Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par nyota le Dim 19 Jan 2014 - 10:25

Bonjour
Je fais une deuxième présentation, mais que l'on se rassure, il n'y en aura pas de troisième.
AVIS AU PETIT CHAPERON RAYE : le chemin pour arriver au sujet est long, il fait des détours mais ces digressions sont très jolies et agréables (NDA).

Je me suis donc présenté le mardi dernier : un accueil si chaleureux qu'il m'a permis d'avancer encore plus vite dans mon acceptation de moi-même, et de comprendre comment je devais commencer le livre dont j'ai parlé dans ma présentation.
http://www.zebrascrossing.net/t14526-zebre-isole#604192
J'ai répondu aux questions posées dans ce fil : et plus aucune réponse, comme si le message avait été rayé de la zébrure du globe ... je veux dire raté de la marbrure du lobe ... enfin bref comme s'il n'était plus là.
J'ai regardé beaucoup de fils de discussion, comme Combien de langues parlez-vous ? par exemple, et le sujet s'est arrêté. Si je réponds à Bapak-badak, par exemple, est-ce que ce sera lu ou le sujet est enterré ? (badaknya memang ada goresan-goresan ?. Et si je relance le sujet sur les langues, est-ce qu'il y aura quelqu'un pour dire : le sujet a déjà été traité ?
Ce que je constate, c'est que l'accueil est fantastique : toutes les personnes se sentent immédiatement mieux d'être acceptées ainsi, et de sentir cette communauté.
J'en viens au sujet : Cassandre prévoyait ce qui allait arriver. Elle était HP du cerveau droit, c'est évident, c'est à dire une personne qui pouvait voir large, de façon globale. Et lorsque l'on voit au loin, on voit ce qui se dessine, se rapproche ... mais personne ne veut nous croire, on connaît la chanson. Selon la version que l'on nous présente, Cassandre a reçu ce don d'Apollon. Apollon, c'est le dieu solaire, le social, bref la société classique dans laquelle nous sommes mal à l'aise en général. La condition d'Apollon, c'était "je te donne ce talent de prévoir l'avenir, et on se marie". Et Cassandre a refusé de se marier, Apollon ne retire pas le don mais lui ajoute un codicille, "personne ne te croira". ça c'est la version non-zèbre. Ma version zèbre à moi, c'est que Cassandre avait le don, savait que les non-zèbres ne la croiraient jamais, et qu'il était donc inutile de passer sa vie avec le représentant de la société non-zèbre, notre Apollon. Elle a donc refusé cette union.
C'est là que j'en viens aux hémisphères cérébraux, dont je décrirai le fonctionnement dans le livre que je veux écrire (s'il y en a qui ont des tuyaux sur les maisons d'édition, je suis preneur). Le droit donc voit large, et en fait s'attelle à ce qui est dans l'environnement : il ratisse les informations, et les apportent à la connaissance du cerveau gauche. L'analyse se fait en conjonction avec le cerveau gauche, qui va pouvoir en faire un concept, une théorie, une suite bien logique.
Et l'on aura donc un cerveau qui pour moi sera fonctionnel dans sa plénitude, le lobe droit allant chercher les informations comme le chasseur le gibier et la rapportant au cerveau gauche resté dans la grotte qui va pouvoir dépecer, débiter et façonner cette information pour mieux la digérer et en faire de bons aliments. (C'est beau, hein ?).
L'image est plus ancienne que vous ne pourriez le penser (je dis ça pour le minus habens au QI de 129,99, là dans le fond). Dans toutes les cosmogonies que j'ai pu aborder, de vive voix ou dans des écrits, on a deux frères, ou un couple, au départ. ça se passe bien (mais où est le C cédille majuscule ?) jusqu'au moment où l'un des frères, le cultivateur, le sédentaire, est jaloux du nomade ou du chasseur et l'élimine. La femme se met à parler avant l'homme, c'est à dire que le cerveau gauche (la femme est liée au cerveau gauche pour une raison que je développerai dans le livre) se met à avoir des idées avant d'obtenir des informations du cerveau droit. En bref, on a la chute du monde idéal quand le cerveau gauche, ponctuel, sédentaire, conceptuel, s'exprime avant le cerveau droit qui lui parle selon le contexte, l'environnement. A mon sens donc, les cosmogonies décrivent le fonctionnement du cerveau : Gnôthi saûton ôs gnois ton kosmon kai tous theous... Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et les dieux. Pour moi donc, sache comment ton cerveau fonctionne et tu comprendras ce que tu perçois autour de toi (on peut voir ma réponse sur la lumière dans mon premier post, le cerveau gauche perçoit la lumière comme des photons, et le cerveau droit comme une onde).
Dans les fils de ce forum, ce qui m'a sauté aux yeux est le caractère nettement prédominant du cerveau droit : les textes sont bien construits, même une courte question est ouverte, et elles sont inscrites dans un ensemble. Si je lis par la suite les nouvelles sur le net et les commentaires, j'ai l'impression de tomber des Caraïbes en celles-là : un cerveau gauche prédominant, des concepts pointilleux balancés à la figure, etc ... Je voudrais donc aussi, dans ce livre, que je compte intituler L'Espace-temps et cerveau droit, ou quelque chose du genre, je voudrais donc pouvoir insuffler du courage aux zèbres qui se sentent complètement jetés par la société. En tant que zèbre, inutile de chercher à se marier avec le canon de la société non-zèbre, mais se convaincre que notre tâche est de pouvoir rapporter dans la grotte ces informations que nous avons sans cesse - ne pas rester dans le lointain, le vague, le flou. Pouvoir traiter ces informations, en faire une musique intérieure, et la chanter pour nous-mêmes, pour les autres zèbres, et avec une adaptation pour les non-zèbres. Notre tâche pour nous-mêmes, on l'a compris, Charité bien ordonnée  .... C'est une question de survie, ça l'a été pour moi à un moment de ma vie.
J'ai beaucoup écrit, je vais m'arrêter et faire la cuisine (j'ai faim).
Je termine en précisant que vous pouvez en savoir un peu plus sur moi sur mon site, dont je pourrai donner le lien dans deux jours (l'administrateur vient de me le faire savoir). Le C.V. est destiné aux non-zèbres, afin de décrocher un emploi. Il est donc assez neutre.
Il omet les sorties sur les lieux énergétiques, avec des amis, les "Grenouilles de Menhir". Ce nom est destiné à ne pas nous prendre nous-mêmes au sérieux. Il s'agit d'aller dans des lieux sacrés, menhirs ou chapelles antérieures au XVIIe siècle,et d'en ressentir les énergies.
J'ajoute cela parce que je serai probablement en France pendant la troisième semaine de mai, en atterrissant à Paris, puis en allant à Lyon. Je compte passer le WAIS chez cette psy de Caluire dont j'ai trouvé l'adresse sur le forum, et serai donc à Lyon. Je propose une rencontre, avec une sortie sur un lieu énergétique proche (Beaujolais par exemple, ou même les jardins de Fourvière et Saint-Jean). J'aimerais rencontrer des zèbres, en fait, je ne peux pas, et ne veux pas, passer trop de temps sur le forum dans le virtuel.
A bientôt, si ce message n'est pas blairé de la carrure du bol ... non carrelé de la rature du blog ... C'est curieux elle marche d'habitude cette expression.
A bientôt donc

nyota
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 60
Localisation : Mayotte

http://www.nyota.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par Clément le Lun 20 Jan 2014 - 21:01

Le Ç se tape à la main : touche alt + 0199. C'est pas malin en effet.

Cerveau droit, cerveau gauche, quel débat, long et pertinent.

nyota a écrit:Et si je relance le sujet sur les langues, est-ce qu'il y aura quelqu'un pour dire : le sujet a déjà été traité ?

C'est une des critiques majeures que je fais du forum, mais les gens ne semblent pas y prêter attention. Car s'il semble plus simple de renvoyer à un sujet déjà traité, qui contient des volutes et des arabesques sur pleins de sujets annexes, il n'en reste pas moins que ce ne sera pas la sujet de la personne, et donc, pas une réponse adéhquate, sans parler de la méconsidérationd e la personne en tant qu'individu unique... bref.

Tu parles indonésien, je crois que je vais m'y mettre, cette langue m'appelle, 4e personne qui la parle que je rencontre au hasard, et la morphologie y est florissante. Mais le rhinocéros a une corne, et pas le zèbre !

Ton livre semble intéressant, mais je pense que cerveau droit et cerveau gauche ne sont que des réification de concepts qui nous aident à catégoriser les choses, pour nous différencier, et nous identifier. Les personnes qui ont le coeur à droite ont-il le cerveau composé de la même manière ?

Le rapport aux contes m'intéresse vraiment, et je serai ravis d'en savoir plus sur le sujet. Car si mon modèle n'est pas complet, il a besoin de bases d'autres cultures pour se parfaire.

Intéressante "société" que de visiter ces lieux pour en ressentir les énergies. Des personnes de tous âges ? Pourquoi le XVIIe siècle précisément ? Ce qui est plus vieux n'est-il pas plus attrayant pour ces choses là ?

Contrepétries non-sexuelles et critiques de discours organisés, très intéressant. Vraiment.

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par nyota le Mar 21 Jan 2014 - 17:31

Çuper ! Ç'est vraiment Çympa de ta part ! MerÇi Çlément !
Je répondrais pour les langues sur le fil des langues
http://www.zebrascrossing.net/t9519-quelles-langues-parlez-vous-aimeriez-vous-apprendre-pourquoi?
Je sens comment je pense, et à un moment on disait de moi de façon incrédule :"He knows how he thinks !!?". Et ces sensations, c'est la raison pour laquelle j'ai voulu explorer la psychophysiologie (en fac) puis plus tard les sciences cognitives (en autodidacte). J'ai souvent trouvé bidon les résultats rendus par les spécialistes des sciences cognitives, parce qu'ils offraient des modèles : la boîte noire, l'ordinateur, etc ...
Je sens donc des zones d'activité, et j'ai initié des gens à ces sensations : des adultes qui faisaient du développement personnel, et récemment de jeunes Mahorais ici à Mayotte. Je leur dit de fermer les yeux, et je leur énonce des mots. A chaque mot il doivent lever un doigt, de la main droite s'ils ressentent l'hémisphère droit du cerveau, et sinon de l'autre côté. Je leur donne des mots de sens global ou d'environnement, des couleurs (ciel, le tout, l"infini, rouge) et des mots précis ou de concepts (fin, point, définition, etc ...). Ça marche bien, un peu moins bien à Mayotte parce que ce n'est pas leur langue maternelle (j'essayerai un jour en shimaore).
Ces histoires de cerveau droit et gauche, ce ne sont pas des concepts. Ces jours-ci j'essaye le test de la danseuse, découvert ici, devant des élèves, et je sais la plupart du temps qui va la voir aller à droite et qui à gauche : je vois bien comment ils fonctionnent, comment ils répondent. Ce qui m'a intéressé, c'est qu'en 2nde ils utilisent plus l'hémisphère droit, et en Terminale ils sont plus scientifiques. Mais plus encore, en Terminale, beaucoup voient les deux sens sans le contrôler.
La culture africaine, que je connais mieux, reste axée sur le cerveau droit (très analogique, comme ces contes). Et notre culture sur l'autre hémisphère, je compte donc proposer après cette enquête une ligne pédagogique (ne vous en faites pas, l'éducation nationale n'en a rien à cirer, mais ça me plaît de creuser).
Pour les contes et les cosmogonies, un exemple : je viens de terminer Le rhinocéros du Pape (tiens ! un rhinocéros !) (c'est de Ionesco je crois) de Lawrence Durell. Il est sûrement zèbre, mais devrait apprendre à marcher sur un seul sentier à la fois, car par trois fois je ne suis pas arrivé à comprendre qui venait d'être poignardé, le vrai Antonio dans la voilure hissée en forme de hamac, le faux Antonio dans la fausse voile, le faux-vrai Salvestro dans la vraie vapeur ...
Bref ils arrivent au Bénin ou en Guinée (pas clair, de toute façon ils côtoient des peupliers, des irokos et des baobabs près des palétuviers alors que l'harmattan, glacial (!), souffle sur la côte) et c'est là qu'on a à nouveau un conte où deux frères se disputent, et le cultivateur finit par tuer le chasseur.
Je termine sur le XVIIe siècle, j'ai dû mal m'exprimer : au XVIIe siècle il y a eu ce regain de christianisme, et par exemple des missions en Bretagne. On a alors dit au clergé en place d'arrêter de se mêler comme ça à la vie du village, de prendre des distances. Et au XVIIe siècle ont commencé les discours de raison, les anatomies, les recherches de cause à conséquence : bref le discours logique.
Je parlais des lieux antérieurs au XVIIe, il s'agit donc principalement des églises romanes ou des églises gothiques, qui elles sont construites sur des lieux forts, et de façon à diriger les énergies en des points précis.
Merci de ta réponse, cela m'encourage pour le livre, et me permet de mettre mes idées au clair

nyota
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 60
Localisation : Mayotte

http://www.nyota.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par Clément le Mar 21 Jan 2014 - 21:17

Pour les énetgies, je me posais la question sur quelle base, quel culte vous basez-vous pour définir ces énergies. Paîen, chrétien, autre ? un peu magnétiseur/éso ou pas du tout dans cette voie...


Je sens très bien les zones de mon cerveau qui s'activent. Je sens même les sécretions qui s'y produisent, c'est parfois dérangeant, parfois très agréable...
La danseuse, je la vois alterner gauche-droite, et je suis capable de choisir si elle tourne vers la gauche ou la droite.

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par zebravalia le Jeu 23 Jan 2014 - 23:36

je réponds vite fait parce que je suis crevée mais je ne peux m'empêcher de réagir là. je suis passionnée par les langues, j'en ai pratiqué une dizaine dans ma vie dont le kikongo. en ce moment c'est le tachlahit parce que je vis depuis 10 ans chez les berbères. j'ai écrit mon mémoire de DEA d'histoire de l'art sur les mosaïques de pavement romanes du sud-ouest de la france parce que je me consacrais déjà à la pratique de la mosaïque après une école d'art à ravenne en italie et que je suis passionnée par l'iconographie romane. je n'avais jamais pensé avant de vous lire qu'il y a des gens qui ne sentent pas leur cerveau. puisque vous avez l'air d'être calé sur le sujet, qu'est-ce que ça signifie selon vous quand on le sent se rétracter, comme s'étirer. je croyais que j'en sentais la dure-mère mais en fait je ne sais pas. je sens telle ou telle zone s'activer selon les situations et je pourrais indiquer où précisément. et je sens aussi les ondes, certains téléphone portables sont "trop" pour moi, ils me font onduler le cerveau en permanence et aussi la wifi. j'ai appris à y opposer un refus mental, à les "renvoyer" paître. j'entends le silence trop fort aussi au point de dormir avec des boules quiès pour avoir enfin un peu la paix.
depuis l'enfance j'ai connu beaucoup d'expérience de prescience de toutes sortes, rêves prémonitoires, sensation que le temps s'arrête pour dicter l'avenir, réveil douloureux parce que mon corps semble mal réintégré dans son enveloppe, flashs, etc. quand j'ai rencontré mon mari, 20 ans après avoir rêvé de lui (ça c'était pratique, ça nous a fait gagné un  temps fou que je le reconnaisse) je pouvais lire ses pensées. je ne sais pas comment j'avais fait, je veux dire ça s'est fait tout seul. alors j'ai bloqué, parce que ses pensées lui appartiennent et maintenant c'est fini.
j'aimerais beaucoup beaucoup échanger là-dessus c'est sûr. je suis née affublée de parents très limités qui me faisaient la gueule (et j'ai passé des fois une semaine sans que personne ne me parle à la maison, boycottée), juste parce que j'avais employé un mot jugé précieux.
j'ai du magnétisme aussi, ma main gauche soigne les gens et je suis seule de mon espèce depuis que je suis née et je rêve de rencontrer des gens comme moi, pour évoluer, structurer, comprendre. j'avoue que je n'en peux plus, même si les berbères, eux, ne m'en veulent pas de ne pas être comme eux. ça fait pas avancer pour autant.
pardon de ce post décousu.

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par Clément le Ven 24 Jan 2014 - 0:14

Salut, post pas du tout décousu, très intéressant, vivant, et sur le vif !

La sensation d'étirement, je ne la connais pas, mais les ondes, ça je connais bien. Je suis aussi sensible aux émissions de "gentillesse généreuse", et ça produit dans mon cerveau une sorte de endorphine/morphine, ça me calme, et me shoote en même temps. Le contre-coup est dur quand je n'ai plus cette production en revanche : je tombe de fatigue, impossible de lutter, 3h au moins.

Très shooté hier soir, j'ai même du faire une sieste additionnelle de 4h cet aprem.

Il est pour moi compliqué de parler de magnétisme, énergies et la spiritualité qu'on y attache (et qui n'a pas forcément de lien) car c'est un sujet très très large, que les gens connaissent de leur point de vue personnel, de leur vécu, sans trop savoir vraiment de quoi il retourne.
L'énergie, elle est partout, quelque soit le culte, la religion, ou la foi que vous avez, on en parle partout : le saint esprit, la chaleur du corps, l'amour, la force du destin, tout ça ce sont des manifestation, et des interprétations de l'énergie vitale. Chacun voit midi à sa porte, les musulman diront que c'est un signe d’Allah, ou mektoub, les bouddhistes un signe du karma, les païens d’Europe y verront un signe du Dieu Père (souvent attribué au soleil) ou la déesse mère (souvent attribuée à la lune).

Pour parler de moi... ahem... disons que j'ai beaucoup expérimenté. Presque tous les domaines de tout ça pour rester global, parce que certains appellent ça "paranormal", d'autre "ésotérisme", d'autre "magie", "voyance" ou "médiumnité", "new-age", "néo-spiritualité", ou je ne sais quoi encor. chacun de ces élément sont des sections spécifiques qui ne recouvrent pas l'ensemble de tout ça, qu'on pourrait appeler "domaine caché", relatif aux "énergies fines" des minéraux, bref, tout ce qui était du domaine hérétique des religions et donc proscrit, qui est aussi rejeté par les méthodes scientifiques et ce que l'on appelle communément la "Science" (ce qui ne se rattache à rien de particulier), mais qui tente de s'établir comme une vérité absolue et réelle.

Mes propos ne donnent pas envie d'échanger avec moi là dessus, parce que je semble être un "scientifique" qui n'apprécie pas cela, c'est faux, j'ai le c*l entre deux chaises.

Si je présente mon "CV" dans le domaine, je dirais que j'ai des capacités de prescience, et une empathie ésotérique assez puissante qui me permet d'assimiler les "capacités" des autres. Je me suis "spécialisé" dans les vies antérieures, dont j'ai l'accès facile, pour moi et pour les autres. je sens beaucoup de choses dans ces domaines, que je me balade dans la rue, ou que j'entre chez quelqu'un, un peu comme ce que l'on décrit de nos cerveaux (ou corps), je ressens tout plein de choses, et je passe encor beaucoup de temps pour les analyser pour mieux les comprendre. donc j'ai déjà effectué des voyages astraux, je fait de la lithothérapie, des séances de magie basées sur méditation, j'utilise des eaux magnétisées, je lis dans les lignes de la main, je lis dans les yeux et je ressens les lieux sur des descriptions, j'arrive à accéder à des évènements émotionnels sur de simples évocation (en discutant notamment), ou à comprendre le cheminement d'une personne et ce qu'elle vit en étant à ses côtés, je sais me protéger psychiquement et gérer l'étendue de mes corps astral, éthérique, aurique.
Mais j'aime pas le dire, parce que ça fait très vite vantard, étant donné que je m'y suis intéressé, et que j'ai fouillé dans le sujet, et que j'ai approfondis ça au niveau d'un sujet d'étude, comme un domaine d'expertise, ça fait mal vu, celui qui se croit supérieur. Je sais pas comment le présenter, il y a tellement à dire en fait, que simplifier c'est mélanger les choses.

Je comprendrai si cela vous faisait fuir plus qu'autre chose. En tout cas, prenez le temps de vous développer sur le sujet, méditez à votre manière afin de vous ressentir, je ne peux que vous encourager à explorer sans forcer (sans se dire : "je veux être capable de faire ça", parce que c'est pas bon de forcer) et tout ira pour le mieux. Et les choses viennent quand vous êtes prêt logiquement. Elles se mettent même en berne en cas de dépression, pratique des fois.


Dernière édition par Clément le Ven 24 Jan 2014 - 21:40, édité 1 fois (Raison : rler)

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par EmiM le Ven 24 Jan 2014 - 14:58

Bonjour Nyota, ton sujet m'intéresse, me sentant cerveau droit... je trouve ce sujet assez tabou globalement sur le forum. Beaucoup se moque et rejette ce concept, avec ignorance des 2 profils (cerveau gauche et droit)
Je dirai que c'est sans doute le terme, le nom des catégories qui gêne le plus. Peut être que si on présentait les 2 profils en ne faisant pas référence au cerveau, alors un pont serait créé pour entrer en communication les uns avec les autres. J'ai lu quelques sujets sur internet qui soulève cette question, et pour moi il y a un manque de cohérence dans les données analysées, j'ai l'impression qu'on a pas encore bien déterminé les différences précises entre chacun des profils, les spécificités propres à chaque profil, et ce qui est commun aux 2 profils. En fait je trouve le sujet brouillon. Donc je t'encourage vivement dans ta démarche, elle est utile, pour ne pas dire nécessaire.
Je viens corroborer les témoignages concernant : la sensibilité aux ondes et fréquences (parfois j'ai les oreilles qui sifflent, j'entends les basses fréquences comme les animaux, et parfois l'antenne captent trop de fréquences d'un coup, enfin c'est assez compliqué), je sens mon cerveau respirer, se contracter, circuler etc, c'est aussi ainsi dans mon corps, le moindre embouteillage, ralentissement, petit point, ou je ne sais quoi, je le sens... Je sens mon énergie et celle des autres. Je suis très clairvoyante, j'ai eu quelques expériences de télépathie, et de prémonitions, je sais souvent d'avance ce qui va se passer, et la majeure partie de mes pensées sont prémonitoires, presque tous mes vœux se réalisent... Un ami m'a déjà dit que je pouvais guérir les gens, que j'avais un côté magnétiseur, mais j'ai jamais exploré cela, donc je sais pas ???? Moi perso, je suis presque jamais malade et est globalement aucun problème physique. Je me sens connectée au monde, reliée à la conscience collective. Bref, disons que pour les autres, je suis mystique... Pour moi je vis juste la magie naturelle de la vie, et suis spirituelle...
Voilà, si tu as envie de partager sur ces questions, je suis là...
Emilie

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par Clément le Ven 24 Jan 2014 - 22:14

Je n'aime pas les catégorisation cerveau gauche/cerveau droit, car il est évident que même un cerveau droit utilise son cerveau gauche, ne serait-ce que pour parler... (aires de Broca et de Wernicke). De ce que j'ai lu en anglais (assez documenté dessus), et expérimenté, et discuté avec des personnes intéressées sur le sujet, ce qui nous ferait utiliser la préférence gauche ou droite serait un centre de "raisonnement" qui se déplacerait selon les caractéristiques génétiques, environnementales (environnement fœtal, cadre éducatif, environnement dans la vie, etc.) ou psychologiques. Pour certaines personnes, le centre de raisonnement, que l'on pourrait représenter par un centre de gravité attirant une plus grande densité de connexion, centre de gravité qui serait amené à se déplacer dans un intervalle définit, qui changerait en fonction des paramètres cités au-dessus. La définition même de cerveau gauche (ou neuro-gaucher) vs cerveau droit (ou neuro-droitier) pou rune personne n'a à mon avis pas de sens.

Je suis ce quel' on définirait comme neuro-droitier 100%, bien qu'en réalité, je soit bien connecté entre les deux, puisque j'adore théoriser, et vulgariser. J'ai besoin de voir les choses de manière holistique (globale/spatiales) mais je suis assez organisé (bien que mon organisation semble bordélique pour pas mal de gens, amis disons que j'ai besoin dans l'idéal que tout ait une place et une étiquette, même pour une vis ou un morceau de papier important). Alors puisque la majorité des gens sont dit "séquentiels" (analytiques, cerveau-gauche, neuro-gaucher), il semble que la qualité de neuro-droitier (spatial, holistique, global, cerveau-droit) soit une forme de "super" qualité dont il faut avoir absolument out les stéréotypes pour pouvoir s'en affabuler. On dira donc que je suis neuro-gaucher, parce que c'est plus simple,e t que le côté marginal ne ressort pas assez, mais est-ce vraiment la cas ? Ne peut-on pas être les deux ? ou aucun (rejeté par les deux) ?

Je vous met quelques images, que vous connaissez sûrement, qui représentent bien la différence. Je me reconnais dans mes extrêmes à droite, et parfois, pour certaines choses à gauche.







Cette image est trop grosse, cliquez ici

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par zebravalia le Mar 28 Jan 2014 - 9:33

bonjour emim. fais-tu partie du groupe intuitif et perceptif et si oui t'ont-ils aidé à répondre aux questions que tu te poses concernant tes dons (prémonition, énergie, perception extra lucide de la beauté du monde, etc.) ?

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par EmiM le Mar 28 Jan 2014 - 9:44

Bonjour Zebravalia,
pour tout te dire, je n'ai pas encore visité le groupe dont tu me parles... Tout cet aspect de moi est très nouveau, parce qu'avant je le vivais avec plus d'inconscient et de doutes. C'est en lisant des livres qui disent que les "sur-eff" à cause de certaines sur-excitabilités peuvent développer ou avoir ce type de dons que j'ai commencé à analyser toutes les "bizarreries" que je vis perpétuellement....Parce que je ne me trouve pas aussi douée que certaines personnes que j'ai rencontrées qui semblent carrément maitrisées leurs capacités, ils savent exploités leur don, quand moi je le "subis" en quelque sorte. Mais c'est une bonne idée, je vais prendre le temps de m'attarder sur le groupe intuitif et perceptif... Et toi, est ce que c'est quelque chose que tu connais ?

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par zebravalia le Mar 28 Jan 2014 - 13:51

@ nyota
"Et notre culture sur l'autre hémisphère, je compte donc proposer après cette enquête une ligne pédagogique (ne vous en faites pas, l'éducation nationale n'en a rien à cirer, mais ça me plaît de creuser)."

tu peux contacter sophie côte, spécialiste de la question HQI et en liaison avec l'éducation nationale. elle est la seule à ce jour à avoir réussi à obtenir un semblant d ecollaboration de la part de ce gros mammouth. enfin je crois qu'elle est la seule.
http://www.sophie-cote.fr/bilan20ans.html

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par zebravalia le Mar 28 Jan 2014 - 13:58

@emim je découvre le groupe, pas encore eu le temps de m'y balader partout. oui ça m'arrive tout le temps aussi, des flashs, des rêves prémonitoires, la capacité d'ôter la douleur chez les gens avec ma main gauche. je crois que d'en prendre conscience st un 1er pas important. on ne peut pas évoluer dans ce domaine en restant dans le flou et refuser d'évoluer, c'est s elaisser dominer par ces dons. les subir comme tu dis. au risque d'être débordé. j'y ai toujours opposé un calme olympien ,même quan dil m'arrivait des choses vraiment flippantes. comme sentir que quelqu'un te serre la gorge en dormant, se réveiller, continuer de le ressentir et il n'y apersonne pourtant dans la pièce. n'importe qui d'autre(à part vous chers zèbres) aurait changé de pièce pour dormir (surtout que ej vis au pays des djinns!) mais j'ai senti qu'il ne fallait pas céder. je en sais pas comment l'expliquer, j'ai ORDONNE au truc machin chose qui m'agressait d'aller se faire foutre. ça s'est reproduit une seule fois en moindre puis plus du tout. j'aimerais bien rationnaliser des événements de ce genre, ce qui ne veut pas dire les nier. peut-être que nyota pourrait nous éclairer lui qui travaille sur els hémisphères du cerveau. qu'est-ce qui s'actionne là-haut ? comment le canaliser ? cécile bost parle d'une hyperexcitabilité des 6 sens par surconnexion neuronale (matière blanche plus épaisse) . on capte plus de choses et on les traite plus vite.

zebravalia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 48
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par nyota le Mer 29 Jan 2014 - 18:33

Bonsoir              
Tant de sujets évoqués, cela devient difficile de répondre ! Mais ça me passionne.
@Zebravalia
Je suis allé voir, je prendrai plus de temps demain ou le week-end pour lire cette Sohie Côté.
Zebravalia a écrit:j'ai ORDONNE au truc machin chose qui m'agressait d'aller se faire
C'est ce que je fais, mais je n'ai jamais senti de peur. Ils sont là, comme des vibrations, je les sens, mais je considère que je suis au-dessus d'eux. J'aide les gens, par exemple il y a un quartier dans le village voisin construit sur un ancien cimetière. Une des maisons a des visites, quelqu'un s'est assis sur une personne qui dormait. Je fais des sortes de dessin, cela chasse ces entités (?). Je répète que je ne sais pas trop comment elles viennent, mais j'ai pu quelquefois décrire des "fantômes" au dessus des tombes et l'on m'a dit "tu as vu mon oncle !" etc ... En fait j'ai assez souvent médité dans des lieux sacrés, et j'ai eu des expériences intéressantes.
Comment les canaliser ? Tu as une partie du cerveau, j'ai tenté de l'expliquer, qui fonctionne très vite, qui fait quelquefois arriver les informations en une espèce d'énergie qui comprend tout (une sorte d'excitabilité de tout le cortex, et que l'on appelle quelquefois énergie suprême, ou le terme que tu veux). Je sais que cette énergie fait que je suis supérieur à n'importe quelle entité, et cette assurance me permet de chasser ces parasites.
@EmiM Je suis aussi extrêmement sensitif, et je n'ose pas le dire. Je vois facilement les événements des gens qui ont perturbé quelqu'un, quand la personne s'ouvre à moi (je ne force pas, et quel est l"intérêt d'avoir le 6e sens braqué sur les difficultés des gens ?). Je vois une personne, comme ce samedi dans mon cabinet de bioénergie, je vois sa mère, sa grand-mère ... je peux remonter très loin, en fait. La télépathie, malheureusement je ne trouve pas grand-monde. C'est dommage, je voudrais l'exploiter, c'est tellement riche ! Cela nécessité de parler en positif, pas en négatif : "c'est bien" au lieu de "c'est pas mal", par exemple. Maîtriser mes capacités n'a pas été le problème pour moi. Maîtriser la cohabitation sociale, beaucoup plus (les gifles que je prenais par ma mère quand je lui demandais "maman c'est quoi le noir autour de ta tête ?"). Et aussi voir un problème, évident, mais j'ai appris à ne pas en parler à une personne qui n'a aucune intention de se remettre en question.
@Clément
quel culte vous basez-vous pour définir ces énergies. Païen, chrétien, autre ?
Y a-t-il un culte païen ? Païen signifie "du pays", comme le pays pagane en Bretagne. On sent les énergies du lieu, on se remplit d'elles si elles sont bonnes, on se nettoie ... Pourquoi un culte ? En Afrique on dit les gens animistes, ils voient (?) une âme dans tout ce qui les entoure ces mécréants. (ironie, hein ?). Je crois qu'un culte commence quand on commence à prier pour obtenir quelque chose, comme si les vibrations, l'énergie, ou cette énergie suprême dont je parlais tout à l'heure avait une volonté quelconque. Avec des amis, on fait des sorties sur des lieux énergétiques, je n'ai jamais demandé de quelle religion ils étaient. Nous sommes ensemble pour sentir les énergies, pas pour prier. Nous nous appelons les Grenouilles de Menhir, pour ne pas se prendre au sérieux, pour ne pas tomber dans l'idée de savoir se servir des lieux forts, et pour rester dans l'humour. Ils ne sont pas zèbres, ils sont sensitifs. J'organiserai une sortie vers le 20 mai, je posterai une annonce sur ce forum.
@Clément Je sens tellement cette différence entre cerveau droit et cerveau gauche, en moi, que je ne peux pas le nier. Aux élèves, cette semaine, j'ai présenté le test de la danseuse, j'ai montré à certains comment se servir de l'un ou l'autre hémisphère pour faire changer de sens.
Je suis sensitif au point de pouvoir lire une lettre, de savoir si la personne est droitière ou gauchère, homme ou femme évidemment. Je peux dire si la lettre, la directive, a été retouchée, par quelle personne (par exemple le troisième paragraphe a été retouchée par une femme, droitière). Tu as compris, je sens bien sûr si l'on est neurodroitier ou neurogaucher. J'aime lire les discours présidentiels, tous les mots ont été repris deux ou trois fois, c'est un régal !
Je l'ai écrit je crois, c'est pourquoi je prends je prends tant de plaisir à lire les fils sur ce forum : beaucoup de personnes sont neurodroitières, avec des sujets bien pesés, des phrases bien balancées. On sent que les personnes ont une idée de l'ensemble de leur message, même au niveau flou (cerveau droit). Cela change de ce que je lis.
Maintenant si l'on est neurodroitier, bloqué au niveau de l'expression du gauche, alors oui on est brouillon, on procrastine, on ne sait pas comment s'exprimer ...
Au début (je ne suis là que depuis quinze jours) je croyais que zèbre (les vrais, pas ceux à quatre sabots) signifiait neurodroitier. Mais je n'ai pas encore lu le livre de JSF, je compte le commander. J'ai vu des vidéos, seulement. Je croyais que cela recouvrait ce que Rija Ranaivo (autre vidéo) appelait HPE. J'aurais préféré Haut Potentiel de Cerveau Droit, comme HPCD, mais cela rajoute un terme. Zèbre me va bien, sauf que les zèbres (les faux, à sabots) vivent en troupeaux, cela me gêne un peu.
Merci de me permettre de m'exprimer, de pouvoir dire ce que je sens.

nyota
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 60
Localisation : Mayotte

http://www.nyota.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par Clément le Jeu 30 Jan 2014 - 2:24

nyota a écrit:je n'ai jamais demandé de quelle religion ils étaient. Nous sommes ensemble pour sentir les énergies, pas pour prier.

C'est bien pour cela que j'ai parlé de culte. Une religion n'est pas un culte, et il peut y avoir plusieurs cultes dans une religion. Le culte en soi n'est qu'un respect, la religion ajoute rituels, prières, fatras autour. Si en effet on n'est pas obligé d'avoir un culte, je voulais juste savoir dans quelle "mythologie", quelle "terminologie" vous vous placiez. J'ai ma réponse.

Et si païen vient de pagus, paganis, qui signifiait bien paysan, villageois, le sens ne reste pas accroché sur un mot à travers les siècles. C'est la dérive sémantique, les mots prononcés restent les mêmes, mais le sens qu'on leur attache varie, et change. Si Païen ne désignait que les pratiques liées aux panthéons grecques et latins par opposition au christianisme (vers 800), il a évolué en prenant uniquement ce sens de "opposé au christianisme" et prend maintenant compte des cultes wicca, celtes, et autres croyances qui ne sont pas chrétiennes.

nyota a écrit:Je sais que cette énergie fait que je suis supérieur à n'importe quelle entité

Personne n'est supérieur à quoi que ce soit d'autre. Si vous vous sentez dérangé par ces entités, c'est parce que votre vision d'eux est qu'ils sont là pour vous déranger. Ces entités n'agissent qu'en fonction de nos visons d'eux. Si vous les considérez dans une relation inférieur-supérieur, alors c'est c'est là qu'ils iront, et si vous craigniez un jour qu'ils ne vous dépassent, alors ils vous dépasseront. non pas consciemment, parce qu'ils n'ont pas de conscience propre, leur nature est de s'adapter à votre vision d'eux. Vous comprenez ?

Si vous ne les voyez pas comme des danger, mais comme des entités juste là, avec lesquelles vous pouvez partager quelque chose, c'est ce qui se passera. Le problème ce sont vos angoisses intérieures, celles qui sont ancrées dans notre inconscient collectif. Et ce sont ces idées là qui agissent sur le nature à nos yeux. Apprendre à vous détacher de cet inconscient collectif... savoir en faire partie sans en être un élément, sans se sentir influencé.

nyota a écrit:Je sens tellement cette différence entre cerveau droit et cerveau gauche, en moi, que je ne peux pas le nier.

Encor une fois, tout n'est que perception, et la perception que tu distingues ces deux hémisphère (hémi = moitié, par essence, une sphère est entière..., voir la moitié comme un objet à part entière n'est pas concevable, il doit être vu comme la moitié du tout) influence ta perception interne qu'ils sont séparés. Changer nos perceptions du monde sans attache à un modèle existant les définissant...

nyota a écrit:Au début (je ne suis là que depuis quinze jours) je croyais que zèbre (les vrais, pas ceux à quatre sabots) signifiait neurodroitier. Mais je n'ai pas encore lu le livre de JSF, je compte le commander. J'ai vu des vidéos, seulement. Je croyais que cela recouvrait ce que Rija Ranaivo (autre vidéo) appelait HPE. J'aurais préféré Haut Potentiel de Cerveau Droit, comme HPCD, mais cela rajoute un terme. Zèbre me va bien, sauf que les zèbres (les faux, à sabots) vivent en troupeaux, cela me gêne un peu.

Bien que de nombreuses personnes sur ce forum distinguent (et s'attachent à distinguer) zèbre et surdoué, il s'agit de la même chose. Le QI et la préférence hémisphérique de raisonnement ne sont que symptômes de quelque chose que l'on ne comprend pas encor. Être zèbre et être neurodroitier n'a rien à voir. Il existe des neurodroitiers pas surdoués, et des surdoués neurogauchers (quand je dis neuroX, j'entends "à préférence neuro-X"). L'un ne corrèle pas l'autre, car il ne faut pas oublier que même si ZC défie les standard sur le sujet, à savoir que seuls les zèbres d'une certaine catégorie sont identifiés surdoués (les surdoués logico-mathématique sont les seuls à être reconnus pas la Mensa et l'État), la population se trouvant sur ce forum n'en est pas pas moins très ciblée. Que ce soit par le bouche à oreille, ou par erreur, les gens qui tombent sur ZC sont majoritairement des personnes en dépression (début, milieu ou fin), mal adaptées au système social, mal dans leur peaux, et donc étant suivies par des psys. J'ai rencontré beaucoup de surdoués qui n'était pas comme ça... et surdoué pour autant. Si la courbe "dit" que nous ne sommes que 2,5 à 1,8 % de la population, ce chiffre représente les surdoués logico-mathématique. Je pencherai d’avantage pour 6 à 8% de la population, amis ce chiffre réduirait l' "unicité" de nos "nous sommes uniques", et dérangerait de penser que plus de personnes qu'on ne le pense serait comme elles, mais mieux dans leur peaux.

Si la thématique de la préférence hémisphérique de raisonnement est très intéressante, elle doit être bien différenciée de celle de la douance (giftedness).

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par nyota le Jeu 30 Jan 2014 - 13:53

Bonjour Clément
Clément a écrit: Le culte en soi n'est qu'un respect, la religion ajoute rituels, prières, fatras autour.
Curieusement, je mettais des rituels dans le mot culte : le culte romain dans la religion catholique par exemple. Nous sommes alors d'accord. Une des Grenouilles de Menhir était allée avec un "grand" des énergies, qui a écrit un livre : lorsque nous sommes allés sur le menhir qu'elle avait découvert avec cet homme, elle était étonnée de voir que nous y allions tout droit, en nous arrêtons sur les lignes d'énergie (comme des ronds dans l'eau autour du menhir). Car avant, il fallait faire ceci, cela, pour se mettre les énergies du lieu en bons termes : je ne peux pas adhérer à cela.
Le mot païen, tu le définis par rapport aux Chrétiens. Mais je ne suis pas toujours en France, et ce terme païen est alors défini selon la religion monothéiste dominante, et vient souvent de l'arabe k-f-r. Il a alors donné kafiri en swahili et en shimaore, kapir en indonésien, caffre à la Réunion. Il est vrai aussi que lorsque je dis ana kfr ou saya kapir ou miye kafiri, je suis un païen, j'y donne un coté libre de sentir les énergies. Je l'explique en général, et j'invite les gens à sentir eux aussi ces énergies. Si quelqu'un me "traite" de païen, c'est associé à des rites, des cultes, des sacrifices.
Clément a écrit:Encore une fois, tout n'est que perception
. Je suis entièrement d'accord. Connais-toi toi-même, et tu connaîtras l'univers et les dieux. C'est bien ainsi que je l'entends, si je connais bien ma perception, je saurai comment est l'univers qui est en lien avec ma conscience. Les abeilles voient notre spectre lumineux, mais décalé dans le violet. Les chiens voient en noir et blanc, et sont donc dans un autre univers. Ma perception est que je peux décrire le monde tel que je le vois, mais en sachant que ce sont mes limites. L'éternelle histoire du poisson qui ne décrit que la mer, parce qu'il n'est jamais sorti de son univers liquide. Mais si je sens que mes deux hémisphères sont différents, c'est parce que je suis en lien avec deux courants différents. C'est à mon sens ce que décrit la Table d'Emeraude : Quod superius .... Ce qui est en moi est ce qui est à l'extérieur, à mon niveau de conscience.
Si vous les considérez dans une relation inférieur-supérieur, alors c'est c'est là qu'ils iront
Pas d'accord du tout. Je suis supérieur à tout ce qui vibre plus vite que moi, et c'est tout. Prends comme référence les histoires que j'ai publiées sur http://www.zebrascrossing.net/t14415p40-la-communication-non-violente-de-marshall-rosenberg . J'étais calme, je ne pouvais que gagner. C'est vrai aussi dans des joutes verbales, penser ou réagir sur un rythme lent, c'est être supérieur. Si je me mesure à quelqu'un qui vibre vite (pas la vitesse de réflexion, mais la réaction émotionnelle, comme la colère) en cherchant à le contrer à ce niveau de vibration, c'est un combat, stupide en plus. Si je reste calme et mesure sa vitesse de vibration, je suis sûr de gagner. Je m'exprime mal, c'est difficile avec un clavier, mais dans l'idée, si tu es dans la couleur rouge et regarde quelqu'un qui est dans le bleu ou dans le violet, tu es supérieur à lui.
zèbre et surdoué, il s'agit de la même chose. Le QI et la préférence hémisphérique de raisonnement ne sont que symptômes de quelque chose que l'on ne comprend pas encore.
D'accord pour il existe des neurodroitiers non-surdoués, je ne parlais que des surdoués. C'est ce que je voudrais expliquer dans le bouquin que j'ai en tête. Les surdoués ont plus de connexion, à droite ou à gauche. Plus de gaine de myéline, et les sauts de nœuds en nœuds font que cela va beaucoup plus vite. Mais imagine que l'hémisphère gauche traite à l'aune de 1, et le droit à l'aune de 1,6. Alors les raisonnements sont plus larges pour le droit, il saute encore plus vite d'une étape à une autre. Lorsque le gauche a fait dix pas de fourmi, le droit en a fait 10 aussi mais se retrouve à la marque 16. Ceci est linéaire. si tu prends des connexions avec un réseau, le gauche établit une connexion à l'aune de 1 avec son voisin, qui est en lien avec une autre idée. Le droit a "couvert" cette idée mais est déjà au niveau 1,6 de chaque côté, a donc couvert plus d'idées, etc ... Fumeux ? Laisse-moi le mettre en mots, j'y arriverai.
Quant aux personnes sur ce forum, je n'ai pas encore ton expérience pour le dire. Il est sûr que l'on y trouve des gens qui semblent poster beaucoup de messages, y passer du temps, je me demande ce qu'est leur vraie vie. Il est sûr que dans l'accueil, il y a beaucoup de gens en détresse. Après je ne sais pas, il y a aussi des gens qui semblent n'avoir posté que 4 ou 5 messages, mais qui suivent régulièrement, qui lisent. On ne sait pas s'ils sont bien dans leur peau ou non. Il y a aussi des gens qui sont bien dans leur peau, et qui ont juste ce placard qu'ils ouvrent sur ce forum, et ça leur fait du bien. Je suis dans ce cas, ça fait du bien d'écrire que ma mère était en fait cinglée (dans inepties).
Je serai finalement en France du 16 au 23 mars, je posterai une annonce dans rencontre à ce moment.
A bientôt
P.S. : Je t'offre quelques e pour tes encor : e e e e e e e e e Very Happy

nyota
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 60
Localisation : Mayotte

http://www.nyota.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par Austraelle le Mar 1 Juil 2014 - 14:01


Left
brain

I am the left brain.
I am a scientist. A mathematician.
I love the familiar. I categorize. I am accurate. Linear.
Analytical. Strategic. I am practical.
Always in control. A master of words and language.
Realistic. I calculate equations and play with numbers.
I am order. I am logic.
I know exactly who I am.


Rightbrain

I am the right brain.
I am creativity. A free spirit. I am passion.
Yearning. Sensuality. I am the sound of roaring laughter.
I am taste. The feeling of sand beneath bare feet.
I am movement. Vivid colors.
I am the urge to paint on an empty canvas.
I am boundless imagination. Art. Poetry. I sense. I feel.
I am everything I wanted to be.

Austraelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 514
Date d'inscription : 05/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandre et Apollon, cerveau droit et moi et moi et moi ...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum