anipassion.com

Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Page 3 sur 30 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Ven 31 Jan 2014 - 10:26

Oui..!!!

L'espace temps étant malléable et subjectif... nous nous retrouverons dans la spirale de la vie..
très bientôt ...  Wink  Razz 

  Long hug

Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Dim 2 Fév 2014 - 13:12

                    Définitions troubles "DYS" et ou PRECOCITE



« La dyslexie, la dysorthographie, la dyscalculie font partie de l’ensemble des troubles spécifiques des apprentissages. Ces troubles renvoient à l’ensemble des difficultés d’apprentissage ne pouvant être attribuées ni à un retard intellectuel, ni à un handicap sensoriel, ni à des conditions environnementales défavorables. » ( rapport de l’INSERM paru en février 2007)
 
LA DYSLEXIE :

Trouble spécifique du langage, caractérisé par une difficulté d’apprentissage de la lecture, de l’orthographe, par rapport à la norme d’âge. Ces difficultés ne sont pas un simple retard d’acquisitions, elles sont durables. Elles ne résultent pas d’une déficience intellectuelle. Ces enfants sont d’intelligence normale, parfois précoces. Les mécanismes fondamentaux du langage écrit sont atteints dans leur structure même, à la fois dans l’expression et dans la compréhension. La mémoire de travail est également touchée : comprendre un texte implique que l’on se souvienne de ce qui vient d’être lu.
On distingue les dyslexies phonologiques (les plus fréquentes) qui sont induites par un dysfonctionnement des circuits du langage de l’hémisphère gauche (difficulté d’acquisition de la correspondance phonèmes/graphèmes) seule la persistance de ce problème, qui existe naturellement au début de l’apprentissage de la lecture suggère une dyslexie. Plus rare, la dyslexie visuelle serait la conséquence d’un dysfonctionnement de circuits de l’hémisphère droit et serait due à un problème de focalisation de l’attention visuelle. La dyslexie mixte est l'association des deux précédentes : phonologique et visuelle.
 
a) Erreurs perceptives :

- confusions auditives (f/v ; ch/j ; p/b ;c/g ; a/an ; u/ou)
- confusions visuelles (p/q ; d/b….)
-inversions (li/il ; tra/tar….)
- omissions (arbre/arbe ; table/tabe)
- adjonctions (y aller ; y allyer)
- contamination (dorure/rorure)
 
b) Erreurs liées à une difficulté de mémorisation de certains mécanismes de la lecture :

erreurs de segmentation des syllabes (carrefour/carré-four)
confusions (ss/s….)

c) Erreurs linguistiques :

omissions, additions, substitution de termes lexicaux ou grammaticaux (un/le), lecture lente, hésitante, ignorance de la ponctuation.

d) Problèmes de compréhension :

L’enfant dyslexique donne difficilement du sens à ce qu’il lit et rejette l’écrit.
 
LA DYSORTHOGRAPHIE : Une conséquence directe de la dyslexie est la dysorthographie :
 
Erreurs de segmentation (larmoire, larbre, sennuyer etc)
Erreurs sur les formes verbales etc
Ecriture phonétique

LA DYSCALCULIE :


Dysfonctionnement des activités de construction des structures de la pensée. L’enfant présente des troubles du raisonnement logico-mathématique. La dyscalculie est plus rare que la dyslexie, elle peut y être associée.
 
LA DYSPRAXIE :

Plus récemment étudiée. Anomalie de la planification et de l’automatisation du geste volontaire. Trouble spécifique de l’apprentissage des gestes : trouble de l’acquisition et de la coordination du geste. L’enfant ne peut organiser les gestes qu’il conçoit pourtant bien, le graphisme est en général médiocre, l’écriture est lente et difficile la dysgraphie est importante. L’écrit est rejeté. La dyspraxie visuo-spatiale associe à cette « maladresse » un balayage visuel pathologique : l’enfant a des difficultés pour suivre, fixer du regard, calibrer les saccades oculaires. Cela rend la lecture difficile, saccadée (sauts de mots, de lignes, retours arrières…) donc grande fatigabilité et difficultés de compréhension. Ces enfants sont souvent performants à l’oral, intelligents, voire précoces mais ils sont incapables de restituer correctement à l’écrit leurs connaissances. Au niveau du QI, écart significatif ( 20 points) entre QI Verbal et Performances aux dépens de ces dernières, certains sub-tests sont bas, en particulier « le code », qui, chez l’enfant précoce est d’ailleurs souvent le moins réussi, ce qui ne veut pas dire que tous les enfants précoces, malgré leurs problèmes grapho-moteurs fréquents, sont dyspraxiques. Il est évident que ce n’est pas le QI Global qui sera significatif mais l’analyse fine des différents sub-tests qui discrimineront les niveaux d’efficience intellectuelle et les déficits cognitifs. On constate également un empan attentionnel réduit : l’enfant, focalisant son attention et son énergie sur un écrit difficile pour lui , n’est plus disponible à l’écoute et la compréhension de l’information.

L’INHIBITION :
L’inhibition est un mécanisme cognitif qui permet à un individu d’ignorer la vaste majorité des informations (entrants sensoriels, cognitifs, représentations) pour se focaliser sur l’information pertinente.
 
TROUBLE DU DEFICIT DE L’ATTENTION (TDA sans hyperactivité, THADA= avec hyperactivité) et ce que nous constatons :

Le Déficit attentionnel ne s’accompagne pas forcément d’hyperactivité.
Un enfant qui souffre de déficit attentionnel présente les caractéristiques suivantes :
Difficultés à se concentrer, à focaliser son attention sur une tâche, l’écoute pendant un cours, la lecture.
Difficultés à démarrer un travail (il « contemple » sa feuille, joue avec son stylo, n’arrive pas à « démarrer ») ; d’ailleurs il parvient difficilement à terminer le devoir demandé (quand il est parvenu à le commencer….). Il faut le rappeler sans cesse à l’ordre, « le réveiller ». Donc difficulté également à maintenir l’effort.
La mémoire à court terme est déficitaire : ils sont obligés de relire la consigne, ils « perdent le fil » de ce qu’ils sont en train de faire. L’écrit n’est donc pas performant et ne peut être significatif de leurs connaissances réelles.
Souvent, le seuil de frustration est très bas, ils sont donc épidermiques dans leurs réactions (à des degrés divers, individualisés bien sûr.)
Nous constatons par contre que lorsque le niveau d’intérêt est suffisamment élevé (donc hors tâches répétitives) ils parviennent à maintenir un niveau de concentration un peu plus satisfaisant, le niveau d’intérêt étant évidemment une variable individuelle. En cas d’activité ludique, ils sont souvent capables de récupérer un niveau attentionnel relativement correct.
 
LES DIFFERENTES FORMES D’ATTENTION et ce que nous constatons :


1° ATTENTION FOCALISEE : Possibilité de répondre avec discernement à une stimulation spécifique visuelle, auditive ou tactile. (chez le dyspraxique visuo-spatial qui souffre d’un balayage visuel aléatoire, énormes difficultés, par exemple reproduire une carte de géographie, des figures géométriques, lire… Quant à l’enfant souffrant d’un déficit attentionnel il ne parvient pas « à faire le tri » entre les différents stimuli ; enfin le dyslexique visuel dont c’est justement le problème spécifique : difficulté de focalisation de l’attention visuelle.)
 
2° ATTENTION SOUTENUE : Possibilité de maintenir une réponse comportementale constante pendant une activité continue et répétée. Cela implique la notion de vigilance et du contrôle mental qui permet de manipuler une information en la gardant à l’esprit. ( particulièrement touchée en cas de déficit attentionnel, chez l’enfant précoce incapacité à la maintenir en cas de tâches répétitives ou sans intérêt pour lui)
 
3° ATTENTION ALTERNANTE ou FLEXIBILITE MENTALE : aller-retour de l’attention entre plusieurs stimuli par exemple prendre des notes en écoutant le cours. (quasiment impossible pour un dyslexique, et un enfant atteint d’un déficit attentionnel)
 
4° ATTENTION DIVISEE : réponses simultanées à différentes demandes, ressemble apparemment à l’attention alternante mais en diffère sensiblement (conduire en téléphonant , bavarder en écoutant le professeur…. Plus sérieusement, immenses difficultés pour un dyslexique face à des consignes multiples, idem pour un déficit attentionnel, consignes écrites pour un dyspraxique. )
Les différents troubles d’apprentissage peuvent parfois se combiner y compris pour des enfants précoces.
 
PRECOCITE :

QI élevé : à partir de 130
Fonctionnement cognitif particulier : la stratégie naturelle de ces enfants est la perception globale, conceptuelle d’un phénomène ou d’une information. Ils n’établissent pas de liens entre des informations présentées de manière séquentielle dont ils ne perçoivent pas la finalité, « détail » capital pour eux. La pédagogie actuelle qui découpe en micro-compétences un objectif à atteindre ne leur convient absolument pas. (elle est également totalement inadaptée aux enfants dyslexiques qui ne font pas les liens entre les différents morceaux de ce puzzle.) Ils fonctionnent sur un mode analogique : un thème d’étude, une information, une consigne, déclenchent une cascade d’associations d’idées, ils perdent ainsi le fil logique du raisonnement et oublient le point de départ. Ils vont répondre correctement à un problème de mathématiques par exemple non sans avoir remarqué « c’est évident » mais seront incapables de restituer les étapes logiques d’un raisonnement analytique. Ils sont doués d’une grande empathie et la régulation des émotions est difficile. La prégnance affective est très importante et peut les mettre en échec scolaire si « le courant » ne passe pas avec un enseignant, au contraire ils sont capables de se dépasser dans un cadre de confiance et de compréhension. Cette composante est capitale pour ce type d’enfants. Ils ont également un seuil élevé d’intérêt et délaissent donc tout ce qui ne leur paraît pas ludique ou intéressant,pour eux comprendre = savoir, accumulant ainsi des lacunes de base qui se sédimentent et tôt ou tard précipitent l’échec.
Sur le plan des apprentissages il est important, tout en respectant ce fonctionnement analogique, de travailler sur le traitement analytique de l’information et ne pas oublier cette prégnance affective qui conditionne plus qu’on ne le pense, surtout chez les garçons, la réussite ou l’échec.
Surtout, en cas de difficultés scolaires ou d’échec vérifier absolument qu’il n’y a pas de trouble d’apprentissage.Certains signes d’alerte seront par exemple : une production écrite médiocre, il lit peu ou pas, il est brillant à l’oral mais ne peut restituer à l’écrit ce qu’il sait.
On détecte rarement la précocité chez un enfant dyslexique sévère ou dyspraxique, inversement la précocité peut être longtemps l’arbre qui cache la forêt, l’enfant mettant en place des stratégies compensatoires relativement et provisoirement (le temps du primaire) efficaces qui finiront par échouer au collège plongeant l’entourage dans l’incompréhension.
Derniers chiffres connus (Dr Revol à Lyon) : 50% des enfants précoces présenteraient des troubles d’apprentissages ……
 
Copyright 2010 C.R.P.S Bousquet by Ordi-Formation

Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Dim 2 Fév 2014 - 19:49


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Dim 2 Fév 2014 - 19:51


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Dim 2 Fév 2014 - 19:54


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Dim 2 Fév 2014 - 19:57


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Lun 10 Fév 2014 - 14:25


Parmi les grands oublies du TDA/H, il y a …. la douance




Après les adultes, les fillettes, il y a les enfants anxieux, et puis les surdoués qui feront souvent partie de ces oubliés du TDA. Cette douance qui soit dissimule soit modifie le TDA, devenu méconnaissable. Enfant qui se retrouve presque toujours en psychothérapie émotionnelle, parce qu’il a la parole facile, l’imagination fertile, une sensibilité d’artiste, comme également l’enfant anxieux qui ne cherche qu’à plaire et se conformer.
Dans le déficit d’attention pure, il vit dans son monde imaginaire sans trop s’ennuyer, ni avoir besoin des autres, bien que l’ennui soit aussi son lot. Dans l’hyperactivité, il défie, gagne sans combattre, se vante de ses exploits et n’hésite pas à pousser la provocation. Mais qu’il gagne ou perde, il sera presque toujours malheureux. Non pas tant qu’il est si conscient de son potentiel ou degré d’échec, en dehors de temps présent! Mais surtout incapable de situer une limite raisonnable dans ses attentes. Et savoir s’arrêter et prendre son temps.
Faut-il donner plus de travail, pour nourrir cette intelligence vagabonde? Ou ne plus offrir d’instants de répit qui dérangent les autres ou favorisent la fuite dans la rêverie. Et encore sauter d’un niveau ou fréquenter une classe de douance. Que reste-t-il pour l’avenir? La clownerie, la rêverie, la dissipation, l'apprentisage intensif? On a bien vu cet enfant de 6 ans apprendre d’une seule fois, à la première exposition, la première lecture. Apprendre l’alphabet et son écriture, aux premiers jours de classe, par soi-même, sans aide, quand le prof peine encore sur les " A, B, C " des autres enfants. Il discourait sur la vie de Léonard de Vinci, savait la population de chaque état américain. Il vous mettait au défi de lui poser de nouvelles questions. Son histoire devint presque dramatique pourtant. Comme il perturbait constamment la classe, que les parents refusaient la médication, la direction scolaire l'envoya dans un école de classes spéciales dites TC (troubles de comportement), où il n'apprenait, trop désoeuvré, que les mauvais coups. Quelques mois plus tard, les parents optèrent finalement pour une médication qui eut un effet positif spontané, mais alors la direction ne voulait plus le retourner en classe et milieu régulier, par crainte de complications possibles. Il fallut un engagement solemnel et formel que tout irait bien, après de multiples négociations, plutôt absurdes dans les circonstances, avec le conseiller pédagogique incrédule et hostile au diagnostic TDAH. Non seulement l'enfant réussit mais sauta rapidement un niveau. Il pouvait accomplir une année académique en quelques mois, mais manquait de maturité pour se retrouver avec des plus vieux que lui. Il fallait aussi inventer autre chose.
Dans la douance, l’on voit plus clairement qu’ailleurs la dissociation entre intelligence et concentration. Dire qu’Einstein ou Mozart pouvaient souffrir d’un TDA semble bien prétentieux, alors que chacun d’entre nous les envie. Pourtant, ces deux-là n’ont jamais fait que ce qu’ils aimaient, et bien à leur manière, à leur rythme, et leur cadence propre.
Les difficultés de l’attention affectent spécialement la notion de temps et d’espace. Ils rendent inconstante la préparation ou l’anticipation. La socialisation devient très difficile. Tout événement se précipite sur la personne, sans l’avoir prévu, ni désiré. Pour les uns, l’angoisse se manifeste à tout instant, par crainte de la catastrophe soudaine, et infinie. Pour les autres, c’est la démission devant l’effort progressif et nécessaire. Comment apprendre sans la complicité du temps? Peut-être une question fondamentale à se poser avant de proposer des solutions trop audacieuses. Un jour ou l’autre, sera-t-il toujours possible d’apprendre sans efforts? A quoi sert de pousser l’apprentissage si la maturité générale du caractère ne suit pas? Devra-t-il fréquenter les plus vieux que lui, alors qu’encore si influençable et impulsif? Et si peu autonome? En dehors du projet académique, il y en a bien d'autres. Le quotient intellectuel, le Q.I, ne représente pas une mesure fiable à l'établissement du niveau de l'intelligence dans le TDA/H, car aucun test n'a jamais été standardisé, qui tienne compte de cette condition. Les tests connus ne valent que pour la population générale. Mais un praticien d'expérience peut s'en inspirer.
Le caractère anxieux complique davantage le diagnostic et seule une bonne connaissance du TDA pourra nous aider. C’est l’enfant sage qui aime la présence et la conversation des adultes, mais voit surtout le malheur à venir comme une catastrophe imminente. Il craint la mort de ses proches, s’il est témoin d’une mauvaise nouvelle. Il s’imagine le pire à la moindre maladie. Il ne vit pas assez le temps présent. Il projette le futur ou le passé dans ce présent fluide, comme une affaire accomplie. Sans doute l’enfant qui entraîne le plus de sympathie autour de lui, et qui aussi rendra.






Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Mar 18 Fév 2014 - 11:54


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Mar 18 Fév 2014 - 11:55


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Mar 18 Fév 2014 - 12:07


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Mar 18 Fév 2014 - 12:47

PAUL JEAN GERVAIS


L'intensité des regards m'a transpercé .... quelle beauté !



Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Mar 18 Fév 2014 - 18:18


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Mar 18 Fév 2014 - 18:33


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 11:07


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 11:09


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 11:14


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 11:22


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 11:23


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 11:26


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 11:33


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 14:07


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 14:19


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 14:27


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 14:31


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Lemniscate le papillon le Jeu 20 Fév 2014 - 14:33


Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmutation..... à la recherche de la paix intérieure ..... ( 4 )

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 30 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 30  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum