Le zèbre crétin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le zèbre crétin

Message par Oryx le Sam 1 Fév 2014 - 9:32

Il y a les ouvrages de référence qui parlent doctement des zèbres. Les super brillants, les moyens, et ceux qui galèrent. Les bonheurs et les souffrances. Les potentialités, les freins, et les dysfonctionnements. Je voudrais pointer un phénomène que j’ai observé, et qui me semble une clé essentielle pour comprendre ce monde bigarré : le zèbre crétin.

Quand il s’est rendu compte des insuffisances intellectuelles de son entourage, et qu’il a observé qu’il lui arrive d’avoir raison quand les autres ont tort, il s’est mis à ne plus faire confiance qu’à ce que son cerveau lui disait. Croire que la vérité nous vient d’une analyse logique personnelle est une erreur fondamentale. Même et surtout quand elle est menée par un esprit performant, elle est susceptible de tromper gravement.
Une telle logique ne s’appuie que sur les présupposés que l’on a pris en entrée, et s’ils sont erronés ou imprécis, l'échafaudage logique peut conduire à des aberrations flagrantes auxquelles le zèbre crétin s’accrochera comme le singe s’accroche à la branche au dessus d’une panthère affamée.
En outre, nous ne sommes pas des ordinateurs impartiaux dans nos traitements de l’information, et quoi qu’on en dise, notre réflexion est toujours influencée par les conclusions auxquelles on aimerait la voir aboutir.
Enfin, il y a le plaisir du challenge intellectuel. Il est tellement plus stimulant pour un zèbre de défendre des causes difficiles, voire perdues, que d’étayer des évidences, des choses admises, et surtout les choses que pensent des gens que l’on estime pas intellectuellement.

Il est quasiment impossible de détromper un zèbre crétin (à ne pas confondre avec le crétin moyen, qui partage avec lui certaines caractéristiques, mais dont le fonctionnement est différent). Chaque contre argument que l’on avance est un os à ronger sur lequel il se jettera, et mettra en branle toute sa machine logico-déductive, ainsi que ses références, pour le réfuter, en faisant abstraction de tout bon sens.

Je n’ai pas repéré véritablement de zèbre crétin sur ce forum, que personne ne se sente ici visé! Mais j’en ai côtoyé, et je reste effaré des aberrations auxquelles je les ai vus s’accrocher, aux aveuglements qu’ils ont eus, dans le domaine privé comme professionnel.

Ce profil vous parle t’il?

Enfin, caractéristique fondamentale du zèbre crétin, il n’imaginera pas un instant qu’il puisse l’être… Le serais-je alors?! :-o


Dernière édition par Oryx le Lun 7 Sep 2015 - 22:44, édité 1 fois

Oryx
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 116
Date d'inscription : 04/02/2013
Age : 48
Localisation : CHATEAULIN

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le zèbre crétin

Message par Yet Another Crazy Koala le Sam 1 Fév 2014 - 10:07

Je n’ai pas repéré véritablement de zèbre crétin sur ce forum, que personne ne se sente ici visé! Mais j’en ai côtoyé, et je reste effaré des aberrations auxquelles je les ai vus s’accrocher, aux aveuglements qu’ils ont eus, dans le domaine privé comme professionnel.

Je connais un zèbre, un programmeur qui s'en sort bien professionnellement, s'accrocher à des choses délirantes - de mon point de vue - pour ce qui est de la vie privée. Il a ainsi payé des médiums et il a consulté des tirages de tarot, pour entretenir l'espoir de sortir avec une fille qu'il n'a pas croisé depuis 3 ans et avec laquelle il s'est brouillé, et elle n'a aucune attirance pour lui. Mais voilà, les médiums le rassurent en disant qu'il va se passer quelque chose entre eux.
Dans ses lectures, de la pseudo-science , de la théorie du complot, mais aussi des livres intéressants.

Quand j'en discute avec lui, un des arguments qui clôt le débat: "Je sais parce que je l'ai lu". Fin de la discussion.

Cependant, je ne le considère pas comme un "crétin". Paradoxalement, ce profil peut être très celui d'un zèbre brillant, je crois.

Enfin, il y a le plaisir du challenge intellectuel. Il est tellement plus stimulant pour un zèbre de défendre des causes difficiles, voire perdues, que d’étayer des évidences, des choses admises, et surtout les choses que pensent des gens que l’on estime pas intellectuellement.

+1. Je me suis demandé d'où ça venait: ennui, envie de se démarquer de la pensée mainstream, goût du défi pour lui-même ?

Yet Another Crazy Koala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 696
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le zèbre crétin

Message par Zebra.dya le Ven 7 Mar 2014 - 17:30

Ou alors parce que les sujets les plus complexes (les causes difficiles ou perdues) lui permettent d'utiliser au maximum sa pensée en arborescence contrairement à d'autres qui le ferait très vite tourner en rond ?

Il y a aussi la tactique de retourner tout ce que tu dit contre toi quitte à t'attaquer personnellement (alors qu'à la base c'est un débat non personnel), histoire que tu ne puisse rien répondre. Par exemple bon je n'ai pas de sujet précis qui vienne mais c'est comme quand on essaie de faire comprendre à quelqu'un qu'on estime qu'il a mal agit à notre égard (en prenant un maximum de pincettes!) et qu'il nous balance un truc du style : "ouai enfait tu essaie juste de me faire passer pour le méchant de l'histoire". Et boum, voilà, quoi que vous répondiez à ça, c'est le serpent qui se mords la queue !

Zebra.dya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le zèbre crétin

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum