la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par augenblick le Mar 12 Oct 2010 - 22:16

Arf, le lien-image ne fonctionne pas. Prométhée enchaîné ? Par Nicolas-Sébastien Adam, 1762, Louvre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Prometheus_Adam_Louvre_MR1745.jpg

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 22:20

essaye ça :


kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 22:24

Superbe groupe statuaire et vorace volatile, donc Prométh-eur, mais spaça, mauvaise réponse !

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par augenblick le Mar 12 Oct 2010 - 22:25

Juste parce que je la trouve belle (même sujet semble-t-il, en cire) :


augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 22:31

Mal au cou, arrggh, trop tordu la tête ! mais spaça (spa prométhée) mauvaise réponse !

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par augenblick le Mar 12 Oct 2010 - 22:41

Hé, je ne jouais pas là !

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par V.Lady le Mar 12 Oct 2010 - 22:41

Je pégase dans la semoule...

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 22:42

mince, désolé augenblick, me suis niqué le cou pour rien tu veux dire ? scratch

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par augenblick le Mar 12 Oct 2010 - 22:43

J'ai mal au crâne Smile


augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 22:48

J'ai une cousine qui a un peu du bas de cette tête, sauf qu'elle es jolie ! Enfin, ce sont surtout les yeux de la méduse là qui sont pas très choucards, mais bon, quoiqu'il en soit, spaça mauvaise réponse !

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 22:59

Bon, je vois que les combattants désertent les rangs ou se lassent alors je vais vous résumer les indices déjà semés en vous les transcrivant en langage contemporain :

    Il s'agit d'œuvre d'art et quelle qu'en soit la forme
    tout n'est pas littéral dans les mots qui t'informent

    Loin des yeux se déroule la moitié de l'action
    Maquillée sous les traits d'une étrange description

    Multitude néfaste par la chair attirée
    Quel prédateur saurait à ta rencontre voler ?

    Cette lutte mythologique entre l'homme et la bête
    Orne sculpturalement des enfants les tablettes


En d'autres termes :

L'œuvre d'art dont le poème et l'objet n'est pas un tableau ;
Le texte quant à lui est composé d'un partie littérale, d'une partie symbolique et d'une autre cryptique ;
Cette dernière partie décrit une scène non représentée (bien qu'importante) dans l'œuvre à découvrir.
Dans cette œuvre, les méchants sont une multitude volante carnivore opposé à un héros, le prédateur naturel des monstres.
Ce combat est extrait de la mythologie et une représentation de cette statue à orné des cahiers d'écoliers.

Est-ce que les choses s'éclairent un peu ?

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par Invité le Mar 12 Oct 2010 - 23:04


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 23:05

cheers cheers cheers and the Winneuse is : Super Marre ! cheers cheers cheers

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 23:06

Pfiou, vous m'avez fait souffrir !

Maintenant par contre il va falloir nous proposer une œuvre à découvrir Madame la vainqueuse !

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par V.Lady le Mar 12 Oct 2010 - 23:10

Bravo Super Marre cheers

et merci Kid pour l'énigme...

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par Invité le Mar 12 Oct 2010 - 23:15

lol
On verra demain, j'ai la cervelle en bouillie Razz
Vite un Efferalgan

merci Kid ^^

edit : l'oeuvre originale est en plâtre ici

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 23:19

La réponse était donc : Héraklès archer d'Antoine Bourdelles (maître de Giacometti pour situer)





Il s'agit de la plus célèbre et sans doute d'une des plus belles sculpture d'antoine Bourdelles. Rendue populaire par sa reproduction sous forme de dessin (déburné) sur les cahiers d'écolier de marque Héraklès que je pense beaucoup d'entre vous connaissent. On peut admirer cette sculpture un peu partout dans différents musées et dans différents matériaux, mais on peut aussi choisir de visiter le musée Bourdelles à Paris, près de Montparnasse pour profiter d'autres oeuvres du maître, tenant d'un art statuaire dit "archaïque".

Bien, juste pour en finir avec cette énigme, maintenant qu'elle est trouvée, pour ceux que ça intéresse, voici comment elle est composée : une partie est décorative (stylistique), une autre plutôt littérale et une dernière est masquée (cryptique). Des mots sont présents dans le texte, dans une autre utilisation que celle qui importe, de façon à ce qu'un cerveau habitué à noter des détails et à faire des connexions s'en saisisse.

L'arc est donc représenté par "la lune" (immense croissant de lune), la corde par "la tension" (résolue) et les "muscles bandés" (comme on bande un arc n'est-ce pas ?), les flèches par les "traits" (irradiant "du" soleil dans le texte mais pouvant voler "vers" dans vos petites têtes de surdoués, une fois connecté aux autres indices). Qui plus est, la flèche encochée n'est pas représentée dans la sculpture, elle est invisible bien que présente, reconstituée par notre esprit. La main d'héraklès en pinçant visiblement l'empenne . Cependant, pratiquement, elle n'est effectivement qu'un "trait" de lumière.

Tuer à coup de flèches les oiseaux du lac de Stymphale est le sixième des douze travaux d'Hercules. Ces oiseaux monstrueux (féroces compagnons du soleil) se nourrissaient de chair humaine et transperçaient leur victime grâce à leurs becs et serres en airain et leurs plumes de bronze.
"L'astre luit volatile sur le bronze des nuées", il s'agit d'une nuée d'oiseau de bronze sur lequel les rayons du soleil luisent. L'adjectif "volatile" est bien présent pour votre subconscient, parler des oiseaux de façon littérale à ce moment aurait fortement écourté le jeu. Ces oiseaux, objet de l'ire du chasseur-prédateur qu'est le fils de Zeus sont bien la moitié de l'action absente de la scène représentée

L'élément statuaire est clairement suggérée : "le roc devenant glaise". Tout comme cette imbrication du corps de chair, arc-bouté sur un rocher qui semble se déformer sous la pression démiurgique et de ces muscles déliés dur et puissants à leur tour semblant rigides comme du roc. Cela témoigne aussi du travail du sculpteur, d'abord la glaise puis la pierre ( ou le bronze) et en retour le matériau solide qui simule la chair (ou la glaise) à son tour. Témoin du génie de l'artiste. Les formes de la sculpture sont évoquées ici : "L'espace courbe ses formes contre l'air et le vent". Il faut lire "contre-forme", comprendre que l'oeuvre décrite se déploie dans l'espace (et donc qu'il ne s'agit pas d'une image en deux dimensions) que l'air y circule au milieu de courbes ouvertes (la lune formée par l'arc, les courbes formées par les membres étirés du héros, le croissant formé par le socle).

Enfin le temps, élément fondamental bien qu'invisible pour une image figurative figeant un mouvement en général, et pour cette scène particulier, devient une sorte de ralenti éternel et donne paradoxalement vie à cet archer immobile. "Le temps écartelé (par l'étirement de la corde) ramassé dans l'instant (dans l'attente de la libération de la flèche)". Ce vers dans son symbolisme, rattache l'extrême tension avant le lâcher de la flèche à l'art zen du tir à l'arc. Le temps suspend son vol attendant en retrait (derrière la lune) que l'arc lui rende sa liberté en même temps qu'il libérera la tension de la corde.

La tension résolue est à la fois celle de la corde ainsi que la résolution concentrée du héros dans sa tâche. Un seul instant convient pour lâcher la flèche, la concentration est extrême, il n'y a pas le droit à l'erreur. "Le vent qui se joue de la sueur et ondoie sous la vue", permet d'imaginer la sueur perler sur le corps de l'athlète, desséchée ou non par le vent, coulant peut-être dans les yeux ou sur la "joue" contre la corde et de figurer ce vent avec lequel il va falloir composer pour atteindre ces cibles lointaines, l'air ondoyant sous la chaleur du soleil.

Voilà, j'espère que vous vous êtes bien amusés à vous creuser les méninges. Bon courage à la prochaine intrigant(e) !


Dernière édition par kid Pharaon le Mar 12 Oct 2010 - 23:38, édité 2 fois (Raison : des fautes...)

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par augenblick le Mar 12 Oct 2010 - 23:26

Délicieux bounce

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par prjevalski le Mer 13 Oct 2010 - 2:09

Stait chouette, Merci !

(et désolé pour le dérapage politiquement incorrect, lié à la libre association licencieuse)

La vainqueuse est trop forte, je m'incline...

prjevalski
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 245
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par Invité le Mer 13 Oct 2010 - 11:19

La vainqueuse a trouvé sa cible, elle compose son énigme et repasse la poser dans un moment ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par prjevalski le Mer 13 Oct 2010 - 12:15

ON A FAIM ! ON A FAIM ! ON A FAIM !

prjevalski
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 245
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par Nicoco le Mer 13 Oct 2010 - 13:01



bounce bounce bounce

Nicoco
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3434
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 52
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par Invité le Mer 13 Oct 2010 - 14:43

vivi ça vient ^^ Alors voilà, amusez-vous Smile

Sur le marbre éternel, l'ironie édentée
froidement te rappelle à la lucidité...
car le temps écoulé, l'humain toujours vaincu
n'a plus à ses côtés que ce qu'il a perdu.
Là, dans le silence en flotte encore l'effluve
ultime affront reçu pour vaines convoitises...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par Lanza le Mer 13 Oct 2010 - 15:04

La première chose qui me vient à l'esprit c'est "L'œil était dans la tombe et regardait Caïn". La conscience, poème de Victor Hugo.
(Mais je parie que spaça ^^)

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par prjevalski le Mer 13 Oct 2010 - 15:09

le vieil homme et la mer ?

(sans sombrero)

prjevalski
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 245
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: la transversalité de l'émotion artistique (let's play!)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum