Mes premiers pas dans la savane...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes premiers pas dans la savane...

Message par Lostinmylife le Dim 9 Mar 2014 - 20:53

Bonsoir,

A 41 ans les mots que j'ai le plus entendus pour me décrire sont gâchis, instabilité, souffrance, sensibilité, exigence, perfectionnisme, et ma vie se résume en une éternelle oscillation entre l'espoir et la dépression
Espoir de trouver de la bienveillance, de la douceur dans un monde qui m'est souvent totalement étranger, trop brutal, trop violent....dont les codes me sont obscures
Désillusion/dépression face à la bêtise, la mesquinerie, la méchanceté, et surtout mon impossibilité de m'intégrer malgré tous les efforts consentis

En bref, on reste des animaux sociaux et pour ma part il m'est impossible d'envisager le bonheur sans liens sociaux malheureusement ceux-ci sont inexorablement sources de violentes souffrances, mon leitmotiv est devenu "la déception est au coeur des relations humaines..."
Alors c'est l'éternel aller retour entre ma niche et le monde extérieur...quand je crève trop de solitude  j'en ressors, tente de me reconnecter à la vie et fort de qqs succès je reprends espoir et à chaque fois c'est une "tougne" sur le museau qui me fait rentrer rapidement dans mes foyers (car en plus d'une hyper sensibilité, on a, je pense, cette hyper lucidité qui nous permet de lire les relations humaines à un degré autre, malheureusement sans concession...qui nous permet d'interpréter le non verbale avec une acuité redoutable)

"la simplicité est le refuge des âmes complexes" paraît il...moi j'ai toujours pensé que le meilleur moyen de vivre cette simplicité était l'honnêteté mais en fait il n'en est rien, la vérité n'est pas la solution, mais la cause du mal être, pour faire long feu mieux vaut se mentir assez souvent. Alors comment fait on quand depuis toujours ses seuls idoles sont Cyrano et Don Quichotte ? comment se reformater ? je n'en sais rien et franchement je n'en ai pas envie... je constate juste que depuis bien des années et de nombreux psys...rien ne change, j'ai beau me dire qu'il faudrait que je sois moins idéaliste, moins exigeant, moins conceptuel, je n'y arrive pas ! à mon âge l'argile humaine est cuite et bien cuite et je ne vois pas comment changer sans risquer de tout casser irrémédiablement

Je ne veux pas être défaitiste car on n'a pas d'autres choix que d'avancer mais force est de constater que malgré tous les efforts je me retrouve dans la même souffrance qu'à 15, 20 et 30 ans... bref autant d'énergie dissipée pour rien pour me retrouver à peine au dessus de ma ligne de flottaison intime et avec un diplôme d'ingénieur être nounou d'un bébé de 6 mois et livrer des repas à des personnes âgées, j'ai souvent du mal à rester positif.

L'idée en m'inscrivant sur ce forum est d'échanger avec d'autres zèbres et tenter de trouver des solutions pragmatiques car là je ne veux pas que les 10 prochaines années ressemblent aux 25 dernières (même si tout n'a pas été négatif : beaucoup d'expériences pro et surtout humaine)...et même si j'ai des vrais amis et une famille géniale, la bonne volonté et le désir d'aider ne suffisent pas toujours à soutenir car la connaissance théorique ne présente pas la pertinence de la connaissance expérimentale. Donc je me dis qu'en rejoignant le troupeau je trouverais peut être des pistes (ce qui est fort probable dans la savane !)

Voilà j'espère ne pas avoir trop plombé l'ambiance d'entrée de jeu avec ma diatribe pas toujours très positive et je vous dis à bientôt pour des échanges que je souhaite bienveillants et constructifs

Jérôme

Lostinmylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par Luc le Dim 9 Mar 2014 - 21:24

Crois-moi, on peut changer à n'importe quel âge. C'est surtout fonction des personnes que l'on rencontre. Et il me semble qu'il y a une communauté de nantais très active. Vas les regarder dans les yeux, tu ne seras pas déçu
http://www.zebrascrossing.net/f18-ouest-bretagne-pays-de-la-loire-basse-normandie

Et bienvenue sur le forum  cheers 

_________________
Mode d'emploi du forum

Luc
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3959
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 58
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par EmiM le Dim 9 Mar 2014 - 21:34

Bonsoir Jérôme,
je te souhaites de t'aimer, parce que tu es un être magnifique, ne l'oublie jamais...
Bienvenue à toi et je ne doute pas que tu puisses trouver ce que tu cherches ici...  Very Happy 

PS : mon accueil est peut être bizarre, mais la seule façon de moins souffrir est d'être fier de ce que l'on est, de ne pas se renier, de ne pas essayer d'entrer dans un moule qui ne nous correspond pas et de s'aimer tel que l'on est, parce qu'on a qu'une vie, la notre !

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par Lostinmylife le Dim 9 Mar 2014 - 21:51

@ Luc : Merci pour tes encouragements c'est gentil et effectivement je suis beaucoup plus attiré par les contacts directs que par les cybers échanges ( j'ai déjà assez de mal à rester les 2 pieds dans la réalité)

@ EmiM : Pas de pb pour le caractère spéciale de ton accueil, je t'en remercie (même si pour ma part je trouve étrange de déclarer à un parfait inconnu "tu es un être magnifique...", je suis magnifiquement unique comme tout un chacun oui  Smile  ) Mais ceci dit tu as mille fois raison, il est impossible d'avancer sans s'aimer un minimum et s'être accepté dans sa différence (même si ça ne répond pas toujours à notre besoin d'approbation si réconfortant) c'est le pré requis à toute progression

Lostinmylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par mappec le Dim 9 Mar 2014 - 23:37

Lostinmylife a écrit:

"la simplicité est le refuge des âmes complexes" paraît il...moi j'ai toujours pensé que le meilleur moyen de vivre cette simplicité était l'honnêteté mais en fait il n'en est rien, la vérité n'est pas la solution, mais la cause du mal être, pour faire long feu mieux vaut se mentir assez souvent. Alors comment fait on quand depuis toujours ses seuls idoles sont Cyrano et Don Quichotte ? comment se reformater ? je n'en sais rien et franchement je n'en ai pas envie... je constate juste que depuis bien des années et de nombreux psys...rien ne change, j'ai beau me dire qu'il faudrait que je sois moins idéaliste, moins exigeant, moins conceptuel, je n'y arrive pas ! à mon âge l'argile humaine est cuite et bien cuite et je ne vois pas comment changer sans risquer de tout casser irrémédiablement

Bonsoir Jérôme, j'ai lu ton message et bien sûr envie de te dire que je l'ai lu .. mais je ne sais pas comment te faire du bien.
Je suis une autre DonQuijote..
J'ai juste besoin de te dire que la volonté ne peut pas apporter la solution : il ne faut pas chercher à se reformater !!!!!!! essayer d'être moins ceci, plus cela ..  Tout ce que tu es est bon (quoique difficile à vivre .. ) il faut juste changer tes lunettes .. c'est à dire regarder l'autre côté de la médaille. Tes souffrances t'ont renforcé, t'ont ouvert les yeux, l'âme etc .. apporté quelques trésors, c'est sûr, c'est cela qu'il faut regarder, valoriser, et plus tu t'en réjouiras moins tu auras de temps pour considérer le côté qui fait mal ..

De mon côté, aujourd'hui je ne dirai pas que j'aime mes souffrances mais je suis obligée de reconnaître que ce sont elles qui m'ont apporté toutes les richesses inouïes qui sont devant moi. Le seul effort de volonté que j'aie à faire est de ne pas oublier de me réjouir de ces trésors le plus souvent possible ! Et de les passer au mirror pour qu'ils brillent, les partager, les transmettre .. et plus je plonge dans la caverne d'Ali-Baba, plus j'en trouve ! Alors ça me donne la pêche de voir cette profusion, à se demander si la caverne n'est pas inépuisable ?  Parfois il me suffit de me dire : "attends un peu .. yaurait pas encore des trésors par là ?" .. et il en remonte des profondeurs !
Et nous sommes tous comme ça ! d'une grande richesse. Il faut le savoir, y croire et les accueillir, les considérer.

Bonsoir Crésus !!! :-)

mappec
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 159
Date d'inscription : 21/12/2011
Localisation : Aix en Provence

http://myspace.com/barockeuze

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par Lostinmylife le Lun 10 Mar 2014 - 19:11

@ Mappec :
Bonsoir et merci pour cette longue intervention, c'est très gentil
1- Purement technique : comment fais tu pour mettre en encadré mon texte avec "lostinmylife a écrit", c'est beau...  Smile  ?
2- "la volonté ne peut apporter la solution" : oui on me l'a déjà dit, tu as raison et de toute manière les 20 dernières années constituent une preuve édifiante du non succès de cette démarche. Il faut être dans l'acceptation, mais pour moi cette notion est vraiment très très compliquée à appréhender et la limite ténue avec la résignation. mais oui mille fois oui on ne peut changer la réalité on ne peut que changer son rapport à la réalité (ses lunettes comme tu dis)
3- Pour filer la métaphore sur la richesse j'apporterai un bémol car tu as beau être blindé d'une monnaie, si ce n'est pas celle qui est usité et reconnue au quotidien par ton entourage, les commerçants, ta nation, etc... ça ne te sert à rien. Essaie d'acheter un steak chez ton boucher des pesos colombiens je doute que tu y parviennes (même si tu en as beaucoup)
Bonne soirée

Lostinmylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par Invité le Lun 10 Mar 2014 - 19:23

Bienvenue à toi (j'aime bien ton pseudo Smile ).

Et comme EmiM le dit si bien, c'est depuis que j'ai su que j'étais zèbre, que j'en ai rencontré d'autres et que je m'accepte avec mes différences que j'ai compris qu'elles n'étaient pas des "défauts" mais des caractéristiques bien sympa finalement (car finalement après avoir voulu "être comme les autres", je me suis rendue compte que.. j'aime pas être comme tout le monde).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par mappec le Lun 10 Mar 2014 - 21:39

Lostinmylife a écrit: Il faut être dans l'acceptation

D'abord, pour obtenir ça il suffit de cliquer sur [citer] dans le message original .. et supprimer ce que tu ne retiens pas dans ta citation ...

Ensuite, il ne s'agit pas d'accepter .. ce qui est presque de la résignation, tu as raison. Non ! Jamais !
Ce qu'on est obligés d'accepter c'est la souffrance .. qui est inévitable mais qui disparaît petit à petit en devenant plus lucides et libres.
Mais la différence avec tous nos talents, c'est une chance !

Et pour tes pesos ... on revient à la différence-chance : Comme le dit Makimura, même si on a toujours tendance à essayer d'être comme tout le monde, on ne l'est pas !

Tout le monde a une clio ou une 2 chevaux. Nous on a une ferrari .. ben c'est pas honteux, c'est magnifique au contraire, il ne faut pas se résigner à être différent, ni accepter d'en souffrir .. on peut s'en réjouir ! (et tant pis pour la souffrance ..)

Alors tes pesos qui ne sont pas la monnaie du pays, .. ben sûr !!! Aujourd'hui ils t'ennuient, tu leur en veux de ne pas pouvoir acheter ton beefsteak avec .. mais si tu en faisais une sculpture radieuse en les soudant artistiquement .. ou tu peux aussi les échanger contre une machine à fabriquer des arcs-en-ciels chez un sculpteur-inventeur ..

Oui, nous sommes différents mais riches. C'est quand même pas si mal !

As-tu entendu parler de cette image : L'albatros, ses ailes trop grandes l'empêchent de marcher .. et sur le pont, du bateau, les pêcheurs se moquent de lui. Mais dans les airs, il est royal !
C'est nous ...
Donc trouver comment pouvoir s'envoler tout là-haut bien qu'on soit prisonnier sur le sol ..
Moi j'y arrive souvent .. avec mon cerveau imaginatif, artistique .. Je vais loin !!!!!!

⊂((・⊥・))⊃

mappec
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 159
Date d'inscription : 21/12/2011
Localisation : Aix en Provence

http://myspace.com/barockeuze

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par Lostinmylife le Lun 10 Mar 2014 - 23:17

mappec a écrit:

As-tu entendu parler de cette image : L'albatros, ses ailes trop grandes l'empêchent de marcher ..  et sur le pont, du bateau, les pêcheurs se moquent de lui. Mais dans les airs, il est royal !
C'est nous ...




C'est dingue que tu parles de l'albatros de Baudelaire
"...Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher."

car ça fait à peine 2 semaines que j'y pensais en me disant qu'en fait être HQI c'était être albatros, j'ai même failli prendre ça comme pseudo mais je trouvais ça trop vaniteux et celui que j'ai choisi représente malheureusement beaucoup mieux l'humeur du moment.
En tout cas pouvoir lire ce type de commentaires réconforte énormément car pour le coup le sentiment de solitude et d'incompréhension s'évanouit de lui même...
Youpii je sens que ce forum va beaucoup me plaire  Very Happy

Lostinmylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par Lostinmylife le Lun 10 Mar 2014 - 23:31

@ Makimura :
Coucou !
j'aime beaucoup ton "après avoir voulu "être comme les autres"" c'est là le coeur du problème je crois, le coeur du réacteur du mal être...
Avant de connaître notre zébritude on se considère comme tout le monde et on ne comprend pas pourquoi on n'est pas capable de vivre comme tout le monde, on a beau faire on échoue là où tout le monde y arrive...d'où énorme culpabilité, sentiment de nullité
Ceci dit, pour ma part, même maintenant que je le sais je culpabilise toujours autant car je n'ai toujours pas trouvé ma place et même s'il m'arrive parfois de me trouver qqs qualités, je n'ai toujours pas trouvé (comme le suggère mappec) la manière de les reconvertir ou contre quoi les échanger  Crying or Very sad  c'est là tout le travail, valoriser sa différence et faire de cet état de fait une force et non plus une malédiction
Pour le pseudo dans le même ordre d'idée j'avais hésité avec un titre de film que j'adore (le titre surtout) :
"my life without me" je trouve ça juste génial

Lostinmylife
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par Invité le Mar 11 Mar 2014 - 19:13

Lostinmylife a écrit: Avant de connaître notre zébritude on se considère comme tout le monde et on ne comprend pas pourquoi on n'est pas capable de vivre comme tout le monde, on a beau faire on échoue là où tout le monde y arrive...d'où énorme culpabilité, sentiment de nullité

Voilà... et c'est à partir du moment où je n'ai plus voulu être comme les autres que je me suis autorisée à être qui j'étais :)Maintenant, je ne convertis personne mais je suis comme je suis, que ça plaise ou pas (d'ailleurs ça plaisait pas non plus avant donc.. j'ai rien perdu  What a Face ).

Lostinmylife a écrit:Pour le pseudo dans le même ordre d'idée j'avais hésité avec un titre de film que j'adore (le titre surtout) :
"my life without me" je trouve ça juste génial

Ouiiiii... top :Dc'est trop comme ça que je me sentais avant..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premiers pas dans la savane...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum