A l'Esperluette.

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Ven 10 Jan 2014 - 11:08

C'est vrai, et si dans un second temps on le fait aller et venir, il peut décoincer aussi
 Je suis dehors 
(enfin, je vais juste m'acheter des clopes, et je reviens.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Patate le Ven 10 Jan 2014 - 11:45

j'ai arrêté de fumer

Spoiler:

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7625
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Ven 10 Jan 2014 - 12:17

joli le bil boquet vernis!

ça me rappelle une histoire de bill
Bill:
Buffalo Bill entre dans un bar à Moscou et commande 5 bières.

Il les aligne sur le comptoir, sort son revolver, et démolit les 5 verres d'une seule balle.

Les Russes, étonnés, lui demandent son nom.

- Je m'appelle Bill,                          BUFFALO Bill !

Arrive un Russe, qui baisse son pantalon, et là, surprise : il dévoile 5 pénis.

Étonnement général.  C'est quoi ton nom?

- Je m'appelle Bill,                          TCHERNO Bill !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Ven 10 Jan 2014 - 12:25


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Ven 10 Jan 2014 - 12:48

Je ne joue pas au bilboquet, la ficelle est trop longue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Harpo le Ven 10 Jan 2014 - 12:57

Bon, j'deboule, t'es juste pas habile.

Question : existe t-il des balais vaudous ?

Maintenant qu'il est propre, on va y ranger
Des choses bien et belles
Des belles et bonnes choses
Qu'on va se faire, qu'on va s'y plaire, récréation

Et le faubert fauche la poussière
Et le balai entasse les crasses
Rejoignez vos places, enlevez vos grimaces
Embrassez l'espace
Il est propre, il est propre,
Il est propre l'espace.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Patate le Ven 10 Jan 2014 - 12:58

J'aurai pourtant cru que le Bilbo était l'ami du Nain...

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7625
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Ven 10 Jan 2014 - 13:01



 Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Solasido le Ven 10 Jan 2014 - 19:12


    Bonjour Odime et à tous

    Odime

    Solasido tu es le bienvenu à l'Esperluette;

    Nous espérons,

    Esperluette étant,que tu nous feras profiter de ta longue expérience appliquée en divers domaines,
    tels qu'entr'autres, l' ennéagramme vu d'ailleurs que d'habitude;

    Le Yi-king, qui est devenu dans tes mains intelligentes, comme un feeling dépassant l'intuitif et le raisonné,
    la poësie, la musique, les mathématiques anciennes, j'abrège; tout ce travail que tu as fait tout seul ou presque.

    Mais tu es un poëte, esclave volontaire de l'inspiration, laquelle induit nos futurs.
    Ceci dit, notre Sol, bien que se faisant virer de partout, se pense toujours normal,
    et il souffre, et j'en ai marre. Marre.

    Que tu sois d'accord ou non, Sol, j'informe la population du troquet que nous avons l'honneur
    de recevoir un hôte HQI vérifié depuis longtemps, qui ne se rend même pas compte qu'il l'est,
    comme beaucoup d'entre nous.Hey, la population du bistrot,
    figurez vous que Mister Sol croit être normal, ordinaire.
    C'est bien, parce qu'il est humble; c'est mal, parce qu'il s'en prend plein la tronche
    - veuillez excuser cette inhabituelle inconvenance- comme beaucoup d'entre nous en ont fait l'expérience.

    Il pêche par excès de culture, de raffinement, il va nous saoûler(  tant mieux) de poëmes, de créations personnelles
    dont une partie est plus ou moins digérable selon les uns les autres; mais je vous assure, et je dis la vérité comme d'habitude,
    depuis que j'ai commencé à le lire, je suis passée de l'enfer au paradis, et lorsque je croyais être au paradis, il me renvoyait en enfer!

    Me faisant prendre conscience!
    Bref, vous l'avez compris , j'aime Solasido, c'est clair et net, avec ses lumières et ses ombres.
    Dont est fait notre monde merveilleux, ah, j'hésite, oui, j'affirme.

      Tout le plaisir de nos échanges est pour moi redoublé car indéfectiblement partagé
      et ce depuis qu'à force de bonne volonté changée en patience réciproque le temps cesse d’exister.

      J'ai tenté déjà trois réponses dans ce fil l'esperluette, qui ont tous été refusés
      car elles contenaient des images ou des vidéos que je ne pourrais poster que dans une semaine.

      Pour la question de HQI, mon point de vue reste assez simple, et j'espère aussi pas trop simpliste.

      J'étudie et applique la loi d'octave à mes applications, à mes exercices, à mes perceptions
      si bien que je parle de ce que j'expérimente et non pas de ce que je crois.

      Justifier ses comportement en ajustant ses convictions, cela peut créer une illusion de Haut Quotien Intellectuel,
      cependant il n'en est rien. Il ne s'agit pas de cela , de mon point de vue, si ce n'est de secouer la paresse mentale,  
      de cesser toute pollution émotionnelle,  toute projection ,  toute mentalisation , toute agressivité, toute raillerie,  
      toute moquerie,  toute calomnie ,  secouer l'inconscience de mes actions non triangulées.

      C'est un dessein d'unité de conscience qui peut faire illusion, car je n'ai nulle intention d’idolâtrer,
      une faculté parmi d'autres toutes aussi nécessaires, souhaitables, salutaires et salvatrices,
      dès qu'il ne s'agit plus de manger, de boire, de respirer ou d'observer par coeur,
      là où des abandonnés qui grelotent font encore rire l'hiver en général....

      Le tao le yin et le yang représente une triangularisation fondamentale,
      que j'appelais vers les années 70/80 les métamorphoses triangulaires.

      A cette époque seul l'aspect musical des transfomations et des hexagrammes du yi king
      attirait mon attention, car avec un groupe ou plusieurs d'amis musiciens nous testions
      ces données à entendre lors de nos rencontres.

      Comme des amis, nous estimions que la musique, et sa pratique n'étaient pas notre seul point commun,
      aussi nous ne boudions pas les joies de l'échange illustrant le fait que nous vivons l'univers comme une musique
      dont la substance est silence, son, écho, après avoir découvert que l'on rit, pleure, chante sur des voyelles et que l'on sourit sur des consonnes...

      Tout cela ne résulte que d'un changement de regard :

      Par exemple un cylindre peut apparaitre de face comme un cercle et de profil comme un carré.

      De là à conclure que nous ne voyons que la surface des choses, il n'y a pas loin,
      car pour percevoir le volume l'être humain doit trianguler intentionnellement,
      ou automatiquement et mécaniquement.

      Lorsque trianguler n'est pas intentionnel, l'énergie contenue entre les deux yeux s'enfuit par les yeux,
      sinon elle poursuit ce qui est appelé une révolution de la lumière intérieure.

      Ceci reste intellectuellement facile à comprendre, mais pour la pratique,
      il s'agit d'une autre paire de manches.

      Le secret du tao réside dans la pratique et non pas dans la théorie.

      Certaines dissonances cognitives expérimentées avec certains modérateurs de forums (fora)
      ne concernent le fait que la plus brillante culture ne remplace pas la moindre expérience,
      mais au contraire, elle a le pouvoir de l’empêcher et  c'est un comble, un paradoxe parmi d'autres,
      que celui d'abandonner sa maitrise pour maitriser son abandon et inversement .

      Dans un forum, on rencontre généralement quatre types d'intervenants : l'invité, le membre, le modérateur, l'administrateur
      ce qui définit selon le vocabulaire du yi king, les quatre images ou les quatre valeurs possibles pour chaque trait d'un hexagramme ou d'un trigramme.

      Le yi king n'est pas seulement un livre de divination, mais aussi de mathématiques, de médecine, de musique, de chime, et d'alchimie, d'art respiratoire, de sagesse, de poésie, où même la voie du conte sert à la connaissance de soi etc...

      Pour le pratiquant, il est clair que ce qui n'entre pas dans le yi king n'existe pas
      et c'est probablement de ce constat qu'est née la classe des Devins
      pour qui la divination consiste avant à exercer sa divinité,
      c'est à dire deviner, envider, devenir juste et/ou imaginer juste.

      Envider signifie ici dans ce contexte dérouler le fil, comme dérouler le film...

      La pratique du yi king montre que ce qui nous fait le plus défaut reste le manque de termes exprimant la relativité.

      Par exemple si le verbe est le soleil de la phrase alors les pronoms personnels en sont les couleurs de l'arc en ciel,
      tandis que sujet et objet ouvrent sur les notions de subjectif et d'objectif dès qu'il s'agit de récapituler sans capituler.

      Les matériaux du yi king permettent de traduire tout cela qui arrive tant que intérieurement le silence y pousse.

      L'analogie entre le temps d'un repas et le temps d'un message me semble juste,
      même si, intentionnellement, la mise en pratique ne semble pas évident, question d'habitude.

      La difficulté de changer d'habitude vient du fait que nous n'y sommes pas habitués,
      cependant trianguler mène à se simplifier jusqu'à progresser vers un état d'absence totale de susceptibilité,
      où tout devient infiniment plus simple,  aussi simple que respirer...

      Voila, pêle-mêle et sans arrière pensée trouble, quelques accords à rompre ou à conclure ensemble
      via les idées que nous souhaitons échanger avec le même détachement qu'un lac rêve sans nuage...

      Amicalement



    Créons-nous un excellent aujourd'hui


Dernière édition par Solasido le Ven 10 Jan 2014 - 20:39, édité 1 fois

Solasido
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 08/01/2014

http://www.boudry.net/yi-king.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Ven 10 Jan 2014 - 19:26

Je n'ai rien compris mais j'ai trouvé ça beau à lire, ce qui me suffit.

Le nain est rustre, il a divisé le monde en deux sortes d'humains : ceux qui prennent et ceux qui essaient de rendre autant qu'ils prennent.

C'est déjà un progrès. Fût une époque où il se contentait de diviser les humains en deux catégories : ceux qui tirent la chasse avant d'avoir fini de pisser et les autres. C'était assez réducteur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Free le Ven 10 Jan 2014 - 20:49

à l'ancienne :


j'me prendrai bien un p'tit express0 ce soir, pour la route Wink

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/continental-condamne-pour-avoir-discrimine-le-syndicaliste-xavier-mathieu_423333.html#SbwkzbIlmpoCD4oe.99

Free
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Ven 10 Jan 2014 - 21:22


Quand un pentagone régulier est inscrit dans un cercle, le rapport entre la longueur des côtés du pentagone et le rayon du cercle, ça doit être une constante, non ?

Ben je voudrai bien connaitre sa valeur. J'ai cherché parce que j'en ai besoin, mais ça me les brise menu, je n'arrive pas à m'intéresser.

Si quelqu'un peut me dire, ça m'arrangerait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Solasido le Ven 10 Jan 2014 - 22:27

La distance entre le centre du polygone et chacun des côtés est l'apothème.



sur le site de gérard willemin il est possible d'examiner un PENTAGONE sous toutes les coutures



voir aussi avec wikipédia

Bonne suite et souriante soirée


Toutes les mesures du pentagone de côté unité

Solasido
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 08/01/2014

http://www.boudry.net/yi-king.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Sam 11 Jan 2014 - 7:45

Merci, M'sieur.

Tiens, l'Esperluette ouvre un nouveau livre. Ce doit être le 5ème. L'Esperluette, Tome V.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Sam 11 Jan 2014 - 8:30

N'ayons pas peur des résumés :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Zenji le Sam 11 Jan 2014 - 11:59

Spoiler:

Zenji
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 385
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 51
Localisation : Orange 84

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Sam 11 Jan 2014 - 12:14

La trouver sans en avoir l'r.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Patate le Sam 11 Jan 2014 - 13:47

Zenji Wink

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7625
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Solasido le Sam 11 Jan 2014 - 16:06

Quoique l'indice cible

L'erreur cherche et trouve l'erreur.

Juste, Juste, Juste

123456789

Un dit cible

Où se ressemble qui s'assemble

C.Q.F.D donne Combien Qui Finalement Dorment

Solasido
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 180
Date d'inscription : 08/01/2014

http://www.boudry.net/yi-king.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Sam 11 Jan 2014 - 20:44

Fait pas chaud, aujourd'hui.

Amourette

Or que l’hiver roidit la glace épaisse,
Réchauffons-nous, ma gentille maîtresse,
Non accroupis près le foyer cendreux,
Mais aux plaisirs des combats amoureux.

Assisons-nous sur cette molle couche.
Sus ! baisez-moi, tendez-moi votre bouche,
Pressez mon col de vos bras dépliés,
Et maintenant votre mère oubliez.

Que de la dent votre tétin je morde,
Que vos cheveux fil à fil je détorde.
Il ne faut point, en si folâtres jeux,
Comme au dimanche arranger ses cheveux.

Approchez donc, tournez-moi votre joue.
Vous rougissez ? il faut que je me joue.
Vous souriez : avez-vous . point ouï
Quelque doux mot qui vous ait réjoui ?

Je vous disais que la main j’allais mettre
Sur votre sein : le voulez-vous permettre ?
Ne fuyez pas sans parler : je vois bien
A vos regards que vous le voulez bien.

Je vous connais en voyant votre mine.
Je jure Amour que vous êtes si fine,
Que pour mourir, de bouche ne diriez
Qu’on vous baisât, bien que le désiriez ;

Car toute fille, encor’ qu’elle ait envie
Du jeu d’aimer, désire être ravie.
Témoin en est Hélène, qui suivit
D’un franc vouloir Pâris, qui la ravit.

Je veux user d’une douce main-forte.
Hà ! vous tombez, vous faites jà la morte.
Hà ! quel plaisir dans le coeur je reçois !
Sans vous baiser, vous moqueriez de moi

En votre lit, quand vous seriez seulette.
Or sus ! c’est fait, ma gentille brunette.
Recommençons afin que nos beaux ans
Soient réchauffés de combats si plaisants.

PIERRE DE RONSARD (1565)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Sam 11 Jan 2014 - 20:58

Je vous donne des oeufs. L'oeuf en sa forme ronde
Semble au Ciel, qui peut tout en ses bras enfermer,
Le feu, l'air et la terre, et l'humeur de la mer,
Et sans estre comprins comprend tout en ce monde.

La taye semble à l'air, et la glère féconde
Semble à la mer qui fait toutes choses germer :
L'aubin ressemble au feu qui peut tout animer,
La coque en pesanteur comme la terre abonde,

Et le ciel et les oeufs de blancheur sont couvers.
Je vous donne (en donnant un oeuf) tout l'Univers :
Divin est le présent, s'il vous est agréable.

Mais bien qu'il soit parfait, il ne peut égaler
Vostre perfection qui n'a point de semblable,
Dont les Dieux seulement sont dignes de parler.

Ronsard

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Dim 12 Jan 2014 - 8:44

Meilleurs œufs pour 2014.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Invité le Dim 12 Jan 2014 - 8:46

Fabergé, l'inventeur du Kinder-surprise :


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Odime le Dim 12 Jan 2014 - 9:36

" />

Odime
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Odime le Dim 12 Jan 2014 - 9:40

[img][/img]

Odime
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3355
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Des airs

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'Esperluette.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum