Expérience saisissante sur la perception du temps

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Invité le Lun 17 Fév 2014 - 19:42

zebravalia a écrit:alors ce serait quelquechose dans le genre toutes ces fois où je me réveille en sueur la bouche pâteuse, le cerveau groggy et la nette sensation que j'ai mal réintégré mon corps au réveil, soit trop vite soit à un moment inapproprié ?

Ou juste qu'après le réveil, il y a l'éveil, et qu'il faut prendre le temps de le vivre... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par vinz le Dim 1 Juin 2014 - 22:54

Quelques articles qui traitent du sujet :

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/11/08/un-sixieme-sens-a-explorer_1787998_1650684.html

http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2013/03/24/le-futur-est-plus-proche-que-le-passe-temps-psychologie/

vinz
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 03/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par électron unique le Sam 14 Juin 2014 - 13:49

Je vais sans doute reprendre un certain nombre de réflexions ci-dessus, mais tant pis ! Vous me ferez un procès pour plagiat !  Wink 
Notre perception du temps est essentiellement d'ordre biologique. Ponctuellement, lorsque quelqu'un a l'impression de voir un événement se dérouler au ralenti ou en accéléré, c'est très certainement en raison de son état mental. Sous l'effet de l'adrénaline, le cerveau va se retrouver surstimulé, et va probablement traiter plus rapidement les informations, d'où l'impression de ralenti. Au contraire, une personne déprimée (ça m'est arrivé) aura un cerveau au point mort, et traitera les informations à la traîne (et se prendra le ballon du frangin en pleine figure). Quant aux animaux, l'explication est simple. C'est une question de prédation. Les pachydermes comme l'éléphant n'ont aucun prédateur et n'ont donc pas besoin de réflexes fulgurants, au contraire des colibris qui sont plutôt rapides.
Toutefois, il y a des limites à la vitesse de transmission des signaux nerveux. Je ne les connais pas avec exactitude, mais je peux déjà dire qu'un stimulus met une demi-seconde minimum pour parvenir au cerveau. Il est donc illusoire d'espérer réagir plus vite. Mais il est quand même possible de s'entraîner afin de raccourcir le traitement des informations. C'est ce que fait une personne qui s'entraîne aux arts martiaux. A force de pratiquer, elle s'affranchit de la réflexion qu'un novice aura besoin sur la manière de bloquer une attaque.

électron unique
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 13/06/2014
Age : 31
Localisation : Paris et le monde quantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par CaroDe le Lun 21 Juil 2014 - 22:14

Bonsoir,
Moi non plus je ne suis pas du tout musicienne mais je fais quand même un lien, je trouve qu'on "entend" le temps. ça n'a rien à voir avec la musique, mais chez moi la sensation du temps qui passe c'est par l'ouïe que ça passe.
Les moments où le temps "s'est arrêté" comme on dit, où il ne s'est passé que quelques secondes et que j'ai l'impression d'avoir vécu de longues minutes, j'en ai eu deux, et je pensais que c'était lié à l'adrénaline, et donc au rythme cardiaque peut-être? Ces moments ont été
- quand ma soeur a cassé le beurrier de ma mère
- quand une personne est décédé devant nous d'une crise cardiaque.
dans les deux cas je suis restée très lucide, alerte, et d'ailleurs la seule à être capable de gérer (oui dans le premier cas aussi ça a été la crise). Et dans ces deux cas les sons étaient trèèèèès différents, un peu étouffés, en tous cas plus arrondis, moins perçants, alors que les autres détails, eux, sont super précis.
Mais ça arrive aussi quand je suis assise devant la mer ou dans un champ ou dans mon canap à rien faire : il s'est passé 10 mn et j'ai la sensation d 'être là depuis des heures, et l'univers sonore s'est engourdi, brouillé alors que tout le reste est d'une netteté parfaite.

Thingfish ça n'aide sûrement pas beaucoup ta réflexion...

C'est dingue ce truc de 3h du matin! Mégalopin, cela voudrait dire qu'on sentirait la gravité de Vénus sur notre organisme ou la dégravité relative de la terre à l'apparition de vénus, un truc du genre? Génial!

CaroDe
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 10/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Mégalopin le Mar 22 Juil 2014 - 3:46

CaroDe a écrit: C'est dingue ce truc de 3h du matin! Mégalopin, cela voudrait dire qu'on sentirait la gravité de Vénus sur notre organisme ou la dégravité relative de la terre à l'apparition de vénus, un truc du genre? Génial!

 C'est quoi cette histoire de gravité et de Vénus?  Shocked 

J'ai juste dit qu'en médecine chinoise 3heures du mat c'est l'heure du foie:
il s'agit donc bien d'une histoire de transit mais il n'est pas planétaire

Si tu veux en savoir plus http://holisticattitude.free.fr/wordpress/?page_id=1196

Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4087
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Sciberâne le Ven 13 Mar 2015 - 5:58

Bon j'ai une Tite expérience à vous faire faire. Je l'ai peu être râté dans le fil.
Expérience toute simple, celle de l'horloge avec l'aiguille qui tourne sans la saccade des secondes  ( mouvement lisse, c'est juste plus facile). Alors ont devrait être seul et en silence (optionnelle dépend de vous), regarder l'aiguille concentrez vous et faite la ralentir ( plus facile )  ensuite sur cette vibe retourner à la perception normal pour ensuite l'accélérer (plus difficile mais avec quelque essais vous devriez y parvenir).
Qu'en dites-vous? Si vous pratiquez un peu vous pourrez agir plus rapidement et prolonger les "moments" de ralentissement lors d'urgence (adrénaline) et les "moments" réflexes pourrons également être  mieux contrôlé (genre éviter de se frapper pour attraper quelque chose qui tombe soudainement ou encore ne pas attraper quelque chose de dangereux).

Certains d'entre-vous aviez déjà esseillé, alors est-ce que vous trouvez que cette entraînement à améliorer quelque chose en vous?

Sciberâne
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 37
Localisation : Baie des chaleur, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Mégalopin le Ven 13 Mar 2015 - 11:07

Sciberâne a écrit: Certains d'entre-vous aviez déjà essayé, alors est-ce que vous trouvez que cet entraînement à amélioré quelque chose en vous?



Un essai n'est pas un entrainement
C'est juste l'ouverture à des possibles

Changer demande du temps et une pratique journalière
Il vaut mieux en ce cas savoir dans quoi l'on s'embarque

Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4087
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Sciberâne le Ven 13 Mar 2015 - 18:26

@Mégalopin J'avais pas quantifier le nombre d'essai requis car variable d'une personne à l'autre. Mais une fois que l'on reussi le va et vien rapide lent <>lent rapide, je crois que une amélioration peut être ressentie. Enfin, c'est la question que je pose.

Sciberâne
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 37
Localisation : Baie des chaleur, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par LeDim le Ven 13 Mar 2015 - 22:15

Notre perception du temps est justement, ... une perception. Ça n'est donc qu'une interprétation instantanée de notre cerveau et qui n'existe qu'en lui à l'instant où on y pense (mais le présent existe-t-il ou vit-on dans le passé ?).

Il y a évidemment beaucoup de psychologie là derrière, mais cette psychologie déclenche des réactions physiologiques bien réelles. Ainsi, quand on a peur (état psychologique), le cerveau nous met en configuration combat-fuite en commandant la sécrétion d'hormones par exemple. Concernant cet exemple particulier, j'ai lu que certaines d'entre elles mettaient le cerveau en état d'hypervigilance et qu'on percevait plus de choses à la seconde. Donc, virtuellement, le temps ralentit pour nous.

Mon avis (sans filet) est que, effectivement, notre état physiologique influence beaucoup notre perception du temps.


PS: <ma vie>je suis également batteur et je percois nettement que, certains jours, des morceaux traditionnellement rapides ne me semblent pas si rapides que ça. Dans ces cas là, j'ai souvent la sensation nette de "tourner plus vite", physiquement et dans ma tête. </ma vie>

LeDim
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 02/03/2014
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par ErikFromFrance le Sam 14 Mar 2015 - 3:28

LeDim a écrit:Il y a évidemment beaucoup de psychologie là derrière, mais cette psychologie déclenche des réactions physiologiques bien réelles. Ainsi, quand on a peur (état psychologique), le cerveau nous met en configuration combat-fuite en commandant la sécrétion d'hormones par exemple. Concernant cet exemple particulier, j'ai lu que certaines d'entre elles mettaient le cerveau en état d'hypervigilance et qu'on percevait plus de choses à la seconde. Donc, virtuellement, le temps ralentit pour nous.
Des expériences ont déjà testé ceci et c'est un mythe. Ce n'est pas la perception temporelle qui est modifiée mais l'intensité du souvenir de l'événement qui donne à celui qui l'a vécu l'illusion de l'avoir vécu au ralenti.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Sciberâne le Sam 14 Mar 2015 - 4:46

@Erik quelles expériences?

Moi quand je vie un évènement au ralentie, c'est durant l'évènement que je me rend contre que je le vie et que tout ce passe plus lentement et que je peu faire plus d'action (réflexion et agir) consciente en un cours laps de temps, qui me permet de me sortir d'une situation à risque par exemple.

Sciberâne
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 37
Localisation : Baie des chaleur, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par LeDim le Sam 14 Mar 2015 - 6:25

ErikFromFrance a écrit:
Des expériences ont déjà testé ceci et c'est un mythe. Ce n'est pas la perception temporelle qui est modifiée mais l'intensité du souvenir de l'événement qui donne à celui qui l'a vécu l'illusion de l'avoir vécu au ralenti.

Ca ne m'étonne pas. Notre cerveau nous simplifie souvent le monde et ça nous dissimule la vrai nature de ce qui se produit.

On touche ici a deux sujets que je trouve passionnant: nos perceptions et comment elles influencent notre appréhension du monde et, bien sûr, le temps. Concernant ce dernier sujet, je me souviens, par exemple, de conférences filmées d'Étienne Klein sur la question qui étaient vraiment bien (notamment https://www.youtube.com/watch?v=NDYIdBMLQR0)

Mais je m'éloigne sensiblement du sujet initial.

LeDim
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 02/03/2014
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par ErikFromFrance le Sam 14 Mar 2015 - 10:30

Sciberâne a écrit:@Erik quelles expériences?
CETTE expérience : http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0001295

Moi quand je vie un évènement au ralentie, c'est durant l'évènement que je me rend contre que je le vie et que tout ce passe plus lentement et que je peu faire plus d'action (réflexion et agir) consciente en un cours laps de temps, qui me permet de me sortir d'une situation à risque par exemple.
Précisément pas, comme l'explique l'expérience citée et mon commentaire précédent. C'est le pic d'adrénaline durant l'événement qui crée chez toi une intensité élevée de l'événement et un souvenir accru de l'événement lui donnant subjectivement l'apparence d'une expérience vécue au ralenti.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Invité le Sam 14 Mar 2015 - 14:26



Une subjectivité objectivement inter-subjectivable.

http://www.em-consulte.com/article/38054/article/origines-et-developpement-des-theories-d-horloge-i

Selon ce modèle, le comportement temporel provient de l'interaction entre l'horloge interne, des processus de stockage en mémoire et des processus de comparaison.


Avec l' apprentissage on modifie les processus et donc la perception (le "comportement temporel"), et après ce comportement temporel subjectif produit des actions observable intersubjectivement (musique, sport ...et je ne peut m' empecher de faire un lien avec cette histoire de cognition incarnée )  et c 'est ptet de la que vient le plaisir de l' auditeur/spectateur, dans ce saut dans la manière d'être dans le temps.

J' essaye de mettre des mots sur un ressenti, c'est pas une science exacte Smile

On avait deja eu une ébauche sur cette histoire ici : http://www.zebrascrossing.net/t18433-perception-du-temps (j' étais tombé sur la même étude sur le stress à l' époque, mais avec un analyse un peu différente)


Dernière édition par seïphys le Sam 14 Mar 2015 - 22:14, édité 5 fois (Raison : tentative de mise en mots avec source scientifique)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Mégalopin le Sam 14 Mar 2015 - 17:06

Sciberâne a écrit:@Mégalopin J'avais pas quantifier le nombre d'essais requis car variable d'une personne à l'autre. Mais une fois que l'on reussi le va et vient rapide lent <>lent rapide, je crois que une amélioration peut être ressentie. Enfin, c'est la question que je pose.

Une amélioration de quoi?




Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4087
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Sciberâne le Dim 15 Mar 2015 - 4:46

@Mégalopin

Sciberâne a écrit: Si vous pratiquez un peu vous pourrez agir plus rapidement et prolonger les "moments" de ralentissement lors d'urgence (adrénaline) et les "moments" réflexes pourrons également être  mieux contrôlé (genre éviter de se frapper pour attraper quelque chose qui tombe soudainement ou encore ne pas attraper quelque chose de dangereux, etc...).

De ça... Je voulais savoir si du monde c'était pratiqué et avais noté une amélioration?

Sciberâne
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 18/02/2015
Age : 37
Localisation : Baie des chaleur, Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Stauk le Dim 15 Mar 2015 - 9:58

Un camarade de lycée m'a raconté que pendant (je ne sais pas quelle guerre, la seconde mondiale peut être) certains pilotes avaient le temps de compter les rivets sur la carlingue de l'avion ennemi, dans le cadre d'une perception altérée du temps. Il adorait les avions, il y en a avait partout dans sur les murs de sa chambre, avec des maquettes et autres.

Il avait ajouté (il me semble) qu'à la suite de ça, une fois le combat passé, un temps de récupération important était nécessaire (migraines et autres).
Le souvenir date un peu, mais à creuser peut être.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Invité le Dim 15 Mar 2015 - 23:25

Bonjour Stauk,

Je ne vois pas bien comment on va pouvoir t'aider à creuser ton souvenir, à propos du souvenir de ton camarade  des souvenirs des pilotes du nombre de rivets sur la carlingue de l'avion ennemi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par licorneau le Lun 16 Mar 2015 - 21:52

Une piste, l’épilepsie.INSERM
Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale

Ce n'est pas flatteur l'hallucination, mais ça arrive, même aux meilleurs, la preuve :  ( Plein de smile )

j'ai déjà eu ce genre d’hallucinations par le passé. C'est troublant de vérité.  
J'avais 25 ans environs, et suite à différents malaises, j'ai passé des électroencéphalodingo. Il paraît que les aiguilles  sortaient du graphe, et traçaient sur les murs.
Après les examens, un médecin m'a même dit que j'avais une hyperexcitabilité du lobe droit. Pendant longtemps, j'ai cru avoir un pet au casque.
Il y a un an, un membre de ce forum m'a dit avoir participé à des tests. je n'en ai pas la certitude, mais je crois bien que c'était avec observation par IRM. Selon ses propos, dans certaines conditions, les images du cerveau des surdoués ressemblent  au cerveau d'une personne en crise d’épilepsie. Un sapin de Noël.

Pour ces hallucinations que j'ai eu,  ça a passé, je n'en ai plus eu depuis une bonne quinzaine d'années.

Ce n'est qu'une piste.



Début de citation.

L’épilepsie, une maladie multiforme

On appelle aujourd’hui épilepsie la récurrence spontanée de crises épileptiques qui résultent d’une décharge anormale et simultanée de milliers de neurones. Elle se propage dans le cerveau et produit des symptômes caractéristiques et variables selon l’origine cérébrale et la propagation.

Que se passe-t-il au niveau des neurones ?
Les diverses manifestations de la crise épileptique ont pour origine commune un fonctionnement anormal de certains neurones : ceux-ci sont hyperexcitables et synchronisent anormalement leur activité, ce qui provoque une décharge électrique excessive dans les réseaux neuronaux connectés.
On peut imaginer une sorte de "court-circuit" dans le fonctionnement cognitif et/ou le comportement du sujet.
Les raisons pour lesquelles les neurones se placent dans un tel état d’oscillation synchrone et pathologique sont encore imparfaitement connues.

Une décharge dans le cortex auditif ou visuel produira des hallucinations ou illusions auditives ou visuelles, dans le cortex olfactif ou gustatif des hallucinations olfactives ou gustatives (mauvaise odeur ou mauvais goût).

- Lorsqu’elle démarre dans des régions corticales dites "associatives" (qui traitent des informations à un niveau plus complexe), la crise peut engendrer des manifestations plus élaborées comme des sensations de lévitation, des hallucinations de musiques ou de scènes visuelles. ; Dans les régions d’un degré hiérarchique encore supérieur, des hallucinations de mémoire (déjà vu, déjà vécu, réminiscences de souvenirs) ou des productions de langage anormales (jargon) peuvent être produites.

Fin de citation

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Invité le Mar 17 Mar 2015 - 11:40

Les diverses manifestations de la crise épileptique ont pour origine commune un fonctionnement anormal de certains neurones : ceux-ci sont hyperexcitables et synchronisent anormalement leur activité, ce qui provoque une décharge électrique excessive dans les réseaux neuronaux connectés.

Comment appelle t-on une crise ou les neurones synchronisent normalement leur activité ?

Ce type hallucine grave et il arrive à le partager, surement que lui aussi aurait droit à une IRM en sapin de Noël, en tout cas ça doit bien décharger dans son cortex et dans son systême nerveux periphérique...et il doit avoir une perception du temps toute particulière durant son tour (au moins).



silent

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Mégalopin le Mar 17 Mar 2015 - 16:37

Sciberâne a écrit:
@Mégalopin
De ça... Je voulais savoir si du monde c'était pratiqué et avais noté une amélioration?
Sciberâne a écrit:@Mégalopin
Sciberâne a écrit: Si vous pratiquez un peu vous pourrez etc...
De ça... Je voulais savoir si du monde c'était pratiqué et avais noté une amélioration?

J"ignore les effets d'une pratique quotidienne et à haute dose de ton exercice (seule façon pour toi de voir ensuite en quoi ça t'a changé. Comme tu n'en connais pas les modalités c'est dangereux... enfin, je me le ferais pas à moi

Tous ces phénomènes ont été observés, expérimentés sous toutes les coutures depuis les débuts de l'humanité. Le chamanisme est une voie difficile, les chemins des yogas sont plus accessibles à une démarche occidentale.

Pour s'améliorer il y a des milliers de chemins mieux balisés, accessibles au quotidien, transformant des endroits de toi-même, comme l'illustre la vidéo postée par seiphys.

Ce qui mofifie la perception du temps, c'est la profondeur du réflexe. Un état psychique particulier peut lui être associé, mais il n'est pas la source, plutôt l'effet

Compter une dizaine d'années de pratique quotidienne pour atteindre la zône "réflexe"

Spoiler:

Une curiosité en passant:
la zône réflexe d'un batteur de rock est obtenue plus rapidement  Dent pétée

Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4087
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Mégalopin le Mar 17 Mar 2015 - 17:14

seïphys a écrit:
Ce type hallucine grave et il arrive à le partager, surement que lui aussi aurait droit à une IRM en sapin de Noël, en tout cas ça doit bien décharger dans son cortex et dans son systême nerveux periphérique...et il doit avoir une perception du temps toute particulière durant son tour (au moins)

@seiphys:

Ouah, y'a du TPO dans l'air !! Basketball

Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4087
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Tibidou le Sam 9 Avr 2016 - 15:54

Je n'ai pas lu tous les posts (vous m'excuserez), mais j'ai déjà vécu quelque chose de semblable (la sensation de sentir le tempo au ralenti) mais en mode visuel. J'étais aussi dans mon lit avec la fièvre, et j'avais l'impression que la pièce changeait de dimension. Ou debout, que moi, je changeais de dimension (plus petite ou plus grande). C'est très troublant; je suppose que c'est quelque chose du même ordre.

Tibidou
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 09/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Mordin Solus le Mar 12 Avr 2016 - 21:32

Moi non plus je n'ai pas lu tous ces postes (sûrement très intéressants Wink ).
Personnellement, j'ai l'impression que le tempo d'une musique est beaucoup plus accélérée lorsque je termine ma journée (le soir en gros, quand je suis un peu plus fatigué).
Je pensais que c'était le cas pour tout le monde, mais cet article m'a fais douter sur la véracité de cette hypothèse. Car après tout, notre perception influe énormément dans ce cas là!
Faut dire aussi, je me pensais comme neurotypique quand je me suis aperçu de cela xD!

Mordin Solus
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 11/04/2016
Age : 17
Localisation : Sur'Kesh

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum