Petite présentation

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite présentation

Message par ar sparfell le Jeu 6 Mar 2014 - 0:19

Hola!  Smile 

Bon bhein je vaincs enfin mon esprit procrastinateur qui me fait reculer l'inscription sur ce forum depuis quatre ou cinq mois pour enfin franchir le pas. Une amie m'a zébrévangélisé il y a quelques mois, et, bien que plus que dubitatif au départ, la lecture des grands classiques (Siaud-Facchin, de Kermadec, etc) m'a permis de mettre le doigt sur le fait qu'en réalité j'avais un haut potentiel (qui va couplé à un très bas rendement. Mais ça je le savais depuis très longtemps déjà.  Rolling Eyes )

Voici quelques uns des éléments qui me caractérisent :

- je suis en général très nul dans les conversations banales, mais "bon" dans les conversations qui m'intéressent. Dans les conversations banales, en général, je me tais, parfois complètement, et encore plus si c'est en groupe. Je n'ai juste rien à dire.

- Dans les relations de couple, ça devient vite l'enfer, et le cercle vicieux ""tu parles pas !" -> donc tu parles de trucs chiants qui t'intéressent -> elle s'emmerde au bout de deux minutes ou alors dit que tu méprises les autres -> tu dis plus rien -> "tu parles pas!" -> les trucs personnels t'intéressent pas/tes sujets sont trop chiants -> tu te fais engueuler" s'installe en général très vite. Pareillement, on me trouve toujours irrémédiablement trop "intellectuel" et pas assez "personnel." Ou alors on trouve que j'ai une armure de trois tonnes (ce qui est vrai, vu qu'en général je m'en prends plein la gueule sans jamais trop savoir pourquoi.)

- quand je ne me refrains pas, je pose ENORMEMENT de questions aux gens. Si c'est sur ce qu'ils font, ça les ennuie juste un peu au bout d'un moment. Si c'est sur des trucs perso, j'ai mis des années à comprendre que non, ça n'était pas interprété comme de l'intérêt, mais qu'au contraire il avait l'impression que je leur faisais passer un interrogatoire en règle. Du coup, je ne le fais plus.

- mon champ de compétence c'est l'histoire et la politique. En général, je n'en parle pas car l'attention moyenne des gens sur ces sujets est de deux minutes, et/ou je me retrouve à parler d'égal à égal avec des gens qui m'engueulent pasque je suis arrogant ou que je les méprise (alors qu'ils pensent que la Norvège est dans l'UE, et qu'ils le savent "pasqu'ils ont vérifié et vont vivre là-bas" (sic), que la guerre d'Algérie c'était avant la deuxième guerre mondiale (re-sic), que les Français ont "gagné à Verdun grâce aux Américains en 1917" (re-re-sic) et que si tu ne le sais pas tu es "un imbécile" (rereresic) qui d'ailleurs " ne sait pas tout" (rerereresic), et qu'ils ont un avis super pointu sur la Syrie mais confondent le pays avec l'Arabie Saoudite sur une carte du monde (situation authentique.)) En général, on m'engueule quand je donne simplement mon avis. Du coup, je ne parle jamais de ce qui m'intéresse vraiment.

- il m'arrive assez souvent d'avoir très rapidement plus de connaissances dans un domaine qu'un spécialiste ou quelqu'un qui bosse dans le truc. Du coup, si je trouve que cette personne devrait plutôt faire telle chose d'une autre manière, ou que tel truc n'est pas "juste" pour telle raison, je passe irrémédiablement pour un gros con arrogant.

- mes réactions ou remarques sont assez souvent décalées et/ou font rire les gens et me font un peu passer pour un crétin. Dernier exemple en date : avec des amis, on (enfin, "ils" quoi) parlaient des fins possibles pour les bouquins Game of Thrones, qu'ils avaient hâte de lire les prochains bouquins, que ça se finirait comme ceci ou comme cela, gros débat... Tout d'un coup, je dis "mais il a quel âge George Martin ?" Rire de toute le monde autour de la table : "mais pourquoi tu demandes ça ?" Bhein, ça me semble évident : "pasque s'il est vieux, il pourrait bien mourir avant de finir la série, et alors on ne connaîtrait jamais la fin." "aaaaaaah !" Des décalages comme ça, ça m'arrive très souvent...

- je lis pas mal (enfin, j'ai découvert il y a peu qu'une trentaine d'heure pas semaine minimum c'était "pas mal") et j'aime bien parler de ce que j'ai lu. En général, ça énerve les gens qui pensent que je cherche à étaler ma culture (alors qu'en fait, nan. Je veux juste partager les trucs qui me passionnent).

- j'ai une capacité certaine au "dédoublement de pensée." Je peux écouter les nouvelles, discuter par texto et bosser mon vocabulaire en anglais en même temps. Je déteste les discothèques ou les soirées dans le genre. Du coup, souvent, dans ma tête, ça donne ça : "touucheeeeer, la chatte à la voisiiiiiiiiiiiiiiiineuh - oui mais si Pétain était mort en 1938, et si Foch était encore vivant en 1940...aurait-il fait l'armistice ? - tirelipimpon sur le CHI-HUA-HUAAA - Et si Foch était toujours mort, mais Pétain mort en 38...est-ce qu'on serait allé rechercher Franchet d'Espérey ? - Disent les sardineuh ! Disent les Sardineuh ! - et s'ils étaient tous biens morts, est-ce qu'on aurait quand même fait l'armistice ? Et si le gouvernement s'était barré à Alger, est-ce que les Allemands n'aurait pas pu prendre l'AFN en passant par la Libye, et donc gagner la guerre, et donc finalement, sans l'armistice, les Allemands auraient peut-être gagné la guerre ? Boum boum boum boum !!"

- des fois, je m'enthousiasme beaucoup pour des choses que les gens normaux trouvent "très con." Hé oui, c'est comme ça.

- je me suis fait à l'idée que 95% du temps mon moral ne dépasserait pas le niveau "moyen boff, urfghl"

- je suis capable de procrastiner des trucs pendant des heures, des jours, des semaines, des mois, voire, parfois, des années. C'est très très chiant, mais je n'y peux rien...

Voili voilou...j'en oublie sûrement des tas...J'espère que je ne fais pas trop peur...  Embarassed  Embarassed  Embarassed 

Enfin, c'est moi quoi.  Smile


Dernière édition par ar sparfell le Jeu 6 Mar 2014 - 13:22, édité 1 fois

ar sparfell
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 337
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 31
Localisation : 48°10'74,38''N 1°66'96,52''W, dans la merde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Invité le Jeu 6 Mar 2014 - 7:03

Hello Ar sparfell, bienvenue !
Tu sembles avoir oublié une qualité quand même, l'humour. En tout cas ta présentation m'a bien fait rire de bon matin Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par poèterouge le Jeu 6 Mar 2014 - 7:29

Bonjour et bienvenu.
Très drôle en effet.
L'humour est indispensable à la vie.
Bon surf ami Z.
@ +

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Invité le Jeu 6 Mar 2014 - 8:22

Coucou Ar Sparfell,

bienvenu au club, rien que de très banal dans ta description, du moins pour nous.

Tu te sentiras à la maison ici, beaucoup d'entre nous ressentent la même chose sur chaque point, genre tu parles pas, ou la question qui tue. Cela n'empêche pas d'arriver à avoir des relations classiques si on fait un peu attention : évidemment ne pas être soi-même peut aussi être pénible à la longue.

Je crois qu'il y a une erreur dans tes coordonnées, 43°60' ça n'existe pas, c'est soit 44° soit autre chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Mullis le Jeu 6 Mar 2014 - 11:42

ar sparfell a écrit:
- mes réactions ou remarques sont assez souvent décalées et/ou font rire les gens et me font un peu passer pour un crétin. Dernier exemple en date : avec des amis, on (enfin, "ils" quoi) parlaient des fins possibles pour les bouquins Game of Thrones, qu'ils avaient hâte de lire les prochains bouquins, que ça se finirait comme ceci ou comme cela, gros débat... Tout d'un coup, je dis "mais il a quel âge George Marin ?" Rire de toute le monde autour de la table : "mais pourquoi tu demandes ça ?" Bhein, ça me semble évident : "pasque s'il est vieux, il pourrait bien mourir avant de finir la série, et alors on ne connaîtrait jamais la fin." "aaaaaaah !" Des décalages comme ça, ça m'arrive très souvent...

Il m'est encore arrivé exactement la même chose hier ! Avant les rires des gens me faisaient aussi penser que j'étais un peu con d'avoir dire ca mais maintenant j'arrive à me dire que j'ai juste un décalage et que souvent ce que je dis est justement très juste.

Sinon bienvenu ici !


Mullis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 01/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par ar sparfell le Jeu 6 Mar 2014 - 14:54

Merci de l'accueil !! C'est bon de ne pas se faire rejeter dès le premier jour. On n'est plus au collège quoi !  Cool  Laughing 

Bengale 38 a écrit:
Je crois qu'il y a une erreur dans tes coordonnées, 43°60' ça n'existe pas, c'est soit 44° soit autre chose.
Oui, en effet. Google maps m'a Stéphane-Bernisé. C'est assez amusant de voir que quand on demande les coordonnées d'un point, puis qu'on les réintroduit dans la barre de recherche, on n'arrive pas au même endroit.
C'est bon là, ou alors c'est les coordonnées d'une boîte de strip-tease à Bangkok ?  Smile 

ar sparfell
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 337
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 31
Localisation : 48°10'74,38''N 1°66'96,52''W, dans la merde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Invité le Jeu 6 Mar 2014 - 15:43

à priori ça devrait être pas loin de Toulouse, mais Google Maps interprète comme Manille. Etrange.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Jeu 6 Mar 2014 - 18:22

Ar sparfell = l'épervier ? Un Toulousain qui parle breton ? Razz
(mais bienvenue sur le forum Very Happy )

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par ar sparfell le Jeu 6 Mar 2014 - 23:23

Bengale 38 a écrit:à priori ça devrait être pas loin de Toulouse, mais Google Maps interprète comme Manille. Etrange.
Bhein ouais. Je garantis pourtant que je suis bien à Toulouse (mais que je n'habite pas dans un lac, comme l'indique google maps)

Lencoll a écrit:Ar sparfell = l'épervier ? Un Toulousain qui parle breton ? Razz
(mais bienvenue sur le forum Very Happy)
Merci !  Smile 

A la base, je ne suis pas toulousain (et je ne parle pas breton.) A la base, je suis ch'ti (et je ne parle toujours pas breton.) Par contre, j'aime bien la BD éponyme, et j'aime vraiment bien les langues (j'avais plus ou moins essayé d'apprendre le breton quand j'étais passé en Bretagne, avant de me rendre compte que j'avais déjà étudié plusieurs langues que je ne pourrais parler avec personne.)

Sinon, à la réflexion, je trouve que ma présentation ne présente que mon côté "sombre" de ma personnalité. Du coup, je la complèterai peut-être par une seconde édition tantôt (un peu comme si dans Le retour du Jedi Dark Vador avait été remplacé par une Light Vadorounette en armure rose.)

ar sparfell
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 337
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 31
Localisation : 48°10'74,38''N 1°66'96,52''W, dans la merde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Waga le Mar 6 Mai 2014 - 21:08

Tu m'as fait vraiment rire avec ta présentation! Le côté tellement vrai de certaines réactions débiles.

J'ai adoré ton passage avec les filles:- Dans les relations de couple, ça devient vite l'enfer, et le cercle vicieux ""tu parles pas !" -> donc tu parles de trucs chiants qui t'intéressent -> elle s'emmerde au bout de deux minutes ou alors dit que tu méprises les autres -> tu dis plus rien -> "tu parles pas!" -> les trucs personnels t'intéressent pas/tes sujets sont trop chiants -> tu te fais engueuler" s'installe en général très vite.

Idem pour celui des personnes qui te font la morale parce-qu'eux-de-toute-façon-ils-savent-tout-mieux-que-toi même s'ils sortent des aberrations grosses comme eux.

ar sparfell a écrit:
- je me suis fait à l'idée que 95% du temps mon moral ne dépasserait pas le niveau "moyen boff, urfghl"
Je me retrouve tout à fait dans cette phrase!

Et ce que j'ai le plus aimé c'est le passage discothèque, j'ai cru y déceler (à tort?) une pointe d'ironie sur le non-sens des boîtes et de leur ambiance sexualisée-tout le monde se drague contrastée par ta quête de vérité et de pensées un poil plus profondes (je ne dis pas non plus que ceux qui vont en boîte sont tous comme ça)

Tu lis quoi comme livres?

Waga
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 02/05/2014
Age : 28
Localisation : Dans l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Audace le Mar 6 Mai 2014 - 23:58

Hello \o/
Alors, bon, je viens poster chez toi alors que je ne viens pas souvent poster (je l'avais déjà dit ailleurs, mais on s'en fiche bien), et pourquoi hein? Moi qui procrastine pas mal et qui n'ouvre pas souvent "la porte" des topics de prez... eh bien, c'est ton titre qui m'a donné envie de faire l'effort incommensurable de cliquer avec ma souris sur ton topic, tout en me disant, si sa prez est longue, au contraire de son titre, banco, je lui posterai un truc !
Banco donc Very Happy
Alors, pour ce qui est de ta prez, j'adoore ton style, cette façon que tu as de dire sans dire tout en disant beaucoup! Et punaise, je suis une vraie bille en géographie, par exemple, (je ne te dis pas où je mettrais, euh par exemple... Dijon). Par contre, ton ressenti face aux autres, j'y suis passée (je parle au passé car maintenant, je me suis fait une raison et j'arrive à me contenter du peu que les gens me donnent). Et puis, heureusement qu'internet existe avec ces fofo de gros geek sur tous les domaines, pour avoir de vraies conv très poussées, et aussi, heureusement que les amis existent aussi!
Nous n'avons absolument pas les mêmes centres d'intérêts, mais là aussi, rien à faire parce que ce qui est génial, enfin, ce que je trouve génial quand on rencontre des gens passionnés, c'est d'écouter ce qu'ils ont à dire, justement, je trouve ça vraiment très enrichissant. Et je trouve aussi très enrichissant de parler aussi de nos passions, de les confronter à des "novices" qui, de part leur regard "naif de novice" peuvent nous amener plus loin dans la réflexion !
Ah oui, autre chose, tout le monde dit que tu as de l'humour, euh, moi, j'avais vu que tu étais très sérieux dans ce que tu disais, mais que tu le tournais avec légèreté pour ne pas trop plomber, du coup, je suis en décalage avec tout le monde lol
Pour ce qui est de penser plein de trucs lors de situation très sociales, un grand lol (oui, j'ai un parlé très djeun's...), les apartés de pensées, ça m'a bien faire rire. Je comprends tout à fait, ça me le fait tout le temps, ça.
Bref, beaucoup de vécus similaire, comme beaucoup ici. c'est d'ailleurs ce qui est bien sur ce fofo, la possibilité d'en balancer pas mal sans avoir à craindre trop de représailles!
Au plaisir de continuer la conversation ^_^

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par ar sparfell le Mer 7 Mai 2014 - 20:27

Hey !! Waga !! Merci d'être passée sur mon fil !!  Very Happy 

Ça va faire trois maintenant ?? :sifflote:  Wink  Very Happy 

Waga a écrit:Idem pour celui des personnes qui te font la morale parce-qu'eux-de-toute-façon-ils-savent-tout-mieux-que-toi même s'ils sortent des aberrations grosses comme eux.
Les gens qui me corrigent dans ma "spécialité" en disant des grosses conneries, ça me gonfle. Mais à la rigueur, bon...il peut y avoir une raison (genre, ils ont lu un demi-article du Monde, donc ils savent tout sur le sujet... Bon, aux quais.) Mais y'a pire !! : les gens qui me corrigent alors qu'il n'y a objectivement aucune raison pour eux de penser qu'ils puissent avoir raison.

Déjà, la semaine dernière, avec la même fille qui me disait que la Norvège n'était pas dans l'UE et qui m'engueulait car qu'elle le savait car elle allait aller y habiter et qu'elle avait vérifié roudjudju,....: on parlait avec des étrangers des "expressions du Nord" et des "expressions du Sud." Et bien, quand j'employais l'accent du Nord à dessein (comme dans "tchô" pour dire au revoir), elle me corrigeait mon accent !! (Mais je suis du Nord P*****NNNNNN !!!!! )  Shocked 

Mais anecdote encore plus hallucinante : il y a quelques années, je visitais un musée avec une amie colombienne récemment arrivée en France qui apprenait le français, et une amie espagnole qui était de retour en France depuis peu, mais avait vécu six mois à Paris des années auparavant. Son français était merdique. Mon amie colombienne parlait déjà trois fois mieux que mon amie espagnole, mais mon amie espagnole avait un ego tellement massif que maintenant, des années après, je me demande encore comment c'est possible que la terre gravite autour du soleil et non autour de lui.
A un moment, on s'arrête devant un panneau où l'on voit deux pièces de monnaies antiques, dont une représentant une croix, et en dessous la mention "explication ci-joint." Mon amie colombienne me demande ce que veut dire "ci-joint", et je réponds que ça veut di!!ah bhein nan je réponds rien car mon amie espagnole dit "ça veut dire la croix, comme cruz en espagnol, et joint c'est comme "junta", car la croix à un double bord, donc ça fait comme s'il y avait deux croix." Je dis : "euh, non, non, en fait, "ci-joint", littéralement ça veut dire "adjunto", mais là ça veut dire "sur le côté", car les explications sont sur le côté."
Mon amie colombienne à mon amie espagnole : "ah donc "ci" ça veut "cruz"? ( Shocked  Shocked )
Moi : "non non, "cruz" c'est "croix." "ci" c'est un peu comme "à côté.""
Mon amie espagnole (très sûre d'elle et me regardant méchamment) : "oui, oui, "ci" ça veut dire "croix.""
Mais...mais...mais je suis Français vous savez ?? Je suis Français P****NNNN !!  Shocked  Shocked  Shocked 

J'avais envie de lui ouvrir le crâne à coups de brique (j'ai le droit : je suis du Nord P****NNNNN !!!!! :dougdougdougdougdoug: )  Suspect 

ar sparfell a écrit:
- je me suis fait à l'idée que 95% du temps mon moral ne dépasserait pas le niveau "moyen boff, urfghl"
Je me retrouve tout à fait dans cette phrase!
Bon alors en fait, ça ça va mieux.  Very Happy 
Du moins pour l'instant.  Smile 

En réalité je pense que je ne suis pas si loin que ça du bonheur complet. Le problème, c'est que j'ai rencontré le bonheur complet en kit, et que les pièces ont été éparpillées dans toute ma vie. Au final, je n'ai besoin que de trois éléments, et si je les avais en même temps ça serait le bonheur perpétuel : des ami(e)s dans la même ville que moi avec lesquels je peux assouvir mes passions et partager des trucs et les trucs qui m'intéressent (pas besoin de mille. Un ou deux suffisent amplement), une copine avec qui ça se passe bien et avec qui ont se comprend, un boulot dans lequel je m'accomplis, avec un "patron" pas trop con.

Le deux je l'ai jamais eu, mais j'ai plusieurs fois eu 1 et 3. Et même concomitamment. Même deux sur trois suffirait à mon bonheur en fait. Smile
Et vu que le 2 peut faire 1 aussi....ça ne devrait pas être si dur que diantre !! Et pourtant...............

Et ce que j'ai le plus aimé c'est le passage discothèque, j'ai cru y déceler (à tort?) une pointe d'ironie sur le non-sens des boîtes et de leur ambiance sexualisée-tout le monde se drague contrastée par ta quête de vérité et de pensées un poil plus profondes (je ne dis pas non plus que ceux qui vont en boîte sont tous comme ça)
Bhein, c'est-à-dire qu'il y a de nombreux aspects qui se rejoignent.

Déjà, sur la musique, .... je ne suis pas un mégamégafan de musique, mais mes goûts musicaux quand même sont très éclectiques. J'aime bien les "chansons à texte" (les wampas, les wriggles, etc), j'aime bien le classique (même si je n'y connais rien), j'aime bien les trucs médiévaux, j'aime bien les "chansons historiques" ("Le rouééééé a faaaaait bââââttre tambouuuurs, le Roué a faaaait bââââttre tambouuuuurs"), j'aime bien les gros bides (le disco des années 70, les trucs mauvais à un point que c'en est devenu drôle), j'aime bien les chansons internationales (bollywood, les trucs latino-américains, etc), j'aime bien les combo gros-bides-chansons-internationales (les chansons soviétiques des années 80, etc), et j'aime bien les chansons de propagande, venant si possible de dictatures pourries (oui, celles avec des types tout menus qui agitent des sabres en chantant "Nous allons massacrer les chiens impérialistes/Notre Lideur c'est le plus beau/Notre Lideur ne fait jamais caca/Nous défendrons notre Lideeuuuur jusqu'à la moooooort."). Et bon bhein, malgré tout, on ne peut pas dire que ça soit le genre de musique que l'on entende souvent en discothèque. Du coup : pourquoi diable y aller pour la musique ?

Sur la drague : moi je ne drague jamais. Je ne sais tout simplement pas faire, et je ne comprends pas trop le principe. Pourquoi se montrer différent de ce qu'on est, si de toute manère après on devrait faire avec ce qu'on est ? Je suis toujours comme je suis, et si ça plait, bhein voilà, c'est tout. Ji soui pourrr rrrrien. Du coup : pourquoi Belzébuth y aller pour draguer ?

Sur la discothèque en tant que tel : de la musique super forte, de la promiscuité, des gens qui dansent et ne peuvent pas parler, les gens qui ne sont là que pour la chope.... nan, franchement, ce n'est pas mon idée du fun. Du coup : pourquoi Satan y aller alors ?

Non, vraiment... ce n'est pas mon truc.

Mais après si ça te plait, tu as bien le droit... ??  Very Happy Tchao

Tu lis quoi comme livres?
Ouhlà !! Laughing

En dehors de quelques recommandations d'amis, j'ai pratiquement arrêté les romans depuis plusieurs années. Je lis essentiellement des bouquins d'histoire (là, j'ai : comme bouquin de train, un bouquin sur l'expulsion des Allemands d'Europe de l'est après la seconde guerre mondiale, un bio sur Pétain comme bouquin normal, un truc sur le XIIIième siècle comme bouquin normal de remplacement, et un truc sur les États Bourguignons au XIV/XVième comme bouquin de bus&métro.) et des bouquins selon mes intérêts divers (là, j'ai : le récit de sa vie en chine par un prof français comme bouquin d'insomnie, et un bouquin sur la littérature latino-américaine que m'a prêté un pote.), soit un peu de tout, soit des trucs sur les langues, l'étranger, les autres cultures, la psycho, et les dinosaures. Et après, pas mal de revues généralistes où spécialisées (nouvel obs, express, point + la recherche, pour la science, l'histoire. Quand je peux foreign affairs ou des trucs comme ça), et pas mal de journaux (principalement le monde, vu que de toute manière tous les journaux reprennent connement les mêmes dépêches.)


Et toi ??? Tchao Tu aimes lire ?? Tu lis quoi ?? Qu'est-ce qui t'intéresse ?? Tchao  Very Happy 

Audace a écrit:Alors, pour ce qui est de ta prez, j'adoore ton style, cette façon que tu as de dire sans dire tout en disant beaucoup! Et punaise, je suis une vraie bille en géographie, par exemple, (je ne te dis pas où je mettrais, euh par exemple... Dijon). Par contre, ton ressenti face aux autres, j'y suis passée (je parle au passé car maintenant, je me suis fait une raison et j'arrive à me contenter du peu que les gens me donnent). Et puis, heureusement qu'internet existe avec ces fofo de gros geek sur tous les domaines, pour avoir de vraies conv très poussées, et aussi, heureusement que les amis existent aussi!
Comment as-tu fait pour parvenir "à t'y faire", et à "te contenter du peu que les gens te donnent" ? Tu es arrivée à faire abstraction de tout ça ? Je suis intéressé par ta méthode, car moi, j'y travaille encore !!

Nous n'avons absolument pas les mêmes centres d'intérêts, mais là aussi, rien à faire parce que ce qui est génial, enfin, ce que je trouve génial quand on rencontre des gens passionnés, c'est d'écouter ce qu'ils ont à dire, justement, je trouve ça vraiment très enrichissant. Et je trouve aussi très enrichissant de parler aussi de nos passions, de les confronter à des "novices" qui, de part leur regard "naif de novice" peuvent nous amener plus loin dans la réflexion !
Je suis bien d'accord !! J'adoooore parler avec des gens qui ont des passions totalement différentes des miennes. C'est toujours génial. En fait, le seul "prérequis" c'est qu'il y ait une passion, justement (loin d'être toujours le cas), et qu'il y ait de la curiosité, de l'autre côté.  Very Happy 

Tu dis que nous n'avons pas les mêmes centres d'intérêt....mais quels sont les tiens ? Tu dois aimer la lecture si tu écris un roman ! Tu as terminé le roman que tu écrivais en aout 2013 ?  Very Happy Tchao

Ah oui, autre chose, tout le monde dit que tu as de l'humour, euh, moi, j'avais vu que tu étais très sérieux dans ce que tu disais, mais que tu le tournais avec légèreté pour ne pas trop plomber, du coup, je suis en décalage avec tout le monde lol
Ahah Laughing Moi, je suis plutôt d'accord avec toi ! J'ai été très étonné que tout le monde me trouve drôle ! Je parlais en effet plutôt sérieusement. Certes avec légèreté, pas forcément pour ne pas plomber l'ambiance mais plutôt pasque si on parle d'un truc, autant en parler de façon amusante, mais je pensais apparaître comme sérieux. En tout cas, ce que je disais était sérieux.

Quand je fais de l'humour "exprès," ou "total," ça donne plutôt ça : http://www.zebrascrossing.net/t16052p80-les-stupid-zebres-c-est-nous#672819

Je suis allé libre ta prez' pour voir. J'ai beaucoup aimé ! J'irai lire le reste du fil et j'irai t'écrire sur ton fil tantôt ! Mais là, dodo...   drunken  Sleep 

Voilà, j'ai fait un super long message !! Je ne sais pas faire autrement, désolé... Un poutou à tous ceux qui m'ont lu jusqu'au bout !!  Bisou câlin 
(Ils doivent être aussi nombreux que devant le téléthon à 4h du mat', les pauvres... Rolling Eyes )

PS: c'est mon 111ième message !!  Bravo !  Approuve  Trop cool d'avoir un numéro de message sympa pile pour ce message-là !!  Yahoo ! 
Décidément, jusqu'à présent, je gère trop les numéros de message sympa, vu que mon premier et mon centième messages étaient aussi trop stylés !! :se la pète:  Yahoo ! 

ar sparfell
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 337
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 31
Localisation : 48°10'74,38''N 1°66'96,52''W, dans la merde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Invité le Mer 7 Mai 2014 - 20:46

Bienvenue Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Gasta le Mer 7 Mai 2014 - 20:51

Je sais, je sais j'ai deux mois de retard mais je voulais tout de même te dire que j'étais content de te voir ici sur ce forum. Ce que tu écris ici est très positif et tu contribues à rendre ZC plus convivial.  Very Happy

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3383
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Audace le Mer 7 Mai 2014 - 21:28

Ah beh tiens, un adepte du pavé Smile(celui qu'on jette dans la marre ?) c'est beau. Ce qui est bien dans les pavés, c'est l'art de la digression pour rattraper ensuite le sujet en question, mais là, je digresse :p

Alors, tu me demandes comment j'ai fait pour arriver à accepter le peu que les autres me donnent ? Bah, des années d'introspection (quand tu commences à 10 ans et que t'en a 35, soit 25 ans de réflexion intensive sur le pourquoi du comment de toi même, et du monde, et de la vie et blablabla, ça aide à relativiser et à arpenter le concept du lâché prise \o/). Ma méthode est assez simple, pas d'attentes, ou plutôt, je me sers de ce que l'expérience m'a apprise. Du coup, si je vais dans une soirée où je ne vais pas connaître grand monde (bon sang que je n'aime pas ces soirées, mais passons), je suis en mode "observation", manière d'évaluer rapidement le "niveau" des personnes. Puis, j'accepte la réalité et je reste en mode "toujours prête à faire une belle rencontre" (sous entendu, une personne/des personnes avec qui je vais pouvoir parler vraiment et non pas à vivre une conversation de base super chiante et pas intéressante), mais je n'attends rien de plus. Et je ne juge pas, non plus (sous entendu, jugement négatif, me dire qu'ils sont vraiment très cons), on va dire quand je tombe sur une personne de base, eh bien, je me dis "ok, cette personne est de base, bon, beh, on va faire avec, alors. Et qui sait, avec un peu de chance, y aura peut-être quelque chose à en tirer!" ça fait assez brutal, dit comme ça, genre insensible et prétentieux, mais dans la réalité, ce n'est pas ce qui se passe. Là, je te parle de lucidité en rapport à une situation sociale, je ne suis pas insensible ou prétentieuse, mais j'ai accepté, par contre, de capter des trucs qu'en général, on ne capte pas. Ce n'est pas indissociable, j'aime sincèrement l'Humain, j'ai foi en l'Humain, même celui de base, c'est lui qui détient l'avenir, c'est lui qui est porteur de notre évolution (bien que l'évolution revient quand même aux précurseurs, ceux qui montrent le chemin, d'une certaine manière)... Et vois comment je digresse et je pars loin loin loin, si loin que je me retrouve souvent toute seule dans ce si loin, mais là aussi, pas grave, j'ai appris à accepter, et quand on veut bien me rejoindre dans ce si loin, c'est fantastique ! Voilààà, je sais même pas si j'ai répondu à ta question, en plus  flower Mais je suis certaine que de par tes réactions à ma super réponse, je pourrais encore plus creuser cette notion de "se contenter de ce qu'on nous donne" ou "faire abstraction"

Je savais que tu verrais les choses comme moi, niveaux échange de passions :)Alors, mes centres d'intérêts sont assez vastes, mais d'une règle générale (et tu vas bien te marrer car bon, c'est quand même super vaste), c'est tout ce qui touche au savoir, à la connaissance. J'adore les sciences, donc (psychologie, astrologie, physiques, chimie, électronique, informatique, pour citer celles qui me sont venues spontanément), les savoir faire (cuisine, couture, tricotage, le bricolage... pour ce qui m'est venu spontanément) et d'une manière plus générale (ah, ? Parce que c'était pas général, ça ?) j'adooooore réfléchir, penser, faire des hypothèses, comprendre... Donc, tu peux retenir que j'ai une âme de chercheur et que ma recherche est celle de la Vérité (youhou, sabrons le champagne, alors !). Par contre, je ne suis pas une experte dans tous les domaines que je t'ai cité, le seul où je pourrais l'être un peu plus, c'est la psychologie car mes études m'ont obligé à mettre le nez dans les bouquins de psycho. Mais globalement, je n'aime pas me faire rentrer des infos dans la cervelle, je préfère survoler les connaissances, faire des focus sur certaines, m'y arrêter carrément et aller même sur des fofos spé pour poser des questions très pointues (qui étonnent souvent les spécialistes, d'ailleurs  lol! genre "mais pourquoi elle veut autant savoir ça, hein (oui, c'est souvent pour les besoins de mon roman que je pousse la porte des fofos de geek)) et laisser faire parler ensuite mes neurones pour comprendre. Je suis donc une autodidacte un peu flemmarde qui fais que je suis une experte en rien, mais initiée en pas mal de chose. Et voilà ti pas que je parle que de ma tronche sur ton topic...

Ah, je l'avais bien senti que tu étais sérieux \o/ Et d'ailleurs, j'ai trouvé que sur le lien que tu donnes par rapport à ton humour, et bien, je te trouve sérieux dans ce que tu racontes. T'y vas avec légèreté, mais on sent qu'il y a une réflexion, derrière. Après, je suis nulle en humour, je capte très difficilement le 2nd degré, ce qui est d'ailleurs assez marrant en société (oui, j'apprends le social, et je m'en sors de mieux en mieux. maintenant, quand je croise un voisin, j'arrive à dépasser le simple "bonjour" et je parle "de la pluie et du beau temps" c'est assez drole de faire cet exercice, et va savoir pourquoi, ça leur fait apparemment vraiment plaisir ! \o/)

pour mon roman, je l'ai mis en pause en aout pour me questionner sur la douance. Si tu lis mon fil jusqu’au bout, tu sauras tout et tu verras que je pagaye assez seule sur la fin, pauvre de moi  rendeer Et merci d'avoir trouvé ma prez intéressante^^ Bon, après, ça n'aurait pas été correct de me dire "bon, je suis allée voir ta prez, et elle est à ch*er! Allez, tu sors  Arrow " lol! 

Félicitations pour tes 111 posts, punaise, c'est trop un signe de la top classe ou je m'y connais pas. Allez, je trinque avec toi Trinquons

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par ar sparfell le Dim 11 Mai 2014 - 16:09

Merci Yul !! Tchao

Gasta a écrit:Je sais, je sais j'ai deux mois de retard mais je voulais tout de même te dire que j'étais content de te voir ici sur ce forum. Ce que tu écris ici est très positif et tu contribues à rendre ZC plus convivial.  Very Happy
Whaw, merci beaucoup gasta !  Very Happy Ça me touche beaucoup !!  Tchao  Approuve  Un ange 

Ah beh tiens, un adepte du pavé  (celui qu'on jette dans la marre ?) c'est beau. Ce qui est bien dans les pavés, c'est l'art de la digression pour rattraper ensuite le sujet en question, mais là, je digresse :p
Un pavé ? Je suis du Nord, j'ai le droit !! Dent pétée:commence à saouler tout le monde avec la surrevendication de son lieu de naissance:

Non mais oui. :)Quand j'écris, j'ai un peu de mal à ne pas écrire tout un roman... Rolling Eyes

Alors, tu me demandes comment j'ai fait pour arriver à accepter le peu que les autres me donnent ? Bah, des années d'introspection (quand tu commences à 10 ans et que t'en a 35, soit 25 ans de réflexion intensive sur le pourquoi du comment de toi même, et du monde, et de la vie et blablabla, ça aide à relativiser et à arpenter le concept du lâché prise \o/). Ma méthode est assez simple, pas d'attentes, ou plutôt, je me sers de ce que l'expérience m'a apprise. Du coup, si je vais dans une soirée où je ne vais pas connaître grand monde (bon sang que je n'aime pas ces soirées, mais passons), je suis en mode "observation", manière d'évaluer rapidement le "niveau" des personnes. Puis, j'accepte la réalité et je reste en mode "toujours prête à faire une belle rencontre" (sous entendu, une personne/des personnes avec qui je vais pouvoir parler vraiment et non pas à vivre une conversation de base super chiante et pas intéressante), mais je n'attends rien de plus. Et je ne juge pas, non plus (sous entendu, jugement négatif, me dire qu'ils sont vraiment très cons), on va dire quand je tombe sur une personne de base, eh bien, je me dis "ok, cette personne est de base, bon, beh, on va faire avec, alors. Et qui sait, avec un peu de chance, y aura peut-être quelque chose à en tirer!" ça fait assez brutal, dit comme ça, genre insensible et prétentieux, mais dans la réalité, ce n'est pas ce qui se passe. Là, je te parle de lucidité en rapport à une situation sociale, je ne suis pas insensible ou prétentieuse, mais j'ai accepté, par contre, de capter des trucs qu'en général, on ne capte pas. Ce n'est pas indissociable, j'aime sincèrement l'Humain, j'ai foi en l'Humain, même celui de base, c'est lui qui détient l'avenir, c'est lui qui est porteur de notre évolution (bien que l'évolution revient quand même aux précurseurs, ceux qui montrent le chemin, d'une certaine manière)... Et vois comment je digresse et je pars loin loin loin, si loin que je me retrouve souvent toute seule dans ce si loin, mais là aussi, pas grave, j'ai appris à accepter, et quand on veut bien me rejoindre dans ce si loin, c'est fantastique ! Voilààà, je sais même pas si j'ai répondu à ta question, en plus    Mais je suis certaine que de par tes réactions à ma super réponse, je pourrais encore plus creuser cette notion de "se contenter de ce qu'on nous donne" ou "faire abstraction"
Mmmm, d'accord pour la méthode...mais comment fais-tu pour que cette méthode, et cette "acceptation" des "limites" des autres, ne t'affectent pas ? Par exemple tu dis que tu n'aimes pas ces soirées, et pourtant tu y vas. Je dois bien imaginer que tu t'y ennuies, et que même si tu en profites pour en tirer ce que tu en tires, tu dois ressentir une certaine frustration... Non ?

Moi personnellement, j'aime bien aussi "l'humain." Et j'aime bien le côté "anthropologique" des contacts humains, demander aux gens ce qu'ils pensent, chercher à comprendre pourquoi ils pensent ce qu'ils pensent, voire si c'est en adéquation avec ce qu'ils font, etc...(je ne suis pas un psychopathe, je ne fais pas ça en permanence et avec tout le monde, hein ? Je parle en général.Smile )

Mais en parallèle, et, apparemment, à la différence de pas mal de monde sur ce forum, j'ai également des amis "complets." C'est-à-dire des gens avec qui je peux être complètement moi, je peux laisser libre cours à mes pensées, à mon humour, à ma manière d'être, parler de sujets ou d'idées, et avoir un "juste retour." En clair, on peut parler, au désir, de rien, de trucs personnels, ou de trucs "intellectuels", et que ça soit à chaque fois plaisant. Ces gens-là sont peu nombreux. Et à côté, j'ai des amis "à limites." Par exemple avec un tel, je ne peux pas parler de trucs personnels, car il me juge, ou ne comprend rien à ma manière de faire, ou se contente d'essayer de me faire entre dans son propre cadre, avec sa propre perspective. Avec d'autres je ne peux pas parler de trucs intellectuels, car ça ne les intéresse pas, ou alors pas plus de 2/3 minutes, ou pasque je considère qu'ils ne sont pas "au niveau." Etc. Enfin, je côtoie des gens qui ne sont pas mes amis, et avec qui ça ne se passe pas trop bien sur "ces trois plans."

Quand j'ai dans la même ville que moi un "ami complet", ou plusieurs, ça se passe tout de suite mieux, avec tout le monde, car j'ai quelqu'un avec qui "assouvir mes besoins" interactionnels. Mais comme je bouge assez souvent, ça n'est pas toujours le cas (Par exemple, jusqu'à ce que je rencontre des gens ici, dans ma ville, je n'avais plus personne à ce niveau-là depuis 2 ans.) Et quand ça n'est pas le cas, même si j'ai des amis, et mêmes de bons amis, "à limite", j'ai du mal à être "globalement" satisfait. Je me retrouve frustré à tous les niveaux, car des pans entiers de ce que j'ai à partager se retrouvent en friche.

Donc j'aurais voulu savoir : as-tu les mêmes "besoins", les mêmes "attentes", sur les mêmes plans ? Es-tu plus satisfaite de toutes tes relations si tu peux combler ces "besoins", même si tu ne les combles pas avec toutes les personnes ? (ça c'est mon cas par exemple: si je ne comble pas certains "besoin" avec certaines personnes, ce n'est pas grave, car je peux le faire avec d'autres. Et du coup, il est beaucoup plus facile pour moi de voir ce que ces personnes m'apportent) Tu dis que ce que tu penses maintenant est le résultat de 25 ans de réflexions et d'introspection, alors...comment étais-tu avant ? Et quel cheminement as-tu suivi pour en arriver à voir les choses comme tu les vois ? Ne ressens-tu jamais de frustration avec les gens ? Tu as dit que tu "faisais avec", mais n'as-tu pas pendant un moment cherché à "t'en échapper" ? Si oui, ça a marché ? Si non, pourquoi ça n'a pas marché ? Si oui tu as cherché ça et si oui ça a marché, comment faisais-tu, et comment fais-tu maintenant pour accepter "les gens tels qu'ils sont" si tu as touché le Saint Graal ?? Si oui tu as cherché ça et si non ça n'a pas marché, ne penses-tu pas que ton "acceptation" et ton "faisage-avec" sont "par défaut", et proviennent du fait que tu n'as pas touché le Saint Graal ?? Tchao

Je savais que tu verrais les choses comme moi, niveaux échange de passions :)Alors, mes centres d'intérêts sont assez vastes, mais d'une règle générale (et tu vas bien te marrer car bon, c'est quand même super vaste), c'est tout ce qui touche au savoir, à la connaissance. J'adore les sciences, donc (psychologie, astrologie, physiques, chimie, électronique, informatique, pour citer celles qui me sont venues spontanément), les savoir faire (cuisine, couture, tricotage, le bricolage... pour ce qui m'est venu spontanément) [...] j'adooooore réfléchir, penser, faire des hypothèses, comprendre... Donc, tu peux retenir que j'ai une âme de chercheur et que ma recherche est celle de la Vérité (youhou, sabrons le champagne, alors !). Par contre, je ne suis pas une experte dans tous les domaines que je t'ai cité, le seul où je pourrais l'être un peu plus, c'est la psychologie car mes études m'ont obligé à mettre le nez dans les bouquins de psycho. Mais globalement, je n'aime pas me faire rentrer des infos dans la cervelle, je préfère survoler les connaissances, faire des focus sur certaines, m'y arrêter carrément et aller même sur des fofos spé pour poser des questions très pointues (qui étonnent souvent les spécialistes, d'ailleurs    genre "mais pourquoi elle veut autant savoir ça, hein (oui, c'est souvent pour les besoins de mon roman que je pousse la porte des fofos de geek)) et laisser faire parler ensuite mes neurones pour comprendre. Je suis donc une autodidacte un peu flemmarde qui fais que je suis une experte en rien, mais initiée en pas mal de chose. Et voilà ti pas que je parle que de ma tronche sur ton topic...
Tu as fait quoi comme études ? Tchao

Bon, je pense qu'on fonctionne un peu pareil. J'ai de multiples centres d'intérêt, j'en change souvent, voire je change de sujet d'intérêt dans un centre d'intérêt plus large (passer par exemple, en Histoire, du communisme au XXième siècle à l'histoire des royaumes de Thaïlande au Moyen-âge et à l'époque moderne.). Et en dehors de mes centres d'intérêt constant (l'Histoire, depuis toujours) ou longues distance (les langues et l'étranger, depuis 8/9 ans, par exemple), je peux avoir des centre d'intérêt ou des fascinations passagères plus ou moins tout le temps, qui dureront plus ou moins longtemps, sur des sujets plus ou encore plus variés.

et d'une manière plus générale (ah, ? Parce que c'était pas général, ça ?)
Non, ça n'est pas très général ça. Je trouve personnellement que c'est plus colonel, voire même commandant. Dent pétée

Pour mon roman, je l'ai mis en pause en aout pour me questionner sur la douance. Si tu lis mon fil jusqu’au bout, tu sauras tout et tu verras que je pagaye assez seule sur la fin, pauvre de moi
Et au fait alors tu fais quoi comme boulot ? Ton roman d'aout 2013 c'était ton premier ou tu en as fait d'autres avant ? Tchao

Et merci d'avoir trouvé ma prez intéressante^^ Bon, après, ça n'aurait pas été correct de me dire "bon, je suis allée voir ta prez, et elle est à ch*er! Allez, tu sors    "  
Ahah :lol:Au départ j'y allais pour "découvrir" un peu ce que sont les gens avec qui je parle. Mais si je ne l'avais pas trouvé intéressante je n'aurais rien dit, j'aurais tout simplement fait comme si de rien n'était et j'aurais éludé la question (un peu dans le genre des politiques qui parlent de croissance économique mais élude la question des retombées écologiques potentiellement catastrophiquissimes que plus de croissance peut avoir. Dent pétée)

Bon par contre, il ne faudra pas être pressée pour voir ma réponse sur ton fil ! Là je vais passer des concours et je vais fureter à droite et à gauche pendant un mois. Je n'aurai donc pas beaucoup de temps pour être présent sur le forum !! Tchao

Félicitations pour tes 111 posts, punaise, c'est trop un signe de la top classe ou je m'y connais pas. Allez, je trinque avec toi  
Merci !!   Bravo ! Tchao 
Une autre binouse pour toi !  À votre santé ! 
Mon prochain message au numéro de message marrant sera le 123ième. C'est moins cool que 111, mais c'est quand même plus amusant que 119. Il s'agira de faire un message un peu bien quand même.  Bravo ! Approuve Impec !

ar sparfell
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 337
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 31
Localisation : 48°10'74,38''N 1°66'96,52''W, dans la merde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Ise le Jeu 22 Mai 2014 - 13:08

Aaaaaaaah

Juste je dirais 12 trains par jour de Castel à Toulouse, aller-retour ça fait 24, x 31-6 (mars)
+ 24 x 30 (avril)
+ 24 x 22 (mai)
= 2348 trains de retard...

 Hamster 

Mes plus plates excuses  Se prosterne 


Bienvenue Ar cheers 




Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par meï le Jeu 22 Mai 2014 - 13:20

bonjour rapidement,
je passe peu â ce forum mais lorsque je tombe sur des trucs qui m'interpellent je réagis en passant. là ta presentation m'interpelle..
connais tu le syndrome d'asperger(doublé d'un (t) hpi parfois)?
tu as bcp de traits dans tes ressentis et "difficultés".
je t'invite à aller lire des blogs ecrits par des autres surdoués et aspis (ou juste aspis), qui font fi des representations actuelles en france du SA, et donne un aperçu intérieur de la chose.
(je suis moi mem aspie "fille", et fais partie de groupes d'aspis parfois artistes, scientifiques, écrivains....ou mamans, papas ou etudiants, ou "etudiants de la vie"..qui ont les mmes difficultés au monde et en même temps..on aie être comme ça, c'est nous quoi. Wink  )
bonne lecture..
juste une tite page ou deux..pour te rendre compte, si tu ne connais pas du tout le sujet.  Wink 
(on est très loin de ce qui se lit encore sur le net ou chez les pros aujourd'hui en France, sur les thèmes de l'autisme et des TED...)
http://www.autisme-regards-croises.com/#!liste-blog-dautistes/cu1a
les blogs masculins te parleront plus (vie d'asperger, temoignages d'asperger, spasmophyl, en quete de declic, ..)

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par ar sparfell le Jeu 22 Mai 2014 - 23:01

Hey !!  cheers 
De la vie sur mon fil !! Trop bien !!  cheers  Bravo !  cheers  Bravo ! 

Ise a écrit:Aaaaaaaah

Juste je dirais 12 trains par jour de Castel à Toulouse, aller-retour ça fait 24, x 31-6 (mars)
+ 24 x 30 (avril)
+ 24 x 22 (mai)
= 2348 trains de retard...

 Hamster 

Mes plus plates excuses  Se prosterne 


Bienvenue Ar cheers 
 Laughing Laughing Laughing 

Merci beaucoup de ton accueil ma Dadoune, ça me fait vraiment chaud au cœur !! Yahoo !  Tchao Approuve Amour Long hug Pour Toi 

 Merci ! 

meï a écrit:bonjour rapidement,
je passe peu â ce forum mais lorsque je tombe sur des trucs qui m'interpellent je réagis en passant. là ta presentation m'interpelle..
connais tu le syndrome d'asperger(doublé d'un (t) hpi parfois)?
tu as bcp de traits dans tes ressentis et "difficultés".
je t'invite à aller lire des blogs ecrits par des autres surdoués et aspis (ou juste aspis), qui font fi des representations actuelles en france du SA, et donne un aperçu intérieur de la chose.
(je suis moi mem aspie "fille", et fais partie de groupes d'aspis parfois artistes, scientifiques, écrivains....ou mamans, papas ou etudiants, ou "etudiants de la vie"..qui ont les mmes difficultés au monde et en même temps..on aie être comme ça, c'est nous quoi. Wink )
bonne lecture..
juste une tite page ou deux..pour te rendre compte, si tu ne connais pas du tout le sujet.  Wink
(on est très loin de ce qui se lit encore sur le net ou chez les pros aujourd'hui en France, sur les thèmes de l'autisme et des TED...)
http://www.autisme-regards-croises.com/#!liste-blog-dautistes/cu1a
les blogs masculins te parleront plus (vie d'asperger, temoignages d'asperger, spasmophyl, en quete de declic, ..)
Salut Meï !!  Very Happy 

Merci beaucoup pour ton post. C'est très gentil à toi de m'en avoir parlé.  Very Happy Tchao

Je suis allé jeter un coup d'œil sur les blogs dont tu me parlais. Enfin, plus qu'un coup d'œil puisque j'y ai passé plusieurs heures. Wink
C'est très intéressant. J'ai plutôt été intéressé par les blogs des filles, mais néanmoins, que ça soit fille ou garçon, je ne me reconnais pas trop trop. En fait, c'est un peu comme avec la bipolarité : j'ai des hauts et des bas plus hauts et plus bas que la moyenne des gens, mais, néanmoins, quand je me compare à un "vrai bipolaire", diagnostiqué, qui eux ont des hauts délirants et des bas dépressifs ou mutiques, je ne me reconnais plus du tout. Là, c'est un peu pareil : je reconnais certains traits, mais ils sont, ou semblent être, vraiment poussés à l'extrême chez les Aspergers.

Par exemple la description que donne d'un aspie (c'est marrant "aspie", ça sonne comme "aspic." Nargue Vous aimez bien les serpents ? Smile) de son aspie (c'est marrant "aspie", ça sonne comme aspirine. Vous avez pris une aspirine comme symbole ?? Nargue), et la description de l'aspie (c'est marrant "aspie", ça sonne comme ....hein ?? Quoi ?? Comment ça "Je suis "c'aspie" ??" Dent pétée) qu'en donne sa môman, ici : http://oscargot.skyrock.com/
Je ne me reconnais vraiment pas. La moitié, ce n'est pas moi dutout, et l'autre moitié, c'est moi mais en miiiiii[insérer ici 993 "i"]ille fois plus fort. En même temps, le gosse est classé, un peu comme une moutarde, "aspie moyen-fort." Peut-être y a-t-il la même différence entre les aspies faibles et les aspies forts que celle qu'on peut semble-t-il observer entre hpi et thpi (ça ne semble marche que dans le sens t vers pas de t cependant) ??

Je passerai néanmoins l'aspiequizz (super nom.  Bravo ! J'aurais aimé le passer les doigts de pieds en éventail sur les bords de la mer CAspienne Dent pétée), disponible ici : http://www.rdos.net/fr/
Il paraît qu'une personne normale obtient vers 20/40, et une personne cheloue (spéciale cacedédi à ceux qui me suivent depuis longtemps. Smile) obtient vers 120/130. Mais il paraît aussi que plus ou moins toute personne "anormale" peut faire péter le score sans forcément être aspie. Hé oui, pour être aspie, il faudra repasser... l'aspi. :vanne de 0h57: :vanne pourrie: Dent pétée

Néanmoins il est du lot commun de ne pas pouvoir se juger soi-même. Je ne me serais jamais pensé HPI si on ne me l'avait pas pointé du doigt, alors pourquoi pas ? Je ne me sens pas asperger, mais au fond, qu'en sais-je ? Je me renseignerai...  Approuve 


Un très grand merci pour ton message en tout cas.  Approuve  Impec !  Tchao  Bravo !  Long hug 


En spécial bonus pour ceux qui sont arrivés ici, un blog que j'ai trouvé très bien dans ceux qu'a proposés Meï : http://52semaspie.blogspot.ca/
Et en mégabonus, un autre article que j'ai trouvé très bien dans ceux que m'a passés Meï (c'est là où j'ai trouvé l'asperquizz. Smile) : http://blogs.lexpress.fr/the-autist/

ar sparfell
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 337
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 31
Localisation : 48°10'74,38''N 1°66'96,52''W, dans la merde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Ise le Ven 23 Mai 2014 - 7:32

Bizour !  sunny 

On m'a parlé plusieurs fois d'Aspie depuis que je suis sur ZC
Je me suis amusée (j'adore les p'tits tests comme ça  Very Happy ) à faire le quiz. Je ne retrouve pas sur quel fil, apparemment plusieurs fils de ZC le proposent, comme celui-ci

Alors en fait ma toile d'araignée ne "pouvait pas "s'afficher.  pale 

J'en ai parlé avec une amie, sa réponse : je ne suis pas du tout aspie, mais pas du tout normale non plus  Dent pétée Le Quiz n'envisage pas les rayures  Wink 

Tu nous diras ?

A très bientôt  Long hug 


Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Audace le Ven 23 Mai 2014 - 8:47

Allez, j'empoigne mon clavier à deux mains pour te répondre un super bon pavé, tu vas A.D.O.R.E.R. \o/
ar sparfell a écrit:

Un pavé ? Je suis du Nord, j'ai le droit !! Dent pétée:commence à saouler tout le monde avec la surrevendication de son lieu de naissance:

Non mais oui. :)Quand j'écris, j'ai un peu de mal à ne pas écrire tout un roman... Rolling Eyes
Tu sur-revendiques ton lieu de naissance, me too ! Fière d'être Toulousaine et par déclinaison, fière d'être française quand je voyage. J’appelle ça du chauvinisme, I'm chauviniste jusqu'au bout des ongles. S'il y avait une invasion extraterrestre, je serai fière d'être Terrienne,you know ? Dent pétée


Mmmm, d'accord pour la méthode...mais comment fais-tu pour que cette méthode, et cette "acceptation" des "limites" des autres, ne t'affectent pas ? Par exemple tu dis que tu n'aimes pas ces soirées, et pourtant tu y vas. Je dois bien imaginer que tu t'y ennuies, et que même si tu en profites pour en tirer ce que tu en tires, tu dois ressentir une certaine frustration... Non ?
Oui, super méthode, hein ? Bah, pourquoi ça m'affecte pas ? Parce que j'ai accepté qu'une large majorité des gens étaient de base. Quand t'acceptes ça, quand tu n'attends rien des autres (je parle là, de parfaits inconnus rencontrés dans n'importe quelle manifestation sociale), bah, tu peux pas être déçu. Ce sont les attentes qu'on a qui contribuent à la déception (tu peux prendre des notes, si tu veux, c'est très profond ce que je raconte  rendeer ).
Oui, je n'aime pas ces soirées et je n'y assiste pour ainsi dire jamais. Si j'ai pris cet exemple, c'est parce que cela représentait pour moi l'un des pires contexte social et que pourtant, même là, j'avais réussi à "survivre" et à plusieurs reprises, en plus. Et non, je ne m'ennuie pas, il est rare que je m'ennuie quand je suis en société, je suis plutôt toujours alerte, prête à vivre une super expérience sociale, je sais pas moi, un petit quelque chose qui fera passer une personne lambda de la majorité ennuyeuse, à la minorité stimulante. Et vraiment, en chaque être humain se cache un trésor même infime (j'extrapole, je surjoue, mais le fond est vrai, je le pense vraiment.Tout n'est pas à jeter, même en face du pire des cons, bien que là, j'ai rarement envie de creuser)
Parlons de frustration, maintenant, car elle est inévitable pour une personne comme moi. On va même dire qu'elle fait partie de ma vie et que j'ai appris à l'accepter (eh oui, encore le concept de l'acceptation, la clé du succès), oui, je suis frustrée de ne pouvoir vivre des relations vraiment vraie avec la plupart des gens que je rencontre, oui, je suis frustrée que la plupart des gens soient des autruches qui se complaisent la tête dans le sable. Oui, je manque de stimulation intellectuelle que seuls d'autres êtres humains enthousiastes pourraient combler, oui pour tout ça, mais comme j'ai accepté, la frustration se transforme en patience (et non attente) et en espoir de le vivre (et non attente, donnons un bon coup de pied aux attentes). Du coup, mon présent est rarement entaché par la frustration vue que maintenant, c'est presque ma copine Basketball 

Moi personnellement, j'aime bien aussi "l'humain." Et j'aime bien le côté "anthropologique" des contacts humains, demander aux gens ce qu'ils pensent, chercher à comprendre pourquoi ils pensent ce qu'ils pensent, voire si c'est en adéquation avec ce qu'ils font, etc...(je ne suis pas un psychopathe, je ne fais pas ça en permanence et avec tout le monde, hein ? Je parle en général.Smile )
Je suis comme toi, cependant, je n'ai pas la même démarche car j'ai appris que cette attitude fait fuir, referme et éloigne une grande majorité de personne (et souvent, la seule minorité qui restent se trouvent être les dépressifs qui aiment parler d'eux et se plaindre de leur condition sans chercher à s'en sortir, du reste. Donc, bah, très peu intéressant et là, on peut dire niveau frustration au top niveau car impossible de venir en aide à ce genre de personne, vu qu'elles ne veulent pas d'aide, justement !
ça serait marrant de se voir en IRL, parce que déjà, rien qu'à l'écrit, ça donne un truc assez volumineux, je serais curieuse de savoir ce que ça donnerait en live. Est-ce que j'arriverai à gérer les milliers de questions que tu poses, et toi, est-ce que t'arriverais à gérer mon oeil-psy-laser ? ça pourrait être marrant  Approuve 

Mais en parallèle, et, apparemment, à la différence de pas mal de monde sur ce forum, j'ai également des amis "complets." C'est-à-dire des gens avec qui je peux être complètement moi, je peux laisser libre cours à mes pensées, à mon humour, à ma manière d'être, parler de sujets ou d'idées, et avoir un "juste retour." En clair, on peut parler, au désir, de rien, de trucs personnels, ou de trucs "intellectuels", et que ça soit à chaque fois plaisant. Ces gens-là sont peu nombreux. Et à côté, j'ai des amis "à limites." Par exemple avec un tel, je ne peux pas parler de trucs personnels, car il me juge, ou ne comprend rien à ma manière de faire, ou se contente d'essayer de me faire entre dans son propre cadre, avec sa propre perspective. Avec d'autres je ne peux pas parler de trucs intellectuels, car ça ne les intéresse pas, ou alors pas plus de 2/3 minutes, ou pasque je considère qu'ils ne sont pas "au niveau." Etc. Enfin, je côtoie des gens qui ne sont pas mes amis, et avec qui ça ne se passe pas trop bien sur "ces trois plans."
Eh bien bravo d'avoir des amis (combien ?) avec qui tu peux être complet  Bravo ! De mon côté, je ne suis jamais complète avec une seule personne. Je suis complète avec une personne pour ça, et une autre pour ci. C'est par domaine, on va dire. Par contre, mes amis, le peu que j'ai, me connaissent et m'acceptent telle que je suis, donc avec eux, je peux me permettre d'être moi même bien que parfois, je ne puisse pas plus creuser comme j'aimerai creuser. Faut dire que je n'ai pas de limite à la compréhension des choses, du coup, je me retrouve souvent toute seule à vouloir continuer à creuser (et encore la frustration qui pointe le bout de son nez et l'acceptation de la réalité pour palier et gérer cette frustration  Winner ) Pour ce qui est des autres, le niveau en dessous, là j'y mettrais beaucoup de personnes du côté familial, qui là aussi me connaissent assez bien, avec qui je peux creuser (enfin, ça dépend des moments, s'ils sont disposés à creuser, aussi), il y a aussi quelques amis qui sont dans cette section là, c'est à dire ceux qui sont peut-être en voie de devenir des Amis. Par contre, pour les autres, euh non, je n'ai pas. J'ai beaucoup de mal à faire semblant et à faire comme ci ça m'intéressait alors que ce n'est pas le cas. Donc, bah, je dis bonjours, aurevoir, je reste cordiale, je parlotte avec ce genre de personnes, mais je ne cherche pas à approfondir, à creuser. C'est pour ça d'ailleurs que je dis que je ne suis pas sociable. Mais je réalise que c'est faux, ce n'est pas que je sois associable, c'est juste que je n'aime pas perdre mon temps avec des codes hypocrites, par contre, j'aime beaucoup être en société et voir du monde (oui, je le réalise depuis peu, du coup, je vais tenter quand même une irl Sois cool ! )

Quand j'ai dans la même ville que moi un "ami complet", ou plusieurs, ça se passe tout de suite mieux, avec tout le monde, car j'ai quelqu'un avec qui "assouvir mes besoins" interactionnels. Mais comme je bouge assez souvent, ça n'est pas toujours le cas (Par exemple, jusqu'à ce que je rencontre des gens ici, dans ma ville, je n'avais plus personne à ce niveau-là depuis 2 ans.) Et quand ça n'est pas le cas, même si j'ai des amis, et mêmes de bons amis, "à limite", j'ai du mal à être "globalement" satisfait. Je me retrouve frustré à tous les niveaux, car des pans entiers de ce que j'ai à partager se retrouvent en friche.
Tiens, moi je suis du genre profondément enracinée, je bouge très peu, je suis ce qu'on pourrait dire une personne stable d'un point de vu spatial. Par contre, j'ai des amis qui eux, sont des aventuriers et donc, que je vois très peu. Mais bon, je fais avec, on se tel, on se mail, on garde contact de cette façon. Et, contrairement à toi, je n'ai pas besoin d'un contact IRL pour "assouvir" mon besoin de communication.
Tu as vécu ça pendant 2 ans ? Ouah, ça doit être super dur à gérer  Horreur 

Donc j'aurais voulu savoir : as-tu les mêmes "besoins", les mêmes "attentes", sur les mêmes plans ? Es-tu plus satisfaite de toutes tes relations si tu peux combler ces "besoins", même si tu ne les combles pas avec toutes les personnes ? (ça c'est mon cas par exemple: si je ne comble pas certains "besoin" avec certaines personnes, ce n'est pas grave, car je peux le faire avec d'autres. Et du coup, il est beaucoup plus facile pour moi de voir ce que ces personnes m'apportent)
Là, je pense avoir répondu à la question plus haut. Mais une chose à savoir, j'ai réussi à m'enlever de ces besoins, comme tu les appelles. Et j'en reviens encore au concept de l'attente et de la solitude, aussi. Il a bien fallu que j'en passe par là, pour les raisons expliquées plus haut, avec mon côté "no limit". L'écriture me permet justement de combler la frustration de ne pouvoir aller plus loin, car quand j'écris, il n'y a pas de limite hormis celles de mon imagination. Maintenant, voici ma philosophie "je prends ce qu'on me donne et je m'en contente". Je suis toujours prête à creuser, à fouiller, chercher, mais je m'arrête vite dès que l'autre m'envoie des signaux (même inconscient) de "ça va trop loin". Donc, j'ai quand même dû accepter une certaine solitude (qui n'a rien à voir avec le fait d'être en couple, avoir une famille, ce n'est pas parce que nous ne sommes pas seuls physiquement, que nous ne ressentons pas la solitude). La solitude, on est seul avec nous même jusqu'à la fin (sauf les skizo, mais c'est un autre débat), et on aura beau être entouré, on est quand même seuls. Ce n'est pas une fatalité, c'est une réalité. Après, c'est plus ou moins prononcé, comme sentiment. Dans mon cas, c'est assez prononcé pour le concept "no limit", difficile d'avoir ultra conscience de ce qu'on est, de qui on est, et de ne pas vraiment avoir d'écho de la part des autres, ou de constater des similarités. Car c'est quand on rencontre des gens comme nous, d'une certaine manière, qui comblent notre solitude (en tous cas, c'est un des moyens pour combler la solitude, et cela échappe à notre contrôle vu que ça vient des autres)

Tu dis que ce que tu penses maintenant est le résultat de 25 ans de réflexions et d'introspection, alors...comment étais-tu avant ?
comment étais-je il y a 25ans ? Euh, j'avais donc 10 ans, je ne suis pas capable de répondre à cette question, ou plutôt, je ne pense pas que répondre à cette question répondrait à la tienne, tu me suis ? Je pense donc que ta question est mal posée, j'aimerai que tu me l'explicites pour que puisse te faire un joli pavé de mon cru Winner

Et quel cheminement as-tu suivi pour en arriver à voir les choses comme tu les vois ?
Introspection encore et toujours. Méthode ? Par des questionnement simple, au début (quand j'avais dans les 10 ans), genre : pourquoi je lui ai dit quelque chose de méchant ? Qu'est-ce que ça m'a apporté ? Pourquoi c'est si difficile d'être gentil ? donc, en gros, un véritable questionnement sur la notion de bien et de mal selon mes propres réflexiosn, compréhension du monde et non plus parce qu'on m'avait dit "c'est bien, c'est pas bien". C'est là que j'ai commencé à m'approprier mes valeurs, à m'enlever de ce que la socirété et les adultes nous enseignaient car j'avais compris que souvent, ils disaient et faisaient n'importe quoi. Difficile, n'est-ce pas, de réaliser ça à 10 ans, de réaliser à quel point on est seul.

Ne ressens-tu jamais de frustration avec les gens ?
ah, beh tiens, je crois avoir répondu à cela en large, long et en travers. Enfin, tu me diras si c'est lecas Approuve

Tu as dit que tu "faisais avec", mais n'as-tu pas pendant un moment cherché à "t'en échapper" ? Si oui, ça a marché ? Si non, pourquoi ça n'a pas marché ? Si oui tu as cherché ça et si oui ça a marché, comment faisais-tu, et comment fais-tu maintenant pour accepter "les gens tels qu'ils sont" si tu as touché le Saint Graal ?? Si oui tu as cherché ça et si non ça n'a pas marché, ne penses-tu pas que ton "acceptation" et ton "faisage-avec" sont "par défaut", et proviennent du fait que tu n'as pas touché le Saint Graal ?? Tchao
Cela fait donc 25 ans que j'arpente le chemin de la connaissance de soi et des autres, de ce fait, je suis passée par beaucoup d'état, je ne suis pas devenue celle que je suis, avec cette façon de prendre la vie d'un claquement de doigt. Ce fut long, sinueux, difficile. Il est donc difficile pour moi te te répondre. Cependant, je peux isoler ce qui dans ta question m'interpelle pour que tu puisses, peut-être, cheminer de ton côté. Le terme "t'en échapper" justement ne peut que conduire à l'échec. C'est un peu le mode autruche, donc dans tout ce que j'ai entrepris, à chaque fois que j'ai cherché à échapper à quelque chose, j'ai échoué car tout m'a toujorus ramené à moi et à ce que je suis. C'est pour ça que je parle de l'importance de l'acceptation, pour commencer à entreprendre un travail sur soi et les autres. 2viter, esquiver, mettre un voile ne fait que nous éloigner de nous même (mais tention, le voile est souvent nécessaire, on ne peut pas accepter tout d'emblet)
Comment faire pour accepter les gens tels qu'ils sont : je pense là aussi avoir répondu. J'accepte mon impuissance à pouvoir les faire changer s'ils ne veulent pas l'être. J'accepte qu'ils ne soient pas comme moi. Je cherche à ne pas avoir d'attentes et j'accepte la frustration que tout cela engendre et le sentiment de solitude. Et cela nécessite quand même un grand travail sur soi même pour y arriver, mais le jeu en vaut la chandelle car non seulement on accède à la sérénité mais en plus, on approfondit encore plus sa relation aux autres et sa propre compréhension!

Tu as fait quoi comme études ? Tchao
master recherche en psycho patho/clinique

Et au fait alors tu fais quoi comme boulot ? Ton roman d'aout 2013 c'était ton premier ou tu en as fait d'autres avant ? Tchao
Maman au foyer et je peux te dire que c'est du boulot car là, c'est du 24h/24, 7j/7 Dent pétée
Mon roman, celui sur lequel je suis et qui m'a conduite sur le fofo, j'y suis encore. J'en ai écrit un qui est en cours de recherche d'éditeurs.

Bon par contre, il ne faudra pas être pressée pour voir ma réponse sur ton fil ! Là je vais passer des concours et je vais fureter à droite et à gauche pendant un mois. Je n'aurai donc pas beaucoup de temps pour être présent sur le forum !! Tchao
je suis très impatiente de lire ton pavé sur mon fil, cependant, comme je suis aussi dans l'acceptation des gens tels qu'ils sont et aussi, que je suis dans la non attente des choses, je te dirais donc ceci : okay, pas de soucis, passe quand tu veux, et si tu passes pas, c'est pas grave, je nt'en voudrais pas  Pour Toi 

Mon prochain message au numéro de message marrant sera le 123ième. C'est moins cool que 111, mais c'est quand même plus amusant que 119. Il s'agira de faire un message un peu bien quand même.  Bravo ! Approuve Impec !

Alors, ça t'a fait quel effet  ?

Et voilàààà, j'achève la réponse à tes nombreuses questions, réflexions, argumentations et autres. J'aime beaucoup ton enthousiaste et ton questionnement, je serai ravie de pouvoir continuer la discussion  Trinquons

Audace
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 149
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par ar sparfell le Dim 8 Juin 2014 - 23:01

Ise a écrit: Tu nous diras ?
Alors je vous dis : j'ai fait 126 sur 200. C'est pas mal. Smile

Voici ma magnifique toile d'araignée :



Alors, c'est grave docteur ?  Very Happy 

Ise a écrit: Le Quiz n'envisage pas les rayures  Wink
Alors en fait si.  Wink 

Par exemple, en "talent" aspie, j'ai fait 9,5/10 (et encore, j'aurais pu faire 10/10 si je n'avais pas répondu "?" à une question, en faisant ma mauvaise tête car ça ne correspondait pas exactement. :question mal formulée : j'aime pas: :c'est comme ça et pis c'est tout:
Pourtant, dans les résultats détaillés, on me dit que ça n'est pas un trait aspie, mais un trait lié à la douance. Elle doit donc être pris en compte d'une certaine manière. Smile

Audace a écrit:Allez, j'empoigne mon clavier à deux mains pour te répondre un super bon pavé, tu vas A.D.O.R.E.R. \o/
Ahah, j'adooooore en effet les gros pavés !!  Bravo !  Approuve 

Et le temps est venu que je te réponde par un autre gros pavé !! Smile

ar sparfell a écrit:

Un pavé ? Je suis du Nord, j'ai le droit !! Dent pétée:commence à saouler tout le monde avec la surrevendication de son lieu de naissance:
Tu sur-revendiques ton lieu de naissance, me too ! Fière d'être Toulousaine et par déclinaison, fière d'être française quand je voyage. J’appelle ça du chauvinisme, I'm chauviniste jusqu'au bout des ongles. S'il y avait une invasion extraterrestre, je serai fière d'être Terrienne,you know ? Dent pétée
Moi je suis fier d'être un bras-d'orionnien.  Cool  Razz 
Pour les extraterrestres, ça dépend : si un bras-sagitairien se pointe, on pourrait sans doute discuter, mais si c'est un noyau-galactiquien, il pourra rentrer chez lui avant même que je vérifie si ça chimie interne est basée sur le carbone !! Ces gens-là ne sont pas comme nous, ils faut qu'ils dégagent. C'est tout.  Cool 

Very Happy  Laughing 

Plus sérieusement, ma surrevendicatite-régionalite aiguë me prend périodiquement, quand je saudadise sur la région qui m'a vu grandir. Smile :numéro un sur les néologismes:


Mmmm, d'accord pour la méthode...mais comment fais-tu pour que cette méthode, et cette "acceptation" des "limites" des autres, ne t'affectent pas ? Par exemple tu dis que tu n'aimes pas ces soirées, et pourtant tu y vas. Je dois bien imaginer que tu t'y ennuies, et que même si tu en profites pour en tirer ce que tu en tires, tu dois ressentir une certaine frustration... Non ?
Oui, super méthode, hein ? Bah, pourquoi ça m'affecte pas ? Parce que j'ai accepté qu'une large majorité des gens étaient de base. Quand t'acceptes ça, quand tu n'attends rien des autres (je parle là, de parfaits inconnus rencontrés dans n'importe quelle manifestation sociale), bah, tu peux pas être déçu. Ce sont les attentes qu'on a qui contribuent à la déception (tu peux prendre des notes, si tu veux, c'est très profond ce que je raconte  rendeer ).
Oui, je n'aime pas ces soirées et je n'y assiste pour ainsi dire jamais. Si j'ai pris cet exemple, c'est parce que cela représentait pour moi l'un des pires contexte social et que pourtant, même là, j'avais réussi à "survivre" et à plusieurs reprises, en plus. Et non, je ne m'ennuie pas, il est rare que je m'ennuie quand je suis en société, je suis plutôt toujours alerte, prête à vivre une super expérience sociale, je sais pas moi, un petit quelque chose qui fera passer une personne lambda de la majorité ennuyeuse, à la minorité stimulante. Et vraiment, en chaque être humain se cache un trésor même infime (j'extrapole, je surjoue, mais le fond est vrai, je le pense vraiment.Tout n'est pas à jeter, même en face du pire des cons, bien que là, j'ai rarement envie de creuser)
Parlons de frustration, maintenant, car elle est inévitable pour une personne comme moi. On va même dire qu'elle fait partie de ma vie et que j'ai appris à l'accepter (eh oui, encore le concept de l'acceptation, la clé du succès), oui, je suis frustrée de ne pouvoir vivre des relations vraiment vraie avec la plupart des gens que je rencontre, oui, je suis frustrée que la plupart des gens soient des autruches qui se complaisent la tête dans le sable. Oui, je manque de stimulation intellectuelle que seuls d'autres êtres humains enthousiastes pourraient combler, oui pour tout ça, mais comme j'ai accepté, la frustration se transforme en patience (et non attente) et en espoir de le vivre (et non attente, donnons un bon coup de pied aux attentes). Du coup, mon présent est rarement entaché par la frustration vue que maintenant, c'est presque ma copine Basketball
Mmmmbon, d'accord.
Du coup, questions (Si tu trouves que ce sont des questions trop indiscrètes, tu n'es pas obligée de répondre, bien entendu.  Smile Tchao ) :
- comment ça se passe avec ta famille ?? Avec les parents ?? Les frères et sœurs ?? Tu as de bonnes relations ?? Tu t'entends bien avec ?? Et si non, arrives-tu à appliquer ta "méthode" ?? Comment gères-tu l'aspect émotionnel de la chose ??
- et dans la vie amoureuse, avec tes compagnons (ou compagne, je ne sais pas.) ?? Est-ce que ça se passe bien, ou, sinon, arrives-tu à gérer la situation avec ta "méthode" ?
- et enfin, au niveau personnel : tu parles de la gestion de la frustration, et du manque de stimulation intellectuelle. Est-ce que tu arrives à compenser ça toute seule ? Ou est-ce que la solitude te pèse ?

Moi personnellement, j'aime bien aussi "l'humain." Et j'aime bien le côté "anthropologique" des contacts humains, demander aux gens ce qu'ils pensent, chercher à comprendre pourquoi ils pensent ce qu'ils pensent, voire si c'est en adéquation avec ce qu'ils font, etc...(je ne suis pas un psychopathe, je ne fais pas ça en permanence et avec tout le monde, hein ? Je parle en général.Smile )
Je suis comme toi, cependant, je n'ai pas la même démarche car j'ai appris que cette attitude fait fuir, referme et éloigne une grande majorité de personne (et souvent, la seule minorité qui restent se trouvent être les dépressifs qui aiment parler d'eux et se plaindre de leur condition sans chercher à s'en sortir, du reste. Donc, bah, très peu intéressant et là, on peut dire niveau frustration au top niveau car impossible de venir en aide à ce genre de personne, vu qu'elles ne veulent pas d'aide, justement !
Je me suis en effet rendu compte il y a peu que la plupart des gens n'apprécie pas trop cela. Que ma curiosité, "saine", qui est la marque d'un intérêt sincère et sans jugement pour la personne à qui je fais passer un interrogatoire digne de la STASI à qui je parle mettait presque systématiquement la personne en face de moi mal à l'aise. Je suis encore en processus de "réadaptation" post-révélation à ce niveau-là.

Après, je ne pense pas que les gens qui aiment ce genre de manière de converser soient tous des dépressifs. Il y en a sûrement, bien sûr. Et je vois le genre de personnes auxquelles tu fais allusion. Mais je ne me précipite pas non plus sur tout le monde, et en règle générale j'ai surtout en face de moi des gens "normaux" ("normal" dans le sens de : pas plus de problème spécifique que la moyenne des gens qui n'ont pas de pathologies cliniques ou psy. Il faut faire attention au terme normal sur ce forum.  Rolling Eyes  Cool  ) Même si je dois faire attention à ne pas mettre les gens mal à l'aise, ça débouche assez souvent sur une bonne conversation intéressante, voire, parfois, sur une bonne amitié.

ça serait marrant de se voir en IRL, parce que déjà, rien qu'à l'écrit, ça donne un truc assez volumineux, je serais curieuse de savoir ce que ça donnerait en live. Est-ce que j'arriverai à gérer les milliers de questions que tu poses, et toi, est-ce que t'arriverais à gérer mon oeil-psy-laser ? ça pourrait être marrant  Approuve
Ahah, oui !!  Bravo !  Approuve  Impec !  Tchao 
Si ça se trouve, tu ne me supporterais pas plus d'un quart d'heure !! LaughingLaughing J'ai un humour bien particulier, je pose pleins de questions (auxquelles j'aime bien que les gens répondent longuement et en détail), et il semblerait que pour la plupart des gens je suis insupportable.

Je suis à Toulouse jusque fin aout a priori. Je crois que toi aussi tu es toulousaine. Si l'envie te prend de venir me voir à une IRL officielle, ou si tu veux qu'on aille se boire un verre rien que tous les deux, ça sera avec plaisir. Long hugTchao

Mais en parallèle, et, apparemment, à la différence de pas mal de monde sur ce forum, j'ai également des amis "complets." C'est-à-dire des gens avec qui je peux être complètement moi, je peux laisser libre cours à mes pensées, à mon humour, à ma manière d'être, parler de sujets ou d'idées, et avoir un "juste retour." En clair, on peut parler, au désir, de rien, de trucs personnels, ou de trucs "intellectuels", et que ça soit à chaque fois plaisant. Ces gens-là sont peu nombreux. Et à côté, j'ai des amis "à limites." Par exemple avec un tel, je ne peux pas parler de trucs personnels, car il me juge, ou ne comprend rien à ma manière de faire, ou se contente d'essayer de me faire entre dans son propre cadre, avec sa propre perspective. Avec d'autres je ne peux pas parler de trucs intellectuels, car ça ne les intéresse pas, ou alors pas plus de 2/3 minutes, ou pasque je considère qu'ils ne sont pas "au niveau." Etc. Enfin, je côtoie des gens qui ne sont pas mes amis, et avec qui ça ne se passe pas trop bien sur "ces trois plans."
Eh bien bravo d'avoir des amis (combien ?) avec qui tu peux être complet  Bravo ! De mon côté, je ne suis jamais complète avec une seule personne. Je suis complète avec une personne pour ça, et une autre pour ci. C'est par domaine, on va dire. Par contre, mes amis, le peu que j'ai, me connaissent et m'acceptent telle que je suis, donc avec eux, je peux me permettre d'être moi même bien que parfois, je ne puisse pas plus creuser comme j'aimerai creuser. Faut dire que je n'ai pas de limite à la compréhension des choses, du coup, je me retrouve souvent toute seule à vouloir continuer à creuser (et encore la frustration qui pointe le bout de son nez et l'acceptation de la réalité pour palier et gérer cette frustration  Winner ) Pour ce qui est des autres, le niveau en dessous, là j'y mettrais beaucoup de personnes du côté familial, qui là aussi me connaissent assez bien, avec qui je peux creuser (enfin, ça dépend des moments, s'ils sont disposés à creuser, aussi), il y a aussi quelques amis qui sont dans cette section là, c'est à dire ceux qui sont peut-être en voie de devenir des Amis. Par contre, pour les autres, euh non, je n'ai pas. J'ai beaucoup de mal à faire semblant et à faire comme ci ça m'intéressait alors que ce n'est pas le cas. Donc, bah, je dis bonjours, aurevoir, je reste cordiale, je parlotte avec ce genre de personnes, mais je ne cherche pas à approfondir, à creuser. C'est pour ça d'ailleurs que je dis que je ne suis pas sociable. Mais je réalise que c'est faux, ce n'est pas que je sois associable, c'est juste que je n'aime pas perdre mon temps avec des codes hypocrites, par contre, j'aime beaucoup être en société et voir du monde (oui, je le réalise depuis peu, du coup, je vais tenter quand même une irl Sois cool !)
Ahah, oui, voilà !! Ramène-toi à une IRL !!  Bravo !  Bravo !  Bravo ! 

Sinon, de mon côté : j'ai je dirais une quinzaine "d'amis complets", intimes, proches, meilleurs amis, appelle-les comme tu préfères. Je dirais également que la moitié sont des zèbres, et que l'autre moitié n'en est pas loin. A l'autre bout du spectre, dans les quinze, j'ai également une ou deux amies avec qui, bien qu'"intimes", car on se connaît bien, depuis longtemps, et qu'on partage beaucoup, avec qui, donc, il y a de fortes incompréhensions qui gênent fatalement la communication. Et du coup, ça n'est pas véritablement "complet" dans ma manière d'être, même si ça l'est au niveau "émotionnel" de la relation.

Quand j'ai dans la même ville que moi un "ami complet", ou plusieurs, ça se passe tout de suite mieux, avec tout le monde, car j'ai quelqu'un avec qui "assouvir mes besoins" interactionnels. Mais comme je bouge assez souvent, ça n'est pas toujours le cas (Par exemple, jusqu'à ce que je rencontre des gens ici, dans ma ville, je n'avais plus personne à ce niveau-là depuis 2 ans.) Et quand ça n'est pas le cas, même si j'ai des amis, et mêmes de bons amis, "à limite", j'ai du mal à être "globalement" satisfait. Je me retrouve frustré à tous les niveaux, car des pans entiers de ce que j'ai à partager se retrouvent en friche.
Tiens, moi je suis du genre profondément enracinée, je bouge très peu, je suis ce qu'on pourrait dire une personne stable d'un point de vu spatial. Par contre, j'ai des amis qui eux, sont des aventuriers et donc, que je vois très peu. Mais bon, je fais avec, on se tel, on se mail, on garde contact de cette façon. Et, contrairement à toi, je n'ai pas besoin d'un contact IRL pour "assouvir" mon besoin de communication.
Tu as vécu ça pendant 2 ans ? Ouah, ça doit être super dur à gérer  Horreur
Oui.  Crying or Very sad 
Enfin, oui et non.  Neutral 
J'ai des contacts très réguliers avec mes amis "complets." On se parle pas mal, principalement par courriels. D'un autre côté, oui, c'est vraiment très frustrant de ne pouvoir aller voir les films qui nous intéressent, parler de ce qu'on aime comme on aime, ou faire les trucs qu'on aime le plus avec des gens avec qui il est plaisant de les partager. Mais, d'un autre autre côté (un "autre autre côté" assez proche du premier autre côté. C'est donc un "autre autre côté" qui constitue en réalité un "minicôté autonome" du premier "autre côté." Dent pétée), j'ai pas mal l'habitude, donc ça se gère. Et puis, depuis ZC, ça va un peu mieux à se niveau-là. Smile

Tu dis que ce que tu penses maintenant est le résultat de 25 ans de réflexions et d'introspection, alors...comment étais-tu avant ?
comment étais-je il y a 25ans ? Euh, j'avais donc 10 ans, je ne suis pas capable de répondre à cette question, ou plutôt, je ne pense pas que répondre à cette question répondrait à la tienne, tu me suis ? Je pense donc que ta question est mal posée, j'aimerai que tu me l'explicites pour que puisse te faire un joli pavé de mon cru Winner
Oh, mais ça, c'est très facile : pas (que) "comment étais-tu il y a 25ans ?", mais " comment étais-tu il y a 5 ans ? 10 ans ? 15 ans ? 20 ans ? Etc" Ou plus, dit autrement, si on dit que maintenant tu te trouves au "toi M", et que quand tu avais 10 ans tu étais au "toi A", comment étais-tu au "toi B", au "toi C", etc etc. Et surtout, comment as-tu évolué. Quels sont les éléments qui t'ont fait évoluer, qui t'ont fait changer ? Comment ta réflexion a évoluée, a changée ? Quelles sont les "fausses pistes" que tu as rencontrées et que tu as laissées tomber ? Pourquoi ? Les erreurs, les ratées ? Les mauvaises visions des choses que tu as corrigées, puis recorrigées, puis rerecorrigées ?
Par exemple : tu parlais de la frustration, et de la gestion de la frustration. j'imagine qu'elles ne sont pas là depuis tes 10 ans. Comment sont-elles apparues ? Quand ? Comment as-tu appris à les gérer ? En passant par quelles étages ? En commettant quelles erreurs ?? Comment t'es-tu rendu compte de ces erreurs ? Comment les as-tu corrigées ?
Bref : comment as-tu évoluée depuis 25 ans sur les points que tu évoquais plus haut ??
Ne me dis pas que tout t'es venue à 10 ans comme ça d'un coup, PAF !!  Laughing 

J'attends ici une réponse d'au moins 18 pages, pas moins.  Courbette  rendeer 


Ne ressens-tu jamais de frustration avec les gens ?
ah, beh tiens, je crois avoir répondu à cela en large, long et en travers. Enfin, tu me diras si c'est lecas Approuve
C'est bien le cas.  Approuve 

Tu as dit que tu "faisais avec", mais n'as-tu pas pendant un moment cherché à "t'en échapper" ? Si oui, ça a marché ? Si non, pourquoi ça n'a pas marché ? Si oui tu as cherché ça et si oui ça a marché, comment faisais-tu, et comment fais-tu maintenant pour accepter "les gens tels qu'ils sont" si tu as touché le Saint Graal ?? Si oui tu as cherché ça et si non ça n'a pas marché, ne penses-tu pas que ton "acceptation" et ton "faisage-avec" sont "par défaut", et proviennent du fait que tu n'as pas touché le Saint Graal ?? Tchao
Cela fait donc 25 ans que j'arpente le chemin de la connaissance de soi et des autres, de ce fait, je suis passée par beaucoup d'état, je ne suis pas devenue celle que je suis, avec cette façon de prendre la vie d'un claquement de doigt. Ce fut long, sinueux, difficile. Il est donc difficile pour moi te te répondre.
Bhein pourtant c'est ça dont j'aurais aimé parler, avec ma question au dessus !! Smile

Tu as fait quoi comme études ? Tchao
master recherche en psycho patho/clinique
Ah, pas mal !!  Approuve  Impec !  Bravo ! 
Tu l'as fait sur quel sujet ton mémoire ? Pourquoi tu n'aurais pas voulu continuer en doctorat ? Tu as pu bosser là dedans après avant de devenir maman au foyer ?  Tchao 

Et au fait alors tu fais quoi comme boulot ? Ton roman d'aout 2013 c'était ton premier ou tu en as fait d'autres avant ? Tchao
Maman au foyer et je peux te dire que c'est du boulot car là, c'est du 24h/24, 7j/7 Dent pétée
Mon roman, celui sur lequel je suis et qui m'a conduite sur le fofo, j'y suis encore. J'en ai écrit un qui est en cours de recherche d'éditeurs.
Maman au foyer, je veux bien croire que c'est du boulot !!  Long hug 
En plus, un peu comme pour un meurtre, on en prend pour des années sans remise de peine !! Dent pétée


Je pense plus ou moins, éventuellement, possiblement, potentiellement, si je garde la motivation, pourquoi pas, écrire un roman.
L'écriture m'a toujours plu, mais, pour diverses raisons, je ne m'y suis encore jamais mis sérieusement et dans la durée jusqu'à présent.


Tu as mis combien de temps à écrire ton premier roman ? Il parle de quoi ? Tu as réussi à coupler l'écriture d'un roman avec le maman-au-foyage ?? Comment t'y prends-tu pour écrire ton roman ? Es-tu une grosse lectrice à la base ? Quels sont tes auteurs favoris ? Tchao

Bon par contre, il ne faudra pas être pressée pour voir ma réponse sur ton fil ! Là je vais passer des concours et je vais fureter à droite et à gauche pendant un mois. Je n'aurai donc pas beaucoup de temps pour être présent sur le forum !! Tchao
je suis très impatiente de lire ton pavé sur mon fil, cependant, comme je suis aussi dans l'acceptation des gens tels qu'ils sont et aussi, que je suis dans la non attente des choses, je te dirais donc ceci : okay, pas de soucis, passe quand tu veux, et si tu passes pas, c'est pas grave, je nt'en voudrais pas  Pour Toi
Ahah, ne t'en fais pas, elle viendra !! Laughing
C'est juste que j'ai une perception du temps assez différente de celle qu'apparemment la plupart des gens ont. Et aussi, également, le temps que je peux consacrer au forum n'est pas extensible à l'infini. Il ne faut donc pas être trop pressé, attendre, et, surtout, ne pas le prendre mal. Smile
Enfin, en tout cas, à moins que tu ne m'écrives un autre super gros pavé sur mon fil avant que j'ai eu le temps d'aller en pondre un sur le tien (je crois qu'il faut se faire à l'idée : je n'écrirai pas trois lignes.), aller écrire sur ton fil est ma prochaine """tâche""" de prévue sur le forum. Smile

Mon prochain message au numéro de message marrant sera le 123ième. C'est moins cool que 111, mais c'est quand même plus amusant que 119. Il s'agira de faire un message un peu bien quand même.  Bravo ! ApprouveImpec !

Alors, ça t'a fait quel effet  ?
Une grande joie !!  Very Happy  Yahoo ! J'espère vivement que mon 222ième message sera à la hauteur !!  Yahoo !  Bravo !  Impec ! 

Et voilàààà, j'achève la réponse à tes nombreuses questions, réflexions, argumentations et autres. J'aime beaucoup ton enthousiaste et ton questionnement, je serai ravie de pouvoir continuer la discussion  Trinquons
Ahah, on est deux !!  Amis Long hug J'aime bien tes réponses longues et détaillées.  Bravo ! C'est très intéressant !!  Merci ! 


Voici donc un nouveau trèèèèèèès gros pavé pour toi !! Approuve 


 Trinquons

ar sparfell
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 337
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 31
Localisation : 48°10'74,38''N 1°66'96,52''W, dans la merde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Ise le Dim 8 Juin 2014 - 23:26

Chouette  Ouaah ! 

Je connais un Aspie  Yahoo ! 

Euh  Pas sûr 

Qu'est-ce qu'on fait avec un Aspie ? Perplexe 

Bonne nuit Ar  Bisous 

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par ar sparfell le Dim 8 Juin 2014 - 23:36

Tu connais un aspie ?? Bhein passe-le moi alors !!  Dent pétée Pété de rire 

Plus sérieusement, je ne pense pas que le résultat de ce test veuille dire grand chose. Ou en tout cas, il ne peut en aucun cas se substituer à un "vrai" diagnostique. Pour pas mal de questions, entre "0", et "1", entre "1" et "2", voire même entre "0" et "2", c'est quand même une question de degré, d'intensité, ou de profondeur du truc.
Dans les résultats détaillés, la description qu'ils me donnent à chaque "sous-qualité" est très différente de la toile d'araignée par exemple. Il me semble qu'il y a 8 "sous-tests", et pour au moins la moitié d'entre-eux, je suis censé être dans la moyenne ou me rapprocher des "neurotypiques", ce qui n'apparaît pas franchement sur la toile d'araignée. Rolling Eyes Cool Laughing 

Enfin bon, on verra bien quand j'aurai la thune pour aller un vrai psy et passer un vrai test de QI, et je vous dirai quoi.  Laughing Laughing Laughing 


Bonne nuit à toi aussi !!  Tchao Un ange Long hug 

ar sparfell
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 337
Date d'inscription : 06/03/2014
Age : 31
Localisation : 48°10'74,38''N 1°66'96,52''W, dans la merde.

Revenir en haut Aller en bas

ze connais un superzebre

Message par calebasse le Mer 18 Juin 2014 - 21:53

kikou ar sparfell  trop cool de te connaître et ta presentation est un chef d'œuvre j'adore ton humour et je connais ton extreme gentilesse   je vais refaire le test d'aspi quiz  et ze te montrerai ma toile d'araignee   Tu ne m'as pas trouvee trop nulle avec mes reponses miteuses a tes questions ?  tu es mon asperger prefere (j'en connais pas d'autres ) lol  pour les test de qi meme pas la peine de les passer  tu vas eclater les barèmes c'est sur !!!  moi je me sens comme un petit nain a cote de toi   suis tres impressionnee    bisous Long hug

calebasse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 856
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 59
Localisation : creteil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite présentation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum