De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Aller en bas

De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Message par Aethos le Ven 31 Jan 2014 - 10:14

Chères maies, chers amis,

Entre logique, rhétorique, sémantique et sémiotique, synchronisme et diachronisme, nous avons toutes et tous contribué plus qu'à notre tour à l'élévation de ce forum et les discussions souvent passionnantes, toujours enlevées... Mais qu'y a-t-il après? Que faisons nous de cela? Entre témoignages et mise à nu parfois...

Expert en blabla, maître ès discours (et fotes d'othograffes), je me demandais si je ne pouvais illustrer une fois par l'exemple ce qu'implique cette fameuse empathie dont nous parlons si souvent. Sans prétention, mais juste pour montrer que oui, elle a effectivement et objectivement une portée quotidienne... alors voilà, je me jette. (j'avais tenté le sujet plus tôt mais n'étais pas satisfait de sa tournure)

Contexte: salon du mariage, accompagnant ma douce pour faire "promotion" de son art graphique à des fins communicationnelles et vénales de type décrocher des mandats en indépendantes auprès des gens qui avaient des stand.
Nous arrivons sur place, on discute et papotte... on reparle de notre projet à plusieurs de prendre une baraque prochainement et de faire un potager... On en arrive sur les futurs colloques... et on parle d'un ami célibataire endurci et maladroit qui viendra avec nous. Mon amie, surprise me dit:" T'ain je comprends po...il est beau gosse, il devrait avoir quelqu'un facilement"... j'argumente et marmonne deux trois trucs. Pis après la journée se passe... Bizarrement, je me dis "tient j'ai un truc dans le bide là...pourquoi?" Je réfléchis...j'y réfléchirai durant deux jours...

Et là une évidence: lorsque mon amie me dit que l'autre est beau gosse...en fait cela me fait mal... Rien d'empathique me direz-vous... et pourtant. Je me dis à ce moment qu'à sa place moi j'aurais envie d'être accompagnée d'un beau gosse. Or, elle ne l'a jamais dit ou sous-entendu de moi... Et le vrai souci en ce qui me concerne est là, ce n'est pas tant qu'elle matte ou porte des jugements qui me dérange... mais le fait qu'elle puisse attribuer à un autre des caractéristiques qu'elle ne me prête même pas. Et là pour le coup, ben j'ai plus trop l'impression d'être légitime non plus hein.

Bref, le soir on en discute et je lui dis:" Ahhh et je souhaitais te dire une chose en fait... je me contrefous de savoir ce que tu pense des autres mecs... " Ben oui... cela ne me regarde pas dans l'absolu et je ne vois alors aucun intérêt, mais alors aucun à savoir cela. Non que cela me renvoie à mes limites, rapportées d'ailleurs, mais que cela ne change rien pour moi. J'ajoute ensuite" comment le prendrais-tu si je te disais d'une personne qui va vivre avec nous qu'elle est canon?" Et là elle hésite...réfléchit...et dit "Ouais t'as raison, en fait c'est vraiment pas marrant comme truc".... (elle avait d’ailleurs posé un veto immédiat lorsque le nom d'une amie était sorti...elle avait dit...oublie, ça ça va pas 'être possible Oo)

Vous me direz je ne vois pas d'empathie là...eh bien si...en fait l'empathie est aussi cette capacité à faire ressentir à l'autre ce que l'on ressent... précisément parce que l'on sait que l'autre peut le ressentir. Il s'agit bien évidemment ici de transmettre une émotion. Or si chacun ressent les choses à sa sauce, il n'en demeure pas moins que le panel total d'émotions que je suis susceptible d'éveiller chez l'autre et absolument universellement partagé. Et ça pour le coup c'est aussi permettre à l'autre, en lui expliquant ce que l'on a ressenti, de faire preuve d’empathie et de la diffuser un peu...

en fait l'empathie est aussi pour moi cette capacité, non à s’approprier les émotions des autres, qui restent d'ailleurs les leurs, mais bien de déposer en le for ces même émotions ressenties...sans amertume ou colère, juste en disant et en expliquant, avec leurs mots à eux ce que l'on a ressenti et juste ne posant la question: "qu'aurais-tu ressenti dans l'exacte situation inverse"... Souvent les gens comprennent...et cela fait juste du bien de se sentir compris...
avatar
Aethos
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 38
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Message par sandymaly le Mar 4 Fév 2014 - 9:46

en fait l'empathie est aussi pour moi cette capacité, non à s’approprier les émotions des autres, qui restent d'ailleurs les leurs, mais bien de déposer en le for ces même émotions ressenties...sans amertume ou colère, juste en disant et en expliquant, avec leurs mots à eux ce que l'on a ressenti et juste ne posant la question: "qu'aurais-tu ressenti dans l'exacte situation inverse"... Souvent les gens comprennent...et cela fait juste du bien de se sentir compris...

a la question "qu'aurais tu ressenti dans l'exacte situation inverse"....si tu attend une réponse "positive" pour te sentir compris, quelque part, tu prive l'autre de sa liberté de ressentir autre chose dans la même situation.....

quand l'autre se met a ta place, avec ses ressenti a lui, et qu'il éprouve la même chose....c'est de la sympathie, pas de l'empathie....
les gens sont très souvent sympathiques....peu sont réellement empathique....

un exemple....après que je me soit fait virer d'un taf (suite a un accrochage avec la fille du boss), un pote m'a exprimé son " " "empathie" " " ....il s'est mis a ma place et s'est demandé ce qu'il ressentirai dans le cas où il se ferai virer (il taffe pour lui, ça limite les risques :p ) -> ça le toucherai, il s'interrogerai sur ses compétences, perte de confiance en lui, le rejet, ect.....
c'est gentil tout plein d'essayer de se mettre a ma place I love you....mais perso, j'étais pas du tout dans ces ressentis là :lol:je sait comment je taffe, les clients sont super contents, a cette exception près, les boss ont tendance à vouloir me garder....arrivederci :p

mais en me mettant a sa place dans la situation....je comprend/ressent ses ressentis Laughing

l'empathie, c'est la capacité de se mettre a la place de l'autre...et de comprendre le ressenti de l'autre même lorsqu'il est différent du sien dans une même situation...

comme question, je poserai plutot "est ce que tu comprend ce que je ressent?"....ce qui laisse à l'autre la liberté de ressentir autre chose...

dans cette situation et a ta place....je ne ressentirai pas la même chose, au contraire, je trouve ça sympa de parler de la beauté de tel ou telle personne...

pour autant, je peux me mettre a ta place et comprendre que tu ressent dans cette situation....
et la question....qu'est ce que tu veux/attend? que je garde pour moi ce que je pense? ou on en parle et on regarde pourquoi ça te dérange?

mon problème, c'est d'être empathe...mais pas sympathe Smile ce qui crée des "tu n'en a rien a faire" quand j'exprime ce que je pense et que ça ne correspond pas à la sympathie attendue....(et ça, ça fait mal  Neutral )
avatar
sandymaly
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 129
Date d'inscription : 08/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Message par Aethos le Ven 14 Fév 2014 - 12:06

COucou Sandy...

je n'attends pas de réponse précise... si elle est positive et qu'il y a"validation" de mon ressenti par l'autre c'est une chose. Quand je dis se mettre dans l'exacte situation inverse, il s'agit bien de faire ce que ton ami a fait, se mettre à ma place dans un contexte identique et d’élaborer le schème affectif qui en ressortira. Mais j'ai mal formulé c'est vrai. Il ne s'agit aps d'être d'accord ou non. Et je comprends bien, tu l'explique d'ailleurs parfaitement, la différence qu'il y a être sympathe et empathe.... par contre, je doute réellement qu'une personne empathe puisse en pas être sympathe. En ce sens précisément que si le schème affectif est différent de celui de l'autre, l'empathe a malgré tout la tendance à "limiter" les effets heurtant de l'empathie pour être précisément sympathe. Mais il est vrai que les gens sont plus souvent sympathes qu'empathe.

Comme toi je suis d'avis qu'il faut dire les choses aux gens... mais je m'excuse... cela implique d'envisager un panel aussi vaste que possible d'interprétation envisageable... et précisément d'employer les bons mots au bon endroit. Moi j'ai pas posé de question à ce moment là hein... je cherchais pas à savoir ce qu'elle pensait de telle ou telle personne, cela n'avait rien à voir avec le propos... on parlait d’une colloque et des gens qui allaient vivre avec nous en les présentant...dans leur caractéristiques sociales... J'ai pas dis;: "tu pense quoi de lui"....

Donc quand je POSE une question je SAIS ce que JE veux dire, comment je le dis et non pas ce que j'attends comme réponse.

L'empathie est à l'origine même d'une question posée...
avatar
Aethos
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 38
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Message par Hyp-hyp-hyp-hourra le Sam 15 Fév 2014 - 13:14

ton raisonnement que tu justifies par l'empathie s'approche plus de la jalousie et du procès d'intension ;-)
si elle est avec toi, c'est qu'elle ne souhaite pas être avec lui, soit heureux d'être l'élu !

même avec toute l'empathie du monde et je comprends bien ton ressenti (même si je n'approuve pas) pour moi ça serait un signe donné par l'autre qu'il a des doutes sur moi ET qu'à partir d'aujourd'hui ça serait un sujet censuré
un sujet (détail ici) censuré, puis un autre, puis un autre et un jour on regarde sa relation et on voit que la liste de ce dont on ne peut plus parler et à propos duquel on ne peut plus être sincère ou blaguer ou ... est plus longue que la liste des sujets "autorisés"
et là on se dit que cette relation à quoi bon ?

Hyp-hyp-hyp-hourra
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 195
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 44
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Message par Aethos le Lun 17 Fév 2014 - 13:09

@Hypothèse: Jalousie...
Tu as raison...

Je n'ai rien d'autre à dire et je n'ai pas envie de tergiverser sur ce sujet...je me suis bien mal exprimé et je vais revoir mes définition avant de raconter plus de conneries, surtout au sujet d'une chose qui, finalement, n’intéresse pas grand monde. En m’excusant d'avoir à nouveau trébuché sur les concepts et les idées...

Alors gratitude oui, remerciement oui, réjouissance oui... nous sommes d'accord...rien n'est dû! Maintenant de là à me demander de fermer les yeux sur des incohérences et des aberrations, un manque de libre arbitre et des calcul scientifiques permettant de dégager des bénéfices maximum...désolé... je ne vois aucune vie la dedans...tout au plus une intelligence cartésienne permettant effectivement de dire, en parlant d'empathie: je me fous de ce que tu ressens, moi je ressens cela, tu ne sais pas ce que je ressens et je me fous que tu le saches cela ne changera rien à ce que je ressens...

Je suis un peu triste pour le coup... je n'ai pas réussi à me faire comprendre et je vais doucement arrêter de tenter de le faire... mais vous avez rationnellement parfaitement raison. Jalousie oui, pas de tabou ni de censure... oui... maintenant c'est marrant...il y a des choses que je ne VEUX PAS dire aux gens que j'aime... et cela n'a rien à voir avec de l'hypocrisie... ce sont juste des choses que je ne PENSE PAS! Et je ne comprends juste pas qu'on les pense...enfin si, mais alors qu'on adapte ses comportements à ce que l'on pense me parait le minimum vital...VITAL... sinon je ne vois aucun sens...

@Hypothèse toujours... tu n'approuve pas mon ressenti? Je ne vois pas ce qu'approuver et ressenti font dans la même phrase... pas plus que je n'approuve ou désapprouve le ressenti de la personne dont je faisais mention en exemple. Au contraire, je suis même prêt à comprendre ce ressenti, comme le disait très bien Sandy, même s'il n'est pas le mien. On ne peut être en accord ou en désaccord avec un ressenti ;-) il est là c'est tout et sa légitimité n'a de limite que la légitime existence de l'autre qui le ressent. Ne pas être d'accord avec un ressenti c'est précisément remettre en question la légitimité même de l'existence d'autrui.

Tu pourrais ne pas ressentir les mêmes choses que moi dans une situation identique... et donc ne "pas être d'accord" avec mon ressenti... mais cela s'arrête là... chacun ressens effectivement les choses à sa manière et cette manière est toujours justifiée en fonction de son vécu, des ses aspirations, de ses espoirs et des ses connaissances. Cela s'arrête là... ensuite viennent les actes, les pensées, les mots sur ce ressenti, ce qui est très différent. Si tu me dis que tu n'est pas d'accord avec ma manière de faire, là je comprends...mais pas d'accord avec ce que je ressens là je ne comprends pas.


Dernière édition par Aethos le Lun 17 Fév 2014 - 15:15, édité 1 fois
avatar
Aethos
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 38
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Message par MysticApocalypse le Lun 17 Fév 2014 - 15:00

.....


Dernière édition par Darkness le Lun 17 Fév 2014 - 21:17, édité 2 fois
avatar
MysticApocalypse
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Message par Hyp-hyp-hyp-hourra le Lun 17 Fév 2014 - 17:43

j'espère que mon message ne t'a pas faire penser que ce que tu disais n'était pas intéressant
que du contraire
j'essayais une autre approche ;-) et te montrer comment l'autre perçoit éventuellement une invitation à se taire ;-) même dite gentillement
il ne s'agit pas d'approuver ton ressenti ou pas (désolée je ne m'exprime pas super bien à l'écrit, mon truc c'est la logique et les maths ihihihi) je t'invitais juste à te mettre à la place de l'autre qui reçoit ce genre de message
il peut choisir comme le prendre comme une preuve de confiance : je suis ouvert avec toi, je te communique mes ressentis même s'ils vont te déplaire. Il peut aussi choisir de l'interpréter comme un "la prochaine fois ne me dit rien"
moi je préfère qu'on me dise ouvertement : "la fille là bas elle est top" ouvertement. Je choisis de l'interpréter comme un : MAIS je t'ai choisie toi, aussi top qu'elle puisse l'être c'est avec toi que je suis moi et bien.

j'espère que c'est plus clair ;-)
continue à écrire, j'aime bien te lire, tes réflexions sont poussées, ça supporte les réflexions des autres, très plaisant.

Hypothèse

Hyp-hyp-hyp-hourra
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 195
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 44
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Message par Aethos le Mar 18 Fév 2014 - 13:16

@Darkness: merci pour ton ptit message sympa... c'est juste que pour le coup je ne voyais plus trop comment m'esprimer ;-)
@Hypothèse: merci pour ta reformulation et pour le coup je comprends bien mieux en effet ce que je n'avais pas compris, sans nécessairement parler d'un déficit de communication écrite de ta part... je butais sur des concepts c'est tout ;-) monnaie courante en ce qui me concerne.

Je ne m’offusque pas à proprement parler, mais je déplore mon manque de vocabulaire ou de logique pour m'exprimer. On m'a souvent dit que je manquais de précision...ce qui se vérifie encore une fois. Tout issu d'un peuple d'horlogers que je puisse être, ma Swissness s'arrête là... et plus encore depuis que "mon" peuple à voté oui à une restriction des accords bilatéraux concernant la libre circulation des personnes... Je me réjouis d’ailleurs que l'UE prenne toutes les mesures de rétorsion concernant la libre circulation de capitaux aussi... ca va calmer les 60% de banquiers qu'y a dans mon pays ;-)

@ Darkness: ton interprétation est intéressante et effectivement les choses pourraient être interprétées comme cela. Et merci pour le mots finaux qui sont très sympathiques...

Bref empathie, pas empathie... Les mots de Sandy me font me poser des questions alors... j'aime bien sa position concernant le "il m'a dit qu'il réagirait comme ceci ou cela dans une situation identique et ce n'était pas du tout mon ressenti"... effectivement. Je rois que l'empathie serait précisément de comprendre alors le ressenti de l'autre même s'il n'est pas le notre... c'est plutôt cela. Mais en fait d’empathie alors, je pense qu'il serait bon que celle-ci débouche sur une cohérence. Tout à la fois de la part de "celle ou celui qui ressent les choses" et de "celle ou celui qui se met à la place de"...

Du coup les gens ne manquent pas trop d'empathie mais de cohérence en fait...
avatar
Aethos
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 38
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'empathie et de sa diffusion... Par le menu et sans le dessert...

Message par Hyp-hyp-hyp-hourra le Mar 18 Fév 2014 - 14:52

en ce qui me concerne en général mon verbal et écrit est totalement merdique par rapport à ce que j'essaye d'expliquer qui est très clair à l'intérieur ;-) et malheureusement mon truc c'est la logique et les maths ! :-)
je voudrais déjà écrire "aussi mal" que toi, ça constituerai un énorme progrès :-)
donc des fois je me dis que je devrai m'abstenir, puis je me dis que si je ne m'y essaye pas jamais je ne m'améliorerai, donc parfois je tente, mais je dois souvent reclarifier mes propos.
oralement ça passe mieux, je vois à sa tête que l'autre ne me comprend pas ou que mes propos sont mal interprétés et je clarifie et rectifie. A l'écrit, c'est dur dur parfois !!!

Hyp-hyp-hyp-hourra
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 195
Date d'inscription : 18/11/2013
Age : 44
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum