Je suis un renégat !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je suis un renégat !

Message par cotcot le Dim 16 Fév 2014 - 0:17

Je n'en peux plus d'être un homme. Je n'en peux plus d'entendre cette voix à l'intérieur de moi même allant à l'encontre de celles que j'entends en dehors de moi même. Je n'en peux plus de me tenir debout. D'être digne. Alors je m'abrutis. Consciemment, j'essaie de retourner à l'état animal, de passer le plus de temps à 4 pattes, dans mon lit. De devenir une bête. Un âne. J'ai envie de crier IHAAAAN.

Le problème, c'est que ça ne marche pas. Je ne peux pas abrutir tout à fait cette satanée voix. Quoi que je fasse, il restera toujours en moi ce putin de résidu d'humanité.

Alors voilà, maintenant, j'essaie de remonter parmi les hommes. J'étais dans une cave. Je m'y étais enchainé volontairement. Là, j'en suis sorti. Désormais, en face de moi, j'ai un immense labyrinthe. C'est celui de Thésée. Il y a un minotaure à l'intérieur. On me demande de le tuer. Je ne veux pas. J'en ai marre d'obéir aux voix du dehors, même si c'est celle d'un Roi. Plus que tout, j'ai envie de dire à ce Roi d'aller se faire foutre; mais je suis trop faible pour ça. Il me faut des armes. Ma voix me dit de me les construire. Je n'en ai même pas envie.

[Je crois que dans mon enfance, j'ai tellement souffert de la puissance démesurée de mon père, que j'en suis venu à culpabiliser de manifester une quelconque puissance, comme si ce faisant je voulais innocenter mon père.]

Il n'y a aucune femmes dans mon labyrinthe. Thésée avait Ariane. Où est mon Ariane ? Mon désir est sans objet. Mais quand bien même j'aurais un fil a déroulé, il n'est même pas sûr que j'ai la force de me baisser pour le ramasser. Au fond, je suis toujours un âne, je ne peux avancer que par la force du bâton ou l'attrait de la carotte.

PS: Cela fait plus d'une semaine que je suis inscrit, et jusqu'alors je n'ai eu la force d'écrire une présentation. Si ce message était au départ destiné à un fil sur la dépression et la vacuité intellectuelle, je pense qu'il peut faire double usage étant donné qu'il décrit totalement ma vie intérieure.

cotcot
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 0:35

Je t'ai lu. Que te dire ? En l'absence d'Ariane et de son fil, faire confiance aux cailloux du Petit Poucet ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Hubby le Dim 16 Fév 2014 - 0:46

Ou se donner le temps de tresser son propre fil...

Smile

Malgré toute la difficulté et la complexité dissimulées derrière l'idée de "pouvoir le faire";
Haut-les-cœurs!

Hubby
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 49
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 27
Localisation : Ailleurs. Parfois Paris.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par cotcot le Dim 16 Fév 2014 - 1:06

Hubby tu m'as compris ! Plus le temps passe, plus je me rends compte que c'est à moi de le créer ce fil.

cotcot
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 1:15

 Like a Star @ heaven 


Dernière édition par Jasmine le Dim 9 Mar 2014 - 4:53, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 1:29

Et le Petit Poucet trouve son propre chemin...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 3:19

Un petit bienvenue discret, pour marquer mon passage sur ta présentation. Je te souhaite ce fil, ces ailes, ce but. Quelque chose que tu sentiras plus grand que toi pour avoir l'envie et la hargne de Vivre.

Bien à toi,

Strigide

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Zarbitude le Dim 16 Fév 2014 - 7:23

Je crois que c'est à partir du constat de notre petitesse qu'on peut grandir ( et seulement alors ).
Je crois qu'il faut renier sa famille ( au sens figuré ), sa patrie et toutes les croyances qu'on nous a inculquées pour tracer son propre chemin.
Nous sommes les créateurs de nos propres vies.
Regarde ce que tu as créé jusqu'à présent et fait le bilan de ce que tu voudrais créer à présent.
Tous les choix que tu as fait ( entre autre être un âne qui fait cot cot  Razz ) ne fonctionnent pas.
Cherche ce qui fonctionne pour toi.
Bon aller, j'arrête là avec mes petits conseils ou alors on va finir par me prendre pour le grand schtroumph  affraid 

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4302
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 16:22


cotcot a écrit:Au fond, je suis toujours un âne, je ne peux avancer que par la force du bâton ou l'attrait de la carotte.
Celui qui est assez lucide pour regarder ça (un constituant premier de la nature humaine de base) n'est pas un âne...





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Invité le Dim 23 Fév 2014 - 20:49

Smile  Des images me sont venues à la lecture de ta présentation, inutile de te dire que ça m'a fait sourire.

Bienvenue!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par cotcot le Sam 8 Mar 2014 - 1:05

J'ai repensé au titre de ce fil. Je l'ai choisi, car c'est une phrase que je me répète souvent à l'intérieur de moi-même: Je suis un renégat, Je suis un renégat ! Je le dis deux fois. Elle est sortie de nulle part. J'ai du littéralement chercher dans le dictionnaire ce qu'était un "renégat". Si mon inconscient le savait, ma conscience était, comme toujours, à la traîne.

Jusqu'alors, j'avais fait une interprétation romantique de cette phrase : je pensais que ce que j'avais renié, c'était ce que mon environnement avait voulu faire de moi. Dès lors, ce que je voulais dire, c'était quelque chose comme ça :

Vous qui dites que je suis un renégat, vous le dites, car vous pensez que j'ai renié ce par quoi vous vivez. Mais, pour être en mesure de renier quelque chose, il faut avoir épousé volontairement celle-ci. Or, si j'ai vécu parmi vous, si j'ai adopté vos valeurs, cela s'est fait sous la contrainte : vous me les avez imposées en niant ma liberté. Si, aujourd'hui, je renie quelque chose, c'est l'emprise que vous aviez sur mon être; une emprise que j'ai dû épouser afin de survire.

En lisant un message du forum, j'ai compris que j'étais un renégat pour une autre raison. J'ai cru que je m'étais trompé sur celle dont je viens de parler. En écrivant ces quelques lignes, spécifiquement, en réalisant que cette phrase, que je me répétais sans cesse, venait toujours sous une forme duale, j'ai compris que j'étais un renégat pour deux raisons différentes, mais sans doute liées.

Pourquoi, alors, est-ce que je suis un renégat ? Car j'ai renié mes propres idéaux. Je l'ai fait volontairement : j'en avais assez d'être un homme, de me tenir dignement alors qu'à chacun de mes pas j'entendais les plaintes de ma conscience. Ma stratégie : il faut que je me fasse bête pour éteindre ses cris --  ainsi, je me suis fait âne. C'est tout mon système de valeur que j'ai essayé de mettre en branle. Mon raisonnement: si je vais mal, c'est parce que je suis trop lucide ; si je détruis cette lucidité, j'irais donc mieux. Mon erreur : avoir attribué à la lucidité, la propriété de rendre malheureux, et à son manque, la propriété de rendre heureux.

J'en suis revenu. Enfin, presque: je sens qu'il reste en moi beaucoup d'erreurs de logique. Je suis persuadé que toutes ces erreurs sont volontaires, c'est-à-dire qu'elles sont des stratégies défensives que j'ai mises en place durant mon enfance, afin de m'empêcher de penser, de me pas me confronter à mes problèmes, et de ne pas tenter de les résoudre. Si un homme ayant vécu des années dans une cave ne peut sortir dehors sans être ébloui par la lumière du soleil ; de la même façon, un enfant ayant vécu des traumatismes provoqués par ceux à qui il donnait sa confiance, ne peut affronter la totalité de ceux-ci immédiatement. Car, s'il le faisait, il se rendrait compte qu'il ne peut rien faire, si ce n'est se donner la mort -- penser, c'est mourir, et ne pas penser, c'est survivre.

cotcot
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Invité le Sam 8 Mar 2014 - 23:28

cotcot, tu connais le livre "comment je suis devenu stupide" de Martin Page ?
http://evene.lefigaro.fr/livres/livre/martin-page-comment-je-suis-devenu-stupide-8785.php
http://evene.lefigaro.fr/livres/livre/martin-page-comment-je-suis-devenu-stupide-8785.php?citations

Toute une nouvelle sur le thème "Mon raisonnement: si je vais mal, c'est parce que je suis trop lucide ; si je détruis cette lucidité, j'irais donc mieux" ...et puis sur la manière dont il s'en sort après...

Et sinon, sûr que quand c'est trop dur, enfant, on bâtit toutes sortes de stratégies de défense, dans l'urgence, comme on peut... pour survivre...
Après, pour s'en débarrasser, ça se fait rarement en deux temps trois mouvements...hélas
Le livre de Alice Miller "Le drame de l'enfant doué" en parle bien
Il y a un bon résumé de ce livre ici :
http://taloches.blogspot.ch/2010/10/alice-miller-le-drame-de-lenfant-doue.html

Un extrait :

Tous ces mécanismes de défense s'accompagnent du refoulement de la situation initiale et des sentiments s'y rapportant.
L'adaptation aux besoins parentaux conduit souvent (mais pas toujours) au développement d'une "personnalité-comme-si" ou de ce qui est souvent appelé faux-Soi. L'enfant se conduit de manière à ne montrer que ce que l'on attend de lui, et il s'identifie complètement avec cette apparence. Son vrai Soi ne peut se développer et se différencier car il ne peut être vécu.Rien de surprenant à ce que ces patients se plaignent d'un sentiment de vide, disent que leur existence leur paraît dénuée de sens, qu'ils ne se sentent chez eux nulle part. Ce vide est réel. Il s'est effectivement produit un tarissement, un appauvrissement, un étouffement partiel de leurs possibilités. L'enfant a été blesé dans son intégrité, et cela l'a amputé de sa spontanéité, de son élan vital.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par cotcot le Mar 11 Mar 2014 - 2:22

Verbena, merci pour tes messages, et merci d'exister !

Le livre dont tu parles, c'est marrant, car une ex-copine m'en avait parlé. Elle avait du sentir que je pensais trop. Je vais y jeter un coup d'oeil.

Quant à Miller, je retiens la phrase : "Ils ne se sentent chez eux nulle part". C'est exactement ce que je me dis, et cela depuis plus de 10 ans. A ce jour, je n'ai toujours pas trouvé de lieux qui me conviennent ; je pensais même qu'il n'en existait aucun sur cette terre, qu'il fallait que je le bâtisse moi même, seul et à main nu. Par la découverte de ce forum, je réalise que, non seulement je ne suis pas seul, mais chaque jour, grâce à vous tous, une image de plus en plus net du lieu dans lequel je voudrais vivre, commence à se former dans mon esprit.

cotcot
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Invité le Jeu 13 Mar 2014 - 0:12

A voir ce que tu dis sur l'autre fil où tu as posté hier : "j'ai peu à peu abandonné ces valeurs d'altruisme et d'authenticité", le livre de Martin Page est vraiment en plein dans des thématiques que tu investigues : dans son essai d'annihilation systématique de son intelligence, le personnage trahit aussi ses valeurs, son idéal ...son soi. Il essaie désespérément de gommer sa différence en s'adaptant au conformisme ambiant, aux dictats de la société, reniant ainsi ce qu'il est et ce qu'il sent.


Merci pour ton "merci d'exister". Ce sont des mots qui me touchent. Des vieilles blessures que je crois bien cicatrisées me signalent au passage qu'elles acceptent toujours volontiers un peu de baume malgré leur avancement de guérison...

Merci à toi aussi d'exister et de partager ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Can'ton le Jeu 13 Mar 2014 - 9:04

"L'ignorance, c'est l'bonheur" (Plume Latraverse)
Ben oui mais non !
Il y a toujours un moment où la pensée reprend le dessus et vous arrache à votre léthargie pas si confortable que ça au final.
Ta présentation résonne en moi. Vivement qu'elle raisonne !
Sinon... bienvenue Very Happy

Can'ton
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 79
Date d'inscription : 11/03/2014
Age : 48
Localisation : Kreiz ar mor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Princeton le Jeu 13 Mar 2014 - 12:08

Salut cotcot, bienvenue,

Ton témoignage me touche, j'ai l'impression de me lire il y a quelques temps.

La manière dont tu écris me plaît beaucoup, je la trouve cohérente, précise, logique. C'est un réel plaisir pour moi de lire ce que tu écris, c'est comme une musique. De mémoire, je n'ai fait l'expérience de cette impression qu'une fois avant aujourd'hui, c'était sur un forum Asperger.

A bientôt,

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par cotcot le Mar 18 Mar 2014 - 23:49

Merci pour vos messages, ils m'ont fait beaucoup de bien.  Mais, je m'en veux un peu car j'ai été égoïste : j'aurais dû vous remercier plus tôt au lieu de les thésauriser si longtemps en moi !

Princeton, je ne sais même pas par où commencer. En lisant ton message, j'ai eu l'impression d'être totalement compris. Pour te dire à quel point tu as touché juste : je pense aussi mes gribouillis à travers la métaphore de la musique : il faut que les mots s'enchaînent avec le même rythme que ceux prononcés par ma voix intérieure, qu'il y ait identité entre la mélodie qu'elle joue et celle que je joue. Maintenant, grâce à toi, je me demande si je suis son traducteur ou son chef d'orchestre !

cotcot
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis un renégat !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum