Expérience saisissante sur la perception du temps

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par thingfish le Dim 19 Jan 2014 - 11:42

Bonjour.

J'ouvre un topic pour faire part d'une chose surprenante dont je viens de faire l'expérience. J'ai toujours été fasciné par le temps et la perception que nous avons de cette notion. Dans ma pratique de la musique c'est mon obsession numéro un, j'ai même choisi ce sujet pour mon mémoire de fin d'études. Bref, j'explique brièvement le contexte de cette expérience. Il se trouve que j'ai chopé la grippe, et que par conséquent j'ai de la fièvre (beaucoup je crois). Et tout à l'heure, j'ai écouté un de mes albums de chevet, et j'ai remarqué quelque chose de vraiment étrange. La musique avait un tempo beaucoup plus lent que d'habitude. C'était vraiment flagrant au point que j'aie du vérifier si mon lecteur n'avait pas une option bizarre d'enclenchée pour lire la musique au ralenti. Mais ce n'étais pas le cas, j'ai fait l'expérience du fait que notre température corporelle influe vraisemblablement la perception du temps par notre cerveau, comme le présume également cet article: http://lapsco.univ-bpclermont.fr/sites/droit-volet/files/2011/01/Pour-le-science-2005.pdf

Bon, je ne suis pas sur que cela passionne tout le monde, mais en ce qui me concerne, je suis vraiment étonné par cette découverte!

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Invité le Dim 19 Jan 2014 - 12:38

Bonjour,
Je suis toute nouvelle sur le forum et non « zébro-testée » (mais c’est prévu, je recherche un psychologue qui puisse me faire passer le WAIS). L’expérience que je livre ici est donc à prendre comme celle d’une personne potentiellement « normo-pensante », en l’absence pour le moment, d’une preuve démontrant le contraire. Cela étant, je souffre d’une légère dyslexie et mes aventures introspectives à la recherche de sens, m’ont conduite à de nombreuses lectures pour atterrir finalement ici, il y a peu de temps, sur le forum !
Tout cela pour dire qu’effectivement, j’ai ressenti à plusieurs reprises cette sensation de « ralenti », comme si les éléments de l’environnement se trouvaient étrangement « suspendus dans l'air » alors que je traversais la rue ou que je me trouvais à la terrasse d’un café avec des amis. J’en ai fait l’expérience pas plus tard que la semaine dernière alors que je rejoignais la station de métro la plus proche en sortant du boulot.  Shocked 
Bizarre, bizarre, en effet.  scratch 
C’est pourquoi ton expérience m’interpelle. Je n’étais pas spécialement fiévreuse avec une grippe terrible. A noter cependant que la température corporelle féminine varie significativement pendant le cycle menstruel (pardonne-moi pour cette parenthèse sur la biomécanique féminine ! LOL.). Mais j’ai considéré que cela pouvait être dû à la dyslexie et à la fatigue ! Je vais donc lire attentivement cet article que tu nous proposes, lequel va peut-être apporter de l’eau à mon/notre moulin pour mieux comprendre qui nous sommes.
Merci !  Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Arizona782 le Dim 19 Jan 2014 - 13:56

Hello je suis batteur donc le temps, c'est mon truc!

J'ai remarqué que le tempo influence énormément l'état émotionnel de la personne. Alors banalement, on va dire que un morceau métal va te mettre les nerfs dans tous les sens et décupler ta rage, nervosité, colère, énergie ...

Avec le psychédélisme surtout (il y a une sacré recherche derrière), certains morceaux sont posés et lents pour que ton cerveau s'apaise et s'ouvre paisiblement à d'autres sphères, plus intimes.

Tu oublies aussi les basses qui te transpercent l'âme et te noient Le tempo c'est bien beau mais c'est le combiné basse-percussif qui te font la base de la mélodie et peuvent te procurer certaines sensations, des trips.

Exemples: Heroïn du Velvet, observe comment ils jouent sur les percussions graves, presque tribales, la guitare torturée et la voix perdue de Lou pour la dimension psychédélique et les violons déchirés qui arrachent le voile de la perception à la fin, bousculant nos sens. Le temps ici est parfois accéléré, parfois ralenti, la musique est une vague, nos émotions sont ballotées.

Un autre, The end des doors. Un grand classique. Musique fortement influencé par le spiritisme hindou et la cithare, Jim qui chante son poème oedipien comme un demeuré, les percussions très bien choisies, regarde le moment où pour la première fois il s'arrête de chanter et laisse place aux musiciens. La batterie nous renvoie à nos instincts primitifs, parfois proche de la rupture nos cerveau monte et descends sur les vagues du temps. Le tout sublimé par la nappe mélodique de Ray et l'accompagnement de Robby à la guitare.
Puis tu vois la jungle, le bateau, ton esprit s'embrasse tu es sorti de ton corps. Une sacré expérience extra sensorielle, et c'est le tempo qui régule notre voyage.

C'est quoi ton album au fait?

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par thingfish le Dim 19 Jan 2014 - 14:03

En fait ce dont je parlais, ce n'a pas vraiment de rapport avec l'esthétique musicale, mais plus en rapport au fonctionnement physiologique du cerveau et aux paramètres qui conditionne notre perception du temps. La musique dans tout ça, c'est simplement ce qui m'a permis de remarquer de manière très flagrante que je ne percevais pas le tempo de la même manière que d'habitude avec 40 de fièvre, puisqu'en écoutant un album que je connaissais bien, j'avais clairement l'impression que les morceaux étaient plus lents que d'habitude. Mais mon post initial n'avait strictement rien à voir avec des considérations esthétiques ou même musicales.

L'album en question c'était Black Radio de Robert Glasper, mais encore une fois ça n'a pas vraiment d'importance.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Philin (varna) le Dim 19 Jan 2014 - 14:07

thingfish,
Il n'y a rien d'extraordinaire à cela : nos organes sensoriels fonctionnent selon un certain rythme nerveux (l'expérience du stroboscope montre une discontinuité à laquelle pallie le 28 images/seconde par exemple). Or quand nous sommes fatigués ou fiévreux, ce rythme de perception s'altère. Et notre perception alors s'en ressent. L'oreille absolue (qui t'a fait soupçonner un défaut technique dans tes appareils) s'en trouve relativisée par la biologie nerveuse ...
La fatigue est une des hantises des accordeurs ... Smile
A part ça, as-tu déjà songé (en musique) à t'imprégner d'un Temps qui serait fixe et "devant" lequel nous (et nos rythmes) seuls défilerions ?

Philin (varna)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 780
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par thingfish le Dim 19 Jan 2014 - 14:15

Oui c'est logique que la fatigue altère notre perception, étant insomniaque, j'en fais souvent les frais... Mais la plupart du temps on a pas forcément conscience de cette altération sur le moment. En répétition, lorsque je suis fatigué, il arrive qu'on me fasse remarquer que je ne suis pas super calé rythmiquement. Mais là, vraiment, j'ai trouvé ça flagrant à l'écoute.

Par contre, je ne comprend pas le rapport avec l'oreille absolue, notion relative à la perception des fréquences et non de l'écoulement du temps (même si on peut toujours considérer que la fréquence est une donné temporelle, il ne s'agit pas de durée, c'est une notion différente du tempo, qui est ici mis en cause). Par ailleurs qu'entends tu par "temps qui serait fixe"? J'ai du mal à comprendre ta dernière question.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Arizona782 le Dim 19 Jan 2014 - 14:20

Arf oui thingfish, il est vrai je considère surtout le style musical et son impact sur le cerveau et l'organisme.

Cependant et je l'implicitais dans mon message, le tempo influence ta perception selon ton état physiologique / émotionnel.

Je veux dire là, je suis zen et l'esprit qui carbure grâce à de la musique indie que j'écoute depuis tout à l'heure (donc il est vrai là c'est la considération esthétique) Mais le fait d'être posé, stone presque et vide, me donne l'impression que, en effet, le tempo est plis posé, est différent que si je l'écoute dans un autre état émotionnel / physiologique.

Dès fois quand je me mets derrière l'instrument, si je suis très nerveux et surexcité, je vais voir un morceau de Hard rock qui normalement tape bien et au tempo assez sympa (genre Whole lotta Rosie de ACDC) comme mou et faible, que les choses coulent lentement et paraisseusement. Un morceau métal qui tape plus et au tempo plus élevé s'accordera avec mon état émotionnel et me paraîtra plus bourrin, speed et nerveux que si je l'écoute calmement (et le morceau m'agaçera).

Perception du tempo et esthétisme mélodique sont pour moi, intimement liés. Mais je vois ce que tu veux dire!

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par thingfish le Dim 19 Jan 2014 - 14:31

Ce que je voulais dire c'est que j'aurais écouté n'importe quelle musique que je connais bien, j'aurais fait le même constat. C'est mon boulot de ressentir le tempo, quel que soit le style ou l'esthétique, un tempo c'est un tempo. Ce qui fait qu'on le ressent plus ou moins énergique, c'est encore autre chose, c'est le groove, déterminé par le placement effectif de la rythmique par rapport au battement théorique du tempo. C'est pour ça qu'effectivement, un morceau de reggae aura l'air plus posé qu'un morceau de funk de tempo équivalent, parce que dans le premier cas, le groove reggae est au fond du temps, alors qu'en funk il est généralement un peu devant. Mais tout ça c'est du conditionnement du cerveau par la musique, c'est un autre sujet, même si il est passionnant également. Ce que je ressens là quand j'écoute un morceau que je connais, quel qu'il soit, c'est que je suis interloqué par mon ressenti du tempo, et je pense que ça a plus à voir avec ma perception globale des durées que simplement du lien entre musique et cognition. La musique c'est juste ce qui m'a permis de faire ce constat, mais dans l'article que j'ai posté, le neurologue qui avait fait cette expérience avait travaillé sur la faculté à compter des secondes pendant une minute, donc rien à voir avec la musique.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Quelques observations ...

Message par Christelle le Dim 19 Jan 2014 - 14:35

thingfish a écrit: j'ai fait l'expérience du fait que notre température corporelle influe vraisemblablement la perception du temps par notre cerveau, comme le présume également cet article: http://lapsco.univ-bpclermont.fr/sites/droit-volet/files/2011/01/Pour-le-science-2005.pdf

Mon médecin de famille (bien zébré) disait qu'un peu de fièvre c'était très bon si on avait des révisions à faire, car il disait que le cerveau est plus efficient à une température plus élevée.

De même, il est noté que les enfants ont une perception du temps plus lente et qu'une journée d'école est totalement interminable pour un enfant de deux ans. J'en ai d'ailleurs un souvenir net. Plus on avance en âge et plus la perception du temps paraît rapide ...

Christelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 893
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par thingfish le Dim 19 Jan 2014 - 14:39

Oui c'est vrai, je me suis déjà fait cette réflexion sur la perception du temps par rapport à l'age. C'est vrai que quand on était petits on avait l'impression qu'une journée d'école durait une éternité. Je ne sais pas à quoi cela est dû, ni sur ce que ça peut nous apprendre sur la nature même du temps. Je me suis aussi demandé ce qu'il en était pour les animaux, en imaginant tout un tas de théories... C'est quand même un sujet très mal connu mine de rien.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Christelle le Dim 19 Jan 2014 - 15:08

Mon idée (peut-être tout à fait farfelue) est que les battements du cœur ont une incidence sur la perception du temps, et donc plus un animal est petit, plus son cœur l'est. Un petit cœur bat également plus vite.
Ce qui m'a fait avoir cette idée, c'était un reportage animalier sur les musaraignes : elle s'affairent tellement rapidement qu'on a l'impression que le film est passé à une vitesse plus rapide ...

Christelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 893
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par thingfish le Dim 19 Jan 2014 - 15:12

C'est marrant, je me suis imaginé exactement la même théorie! Avec la même considération sur les musaraignes! Mais bon, ce n'est qu'une théorie, ça m'étonnerait beaucoup que ce soit aussi simple en réalité.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Christelle le Dim 19 Jan 2014 - 17:12

Marrant en effet ... j'ai pas osé lui donner le nom de théorie !

Christelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 893
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par thingfish le Dim 19 Jan 2014 - 17:13

Pourquoi cela?

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par JCVD le Dim 19 Jan 2014 - 17:19

thingfish a écrit:Bonjour.

J'ouvre un topic pour faire part d'une chose surprenante dont je viens de faire l'expérience. J'ai toujours été fasciné par le temps et la perception que nous avons de cette notion. Dans ma pratique de la musique c'est mon obsession numéro un, j'ai même choisi ce sujet pour mon mémoire de fin d'études. Bref, j'explique brièvement le contexte de cette expérience. Il se trouve que j'ai chopé la grippe, et que par conséquent j'ai de la fièvre (beaucoup je crois). Et tout à l'heure, j'ai écouté un de mes albums de chevet, et j'ai remarqué quelque chose de vraiment étrange. La musique avait un tempo beaucoup plus lent que d'habitude. C'était vraiment flagrant au point que j'aie du vérifier si mon lecteur n'avait pas une option bizarre d'enclenchée pour lire la musique au ralenti. Mais ce n'étais pas le cas, j'ai fait l'expérience du fait que notre température corporelle influe vraisemblablement la perception du temps par notre cerveau, comme le présume également cet article: http://lapsco.univ-bpclermont.fr/sites/droit-volet/files/2011/01/Pour-le-science-2005.pdf

Bon, je ne suis pas sur que cela passionne tout le monde, mais en ce qui me concerne, je suis vraiment étonné par cette découverte!

Salut mec.
C'est évident.
Tempo lié à notre physique du moment.Fatigue. Excitation. Pire : alcool ou stups.
Oreille absolue aussi varie en fonction de la pression atmo ou de ton propre état ex: enrhumé ; pire : accidenté ou déprimé (expérience perse confirmée par profs solfèges CA/agreg).

Bien à toi,

Prince JCVD THQI LGBT de la NSA des WASP du collier de la Reine des Bouchoux

JCVD
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3973
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par thingfish le Dim 19 Jan 2014 - 17:36

Mais pourquoi vous faites tous un lien entre l'oreille et la perception du temps? Moi je ne vois pas ce qu'il y a d'évident dans le fait que la température interne du corps influence de façon perceptible l'horloge interne. Cela semble évident avec l'alcool et les autres stupéfiants, mais toujours rétrospectivement, et non sur la conscience instantanée du temps, ce qui va aussi dans le sens que ces substances influencent aussi notre mémoire. J'ai déjà écouté et joué de la musique sous l'effet de la fatigue, de la déprime, de l'alcool, du cannabis, mais jamais encore je n'avais à ce point ressenti cela. D'autant que pour être souvent amené à jouer professionnellement dans des conditions très variées, en pratique on arrive presque toujours (pas avec sous l'emprise de l'alcool, mais on en a peu conscience sur l'instant), à se mettre en condition et à faire en sorte de maîtriser notre perception du temps pour en jouer. La fatigue, l'excitation ou n'importe quel état de l'humeur, ce sont des ensembles de paramètres somme toutes pas aussi objectifs qu'une donnée biologique mesurable et quantifiable, c'est pourquoi il est facile d'en parler mais en même temps difficile d'en tirer des conclusions.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par zebravalia le Jeu 23 Jan 2014 - 0:57

...


Dernière édition par zebravalia le Ven 6 Mai 2016 - 16:38, édité 1 fois

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par nyota le Jeu 23 Jan 2014 - 18:06

Bonsoir
La première fois que j'ai eu une expérience saisissante sur la perception du temps, comme le dit thingfish, j'avais 8 ans. J'étais monté sur le gros poteau du portail devant la maison, j'étais assis quand je me suis senti basculer en avant (le sommet était pointu, inconfortable). J'ai mis les poignets en avant, pour me recevoir sur le ciment en bas plein de gravier. Et je suis tombé au ralenti. J'ai vu le sol se rapprocher tout doucement, vraiment doucement, et je me suis reçu sur les genoux et les poignets. Une douleur pendant quelques heures aux poignets, des gravillons enfoncés dans le gras des paumes, mais pas vraiment de mal.
Il y a quelques années, j'ai sauté d'un pont à l'élastique, sur 111 m selon la pub, mais je n'ai pas pensé à déclencher ce phénomène. C'est passé à l'allure "normale".
Je vais faire une digression sur la perception de la lumière : si vous regardez droit devant vous, mais en vous concentrant sur la vision périphérique et que justement sur le côté il y a une forte lumière, comme une lampe, ou le soleil, vous verrez cette lumière par flash réguliers. Mon idée est que la zone extrême de la vision périphérique a des neurones qui captent à beaucoup moins que 50 Hz, en prenant une photo toutes les secondes (mettons, ou 1/2 seconde). Je crois que j'utilise cette perception pour savoir l'heure, et surtout où en est le soleil. Je suis très rarement surpris par le temps qui passe, il faut que je sois dans un autre état de conscience (avoir bu par exemple). Si je me réveille la nuit, j'"écoute" la nuit, et je sais quelle heure il est.
J'en reviens au temps : il passe lentement pour moi, mais ça veut dire qu'il passe au rythme du soleil, du couple terre-soleil. Je crois que lorsque le temps passe plus lentement que d'habitude, comme thingfish et sa fièvre, c'est que le cerveau emploie plus de circuits de neurones que d'habitude, tourne à haut régime, et donc les circuits qui sont liés à cette perception de l'espace-temps (la lumière du soleil qui se déplace au cours du jour).
Je pense aussi que les oiseaux, les animaux, utilisent ce circuit périphérique pour voir le soleil et sentir l'espace-temps : les zèbres (les vrais), les gnous se mettent tous en branle à 3 h du matin, au lever de l'étoile de Vénus : je l'ai vu de mes yeux.
Je suis peut-être un zèbre parmi les zèbres, je ne sais pas, ou un zèbre de mer, mais je ne sais jamais quoi dire quand on me dit qu'avec l'âge le temps passe plus vite. Pas pour moi, je pense, mais qui s'en soucie ? (ça viendra avec l'âge). On me dit aussi une année c'est vite passé, je ne sais pas quoi répondre. Déjà dix jours que je me suis inscrit sur ce forum, et il s'est passé tant de choses, j'ai revu tant de scènes où mes parents me traitaient de crétin parce qu'un psy leur avait dit que j'étais zèbre, ou ces gens rencontrés au hasard du chemin qui parlaient de surdoué en me voyant ... sans que je l’accepte, c'est à dire que j'ai préféré ne pas l'entendre et l'oublier pour me faire accepter parmi les non-zèbres. J'ai perçu tant de personnalités différentes à travers les messages, j'ai senti tant d'acceptations que ça me paraît durer depuis plusieurs mois ...
Voilà pour les éléments que je peux apporter. Faites ce test de la lumière, et dites-moi comment vous pouvez l’appliquer à la musique si c'est possible.

nyota
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 60
Localisation : Mayotte

http://www.nyota.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par zebravalia le Ven 24 Jan 2014 - 23:01

@ nyota
qu'y a-t-il de spécifique dans l'espace-temps à 3h du matin ? car je me réveille souvent la nuit à 3h du matin. je pensais que c'était lié à un déficit en mélatonine.

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Mégalopin le Sam 25 Jan 2014 - 7:59

zebravalia a écrit:
qu'y a-t-il de spécifique dans l'espace-temps à 3h du matin ? car je me réveille souvent la nuit à 3h du matin. je pensais que c'était lié à un déficit en mélatonine.

Etonnant, hein? J'ai découvert ça voici quelques années, ça m'a intrigué
En médecine chinoise c'est l'heure du foie (pourquoi je n'en sais rien, mais c'est le cas) et s'il est encrassé son activité nuit au sommeil (déclenche un éveil)


Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Mégalopin le Sam 25 Jan 2014 - 8:14

thingfish a écrit: j'ai fait l'expérience du fait que notre température corporelle influe vraisemblablement la perception du temps par notre cerveau

Ca peut toujours servir en orchestre: "ben oui, le tempo a bougé, normal, j'ai de la fièvre"  Razz 



Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Philin (varna) le Sam 25 Jan 2014 - 8:24

Mégalopin a écrit:
thingfish a écrit: j'ai fait l'expérience du fait que notre température corporelle influe vraisemblablement la perception du temps par notre cerveau  

Ca peut toujours servir en orchestre: "ben oui, le tempo a bougé, normal, j'ai de la fièvre"  Razz 



Trois ... quatre .. ! Euh non, j'ai 38.5 ! Smile

Philin (varna)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 780
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 58
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par nyota le Sam 25 Jan 2014 - 15:51

Bonjour
Zebravalia a écrit:et soudain tout se ralentit et on sait exactement ce que vont faire les gens autour de soi, ce qu'ils vont dire, ce genre de choses quelques secondes avant qu'ils le fassent, ça ne vous est jamais arrivé ?
Oui, cela m'arrive. Prends encore la vision : il y a 9/10e des fibres du nerf optique qui passent par le circuit "classique", celui que l'on dessine lorsque l'on représente le nerf optique. Et 1/10e (je ne l'ai pas lu dans n'importe quoi, dans des bouquins de psychophysiologie, et je le ressens) par le haut de la tête, au-dessus, beaucoup plus rapidement, dans les zones qui sont au-dessus des zones frontales (les aires d'association, la cognition) et des aires de Broca et Wernicke (c'est à dire la parole). En plus simple, une partie de notre perception passe très rapidement par dessus, dans des circuits qui sont donc au-dessus de la connaissance que l'on peut exprimer.
Tu vois donc quelque chose et à une très grande vitesse tu le perçois dans ton cerveau, derrière (aires visuelles) et tu vois arriver l'image principale avec un train de retard : une impression de déjà vu. En plus un cerveau de zèbre aura déjà analysé et tiré des tas de plans possibles de futur et on aura donc cette impression que l'on a déjà vécu ça. Cela peut aussi arriver que l'on a une impression similaire due à une analogie, disons que la scène a les mêmes masses et couleurs qu'une scène vécue il y a longtemps, et l'on a donc l'impression que l'on a déjà vécu cette scène. Par masses et couleurs, j'entends que le type devant toi a la même corpulence et attitude que le type d'autrefois, les couleurs ce sont les mêmes sons, luminosité, odeurs ...
J'ai parlé de ces neurones qui fonctionnent au ralenti à la périphérie de la vision. Je crois que ces circuits existent dans toutes les sensations, et donc dans la perception du temps. Depuis que je communique avec ce forum, voici même pas deux semaines, j'ai accepté de pouvoir me montrer zèbre. Et le temps s'écoule encore moins vite qu'avant, il glisse comme du sable liquide autour de moi et en moi, c'est d'une jouissance mystique.
Zebravalia a écrit:qu'y a-t-il de spécifique dans l'espace-temps à 3h du matin ? car je me réveille souvent la nuit à 3h du matin. je pensais que c'était lié à un déficit en mélatonine.
La mélatonine serait en déficit si tu n'arrivais pas à t'endormir : du café à 17 h, lorsque la mélatonine commence à être sécrétée, ou regarder des écrans d’ordinateur longtemps le soir, sans baisser la luminosité la nuit (la lumière stimule l'hypophyse, ce qui gêne la sécrétion de mélatonine).
Voici ce que je perçois à 3 h du matin : prends la Terre, et imagine-là éclairée d'un côté et pas de l'autre. Ø' A gauche sur le dessin, le côté éclairé par le soleil. En bas du point que j'ai mis, il est trois heures du matin, l'aube sera dans deux heures et demie à peu près (sous mes tropiques). Ce que je ressens, c'est qu'à ce moment je sens que l'on va vers le jour. Dans les ondes de la nuit, on a "tourné", on va vers l'aube. Si tu prends une courbe de Gauss, on n'est plus dans le gros de la cloche, on va vers les bords, vers autre chose. Et je crois que c'est ça aussi que ressentent les gnous, les zèbres (les vrais), lorsqu'ils se mettent en route : la nuit est derrière.
Pour ce qui est du métal sur la colonne, je t'envoie un message privé.
A bientôt

nyota
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 60
Localisation : Mayotte

http://www.nyota.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par zebravalia le Sam 25 Jan 2014 - 17:22

...


Dernière édition par zebravalia le Ven 6 Mai 2016 - 16:40, édité 1 fois

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par zebravalia le Sam 25 Jan 2014 - 17:44

merci megalopin, je crois que tu as raison car j'ai fait une cure de chardon-marie qui nettoie le foie et je ne me réveille plus la nuit.

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Expérience saisissante sur la perception du temps

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum