Hey guys ! It's just me !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hey guys ! It's just me !

Message par padalala le Sam 4 Jan 2014 - 4:45

Yo !
Bon ça fait 4/5 ans que je connais l'existence de ce forum mais je viens à l'instant de me décider à m'inscrire.. Attention j'ai mis longtemps à "prendre cette décision" donc je veux faire les choses bien, préparez vous à un gros pavé  Embarassed Je vais me présenter et faire une sorte de bio de la dernière année que j'ai vécu un peu plus en détail

Je m'appelle Julien, j'ai 18 ans atm (19 en mars) et j'habite sur Lyon  !

Pour les pressés ou si vous avez tout simplement la flemme de lire ce pavé qui est surement inutile, vous pouvez aller directement à la fin ou je ferai un  très bref résumé ! (tout ou rien  Razz )

Début du monstrueux pavé

J'ai été diagnostiqué surdoué tôt, à 6 ans, j'avais sauté la grande section et grâce à ça je suppose on a décidé de me faire passer le WISC chez un psy, ça a duré 2 jours je crois.

J'ai plutôt mal vécu ça en ayant l'impression d'être enfermé dans une case, j'aimais l'école jusqu'en 6ème (j'ai aussi sauté le CM2 donc ça a aidé) mais à partir de la j'ai commencé à faire des conneries et plus rien faire en classe, j'ai perdu un point en moyenne par an sur ma moyenne générale pour finir à 9 en TS (SI), mais j'ai eu mon bac de justesse.
Je passerai ce sujet mais j'ai pas eu une enfance super facile, pas non plus horrible mais bon !  Surprised 

Donc notes de merde jusqu'au bac et bulletins dans lesquels les profs se faisaient plaisir en décrivant mon insolence, la mon bac en main je me persuade que je veux faire un iut en mécanique (tout mes potes vont la bas, quel hasard cette vocation  Rolling Eyes ), arrivé la bas en 1 mois je suis dégouté de la méca, je commence à sécher (bah oui c'est bien de plus habiter chez papa maman  Razz ), à déprimer peu de temps après à cause de la solitude (je voyais souvent des potes mais ça pèse d'habiter tout seul et de rien faire de ses journées) et de l'absence totale de projet d'avenir et donc je me met très rapidement à fumer de l'herbe, chose que je faisais très rarement en soirée jusque la.

Grande période de défonce, j'en garde pas un très bon souvenir mais il fallait que je passe par la, je me suis mis à réfléchir sur la vie, mon existence, me remettre en question etc
J'ai carrément finit à taper des douilles (merci les potes pour le cadeau d'anniversaire, un bang  Surprised ) les deux dernières semaines toute la journée en mode loque...
Ah oui j'ai omis de dire que les 5 dernières années je m'étais également persuadé que j'étais pas surdoué, j'y pensais même plus, je faisais comme si je l'étais pas, mais gros gros voilage de face...)


Vers avril 2013 je pète un cable et décide d'arrêter le joint, mettant tout mes problèmes dessus et pensant que cela allait changer ma vie (débile et j'en était conscient mais j'ai eu besoin d'y croire pour arrêter), je m'en dégoûte et annonce même à mes potes que j'allais jamais y retoucher, j'étais complètement décidé

Bref j'ai décidé que je pouvais contrôler tout ce qui m'entourait du moment que je le décidais et que je fournissais les efforts nécessaire, j'ai entamé un culte de l'effort et de la perfection, en me disant que tout ce qui m'arrivait était de ma faute (donc remise en question permanente) et nombreux objectifs dans tout les domaines
Par ex : forme (musculation + jogging, meilleure alimentation), séduction (pas mal d'entrainement  Razz ), sociabilisation (j'avais déjà des amis mais je me suis forcé à être toujours super ouvert, parler à tout le monde etc), intellect (je suis entré en première année de médecine en septembre dernier) et j'en passe

J'ai remarqué une grande amélioration de ma forme physique et même de mon moral en très peu de temps, j'avais beaucoup de confiance en moi et plus d'assurance, c'était énorme
Arrivé l'été, je bosse 1 mois en juillet aux TCL (transport en commun lyonnais) sur des ordinateurs avec d'autres étudiants, on est payé à rien faire (ouvrir des enveloppes et saisir des noms youhou  Cool) donc je me permet de re fumer entre midi et deux avec les collègues, les taches étant extrêmement simples et sans surveillance, je revis d'avoir un rythme et des obligations temporelles


Après des supers vacances (que j'apprécie enfin), je suis super motivé pour attaquer la médecine en septembre, je commence les cours et tout se passe bien, je n'ai pas retouché au joint depuis la fin des vacances, je dors à un bon rythme etc, tout est niquel, mais je sens qu'il y a quelque chose qui ne va pas, j'ai énormément de mal à me concentrer sur mes cours, je décroche toujours en amphi, je ne rentre pas dedans, et même si je sens que je peux comprendre j'ai l'impression qu'il y a une sorte de barrière entre la théorie et moi...

Mon frère ayant le TDAH (hyperactivité), ma mère m'a dit longtemps de prendre rdv chez le psychiatre pour vérifier, mais je m'étais dit (j'ai quand même coulé des douilles environ 2/3 semaines...) que c'était à cause du joint et que j'allais réussir à me concentrer avec le temps

Erreur, j'ai commencé d'abord à redouter de mon surdon, mais je me suis décidé au bout de 2 mois à consulter le neuropsy

La gros choc, je ne m'étais pas renseigné sur le sujet mais je me reconnais parfaitement dans la description, je réponds positivement à presque tout les critères du TDA (trouble déficitaire de l'attention), ça a été dur car j'aurais jamais imaginé être atteint de ça, je prenais intimement mon frère pour un handicapé (même si il a un qi plutôt élevé aussi) et j'ai eu du mal l'accepter (pas d'hyperactivité physique c'est déjà ça). Je me retrouve une fois de plus dans une case (quelque temps après j'apprenais l'existence du syndrome de l'imposteur  Laughing )...
Heureusement la solution est immédiate j'ai pas le temps de réfléchir, prescription de ritaline, je commence ce traitement en étant persuadé de prendre des amphétamines, et la c'est magique, mon esprit est clair et cadré, et même si je ne ressens presque plus d'émotions, je peux me concentrer sur les cours, je comprends tout rapidement et ressent l'impression que c'est à ma portée, même avec 2 mois de retard.

C'était sans compter sur les incroyables descentes que me provoquaient cette molécule en fin de journée, grosses déprimes tout en sachant que tout va bien dans ma vie, que c'est due au médoc etc mais rien à faire, les pires idées qui se trimbalent dans ma tête tout les soirs, impossible de manger lorsque je prends le médicament et je commence à m'endormir à 5/6h du matin
Bon je vais être franc ça a duré 1 semaine ou 2, pas plus, après j'ai recommencé à fumer des joints (et oui en étant en p1 je suis fou  Very Happy ) mais le soir seulement cette fois ci, pour contrer la descente de la ritaline, me permettre de me gaver de nourriture pour compenser avec la journée et surtout faire de beaux rêves rapidement le soir, sauf que... non en fait ça a pas marché pour dormir, mais j'avais une excuse pour fumer alors je continuai (bon et je regrette pas vu les descentes monstrueuses que je me tapais je referais la même chose)

Encore une fois remise en question, je réalise que tout ne dépends pas que de ma volonté (même maintenant j'ai beaucoup de mal à l'accepter) et que le joint n'a pas que des mauvais cotés comme je me l'étais convaincu quelques mois plutôt (l'été était une exception, mes amis ayant réussi à me convaincre de profiter avant médecine)

Couché 5h, levé 12/13h, j'allais plus en cours car ma boite à colle me les donnait tous, de 14h jusqu’à'a 19/20h presque tout les jours à travailler à fond mes cours pour être au top pour le concours
Oui mais voila, 2 mois à travailler à 10% de mes capacités (tda) donc je dirais que je n'ai pas avancé du tout, 1 mois à bosser 6h max par jour (oui je peux pas prendre plus de ritaline et le max/jours dure environ 7/8h, avec les pauses tout ça tout ça ça doit faire 6/7h max) et à me défoncer tout les soirs, sachant que j'ai rien fait au lycée et l'année passée, c'est plutôt inquiétant  cyclops 
Mais j'ai passé mon concours en décembre et même si je ne l'aurais jamais cette année, je pense ne pas être viré non plus donc l'année prochaine ça ira mieux  Very Happy 
Pour ce qui est du cannabis, je n'ai plus de descente dues mais ça me permet vraiment de m'évader, j'espère m'en détacher à la rentrée, je pense le faire car je n'éprouve même plus d'envie de fumer le soir, je le fais seulement car je choisis de m'accorder des soirées de répit au niveau de la réflexion intense (je me prends un peu moins la tête)

Vous en êtes au quart du pavé

Voila d'un point de vue scolaire, maintenant on va faire le point de vue affectif, familial, sexuel, politi... nan je déconne je vais tenter de finir "rapidement"  Laughing (T'as flippé à la phrase en gras avoue)

Pour ce qui est de la religion je suis né catholique, j'y ai "cru" quand j'étais gosse avant de viré brusquement athée/anti-religion au début de l'adolescente, maintenant je peux dire que je suis agnostique ,je ne vois pas comment je pourrais à mon niveau savoir ce qu'il en est.. Que ça soit affirmer l'existence de Dieu ou l'inverse, si ça existe je pense que c'est en dehors de l'espace temps que nous connaissons et rien que le mot "Dieu" est réducteur, alors des rites, interdictions etc Mais ce n'est que mon avis je respecte les choix de chacun ! Et je suis apolitique pour l'instant, oui ça fait beaucoup de "sans avis" mais "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien" non ?  Razz 

Pour ce qui est des passions j'ai énormément squatté les jeux vidéos/séries pendant longtemps, j'ai touché à beaucoup de sports mais celui que j'ai préféré est sans doute le squash, depuis le début de la médecine je n'en fais plus (même de la muscu que j'ai arrêté à la moitié du semestre...  Crying or Very sad) pour me concentrer sur cet objectif principal qu'est la médecine (ouai ma vie c'est un jeu vidéo  Cool  )

Maintenant je pense pas pouvoir citer de passion en particulier mais j'occupe mon temps à voir mes amis, et quand je suis seul soit j'écoute de la musique et lis/joue sois je parcoure wikipedia pendant des heures et des heures, je commence à m’intéresser à la philo d'ailleurs (Freud un peu Nietzsche) mais tout les aspects de la vie me passionnent de toute façon  Smile 

Quoique je fasse je suis toujours dans mes pensées et je me pose beaucoup (trop d'ailleurs  Crying or Very sad ) de questions sur la vie, pourquoi on est la et toute ces conneries quoi.
J'essaie d'être le plus lucide possible mais tout les jours je découvre de nouveaux points sur lesquels je me fais baiser que ce soit par la société de consommation ou même l'esprit tordu des gens en général.. Je reste confiant et même si j'ai des instants de déprime je sais que ça ira mieux.

Pour le social j'ai toujours eu des amis mais ils ont toujours su que j'étais décalé, et j'ai toujours su qu'ils l'ont toujours su ( clown ), étrangement j'ai jamais eu de soucis à me faire des potes mecs car j'ai toujours blagué pour me faire remarquer, les filles j'ai du fournir un peu d'efforts et me décoincer surtout, mais ça va :)Mais j'ai l'impression d'être tout seul à partir sans cesse dans des réflexions comme ça, et quand je parle de mes "théories" philosophiques à mes potes, même si ils me suivent et comprennent j'ai pas l'impression qu'ils soient dans le même délire et qu'ils ont des instants de réflexion intenses seulement quand ils sont avec moi (heureusement que je fume et bois sinon je serais surement très inintéressant pour des gens normaux  Laughing )

Donc j'ai eu envie de vous "rencontrer", et si possible d'échanger des idées avec vous, partager nos ressentiments etc, après tout j'ai rien à perdre !

Voila c'est la fin de ce roman j'espère que vous avez pas trop l'impression d'avoir perdu votre temps (pour les courageux qui ont tout lu, je sais pas si vous serez beaucoup), merci de votre attention !
J'ai mis 2h30 à écrire tout ça, entre la fatigue et le tda c'est pas la joie, mais apparemment je suis arrivé au bout !
Excusez moi pour les fautes en tout genre


CV Personnel/ Résumé

Parcours scolaire chaotique, découverte au début de l'année du TDA et réglage du problème à grand coup de médoc, atm en 1ère année de médecine et bac s en poche, futur redoublement prévu si tout se passe bien
Opinions : Agnostique, apolitique
Passions : Tout :)Mais aussi : réflexion, jeux vidéos, séries, musique, cannabis  (pale)

padalala
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par Zenji le Sam 4 Jan 2014 - 6:27

Bienvenue à toi ! Dis-moi, je suis curieux de savoir ce qui te fait choisir la médecine ?

Zenji
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 385
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 51
Localisation : Orange 84

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par padalala le Sam 4 Jan 2014 - 7:04

Merci !
Disons que je vise toujours plus haut, que j'ai envie de tout savoir, et accessoirement si je peux sauver des gens et gagner des sous dans le même temps pourquoi pas ?

J'ai idéalisé le métier de médecin et j'en ai extrêmement envie, plus que je devrai je pense mais je dois avoir besoin de ça pour me motiver !

padalala
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par guillaume.theleme le Sam 4 Jan 2014 - 11:54

C'est une bonne idee. Par altruisme comme par egoisme : j'ai un ami medecin qui passe son temps à faire des reconversions plus ou moins liées au medical. Bilan son cerveau est tout le temps stimulé, et il trouve sans souci des postes de medecin entre deux.

guillaume.theleme
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 206
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 41
Localisation : Pertuis La Ciotat Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par Fata Morgana le Sam 4 Jan 2014 - 12:00

Tout ça donne une impression de tâtonnement, d'incertitude.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par Invité le Sam 4 Jan 2014 - 12:34

je m'inscris dans la liste des courageux qui ont tout lu.
pas détecté de faute, du moins ca m'a pas piqué les yeux.
Je vois mon petit frère dans ton récit. Et en tant que mère je me dis que c'est tellement compliqué de guider nos enfants et leur éviter les obstacles de la vie.
La drogue, l'alcool ou les mauvaises rencontres...

Bienvenue chez nous Julien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par Invité le Sam 4 Jan 2014 - 12:49

Bienvenue,compagnon!
Comme écrit par Parisette,id.
Je pense qu'ici tu feras des bonnes rencontres. study 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par padalala le Sam 4 Jan 2014 - 18:52

Merci de votre accueil Smile

padalala
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par padalala le Sam 4 Jan 2014 - 18:53

Fata Morgana oui je réalise que je n'ai aucune certitude, que tout bouge et que tout dépends du point de vue, etc... donc clairement oui !

padalala
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par padalala le Lun 13 Jan 2014 - 14:26

Up ? :p

padalala
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 21
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hey guys ! It's just me !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum