Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Sam 8 Fév 2014 - 19:55

Alors j'ai pas le temps de faire un long pavé en fait, je dois faire acte de présence chez de futurs collègues appelés "soirée étudiante", sourire et faire la conversation histoire d'être suffisamment accepté afin de pouvoir travailler avec eux sans encombre et sans qu'ils me fassent de la mauvaise pub auprès de mes futurs employeurs.

Alors le titre du topic vient d'une chose : Je ne vais pas changer. Et si je ne vais pas changer, je n'aurai donc jamais de personnalité avenante pour me lier avec une personne de sexe opposé dans un schémas qu'on appelle couple et qu'il y a peu de chance que je vive l'amour avec sa chimie (au sens strict) particulière. Bon en même temps, déjà que les drogues me font pas grand'chose...Bref passons.

Du coup, je suis arrivé à un stade où la seule solution possible si je ne peux changer est tout simplement d'accepter. Mais comment l'accepter alors qu'il y a injonction de la société, de ma famille (enfin là encore je suis jeune.. mais dans 5 ans... ça va y aller) mais aussi de l'envie là dessus. Accepter qu'effectivement, même par rapport à mes revenus qui m'interdisent d'aller chez les putes, je ne pourrais avoir de tendresse, de rapport sexuel avant longtemps si ce n'est jamais. Mais aussi de complicité. Je me suis assez frité avec les zèbres ici pour me dire qu'aussi, la complicité ne serait pas de mise.

Bref, je suis dans un environnement hostile, comment y survivre et comment accepter que non, le paradis ça ne sera pas pour cette vie ?
Idées, théories, phrases toutes faites acceptées.


Dernière édition par Kharmit le Lun 17 Fév 2014 - 20:16, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par zazazèbrette le Sam 8 Fév 2014 - 20:36

Si tu as une solution, dis moi, je suis preneuse (peut être que je ne suis pas la seule), malgré beaucoup d'efforts sur de nombreuses années, je n'ai jamais réussi à accepter ce "célibat chronique"  Crying or Very sad 
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Pieyre le Sam 8 Fév 2014 - 21:03

J'ai longtemps bien accepté la solitude. Adolescent déjà, pourtant dans une famille aimante, et avec une fratrie proche, je me sentais seul, comme abandonné. Mais il n'y avait pas de révolte ni de désolation en moi, juste une mélancolie, et par ailleurs une certaine fierté.

Je n'ai pas connu la grande amitié que je souhaitais. Il y avait bien des signes fugitifs de reconnaissance de la part de certaines personnes, mais que je saisissais à peine.

À quel âge ai-je commencé à m'inquiéter de ne pas connaître une relation amoureuse stable ? Vers 30 ans je crois bien. Désormais le temps me pressait, mais je n'en faisais guère plus.

J'étais seul... au milieu de bonnes volontés pourtant; mais je n'étais jamais en phase avec personne. Ce n'était pas qu'une question de niveau, que ce soit par excès ou par défaut, mais j'étais toujours à côté, en une position inconfortable mais ne pouvant accepter les autres, qui ne me convenaient pas.

Et c'est avec la pratique des forums de discussion que tout est venu plus facilement. Autrement dit, il y a de l'espoir.

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Ise le Sam 8 Fév 2014 - 22:14

J'ai "vraiment" parlé une fois avec mon père. que je vois toujours très lié à ma mère.
"As-tu eu un meilleur ami ?" Non.

Mon père a toujours été un solitaire.
C'est ma mère qui l'a choisi.
Et ça dure encore.

Entre nous je trouve ça horrible !
Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Sol œil le Sam 8 Fév 2014 - 22:27

Pour accepter une chose il me semble il suffit de s'observer soi en train justement de ne pas accepter et rester avec le fait véritable afin de voir s'il peut apparaître dans l'esprit du sujet une acceptation qui ne soit pas le mouvement de la pensé, une acceptation naturel qui ne soit le fruit d'aucun désir, combat, mouvement ...
Essaye tu verra Wink pour accepter il faut commencer par accepter qu'on n'accepte pas Smile
Sol œil
Sol œil

Messages : 619
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Bibo le Sam 8 Fév 2014 - 22:39

Impossible à accepter.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Sam 8 Fév 2014 - 22:43

@Ise : on peut être solitaire et avoir des amis. Aussi paradoxal que ça puisse paraître...
Quant à accepter son célibat chronique, et bien... Juste se dire que c'est une période de transition. L'entre-deux couples, quoi! Ouais, je blague, mais c'est pas drôle...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Ise le Sam 8 Fév 2014 - 22:53

Oui Meryl tu as raison, je n'ai pas été claire. Il n'avait pas d'amis.
Aujourd'hui encore c'est ma mère qui fait le lien avec l'extérieur et invite des "amis" et reçoit des invitations d'"amis"
D'où mon commentaire : pitoyable.
Hum.

Bon soyons positifs : Kharmit, le peu que je vois de toi me laisse entendre que tu es très différent de mon père : toi tu t'exprimes au moins !

Tu n'as que 24 ans, ta force de caractère et tes idées font peut-être peur. Une femme plus âgée que toi ça se tente...

Accepter est une bonne chose. Mais accepter ce que l'on est. Quand on est un homme qui aimerait vivre une relation, il ne faut pas accepter de rester seul !
Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Sam 8 Fév 2014 - 23:30

Kharmit a écrit:Alors le titre du topic vient d'une chose : Je ne vais pas changer.
Comment peux-tu savoir ça de façon si catégorique ?
Ça arrive qu'on change au cours d'une vie...
Et même beaucoup, parfois !

Pas qu'il y ait une quelconque nécessité de changer, ceci dit.
Nul besoin d'avoir une "personnalité avenante" pour plaire, vivre en couple, trouver l'alchimie avec quelqu'un.
Au contraire, être pleinement ce qu'on est, en s'acceptant totalement est probablement ce qui est naturellement le plus séduisant (évidemment compte tenu des alchimies, compatibilités...etc).

Kharmit a écrit:Du coup, je suis arrivé à un stade où la seule solution possible si je ne peux changer est tout simplement d'accepter. Mais comment l'accepter alors qu'il y a injonction de la société, de ma famille (enfin là encore je suis jeune.. mais dans 5 ans... ça va y aller) mais aussi de l'envie là dessus. Accepter qu'effectivement, même par rapport à mes revenus qui m'interdisent d'aller chez les putes, je ne pourrais avoir de tendresse, de rapport sexuel avant longtemps si ce n'est jamais. Mais aussi de complicité. Je me suis assez frité avec les zèbres ici pour me dire qu'aussi, la complicité ne serait pas de mise.

Ce que tu décris là, ce n'est pas de l'acceptation, c'est de la résignation ... basée sur une projection hyper négative du futur que tu sembles considérer comme certaine. Et j'ai bien peur que ça mène non pas vers de la liberté intérieure et de la sérénité (ce qu'une véritable acceptation des choses telles qu'elles sont peut amener), mais vers de l'aigreur et de l'auto-limitation croissante.

A mon sens, l'acceptation libératrice se fait à chaque instant : accepter tout ce qui est là maintenant.
Je rejoins tout à fait le commentaire de Homm.
Mais "accepter" quelque chose qu'on imagine dans le futur -qui n'existe donc pas, concrètement- c'est être très loin de ce qui est là, ici, maintenant, réel.

Et sinon, pour, peut-être (?) te redonner foi en la possibilité de changements dans ta vie, je pense à deux cas :
J'ai connu un homme qui était resté puceau jusqu'à 23 ans, très très coincé avec les femmes (selon ses dires). Première relation, donc, à 23 ans. Deuxième à 27 ans. Je l'ai connu à ce moment-là. Son discours n'était pas bien loin du tien... difficile de plaire en étant qui il était, disait-il. (c'est vrai que c'était quelqu'un de très particulier, très spécial)
Vers les 29- 30 ans, ça a complètement viré, et il a commencé à avoir un succès fou avec les femmes... il n'avait que l'embarras du choix !
Il a d'ailleurs été un peu grisé par ce succès soudain, et a commencé à tromper chroniquement sa partenaire officielle, malgré une intention contraire au départ, je crois.

Un autre homme, fin de la cinquantaine, très connu pour avoir été et être toujours très séduisant de l'avis de ces dames, avec plusieurs relations (officielles et non-officielles) dans sa vie, m'a confié, à mon grand étonnement, qu'il avait été puceau jusqu'à 25 ans et avait continué jusqu'à ses 30 ans d'avoir beaucoup de difficultés dans ses rapports avec les femmes. Il n'avait pas confiance en lui à l'époque et jugeait pratiquement impossible de plaire et d'arriver à vivre en couple !

Et sinon, plein d'autres exemples qui me passent en tête, de gens pas si "séduisants/ à succès", mais qui ont, après des débuts pas faciles, simplement trouvé la bonne personne à un moment donné.

Bien sûr, il y a aussi ceux qui sont heureux de leur célibat... c'est plus rare je pense, surtout quand on est jeune

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par U.T. le Sam 8 Fév 2014 - 23:45

Déjà je pense qu'il serait bon de savoir où tu te situes précisément par rapport aux "3A" ( scratch ) : Asexuel - Aromantique - Asperger ?
U.T.
U.T.

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 36
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par ISIS75 le Dim 9 Fév 2014 - 13:44

hello kharmit il ya une thérapie souvent conseillée pour les zèbres : acceptation et engagement... ça n'engage à rien d'essayer Wink
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Dim 9 Fév 2014 - 23:28

zazazèbrette
Pas sur que je trouve. Mais pour la gloire et les lauriers, bien entendu que j'en ferais part. Peut être même que j'écrirais un livre dessus histoire de bien préparer ma retraite !

Pieyre
Je sais pas... Pieyre. Je sais pas. Sur les forum, je suis attiré par l'intelligent, les gens qui ont des choses à dire et qui le dise de manière minutieuse (ou drôle) et pertinente. Et en fait, c'est assez rare de le lire, et on le lit souvent chez les hommes. Par exemple ici, ben j'aime bien lire viscéralement.... Que des hommes. Le reste, non pas que ce n'est pas intéressant, j'y réponds avec plaisir, mais ça me donne pas envie d'aller plus loin.
Avec les mots, de toute ma vie, je n'ai été attiré que par une seule nana, qui en avait dans la caboche et le montrait. Et puis le forum... C'est à avoir des désillusions sur des désillusions. Je ne suis pas mes écrits (beaucoup plus normal, timoré IRL) elle ne sera pas non ses écrits... C'est je crois une quête sans fin.
Et ce d'autant plus que je prends le forum comme un jeu intellectuel. Certain font des mots croisées, et moi je m'amuse avec les idées et les théories. C'est ça qui me fait venir. Et de ce fait, je ne sais à qui je réponds, ou du moins ça n'a pas d'importance. Je réponds à un message, à une idée, la personne derrière au final importe peu (même si à force on reconnait les pseudo avec qui on a des affinités).

Ise

Je n'aime pas trop les belles histoires. Parce que ce ne sont que des cas particuliers. Alors certes, je suis aussi un cas particulier mais la comparaison me parait un peu casse gueule.

Homm
 Neutral 
Bibo
Rien n'est impossible ! Rien du tout. Alors certes ça ne sera pas facile, mais la conclusion ne peut qu'être heureuse.

Marie-Laure
Quand c'est chronique, ce n'est plus transitoire, mais un état. :p

Ise
Disons que j'ai tenté plus vieille. La bonne nouvelle c'est qu'il y a commencement. La mauvaise, c'est que ça dure le temps de faire son café le matin après une bonne nuit blanche.
C'était la dernière qui avait trouvé une juste explication. Elle me disait que Je suis mature pour tout un tas de truc, mais pas ça. Ca me fait l'effet de déambuler dans un brouillard, avec le chien de Baskerville qui rôde tout autour. Je ne sais où je vais, ce que je veux, je vis un peu au jour le jour, avec la difficulté du moment. Et à chaque jour il y a sa difficulté, ses doutes, ses informations contradictoires, ses présages que ça se finira dans trois jours.
Une femme plus vieille, c'est une femme qui a de la bouteille généralement. Et elle ressent tout ça, ça la fatigue d'avance de devoir mener la barque pour un temps... Bref, en général ça la saoule. Alors arrive ce moment où tant qu'à faire, autant rester ami parce que mine de rien ça serait con de perdre un type qui par ailleurs à de bon coté. Mais dans ce cas là, c'est l'ego qui me parle et je sais que je ne supporterais pas cette situation, alors je quitte le navire.

verbena
Comment je le sais ? Par expérience.
J'vais raconter un peu ma vie : J'ai une formation de soignant. J'ai vu des tas de gens sur la route de la mort, ou de la souffrance. Et ils ont beau savoir qu'ils sont sur cette route, ce n'est pas pour autant qu'ils changent de façon de faire, d'habitude ou de comportement. Ils restent accrocher à leur vie d'antan comme une palourde sur leur rocher.
Alors pour les motiver à accepter le présent et se soigner, on a des astuces. Moi j'appelle ça du chantage, mais bon, officiellement ça s'appelle de l'éducation thérapeutique. Bref. Pour les faire changer on leur donne des objectifs. Si vous faites ça, alors vous garderez votre vie de toujours. Si vous faites ça, vous allez pouvoir re-faire ceci ou cela. Chaque cas est particulier. Mais ça tourne toujours autour de : Garder leur vie d'avant, éviter la douleur, éviter la mort, accomplir un objectif personnel (faire un marathon, aller à un exam dans six mois etc).
Et ils ont beau le faire... Il suffit d'un rien pour qu'ils abandonnent. On sous estime toujours les habitudes... C'est fou. Et parfois, ses habitudes, cachés dans les fougères peuvent surgir 3 ans ...4 ans après à l'issu d'un gros événement (par exemple, la naissance d'un gosse).
Alors oui, je considère qu'on ne change pas réellement. Ou plutôt qu'on change, mais pas à l’échelle humaine. Notre comportement est comme une montagne, bien sûr qu'il s'érode sous l'action de la pluie... Mais seul un géologue peut le voir et même après ça, il y a toujours des traces qui restent.

Alors, certes, je me suis mal exprimé. Pas besoin d'être spécifiquement avenant. Mais il faut ce truc que tous les PUA essayent de définir. J'ai aucun de ces trucs à faire valoir. J'arrive pas à créer de lien... Et pourtant dieu sait si je comprends les gens, leur motivation, leurs humeurs...
J'ai une amie vieille depuis le primaire... Il y a une semaine elle m'a fait que c'était dingue, on pouvait ne pas ce voir pendant plus de 6 mois, et faire comme si on s'était vu la veille. J'osais pas trop lui répondre que c'était parce que j'avais l'impression qu'on ne s'est jamais réellement connu.
Tout ce que j'ai a donner c'est ma tête et ma confiance. C'est tout... Ca me parait limite beaucoup, mais il semblerait que ça ne soit pas suffisant.

Alors non, ce n'est pas de la résignation, enfin j'crois pas. Juste un constat que les éléments qui déterminent la situation ne vont pas changer, alors la situation ne va pas changer.
Avec tes exemples, c'est plus ou moins la même chose qu'avec Ise: Des cas particuliers qui certes donnent de l'espoir (mais l'espoir est pour moi un sentiment délétère) mais..c'est tout. Je peux tout aussi bien fournir des histoires où effectivement le type après 30 ans n'a toujours pas trouvé.
J'en ai connu un, 50 ans. Le type se demandait avec tous ces discours du "il suffit d'attendre" s'il était encore humain... S'il était pas maudit ou une sorte de bug de la matrice. Même pour lui son cas semblait irréel. Mais aussi des femmes, (et statistiquement il y en a plus) qui ont ce putain de regard pathétique (dans le vrai sens du terme) et ont cette impression d'avoir eu leur vie volée. On fait quoi à ce là ? On leur dit quoi ? Que sait on jamais, à la maison de retraite y'aura moyen de... ? Je ne sais pas. Ca me parait malsain de laisser sa vie, comme ça, à la destiné.
(Désolé, hein peace and love, je suis pas énervé contre toi :p )

Ultraterrestre
Asexuel : Sasha Grey hante mes nuits. Donc non, je ne crois pas.
Aromantique : Coup d'oeil sur gogol : Ah bah peut être. Peut être car : J'ai déjà été amoureux (alors il est vrai que c'était plutôt de la dépendance affective très très forte dans le cas où je perdais la personne), mais il est vrai que hors cas exceptionnel je suis plutôt apathique de ce coté là.
Asperger : Pas les symptômesMême si en tant qu'INTP on pourrait confondre. Mais non.
ISIS75
 Neutral 
Non mais en fait.. enfin.. je veux dire... c'est que... dans le sens où... c'est le but du topic de savoir comment être dans l'acceptation.  Neutral  Mais s'il suffit de s'engager par un contrat, c'est où qu'il faut signer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par zazazèbrette le Lun 10 Fév 2014 - 10:10

OUIIIIIII, moi aussi je me suis dit que j'allais l'écrire ce livre, pour toutes les histoires que je n'ai pas commencées et pour toutes celles que j'ai tentées et où je me suis bien plantée, seulement pas sûr que je puisse le vendre, ça me parît tellement minable et pathétique....
Caméléon pour se dire comme les autres et finalement tu te rends compte que tu renies tes propres valeurs qui ont une telle importance à tes yeux et tu ne peux continuer, tu aimerais tant, tu essaies, tu te dis que c'est toi qui a un problème mais tu ne comprends pas l'autre, ses réactions, ce qu'il dit ou fait, tu vires dans un autre monde, loin, bien loin de ce qu'il est, de ce qui fait de vous un couple, ça y est tu as laché l'affaire, déjà à 1000 lieux de cette histoire, pensées fictives auxquelles tu t'accroches mais l'autre est toujours au même endroit et là tu bloques, tu te demandes pourquoi il n'a pas suivi le mouvement et tu te rends compte que tu vas vite, beaucoup trop vite, tu as déjà appréhendé cette relation en pensée, tu as écrit dans le même temps le présent et le futur, le début et la fin, car dès le départ, tu as compris que ce n'est pas la bonne: intuition? hypersensibilité? décryptage instantané de l'autre? tu baisses les bras, tu retombes sur terre ou plutôt sur ta terre de zèbre et le choc est percutant, tu replonges, tu te dis plus jamais ça, tu préfères rester avec toi-même plutôt que d'être avec une personne avec laquelle tu ne peux qu'échanger des pacotilles de bon marché...Je ne fais pas de jugements de valeur mais le plus dur reste l'ennui des bons mots, le partage et construire sur des bases semblables....
Cela étant, je ne veux pas paraître blasée, c'est juste un ressenti viscéral. 
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par zazazèbrette le Lun 10 Fév 2014 - 10:49

"Moi j'appelle ça du chantage, mais bon, officiellement ça s'appelle de l'éducation thérapeutique"
Chantage= "action d'extorquer de l'argent ou tout autre avantage par la menace, notamment de révélations compromettantes ou diffamatoires."
Education thérapeutique="ensemble d'actions proposées aux patients tout au long d'une maladie. Ces actions ont pour but d'aider les patients et leurs proches à mieux comprendre leur maladie et ses traitements, de participer aux soins de façon plus active et de favoriser un retour à une vie normale"
Ne te vexe pas, juste un échange de points de vue mais...Quel amalgame d'un point de vue sémantique....Où se trouve l'avantage quand tu accompagnes ces gens vers leur destin dans leur chemin de vie et dans le tien par le biais de ton rôle de soignant? (accompagner= marcher avec). L'acceptation des choses fait partie de la nature humaine à proprement parler et certes, tu ne peux les faire changer totalement de ce qu'ils sont mais tu peux les amener à adopter un comportement et un mode de pensée en adéquation avec ce qui leur arrive non? Même si il est évident que ce n'est pas toujours possible. Dans la vie, c'est pareil, bien sûr que le changement fait peur et qu'il est difficile à engager (je suis dans ce cas et bien ancrée dans mes habitudes bonnes ou mauvaises malheureusement) mais comment notre fragilité humaine peut-elle rivaliser avec pareil cataclysme qu'est celui de se dire: ça y est aujourd'hui, virage à 180°, je change tout? Pas possible je pense ou question de personnalité (j'ai une copine qui l'a fait, perso, j'en suis incapable). Les habitudes pour certaines personnes sont le ciment d'un équilibre alors que faire? l'accepter et souffrir de le faire? Ou ne pas l'accepter et souffrir de changer et de se renier? Pour revenir au sujet, je n'ai toujours pas de réponse Razz 
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par oufy-dame le Lun 10 Fév 2014 - 10:53

Kharmit a écrit:mes revenus qui m'interdisent d'aller chez les putes

Prostitue-toi : il y aura bien un vieux porc pour se contenter de toi.
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1035
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 10:59

oufyfille a écrit:
Kharmit a écrit:mes revenus qui m'interdisent d'aller chez les putes

Prostitue-toi : il y aura bien un vieux porc pour se contenter de toi.
+1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 11:04

.


Dernière édition par Seb le Mer 19 Fév 2014 - 2:21, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par ISIS75 le Lun 10 Fév 2014 - 11:18

kharmit : justement c'est la thérapie qui va faire que tu accepteras mieux certaines choses... mais déjà, faut accepter d'y aller, je pense.
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 11:35

Like a Star @ heaven


Dernière édition par -2 le Lun 5 Mai 2014 - 20:18, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 12:06

Alors je vais répondre a oudyfille, elgringo et Seb. 
Non pas que les autres réponses ne sont pas intéressantes, mais parce que je suis portable donc j'ai besoin de faire concis.

Madame monsieur, enchanté. Je ne suis pas certain que vous êtes conscient de ce que vous faites, et bon pour le coup ça m'amuse.
C'est a dire que nous avons un type qui s'est inscrit sur ZC. On peut aisément penser qu ayant choisi ce forum cette personne se sente différent ( a tort ou a raison ) voire rejeté de la majorité des gens. On peut aussi penser, au vu des catégories du forum ( un côté personnel et un côté théorique ) qu'il puisse en souffrir.

Cette personne donc surmonte sa honte ( car être rejeté et en plus souffrir engendre la plus part du temps de la honte ) pour exposer son problème à la vue de tous.

A cette personne alors, que vous ne connaissez pas, avec qui vous n'avez jamais échangé, et qui par conséquent ne vous a pas fait du mal, vous venez dans son topic personnel, celui là même où il se met a nu ou il expose son problème, non pas pour l'aider avec vigueur s'il le faut, mais pour l'enfoncer de manière gratuite. 

C'est a dire que devant une personne qui se sent rejeté et en souffrance ( et la souffrance est personnel et non quantifiable objectivement ) vous le rejetez a votre tour sans raison et lui rajouter de la souffrance, et ce, de manière le plus sournoise qui est le sarcasme et la moquerie.

Autrement dit cette personne est nié en tant qu'être humain par des gens avec qui il pouvait croire qu'une certaine compréhension était possible.

Perso je trouve ça génial comme méthode. Very Happy La magie du possible humain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 12:16

.


Dernière édition par Seb le Mer 19 Fév 2014 - 2:21, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 12:18

@Kharmit

Rien de spécial contre toi, mais simplement oufy a trouvé la phrase parfaite pour te montrer en quoi ta plainte, concernant la prostitution, était bien limite (ça exploite les limites de ton raisonnement).

Cela dit, je te souhaite d'être heureux, pas de soucis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par EmiM le Lun 10 Fév 2014 - 12:42

Salut Kharmit,
Je me contenterai de partager avec toi ma propre expérience, après tu en fais ce que tu veux...
Avant 20 ans, je rêvais de me marier jeune, d'avoir des enfants et si possible une demi-douzaine... J'avais souffert d'être fille unique, et je croyais qu'avoir une famille nombreuse c'était mieux... Alors mieux que quoi je sais pas, mais bon, je dis bien je rêvais !
20 ans, 25 ans, 30 ans....Célibataire endurcie, qui n'a pas eu d'histoire de plus d'1 an et demi, qui tantôt papillonne, tantôt tente de s'investir (en vain), qui tantôt cultive le célibat choisi (genre vie de bonne en sœur hors foyer religieux)... Je ne me souviens pas à quel moment j'ai commencé à envisager ma vie seule, sans enfant, mais je sais qu'à force de souffrir d'être seule, j'ai commencé à rêver d'une vie où je m'accomplirai en dehors du couple et de la notion de famille... Bien sur je ne suis pas passée d'une idée à l'autre en un claquement de doigt, mais petit à petit j'ai transformé ma façon d'appréhender la vie...
Aujourd'hui je navigue toujours entre ces 3 situations... Je respecte mes envies, quand je veux être à deux, je fais des rencontres et je m'offre des relations plus ou moins brèves et lorsque je veux être seule et bien je l'assume pleinement... Mon entourage comprend peu, il pense que j'ai un problème, mais c'est leur affaire et non la mienne... Je suis d'accord la pression de la société est forte, les gens ne conçoivent pas ou peu que l'on puisse s'accomplir en tant qu'individu et non à travers le couple ou la famille, mais c'est leur perception qui est étroite et ce sont leurs ressources qui sont limitées...
Je ne te dis pas de céder ou non à la société, je pense que tu pourrais te contenter de vivre au jour le jour sans figer un cadre qui limite les opportunités de la vie... Pourquoi ne pas cultiver un esprit plus neutre et ouvert, en considérant qu'il est positif d’être seul, au même titre qu'il est bon de se s'enrichir des autres à travers des rencontres et des expériences... Je crains que penser que tout est déterminé au vue de ton expérience, soit une façon de justifier le manque de foi, d'espérance, de rêves... Et donc la résignation, voire la fatalité... Si à ton âge, tu ne rêves de rien, parce que la frustration (de na pas réaliser ce rêve) te fait trop souffrir, je dirai que tu cultives ton propre malheur... Pour rencontrer l'amour, il faut y croire et si tu n'y crois pas, c'est normal que tu ne le rencontres pas, puisque quand bien même il se présenterait sur ton chemin, que tu ne le reconnaitrais pas... Je pense que les choses nous arrivent que lorsqu'on y est prêt et je suis pas sur que tu t'aimes suffisamment pour aimer un autre que toi... Il y a beaucoup de jugements sur autrui, comme si tu savais tout, et ce manque d'humilité et de tolérance, manifeste d'abord du manque d'ouverture que tu t'accordes à toi même. en tout cas c'est ainsi que je le pressens. Je ne pense pas que l'on puisse être ouvert aux rencontres, aux autres, à l'amour, quand on a trop peu d'ouverture, d'accueil, d'amour de soi...
A méditer... A savoir que je parle en connaissance de cause et me suis souvent piégée toute seule... Du jour où on se sent plus responsable de ce que l'on s’amène, on commence à provoquer d'autres choses, pour faire de nouvelles expériences que celles que l'on a toujours répété...
Tout mon soutien Emilie
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 12:50

Du coup si je vous comprends bien en plus de nier l'humanité d'un inconnu sous couvert de l'humour qui justifie bien  des choses... Mais bon ça montre l'empathie que vous êtes capables , c'est votre problème.

Vous croyez en plus que les clients sont tous des vieux libidineux. CneSt assez mal connaître le milieu puisque la majorité des clients dont jeunés ou dans la moyenne de l'âge souvent marié et travailleur. 
Et qu'il est loin d'être évident pour quiconque de rentrer en prostitution. Généralement les trois quart abandonnent au bout de quelques mois, la pression psychologique étant trop forte ou alors au final le métier ne gagne pas assez ( car même le vieux libidineux préféré une jeune qu'une mère de 50 piges).celle qui reste on une force qui ferait des envieux.
De plus beaucoup de client sont moins là pour le sexe mais pour la relation privilégiée qui s'instaure entre la pute et le client. Et si le mot pute vous gêne c'est la encore une méconnaissance de ce milieu puisqu'à part les petits bourgeois, les prostituées elles même l'utilisent dans une fascinante auto dérision, quant aux clients dans un  fascinant rapport d'affection. C'est peut être l'un des milieu le plus humain queje connaisse, c'est a dire dénué d'hypocrisie alors même que le mensonge est la première chose qu'on pourrait y voir.

Conclusion non content de vous amusez au détriment d'une personne vous étalez entre autre une ignorance crasse.

Sinon bienvenue sur mon topic Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 12:56

.


Dernière édition par Seb le Mer 19 Fév 2014 - 2:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Ise le Lun 10 Fév 2014 - 13:08

Mais Kharmit ?

Je ne comprends pas.

On dirait que tu cherches à couper la communication avec Oufyfille, Seb et El Gringo.

Ils sont venus sur ton fil, et on fait de l'humour, ont compris que cela ne te fait pas rire et s'en sont excusés.

Il y a certainement eu incompréhension au sujet des putes. Et je découvre avec tes mots que ce monde m'est totalement inconnu. Bien que... Mon mari prof a un collègue qui en effet y va régulièrement. Avec la même. On a des préjugés ou une méconnaissance, mais cela ne signifie pas que l'on soit mal intentionné envers toi

J'aime beaucoup ce que t'a écrit Emilie. J'espère que tu y trouveras des pistes

Tu sais, il est très difficile pour nous tous de te répondre. Ta situation est différente de celle de chacun d'entre nous. Tu ne trouveras pas dans nos réponses celle qui te correspondrait. Je pense que tu le sais déjà. Partant de là, ouvrir la discussion est le meilleur moyen de trouver une étincelle parfois là où tu t'y attendras le moins

Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Luc le Lun 10 Fév 2014 - 13:09

http://www.zebrascrossing.net/t5239p280-votre-experience-des-sites-de-rencontre#577380

Il me semble que tu as quelques problèmes personnels. Ç'est pas grave, tout le monde en a, mais ils pourraient être susceptibles de perturber ta vision du monde et tes relations. Je serais toi, j'entreprendrais de travailler dessus, histoire de déminer le terrain relationnel, et de rendre les choses possibles.

La méthode qui prend le moins de temps, pour changer, consisterait à aller voir un hypnothérapeute, si possible un bon (avec un peu de chance, c'est du genre un problème > une séance > problème réglé). Et tu peux même aller voir un hypnothérapeute (hypnose ericksonienne ou humaniste) sans savoir précisément quel est ton problème, mais en sachant qu'il est probable que tu en aies un, voire plusieurs.

Et si tu n'as pas un rond, il y a des hypnothérapeutes en formation qui cherchent des cobayes. Je peux éventuellement chercher des contacts si nécessaire (pas de garantie de résultat).

_________________
Mode d'emploi du forum
Luc
Luc

Messages : 4364
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 61
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 13:18

Je pense que certains pourront remplacer les relations sexuelles avec des prostitués par le nouvel oculus rift. Vive la science Very Happy Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 13:42

.


Dernière édition par Seb le Mer 19 Fév 2014 - 2:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Ise le Lun 10 Fév 2014 - 13:52

@ vous deux : franchement vous croyez que l'oculus rift peut remplacer un corps dans votre lit ?
Moi non. L'âge sans doute  sunny 
Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 13:59

Kharmit, je n'ai malheureusement pas beaucoup de temps pour répondre, boulot...

Une chose me frappe : tu réponds à Bibo "Rien n'est impossible ! Rien du tout. Alors certes ça ne sera pas facile, mais la conclusion ne peut qu'être heureuse."
C'est à dire tu lui dis : il est tout à fait possible d'accepter (ce que lui juge impossible d'accepter). Tout est possible

Pourquoi alors n'admets-tu pas la possibilité de changements positifs en ce qui concerne ta satisfaction dans le domaine des relations intimes ?
Au moins en théorie
Reste ouvert à toute éventualité, sans bâtir ta vie sur une seule attente, une seule possibilité de scénario

Tu as raison, la plupart du temps les gens ne changent pas ou peu, et la force de l'habitude est terrible
C'est justement une force qu'il faut apprendre à utiliser en notre faveur plut^t que de la laisser faire des ravages dûs à notre inconscience. Et ça demande beaucoup de force, justement, et d'intelligence, de lucidité, d'honnêteté envers soi-même. Des qualités que tu me sembles bien avoir en abondance quand je te lis ou qu'en tout cas on dirait que tu recherches : je lis dans tes posts une exigence de lucidité et une recherche d'acceptation de la réalité sans concessions. Et ça, ça me parle. Je considère que c'est une voie de libération.


"L'espoir délétère" : figure-toi que je te rejoins beaucoup là dessus (mais avec des nuances et des limites : il y a de gros pièges dans cette manière de prendre la vie, -manière que perso, je trouve très mature et assez rare. dommage, pas le temps de développer)
Mais espoir est au fond égal à attente (d'ailleurs, c'est l'étymologie du mot)
Or, si tu cherches, pour te préserver de souffrances, à t'interdire les attentes positives en les jugeant irréalistes, tu essaies d'y arriver en te basant sur d'autres attentes, négatives celles-là, tout aussi irréalistes... et en croyant même que ces dernières sont certaines de se réaliser.
La seule chose qui est réelle, c'est ce que tu vis en ce moment.

Des gens qui ont changé, drastiquement parfois, ou pour qui les situations de vie ont changé, il y en a un paquet.
Et souvent, crois-moi, ils en sont les premiers étonnés. Ton sujet m'a fait penser à tout un tas de cas, et à mes propres changements jusque là.
Tu as raison : ce sont des cas particuliers. Toi aussi, tu en es un, et nul ne peut dire ce qui va t'arriver, pas même toi
Il se peut que jamais plus tu ne sois en couple, ou que tu aies trois histoires de 2-3 semaines ou mois sur 10 ans... ça fait partie des possibilités. Mais il se peut aussi, que la vie te réserve une magnifique relation, durable ou non, ou un autre modus vivendi qui te convienne dans ce domaine.

Accepter son présent : extrêmement libérateur.
Présumer de son avenir, le figer dans une orientation donnée à l'exclusion de tout autre : enfermement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 14:03

Non, mais Luc, franchement... Tu ne trouves pas ton intervention un peu violente ? "Il semble que tu aies des problèmes personnels"... Et là-dessus tu proposes une thérapie précise, et même d'en parler à des potes ?
 affraid



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Ise le Lun 10 Fév 2014 - 14:38

Merci Gallinago d'exprimer ce que j'ai ressenti aussi à cette lecture

Ma question est : Luc t'es-tu exprimé comme chacun de nous, avec naturel, et envie d'aider, auquel cas tu peux être aussi maladroit que chacun de nous...

Ou en tant qu'administrateur ?

Le problème est que pour moi simple membre tout ce qui vient de toi a une allure de décision irrévocable. Je n'arriverai à lire tes messages en toute objectivité. La violence que j'ai ressentie, c'est à cause de ton rôle d'administrateur.

Si j'étais toi j'utiliserais un double compte pour m'exprimer à titre personnel sans la casquette d'admin'

Que l'administrateur de ZC en personne arrive sur un de mes fils pour m'écrire que j'ai des problèmes et me conseiller une thérapie... Je serais mortifiée
Qu'un membre lambda en fasse autant, et je lui demanderais ce qui l'amène à conclure que j'ai des problèmes, je lui demanderais des infos sur la thérapie en question... etc...
Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Luc le Lun 10 Fév 2014 - 14:40

Hé, je l'entends se plaindre, ok, mais a t'il envie de régler son problème ? Veut-il essayer quelque chose ? C'est la vraie question, en fait, parce que tant qu'il restera dans une logique "je ne changerais pas", ben il est probable que sa situation ne changera pas non plus.

Il faut qu'il se responsabilise, un peu. Donc oui, je lui mets la pression. Soit il préfère geindre, soit il se bouge. Et bouger est très difficile, vraiment. Donc on ne peut pas dire que je place de grands espoirs dans ma démarche, mais au moins, j'aurais ouvert une porte. À lui de voir s'il veut emprunter ce chemin.

EDIT

C'est fini, de me balancer que je suis administrateur chaque fois que je dis quelque chose ? en quoi l'administrateur serait-il légitime pour faire ce type de constat et de proposition ? Avoir accès à un panneau d'admin me donne des compétences particulières ?

Franchement, si tu penses que je m'exprime en tant qu'admin, tu ne me comprends pas. Je m'expose à des critiques chaque fois que je dis quoi que ce soit sur ce forum. Je me demande qu'est ce qui m'a pris d'essayer d'aider quelqu'un, tiens.

_________________
Mode d'emploi du forum
Luc
Luc

Messages : 4364
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 61
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Ise le Lun 10 Fév 2014 - 14:42

Hé, je l'entends se plaindre, ok, mais a t'il envie de régler son problème ? Veut-il essayer quelque chose ? C'est la vraie question, en fait, parce que tant qu'il restera dans une logique "je ne changerais pas", ben il est probable que sa situation ne changera pas non plus.

Il faut qu'il se responsabilise, un peu. Donc oui, je lui mets la pression. Soit il préfère geindre, soit il se bouge. Et bouger est très difficile, vraiment. Donc on ne peut pas dire que je place de grands espoirs dans ma démarche, mais au moins, j'aurais ouvert une porte. À lui de voir s'il veut emprunter ce chemin.

Luc : tu nous lis ?

Tu te rends compte que lui dire ça alors que tu es notre administrateur est blessant ?

Je crois sincèrement que tu devrais "éditer" et lui envoyer en mp, par respect pour lui, par respect pour son fil, par respect pour ses lecteurs

EDIT

C'est fini, de me balancer que je suis administrateur chaque fois que je dis quelque chose ? en quoi l'administrateur serait-il légitime pour faire ce type de constat et de proposition ? Avoir accès à un panneau d'admin me donne des compétences particulières ?

Franchement, si tu penses que je m'exprime en tant qu'admin, tu ne me comprends pas. Je m'expose à des critiques chaque fois que je dis quoi que ce soit sur ce forum. Je me demande qu'est ce qui m'a pris d'essayer d'aider quelqu'un, tiens.

EDIT : eh bien là il est clair que tu ne t'exprimes pas comme un administrateur. Je suis désolée d'éveiller ta colère. Apparemment ce n'est pas la première fois que l'on te dit cela ? Pour ma part c'est la première fois que je te rencontre
Alors je ne prends pas cette colère contre moi mais contre tous ceux qui t'ont dit comme moi. Cela devrait te faire t'interroger sur les causes et les solutions. Ta colère ne changera rien : d'autres membres "oseront" te dire que tes propos gênent. Tu envisages de leur répondre comme tu viens de le faire ? Avec colère ? Pas très constructif... Alors serait-ce que tu VEUX qu'on te permette de t'exprimer au même titre qu'un membre du troupeau, sans éveiller ta colère de berger ? Perdu d'avance


Je réitère mon conseil : double compte.

 Idée ou alors, une phrase-type en guise d'intro, quand tu arrives comme ça sur un fil : "Coucou, j'ai enlevé ma casquette d'admin, j'interviens ici au même titre que vous tous"
Le tour est joué !


Dernière édition par Ise le Lun 10 Fév 2014 - 15:34, édité 4 fois
Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 14:47

Là il n'est pas dans la section modération, et il ne parle pas en tant qu'administrateur.

Je ne dirai rien sur les conseils qu'il donne, mais ça ne me semble pas plus choquant que ce que peuvent dire des modérateurs, lorsqu'ils parlent en leur nom propre.
J'aurais plus à redire sur des choses dites en tant que modérateur... là, il semble s'exprimer comme n'importe qui d'autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 14:52

.


Dernière édition par Seb le Mer 19 Fév 2014 - 2:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 15:01

Si Oculus Rift était admin, les bans prendrait une toute autre dimension...

Bon, pour ne pas être complètement HS, j'ajouterai, pour Kharmit, qu'avant de trouver quelqu'un qui nous corresponde, il est logique d'imaginer rester seul.
Perso, je pensais me faire une vie solitaire, ça ne me gênait pas, ça ne me faisait pas peur... et pof j'ai rencontré quelqu'un, avec qui la vie a deux est plus sympa que la solitude (chose étrange).
Donc pas de panique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par maalesh le Lun 10 Fév 2014 - 16:16

Kharmit, ca fait (au moins) 2 fois que tu ouvres un fil sur une question personnelle (tout à ton honneur) pour laquelle tu demandes des avis, et que tu dénigres les réponses qui te sont faites. Faudrait savoir.

Ceci étant, ce fil-ci comporte beaucoup de réponses à ta question de l'acceptation du célibat: 
http://www.zebrascrossing.net/t12700-et-le-celibat-bien-vecu, tu pourrais peut être y trouver des idées. 
Et puis, comme en plus d'être intelligent, tu es mignon comme un coeur, si le célibat ne te convient pas, tu devrais bien réussir à rencontrer quelqu'un, ne t'inquiète pas.

et PS pour le HS sur Luc: c'est quand même hallucinant qu'il y ait toujours quelqu'un pour demander à l'admin ou à un modo quand il écrit en noir s'il écrit en son nom ou selon sa fonction !

maalesh

Messages : 148
Date d'inscription : 08/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Ise le Lun 10 Fév 2014 - 16:50

Mince... C'est vrai ?
Eh bien je ne le savais pas... Depuis octobre 2012 que je suis sur ZC...
Première fois que je croise Luc...

Le côté positif c'est que je me coucherai moins bête ce soir  Wink 


Dernière édition par Ise le Jeu 13 Fév 2014 - 14:12, édité 1 fois
Ise
Ise

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Bibo le Lun 10 Fév 2014 - 19:07

maalesh a écrit:Kharmit, ca fait (au moins) 2 fois que tu ouvres un fil sur une question personnelle (tout à ton honneur) pour laquelle tu demandes des avis, et que tu dénigres les réponses qui te sont faites. Faudrait savoir.

Il n'a pas dit vouloir des solutions à accepter.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Christelle le Lun 10 Fév 2014 - 19:24

neurone-indolent a écrit:

As tu pensé à renoncer à la notion de couple? Peut être que ce n'est pas ton truc, que tu vas terriblement t'y ennuyer tout en te faisant désespérément croire que ça te convient? Tu parles de la pression familiale and co, mais tu peux les berner (genre coloc avec une bonne amie dans la même ligne de pensée que toi, qui t'accompagne aux repas et autres sauteries) jusqu'au moment où tu auras peut-être le courage de leur dire ta façon de penser. Et à côté tu t'octroies tous les plaisirs physiques et spirituels que tu souhaites (enfin, dans les limites du consentement mutuel, pas de réification d'autrui en ce qui me concerne.)

D'accord avec NI ... la vie de couple ou la mort ...Voilà la vision actuelle de la société.

J'ai mis du temps à m'en dégager et depuis je vis mes moments de solitude comme autant de ressourcements, et je veille à les équilibrer avec des moments de rencontres, d'activités de sortie. Il y a bien sûr avant tout la famille et le travail.
Je ne souhaite pas être seule toute ma vie, mais j'ai appris à apprécier la liberté que donne le célibat.
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par tchoise le Lun 10 Fév 2014 - 19:42

Kharmit, il est difficilement supportable à 24 ans d'avoir déjà supporté des mourants et des malades. Les carabins, c'est bien connu, se blindent en général par une sexualité débridée. Ça ne peut pas convenir à tout le monde. Moi j'aimerais juste, pour t'aider, que tu approfondisses (ici ou non) ce que tu nommes le paradis (comment accepter que non, le paradis ça ne sera pas pour cette vie ? )
tchoise
tchoise

Messages : 210
Date d'inscription : 26/01/2014
Age : 55
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Pieyre le Lun 10 Fév 2014 - 19:46

Je pense que, de façon générale, l'homme et la femme sont trop différents pour bien s'entendre dans un couple.
Les sexes ont été façonnés en fonction de la sexualité reproductive principalement, et dans un certain contexte historique fortement contraint. Désormais les contraintes sont moins fortes (survie et contrôle de la sexualité notamment). Cela change la donne.

Pour que le couple fonctionne, il faut que chacun ait besoin de l'autre au moins autant qu'il a de l'estime pour l'autre. C'est pour cela que certains couples sont stables malgré tout. Parmi ceux-là je vois : ceux qui fonctionnent principalement sur l'affection (besoin de plaisir ou de tendresse), ceux qui sont déterminés par des valeurs traditionnelles (besoin de représentation sociale) et ceux qui correspondent à des points de coïncidence de personnalités exceptionnelles (besoin de réalisation par l'excellence réciproque).

Pieyre

Messages : 20532
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 21:27

zazazèbrette
Le problème avec ton message c'est qu'il y a du regret. Bien entendu, je ne sais ce qui s'est passé et à quelle fréquence, mais je peux t'assurer que si ça s'est passé comme cela, c'est que ça devait se passer comme ça. Non pas parce que c'était la faute de qui que ce soit (et surtout pas de toi) mais parce que c'est ainsi. A cette époque tu étais d'une certaine façon, et de toute manière tu ne pouvais être autrement, et la personne en face de toi, idem.
Quand un couple ne marche pas au final, c'est rarement de la faute de quelqu'un. En définitive, c'était la situation (qui est différente que la relation) qui était vouée à l’échec, et cette situation, malheureusement n'était pas gérable.
Ce que je veux dire par là, c'est que les deux protagonistes n'y sont pour rien. Si untel a agi comme ça, c'est que sur le coup il avait toutes les raisons (intellectuelles et affectives) pour agir ainsi.
Par conséquent il n'y a pas de regret à avoir. Le problème n'était pas la relation, ni toi ou lui, mais la situation, et cette situation aucun de vous deux ne pouvait y changer quoi que ce soit.

zazazèbrette
En théorie oui, c'est de l'éducation. En pratique... Ca ressemble à du chantage affectif dans certains cas (pas tous, et pas avec tout le monde).
C'est à dire que certains, vont avec certaines personnes jouer sur la peur. Je le dis, parce que déjà j'aime le mauvais esprit, mais aussi parce que je le juge très sévèrement cette façon de faire. Je doute qu'avec un affect négatif on puisse changer quelqu'un. Avec la peur, la situation est fragile, le malade aura plus de chance d'abandonner qu'avec un affect positif (par exemple, suivre les instructions du corps soignant pour pouvoir voir son enfant avec son bac en poche).
D'ailleurs la meilleure technique qui soit, ça reste les collectifs de malade. C'est à dire quand le malade voit d'ancien malade qui raconte leur vie, de comment ils ont combattu la maladie ect. Ce qui est drôle puisqu'au final le soignant est mis de coté (ce qui est mauvais pour l'ego :p).
Disons que j'ai exagéré la situation. Disons qu'il y a moyen de changer, mais quand malgré ses efforts on y arrive pas, il faut changer de technique, de moyen, et quand là encore ça marche pas, il faudrait peut être penser à accepter la situation.
Voilà. Un aveugle qui aurait envie de voir, bon ben... j'ai envie de dire qu'au niveau de la technologie ça serait pas pour de suite, et mieux vaut qu'il vive avec. Au bout d'un moment, certes il faut continuer à faire des efforts, croire que la situation peu s'améliorer, mais ... après un temps long, ça serait se rajouter de la souffrance pour rien de continuer. Mieux vaut accepter la réalité : Sur ce point, je peux pas changer.

ISIS75
C'est surtout un problème pécunier qui m'en empêche. La séance est au minimum un dixième de ce que je gagne. Sur un mois, avec deux séances dans le mois, ça fait déjà 1/5. Ils sont gentils, mais hein, faut bien que je mange :p
Après il est vrai que je suis motivé selon la technique utilisée. Il y a certain truc dont je suis curieux de savoir comment ça se passe, d'autres où la théorie me plait bien et d'autres encore où ça me laisse.... indifférent.
Du coup bon, le temps de trouver un type qui bosse pour pas un rond, je cherche plutôt des solutions de fortune.

neurone-indolent

L'hédonisme contient en son sein ses propres contradictions insurmontables qui débouchent sur un nihilisme. Voilà. Je suis hautement moral, je tiens à ma moralité et cette moralité se fonde sur la recherche du vrai en premier chef, et non le plaisir. Dans un sens je suis un peu "hédoniste" puisque je recherche le bonheur... Mais là encore bonheur et plaisir ne sont pas superposable, et entre les deux je préfère mille fois le premier.
Quand au couple... Je ne sais pas. Je n'ai jamais goûté à du vrai caviar, j'vais pas commencer à dire que je n'aime pas. Ensuite, étant très loin d'un coureur de jupon, être dans un mode de vie où de fait ne me convient pas, ça serait un peu idiot. Mon tempérament est plus en adéquation avec le couple stable que la vie "libertine".

EmiM
Alors là maintenant, je ne sais pas quoi dire, faudra me laisser le temps de te rererelire. C'est un message trop personnel pour y répondre de but en blanc. En tout cas merci pour ton message. Très sincèrement.

Ise
Exact, je ne tiens pas à communiquer avec des bonobos qui foutent leur caca sur les murs. Les gens ont cette tendance à ne pas voir les conséquences de leur acte. Alors généralement ils tombent sur des gens polis et affables qui avalent les couleuvres. Du coup ils prennent leur aise, sont toujours dans ce mode "Hoo génial, je suis drôle, j'existe, tu ris à ma blague, nous existons, ho tabassons cette personne isolée" et ils continuent parce que personne ose leur montrer les dents.
Alors petit HS: Il ya une semaine on avait cours avec un prof de math (oui mais en fait on est obligé, ça nous servira) un étranger avec un fort accent faisant des blagues foireuses (mais qui font rire justement parce qu'elles sont foireuses). Il s'avère que le type a connu la guerre, a fui son pays en sang, et est venu en France. Le mec, c'est un putain d'écrivain... Genre réellement, à chacun de ses bouquins il est pressenti pour avoir un prix nobel (j'déconne pas). Bref, ce jour là, il fait une blague réellement foireuse. Gros blanc dans l'amphi, et un type ricane et lui lance "on a pas compris avec votre accent" rire dans la salle. Le prof s'est décomposé, il était humilié, il a ri jaune et a continué son cours.
C'est ce genre d’anecdote qui me rappelle que sous prétexte d'humour on excuse la médiocrité et on l'a fait vivre.

Sur la prostitution : Le cas est compliqué. Très compliqué, au final on touche le cœur de la société et de son fonctionnement. Il est dommage qu'on l'évacue toujours sur un plan moral, moral qui n'existe pas sur le terrain.

Luc :
On a tous nos petits problèmes. Le message que tu pointes, il est marrant (je re-signe), d'autant plus que c'était ma période de révision et j'ai toujours très besoin d'évacuer mon stress. Donc non, si c'était pour montrer par a + b que je suis un malade : bof. Par contre que je sois névrosé : Effectivement, comme nous tous . Par contre je juge mes névroses comme handicapantes d'où ce topic.
Et effectivement ces névroses proviennent de problèmes personnels, mais là encore : C'est une affirmation assez triviale, par définition une névrose provient d'un problème personnel qui a été résolu (ou pas) mais dont on a gardé le fonctionnement.
Mis à part ça : Ouai, c'est le genre de truc que je voudrais bien essayer. Je me suis toujours demandé si l'hypnose marchait réellement. J'serais pas contre des contacts.

verbena
Yep. Pas de raison de partir perdant, tout en étant réaliste sur la route qui va nous conduire au but (oui parce que dire que ça sera facile, c'est tout de même aller droit dans le mur).
Mais je ne pense pas qu'on soit en contradiction. Certes la marge est petite entre ne pas vouloir souffrir en espérant que quelque chose de positif arrive, et le fait de fonder sa vision sur des attentes négatives, marge qu'on pourrait appeler : Accepter le présent (mais aussi le passé, hein zazazèbrette Wink ). C'est dans ce sens que le chemin me parait difficile. Par contre il me parait faisable, d'autant plus avec des pistes de randonnée conseillé par d'autres.

Ise
Non mais Luc c'est pas dieu le père hein...

Luc
Ben je sais pas, je demande des conseils, peut être pour les mettre en application dans la mesure du possible et selon mon bon jugement.  Neutral 


maalesh
Ben je dénigre les réponses de merde oui (he ho ça va, j'ai dénigré 3 messages sur je ne sais combien...).
Après il y a les vraies réponses qui se veulent positives et productives. Malheureusement, du moins pour moi, je sais qu'ils ne me toucheront pas. Pour plein de raison, ça ne touche pas mon tempérament en particulier, on me les a déjà dit et donc il y a l'habitude de les entendre etc.
Quand on raconte une histoire avec un happy end, ça me fait un peu l'effet du médecin qui fait au patient "non mais regardez votre voisin, il est guéri lui...". Bon ben très bien. Mais à la rigueur ce qui serait intéressant c'est de savoir comment il s'en est sorti, mais aussi quelles sont ses particularités qui lui ont permis de guérir histoire de voir si on est sur le même plan ou pas.
C'est toute la difficulté de donner un conseil, ou un message de soutien. Faut pas y mettre son ego dedans, sinon on risque d'être bien déçu, parce que la personne en face, elle peut en faire ce qu'elle veut. Peut être qu'elle n'est pas encore prête aujourd'hui à l'entendre (mais après demain oui, peut être qu'elle s'en souviendra et le mettra en action), peut être qu'elle est dans l'impossibilité de l'entendre... ect.
On peut même parfois être détesté parce que on a voulu donné un conseil.

C'est bien pour ça que toutes les personnes qui vouent leur vie à l'aide des autres se blindent comme des porcs, parce qu'ils ne doivent pas en souffrir (quand ils voient que ça marche pas) mais aussi ne doivent pas mettre leur ego dans l'équation dans la situation de la personne en recherche d'aide.

Il n'y a pas pire ingrat qu'une personne qui demande l'aide (règle numéro 1 Very Happy).

Christelle
Comment tu as fait ?

tchoise
Suis plus carabin de facto, pour tout un tas de raison.
Ca rejoint le message de verbana, le paradis serait l'acceptation du présent. Bon déjà y être pour l'accepter. Et une fois accepter avoir cette vision que la réalité est parfaite.
Alors chaque étape demande de gros effort j'en conviens.
Alors peut être qu'accepter le présent, se trouverai dans l'éternel révolte. J'ai donné, ça fatigue grandement et en plus on se fait plein d'ennemi. Bof. Alors si on ne peut être dans l'éternel révolte... Il faudrait trouver autre chose... Mais quoi ? That's the point.

Pieyre
Nous sommes l'une des espèces élues de dieu, avec une sexualité principalement (et je répète principalement) récréative, et c'est justement parce qu'elle est récréative qu'elle est reproductive (c'est un peu une grosse révolution dans l'évolution).

Après sur les trois sortes de couple : En première lecture je te rejoins. Faut juste trouver un contre argument...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Lun 10 Fév 2014 - 21:50

.


Dernière édition par Seb le Mer 19 Fév 2014 - 2:24, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Christelle le Lun 10 Fév 2014 - 21:55

Kharmit :
Déjà, j'ai 40 ans (ce qui aide pour le recul) et une partie de ma vie a été occupée avec un homme psychiquement envahissant, j'ai aussi des enfants. Tout ça qui aide à apprécier la solitude...
Mais ce qui m'a vraiment aidé à prendre conscience des bienfaits de la solitude et du célibat, ça a été de travailler sur mes peurs d'abandon ...
Christelle
Christelle

Messages : 895
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par maalesh le Lun 10 Fév 2014 - 23:17

Spoiler:

Kharmit a écrit:C'est toute la difficulté de donner un conseil, ou un message de soutien. Faut pas y mettre son ego dedans, sinon on risque d'être bien déçu, parce que la personne en face, elle peut en faire ce qu'elle veut...

 facepalm comment ai-je pu oublier cela ! Ce qui est marrant, c'est que si on remplace "donner" par "demander" dans la phrase, ça marche aussi  Wink 



maalesh

Messages : 148
Date d'inscription : 08/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par Invité le Mar 11 Fév 2014 - 7:45

@Kharmit
Mouai... en gros tu nous fait un plan "je suis tellement malheureux que tout le monde devrait m'approuver, même lorsque je dis des trucs dégueus cracra"
Pôvre pôvre petit Kharmit, qui n'a même pas les moyens d'exploiter un corps féminin. Pôvre petit, snif.

Beh... du coup j'approuve Luc, si tu en es à ce stade, il faut te faire aider.

Sans ça, ton problème n'en serait pas un. T'as 24 ans... bref, largement le temps de voir ce que tu veux faire de ta vie. T'as le temps de rencontrer quelqu'un ou de construire ta vie autrement, si ce n'est pas ton truc.
Mais je doute que ce ne soit pas ton truc, c'est simplement que jusque là, tu n'as pas rencontré la bonne personne. Alors forcément, réussir à accepter une situation que tu ne veux pas vraiment... ce n'est pas la pression sociale le problème, mais le fait que tu ne veuilles pas d'une vie de célibataire (c'est en gros ce que dit ton premier post de ce fil). Parce que quelqu'un qui accepte cette situation, ce n'est pas "faute de mieux" - c'est quelqu'un qui se sent véritablement bien dans sa solitude.
Tu peux essayer de te rassurer en discutant avec des déçus du genre, mais ce n'est pas forcément ce qui t'aidera.... et tous ne renonceront pas au couple par "vrai" choix.
Toi, tu as 24 ans... et t'es d'une génération qu'est pas méga rapide sur ce plan, donc pour caricaturer, tu sors à peine de l'adolescence là. Bref... soit tu prends ton temps, tu arrêtes de t'angoisser, et tu finiras par rencontrer quelqu'un... soit ça te pose vraiment un énorme problème, et tu consultes quelqu'un.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre. Empty Re: Le changement c'est maintenant ! Au moins pour le titre.

Message par zazazèbrette le Mar 11 Fév 2014 - 10:23

@ Kharmit
non,non,non,non, ce n'est pas du regret, c'est juste une constatation résumée de ce qui s'est passée pour moi et ça m'a fait du bien de le lâcher. A 32 ans et presque 15 ans passés en analyse, je crois avoir touché du doigt et bien avancé sur ce mes "problèmes" d'un point de vue affectif. Je n'en ai pas parlé sur ce topic car j'estime que c'est du domaine de l'intime et que je ne vais pas saoûler les gens avec ma pauvre vie Laughing.Pour résumer, ces problème viennent en partie d'un complexe d'Oedipe foireux et d'autres choses que je ne développerais pas maintenant parce que ça ne changerais rien au problème....Cela dit, je ne présume de rien, il y a simplement un truc qui m'a fait rire, c'est quand tu dis en gros: "les gens d'ici, je ne cherche pas à les connaitre, je viens pour discuter et c'est tout, d'ailleurs, je réponds plus longuement aux mecs qu'aux nanas...". La dessus je rejoins EmiM, même si je ne suis pas tout à fait d'accord avec elle sur certaines choses mais quand on ne voit pas plus loin que le minimum avec les autres, il y a forcèment des ratés quelque part. Par là, j'entends qu'il est difficile de partir sur certains à priori, de ne pas avoir toutes les cartes en main même dans le monde virtuel.
J'ai compris ta logique sur le chantage et les affects mais ça rejoint le sujets sur les prostitués, peut être ont-ils simplement voulu mettre un peu d'humour pour dédramatiser la situation(je conçois que c'étais sûrement maladroit et c'est un peu moche selon moi, ça reste une opinion perso) voire essayer un bon éléctrochoc pour te booster. Pour résumer, les affects négatifs dans le soin, c'est un peu pareil même si cela reste quelquechose de difficile pour le soigné, parfois qu'est ce qu'il nous reste? Je dis nous car je suis aussi soignante: fin de vie, soins pal, je connais bien, parfois cela s'apparente à de l'acharnement thérapeutique et autant difficile à des degrès divers pour le soignant que pour le soigné (confère le relation soignant-soigné) mais l'acceptation du refus de soin me blesse plus que lorsqu'un patient trouve des solutions avec les gens qui le comprennent (l'égo je m'en fiche  Razz ). Tu ne veux ou ne peux changer? C'est que cela n'est pas le bon moment. Des évènements de vie, bons ou moins bons tu en auras encore et tu avanceras dans la connaissance de toi, je pense que les réponses viendront d'elle même avec le temps. De toute façon, il faut avancer dans la vie Wink 
zazazèbrette
zazazèbrette

Messages : 63
Date d'inscription : 06/02/2014
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum