Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par zazazèbrette le Mar 11 Fév 2014 - 10:23

@ Kharmit
non,non,non,non, ce n'est pas du regret, c'est juste une constatation résumée de ce qui s'est passée pour moi et ça m'a fait du bien de le lâcher. A 32 ans et presque 15 ans passés en analyse, je crois avoir touché du doigt et bien avancé sur ce mes "problèmes" d'un point de vue affectif. Je n'en ai pas parlé sur ce topic car j'estime que c'est du domaine de l'intime et que je ne vais pas saoûler les gens avec ma pauvre vie Laughing.Pour résumer, ces problème viennent en partie d'un complexe d'Oedipe foireux et d'autres choses que je ne développerais pas maintenant parce que ça ne changerais rien au problème....Cela dit, je ne présume de rien, il y a simplement un truc qui m'a fait rire, c'est quand tu dis en gros: "les gens d'ici, je ne cherche pas à les connaitre, je viens pour discuter et c'est tout, d'ailleurs, je réponds plus longuement aux mecs qu'aux nanas...". La dessus je rejoins EmiM, même si je ne suis pas tout à fait d'accord avec elle sur certaines choses mais quand on ne voit pas plus loin que le minimum avec les autres, il y a forcèment des ratés quelque part. Par là, j'entends qu'il est difficile de partir sur certains à priori, de ne pas avoir toutes les cartes en main même dans le monde virtuel.
J'ai compris ta logique sur le chantage et les affects mais ça rejoint le sujets sur les prostitués, peut être ont-ils simplement voulu mettre un peu d'humour pour dédramatiser la situation(je conçois que c'étais sûrement maladroit et c'est un peu moche selon moi, ça reste une opinion perso) voire essayer un bon éléctrochoc pour te booster. Pour résumer, les affects négatifs dans le soin, c'est un peu pareil même si cela reste quelquechose de difficile pour le soigné, parfois qu'est ce qu'il nous reste? Je dis nous car je suis aussi soignante: fin de vie, soins pal, je connais bien, parfois cela s'apparente à de l'acharnement thérapeutique et autant difficile à des degrès divers pour le soignant que pour le soigné (confère le relation soignant-soigné) mais l'acceptation du refus de soin me blesse plus que lorsqu'un patient trouve des solutions avec les gens qui le comprennent (l'égo je m'en fiche  Razz ). Tu ne veux ou ne peux changer? C'est que cela n'est pas le bon moment. Des évènements de vie, bons ou moins bons tu en auras encore et tu avanceras dans la connaissance de toi, je pense que les réponses viendront d'elle même avec le temps. De toute façon, il faut avancer dans la vie Wink 

zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par zazazèbrette le Mar 11 Fév 2014 - 10:29

@ EmiM
Un petit mot pour te dire que je ne suis pas entièrement d'accord avec toi sur un point, celui de l'adaptation à l'autre. Je m'explique, toute ma vie, j'ai dû m'adapter aux autres, j'ai l'impression d'être un caméléon ambulant tellement je me restreint moi-même à être "comme les autres", toujours, tout le temps, en toutes circonstances. Aujourd'hui, j'en ai marre et ce n'est plus comme ça que cela fonctionne, je suis moi et point. J'en suis encore aux balbutiements quand à cette façon d'être mais je me retrouve un peu. Attention, je n'écrase pas les autres sur mon chemin, je le les juge pas, je les respecte, c'est plutôt de l'ordre de l'affirmation de soi et de la confiance en soi, chose qui m'a toujours fait défaut dans la vie. Je ne me rabaisse plus à dire que je suis nulle et que je ne vaux rien mais j'ose, un peu plus chaque jour, être ce que je suis.....
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Mar 11 Fév 2014 - 10:38

zazazèbrette a écrit:mais ça rejoint le sujets sur les prostitués, peut être ont-ils simplement voulu mettre un peu d'humour pour dédramatiser la situation(je conçois que c'étais sûrement maladroit et c'est un peu moche selon moi, ça reste une opinion perso) 
Non. Pour moi, il s'agissait juste de suivre la logique. Si pour lui la prostitution est un choix libre, et qu'il veut du sexe pour du sexe, sans choisir le partenaire (la pute n'a pas spécialement de désir pour son partenaire) et bien qu'il aille faire le tapin - il aura sa dose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Mar 11 Fév 2014 - 10:39

Ah, El gringo, tu m'as ouvert les yeux.
En te lisant j'ai compris que la solution était donc devant moi : J'ai 24 ans, donc je dois fermer ma gueule parce que c'est pas le tout, mais je gêne ton transit intestinal. Alors je me demande ce que tu dis à ceux de 30 piges.... Ils viennent tout juste de commencer leur boulot, ouai ça va, ils sont jeunes, qu'ils arrêtent de se plaindre aussi hein, ça me perturbe quand je fais du bon café.

Alors soit ça, soit la formule magique "et si t'es pas content, taka consulter".

Et vu que je suis un petit chieur, j'ai demandé des adresses psy sur ce même forum. Voilà ce qu'on m'a répondu :
Alors il y eu la réponse d'un psy amateur. 70 balles pour sa séance, à l'époque j'étais un peu mal au point donc j'y étais allé dans son... grenier qui puait la sueur, sur son lit à coté de son linge sale. Au final j'y suis pas revenu, moins pour le prix ou la prestation (on dirait que je parle d'une passe mais bon) voire même le lieu de consultation atypique mais déjà parce que c'était hyper loin dans le tréfonds de la banlieue. Et aussi pour tout le reste. Je veux dire le type était sympa y'avait pas à tortiller du cul, mais ça fait un peu trop démarchage de client pour une technique qui était peu voire pas utiliser en France.
Et puis j'ai eu d'autres réponses. Une qui voulait me vendre les séances de sa propre psy. Alors j'aimais bien le principe des séances itout... Sauf que 600 euro, payable d'avance pour un abonnement (obligatoire, faut pas déconner) de six mois... Ah mais oui qu'elle m'a répondu, mais ça te servira toute ta vie. Oui m'enfin, c'est quand même le prix d'un bon tatouage chez le meilleur tatoueur de France...
Un autre, où c'était moins reuch. Seulement 90 euros la séance, et on devait consulter deux fois par mois, donc 160 euros (pour vous mettre dans l'ordre d'idée je vis avec 400 balles pour bouffer, me doucher et payer l’électricité pour mon vibromasseur).
Et sinon, un type de Poitou Charente je crois qui a pas bien compris que j'habitais à Paris, mais me proposait un psy pour 40 balles (comme quoi mieux vaut être malade en province).

Le topic des psy c'est juste le topic pour foutre le seum à tout ceux qui cherchent en disant "Moi j'en ai trouvé un nanananère ! Mp moi" et au final la personne te répond pas. Un peu comme si c'était trop compliqué de mettre le nom du psy, son prix et sa méthode dans son post... C'est peut être une technique pour éprouver la patience et la motivation des candidats vous me direz.

Alors El gringo, t'es bien gentil, je veux bien arrêter d'écrire et aller consulter mais si c'est juste pour me dire ça, je suis pas bien avancé et je risque de continuer à perturber ton transit intestinal.

Cordialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Mar 11 Fév 2014 - 10:50

Je ne connais pas les dispositifs en place pour les personnes dans ta situation, peut être voir avec ton généraliste si tu peux voir un psychiatre?

Je ne dis pas que tu dois fermer ta gueule, mais peut être mettre un peu les choses en perspective... a 24 ans tu as toute la vie devant toi. Mais bon...
Je ne sais pas qui ici en a profité pour te vendre une consult'... c'est complètement abusé, et là dessus il y a un gros problème:
Alors il y eu la réponse d'un psy amateur. 70 balles pour sa séance, à l'époque j'étais un peu mal au point donc j'y étais allé dans son... grenier qui puait la sueur, sur son lit à coté de son linge sale. Au final j'y suis pas revenu, moins pour le prix ou la prestation (on dirait que je parle d'une passe mais bon) voire même le lieu de consultation atypique mais déjà parce que c'était hyper loin dans le tréfonds de la banlieue. Et aussi pour tout le reste. Je veux dire le type était sympa y'avait pas à tortiller du cul, mais ça fait un peu trop démarchage de client pour une technique qui était peu voire pas utiliser en France.
J'espère que cette personne ne fait plus ça ici.

Message reçu, je te laisse te plaindre tranquillement.
Je trouve juste ça dommage. Parce que tu es jeune, et que tout n'est sans doute pas aussi fermé que tu le crois. Pour le moment il est probable que rien ne te laisse croire le contraire, mais ce serait dommage que tu te fermes sur les possibles.

Et il ne faut pas se méprendre, je souhaite que tu ailles mieux. J'ai déjà lu certains de tes posts, sur d'autres sujets, et je te trouve sympathique. Bon... alors j'imagine bien que pour le coup ce n'est pas réciproque, mais c'était juste pour que tu saches que, même si je n'aime pas certaines de tes interventions (genre là, sur la prostitution), ça n'englobe pas l'ensemble de tes interventions.
Tout ça pour te dire que certains pourront te critiquer, sans pour autant te voir comme une sous merde - et que je ne pense pas que tu aies nécessairement besoin de te changer pour trouver quelqu'un avec qui partager. Pire, que si tu modifies des choses pour être en couple, tu ne partagera pas grand chose au final... en ce sens la solitude serait préférable.
Bref, une enième édition pour te souhaiter bonne chance.


Dernière édition par El gringo ∞ le Mar 11 Fév 2014 - 11:25, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par zazazèbrette le Mar 11 Fév 2014 - 10:55

@ El gringo
Je ne pense pas que Kharmit parlait de sexe pour le sexe en fait....et tu peux trouver plein de nanas qui ne veulent que du sexe, sans payer (tout comme des mecs d'ailleurs); les gens qui ne veulent pas s'engager, histoire sans lendemains, etc, etc...T'es pas d'accord?

@ Kharmit
Il existe des consult de psy gratuites dans les hôpitaux....Bon c'est chiant au niveau horaires et dates programmées mais c'est que je fais. Maintenant c'est un choix de consulter, si on n'a pas envie, c'est mort d'emblée et j'estime qu'il faut faire attention, par exemple, selon moi, la psychanalyse de bazar, c'est un peu bidon parfois, ca dépend des thérapeutes et du problème à traiter....
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Ise le Mar 11 Fév 2014 - 11:00

Bonjour Kharmit !

Merci pour tes réponses mesurées (face à mes belles histoires et mon hs avec Luc)

Ah oui tu habites Paris... C'est vrai que c'est beaucoup plus cher là-bas. Au moins 1/3 de plus qu'en province...
Une de mes amies est sur Paris. Elle a cherché et finalement la meilleure personne qu'elle ait rencontrée a été sa psy du travail. En effet elle a pu échanger sur toutes ses difficultés (suicide de son père, fiston zébrillon, recherche de psys spécialisés...)
 Very Happy 
Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par david50 le Mar 11 Fév 2014 - 12:00

Kharmit a écrit:70 balles pour sa séance, à l'époque j'étais un peu mal au point donc j'y étais allé dans son... grenier qui puait la sueur, sur son lit à coté de son linge sale. Au final j'y suis pas revenu, moins pour le prix ou la prestation (on dirait que je parle d'une passe mais bon) voire même le lieu de consultation atypique mais déjà parce que c'était hyper loin dans le tréfonds de la banlieue. Et aussi pour tout le reste. Je veux dire le type était sympa y'avait pas à tortiller du cul, mais ça fait un peu trop démarchage de client pour une technique qui était peu voire pas utiliser en France.
Et puis j'ai eu d'autres réponses. Une qui voulait me vendre les séances de sa propre psy. Alors j'aimais bien le principe des séances itout... Sauf que 600 euro, payable d'avance pour un abonnement (obligatoire, faut pas déconner) de six mois...  Ah mais oui qu'elle m'a répondu, mais ça te servira toute ta vie. Oui m'enfin, c'est quand même le prix d'un bon tatouage chez le meilleur tatoueur de France...
Un autre, où c'était moins reuch. Seulement 90 euros la séance, et on devait consulter deux fois par mois, donc 160 euros (pour vous mettre dans l'ordre d'idée je vis avec 400 balles pour bouffer, me doucher et payer l’électricité pour mon vibromasseur).
Et sinon, un type de Poitou Charente je crois qui a pas bien compris que j'habitais à Paris, mais me proposait un psy pour 40 balles (comme quoi mieux vaut être malade en province).

Bonjour Kharmit,

As tu déjà poussé la porte d'un CMP? J'ai suivi il y a quelques années une thérapie, une TCC plus précisément, cela a été plutôt efficace et totalement gratuit. Mes soucis était assez différents des tiens, mais ils proposent tout un panel de solutions pour différents problèmes.
Peut-être pas la solution miracle mais rien ne coûte d'essayer, au sens propre comme au figuré.


Dernière édition par david50 le Mar 11 Fév 2014 - 12:25, édité 3 fois

_________________
“Pour que dans le cerveau d'un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu'il lui arrive beaucoup de choses et de bien cruelles.” L.F.C.
david50
david50

Messages : 4049
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par EmiM le Mar 11 Fév 2014 - 12:11

Zazabrette, je comprends pas trop où tu as vu que je pensai qu'il fallait qu'on s'adapte aux autres.
Perso, ce n'est pas ce que je pratique, ni ce que je revendique, en tout cas, pas dans le sens où tu le dis....
Pour le reste, je t'encourage à être toi, puisque c'est ce que je pratique et revendique...  Idea 
Pour moi être un caméléon, c'est posséder 1000 facettes et c'est pouvoir être ces 1000 facettes...
As-tu vu que ma tigresse était caméléon ??????
à toi de t'autoriser à être tout ! bon courage
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty célibat/paradis

Message par tchoise le Mar 11 Fév 2014 - 13:03

Khermit, tu dis en 1 souffrir de ton "célibat chronique". Toujours en 1 tu évoques un paradis qui serait pour une autre vie. J'en déduis que ce paradis c'est une certaine idée du non-célibat...donc du couple. Je me dis qu'en fouillant ce "paradis" tu dois trouver un début de solution... Puis en 2 tu dis que ce paradis c'est ... l'acceptation du présent. Alors, ton célibat, problème ou solution?
tchoise
tchoise

Messages : 210
Date d'inscription : 26/01/2014
Age : 55
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Mar 11 Fév 2014 - 18:26

Et sans avoir à changer vraiment, pourquoi ne pas changer ta comm, ton "interface" en quelque sorte? C'est pas être hypocrite ou jouer un rôle, c'est juste se rendre un peu "agréable socialement", quoi. C'est pas ironique second degré ou quoi, c'est une vraie question, hein  pirat


Dernière édition par -2 le Mer 7 Mai 2014 - 8:57, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 12:20

(Petit aparté, oui, je ne réponds à personne, non parce que vous savez, ça prend du temps de tous vous répondre et faut savoir quoi dire itout itout :

Ahah, j'ai trouvé plein d'hypnologue (ou thérapeute enfin vous me comprenez) dont un pas cher avec des prix spécial étudiant (50 euros et près de chez moi). Bon c'est lui que j'vais appeler.
Mais aussi une nana qui fait des séances à 120e et c'est 4 séances obligatoires. Ahah. Ca ose tout...

Sinon une qui se dit anciennement marketeur en charte graphique, avec un site du style "ouvrez vos chakra " tout orange cramoisi moche. On peut comprendre pourquoi elle a changé de boulot.

Voilà. Juste pour dire ça : Ca me parait être un milieu que je déteste au plus haut point. Mais le type à 50 euros il a une bonne bouille, et bon le prix de la passe n'est pas non plus exorbitant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 12:29

@ Kharmit:
J'interviens pour te dire que ce n'est sans doute pas contre toi, le faux Uccen cherche à se faire bannir.

C'est une bonne nouvelle que tu aies trouvé une adresse Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 12:31

Khépri a écrit:mwais,

pas très scientifique tout ça.

Va plutôt voir un marabout.

J'ai déjà essayé les marabouts, c'est bidon comme procéder, et toutes ses paroles se sont avérées fausses (alors qu'elle était connue pour être la marabout la plus puissante de Paris !).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 12:40

Khépri a écrit:C'est sans doute qu'il fallait déjà commencer par chercher UN marabout,
et non pas à Paris mais au bled.


(si c'est un peu contre Kharmit, non que j'aime à voir les gens étaler leur vie de merde, après tout ça les regarde, mais parce que c'est quand même un peu cocasse de l'entendre jacqueter sur tout et de le voir se plaindre par ailleurs en voulant bien gober tous les oeufs crus qu'on lui tend, et puis, j'aime pas les arabistes)
Euh.. Uccen, chéri...
Les mots ont un sens..
Les arabistes c'était les médecins occidentaux qui exerçaient la médecine arabe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 12:43

Khépri a écrit:c'est ça,
t'en discuteras rayon étymologie épistémologique avec Pieyre..
C'est sûr qu'avec toi... les discussions sont plus que limitées. Mais je ne désespère pas que tu changes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 12:52

Khépri a écrit:Il ne faut pas, espérer ou désespérer ce sont les deux faces d'une non acceptation de la vanité.
Mais tu as déjà ton idée sur la question, cf ton message partisan sur le cynisme.
 
Bon désolé je te pourris un fil perso,
je m'en fiche à vrai dire mais mon emphatie rabougrie commande au moins un peu de politesse.

Va dire ça sur le fil des PN que le manque d'empathie n'est pas en contradiction avec la moralité...

Exact, le cynisme est tout ce qui a plus de nihiliste, n'apporte rien et est juste une posture du faible égocentrique. Faut que j'en fasse un topic bien construit un d'ces jours d'ailleurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 13:13

Khépri a écrit:- les PN j'en ai eu ma dose, cela suffit, et d'ailleurs il faut croiser les doigts pour que l'intervention de May Lee la tueuse de fils porte ses fruits

- je ne vois pas pourquoi tu ferais un fil, sur le cynisme, ton message est en soi assez révélateur, d'un tout aussi faible égocentrique qui se rêve ainsi que l'humanité en autre chose qu'une merdouille. Mai déblatérer du contraire apporte tant de chose, ex-nihilo, je te fais confiance.

Ah bah oui, mais tu ne pourras comprendre que le jour où tu sortiras de ton tonneau pour pisser enfin dans des WC. Maintenant, a contrario de 16-dims, tu commences à imposer, à affirmer, bref à vivoter au lieu d'être un messager de mort. T'es pas si incurable que tu le fais penser. D'ailleurs tu reviens dans ce trou à fange perpétuellement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Jeu 13 Fév 2014 - 13:26

T'chao Uccen, c'était un plaisir.

(Et merci les modos de me faire passer pour un type qui parle tout seul... J'en demandais pas tant...  Rolling Eyes )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Dim 16 Fév 2014 - 14:31

(boahh, t'as changé le titre, c'est malin)
("inside every cinical person, there is a disappointed idealist" ... George Carlin)

J'ai enfin un peu plus de temps, alors je déballe deux trois trucs qui m'ont occupé l'esprit suite à ton sujet et à tes réponses.

Alors d'abord, je précise que je t'ai répondu de manière préalablement orientée (biaisée) parce que pour moi, t'es "le-type-qui-a-écrit-le-fil-Spinozisme pratique", fil que j'ai beaucoup aimé parce qu'il résume bien les points essentiels de la philosophie de Spinoza bien comprise, et fait le lien avec la seule chose intéressante en fin de compte : mettre tout ça en pratique ! J'ai trouvé ça magnifiquement expliqué, dans un langage super clair. Ce fil m'a beaucoup inspiré !
Donc, j'ai eu dès le départ beaucoup d'estime pour son auteur, encore si jeune en plus ...

Je t'ai répondu sur ce fil-ci parce que le schéma plus général derrière celui-ci m'intéressait : les rapports entre souffrance et acceptation, et le problème spécifique (célibat difficile à vivre) à remettre dans le cadre de cette quête de la joie, de la libération qu'on trouve dans Spinoza. Aussi le thème: il y a une acceptation qui est libératrice et une autre qui est un piège. C'est ce qui m'intéresse le plus dans ce que soulève ton fil. L'autre jour, quand je manquais de temps pour répondre, j'aurais bien écrit un pavé sur ça.
Mais tu sais déjà tout ça (du moins en théorie). Sur ton fil SP pratique, tu en parles très bien quand tu parles de la puissance d'agir, de joie d'exister, d'augmentation de puissance, qu'il ne s'agit pas de prôner l'inaction, que l'augmentation de sa puissance est action etc etc

J'ai l'impression en reparcourant rapidement la première page de ton fil Spinozisme qu'elle contient toutes tes réponses concernant le côté "acceptation libératrice" que tu recherches. Relis-toi.... t'es très inspirant  Wink 

Ce n'est pas pour rien que Spinoza est souvent rapproché du bouddhisme et des différents courants de non-dualité.
Je ne sais plus quel grand enseignant bouddhiste disait : "tu es parfait tel que tu es et ...il y a lieu de t'améliorer !"
Ça a l'air d'une contradiction, mais c'est en fait quand on intègre complètement ce paradoxe qu'on trouve les clés de cette philosophie de la joie qu'est le spinozisme réellement mise en pratique.
L'acceptation et l'action vers le changement sont deux aspects de la conscience. Lorsque les deux ne sont plus vécus comme antinomiques, on se rend même compte qu'ils s'aident l'un l'autre ! L'action est d'autant plus efficace, adéquate et bénéfique que l'acceptation globale intérieure est présente.

L'autre jour j'ai mis l'accent sur l'acceptation du "présent" par opposition à celle de l'avenir. Mais en fait, ce n'est pas tant le présent que le réel. Ce qui est réellement là. (Or l'avenir n'est qu'imagination, il n'est pas là, ce ne sont que des pensées) Ton post de départ était basé sur un présupposé : "je ne vais jamais changer" et tu en fais découler des suites logiques pour le futur, basées sur une estimation des effets supposés de ce que tu considères tes caractéristiques actuelles (le degré de pertinence de ces dernières reste tout de même sujet à caution, je dirais...) Alors, je pourrais rentrer dans un long pavé, là, mais ce n'est pas la peine : je vais reprendre ton expression spinozienne dans l'autre fil : je crois que c'est être  "empêtré d'idées inadéquates" qui ne te mènent certainement pas vers "abandonner les imaginations", augmenter sa puissance, agir.

Sur le versant pratique de l'histoire, il y a une réalité qui est là et qui te fait souffrir, ça c'est réel, c'est à voir en face et à accepter tel quel. Là où je ne suis pas d'accord avec ton présupposé de base, c'est que rien ne permet de dire que cette situation va perdurer, les changements étant d'autant plus de l'ordre du possible si tu cherches des moyens de changer la situation (ce que tu as l'air d'être en train de faire, selon tes derniers posts). C'est la logique : "C'est pure folie de faire sans arrêt la même chose et d'espérer un résultat différent" (Einstein) Il ne s'agit pas de changer ce qu'on est profondément, bien au contraire, (là, je te rejoindrais d'ailleurs en partie quand tu dis "on ne change pas" : ce qu'on est profondément ne change pas - et tant mieux (mais ça c'est un autre sujet) ) mais il s'agit de réorienter la manière dont on pense au sujet de la situation et ce qu'on fait concrètement, comment on agit (sortir des idées inadéquates qui sont aliénantes et dont nos actions découlent).
Sortir, continuer à faire des rencontres, dans un esprit ouvert, sans "espoir" (attentes), mais avec un esprit qui reste ouvert à toutes les possibilités. C'est ton "tout est possible".

Là, je voudrais aussi répondre à ce que tu as dit :
Kharmit a écrit:Pas besoin d'être spécifiquement avenant. Mais il faut ce truc que tous les PUA essayent de définir. J'ai aucun de ces trucs à faire valoir. J'arrive pas à créer de lien... Et pourtant dieu sait si je comprends les gens, leur motivation, leurs humeurs...
d'abord le concept de PUA : (je savais pas ce que l'abréviation voulait dire, découvert grâce à toi et google..!)
Selon moi ça, c'est que du BS (bullshit - tu connaissais l'abréviation  Wink  ?)
Je crois que c'est à laisser tomber, surtout si on souhaite vraiment une relation enrichissante, satisfaisante, avec quelqu'un d'intelligent (ce que tu as mentionné dans une de tes réponses). Si tu cherches que des relations d'un soir, alors pourquoi pas, mais même comme ça, je doute que, à part les tensions sexuelles libérées, ça t'apporte beaucoup de satisfaction vue l'exigence qui semble être la tienne.
La drague, encore plus si elle est poussée au stade de compétence avancée et affichée, ce n'est que de la manipulation, c'est mentir perpétuellement à la face de l'autre, et franchement, le public féminin que ça attire comme des mouches... euh, je trouve pas les mots, et c'est sûrement mieux comme ça...
Crois-moi, les dragueurs, les "artistes de la drague", en tant que fille un minimum sensée, (et je dis pas zèbre) quand on a un minimum de perspicacité, on les voit venir à des kilomètres avec leur gros sabots tout sauf subtils, et on reste effarée de voir les filles que ça intéresse et qui "tombent dans le panneau".
Je pense que si il y a UN truc qui marche pour les rencontres, c'est d'être soi et de s'accepter en toute simplicité, tout en ayant un intérêt sincère pour l'autre et de l'ouverture à l'autre. (Évidemment que c'est facile à dire, hein... mais le vivre, c'est une autre histoire... En fait justement, c'est tout un art; mieux vaut développer cet art-là que celui des "techniques de drague qui marchent" à mon avis)

"J'arrive pas à créer de lien... Et pourtant dieu sait si je comprends les gens, leur motivation, leurs humeurs... "
Créer du lien, du vrai, ce n'est pas si facile ni si évident que ça.
En te lisant, j'ai pensé que t'es peut-être juste plus conscient que beaucoup sur l'état de profondeur et d'authenticité des relations et probablement que tu es plus exigeant aussi.
Il y a aussi un autre aspect là:
je retrouve des situations que j'ai connues dans ce que tu décris là:
J'ai une amie vieille depuis le primaire... Il y a une semaine elle m'a fait que c'était dingue, on pouvait ne pas ce voir pendant plus de 6 mois, et faire comme si on s'était vu la veille. J'osais pas trop lui répondre que c'était parce que j'avais l'impression qu'on ne s'est jamais réellement connu.
Ça me rappelle le nombre de fois que j'ai été dans l'écoute, la compréhension, toutes les fois où j'aurais pu dire comme toi : "dieu sait si je comprends les gens, leur motivation, leurs humeurs". Alors les gens m'appréciaient beaucoup c'est sûr, parce qu'ils se sentaient écoutés, compris, que j'étais là, toujours là. Mais dans l'autre sens, j'avais l'impression qu'ils ne me connaissaient pas.
Je me suis rendue compte avec les années que je ne m'ouvrais jamais réellement sur moi-même, sur ce que j'étais vraiment.
Or, pour qu'un vrai lien se crée, il faut qu'on soit deux, il faut qu'il y ait quelqu'un en face de l'autre personne. Quelqu'un qui est vraiment là, quelqu'un à part entière, qui prend sa place, son existence.
En fait il faut un savant mélange d'écoute de l'autre, d'intérêt sincère pour l'autre, et d'ouverture de soi, de partage de ce qu'on est, sent, pense.
Je me rends compte de plus en plus à quel point c'est important, et à quel point c'est tout un art.
C'est pas facile, mais ça en vaut la peine.


Tout ce que j'ai a donner c'est ma tête et ma confiance. C'est tout... Ca me parait limite beaucoup, mais il semblerait que ça ne soit pas suffisant
Oui, c'est beaucoup, c'est énorme, en fait moi je trouve que c'est l'essentiel justement. C'est un des ingrédients principaux à une belle et authentique rencontre.
Quand j'ai lu cette phrase-là, ça m'a fait très fort penser à un ami, qui quand il avait environ ton âge a souffert très fort de son célibat et du manque de rapports sexuels pendant des années. Il aurait pu dire ce que t'as écrit là (et pratiquement tout le reste de ce que tu as écrit aussi) Mais pour finir, son authenticité a payé : de magnifiques rencontres amicales, puis amoureuses. Et un sacré chemin d'évolution personnelle. Une dizaine d'années plus tard, il est très loin d'être cynique comme il avait tendance à l'être à ce moment-là de sa vie, et très loin de la tension terrible et la souffrance dans laquelle il était.
(oui, je sais c'est encore un exemple particulier... mais en tout cas, ça veut dire que c'est une évolution qui est dans le domaine du possible. Lui avait très probablement beaucoup plus de "conditions invalidantes" - qu'il considérait invalidantes- que toi ... )



Des gens qui aiment leur célibat et abstinence (ou presque abstinence), et qui le vivent bien, il y en a aussi. J'en connais et en ai connu.
Mais je n'en ai jamais connu qui soient des jeunes hommes de ton âge... ça doit être très rare.
Et ton post de départ ne me semble au fond tellement pas exprimer réellement le désir de ça que, pour moi, ça n'avait rien à faire là sur ce fil

J'aurais pu te répondre que j'aime mon célibat actuel etc etc, mais à presque 40 ans, ce n'est tellement pas la même chose qu'à 24 ans et en étant un homme en plus... en lisant ton fil, je me suis plutôt resouvenue de toutes ces années quand j'étais plus jeune où, au contraire, j'avais à la fois le désir et le besoin très forts de relations et de sexe. À l'époque, il m'a fallu composer avec mes exigences relationnelles et mes besoins, reconnaître que c'était quelque chose d'important pour la santé générale (santé dans un sens large, pas seulement physique, mais au sens de "sain", adéquat, nécessaire) et qu'il est normal de s'en occuper. Bien sûr qu'une part nous échappe, mais au moins on fait son possible pour mettre toutes les chances de son côté (sans trahir ce qu'on est pour autant évidemment).
Je n'aurais jamais pensé que je change autant de ce côté-là, c'était un changement impossible à prévoir et totalement improbable.
Pas la peine de demander "comment j'ai fait", je n'ai rien fait, c'est une évolution qui est venue toute seule. On vit des choses différentes selon les moments de sa vie.

Bon, je viens d'écrire un énorme pavé, là... (en plus j'ai le sentiment de pas avoir dit la moitié de ce que j'avais dans la tête au départ...lol) je ne sais pas si dans tout ça quelque chose te parle ou t'apporte quelque chose, ou si tu te dis un peu exaspéré que blablabla, tout ça ne fait pas avancer le schmilblick, ou que c'est carrément à côté de la plaque. Excuse-moi si c'est le cas.
En tout cas, ton sujet m'a beaucoup intéressée pour diverses raison, et a suscité beaucoup de réflexions chez moi, notamment sur la question du changement, sur les besoins relationnels et sexuels, sur l'acceptation spinoziste...
Pour tout cela je te remercie.
Et puis, il faut un sacré courage pour ouvrir un fil comme ça... alors : chapeau !

Tu as dit plus haut que ça prend du temps de répondre : t'as pas besoin de répondre à tout ça, hein, t'as pas besoin de répondre du tout même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Harpo le Dim 16 Fév 2014 - 15:19

Il y a un moment que je voulais répondre sur ce fil à tes interrogations, Kharmit, mais verbena a parfaitement exprimé tout ce que j'aurais pu dire.  Courbette 

Je me contenterai donc de résumer :

- on ne change pas fondamentalement ce que l'on est, mais on s'améliore effectivement, et surtout dans le sens de sa position par rapport aux autres, dans son acceptation et sa compréhension de l'altérité. Tu as toi même parlé de toute puissance à plusieurs moments.

- je comprends que la situation ne soit pas simple à vivre et à accepter au moment où on la vit. Pourquoi pas effectivement aller voir du côté des techniques de séduction ? Cela peut-être une solution pour vivre des expériences. Je n'y crois pas personnellement, justement parce que l'on ne change pas fondamentalement ce que l'on est. Rencontrer l'autre, c'est surtout un état d'esprit.

Je me pose une question sur ta façon de voir les choses, notamment dans ton (superbe) topic sur le spinozisme pratique. Fais-tu une différence entre comprendre et intellectualiser une façon de vivre et d'être, la pratiquer, et la ressentir dans sa chair ?
Harpo
Harpo

Messages : 5770
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 17 Fév 2014 - 17:28

Harpo a écrit:Il y a un moment que je voulais répondre sur ce fil à tes interrogations, Kharmit, mais verbena a parfaitement exprimé tout ce que j'aurais pu dire.  Courbette 

Je me contenterai donc de résumer :

- on ne change pas fondamentalement ce que l'on est, mais on s'améliore effectivement, et surtout dans le sens de sa position par rapport aux autres, dans son acceptation et sa compréhension de l'altérité. Tu as toi même parlé de toute puissance à plusieurs moments.

- je comprends que la situation ne soit pas simple à vivre et à accepter au moment où on la vit. Pourquoi pas effectivement aller voir du côté des techniques de séduction ? Cela peut-être une solution pour vivre des expériences. Je n'y crois pas personnellement, justement parce que l'on ne change pas fondamentalement ce que l'on est. Rencontrer l'autre, c'est surtout un état d'esprit.

Je me pose une question sur ta façon de voir les choses, notamment dans ton (superbe) topic sur le spinozisme pratique. Fais-tu une différence entre comprendre et intellectualiser une façon de vivre et d'être, la pratiquer, et la ressentir dans sa chair ?

Mais c'est de la toute puissance Harpo Wink Celui de ne pas accepter la réalité. C'est se dire qu'au fond, qu'on peut battre cette réalité avec de l'espérance, qui se change elle même en croyance, qui peut à la rigueur booster le temps d'une nuit, d'une semaine, mais qui dégénère vers de l'impuissance, l'abandon et la dépression.
C'est de la toute puissance d'aller sur des sites de technique, c'est se dire qu'avec une formule magique (car à ce degré c'est bien de la pensée magique) on va régler ses problèmes. Ca aura dans le meilleur des cas, ça aura donc l'effet d'un pansement sur une jambe de bois.

L'acceptation de la situation est tout autre. C'est se libérer de cette volonté de toute puissance qui sous marine en dessous de mon esprit (déjà propice à la mégalomanie...). Et pourquoi cette libération ne peut qu'être bienfaitrice ? Parce que cette volonté de toute puissance provoque une tension, entre ce que je veux et la réalité. Une tension que je dois ménager, que je dois canaliser, encaisser. Et je pense, peut être naïvement que c'est justement cette libération qui me permettra peut être de créer un lien, puisque je ressens que c'est cette tension qui m'en empêche.
Pourquoi dis je cela ? Parce que cette libération c'est ramener son monde intérieur dans le même plan que le monde extérieur, une sorte de relation qui se créer de l'un à l'autre et vice versa de manière continue et non plus de l'un à l'autre puis de l'autre à l'un.
Je sais pas si tu as remarqué que chez les gens qui ont perdu cette toute puissance, ils sont comme.. ancré dans le réel. Comme si leur propre personne et personnalité étaient inscrites dans la trame du monde, indélogeables. Des rocs au milieu de l'allée, creusant un sillon sur leur chemin.

Cette tension est par contre volatile, changeante, on devient comme transparent. On devient du vent et non pas comme un flux de vitalité, mais plutôt comme un pet de cochon qui disparaît peu à peu. On est soumis aux aléas extérieurs comme un kleenex dans le caniveau.

Sur ta dernière question, elle est très intéressante et tombe à pic. Ce WE j'étais justement en train de me dire que je ne maîtrisais pas du tout Spino. J'étais en train de le lire les cheveux au vent, cigare à la main quand soudain, je me rends compte que merde... Certes je connaissais ses concepts par coeur, et tel un jongleur je m'amusais avec. Mais... Mais en feuilletant l’éthique ce qui ne saute pas réellement aux yeux, c'est qu'il est construit d'une façon très particulière. Et cette forme d'écriture n'était réellement pas un hasard ou un effet de style. Mais au final il y avait là, avec cette forme un moyen d'apprendre à PENSER comme Spinoza. Certes en comprenant bon gré malgré le fond on s'approchait de la compréhension de cet essaie, mais pour philosopher... il fallait substituer mon mode de pensée, sa structure de pensée et sa structure n'est pas du tout dans le fond... mais dans la forme de l'Ethique.
En quelque sorte je connais Spino, mais je ne le vis pas, et pour le vivre il faut carrément changer chaque synapse de mon cerveau afin que celui-ci acquiert une structure adéquat.

Du coup oui, il y a la fosse des Mariannes entre intellectualiser et vivre dans sa chair, garder une cicatrice de son expérience. Si tu veux : si tu ne ressens pas d'obstacle, c'est que ta puissance d'agir tourne sur elle même, c'est le fait d'intellectualiser. Si tu ressens de la difficulté, alors tu rentres en résonance avec le monde, et c'est dans cette limite ta puissance/le monde qu'il faut travailler pour l'agrandir (l'= ta puissance). On peut y voir une vieille notion de Marx : Le travail, le travail est pour lui la pensée, la raison qui bute sur le réel.

J'espère t'avoir répondu.  Neutral 

 Wink 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Mar 18 Fév 2014 - 21:19

Alors je suis confus verbana... Je n'ai plus d'ordi et mon portable a fait une énorme connerie en sautant ta réponse du peu qu'il capte... Du coup je viens juste de lire ta réponse...


Et ta réponse m'a mis joie. Parce que... Tu m'as compris, et tu m'as remis en question au point qu'après trois jours d'abstinence tabagique je me suis remis a fumer pour avoir les idées au clair ( mes poumons te remercient).
Laisse moi méditer dessus, mais je tenais a te dire merci. Merci beaucoup.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. - Page 2 Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Ven 21 Fév 2014 - 13:11

Ooops... désolée pour l'effet collatéral indésirable sur les poumons...

Pour le reste : pas de quoi ! Tant mieux si ça a pu t'apporter quelque chose


J'aime bien ton dernier changement de titre... ;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum