Non, je ne viens pas faire un safari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Non, je ne viens pas faire un safari

Message par Sentenza le Dim 2 Fév 2014 - 21:48

Bonsoir à tous,

Sentenza, 26 ans, je viens d'Ardèche où je suis développeur informatique et je me pose beaucoup de questions suite à ma lecture du livre de Jeanne Siaud Facchin, "Trop intelligent pour être heureux".
Je suis ici pour tenter de trouver des réponses, et s'il s'avère que je ne suis effectivement pas un usurpateur pourquoi pas faire de nouvelles rencontres enrichissantes et à mon tour aider les gens qui sont dans mon cas Very Happy 


Voilà pour la présentation rapide, pour expliquer un peu plus la genèse du truc:
Je suis inscrit sur un forum depuis environ 12 ans, ce forum a un thème précis, mais en 12 ans sa communauté s'est soudée, a grandi et le thème initial s'il est toujours abordé n'est plus primordial, on y parle plus politique, cinéma, sujets sociétaux que de cela. Toujours dans un ton très particulier qui nous fait passer pour des fous aux yeux des profanes. Nous nous considérons comme une grande "famille" et sommes assez proches les uns des autres, nous avons des relations qui ne ressemblent ( en tout cas pour ma part ) ni totalement à des relations entres amis proches ou familles, mais c'est disons une sorte de 3ème voie. Bref.
Il y a environ 2 ans, un de nos membres nous a fait part de difficultés qu'il avait dans sa vie, moralement parlant, sans rentrer dans les détails et quelques mois plus tard il nous a annoncé qu'il avait eu un grand changement dans sa vie, qu'il avait besoin d'évoluer et que, ce faisant, il quittait le forum. Définitivement.
J'ai été peiné par son départ et surtout la manière ( sans retour possible, et surtout voulue ) et lui en est donc fait part. Cela s'était fini comme ça, sans réponse de sa part, jusqu'au début de semaine où j'ai reçu un message qui m'a paru assez bizarre. Il m'expliquait "en gros" son besoin de rompre avec son environnement passé ( d'où son départ ) mais m'inviter à lire "Trop intelligent pour être heureux" en me disant grosso modo que ça serait une grosse claque pour moi mais que lui aurait aimé l'avoir à mon âge. Après quelques renseignements, plusieurs théories me traversent la tête, il est en pleine décompression, il fait une projection sur moi, il a voulu me dire ce qu'étaient ses maux mais sa pudeur l'en empêchait, il se trompe sur moi, il est sous psychotrope, il me confond avec un autre, et puis loin derrière très loin: il a raison.

L'ayant en grand estime, je commande le livre et.. je lis. ( désolé, oui, tout ça c'était uniquement pour expliquer ce qui m'a amené à lire ce livre, vous commencez à comprendre que vous avez accueilli un boulet ? Very Happy )
Au bout de 100 pages, franchement je suis persuadé d'être "zebré" ( puisque cela semble le terme consacré et que franchement, associé le "Je" et "surdoué" dans la même phrase ça ne le fait pas ), je corresponds à tout ce qui est décrit, ma manière de pensée, plein de choses que je pensais être des traits de caractères, des défauts ou des qualités, franchement je ferais bien la liste. Mais c'est 99,9% de ce qui est dit pour lequel j'ai, sans réfléchir, au moins un exemple qui me vient à l'esprit immédiatement.
Mais après quelques jours où je me suis posté en tant qu'observateur de mon cerveau, en condition réelle, pendant des conversations, au boulot, chez moi, seul, avec des gens, bref, des journées classiques afin de vérifier si la chose principale fonctionnait bien comme décrit dans le livre.
J'ai l'impression qu'en fait mon cerveau ne travaille pas tant que je l'imaginais, j'arrive par exemple à mater un film sans trop penser à autre chose que le film ( sauf cette tâche de fond qui surveille mon cerveau, justement ), à tenir une conversation en ne réfléchissant qu'à cette conversation et mon interlocuteur. Bon par contre, quand je suis seul, au moment du couché, là, ça cogite, mais beaucoup moins qu'à une époque.
Je doute et j'ai peur d'avoir inconsciemment fait correspondre ce que dit le livre avec ma réalité. Disons que c'est trop similaire pour que ça le soit vraiment ( là, normalement, vous commencez à comprendre qu'en plus d'un boulet, vous avez récupéré un mec complètement chtarbé ).
J'ai autre chose qui me fait douter, c'est qu'il y a quelques années, je sortais avec une étudiant en psycho qui avait à disposition des tests de QI pour adultes ( ça devait être le WAIS, j'imagine ), et qu'elle me l'avait fait passer, un soir, de manière informelle. J'avais obtenu, de mémoire, 127 ou 128 et elle avait conclu que j'étais "normal", tout en me disant que le fait qu'elle me connaisse, qu'il soit tard et que je sois nerveux ( ouai, j'avoue que de se mettre à poil intellectuellement parlant devant son conjoint m'avait mis assez mal à l'aise, surtout que ce n'était pas prévu ) pouvait altérer le résultat.

Donc voilà, j'aimerais votre avis, suis-je zebré, "normal", complètement con ou tout simplement fou ?
Est ce que cela vaut le coup d'aller faire un bilan chez un psy ? est ce que vous avez des adresses à me conseiller en 07/26 ?

Au plaisir de vous lire,
Sentenza

Sentenza
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 2
Date d'inscription : 02/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non, je ne viens pas faire un safari

Message par poèterouge le Dim 2 Fév 2014 - 21:58

Bonjour et bienvenu.
Le mieux pour te rassurer et le seul vrai moyen
de le savoir est de passer un test.
Tu trouveras sur Zebra toutes les adresses de psys que tu souhaites.
Ce n'est jamais évident de le passer adulte mais cela
a le mérite de clarifier les choses et d'avancer sur le
chemin de la découverte de soi.
@ +

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non, je ne viens pas faire un safari

Message par Sentenza le Dim 2 Fév 2014 - 23:04

Merci pour ton message.
Je dois avouer que le bilan me fait un peu peur, pas forcément le test en lui même, mais j'ai cru comprendre qu'il s'accompagnait forcément d'entretiens.
J'ai toujours été assez imperméable aux théories freudiennes, je ne crois par exemple que moyennement ( pour ne pas dire pas du tout ) au complexe d'oedipe et théories associées.
Pour avoir côtoyé quelques psys, je comprends tout à fait Onfray quand il dit que de toutes façons en psychanalyse, on a un problème avec son père et qu'on désire sa mère et si on accepte pas cela, c'est encore pire puisqu'on est dans le déni. Je suis donc très méfiant vis à vis de cette profession et de ce milieu en général.

Sentenza
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 2
Date d'inscription : 02/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non, je ne viens pas faire un safari

Message par poèterouge le Dim 2 Fév 2014 - 23:25

Ne t'inquiète pas trop tu n'as pas besoin de psychanalyse pour
passer le test, juste trouver une psychologue et lui
expliquer tes questionnements vis à vis de la douance.
C'est comme pour tous les milieux il y a des bons et d'autres.
Ensuite rien ne t'oblige à passer un test, il faut en ressentir le besoin.
Je l'ai passé vers 40 ans, alors tu vois il y a de la marge Wink
De plus tubpeux demander un résultat plus brut sans
forcément un débrief trop avancé, en général on se plaint tous
du manque de débrief Wink
Prend ton temps et mûrit ton projet.
Bonne nuit @ +

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non, je ne viens pas faire un safari

Message par phinou le Mar 4 Fév 2014 - 13:07

Après 2 ans à parcourir le forum, je n'ai toujours pas réussi à passer le test. mais avec le temps, c'est moins gênant. Zèbre ou pas zèbre, mes bizarreries sont les miennes, elles ont le droit d'être et moi aussi. Nul ne peut nous obliger à être normal, même si cela coute en rejet et en incompréhension. Ici nul besoin d'être testé, juste une certaine sympathie pour les habitants de la savane. Bienvenu à toi, puisses tu trouver qui tu es, c'est ça le plus important.

phinou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 38
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non, je ne viens pas faire un safari

Message par poèterouge le Mar 4 Fév 2014 - 13:28

Salut.
Personnellement j'ai juste pris le test pour un moyen
d'apprendre à mieux me connaître.
Le résultat a été très positif, j'ai appris et surtout
compris beaucoup de choses.
C'est une action qui doit être personnelle et voulue,
ce n'est pas anodin.
J'ai beaucoup réfléchi avant de le passer.
L'essentiel est d'avoir les cartes en main après chacun en fait
ce qu'il veut.
Mais se poser la question devrait donner un début de réponse Smile

poèterouge
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 462
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 45
Localisation : Corse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non, je ne viens pas faire un safari

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum