La quête perpétuelle de confiance et réponses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par AlphaB le Sam 22 Fév 2014 - 2:36

Bonsoir à tous,

Comme j'ai vu que c'était un rituel ici de se présenter je vais donc à mon tour me dévoiler un peu aux yeux de tous. Je m'appel Léo, 20 ans quasiement toute mes dents. J'ai obtenu mon BTS dans l'informatique (SIO option Dev en contrant de professionnalisation pour les curieux) l'année dernière. Je monte maintenant et depuis environs six mois mon entreprise autour d'un site internet.

Etant une personne très active et hypersensible, au fil des années j'ai commencé à sentir un décalage avec les gens qui m'entourent (ma familles, mes amis/connaissances sauf certaines avec qui une alchimie/compréhension/compatibilité particulière existe et opére).
Aujourd'hui, ces différences me bloques énormément dans ma vie de tout les jours, je joue quasiment un rôle en fonction des personnes qui m'entourent, je réfléchis a chaque geste chaque parole qui peuvent sortir de ma bouche. Après de longue nuit d'angoisse sur 'doctissimo' et autres sites anxiogènes à la recherche de la réponse miracle à mes questions, j'ai petit à petit su m'auto-diagnostiqué TDA avec hyperactivé. N'ayant aucune estime de moi (c'est compliqué à expliqué, je suis conscient de mes capacités mais j'arrive pas à les utiliser à bon escient), j'ai de suite cherché à rencontré un psychiatre pour vérifier et valider mes soupçons. Verdict : TDA/H typique, avec traitement sous Ritaline (que je n'ai pas encore commencé). En apprenant ce résultat, d'avoir enfin des réponses à ces maux qui m'entourent quotidiennement, cela ma provoqué un moment d'euphorie pas très explicable mais malheureusement de courte durée (mais au moins maintenant je sais pourquoi j'ai ces moments d'euphories de courte durée ^^).

Par contre un point me titille par rapport au TDA/H c'est la scolarité qui est souvent chaotique...
J'ai toujours détesté l'école à m'en rendre malade sans jamais trop pouvoir l'expliqué, je ne tenais pas en place et arrivait rarement à suivre les cours. Malgré ce déni total pour ce système éducatif, j'ai toujours réussi à garder une moyenne raisonnable jusqu'en avoir une très bonne au lycée (ce qui me rendais un peu plus supportable aux yeux de mes professeurs). J'arrivais surtout à réussir haut la main et rapidement les épreuves lors d'examens important (Brevet, Bac, Bts, Code) sans aucun effort de ma part mais sans non plu avoir 19/20. Par exemple j'ai fini 1er au bac sur deux classes de mon lycée, sans avoir jamais fait mes devoirs et en étant rarement en état d'écouter lors des cours (j'étais un consommateur quotidien de cannabis, j'essaye d'être franc au maximum).
Ma plus grande surprise fût pour mon BTS, en ayant pas eu de sac pendant 2 ans donc en ne prenant aucune note ni en suivant aucune leçon, j'ai quand même réussi les exams. Et en travaillant deux jours par semaine à coté et sortant pas mal les vendredi/samedi soirs pour assurés des prestations. Au niveau de mes bulletin par contre, j'ai toujours étais assommé par les appréciation "N'utilise pas ces capacités", "Manque de concentration", "Peu mieux faire" et avec pas mal de remarques assez négative sur mon comportement. J'ai toujours voulu et essayais de faire les choses bien mais ma bougeotte permanente, mon impulsivité (non agressive), ma désorganisation totale mon toujours dévalorisé aux yeux de mes profs.

Le faîte d'avoir, malgré toute cette inattention de ma part, réussi mes études sans redoublement et avec des résultats corrects me perturbe, cela me conforme dans ce sentiment bizarre et difficile d'être différent des autres. Pourquoi le bucheur de ma classe (il allait en étude pendant la récré et ça durant les 3 années c'est pour vous dire ^^) n'a pas eu son bac alors que moi sans aucun effort ni aucune volonté de ma part (retard lors de deux épreuves, consommation excessive de psychotrope lors des épreuves de français et d'HG) j'ai réussi sans difficultés à l'avoir et à finir aux dessus des deux classes de terminale dans ma section (50/60 élèves environs).

J'ai toujours eu une curiosité intense ce qui m'a permis d'avancer vite et bien dans ma vie, j'ai toujours eu ce besoin sans cesse de vouloir évoluer et avancer seul. Ce sentiment d'insatisfaction permanent me permet de réaliser des choses "épatantes" en peu de temps (Apprentissage du PHP/MYSQL, HTML/CSS en 4ème, créer et jouer ma musique dans des grands clubs en moins d'1 ans d'apprentissage en auto-didacte mais en n'ayant toujours aucune base en solfège).
J'ai souvent eu l'étiquette de du Mr je sais tout, de l'intello (sans les côtés négatifs que ça engendre socialement à l'école car j'étais assez dissipé et joyeux ^^). Petit je préférais toujours être avec des plus grands que moi et encore aujourd'hui (j'ai 8 ans de différence en moyenne avec la plupart de mes amis et y trouve que je suis plus mature qu'eux...) ce qui engendre pas mal de soucis au niveau relation amoureuse...

J'ai donc un jour osé taper "Surdoué" dans notre moteur de recherche adoré et je suis tombé sur de nombreux récit qui m'on littéralement laissé sans voix (pourtant il en faut pour me faire taire ^^) tellement je me suis retrouvé à travers ces mots. Tout ces textes, articles mon bizarrement apaisé. Mais j'ai peur que ma légère hypocondrie altère mon jugement. Pensez-vous qu'a travers ce récit, que je puisse être moi aussi un zébre ou mon jugement est complètement faussé par cette hyperactivité ?

Désolé par avance pour toute les fautes d'orthographes et de syntaxe que doit contenir mon récit, j'ai toujours pas mal bloqué avec les règles de français.

En tout cas j'espère que je ne vous ai pas trop ennuyé avec ma vie qui finalement doit ressemblé à beaucoup d'autres tongue.

Alpha.


Dernière édition par AlphaB le Sam 22 Fév 2014 - 14:11, édité 1 fois

AlphaB
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 22/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par poèterouge le Sam 22 Fév 2014 - 8:45

Bonjour et bienvenu.
Je pense que tu trouveras ici pas mal de réponse
qui te permettront de bien avancer sur ton chemin de vie.
@ + jeune zèbrawan Wink

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par AlphaB le Sam 22 Fév 2014 - 14:08

poèterouge a écrit:Bonjour et bienvenu.
Je pense que tu trouveras ici pas mal de réponse
qui te permettront de bien avancer sur ton chemin de vie.
@ + jeune zèbrawan Wink

Merci beaucoup Smile Je pense aussi, j'aime beaucoup lire les posts de certain, c'est un régal pour le cerveau et un énorme soutient moral. Very Happy 

AlphaB
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 22/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par AlphaB le Sam 22 Fév 2014 - 15:00

Je profite du temps libre que j'ai pour étayer ma présentation, qui me parait vide de sentiment et extrêmement narcissique/arrogante...

Comme expliqué plus haut, niveau étude pas trop de difficulté à part pour l'assiduité et le comportement mais depuis maintenant une semaine je sais un peu plus pourquoi (TDA/H typique).

Par contre niveau social, c'est les montagnes russes, on m'aime ou on me déteste au premier coup d'oeil, ça m'apporte du positif comme du négatif... J'ai souvent l'impression que mon regard provoque de la haine chez les gens (agression en pleine gare par des inconnus, multiple accrochage dans la rue juste pour un regard). Je ressent et jugent très vite les choses ce qui surement doit ce voir dans mon regard... Je suis facilement déçu par le gens pour des petits "couak" de rien du tout, je sais qu'ils n'y sont pour rien depuis peu mais que c'est moi qui attend trop de tout le monde...

Mon TDA/H à énormément joué sur mes relations "amoureuse", j'arrive pas à m'accrocher sur le long terme, sois par lassitude et manque de motivation sois par peur d'être rejeté. J'ai toujours préféré le jeu de séduction à la relation, je peux pendant 1 mois tout faire pour attirer l'attention et au final l'envoyer paître le jour ou la relation commence car cette motivation de séduire n'existe plu... Mais depuis quelques temps c'est le néant, je n'ose plu ne tente plu, j'ai peur de blessé ou d'être blessé... J'ai réellement peur de faire du mal en me lassant en 1 semaine de la relation (voir au bout de 2j alors que ça faisait trois mois que je voulais la séduire)...

Je suis tombé qu'une fois sincèrement amoureux, car toute notre relation était basé sur la séduction, jamais je me sentait en couple tout en l'étant un peu... mais nos vies professionnelles nous ont séparés assez rapidement...

Depuis que je suis tombé sur les Zèbres/TDA-H, j'ai l'impression que mon angoisse omniprésente s'apaise un petit peu mais qu'elle laisse place à une genre de personnalité narcissique qui me fait finalement pas mal angoissé aussi.

Suis-je intelligent ou seulement fou ? Cette question m'a fais vivre pas mal de crise d'angoisse violente au fond de mon lit ^^ Je dis ça avec le sourire, car même ces crises me fascines et que c'est grâce à elles que j'ai découvert ce forum ^^

Voili voilou c'est tout pour cet aprem Wink

Je remercie par avance les personnes qui auront prisent le temps de me lire et/ou de me répondre.

PS : Je rappel je ne suis pas un vrai zèbre (non vérifié), seulement un TDA/H qui pense l'être un peu.

AlphaB
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 22/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 24 Fév 2014 - 16:57

"Vrai" ou pas on s'en fiche, tu fais comme tu le sens ici ! Sois le bienvenue !
Tu verras plusieurs rubrique TDA sur le forum Wink

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par EmiM le Lun 24 Fév 2014 - 17:00

Salut AlphaB,
personne ici ne te diagnostiquera, c'est à toi de pousser ou non ta démarche...
En tout cas soit le bienvenu et bonne balade sur le site...  Smile 

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par yoplah44 le Lun 3 Mar 2014 - 12:53

Bienvenu Léo !

J'ai connu quelqu'un comme toi qui était zèbre et n'avais pas besoin de travailler. Il n'allait en cours qu'une fois sur 5 et était dans les meilleurs de sa classe (en BTS). Hyperactif aussi, il réussissait tout et il m'a toujours impressionné!

Alors que pour moi c'est tout le contraire, impossible de me concentrer en classe et je dois redoubler d'effort pour mon travail personnel, ce qui n'est pas une partie de plaisir!

En tout cas j'admire ton parcours!

Je te conseille de passer le test qui ne pourra que t'éclairer sur beaucoup de choses!

Bon courage pour la suite Smile

yoplah44
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 22
Localisation : Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par Invité le Lun 3 Mar 2014 - 16:08

L'apprentissage cadré sans effort (l'école), la prise en main rapide de nouvelles activités sont des signes révélateur d'une capacité cognitive accrue et d'une certaine vitesse d'analyse.

Ce sont des signes de HQI. Etre fier de réussir avec brio n'est pas une mauvaise chose en soi, et ce sentiment narcissique n'est pas évitable. Tout dépend ce qu'on en fait ensuite.

La bonne démarche pourrait être : bon, et je fais quoi maintenant ?

Etre ici et en parler pour tenter une introspection est un bon début.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par AlphaB le Mer 5 Mar 2014 - 12:01

Bonjour à tous,

Merci à tous pour votre accueil, je me régale énormément à lire vos périples, vos vies je me sent moins vraiment moins seul pour le coup Smile.

J'espère trouver prochainement un rendez-vous avec une personne susceptible de me faire passé le WAIS 4 car j'ai besoin de savoir si je suis pas tout simplement un peu mégalo...

Quand j'ai annoncé à mon cercle d'amis que j'avais était diagnostiqué TDA/H leurs réactions fût unanime. "C'est normal, ta vu comment t'est intelligent...". Ils ont pourtant en moyenne 9 ans de plus que moi... Leurs remarques m'ont confortées dans cette forte envie de passer ce "satané" test... ^^

J'ai voulu en parler à ma psychiatre mais elle a immédiatement changé de sujet quand j'ai émis l'idée... Après c'était le premier rendez-vous, j'en reparlerais avec elle plus tard...

Concernant le TDA H, j'ai commencé hier le traitement à la Ritaline LP 30mg le matin et 10mg dans l'après midi...

Etant un grand anxieux de base, avant même d'avoir gober la première gélule je me sentais pas très en forme mais j'étais confiant sur le médoc. J'en avais lu pour une fois beaucoup de bien et pas trop de mal malgré que la doc concernant les adultes est assez minime...

Je vous fait un petit récap rapide des effets, mon ressenti car j'ai l'impression que je suis le seul à avoir eu des effets aussi puissants...

Donc 11h je gobe le LP, ventre vide à 100% (ça a pas du aidé a bien supporter le traitement). En 20 minutes même pas, une legere monté (comparable à une monté de speed/coke mais en plus doux), le coeur s'accélère un peu (106 BPM assis sur le canapé...), une petite monté de chaleur, un sentiment rapide d'euphorie c'est fait ressentir et une envi de bosser comme jamais...

Les 3 premières heures, j'ai pu téléphoner (truc que je ne fais jamais) et développer des modules pour ma société que je n'aurais jamais eu la patience de faire à l'époque. Donc très positif jusque la...

Mais arrivé 14h, je commence à serrer fortement des dents, je me mange les lèvres (comme si j'étais à fond de MDMA j'exagère un peu mais ça y ressemble)... Aucune envi de manger ou de boire... Je deviens de plus en plus anxieux à me dire est ce une bonne solution que de me "percher" aussi fortement pour mieux travailler... mais je continu a bien travailler...

15h : En allant au toilette, je me rend compte que mon sexe (ayaaaaahh le mec y ce matte le sexe ^^)... à la gueule d'un pénis sous speed/amphet... J'essaye de pas trop y faire attention, je bois beaucoup d'eau et je me remet au boulot...

16h : je me sent pas très bien mentalement et physiquement je gobe donc le deuxième, petit soulagement pendant 2h... On voit quand même que le cerveau et le corps en redemande assez rapidement.

17h -> 3h... La nuit commence à tomber, une grosse fatigue se fait ressentir et le moral est à 0... Je me sent vaseux, un peu ailleurs, les larmes montent facilement sans explications sensés ou logiques et une vrai descente au enfer commence... (sans idée suicidaire ou autre mais vraiment le moral au plus bas). J'appel au secours mon père qui est médecin, il me réconforte comme il peut mais je me sent de plus en plus incohérent... Avec un sentiment d'impuissance, mal-être que je n'arrivais pas à expliquer... Je fume 3/4 pétards à la suite pour me calmer et dormir au plus vite... (C'est pas la meilleures solution je le sais mais pour le moment c'est efficace...).

Ce matin : Réveil un peu difficile mais plu ce sentiment de mal être, juste une légère crainte sur la journée qui arrive.

Désolé de parler de tout ça ici, je sais pas trop si c'est le meilleur endroit...
Désolé aussi de comparer un médicament aux drogues dures mais j'ai vraiment ressenti une perche équivalente à ce que j'ai pu connaitre lors de mes experimentation en milieu festif avec certains produits...
Et pour finir désolé pour les nombreuses fautes d'orthographes que contient mon récit....

En tout cas encore merci à tous de prendre un peu de votre temps pour me lire et me répondre.

Cordialement,
Alpha.

AlphaB
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 22/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par Invité le Mer 5 Mar 2014 - 12:32

Bonjour,

tu as un père médecin donc il saura te conseiller.

Les médicaments se prennent à des heures et dans des conditions bien particulières qu'il est préférable de respecter. Il faut parfois plusieurs jours pour adapter le traitement et le supporter.

Et pour finir, il est possible que certains signes amènent à modifier le traitement (produit ou posologie). Seul un professionnel pourra te le dire.

Une forte efficacité du traitement ne m'étonne pas sur ce type de psycho-médocs.
Dans mon cas (ce n'était pas de la Ritaline) je m'en suis servi comme une béquille sur une durée de quelques jours, et j'ai vite stoppé car les effets indésirables étaient trop importants par rapport au gain attendu. Vu ce que tu traites, il me semble qu'un essai sur le long terme est nécessaire. ll faudra donc probablement s'armer de patience.

Attention, après un certain temps de traitement l'arrêt instantané peut aussi provoquer des troubles. A vérifier sur la fiche du produit (effet rebond).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par AlphaB le Mer 5 Mar 2014 - 12:49

Bengale 38 a écrit:Bonjour,

tu as un père médecin donc il saura te conseiller.

Les médicaments se prennent à des heures et dans des conditions bien particulières qu'il est préférable de respecter. Il faut parfois plusieurs jours pour adapter le traitement et le supporter.

Et pour finir, il est possible que certains signes amènent à modifier le traitement (produit ou posologie). Seul un professionnel pourra te le dire.

Une forte efficacité du traitement ne m'étonne pas sur ce type de psycho-médocs.
Dans mon cas (ce n'était pas de la Ritaline) je m'en suis servi comme une béquille sur une durée de quelques jours, et j'ai vite stoppé car les effets indésirables étaient trop importants par rapport au gain attendu. Vu ce que tu traites, il me semble qu'un essai sur le long terme est nécessaire. ll faudra donc probablement s'armer de patience.

Attention, après un certain temps de traitement l'arrêt instantané peut aussi provoquer des troubles. A vérifier sur la fiche du produit (effet rebond).

Tout à fait, il me conseille de laisser le temps à mon corps et mon cerveau de s'y habituer... Je suis de nature impatient, anxieux donc c'est assez difficile ^^ et ça me mine énormément de devoir utiliser un produit aussi "lourd" pour me comporter, travailler et vivre "normalement" en société. (Je cherche pas à lancer un débat sur la normalité et sa définition Wink )

Je vais essayer de suivre ton conseil : m'armer de patience, serrer les dents et voir si avec le temps ça ira mieux.

Après une chose est sur, je suis vachement plus efficace dans mon travail et j'arrive à écouter une conversation du début à la fin Smile.

Pour l'effet rebond c'est exact, il faut en aucun cas arrêter le traitement du jour au lendemain après une prise assez prolongé sinon "aie aie aie bonjour les dégâts".

Si c'est pas trop indiscret, tu prenais qu'elle type de psychostimulant ?

Alpha.




AlphaB
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 22/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par Invité le Mer 5 Mar 2014 - 13:16

Ce n'était pas un psycho stimulant mais un dépresseur, pour me casser le rythme en période de surmenage.

Je n'ai jamais eu besoin de stimulant, et d'ailleurs cela provoque aussi de la fatigue par excès de concentration. En général c'est le cercle vicieux, comme on peut faire les choses très rapidement, on accumule, on passe en hyperactivité, et la capacité de concentration est entamée, et la bascule temporaire en TDA est possible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La quête perpétuelle de confiance et réponses

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum