une histoire.
Les règles sont simples, on lit ce qu'on écrit ceux d'avant, on ne change rien, on rajoute ce qu'on a envie selon son inspiration d'une ligne, à 999 !
Si on crée un personnage qu'on pense important, ou un lieu ou des éléments dont les autres auteurs ont besoin pour la suite (libre aux autres de s'en servir ou non ensuite) on met sous spoiler. Si on veut échanger autours de ce qu'on écrit, on pourra ouvrir un autre fil à côté pour éviter de trop encombrer ce fil.
Moi régulièrement je reviendrais éditer ce premier message pour regrouper tout ici en première page pour simplifier la vie des lecteurs Wink!
Voilà à vos claviers.
Pour ne pas trop influencer je ne vais donc écrire que quelques phrases !


ZC a écrit:Devant cet arbre qui semblait l'observer il comprit que les choses ne pouvaient que changer. Il se demandait comment il avait fait pour en arriver là. Tant de chemins, tant de jours à chercher, tant de problèmes qu'il avait dû résoudre. Pourtant aujourd'hui il était face à cet arbre étrange et il se mit à faire dans sa tête le bilan. Comment cela avait-il commencé déjà ? Ah oui, il y a 2 ans quand en sortant d'un simple troquet il vit cet homme dans la rue qui lui proposa de l'aider alors qu'il pensait n'avoir besoin de personne. Pendant longtemps il avait mis sur le compte du "j'étais ivre" le fait d'avoir accepter que cet homme étrange le raccompagne à son domicile. Jusqu'à présent personne, non personne, n'avait un pied dans son "antre" comme il aimait le dire. Antre oui, car 30m2 encombré d'objets aussi divers que variés qu'il avait récolté au cours de ces 15 dernières années. Si pour beaucoup tout ce fatras aurait passé pour un simple tas d'ordres, pour lui, il en était tout autre. Non pas de simples souvenirs mais bien une suite logique et marquante d'évènements, récit de l'actualité humaine. Associant coupures de presse, rognures d'ongles, canettes vides, godasses, slogans manuscrits, sous bock ... on parcourait les coins et recoins de son 2 pièces tels un musée en perpétuelle variation symphonique.

En voyant cette accumulation d'objets insolites, l'étranger sourit. Que signifiait ce sourire? Généralement, il imaginait du dédain, voire un mouvement de recul de la part des gens. Mais là, il semblait étonnement bienveillant.
"Merci de cette marque de confiance," dit l'étranger. "Je sais bien que ce n'est pas facile de faire venir quelqu'un chez soin, dans son refuge, surtout si on ne le connaît pas."
"Je ne sais même pas qui vous êtes," répondit-il d'une voix mal assurée.
"Je te le dirai bientôt, mais là, dis-moi plutôt qui tu es, toi." Avec ces mots, il s'installa dans un fauteuil, après avoir déposé par terre la pile de magazines qui l'occupait auparavant.
Lui resta debout, interloqué. Quelle question! L'inconnu ne le connaissait donc pas en plus? Qui était-il...
Après plusieurs longues secondes il osa à nouveau croiser le regard de cet homme si étrange. Ses yeux pétillaient, pleins de malice. Alors il comprit, et une immense envie de rire l'envahit.
"Nous allons nous dire de grandes choses n'est-ce pas? Le mythe de la rencontre. C'est très beau."
L'étranger continuait de le fixer. Seules les commissures de ses lèvres, légèrement retroussées, trahissaient qu'il goûtait lui aussi à cet instant.
"Oui restez stoïque, vous avez raison, c'est votre rôle, continua X, le sourire aux lèvres. Mais ne brusquons pas les choses. J'ai quelques bières et un vieux paquet de chips que je gardais pour ce genre d'occasion."
"Oui restez stoïque, vous avez raison, c'est votre rôle, continua X, le sourire aux lèvres. Mais ne brusquons pas les choses. J'ai quelques bières et un vieux paquet de chips que je gardais pour ce genre d'occasion."

Il se réjouissait de l'instant avec une délectation qu'il ne se connaissait pas. L'étranger représentait à la fois une personnification de tous ses fantasmes et de de tout ce qu'il avait pu rejeter dans sa vie, cocktail ô combien excitant.
Il avait pour habitude de mesurer ses gestes et ses poses, comme observé et jugé par un pare-terre de spectateurs invisibles, mais alors qu'il fouillait son appartement à la recherche des victuailles promises, il se rendait compte qu'il était, cette fois-ci, bel et bien sous les yeux d'un observateur.
Toute sa vie, il lui semblait avoir rêvé cet instant : un bouleversement dans sa vie, renvoyant la routine à un terrible et lointain souvenir.
Toute sa vie, il lui semblait avoir redouté cet instant : un bouleversement dans sa vie, renvoyant la routine à un merveilleux et lointain souvenir.
Il détestait cet étranger et il l'aimait. Pour qui se prenait-il de s'inviter ainsi dans sa vie et de combler ses désirs enfouis ?!
Bien. Il était temps de répondre à sa question.
Un sentiment étrange et glacial le traversa de part en part. Les mots s'entrechoquaient dans sa tête mais les pensées étaient trop confuses, il ne put que balbutier quelques phrases incompréhensibles. Pourquoi était-il si impressionné par ce regard d'un bleu métallique qui semblait lire dans ses pensées ? Pourquoi cet étranger le troublait à ce point ? Cette rencontre n'était pas le fruit du hasard, il le savait, il le sentait.  Il ne l'avait jamais croisé et pourtant il le connaissait, il en était sûr.
Mais qui était cet homme ? Il n'allait pas tarder à le découvrir.
L'étranger intervint : "Je ne me suis pas présenté, je m'appelle Martin et vous ?"
"Laurent. Et pour répondre à votre question, j'ai 35 ans, je travaille dans une entreprise de..." Il s'arrêta quand il vit l'étranger lever la main.
"Tout cela, ce n'est pas ce que je souhaite savoir. Ce qui compte, c'est qui tu es vraiment. Mais je crois comprendre que tu ne connais justement pas la réponse à cette question-là, et c'est pour cela que nous nous sommes croisés aujourd'hui. Si tu acceptes, je t'emmènerai à la découverte de toi-même, Laurent."
Pendant plusieurs minutes, Laurent resta silencieux, ne sachant que répondre. Quelle était cette histoire? Pourquoi cette proposition? Bien sûr qu'il savait qui il était, de toute façon, quelle idée de la part d'un étranger venu de nulle part de prétendre pouvoir lui expliquer qui il était!

sauf que...sauf que lentement se mit à germer une idée dans sa tête, une idée folle et avinée, une idée remplie des vapeurs lourdes capiteuses et toxiques du poison si coutumier, l'idée que jamais au grand jamais même à l'article de la mort il n'aurait laissé remonter à sa conscience. Et si c'était ça ? et si l'inconnu, non Martin, était là pour ça ?

Non ce ne pouvait être possible; De plus, on ne lui avait pas dit que cela se passerait comme cela...à moins que, saoul en permanence, comme il l'était à l'époque, cela ne se soit dissipé avec les bulles effervescentes du comprimé contre le mal de tête qu'il avait du ingurgiter à son corps défendant quand ils l'avaient...Que c'était-il réellement passé d'ailleurs ?

"Je sais à quoi vous pensez Laurent et la réponse n'est pas aussi simple que vous le croyez. Adenor n'aurait jamais laissé cela se produire cependant."..

Laurent pressentait qu’il allait redécouvrir ce qu’il avait enfoui au plus profond de lui. Son sang se glaça mais pourtant il sentit une bouffée incandescente lui monter au visage. Il devint écarlate et murmura : « l’appartement … au bout du couloir… sombre… la porte qui s’ouvre.. »
Laurent poussa un cri et poursuivit : «Sous la lumière blafarde, une masse informe !! …une main ridée… aussi artificielle que le plastique d’une poupée de collection… Et et la tache de sang qui ruisselle…
Il éclata en sanglots au moment où Martin intervint…

Devant cet arbre qui semblait l'observer il comprit que les choses ne pouvaient que changer. Il se demandait comment il avait fait pour en arriver là. Tant de chemins, tant de jours à chercher, tant de problèmes qu'il avait dû résoudre. Pourtant aujourd'hui il était face à cet arbre étrange et il se mit à faire dans sa tête le bilan. Comment cela avait-il commencé déjà ? Ah oui, il y a 2 ans quand en sortant d'un simple troquet il vit cet homme dans la rue qui lui proposa de l'aider alors qu'il pensait n'avoir besoin de personne.


Dernière édition par Darth Tiger Kalthu le Mer 26 Mar 2014 - 23:28, édité 5 fois

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Patate le Lun 10 Mar 2014 - 14:46

Ah oui, il y a 2 ans quand en sortant d'un simple troquet il vit cet homme dans la rue qui lui proposa de l'aider alors qu'il pensait n'avoir besoin de personne.

Pendant longtemps il avait mis sur le compte du "j'étais ivre" le fait d'avoir accepter que cet homme étrange le raccompagne à son domicile. Jusqu'à présent personne, non personne, n'avait un pied dans son "antre" comme il aimait le dire. Antre oui, car 30m2 encombré d'objets aussi divers que variés qu'il avait récolté au cours de ces 15 dernières années. Si pour beaucoup tout ce fatras aurait passé pour un simple tas d'ordres, pour lui, il en était tout autre. Non pas de simples souvenirs mais bien une suite logique et marquante d'évènements, récit de l'actualité humaine. Associant coupures de presse, rognures d'ongles, canettes vides, godasses, slogans manuscrits, sous bock ... on parcourait les coins et recoins de son 2 pièces tels un musée en perpétuelle variation symphonique.

à vous les studios :
Déjà un grand merci à toi, cher Kalthu, pour cette revisite du "presque cadavre exquis" (aux néophytes : puisqu'il faut tenir compte des écrits précédents) ! Mon amour pour les surréalistes reste, et restera, à jamais gravé dans mon cœur. Ta proposition me transcende contrairement à ma prose ^^ Je propose ici le lieu où vit notre premier personnage, que j'imagine, héros (ou anti héros) de ce conte à 200 mains. Ai-je bien saisi le concept, dearest Tiger ?

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7625
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par fleur_bleue le Lun 10 Mar 2014 - 16:25

En voyant cette accumulation d'objets insolites, l'étranger sourit. Que signifiait ce sourire? Généralement, il imaginait du dédain, voire un mouvement de recul de la part des gens. Mais là, il semblait étonnement bienveillant.
"Merci de cette marque de confiance," dit l'étranger. "Je sais bien que ce n'est pas facile de faire venir quelqu'un chez soin, dans son refuge, surtout si on ne le connaît pas."
"Je ne sais même pas qui vous êtes," répondit-il d'une voix mal assurée.
"Je te le dirai bientôt, mais là, dis-moi plutôt qui tu es, toi." Avec ces mots, il s'installa dans un fauteuil, après avoir déposé par terre la pile de magazines qui l'occupait auparavant.
Lui resta debout, interloqué. Quelle question! L'inconnu ne le connaissait donc pas en plus? Qui était-il...

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Pikachu le Mar 11 Mar 2014 - 0:12

Après plusieurs longues secondes il osa à nouveau croiser le regard de cet homme si étrange. Ses yeux pétillaient, pleins de malice. Alors il comprit, et une immense envie de rire l'envahit.
"Nous allons nous dire de grandes choses n'est-ce pas? Le mythe de la rencontre. C'est très beau."
L'étranger continuait de le fixer. Seules les commissures de ses lèvres, légèrement retroussées, trahissaient qu'il goûtait lui aussi à cet instant.
"Oui restez stoïque, vous avez raison, c'est votre rôle, continua X, le sourire aux lèvres. Mais ne brusquons pas les choses. J'ai quelques bières et un vieux paquet de chips que je gardais pour ce genre d'occasion."




Dernière édition par Pikachu le Mar 11 Mar 2014 - 0:21, édité 1 fois

Pikachu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Pikachu le Mar 11 Mar 2014 - 0:14

( je me suis dit que donner un nom à notre héros serait quand même beaucoup plus commode pour la narration, même si l'aspect impersonnel a un côté mélancolique sympa, dites-moi ce que vous en pensez, pour l'instant il s'appelle X )

Pikachu
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par c&d le Mar 11 Mar 2014 - 14:54

"Oui restez stoïque, vous avez raison, c'est votre rôle, continua X, le sourire aux lèvres. Mais ne brusquons pas les choses. J'ai quelques bières et un vieux paquet de chips que je gardais pour ce genre d'occasion."

Il se réjouissait de l'instant avec une délectation qu'il ne se connaissait pas. L'étranger représentait à la fois une personnification de tous ses fantasmes et de de tout ce qu'il avait pu rejeter dans sa vie, cocktail ô combien excitant.
Il avait pour habitude de mesurer ses gestes et ses poses, comme observé et jugé par un pare-terre de spectateurs invisibles, mais alors qu'il fouillait son appartement à la recherche des victuailles promises, il se rendait compte qu'il était, cette fois-ci, bel et bien sous les yeux d'un observateur.
Toute sa vie, il lui semblait avoir rêvé cet instant : un bouleversement dans sa vie, renvoyant la routine à un terrible et lointain souvenir.
Toute sa vie, il lui semblait avoir redouté cet instant : un bouleversement dans sa vie, renvoyant la routine à un merveilleux et lointain souvenir.
Il détestait cet étranger et il l'aimait. Pour qui se prenait-il de s'inviter ainsi dans sa vie et de combler ses désirs enfouis ?!
Bien. Il était temps de répondre à sa question.

c&d
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 11 Mar 2014 - 15:18

(si quelqu'un baptise X j'éditerai Wink )

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Gasta le Mar 11 Mar 2014 - 15:30

Il détestait cet étranger et il l'aimait. Pour qui se prenait-il de s'inviter ainsi dans sa vie et de combler ses désirs enfouis ?!
Bien. Il était temps de répondre à sa question.


Un sentiment étrange et glacial le traversa de part en part. Les mots s'entrechoquaient dans sa tête mais les pensées étaient trop confuses, il ne put que balbutier quelques phrases incompréhensibles. Pourquoi était-il si impressionné par ce regard d'un bleu métallique qui semblait lire dans ses pensées ? Pourquoi cet étranger le troublait à ce point ? Cette rencontre n'était pas le fruit du hasard, il le savait, il le sentait.  Il ne l'avait jamais croisé et pourtant il le connaissait, il en était sûr.
Mais qui était cet homme ? Il n'allait pas tarder à le découvrir.
L'étranger intervint : "Je ne me suis pas présenté, je m'appelle Martin et vous ?"

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3384
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par fleur_bleue le Mar 11 Mar 2014 - 15:36

"Laurent. Et pour répondre à votre question, j'ai 35 ans, je travaille dans une entreprise de..." Il s'arrêta quand il vit l'étranger lever la main.
"Tout cela, ce n'est pas ce que je souhaite savoir. Ce qui compte, c'est qui tu es vraiment. Mais je crois comprendre que tu ne connais justement pas la réponse à cette question-là, et c'est pour cela que nous nous sommes croisés aujourd'hui. Si tu acceptes, je t'emmènerai à la découverte de toi-même, Laurent."
Pendant plusieurs minutes, Laurent resta silencieux, ne sachant que répondre. Quelle était cette histoire? Pourquoi cette proposition? Bien sûr qu'il savait qui il était, de toute façon, quelle idée de la part d'un étranger venu de nulle part de prétendre pouvoir lui expliquer qui il était!

Spoiler:
J'ai choisi le prénom au hasard, parce que j'aimais bien la sonorité, donc s'il y a des Laurent ici, n'y voyez rien de particulier. Pareil pour l'âge. Wink

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par fleur_bleue le Mar 11 Mar 2014 - 15:38

@Gasta:
Bon, je viens d'éditer mon message, parce que je venais de baptiser X "Laurent Martin", mais si tu appelles l'étranger Martin, ça va pas le faire...

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mar 11 Mar 2014 - 15:45

Gasta et Fleur:
Vous aviez tout les 2 un martin ???? MDR !!!

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Patate le Mar 11 Mar 2014 - 15:49

hey oh les Z !!:
on bloque pas sur le prénom dediou !! on se croirait sur le fil "blagues sur les Zèbres" ... combien de zèbres pour changer une ampoule ^^  2nd degré je sais que vous bloquer pas mais sa yèèèèè on commence le flood du zèbre tigré

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7625
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Manoah le Mer 12 Mar 2014 - 14:15

Coucou Je peux jouer ?

Pendant plusieurs minutes, Laurent resta silencieux, ne sachant que répondre. Quelle était cette histoire? Pourquoi cette proposition? Bien sûr qu'il savait qui il était, de toute façon, quelle idée de la part d'un étranger venu de nulle part de prétendre pouvoir lui expliquer qui il était!

"sauf que...sauf que lentement se mit à germer une idée dans sa tête, une idée folle et avinée, une idée remplie des vapeurs lourdes capiteuses et toxiques du poison si coutumier, l'idée que jamais au grand jamais même à l'article de la mort il n'aurait laissé remonter à sa conscience. Et si c'était ça ? et si l'inconnu, non Martin, était là pour ça ?

Non ce ne pouvait être possible; De plus, on ne lui avait pas dit que cela se passerait comme cela...à moins que, saoul en permanence, comme il l'était à l'époque, cela ne se soit dissipé avec les bulles effervescentes du comprimé contre le mal de tête qu'il avait du ingurgiter à son corps défendant quand ils l'avaient...Que c'était-il réellement passé d'ailleurs ?

"Je sais à quoi vous pensez Laurent et la réponse n'est pas aussi simple que vous le croyez. Adenor n'aurait jamais laissé cela se produire cependant."..

Spoiler:
Adenor (WTF) serait une entité inconnue justement jusqu'au bout on en fera ce qu'on voudra selon la suite du truc ???


Dernière édition par Manoah le Mer 12 Mar 2014 - 14:20, édité 1 fois (Raison : pas tout compris)

Manoah
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/03/2014
Localisation : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Gasta le Jeu 20 Mar 2014 - 13:00

Allez à vos crayons, on continue l'histoire ? Je m'y colle dans l'après-midi, je pense !

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3384
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Patate le Jeu 20 Mar 2014 - 15:08

yeeeeeeeessssssss Gastounet !!

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7625
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Gasta le Jeu 20 Mar 2014 - 16:38

Laurent pressentait qu’il allait redécouvrir ce qu’il avait enfoui au plus profond de lui. Son sang se glaça mais pourtant il sentit une bouffée incandescente lui monter au visage. Il devint écarlate et murmura : « l’appartement … au bout du couloir… sombre… la porte qui s’ouvre.. »
Laurent poussa un cri et poursuivit : «Sous la lumière blafarde, une masse informe !! …une main ridée… aussi artificielle que le plastique d’une poupée de collection… Et et la tache de sang qui ruisselle…
Il éclata en sanglots au moment où Martin intervint…


Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3384
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mer 26 Mar 2014 - 23:29

oups je n'avais pas vu la suite, j'ai édité le premier message pour mettre à jour l'histoire, dès demain je m'y colle un bout Wink

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Invité le Sam 21 Juin 2014 - 22:40

mdr eh oh les z je sais pas faire les spoiler, j'allais proposer baptix (baptiser x) mais j'ai vu laurent alors... mais gastounet oh non  Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par ou-est-la-question le Sam 12 Juil 2014 - 23:41

(Il éclata en sanglots au moment où Martin intervint…)

Martin glissa sa main dans la poche intérieure de son pardessus et sortit sa plaque.
Laurent n'y comprenait plus rien.L'étranger venait-il pour l'aider ou pour le jeter en prison?
Devant sa mine déconfite l'ancien agent du FBI reconverti en ange-gardien partit d'un grand éclat de rire.
"Pas de panique, je ne suis pas venu ici pour vous arrêter .Que vous soyez un assassin ? que vous ayez tué votre arrière-grand-mère ? je m'en moque.Ce que je veux c'est que vous sachiez qui vous êtes , quitte à faire remonter vos souvenirs enfouis"
Laurent se laissa tomber sur une chaise assailli par des images de plus en plus claires.C'était le film de ses 4 ans .Sa mère venait de le déposer en ce début Juillet 1972 chez son arrière grand-mère où il devait séjourner quelques jours. Sa mère était encore repartie,  le laissant seul avec cette vieille dame dont il avait si peur.......

ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1511
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Carman Turtle Tiger le Jeu 24 Juil 2014 - 23:13

Si elle avait su ce qu'il se passerait durant c'est quelques jours à la campagne, peut-être n'aurait elle jamais laissé son fils. C'est ce que se répète Laurent même s'il sait pertinemment que cela est faux. Sa mère, cette femme insupportable qui ne le voyait pas. Pour elle il n'existait aucun hasard. Et ce qui c'est passé dans cette vieille demeure en Juillet 1972 n'était que leur destin.


Une petite tête brune joue avec une petite voiture, reproduction parfaite d'une Packard Serie 7 de 1930, devant la porte de la maison. Le jardinier l'observe du coin de l'oeil. Est ce lui, l'enfant ? Celui dont tout le monde parle dans la propriété ? Laurent descend quelques marches et fait décoller sa voiture. Alors qu'il devrait changer de rosier et s'éloigner, Régis reste planté là à faire semblant de tailler par ci par là. Laurent se met maintenant a courir les bras lever dans une imitation, quelques peu ratés, d'avion.

"Laurent... Laurent..." Le petit garçon interrompu dans sa danse, se fige et ouvre de grand yeux. La vieille dame l'appel. "Laurent... Rentre ! Tu ne dois pas rester dehors, quelqu'un pourrait te voir..."

L'enfant se tourne vers le jardinier et le supplie du regard de faire quelques choses pour lui. Les secondes commence à défiler. Mais rien. Laurent se précipite vers la maison malgré sa réticence. Il sait bien qu'il n'a pas le choix et que ça serait bien pire si son arrière grand-mère se levait pour venir le chercher.



Quarante ans plus tard, c'est un Laurent bien plus vieux qui fixe l'homme face à lui. Perlant de sueur et la gorge sèche, un seul mot lui vient à l'esprit. C'est avec difficulté qu'il demande : "Pourquoi ?"

Carman Turtle Tiger
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 507
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 23
Localisation : Loin...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Ven 3 Avr 2015 - 0:29

HS : j'avais oublié ce fil... demain je reviens Wink

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Pola le Ven 3 Avr 2015 - 6:14

bounce


Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3100
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par dedezhu le Jeu 9 Avr 2015 - 0:05

Y a t-il un sujet ou pas? je prends...

dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Sam 13 Fév 2016 - 16:47

Tiens j'ai vu qu'une deuxième fil de ce style venait d'ouvrir, 2 histoires pour zc si on relance un peu ici aussi Wink
http://www.zebrascrossing.net/t25022-une-histoire-a-continuer

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16919
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Invité le Sam 13 Fév 2016 - 18:09

*


Dernière édition par zebulonlezebre le Lun 15 Fév 2016 - 18:23, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on écrivait un roman/conte/nouvelle à 200 mains ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum