Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Invité le Ven 14 Mar 2014 - 16:37

Oui, je suis d'accord. Si en me répondant, il essaie de me convaincre (ce qui aurait pu marcher), je lui reréponds. Je trouve ça plutôt sain. Pardon si je suis direct, c'est par souci de clarté. Je suis resté courtois néanmoins Idea

J'ai fait mes classes sur le forum de mensa sur lequel c'était plus rock'n roll. Ça peut expliquer mes habitudes dans les débats sur internet.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Tête d'Ampoule le Ven 14 Mar 2014 - 16:39

Pas de souci. Je trouvais juste le débat intéressant.

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Invité le Ven 14 Mar 2014 - 16:58

Je me rends compte que tu ne répondais pas forcément à la phrase que je croyais (la toute première de la page). De constater que tu défends H m'a fait lire ton message de manière peu objective, je m'etais dit que tu voulais chipoter sur une phrase pour te venger de ma remarque sur ton raisonnement circulaire de l'autre jour.

Pour mieux te répondre, maintenant que je t'ai relu: oui, peut-être que H a juste reformulé ce que pensent les bouddhistes du non-ego, et que c'est pas le bouddhisme en entier qui le botte.

On a vite fait de mal interpréter qui parle de quoi à qui dans les débats. C'est pour ça que je m'entraine en regardant l'émission de Taddéï tout à l'heure.


Dernière édition par Santin le Ven 14 Mar 2014 - 17:00, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Tête d'Ampoule le Ven 14 Mar 2014 - 17:00

Je te rassure, je ne voulais pas me disputer  Smile 

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Sol œil le Ven 14 Mar 2014 - 19:14

Bon .... recentrons le débat le "zèbre" souffre t'il vraiment de ne pas savoir pourquoi il l'est ?? parce que sinon en substance l'ont dit que toute la souffrance du "zèbre" vient du fait qu'il ne sache pas "à quoi servir" ou qu'il ne sache pas "se qu'il est" en terme d'identification.

Mais si nécessairement la souffrance vient de se fait, alors est il possible pour le "zèbre" de "lâcher" tout simplement cette quête de "à quoi pourrais je être utile" ou "Qui suis je" ici je parle bien d'un affranchissement psychologique, l'on peut s'affranchir d'une idée, d'un système de pensé tout en poursuivant des buts, n'est ce pas ?? mais sans le coté souffrance/peur ?

Donc ici enfin de compte tout les chemins mènent au penseur .. oups à Rome pardon ... donc est il possible de s'en affranchir psychologiquement de sorte que ses idées, ses projections, ne nous empoisonnent plus la vie ??

Je ne sais pas encore si vous avez jamais observer la force qu'à la pensé de nous soustraire de la vie même pour se réfugier vers se qui devrait être (en somme ses projections) et ainsi nier la vie (le moment présent) et de par cette nature même crée conflit etc, etc, etc ....?

En somme si je devais résumé cela la souffrance ne viendrait elle pas du fait que psychologiquement nous vivons constamment dans "se qui devrait être" ====> (donc la pensé) et créons un fossé avec se qui est ou le moment présent ?? voyez ceci ne s'applique pas qu'aux "zèbres" mais à toute l'humanité ?? vous moi, les autres ??


Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Kaimetsu le Ven 14 Mar 2014 - 19:23

Ton idée est très intéressante H, je pense qu'on a effectivement tendance à pas assez profiter du moment présent, et que l'idéal serait de ne même pas se poser des questions sur notre utilité et notre identité...

Je ne l'avais pas vu comme ça, je vais y réfléchir, ça apporte de l'eau à mon moulin... Smile

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Sol œil le Ven 14 Mar 2014 - 19:33

Kaimetsu oui car si nous découvrons en chacun de nous se qui nous soustrait à la vie et crée du désordre alors cela veut nécessairement dire que l'on ne peut prendre conscience totalement du désordre et alors l'esprit tout à fait conscient de ses mouvements ne peut que se trouver dans l'ordre.
En somme on en revient à la pensé et à sa façon compulsive de nous soustraire a "se qui est" soit le moment présent ... je sais que ceci peut être compliqué à comprendre car seul "l’expérience" peut nous donner la clef de la compréhension ... l'ont pourrait vous parlé 100 ans du feu et de ses dégâts ... cela ne resterait qu'intellectuel mais il suffit d'une fois, d'une seul pour co-nnaître cela profondément ...

Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Invité le Ven 14 Mar 2014 - 20:50

H a écrit:Kaimetsu oui car si nous découvrons en chacun de nous se qui nous soustrait à la vie et crée du désordre alors cela veut nécessairement dire que l'on ne peut prendre conscience totalement du désordre et alors l'esprit tout à fait conscient de ses mouvements ne peut que se trouver dans l'ordre.
En somme on en revient à la pensé et à sa façon compulsive de nous soustraire a "se qui est" soit le moment présent ... je sais que ceci peut être compliqué à comprendre car seul "l’expérience" peut nous donner la clef de la compréhension ... l'ont pourrait vous parlé 100 ans du feu et de ses dégâts ... cela ne resterait qu'intellectuel mais il suffit d'une fois, d'une seul pour co-nnaître cela profondément ...
C'est ton intérêt spécial du moment le bouddhisme ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Sol œil le Ven 14 Mar 2014 - 21:07

Non Santin mais si tu voyais, observais Le plus grand danger/désordre de l'humanité (la racine), que ferait tu ?? quand tu te vois toi et les autre se réfugier dans la religion, spiritualité, etc ... que ferais tu ??
Si tu vois quelqu'un chercher ses clefs dans le peut de lumière qu'il lui reste, alors que toi dans l'ombre tu vois ses clefs mais ne peut les approcher, naturellement tu lui demandera "mais que cherche tu dans si peut de lumière ?"
Il te dira surement qu'il n y a qu'ici qu'il ya de la lumière, et de se fait ne verra jamais ou son ses clefs, car il se limitera à la lumière.
La lumière étant la pensé ou le connu, l'ombre étant l'inconnu, je veux dire par la que nous nous évertuons à cherchez la solution dans le peut de connaissance que nous avons du monde le savoir, mais tout ceci étant limité par la mémoire, ne peut en rien constituer une solution qui va au delà de ses limites la.
Ici effectivement j'invite les gens à observer à entreprendre se voyage si il est possible de s'affranchir de nos propre limites, il n y a ici aucune injonction, juste une recherche, une découverte que je vois capital, pas toi ?
Libre à chacun de s'en amuser ou d'ignorer après Smile


Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Pieyre le Ven 14 Mar 2014 - 21:27

Ne pas penser, ne pas agir, c'est se taire, et se coucher, non ?

À ceux qui défendent cela, s'il y en a : est-ce que vous comprenez à quel point ces termes peuvent être connotés négativement ? Se taire quand on pourrait éclairer les consciences, se coucher quand on pourrait soulager les souffrances...

Ne faut-il pas prendre en compte la complexité des relations sociales ? Une société, ce n'est pas une juxtaposition d'individus auxquels il suffirait de délivrer un message. C'est une organisation qui tient et qui s'accomplit parce que des personnes ont des aspirations et des besoins, des forces et des talents, ce qui implique aussi une répartition des rôles et des avantages, d'où une interrogation sur la juste répartition.

Si vous avez trouvé une voie purement égoïste (les conceptions qui prétendent nier une notion ne font souvent que l'absolutiser) je n'y vois pas d'inconvénient. Mais je ne suis pas sûr que ce soit le mieux pour la société dans son ensemble.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15294
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Sol œil le Ven 14 Mar 2014 - 21:35

Pieyre ici il n'est pas question de ne pas pensé, mais à observer la place prédominante de la pensé dans le domaine psychologique et le désordre qu'elle produit alors il est nécessaire de se demander si il est possible de découvrir comment s'en affranchir non ? pas de technique, pas de procédé, pas d'organisation social à mon goût afin d'organiser se changement, car se changement ne peut prendre place qu'au saint de la conscience humaine non ??

Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par petite creature le Mer 19 Mar 2014 - 21:17

Bonsoir ! vu que je suis un peu éparpiller ce temps ci j'ai préféré de reprendre ton messages et repondre petit a petit

Le fait d'aller mieux a correspondu pour moi avec la compréhension de "mon rôle vis-à-vis de l'humanité" (à nuancer bien évidemment, je parle ici d'un rôle que nous avons TOUS vis-à-vis du reste de l'humanité, je ne suis pas mégalo !).

J'ai compris quels étaient les avantages d'avoir des capacités différentes, et cela a rejoint le rôle que je m'étais assigné (aider/guérir les autres).
Cela m'a également aidé à moins focaliser sur la question "est-ce que je le suis vraiment ou pas ?"

et bien aider comprendre , etre dans les analyse , je ne fusais que ca ! en dehord maa vie quotidienne ( la familles les amies ...) j'ai occupé un poste de conseillère de relation humaine : et vous savez quoi : j'etais Si heureuse Si bien de les aidees ...Mais des qu'ils se sentent Bien  drunken  DOOOOM plus personnes!


Pourtant j'ai le sentiment qu'elle pourrait en aider plus d'un !
j'espere que la rps t'as aide

J'ai l'impression que beaucoup ici voient principalement les aspects négatifs et nient les aspects positifs.
Se demander la raison de ces aspects positifs, se demander ce qu'on souhaite faire pour le monde (car quel est l'intérêt d'être sur terre si ce n'est pour l'améliorer ?), voilà des questions utiles pour le zèbre !


J'ai toujours reproché aux autres (et ce bien avant de me savoir surefficiente) de vivre sans se poser de questions, de ne pas prendre de recul sur les choses... Et je m'attendais à ce que les zèbres "pensent" le monde différemment, pas forcément comme moi bien sûr, mais de manière plus sage, plus globale, en prenant plus en compte les conséquences à long terme de ce qui est fait maintenant...

Or, (et là je ne vais pas me faire des amis) j'ai l'impression que le zèbre n'a pas plus conscience des incohérences de notre monde que le non-zèbre, tout occupé qu'il est à se regarder le nombril en se disant "regardez comme je souffre".

Je pensais trouver "des camarades de lutte" ici. Des gens avec qui on pourrait décider de changer le monde, petit à petit, un battement d'ailes après l'autre... Et je ne trouve pour l'instant que des personnes en souffrance, qui ont un don et plein de possibilités qui vont avec, mais qui ne les utilise pas alors qu'il y a tant à faire...
huuuuuuuuuum tres bonne idees

Et quand par hasard je tombe sur un semblant de volonté de quelque chose, on s'y noie en discussion stérile sur des détails...

Les solutions me semblent tellement évidentes que je ne comprends pas qu'on ne les voie pas (désolée pour cet accès d'intolérance), surtout quand on est doté d'un cerveau plus efficace que le mien.


Tant pis, le papillon continuera d'agiter ses ailes, en espérant secrètement déclencher un tsunami quelque part sur la planète...
une question : comment voulez vous change LE MONDE et que tu Espéré que tu le fais Discrètement !!!

[/quote]

petite creature
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 153
Date d'inscription : 17/03/2014
Age : 29
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Sol œil le Mer 19 Mar 2014 - 21:47

Coucou petite créature, je suis assez d'accord sur ton observation, je ne pense pas que le zèbre "aime" souffrir, pas plus que les mollusques, moldus, NT, et autres déchets ( je rigole Wink) je pense que la souffrance vient de notre ignorance à notre nature profonde de ne pas nous connaitre.
Mais il est vrai que certaine fois l’apitoiement sur sois même donne un sens identitaire inconscient à l'individu pouvant alors se "rassurer" dans une quelconque identité.
Je le redis, ici il n'est pas à mon sens question de changer le regard des autres sur soi ou tout autre entreprise extérieur, mais bien d'opérer un changement dans notre propre conscience afin de faire émerger quelque chose de neuf, de frai, de vrai, de libre ...
Alors la question est, allons nous comme ses derniers millénaire nous évertuez à changez nos structures sociales, culturelle, économique, etc ... ou allons nous allez au centre du problème qui est en chacun de nous, dans nos conscience ? Et par la opérer un changement absolu ? Smile

Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par petite creature le Mer 19 Mar 2014 - 21:57

coucou H Smile et bin vu le truc est en nous: je penses que plus précisément dans nos inconscients .... nous défaire de ce qu'appris , de tous ce dont ont etaient influence ...en gros je dirais guérir nos âmes
la question qui Reste c comment!!

petite creature
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 153
Date d'inscription : 17/03/2014
Age : 29
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Sol œil le Mer 19 Mar 2014 - 22:05

Oui comment ... la question revient souvent et elle est légitime ....
D'où vient la souffrance/peur psychologique ?? Ne vient elle pas du faites que nous sommes constamment absorbés par nos pensées nous tirant alors à pensé au futur sous une forme plus ou moins anxieuse ?? Pourquoi nous est il alors impossible de vivre dans le moment présent pleinement ?? détaché du passé, et oubliant le futur ?
J'observe que la seul façon de répondre à cette question pleinement et non intellectuellement est de nous observer nous même à voir notre résistance à prendre la vie comme elle vient, sous n'importe qu'elle forme de "se qui est", simplement observer notre résistance à nier, juger, s'échapper de chaque moment non ?

Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par petite creature le Mer 19 Mar 2014 - 22:13

Observer ! c'est comme si on met nos cerveau sur off , c'est ca?

petite creature
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 153
Date d'inscription : 17/03/2014
Age : 29
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par offset le Mer 19 Mar 2014 - 22:23

@H toujours aussi mystérieux ! J'aimerai bien savoir comment tu fais pour ne plus avoir
de conscience  Embarassed, je voulais dire libérer la conscience  Very Happy

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Sol œil le Mer 19 Mar 2014 - 22:36

lol Offset j'ai toujours une conscience et je dois dire que dans bien des moments il m'est difficile de "lâcher" tout sa, mais en arrière plan il y a une certaine paix sous jacente à sa, parce que d'une certaine manière je vois, j'observe mes résistance à ne pas vouloir se moment la, et ainsi m'échapper vers se qui devrait être (le futur projeté par la pensé) et ainsi de le voir j'en suis conscient et je ne suis plus absorbé par tout cela, une dimension plus profonde est toujours la, la conscience, notre vrai nature etc ....

Petite créature, observer c'est simplement voir nos résistance émotionnel, nos pensées, nos jugements, nos négativités intérieur.
Ici il n'est pas question de les accepter ou de ne pas les accepter mais simplement de voir que c'est "se qui est", que l'ont peut nier ses états divers, mais le moment dans lequel tout cela arrive, on ne peut pas le nier c'est tout se que l'on a, mais la pensé dit "non sa ne devrait pas arrivé, je devrait être cela ou ceci, avoir un meilleur job etc, etc, etc ..."
Voyez/observer avec qu'elle résistance vous échapper au moment présent en voulant quelque chose d'autre que se qui est sous n'importe qu'elle forme.
La plus grande des "sagesse" et j’espère que cela sera bientôt la première chose à enseigner aux enfants à l'école Smile

Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par offset le Mer 19 Mar 2014 - 22:54

@H cela s'appelle peut être le "lâcher prise" vivre le moment présent
tout simplement et arrêter de vouloir toujours plus.

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Sol œil le Mer 19 Mar 2014 - 23:02

voila c'est sa, mais même si tu veux plus tu ne le condamne pas, juste tu le vois pour se qu'il est, une échappatoire au moment présent qui est la seul chose que nous aurons jamais.

Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par petite creature le Mer 19 Mar 2014 - 23:06

on est Idéaliste plus plus c'est notre truc lool
tu sais H a un moment j'ai pu vivre cela c'etait vraiment fabuleux mmmm mais avec le deces d 'un etre chere a mon coeur DOOOOM c reparti
Bon j'ai essaie également de vivre le moment present : observe simplement = detache => émotionnellement j'etais sur Off

petite creature
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 153
Date d'inscription : 17/03/2014
Age : 29
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par offset le Mer 19 Mar 2014 - 23:13

Tu as raison H, si l'école nous avait appris cela on serait plus à l'écoute de soi
et aussi plus sage.

  

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Sol œil le Mer 19 Mar 2014 - 23:15

Ha bon ?? tu sais que émotion sa veut dire dérangement à la base qui vient de emoverre, mais vivre sans émotions s'apparente plus à un état dépressif je pense, ici il est juste question de ne pas s'identifier aux émotions, afin de ne pas les contrôlées Smile

Sol œil
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par petite creature le Mer 19 Mar 2014 - 23:17

ouii j penses que c'est une piste a exploite Wink

petite creature
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 153
Date d'inscription : 17/03/2014
Age : 29
Localisation : Tunisie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par offset le Mer 19 Mar 2014 - 23:28

Merci pour ce bon moment passé avec vous.


Tchao

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si le zèbre souffrait juste parce qu'il ne sait pas pourquoi il l'est ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum