Pathologique pas trop logique - Light sensibilité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pathologique pas trop logique - Light sensibilité

Message par Sido le Ven 20 Juin 2014 - 8:33

Ah bon! En quoi sont-elles effrayantes?
Tu es passé par des crises/périodes de phobies sociales toi aussi? Comment les as tu reussi à les gérer. (si ce n'est pas trop trop indiscret bien sur)
Bonne journée

Sidonie

Sido
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 47
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pathologique pas trop logique - Light sensibilité

Message par Tête d'Ampoule le Ven 20 Juin 2014 - 14:54

Oui, j'ai été diagnostiquée phobique sociale vers 19 ans suite à un passé traumatisant (maltraitances familiales et harcèlements de camarades de classe). Je ne savais pas gérer cet état-là, je ne parlais pratiquement qu'à la famille proche, j'étais déjà très timide avec la famille éloignée et avec les étrangers, au téléphone ou avec d'autres moyens de contact, j'étais complètement mutique. À l'époque, je n'aurais sans doute même pas pu poster sur les forums Internet. Même aller voir le psychiatre qui m'a diagnostiquée (et surtout lui parler, évidemment) a été une énorme épreuve.
Malheureusement je n'ai jamais eu de TCC car le seul psychiatre dans la région qui en propose n'est vraiment pas recommandable (même ses propres confrères le déconseillent). Je l'ai moi-même rencontré et le courant n'est pas passé du tout. Je suis donc restée des années avec le seul traitement médicamenteux, qui heureusement a bien marché pour mes troubles, en général (maintenant il me reste de la phobie dans une poignée de situations).
Je me suis bien renseignée sur le processus de la TCC, j'ai lu beaucoup de témoignages. La TCC consiste en bonne partie en une thérapie d'exposition, où l'on est confronté assez rapidement à ses pires peurs en situation réelle, et parfois pas de manière douce du tout. Le but étant de laisser le temps à le peur de tomber en s'y habituant. Alors même si je pense moi-même sérieusement à participer à une TCC, je me demande si je vais arriver à tenir le choc... Ce n'est pas pour décourager au contraire, je pense qu'à un moment il faut arriver à ce stade de la confrontation, mais je pense qu'il serait tout aussi mauvais de ne pas prévenir, et ainsi de ne pas être psychologiquement préparé à ce qui va nous attendre.

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pathologique pas trop logique - Light sensibilité

Message par Sido le Ven 20 Juin 2014 - 20:32

Je reconnais pas mal de ma fille et des périodes d'incapacité de communication, ou d'action seule etc.. dans ce que tu me décris (hormis la maltraitance, ou bien s'il y eu, il fait partie de ce dont elle n'arrive pas à se rappeler. Depuis toute petite, elle ferme les portes dès qu'elle est touchée et oublie ce qui l'a marqué. C'est du coup, je trouve, très dangereux, parcequ'il y vraiment en elle, quelque chose qui refuse de parler (pour les psy n'en parlons meme pas, elle est capable de rester des heures en face sans sortir un mot, et c'est abruptis (parcequ'on fond, c'est quand meme bien leur mêtier)! au lieu de l'aider, ils se braquaient, le prenait pour une offense perso et ne le prenait pas au sérieu . Mais c'est vrai que les anti depresseurs qu'elle prend depuis, plus l'arrivée dans une nouvelle ville qu'elle adore et ou elle sent bcp plus en sécurité qu'a Paris (moi c le contraire). Ca a pas mal changé la donne et je vois "renaitre". Et toi, as tu reussi à te passer des antidépresseurs? ou bien sont-ils une canne tjrs nécessaire?

Sido
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 47
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pathologique pas trop logique - Light sensibilité

Message par Sido le Ven 20 Juin 2014 - 20:33

sorry pour les fautes d'ortho, j'en fais plein parceque j'écris vite et sans me relire (mais je les vois apres coups Wink

Sido
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 47
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pathologique pas trop logique - Light sensibilité

Message par Tête d'Ampoule le Sam 21 Juin 2014 - 0:39

Dans un sens, la façon dont certaines personnes n'arrivent pas à la comprendre, ce qui amène à tant de solitude, c'est assez maltraitant psychologiquement. C'est bien souvent ça qui fait des phobiques sociaux.
J'ai réussi à me passer des antidépresseurs, après tout de même 8 ans de traitement. Il le fallait, les effets secondaires commençaient à être franchement dangereux d'autant plus qu'un abruti m'a prescrit un autre traitement totalement contre-indiqué avec le premier (tous deux des sérotoninergiques). C'est à ce moment que ça a précipité mon sevrage.
Maintenant j'ai tellement de mal à supporter les sérotoninergiques que je n'en prends plus que rarement (pour traiter mes crises de migraines surtout). Mais en tout cas je ne prends plus d'antidépresseurs, d'autant plus qu'ils sont contre-indiqués avec la plupart des antimigraineux de fond comme de crise, comme là encore ce sont tous des sérotoninergiques.

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pathologique pas trop logique - Light sensibilité

Message par Sido le Sam 21 Juin 2014 - 16:54

Oui, la non comprehension est clairement vécu comme une maltraitance. Meme si elle n'est pas volontaire (tjrs) de la part des autres. J'en comprend l'aboutissement à la phobie social, mais c'est frustrant, etant moi-meme passée par là, (sans plonger comme ma fille, dans la phobie de manière prolongée) de ne pas avoir reussi à mieux l'aider. J'ai eu la chance d'avoir, dans mon environnement familial, plus de gens marginaux et ouverts, que ma fille n'a quasimenent pas eu la chance de connaitre, et qui m'ont permis de préserver, malgré l'horreur de l'école, des enfants et des instits etc, une partie de mon caractère de base, à tendance reveuse et optimiste (la capacité à imaginer, rever, s'envoler, c'est une sous pape sans prix, quand notre environnement nous semble etouffant, angoissant et hostile). Mais malgré mon expérience, je n'ai pas su l'aider face aux barrières qu'elle a montées pour se proteger et à l'angoisse que cela à généré.
Merci pour ton ecoute et ton expérience en tous cas. J'espère pouvoir l'aider à trouver rapidement une solution de substitut moins nocives que les anti dépresseurs.
Cordialement
Sidonie

Sido
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 83
Date d'inscription : 16/06/2014
Age : 47
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pathologique pas trop logique - Light sensibilité

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum