Adresses/contacts pour en finir avec l'inhibition intellectuelle

Aller en bas

Adresses/contacts pour en finir avec l'inhibition intellectuelle

Message par chercheuse d'or le Mer 29 Sep 2010 - 21:49

Hello tout le monde!
Je suis une "petite nouvelle" bien contente d'avoir trouvé ce site si vivant !
Un problème me pourrit la vie depuis le début de mes études et me plonge régulièrement dans des affres dépressifs, je suis "inhibée des études", je suis adepte, depuis des années, des rattrapages, 2ème sessions, redoublement...un comble! J'ai totalement bloqué dès la fac sur la notion de "même moi faut que je bosse?" et je me retrouve à chaque fois au pied du mur à réviser en un temps record des matières qui réclament du temps, ce qui me laissent une sensation de bâclé. D'où la passation récente du "test" car je pensais souffrir d'une maladie dégénérative mentale qui me rendait de plus en plus stupide...
Bientôt 30 ans, je vous rassure j'ai avancé dans mon cursus( j'ai pris deux ans de retard quand même humhum, heureusement j'avais un peu d'avance) et j'ai un boulot mais j'ai encore des diplômes complémentaires à passer et une thèse à boucler avant fin 2011 et je voudrais faire tout ça sereinement et avec délectation, comme avant quoi...
Alors voilà, si ça évoque quelque chose chez l'un d'entre vous et que vous avez trouvé comment vous désinhiber et tout masteriser je suis preneuse.
Peut-être y a t-il des thérapeutes axés "douance" qui ont développé des moyens qui ont fait leur preuve pour retrouver plaisir à étudier.
Tous vos contacts et expériences sont les bienvenus à Paris de préférence, en MP si vous le souhaitez ou pas.
Merci d'avance!

chercheuse d'or
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 21/09/2010
Age : 37
Localisation : lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adresses/contacts pour en finir avec l'inhibition intellectuelle

Message par L.Lune le Mer 29 Sep 2010 - 22:44

pas vraiment de contact, mais..
peut-être trouveras-tu des infos ici, sur ce thread, j'ai l'impression que ça peut être lié...

L.Lune
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adresses/contacts pour en finir avec l'inhibition intellectuelle

Message par chercheuse d'or le Mer 29 Sep 2010 - 23:07

En effet j'ai peur de la réussite, ça me file les choquottes quand ça marche trop bien, j'ai l'impression que je vais m'envoler et perdre totalement le contrôle et me retrouver à un endroit où je n'ai pas forcément envie d'aller.
Du coup je me censure, je m'empêche d'apprendre, c'est très space et ça va loin (nausées dès que j'ouvre un livre, en cours je m'efforce de ne pas écouter...).
Bref un système débile dont je veux me débarasser mais je crois que j'ai peur de ne pas si bien réussir que ça si je m'en donne les moyens, ça me démonterait et de l'autre côté peur de réussir et de ne pas envie d'avoir à évoluer parmi les cerveaux sur patte agressifs et méprisants

chercheuse d'or
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 21/09/2010
Age : 37
Localisation : lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adresses/contacts pour en finir avec l'inhibition intellectuelle

Message par lilipop le Sam 2 Oct 2010 - 13:34

bonjour. Je ne sais pas si c'est particulièrement lié à la douance, mais c'est peut-être amplifié par la douance. il me semble qu'il peut y avoir plusieurs pistes de recherche. Suis pas devin, mais je tente quelques axes de réponse :

Je commencerai peut-être par voir du côté la famille si j'ai hérité de freins inconscients liés à la réussite. je participe parfois à des constellations familiales et trouve cet outil efficace à condition de le faire avec un thérapeute qui a du tact.

Possible aussi que le non droit de réussir soit lié à une intériorisation de cet interdit. Nous pouvons intérioriser des règles ou préjugés sociaux de notre environnement (proche ou de la société). Tous les environnements n'apprécient pas la réussite (ça peut par exemple être une trahison de classe sociale, ou encore un interdit lié au genre (femme au foyer tu resteras par exemple)). Donc nous intériorisons ces interdits ou limites et pouvons fabriquer une sorte de sur-moi surpuissant.

Donc je chercherai à y voir plus clair dans ces directions avec l'aide d'un outil qui me conviendrait (constellation ? Pnl ? dialogue intérieur ? hypnose ?...).
avatar
lilipop
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 652
Date d'inscription : 22/08/2009
Localisation : Boulogne Billancourt

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adresses/contacts pour en finir avec l'inhibition intellectuelle

Message par oufy-dame le Sam 2 Oct 2010 - 23:27

Hello,

Je n'appellerais pas ça de l'inhibition intellectuelle et il peut y avoir plein de causes. Je crois que certains psys diraient "conduites d'évitement", procrastination ?

Je ne suis pas sure qu'il te faille chercher les causes profondes avant d'avoir obtenu ton doctorat...

L'hypnose pratiquée par un psychiatre formé à l'Institut Milton Erickson de Paris m'avait aidée à une époque à passer à l'action alors que je n'y étais pas allée pour ça.
Ca pourrait t'aider jusqu'à ce que tu aies une situation pro stable te permettant de te poser un peu et de "creuser"... mais je comprends bien le paradoxe : il faut que tu ailles au bout de tes études pour obtenir un emploi stable, je suppose.

Ce que dit Lilipop est intéressant : on peut s'interdire inconsciemment de dépasser un de ses parents, ou il peut y avoir un interdit pas hyper évident de la part des parents...
Mais si tu cherches de ce côté-là, tu vas gamberger et ça va t'empêcher de bosser, peut-être.

Je ne pense pas le QI soit le problème puisqu'il y a plein de HQI qui semblent très investis dans leurs études, passionnés et qui s'éclatent en faisant leur thèse et leur métier ensuite.

On peut aussi avoir beaucoup d'énergie, mais qui part dans tous les sens et on ne fait rien...

Peut-être qu'une thérapie cognitivo-comportementale t'aiderait.

Voilà mes pistes.
avatar
oufy-dame
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1022
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 52
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adresses/contacts pour en finir avec l'inhibition intellectuelle

Message par oufy-dame le Sam 2 Oct 2010 - 23:31

chercheuse d'or a écrit: ne pas envie d'avoir à évoluer parmi les cerveaux sur patte agressifs et méprisants

Mais il n'y a pas que ça partout... Il y a des cerveaux sur pattes gentils, humains, passionnants...
Il faut justement que des personnes comme toi augmente leur proportion :-)
avatar
oufy-dame
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1022
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 52
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adresses/contacts pour en finir avec l'inhibition intellectuelle

Message par Gigi le Dim 3 Oct 2010 - 16:30

chercheuse d'or a écrit:En effet j'ai peur de la réussite, ça me file les choquottes quand ça marche trop bien, j'ai l'impression que je vais m'envoler et perdre totalement le contrôle et me retrouver à un endroit où je n'ai pas forcément envie d'aller.
Du coup je me censure, je m'empêche d'apprendre, c'est très space et ça va loin (nausées dès que j'ouvre un livre, en cours je m'efforce de ne pas écouter...).
Bref un système débile dont je veux me débarasser mais je crois que j'ai peur de ne pas si bien réussir que ça si je m'en donne les moyens, ça me démonterait et de l'autre côté peur de réussir et de ne pas envie d'avoir à évoluer parmi les cerveaux sur patte agressifs et méprisants
Dans ce que tu dis, je vois des tentatives d'explication de tes blocages, par une sorte de choix plus ou moins volontaire (peur de la réussite comme de l'échec).
Bonne piste à creuser en effet (qu'est-ce que l'échec, en quoi est-ce un problème, que veux-tu vraiment pour toi dans la vie, etc)
Ceci dit, je t'inviterais volontiers à te demander aussi si ces explications ne peuvent pas être des rationalisations du problème. Il est également possible que tu souffres d'une inhibition intellectuelle ayant d'autres causes.
As-tu une perte d'intérêt pour beaucoup de sujets, pour les études ? une difficulté à réfléchir, à y voir "clair" ? des symptômes physiques comme la fatigue ou la nausée dont tu parles quand tu essaies de travailler ?

Ta situation me fait penser à l'exemple, donné au début de cette émission (lien), de la jeune femme qui n'arrivait plus à étudier car elle se faisait (en partie inconsciemment) trop de souci par rapport à la maladie de sa mère. Le symptôme dont elle se plaignait était la difficulté à étudier. La cause en était que ses ressources mentales (consciente comme inconscientes) n'étaient pas disponibles, qu'elles étaient trop accaparées par ses soucis.
L'agilité mentale ne revient que lorsque les ressources du cerveau ne sont plus accaparées par la gestion de problèmes psy, et qu'on a récupéré de la fatigue associée.

Dans tous les cas, je suis aussi d'avis que consulter un psychiatre ou un psychologue peut t'aider à élucider ce problème.

Sinon, échanger lors d'une rencontre avec des Z, çà aide aussi beaucoup à réveiller les neurones ! Very Happy


Dernière édition par Gigi le Mar 20 Sep 2016 - 22:42, édité 1 fois
avatar
Gigi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 871
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Adresses/contacts pour en finir avec l'inhibition intellectuelle

Message par oufy-dame le Lun 4 Oct 2010 - 0:26

Ce que Gigi écrit me fait penser que la possibilité de réussir ou échouer suscite peut-être des émotions tellement fortes qu'elles t'envahissent au point de t'empêcher d'avoir l'esprit à ce qu'il faudrait sur le moment (écouter le cours, réviser...).

On arrive parfois à bloquer une émotion avant qu'elle nous envahisse, par exemple : je vais sauter à l'élastique, et au moment où on m'équipe, je sens que ça part dans tous les sens dans ma tête au point que mon coeur va battre la chamade, mes jambes flageller, etc., alors je me dis "stop, ne pense à rien, stop..." autrement dit : n'anticipe pas ? Il faut peut-être s'entraîner pour y arriver et repérer de plus en plus tôt quand les émotions sont sur le point de nous envahir.

Cette idée de ne pas anticiper me fait penser aux conseils de méditation (de pleine conscience...) et relaxation : ils répètent qu'on se sentira beaucoup mieux si on s'entraîne à être présent à l'instant présent sans penser à autre chose. En suivant des programmes précis pendant 2 ou 3 semaines, on obtient des résultats (dixit des scientifiques).
avatar
oufy-dame
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1022
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 52
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum