Tentative de clarification à propos du surdon

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Invité le Mer 15 Jan 2014 - 20:29

Pieyre a écrit:Tout dépend de ce qu'on appelle « intelligent de manière générale ». Si c'est l'intelligence nécessaire pour trouver un emploi satisfaisant ou un conjoint qui nous comprend, je pense que beaucoup se trouveront pire que la moyenne.
Tu as raison. Je ne pensais pas à la "réussite sociale", qui exige aussi de l'intelligence.

EmiM a écrit:Je me demande si Pyere réagit en fonction du cadre que Santin a déterminé dans son post ?
je comprends pas
Je parlais, pour les idéalistes de ouf surdoués, du fait qu'il soit relativement inadaptés, à tel point qu'ils peuvent se croire autistes, vu qu'ils communiquent à leur manière et que pour eux les concepts abstraits font partie de la réalité et ils y prêtent beaucoup d'attention. (Tout cela avec beaucoup de "si", car j'en sais rien à part pour moi ^^)
Si ils pensent justement, ils sont intelligents, on peut le dire, mais ça ne garantit pas qu'ils réussissent socialement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Invité le Mer 15 Jan 2014 - 21:00

Santin Mirror a écrit:
Le truc c'est que je n'ai pas dit qu'il y avait UN profil de surdoue. Et selon ma premiere phrase (parce qu'il m'arrive me lire ^^), les plus performants sont surdoues de fait.

Que je crois que le QI est un instrument barbare n'a rien a voir ! Avec un autre instrument tout aussi barbare cree a partir d'un autre dogme sur l'intelligence, on detecterait d'autres surdoues. Je ne doute pas qu'avec le test de QI on detecte des surdoues.

Ben finalement je suis d'accord alors. Je change d'avis à chaque post  Suspect 

Le test du QI a sa place, il mesure des choses. Mais je crois qu'il faudrait un autre test pour mesurer/détecter les individus au profil complexe et surtout un autre mot que surdoué à coller là dessus. Ce n'est pas l'image que les gens ont d'un surdoué, moi le premier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Arizona782 le Mer 15 Jan 2014 - 21:40

J'ai lu ton article et j'ai pleuré, sérieusement. Je me suis totalement reconnu dans le profil complexe, en tout point.

Je crois que ce qui m'a achevé, c'est ma tour de solitude, que j'appelle "tour des possessions égarées". Bravo et merci!

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Invité le Mer 15 Jan 2014 - 22:10

J'ai que citer des sources Smile tant mieux si tu t'y retrouves Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par EmiM le Jeu 16 Jan 2014 - 10:38

Tu as raison. Je ne pensais pas à la "réussite sociale", qui exige aussi de l'intelligence. a écrit:
Salut, moi je ne suis pas trop d'accord avec ça, faudrait déjà définir ce qu'est la réussite sociale, parce qu'il y a des personnes qui considèrent avoir réussi socialement et qui ont une "intelligence relative" sans sur-efficience, et dont la relative "réussite" ne les rend pas incroyablement heureux.... Et je pense qu'il y en a plein parmi nous, qui ont une "forte intelligence", qui est exactement leur entrave à une certaine réussite sociale... Alors qu'est ce que la réussite sociale ? De quelle intelligence parle-t-on ? en ce qui me concerne l'intelligence que je place au dessous de toutes les autres, est l'intelligence émotionnelle, qui de mon point de vue est celle qui permet d'accéder au bonheur. La réussite sociale ne garantie pas le bonheur, on peut être heureux sans avoir réussi socialement, parce que notre bonheur ne s'appuit pas sur notre statut social, donc je ne crois pas que c'était le sujet de départ de Santin, mais c'est ce que m'a inspiré son dernier message.

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Pieyre le Jeu 16 Jan 2014 - 11:01

Je ne comprends pas pourquoi on ramènerait tout à l'intelligence. On peut y mettre toute qualité dont on est conscient, donc qui passe par l'esprit, pourquoi pas... Mais on peut aussi considérer que tous les dons ne sont pas intellectuels.
La notion d'intelligence émotionnelle correspond pour moi soit à un don artistique, lié à la sensibilité davantage qu'à l'intellect, soit à la bienveillance qu'on a envers les autres, qui est une qualité morale, donc pas vraiment intellectuelle non plus.
De mon côté, certes, il m'est arrivé de dire que mes parents, qui n'ont pas fait d'études, avaient l'intelligence du cœur. C'est une façon de parler qui a un sens dans le discours courant, mais qui n'est pas très rigoureuse.

Quant au bonheur, ce n'est pas aussi simple. Trouver une satisfaction dans le devoir, dans le fait de se sacrifier pour une cause ou pour une œuvre, est-ce ou non une question de bonheur ? Par ailleurs certains ont trouvé le bonheur dans le crime.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15396
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par EmiM le Jeu 16 Jan 2014 - 11:07

Alors il faudrait initier un nouveau sujet, Qu'est ce que le bonheur ?

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Fata Morgana le Jeu 16 Jan 2014 - 11:28

Je me dis qu'on pense différement parce qu'on est plus intelligent. Le fer est-il d'une dureté "différente" de celle du bois ? Oui, en cela qu'il est plus solide. C'est le serpent qui se mord la queue. Plus quoi ? Je ne sais pas, en l'absence d'étalon transcendant on n'a pas de repères, (car l'intelligence reste à définir) mais plus sans aucun doute. Plus intellectuellement, mémoriellement, sensoriellement, émotivement, imaginativement...Bref ça fait beaucoup de différences. Et surtout beaucoup de plus.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par EmiM le Jeu 16 Jan 2014 - 11:38

On peut toujours nier un fait, ça ne change pas qu'il existe. On est plus que les autres sur bien des plans et c'est un fait ! Après on peut toujours le nier si ça nous dérange d'en tenir compte....

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par sylveno le Jeu 16 Jan 2014 - 12:11

Au cours d'une irl, j'ai entendu un zebracrosseur, qu'on ne voit plus trop d'ailleurs, dire que sur- c'est souvent pour dire "trop" comme dans surpression, surévaluation, surentrainé, etc. même en néologisme, c'est entendu comme tel il citait "sursouls" qu'on entends bien comme plus que souls.
Le problème, et ça c'est de moi, c'est que lorsque le suffixe est appliqué à ce que l'humain ressent comme sa forme fondamentale, ce à quoi il s'identifie et à cause de son égo, l'humain l'entends comme "plus" comme dans surhomme ou... surdoué.




EmiM a écrit:De quelle intelligence parle-t-on ? en ce qui me concerne l'intelligence que je place au dessous de toutes les autres, est l'intelligence émotionnelle, qui de mon point de vue est celle qui permet d'accéder au bonheur. La réussite sociale ne garantie pas le bonheur, on peut être heureux sans avoir réussi socialement, parce que notre bonheur ne s'appuit pas sur notre statut social,
Ouiiii !

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Pieyre le Jeu 16 Jan 2014 - 14:06

J'aimerais assez une langue, sinon sans implicite, au moins sans qu'il y ait possibilité de récupérer ces implicites et de les figer au détriment du sens initial. Pour cela, je me demande s'il ne faudrait pas supprimer le recours au préfixe et au suffixe, comme au principe d'agglutination. Ainsi on saurait ce qu'on veut dire.

Par ailleurs, il ne faut pas craindre de se donner du surdon quand on l'exprime de façon relative. Nous sommes tous doués pour tout, mais de diverses façons. Dans un groupe on peut être le surdoué pour le critère A et le sous-doué pour le critère B.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15396
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Invité le Ven 17 Jan 2014 - 16:19

Tigrou a écrit:Le test du QI a sa place, il mesure des choses. Mais je crois qu'il faudrait un autre test pour mesurer/détecter les individus au profil complexe et surtout un autre mot que surdoué à coller là dessus. Ce n'est pas l'image que les gens ont d'un surdoué, moi le premier.
Bien vu, je suis d'accord. Smile
Fata Morgana a écrit:Je me dis qu'on pense différement parce qu'on est plus intelligent. Le fer est-il d'une dureté "différente" de celle du bois ? Oui, en cela qu'il est plus solide. C'est le serpent qui se mord la queue. Plus quoi ? Je ne sais pas, en l'absence d'étalon transcendant on n'a pas de repères, (car l'intelligence reste à définir) mais plus sans aucun doute. Plus intellectuellement, mémoriellement, sensoriellement, émotivement, imaginativement...Bref ça fait beaucoup de différences. Et surtout beaucoup de plus.
J'ai croisé quelques personnes qui étaient surdoués testés, je les ai trouvé émotionnellement débiles, bien qu'ils n'étaient pas autistes, bien adaptés etc. Ils étaient du même bois que tous, à ceci près qu'ils étaient convaincus du contraire. Les surdoués, je les place dans les "moins" tant qu'ils restent dans une frustration un peu naze, une complexité ampoulée et moitié feinte, j'en passe...
Pieyre a écrit:Par ailleurs, il ne faut pas craindre de se donner du surdon quand on l'exprime de façon relative. Nous sommes tous doués pour tout, mais de diverses façons. Dans un groupe on peut être le surdoué pour le critère A et le sous-doué pour le critère B.
+1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Segva le Dim 19 Jan 2014 - 18:19

Bill a écrit:Oui, c'est schématique, c'est sûr !

Tu veux bien développer ton avis, à l'occasion, quand tu en auras le temps ?

Merci pour ton passage et pour l'idée de lecture Smile

Désolée du délai Bill, je viens beaucoup moins souvent sur le forum depuis quelques temps, c'est par vague tu sais Smile

Je suis très bien Tigrou ... avec la différence peut-être que plus que fonctionnement je crois que HP est une question de structure, ensuite ce que l'on en fait dépend de l'histoire de chacun, je ne crois pas que cela affecte l'intelligence, pour moi on la laisserait en dormance.

On peut laisser une structure architecturale telle quelle en abandon ou la terminer avec les meilleurs matériaux et en faire un espace vide de sens ou en faire un espace riche d'échanges... échanges scientifiques, artistiques, pédagogiques, financiers...
On peut y ajouter des sous-structures, en enlever, etc., etc.
Chacun met sa couleur à une même structure de base et cette couleur est indéniablement influencée par l'environnement.

J'apprécie beaucoup ce forum et la plupart (au moins tous ceux que j'ai lu) qui y participent mais ça ne veut pas dire que j'ai des affinités avec la majorité, malgré le dénominateur commun qui nous unis.
Et même plus, parfois je me demande si on a effectivement quelque chose en commun!!Mais sans mettre en doute la "structure"

Je crois que le plus important pour quiconque, au-delà de la structure c'est ce qu'on en fait et - de même niveau d'importance - ce qu'en faut les autres ...

Je ne sais pas si je m'explique ... mais vous serez là si ce n'est pas le cas! Wink

Bonne semaine à tous !

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Segva le Dim 19 Jan 2014 - 18:36

Fata Morgana a écrit:Je me dis qu'on pense différement parce qu'on est plus intelligent. Le fer est-il d'une dureté "différente" de celle du bois ? Oui, en cela qu'il est plus solide. C'est le serpent qui se mord la queue. Plus quoi ? Je ne sais pas, en l'absence d'étalon transcendant on n'a pas de repères, (car l'intelligence reste à définir) mais plus sans aucun doute. Plus intellectuellement, mémoriellement, sensoriellement, émotivement, imaginativement...Bref ça fait beaucoup de différences. Et surtout beaucoup de plus.


Peut-être seulement souligner que si ça ne serait du feu aucun de nous ne serait ici devant un écran... Même le fer on en aurait rien fait.

Je suis contre tout type de hiérarchie et de supériorité, je crois justement que c'est une trop vieille façon de rationaliser et pas du tout artistique, mais ça ça fait partie de mon parcours.
Plus que désadaptée, je me sens très mésadaptée (expression québécoise intéressante) socialement et je vis bien avec l'idée enfin!
Après 40 ans! Dorénavant ce sera à moi à voir ce que j'en fais...

en espérant effectivement que je ne trouverai jamais mon bonheur dans le crime!!  Laughing  J'ai bien aimé cette paradoxe!!

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Invité le Dim 19 Jan 2014 - 22:14

Segva a écrit:
Je suis très bien Tigrou ... avec la différence peut-être que plus que fonctionnement je crois que HP est une question de structure, ensuite ce que l'on en fait dépend de l'histoire de chacun, je ne crois pas que cela affecte l'intelligence, pour moi on la laisserait en dormance.

On peut laisser une structure architecturale telle quelle en abandon ou la terminer avec les meilleurs matériaux et en faire un espace vide de sens ou en faire un espace riche d'échanges... échanges scientifiques, artistiques, pédagogiques, financiers...
On peut y ajouter des sous-structures, en enlever, etc., etc.
Chacun met sa couleur à une même structure de base et cette couleur est indéniablement influencée par l'environnement.

J'arrive pas a être à 100% d'accord mais j’admets que ça n'est pas impossible. La structure peut être la même mais ça ne m'explique pas pourquoi un enfant peut avoir un profil plus ou moins orienté complexe/laminaire dès son plus jeune âge.

Ça me parait logique qu'on puisse se rapprocher du profil complexe ou du laminaire au gré des expériences de la vie mais je doute qu'un complexe puisse devenir un jour complétement laminaire. Il suffit de lire les sujets qu'il y a sur ce forum pour voir que beaucoup on cherché toute leur vie à se rapprocher du type laminaire sans jamais y parvenir. C'est comme vouloir renier complétement sa personnalité, c'est impossible.

Et comment expliquer, si la structure est la même, que l'aspect émotionnel soit fortement développé chez les uns et non chez les autres ?

Ce sont des choses que je ne m'explique pas. Peut être qu'il faut fouiller autour de la construction de la personnalité...

Un autre article intéressant : Complexe ou Laminaire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par EmiM le Lun 20 Jan 2014 - 9:23

["Il suffit de lire les sujets qu'il y a sur ce forum pour voir que beaucoup on cherché toute leur vie à se rapprocher du type laminaire sans jamais y parvenir"]
Je suis complexe et je ne cherche pas à me rapprocher du laminaire, je les comprends peu...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par never mind le Mar 4 Mar 2014 - 14:49

Je n'ai jamais aimé les boîtes ...
Il est aussi possible d'être un peu des deux ... ce n'est pas toujours simple à vivre .
Merci à tous de vos commentaires;
Ce fil est particulièrement intéressant par la qualité de ces intervenants !
Et me réconcilie avec ZC ...

never mind
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 252
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 55
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Segva le Mar 25 Mar 2014 - 23:20

Tigrou a écrit:

Ce sont des choses que je ne m'explique pas. Peut être qu'il faut fouiller autour de la construction de la personnalité...

Un autre article intéressant : Complexe ou Laminaire ?

En effet, c'est intéressant d'en parler ! J'aime bien ta dernière réflexion, car justement en psychologie, on parle souvent de 'structure de personnalité'.

Personnellement je n'aime pas l'aspect 'fixe' de la structure mais on pourrait la voir comme construction 'modulable' ...

Au plaisir, et merci pour le lien!

Segva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 03/03/2012
Age : 41
Localisation : Dans le coin du cercle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Invité le Mer 26 Mar 2014 - 1:21

Segva a écrit:Personnellement je n'aime pas l'aspect 'fixe' de la structure mais on pourrait la voir comme construction 'modulable' ...

Moi non plus mais au début de notre vie on prend tout de même un chemin qui nous amène a être plus proche de l'un ou l'autre de ces 2 profils. Je ne sais pas ce qui peut conditionner cela, si c'est quelque chose d'ancré en nous ou si ce serait notre vécu qui influencerait ça. Je me suis toujours senti complexe, même dans mes souvenirs que j'ai de la maternelle. Après, comme tu le soulignes, ça me paraît logique que toutes les expériences de la vie que nous rencontrons modulent tout ça (même chose pour les non HQI).

J'ai pas fais de recherche sur la personnalité, je sais pas trop par ou commencer.

Sinon, des boîtes, il faut bien en faire si on veut tenter de comprendre ce qu'il se passe dans la tête des gens. Notre cerveau est lui même considéré comme un boîte noire donc dans l'absolu rien n'est vrai. C'est juste des théories auxquelles on adhère ou pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de clarification à propos du surdon

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum