Hypersexualité

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Hetaepsilon le Lun 20 Jan 2014 - 18:51

Tiens, tapes "addiction sexuelle" sur google, et trouves la page du site "le cavalier bleu" (...extrait_364.pdf)
Je t'aurais bien mis le lien, mais je suis trop nouvelle x'D
Et fais la même recherche dans le forum Doctissimo, attention de bien être dans la section homme.

Hetaepsilon

Messages : 74
Date d'inscription : 20/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Lun 20 Jan 2014 - 20:39

.


Dernière édition par E.T. le Mer 12 Fév 2014 - 22:54, édité 1 fois

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Lun 20 Jan 2014 - 20:43

Cleore a écrit:Je ne crois pas que tu sois manipulateur. Le manipulateur n'a aucune affectivité, du moins ceux que j'ai connus.

Je ne suis pas psy mais je me dis que c'est peut-être un petit manque de maturité ? parce que les pulsions de ce genre, comme on disait hier, tout le monde en a, c'est le stade de l'adolescence. A l'âge adulte on est sensé pouvoir faire la part des choses, a priori, et faire appel à la sagesse. Je veux bien croire que pour certains ça n'arrive jamais, ou alors très tard. Il faudrait voir si tu n'as pas subi une énorme frustration, plus jeune (pas forcément sexuelle), qui t'a poussé à penser que tu es systématiquement en train de rater quelque chose quand tu croise une femme qui te plaît. Je dis ça par intuition, ça vaut ce que ça vaut.


Manque de maturité c'est possible.
Il y a 12-13 ans déjà, quand j'ai dit au psy que je voyais alors que j'avais envie de... bon bref, avec plein de femmes il m'avait dit, un peu méprisant : "vous en êtes encore là ?" avant de parler d'"érection psychique" (d'état d'érection psychique, je ne me souviens plus très bien, avait-il ajouté permanent, je ne sais plus).
J'en suis encore un peu là.

Énorme frustration, c'est un doux euphémisme !
Quand je repense à certaines périodes de ma vie, j'ai carrément envie de me tuer !

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Lun 20 Jan 2014 - 20:45

J'ai bien conscience de vous mettre à contribution dans un travail psy mais les psy que je vois n'ont encore pas eu le temps de se pencher sur mon cas !!!!!! Alors, je cherche de l'aide ici, et je vous remercie encore une fois pour vos réflexions.

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Lun 20 Jan 2014 - 20:49

.


Dernière édition par E.T. le Mer 12 Fév 2014 - 22:54, édité 1 fois

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Lun 20 Jan 2014 - 20:50

Et puis, je connais plusieurs génies que j'admire qui étaient de grands coureurs de jupon.


Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Lun 20 Jan 2014 - 20:52

.


Dernière édition par E.T. le Mer 12 Fév 2014 - 22:55, édité 1 fois

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Lun 20 Jan 2014 - 21:00

Et voilà, je regrette ce que je viens d'écrire. C'est gamin.

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Clément le Lun 20 Jan 2014 - 21:27

E.T. a écrit:2. je culpabilise (car je suis en couple)

Oui, ça date sûrement, je passe peu.

C'est un vrai problème chez les hétéros l'hypersexualité. Perso, pas ce problème : vais dans un bar, un site de rencontre gay, un plan cul pour la soirée, et pis vàlà ! (dsl si je choque).

T'as pas à te sentir coupable pour vouloir ba*ser tout ce qui bouge. Quand t'as commandé un plat au resto, t'a encor le droit de baver sur l'assiette du voisin, voir, s'il est pas contre, de t'en file run morceau pour goûter. Je ne vois pas le problèmes entre le cul pour le cul (enfin le sexe dans votre cas majoritairement) et les sentiments. C'est pas la même chose. Si le cul/sexe  reste une découverte, un plaisir (parfois une drogue) mais avant tout une aventure, les sentiments sont plus plus rares. Et même pour les personnes hyper-sentimentales, qui aiment tout le monde, bizarrement, il n'y a qu'une personne par-ci par-là qui plait vraiment.

Aller baiser la voisine avant que ta copine rentre, peut-être que ça peut te permettre d'assouvir un besoin. Tu ne te retiens pas d'aller aux chiottes au boulot pour ne pas faire d'infiudélité à des cabinets perso, donc je ne vois pas le problème en soi.

Je vais lire les 3 pages et je reposetrai un truc ou deux si besoin.

Connaissez-vous (tous) la collection de livres pour la sexualité des hétéros : Osez (aux éditions La musardine) ?
Clément
Clément

Messages : 897
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 31
Localisation : Dunedin, NZ

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Lun 20 Jan 2014 - 21:43

.


Dernière édition par E.T. le Mer 12 Fév 2014 - 22:55, édité 1 fois

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Clément le Lun 20 Jan 2014 - 22:02

La manipulation ce n'est pas ça. A un certain niveau, c'est presque un plaisir sadique la manipulation ( je parle par expérience). On aime manipuler, pour voir, puis juste pour la jouissance que ça nous apporte de voir le pouvoir que l'on a sur les autres). C'est dangereux, et je n'y touche plus depuis bien 10 ans.

Baiser à-tout-va ne va pas te faire rater ta vie, j'ai quantité d'ami(e)s dont les pères ont des tripotées d'enfant de 4 ou 5 femmes différentes, ils n'en restent pas moins en bons contact avec chacune d'elles, et n'arrivent pas à se caser. As-tu essayé les salons échangistes ? Je te conseille vraiment d'investir dans les petits bouquins de la collection Osez. Voici une liste des titres (7 à 12€ par livre, format poche) :
-  Osez... Les plaisirs interdits
-  Osez... Une leçon de fellation
-  Osez... Le kama Sutra
-  Osez... Changer de Sexe
-  Osez... 102 Scénarios érotiques
-  Osez... Les aphrodisiaques
-  Osez... Devenir une femme multi-orgasmique
-  Osez... le sexe tantrique
-  Osez... Les secrets d'une experte du sexe pour rendre un homme fou de plaisir
-  Osez... 1001 secrets érotiques
-  Osez... 222 cadeaux sexy
-  Osez... Les sexfriends
-  Osez... 52 scénarios de Weekend érotiques
-  Osez... Faire l'amour partout sauf dans un lit
-  Osez... Faire votre coming-Out
-  Osez... Les massages érotiques
-  Osez... 669 gages érotiques
-  Osez... Le préservatif
-  Osez... Réussir votre divorce
-  Osez... Le libertinage
-  Osez... Devenir une cougar
-  Osez... l'amour au bureau
-  Osez... Le quick Sex
-  Osez... L'amour des rondes
-  Osez... La masturbation masculine
-  Osez... La sexualité féminine de A à Z
-  Osez... Les secrets d'une experte du sexe pour devenir l'amant parfait
-  Osez... Pimenter la sexualité de votre couple
-  Osez... Les rencontres sur internet
-  Osez... Le cunnilingus
-  Osez... LEs jeux de domination et de soumission
-  Osez... Le srtip Tease
-  Osez... Le sexe écolo
-  Osez... Les conseils d'une lesvbienne pour faire l'amour à une femme
-  Peut-on être romantique en levrette ?
-  Osez... Tout savoir sur la fellation
-  Osez... La masturbation féminine
-  Osez... coucher pour réussir
-  Osez... Les sextoys
-  Osez... La drague et le sexe Gay
-  Osez... L'amour pendant la grossesse
-  Osez... La sodomie
-  Osez... Réussir votre nuit de noce
-  Osez... La chasse à l'homme
-  Osez... La bisexualité
-  Osez... Découvrir le point G
-  Osez... LEs nouveaux jeux érotiques
-  Osez... Préparer votre corps à l'amour
-  Osez... Faire l'amour à 2, 3, 4 ...
-  Osez... Tourner votre film X
-  Osez... Le bondage
-  Osez... Le Sexe selon les astres
-  Osez...  Vivre nu
-  Osez... Les conseils d'un gay pour faire l'amour à un homme
-  Osez... La fessée
-  Osez... Tout savoir sur le SM

Y'a de quoi faire...
Clément
Clément

Messages : 897
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 31
Localisation : Dunedin, NZ

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invité le Lun 20 Jan 2014 - 22:12

C'est marrant tu me rappelles quelqu'un. Enfin sûrement qu'ici un paquet de mecs sont comme toi sans que ca choque.

Clement, merveilleuse liste, j'aurai bien du mal à en choisir qu'un !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Clément le Lun 20 Jan 2014 - 22:29

Bien que j'aimerai tous les acheter, je n'en ai pas besoin. Le gay extravertis est livré avec un package "sexualité divergentes" très fourni ^^.

Il faut se balader sur le site de la boutique, ou dans les fnac/passages du désir/lovshop pour vraiment se sentir à en choisir un ou deux. Commence à ce qui te tente le plus.
Clément
Clément

Messages : 897
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 31
Localisation : Dunedin, NZ

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par oufy-dame le Mar 21 Jan 2014 - 0:25

JCVD a écrit:AFTCC OK.

EMDR, je serais plus circonspect…

http://www.derives-sectes.gouv.fr/quest-ce-quune-dérive-sectaire/où-la-déceler/les-dérives-sectaires-dans-le-domaine-de-la-santé/quell

Lis attentivement jusqu'au bout : "Mise en oeuvre par des non-médecins hors de tout protocole de soins scientifiquement validé, cette méthode peut conduire à un risque d'emprise mentale."

Je cite la page d'accueil d'emdr-france.org : "L’EMDR est une méthode psychothérapeutique tout particulièrement efficace. Elle est la seule avec les thérapies comportementales et cognitives dont l’usage est officiellement recommandé pour le traitement de l’état de stress post traumatique par la Haute Autorité de la Santé (HAS) qui intervient dans la validation des soins médicaux, depuis juin 2007."

L'efficacité de l'EMDR a été évaluée à "A".

Ceci étant dit, avec ou sans les stimulations alternées des 2 hémisphères cérébraux, il semble que ce soit tout le reste de la thérapie qui importe : pratiquée par des psys spécialisés en psychotraumatologie (dissociation structurelle...).

J'en profite pour vous inviter à lire : conséquences de la circoncision.

D'une façon plus générale, il me semble que traiter les enfants comme des objets, ne serait-ce que par moments, surtout pendant les premières années de leur vie, ne leur apprend pas à contrôler leurs pulsions et à respecter autrui...

Et puis, non, tout le monde n'éprouve pas du désir sexuel pour un-e inconnu-e qui nous plaît physiquement, et je ne suis pas sure du tout que ce désir soit normal.
Pourquoi continuer à croire que son ressenti est normal sans étude statistiquement représentative sur le sujet ?
Je connais plein de de femmes et d'hommes pour qui ce n'est pas le physique qui prime et pour qui il faut beaucoup de "paramètres" avant d'avoir envie d'avoir des relations sexuelles avec un-e adulte.

Je pense que cela a un rapport avec l'attachement précoce, la mère suffisamment bonne au sens de Winnicott...

Mais les gens que je connais ne représentent pas non plus la population mondiale !

@ET : le livre affirme « Il n’y a pas de différence entre l’addiction sexuelle et l’hypersexualité. »
Pourquoi dis-tu qu'il la distingue ???
Ai-je loupé qq chose ?

Les TCC "classiques" ne marchent pas pour tout le monde, surtout si le psy n'est pas formé en psychotrauma, c prq j'ai mentionné l'EMDR ; tu peux aussi creuser du côté de l'attachement : cf. livre de Nicole Guédeney en PDF sur le web.


Dernière édition par oufy-dame le Ven 12 Oct 2018 - 22:26, édité 1 fois (Raison : suppression du nom d'un pédo)
oufy-dame
oufy-dame

Messages : 1035
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 53
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Clément le Mar 21 Jan 2014 - 0:50

Si je suis contre la circoncision, je ne suis pas d'accord avec toi Oufyfille sur le désir sexuel. Tout désir sexuel, quelqu'il soit est normal ! Il y en a qui en ont beaucoup, il y en a qui en ont peu, il y en a même qui n'en ont pas, et alors ? Vivre sa sexualité pleinement pour l'épanouissement de son identité c'est accepter tout ce que l'on est, dans les moindres détails, même les plus dérengeants, ou les plus honteux (et j'en sais quelque chose). Apprendre a explorer cete sexualité, pour qu'elle s'épanouisse, en découvrant que d'autres personnes, et pas 5 sur terre partagent les mêmes attirances, ou "pulsions" est tout a fait commun, et ne doit pas être méconsidéré.

Je ne vois cependant pas pourquoi tu viens parler de circoncision ici... Neutral 
Clément
Clément

Messages : 897
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 31
Localisation : Dunedin, NZ

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par JCVD le Mar 21 Jan 2014 - 14:52

Oufyfille évoque la circoncision...
Comme origine du mal de notre pauvre ami ou comme remède à son omnigynépinose galopante ?

Personnellement, pour répondre à la remarque de Clément, j'y vois un glissement métonymique du fantasme de castration vers l'image plus acceptable de la circoncision... Un autre signifié masque le signifiant. Tout cela est limpide. Il n'est pas difficile de deviner que, derrière l'évocation de la circoncision se profile bien sûr les questions dramatiquement d'actualité de l'excision et de la quenelle.
Car, qu'est-ce, au fond, qu'une quenelle, sinon l'image grossière et vulgaire d'une grosse bite épaisse, oblongue obscénité jetée sans plus d'égards aux regards innocents de nos chères têtes blondes (aux yeux palpatoiresques) ?

_Tu veux savoir d'où elle sort ma quenelle ? De ton cul !
_Merci. Bien. C'est une autre interprétation.
Marriage de la quenelle et du boudin.
Pardon, j'oubliais qu'on ne se marie qu'une fois !
Enfin... sur terre !
Mais je n'ai connaissance d'aucune loi qui interdise à un E.T. de n'en faire qu'à sa tête !

Clément n'a pas tort mon pote ! Repeuple donc l'univers au lieu de te demander à quoi sert ta libido !!



JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par JCVD le Mar 21 Jan 2014 - 14:56

Tiens ! Je constate que quelqu'un a (encore) signalé mes messages à la modération ! Décidément ! Il va falloir que je prenne un abonnement !
Chaque fois que je mets un lien vers preventsecte ou vers la miviludes, je me fais dénoncer, et parfois bannir. Comme c'est curieux !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par David337 le Mar 21 Jan 2014 - 15:03

E.T. a écrit:Hello,

Faux pseudo, car je soupçonne ma compagne de savoir qui je suis sur ZC. Parano, le mec, ça commence bien. Et pas clair.
Ben oui.
Parano et pas clair, c'est vrai.

J'ai envie de sauter sur tout ce qui bouge.
Depuis que j'ai pris du poil, cette envie ne baisse pas.
Je n'ai plus 20 ans, mais… c'est pas encore l'andropause et… !
Heureusement d'ailleurs.

Mais bref, impossible de voir une belle nana (je n'écris pas d'emblée un beau cul pour ne pas me faire immédiatement signaler et bannir, mais… !) sans penser à … bref vous m'avez compris.

Obsédé jusqu'au trognon.

Beaucoup d'hommes politiques, d'écrivains, de chroniqueurs, d'acteurs, de musiciens sont dans ce cas.

Pour ma part, je n'ai pas les facilités d'un homme de pouvoir donc je reste un mec bien, c'est à dire frustré, mais jusqu'à quand ?

En d'autres termes, souffrez-vous ou pensez-vous souffrir d'hypersexualité ?

J'ai refoulé ma sexualité jusqu'à "aujourd'hui" et étant plutôt hypersexuel et sortant pas beaucoup (du tout ?) en ce moment, je peux dire que j'en chie Very Happy.

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par JCVD le Mar 21 Jan 2014 - 15:10

Remarque, il y a aussi un message de E.T. qui a été signalé à la modération : "j'ai n'ai pas perdu ma libido"
Comme quoi, il faut faire attention à ce qu'on écrit sur ZC, hahahaha !
A moins que celui ou celle qui a signalé sa courte intervention ne l'ait confondu avec une des miennes. Hahaha ! Trop drôle ! Ptdr !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invité le Mar 21 Jan 2014 - 15:46

Quelle jolie guirlande grace à toi JCVD, merci ☺

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invité le Mar 21 Jan 2014 - 15:55

FLOOD:


oufyfille a écrit:
J'en profite pour vous inviter à lire : conséquences de la circoncision.

D'une façon plus générale, il me semble que traiter les enfants comme des objets, ne serait-ce que par moments, surtout pendant les premières années de leur vie, ne leur apprend pas à contrôler leurs pulsions et à respecter autrui...

C'est moi ou tu sembles suggérer que la circoncision est une pratique qui assimile les enfants à des objets et fera d'eux des adultes incapables de contrôler leurs pulsions et de respecter autrui ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invité le Mar 21 Jan 2014 - 16:52

Faire du lèche vitrine ne veut pas dire être un acheteur compulsif cher ET !!
Mater, rêver, fantasmer c'est plus qu'autoriser... c'est sain, non ??
Tromper son conjoint, why not si c'est fait avec amour ^^
Non mais sans rire... parle avec ta chérie peut-être qu'elle aussi a des envies de nouvelles expériences que vous pourriez partager.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Cleore le Mar 21 Jan 2014 - 16:59

J'aime bien le : "Osez réussir votre nuit de noces".   Very Happy 

Je le lirais bien par curiosité, celui-là, même si je ne suis pas concernée.


Cleore
Cleore

Messages : 1018
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 55
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invité le Mar 21 Jan 2014 - 17:54

Non rien en fait


Dernière édition par ~Parisette~ le Mar 21 Jan 2014 - 18:52, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invité le Mar 21 Jan 2014 - 18:17

Code:
Mater, rêver, fantasmer c'est plus qu'autoriser... c'est sain, non ??
Tromper son conjoint, why not si c'est fait avec amour ^^

"Celui qui pense tromper sa maîtresse est bien trompé." La Rochefoucauld.

Code:
Vivre sa sexualité pleinement pour l'épanouissement de son identité c'est accepter tout ce que l'on est, dans les moindres détails, même les plus dérengeants, ou les plus honteux (et j'en sais quelque chose).
Et la pédophilie, le viol... c'est une pratique sexuelle. Violente et non consentie certe, mais une pratique sexuelle.
Il est même recommandé dans des manuels donnés aux soldats Serbes lors de la guerre pour étendre leur 'race'... Ces cons parlent de 'race', je le met en guillemet car il n'y a pas des races humaines, mais une race humaine ; le reste n'est qu'ethnie.

Pourquoi je dis cela.
Dès que tu parles de pratiques sexuelles, tu n'es plus dans le naturel, mais dans le culturel.
Une pratique est choisie.
Je doute que mon chien qui prends ma chienne, je n'ose dire fait l'amour... a une idée de la position qu'il utilise.

Nous, êtres humains intellectualisons notre sexualité.
Nous lui donnons des sens qu'elle n'aurait pas sans notre conscience.
En cela, nous en sommes responsables.
C'est pour cela que le violeur et que le pédophile sont condamnés.
Vivre sa séxualité pleinement c'est accepter l'autre avant de s'accepter soit même. Sinon le viol est autorisé et non plus condamné.

A la différence des animaux, quand je suis entrain de faire l'amour (Making love - je trouve qu'en anglais cela sonne mieux - quoiqu'ils ont le fameux F U C K !!!), je pense à l'autre, je me projette en lui. C'est comme cela que je jouis, et encore pas tous le temps.
L'idée de faire un avec deux corps est une chose ultra excitante.

Ce n'est pas pour rien que Psyché est l'épouse d'Eros dans les mythes anciens.

Betapi si tu me lis ;
'En inventant la libido ils ont tué l'Eros' ; Nietzsche

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par EmiM le Mar 21 Jan 2014 - 18:33

Salut ET, moi j'aurai bien aimé participer, mais pour se faire faut savoir de quoi on parle, parce que c'est toi qui définit hyper-sexualité, mais ça veut tout dire et rien dire. Avoir envie d'une belle nana, ça me parait plutôt commun et banal... et puis ça n'arrive pas qu'aux hommes de sentir du désir pour une inconnue qui passe... après la question c'est le passage à l'acte... Donc s'agit-il d’hyper-sexualité parce que la fréquence dans ton couple n'est pas satisfaisante, ou parce qu'elle est disproportionnée entre la tienne et celle de ta femme ? Déjà ça change complètement la donne entre la première et la seconde hypothèse. Si c'est insatisfaisant en terme de fréquence, je rejoins les conseils précédents, il faut en parler avec elle... Par contre si la fréquence est  déjà importante, genre plus d'une fois par jour, alors là oui je pense qu'on peut parler d'hyper-sexualité, puisqu'il y a une escalade excessive... Sans jugement bien sur, c'est juste qu'on peut comprendre que ta femme ne suive pas et je pense d'ailleurs que peu de femmes pourraient suivre un tel rythme... Maintenant, s'il s'agit d'un décalage entre tes besoins et ceux de ta femme, comme ils t'ont dit, en parler avec elle et si elle reste hermétique, il faut prendre tes responsabilités, vivre bien en travaillant sur ta frustration, vivre bien sans culpabilité si tu vas voir ailleurs, et puis il reste la thérapie de couple chez un sexologue...
Généralement quand une femme perd son désir pour son chéri, et qu'elle ne veut pas tenir compte de sa souffrance, c'est quand même qu'il y a un problème entre vous, soit dans votre relation, soit dans vos rapports sexuels, mais ça n'arrive pas par hasard...
Et quelle est ta propre capacité à accueillir ce qu'elle pourrait te dire de dur à entendre ?
Je te souhaite de te débarrasser de ta honte, de ta culpabilité, avoir du désir, même beaucoup de désir c'est humain, c'est l'essence de la vie... J'espère que ce n'est pas elle qui te culpabilise, parce que c'est toxique ce genre de message caca... C'est une façon de te dire que tu as un problème, quand si ça se trouve c'est elle qui a un problème... pas cool, côté amour et bienveillance...
Bon je m'arrête là avec mon blabla, accueilles-toi, aimes-toi et je te souhaite de trouver une issue...
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Clément le Mar 21 Jan 2014 - 21:02

Mis En Pate Ugly Brat a écrit:Une pratique est choisie.

Non, une pratique sexuelle est vécue si assumée, choisie si refoulée.

Le viol n'est pas une pratique sexuelle, pas plus que la pédophilie.
Le viol n'est autre qu'un acte sexuel perpétré sans accord de l'autre partie, je ne pense pas que l'on puisse se dire violeur au mêm titre qu'SM.
La(les) pédophilie(s) est/sont un sujet délicat dans notre société. Il ne s'agit pâs d'un choix "je vais tr**er le c*l à ce g*min pour y prendre du plaisir", c'est quelque chose de vécu dans 80% des cas, subit, et majoritairement reffoulé.

Une pratique sexuelle ne prend pas en compte la personne, mais les moyens que tu utilise pour arriver à prendre du plaisir. Violer un enfant n'est pas un moyen pour prendre du plaisir, c'est un acte qui donne cela.
Spoiler:
Les moyens seront plutôt les bandages, les ustensiles, ce genre de choses, que l'on rattache à la pratique sexuelle (quel tr*u, dans quel sens, dessus, dessous, etc...).
La distinction est mince, et parfois trouble.

Quand à ce que tu décris de ta sexualité, c'est TA sexualité, pas celle des autres. C'est ta pratique sexuelle que de le vivre ainsi.
Clément
Clément

Messages : 897
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 31
Localisation : Dunedin, NZ

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par ISIS75 le Ven 31 Jan 2014 - 17:04

je suis aussi du même avis que ceux/celles qui t'ont parlé de consultation chez un urologue... et je serais même tentée de te conseiller d'attendre tous les résultats des tests et d'avoir discuté de ces résultats avec ton urologue avant de parler avec ta femme.
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invité le Ven 31 Jan 2014 - 20:19

 Like a Star @ heaven 


Dernière édition par Jasmine le Dim 9 Mar 2014 - 4:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invité le Ven 31 Jan 2014 - 20:39

Mazarine a écrit:
Pardonnez-moi de faire des généralisations mais.... la GRANDE majorité des Z que j'ai rencontrés avait tendance à être hypersexuelle.... Les sens développés, une plus grande ouverture d'esprit, je sais pas si cela explique cela.


bon, je me sens un peu plus normale ! si on peut le dire ainsi. Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invité le Ven 31 Jan 2014 - 20:44

@ MEPU :
"Je doute que mon chien qui prends ma chienne, je n'ose dire fait l'amour... a une idée de la position qu'il utilise" le doggy style !! faut tout leur expliquer à ces clebs... voilà pourquoi j'en ai pas Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Mar 4 Fév 2014 - 17:25

.


Dernière édition par Invitè le Mer 12 Fév 2014 - 22:57, édité 1 fois

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Mar 4 Fév 2014 - 17:30

.


Dernière édition par Invitè le Mer 12 Fév 2014 - 22:58, édité 1 fois

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par EmiM le Mar 4 Fév 2014 - 17:37

Cool ET, je suis ravie que mon avis ait pu t'éclairer.
Je ne sais pas si il y a un sujet qui pourrait dire "que les sur-eff ont de gros besoins sexuels", mais franchement, j'ai tendance a le penser, nous avons de nombreuses sur-excitabilités, dont l'hyper-esthésie, et ça pourrait largement contribuer à ce que nous ayons davantage nos sens en éveil, et que nous soyons donc plus réceptif et en demande de charnel...
Après, la masturbation est une option parmi d'autres pour satisfaire à tes besoins, je t'invite simplement à ne pas culpabiliser d'avoir envie de te donner du plaisir... C'est super que tu puisses le faire, quand d'autres se l'interdisent sous couvert de jugements (c'est pas bien, c'est honteux, c'est sale etc...) se faire du bien, évite de l'attendre d'autrui, et même si je sais que c'est pas pareil que de le partager avec quelqu'un, c'est mieux que rien, ou de nourrir en continue une frustration, qui te minera et risquera d'avoir des conséquences sur ta partenaire...
Libère ta sexualité ! c'est que du bonheur !
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Invitè le Mar 4 Fév 2014 - 17:48

Merci pour tes messages EmiM !
Ils sont plein de bon sens, me réconfortent et je trouve qu'il me font avancer.

Invitè

Messages : 65
Date d'inscription : 27/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par JCVD le Mar 4 Fév 2014 - 17:51

E.T. a écrit:Fatigue, anxiété, masturbation, culpabilité crasse.

Jeu de mains ! Jeu de vilains !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par JCVD le Mar 4 Fév 2014 - 17:55

Je t'ai reconnue E.T. !
Je t'ai vue dimanche à la manif !
En fait, tu es Christine Boutin !

Hypersexualité - Page 2 PHO81fb37aa-bcb9-11e2-9b83-16f0f5ede65a-805x453

Il est joli ton god en plastique dis-donc ! Le plastique, c'est fantastique !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par EmiM le Mar 4 Fév 2014 - 17:58

Si tu veux te sentir moins seul dans ta situation, ou même si tu veux le conseil d'une "pro", je te conseille d'écouter les émissions de Brigitte Lahaie, sur RMC.
Je sais qu'il y en a qui la trouve ringarde, mais je pense que c'est parce qu'ils ne connaissent pas.
C'est du lundi au vendredi de 14h à 16h, si t'es pas dispo tu peux ré-écouter les émissions en podcast...
Elle est pleine de bon sens, elle voit claire et ses conseils sont souvent justes... Elle ne porte pas de jugements, elle argumente ses explications, et ça permet d'apprendre et de comprendre plein de choses sur soi, et notre rapport aux autres... Elle ne parle pas que sexualité, elle aborde les aspects relationnels et psychologiques...
Voilà une petite idée supplémentaire, pour t'aider.
EmiM
EmiM

Messages : 5707
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 37
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Freyja1319 le Mar 4 Fév 2014 - 18:12

Je me lance dans la conversation, sans avoir vraiment lu toutes les pages, mais suffisamment quand-même.
Je ne suis pas choquée de cet appétit sexuel ou même d'une libido intense.
Je suis une femme, et j'aurai tendance à être plus "demandeuse" que mes compagnons en général. Il y a des années, je me questionnais en pensant que quelque chose n'allait pas chez moi (en général les femmes sont moins axées là-dessus que les hommes), mais au fil du temps, je me rends compte que cela va avec mes propriétés kinesthésiques.
J'aime toucher, ma bienveillance m'amène à apprécier donner à l'autre, et le reste en découle naturellement ...
Ne serait-ce pas donc en lien avec cet éveil des sens qui nous caractérise ?
NB : j'espère que je ne choque personne ... tongue 
Freyja1319
Freyja1319

Messages : 7
Date d'inscription : 03/02/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par JCVD le Mar 4 Fév 2014 - 18:14

Bien au contraire ! Soit la bienvenue sur ZC Freyja1319 !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Freyja1319 le Ven 7 Fév 2014 - 19:05

Merci JCVD !
On dirait bien que j'ai fait fuir tout le monde avec ma réflexion ... Embarassed 
Houhou, y'a quelqu'un ??
Freyja1319
Freyja1319

Messages : 7
Date d'inscription : 03/02/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par JCVD le Mer 12 Fév 2014 - 17:13

On dirait qu'il n'y a plus personne !

Il commençait pourtant à devenir sympa ce topic !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Tête d'Ampoule le Mer 12 Fév 2014 - 17:57

Freyja1319 a écrit:Je me lance dans la conversation, sans avoir vraiment lu toutes les pages, mais suffisamment quand-même.
Je ne suis pas choquée de cet appétit sexuel ou même d'une libido intense.
Je suis une femme, et j'aurai tendance à être plus "demandeuse" que mes compagnons en général. Il y a des années, je me questionnais en pensant que quelque chose n'allait pas chez moi (en général les femmes sont moins axées là-dessus que les hommes), mais au fil du temps, je me rends compte que cela va avec mes propriétés kinesthésiques.
J'aime toucher, ma bienveillance m'amène à apprécier donner à l'autre, et le reste en découle naturellement ...
Ne serait-ce pas donc en lien avec cet éveil des sens qui nous caractérise ?
NB : j'espère que je ne choque personne ... tongue 
Je crois surtout que nous sommes hyper, dans un sens ou dans l'autre... Nous sommes tout ou rien, rarement entre deux. Car à l'opposé, il y a beaucoup de HP sur les communautés asexuelles aussi.
Tête d'Ampoule
Tête d'Ampoule

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Aethos le Jeu 13 Fév 2014 - 11:18

Hypersexuel... ou simplement avoir plus envie que l'autre? Ou est la normalité dans la fréquence du désir et des rapports? Précisément dans 68.2 % des occurrences systématiques à fréquence équivalente. Point barre.

Nous en savons quelque chose, excusez-moi du peu.

Je me suis souvent senti "hyper ou hypo", cela dépend des moments. Mais je suis souvent plus demandeurs que ne l'ont été et ne le sont mes compagnes.

Ceci étant dit, il est parfaitement normal d'avoir des idées et de regarder... les idées et le regard passent bien vite souvent, au point que l'image même n'a pas marqué suffisamment mon esprit pour occulter celle de la femme que j'aime.

Maintenant il est vrai que cette situation "hyper", vraisemblablement liée à certaines caractéristiques aussi bien physiques que psychiques au sein de notre population, fait que nous sommes souvent, c'est mon cas, en situation de devoir gérer une "frustration". Comprenons ici, un moment ou il nous semblerait propice ou adéquat de partager quelque chose, chose que l'autre ne perçoit absolument pas...décalage quand tu nous tiens, A partir de cela il reste deux ou trois choses assez simples en fait:
- soit on en parle et on se met d'accord en disant: tu me dis que le sexe n'est pas important pour toi, tu ne verras donc aucun inconvénient, puisque ce n'est que du c...., à ce que j'aille voir et toucher ailleurs... Si la personne réagit mal, alors il y a mensonge en la demeure. Et c'est de son fait. Et c'est donc à elle de se faire suivre, pas à nous.
- Soit la personne acquiesce et dans ce cas là c'est réglé, que ce soit uni ou bilatéral en termes de comportement hors couple.
- Soit la personne assimile complétement amour et sexe et dans ce cas là il y a fort à parier qu'elle ne vous aime simplement pas.

Trois cas de figure assez systématiquement représentés au sein de la population générale, comme la notre.

Moi par exemple, je sais que j'étais "up" assez souvent et beaucoup plus souvent que ma compagne. Ma frustration a duré ... et puis maintenant c'est passé, je n'y pense plus et quand j'y pense ben comme je l'aime et que je suis fidèle, ben je m'imagine une vie sexuelle épanouie et c'est pas si difficile. il y a plein de média aujourd'hui qui favorise la procuration de l'interaction et son simulacre. Bref, rien de bien fâcheux. Le bilan coût énergétique tranquillité satisfaction est aussi élevé que possible et y a pas à tortiller: les risques sont faibles IST, grossesses, MST, et j'en passe. l'Hygiène est sauve, les choix aussi et ils ne sont que cela, mes choix! Si je devais à un moment considérer que cela ne me va pas, ben je me ferais une raison et j'abandonnerais toute idée de continuer dans cette voie. Seulement voilà, quand on aime, c'est un peu différent. IL y a comme une envie de lien qui demeure. Et pour vivre sereinement un couple, rien de mieux que de respecter l'autre... et soi par la même occasion.

J'avais une libido, je n'en ai presque plus... ce qui a, c'est une hypothèse, le don de ravir ma compagne. J'ai cessé simplement de la désirer et que cela me reprenne je me corrige assez vite. Bref, j'ai été tellement désorienté par les doubles-contraintes, que maintenant je préfère renoncer à toute vie sexuelle impliquant une interaction, c'est trop complexe franchement. Et c'est pas la première fois...les 2 dernières compagnes devaient aussi avoir fort à faire pour tenter de me comprendre et je me sais grande partie du problème: Je n'entretiens pas au sexe le même rapport qu’elles, c'est quelque chose qui a énormément de valeur pour moi, précisément parce que cela n'a aucun prix.

Je pense que je suis hypersexuel et cela peut être handicapant dans une relation comme à l'extérieur... maintenant je ne suis pas sexe addict et cela ne me pose pas de problème de respecter la personne que j’aime et que je prétends aimer.

Par contre faudrait un peu péter les clichés aussi: il se peut trouver qu'une femme ayant une libido parfaitement inexistante s'en satisfasse complétement et que quand les choses se passent (rarement) elle y trouve malgré tout SON compte. Et que cela lui suffise largement. Dans ce cas, le décalage, qui parait effectivement être l'expression d'un problème relationnel entre deux individus devient en fait un problème relationnel de l'individu à lui-même. Et cela mes ami(e)s, on ne peut rien y faire, sinon passer effectivement par la case : ouvre les yeux et va voir quelqu'un...

Initier une thérapie de couple débouchera sur deux cas de figure pré-établi possible: soit on dit vrai et l'absence totale de libido et les incohérences comportementales sont le produit même d'un "contentement"... Soit alors, le lièvre psychique à lever est bien plus gros et alors je ne donne pas cher du couple... parce que l'implicite est qu'on ne trouve soit: aucun plaisir avec moi, soit qu'on n'a aucun sentiment malgré nos dires, soit qu'on ne sait foutrement pas ce qu'on se veut.

Dernier point d'ailleurs que l'on a systématiquement essayé de me vendre comme étant une caractéristique féminine. Si c'est le cas... je ne me ferai ni gay, ni moine, mais je pleurerai longuement alors sur l'incompatibilité totale et rédhibitoire entre moi et les femmes , un fossé qui ne sera jamais, mais alors jamais comblé en ce qui me concerne.

Je ne VEUX pas de quelqu'un qui ne SACHE pas ce QU'ELLE veut... et les gens qui me disent non pour dire oui, qui font passer ça sur de la séduction et un jeu...moi, ça me fait hurler. Ces gens sont ceux à qui l'on peut faire faire n’importe quoi sous prétexte de suggestion, ces gens sont dangereux... ces gens sont ceux que l'on utilise comme des outils... des machines ayant renoncé à leur libre arbitre. Peut-être la seule chose qui nous définisse comme une peu autre chose que juste des bêtes. Ce sont souvent ces même gens qui viendront pleurnicher après de ne pas être aller voter en dégueulant sur les 30% de participants au votation parce qu'ils ne sont pas content de ce qui leur arrive. J'en ai soupé franchement. Autant me faire accuser de viol, de séquestration et de violence psychique et manipulation a raison et de manière concrète.

A titre d'exemple, j'ai été très clair: je ne demanderai jamais UNE FEMME en mariage...ce sera à elle de le faire. L'égalité et l'équité dans les capacité de décision va jusque là et j'aimerais sortir un tout petit peu des carcans imposés par mes ancêtres un poil patriarcaux pour moi. Et oui, je trouve cela très romantique...

Et pour tout le reste c'est la même...un peu raz-le -bol de courir derrière les gens pour leur proposer des trucs moi...je bâche et franchement je me sens bien plus reposé depuis que j'arrête de vouloir séduire à tout pris pour essayer de consommer une vie sexuelle insatisfaisante.

Quant au fait d’aller copuler partout et de faire des gamins à tout va...ben pas de souci dans l'absolu, de manière plus relative, je me poserais quand même la question des responsabilité en tant que je suis dépositaire des identités à venir, de la planète é leur laisser et finalement de moi-même. Et je ne ferai pas à un enfant ce que je ne voudrais pas que l'on me fasse: grandir sans père. Et si les figures et imagos premières sont si facilement remplaçable, alors oui je ne vois aucun mal à engendrer une belle et nombreuse descendance que je laisserai au gré de mes pérégrinations et de mes envies, sans me soucier aucunement, non de leur avenir matériel, mais bien psychique. Et il se trouve que l'un n'est pas garant de l'autre...loin s'en faut!
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 39
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par ISIS75 le Jeu 20 Fév 2014 - 16:33

ça m'est arrivée de ne pas réussir à savoir ce que je voulais surtout quand je trouvais que la personne en face avait un comportement contradictoire... et c'est souvent arrivé avec des zèbres, justement... (ou des zèbres très timides ?).
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Chercheur de Vérité

Message par Invité le Jeu 20 Fév 2014 - 17:31

Nous sommes Libres !...Un esprit "surdoué" est simplement un esprit libre...
Car nous avons la Lucidité de discerner l'absurdité des Règles artificielles...et nous sommes ainsi à la recherche de la Vérité absolue :
L'hypersexualité ressemble simplement à une quête d'authenticité...On sent tous qu'il y a quelque chose de beau à découvrir par cette Voie....Qui s'est déjà baladé dans le Cosmos en faisant l'Amour ?

Je vous conseille le troublant livre de Daniel ODIER sur le (vrai) tantrisme (l'initiation d'un Occidental à l'amour absolu)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par fantôme le Mar 18 Mar 2014 - 0:01

Le challenge, pour moi, c'est de concilier l'idéal, sans dommages collatéraux, avec le permis, sans frustration. Vivre au diapason de mon environnement relationnel avec une note unique et intense. Pour me sentir bien, tout le reste se détermine en fonction de ma stratégie d'adaptation et de ma foi dans les possibles.
Bon c'est une synthèse un peu hermétique peut-être, mais cela illustre encore que nous sommes tous concernés et seul à agir.
Pour moi, l'important c'est d'être bien dans ma peau avec des choix atypiques qui me respectent et n'embarrassent pas mes relations avec les personnes aux quelles je tiens.

fantôme

Messages : 136
Date d'inscription : 14/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Hypersexualité - Page 2 Empty Re: Hypersexualité

Message par Adyloo le Ven 21 Mar 2014 - 8:44

Freyja1319 a écrit:(en général les femmes sont moins axées là-dessus que les hommes) 

 Arrow Article pour remettre en question la fausse idée de la faible libido des femmes;
Et comment le stéréotype s’est inversé. Traduction d’un article publié par la sociologue américaine Alyssa Goldstein sur le site Alternet.org.


_____A propos de la libido :
"Ils la vivent naturellement quand ils en ont le désir et la disponibilité et s'en passent sans anxiété en période moins favorable, parce qu'ils savent qu'une période de diète amoureuse est provisoire et sera suivie de phases gourmandes."
Françoise Simpère



Pour ma part, je dois bien reconnaitre depuis quelques années que je suis bien dans une hypersexualisation de tous mes rapports sociaux.
Je confonds et mélange amitié & sexualité, amour & amitié. Je me retrouve pleinement dans le polyamour, le libertinage et le lutinage en somme.

Je peux fantasmer charnellement sur presque tou-te-s mes ami-e-s. Mais ce fantasme ne devient du désir concret que si je perçois un désir réciproque chez l'autre.
Et au final, j'en suis bien satisfait Smile Je sais gérer la frustration, et en même temps ne pas m'interdire ces relations aux 5 sens sous prétexte que je suis en couple.

Mais ça, je ne le mets pas forcément en lien avec la zébritude. Je sais dorénavant que l'éducation que j'ai reçue par ma mère est un fort paramètre dans mes relations aux autres. J'ai une mère qui était un peu incestuelle (/!\ c'est bien différent de incestueuse : lien ). Ceci explique sûrement ma tendance à sexualiser toutes mes relations, et pourrait aussi expliquer la quasi absence de toute intimité de ma part et la difficulté à respecter l'intimité des autres (je pose des questions gênante par curiosité...).

Finalement, ça ne me pose aucun problème d'ordre social. Je ne suis pas rejeté, même si je suis parfois jugé. Mais généralement je reste un incompris. Mes ami-e-s restent mes ami-e-s. Et ça n'est pas un handicape au travail non plus (j'ai d'autres problèmes avec le travail : la hiérarchie). Le seul petit hic, c'est que ma libido m'occupe l'esprit beaucoup de temps par jour : en repos, je peux passer 3 heures dans la journée à me masturber. C'est le seul inconvénient : le temps consacré à la gestion de mes pulsions.
Adyloo
Adyloo

Messages : 24
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 32
Localisation : 91

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum