Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Sélène-Nyx le Mar 31 Déc 2013 - 17:15


Je connaissais une institutrice qui en avait marre de voir des parents convaincus que leurs enfants étaient des "surdoués"...
Il y a aussi, cette phrase attribuée à Philippe Meirieux: "j'ai vu peu d'enfants surdoués, mais des parents d'enfants surdoués, oui".
En dehors du fait que les instits ne savent pas toujours repérer ces enfants, il faut reconnaître que beaucoup de parents rêvent d'avoir un futur Einstein.
Or, le titre du bouquin de JSF, c'est "Trop intelligent pour être heureux", et si, effectivement les parents espèrent avoir des enfants surdoués, cela revient à dire (c'est un raccourci, ok), que leur priorité n'est pas le bonheur de leur progéniture, mais leur éventuelle réussite ou reconnaissance sociale (surtout celle des parents qui pourront être fiers d'avoir conçu un petit génie); Mais nous posons-nous vraiment la question du bonheur des enfants?

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Invité le Mar 31 Déc 2013 - 18:41

Avant de savoir que mon fils était précoce, j'avais lu un article parlant des enfants précoces. Je m'etais fait la remarque que je n'aimerais pas que mon fils en soit (tu sais la fausse image que les medias en font). Finalement ca se gère:)
Je pense que les parents veulent surtout que leurs enfants aient de bonnes notes, un comportement exemplaire à l'école, des bon diplomes blabla... Donc il serait un leurre de penser que les enfants surdoués rentrent dans leur idéal.

en retournant par contre ta question, mon petit frère est THQI et quand sa femme était enceinte, il m'avait dit: "pourvu que ma fille ne soit pas HQI" (parce que lui ne le vit pas toujours très bien). Ma reponse a été "comment peut-on gérer des enfants moins intelligents que soi ? Peut-on être fiers d'eux et les porter vers des sommets ?"
en fait je connais la reponse, mon père étant très probablement HQi et ma soeur aînée non. Il la trouvait idiote et lui faisait la remarque constamment.

Je me demande si je suis pas hors sujet ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Cheval rayé le Mar 31 Déc 2013 - 20:40

Sélène-Nyx a écrit:Mais nous posons-nous vraiment la question du bonheur des enfants?

Moi, je me suis certainement posé cette question, et j'ai choisi de ne pas avoir d'enfants pour plusieurs raisons:
1) Je n'aurais pas été un modèle à suivre en ce qui a trait au bonheur.
2) Je lui aurais probablement fait perdre toutes les illusions que les gens dits heureux se créent souvent.
3) Il semblerait que les personnes d'intelligence légèrement supérieure à la moyenne réussissent mieux leur vie dans sa globalité que les personnes très intelligentes.

Cheval rayé
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 19/12/2013
Age : 48
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 31 Déc 2013 - 20:50

Je vous souhaite un bon âne né !  Dent pétée 

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7780
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Sélène-Nyx le Mer 1 Jan 2014 - 3:18

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Je vous souhaite un bon âne né !  Dent pétée 
Aaah, mais c'est du sexisme, ça!!  Laughing 
Et moi, je souhaite à vous tou-te-s (j'imite Ludo), UNE bonNE âne (tant pis, je féminise ...) née!
... Et plein de bonheur!  Very Happy 

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Sélène-Nyx le Mer 1 Jan 2014 - 3:47


Cheval rayé a écrit:Moi, je me suis certainement posé cette question, et j'ai choisi de ne pas avoir d'enfants pour plusieurs raisons ...
Perso, j'ai eu ma fille à 20 ans, ensuite, j'étais très angoissée pour son avenir (j'avais toujours peur de ne pas avoir le temps de l'élever ... peur de mourir jeune et de l'abandonner à une société hostile, peur de tout, en fait ...) et donc, je me suis dépêchée d'avoir un second enfant deux ans plus tard, pour ne pas quelle soit seule, au cas où ...
Une fois que je me suis retrouvée avec deux enfants, là, j'ai eu l'impression d'avoir fait une énorme bêtise, d'avoir été inconsciente.
Je suis certaine que, si je n'avais pas eu ma fille à 20 ans, je n'aurai pas eu d'enfants ... Je réalisais que décider d'avoir des enfants dans ce monde qui ne me plaisait pas, dans cette société qui n'était pas prête à évoluer vers plus d'humanité, était une grosse responsabilité. J'avais l'impression d'avoir été piégée ...
Bon, maintenant, ils sont adultes et c'est un soulagement: j'me sens plus libre ... (libérée d'un "fardeau").
Ma fille a décidé, dès qu'elle a eu 25 ans, qu'elle n'aurait pas d'enfants (pour les mêmes raisons que moi au même âge). Elle a tout juste 40 ans, et ne regrette surtout pas son choix!

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Sélène-Nyx le Mer 1 Jan 2014 - 4:15

@ Parisette:
  Oui, ça se gère, effectivement, à mon avis, dans le cas où le parent et l'enfant sont tous les deux surdoués, et si le parent a connu certains des problèmes liés à la douance: il peut le comprendre et l'aider à éviter les écueils que lui même a pu rencontrer ... et donc lui faciliter la tâche pour accéder au bonheur (enfin, plutôt, faire en sorte qu'il ne souffre pas trop ...)
   
Ma reponse a été "comment peut-on gérer des enfants moins intelligents que soi ?
    Dans ce cas, alors, on peut faire confiance aux enseignants, ils pourront aider ...
     
Peut-on être fiers d'eux et les porter vers des sommets ?"
  Aïe, là, on reste dans le désir de réussite sociale ... dont le but n'est pas forcément le bonheur de l'enfant: les parents, selon toi, "doivent" être fiers de leur rejeton. C'est toujours une pression pour l'enfant, qui se fera un devoir de rendre ses parents "fiers" de leur progéniture: est-ce son bonheur à lui qui intéresse, en priorité, ses parents? ("Atteindre les sommets" d'une société qu'on exècre, par exemple, ne rend pas forcément heureux ... de mon point de vue).

NB: Bon, s'il s'agit d'enfants non HQI, on peut penser qu'ils se poseront moins de questions existentielles, qu'ils auront moins de mal à s'intégrer, et pourront se sentir heureux ... en trouvant plus aisément leur place dans la société ... (Et donc, le père devrait, à mon goût, être fier d'avoir un enfant heureux, sans problème. C'est ça l'Amour, non? Vouloir le bonheur de son enfant!). Il n'y a pas que l'intelligence, on peut avoir d'autres qualités ... J'trouve cela triste, de ne pas être fier de son gosse, sur le seul critère du QI. Et je me demande comment réagirait un tel père si l'enfant était né handicapé ... Pour sûr, il serait déçu... S'aurait-il l'aimer?

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Invité le Mer 1 Jan 2014 - 10:54

Avoir un enfant handicapé c'est très différent, quand tu fais ton deuil de l'enfant "normal" tu peux être fier de chaque progrès ou dépassement de soi de ton enfant.

Sans vouloir que nos enfants deviennent enarques, nous avons besoin de fierté à leur égard. La notion de QI n'est même pas en jeu ici. Nous nous ressemblons donc nous nous comprenons. Bien sur parfois ce n'est pas le cas et on sait bien que ca peut créer un sentiment de rejet chez l'enfant (combien ici ne se sont pas senti "conforme" à leur parents.

quand je dis "porter au sommet" c'est au figuré. Leur donner des ailes en les soutenant dans leurs actions et décisions.
Mon père a commencé à être fière de moi quand je suis arrivée à Bac +4, et je sais que ma soeur n'a jamais eu son soutien, il lui disait "toi tu fais ce que tu peux"...c'est violent comme remarque.

alors d'accord avec toi qu'il faut aimer nos enfants tels qu'ils sont, mais la réalité est quand même qu'un parent surdoué ne se reconnaitra pas dans un enfant à QI normal (et inversement un parent normopensant aura du mal à comprendre un enfant précoce).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par pommebleu le Mer 1 Jan 2014 - 11:26

Un enfant, quel qu'il soit, je l'aimerais car tout simplement c'est mon enfant.

Le fait qu'il soit brillant à l'école : évidemment que je serais fière de lui, je le soutiendrais, cela est une évidence. Mais à l'inverse, ça ne changera rien, je l'aiderai et l'aimerai et ne me dirait en aucun cas " à si seulement tu avais été bon ! "

Je trouve qu'en fait parler de "souhait" et de..."nature d'enfant" ça ne rime pas à grand chose. "Je souhaite avoir un enfant" point. Car de toute manière je n'ai pas d'option supplémentaire à choisir. C'est pas un marché (pas encore disons :p )
Donc pour moi comme de toute manière le choix est impossible, j'ai du mal à m'imaginer pouvoir choisir... Mais j'y réfléchis souvent, surtout que mes amis m'ont souvent dit "ce que j'aimerais voir tes enfants , y'aura une sacré ambiance chez toi si c'est pleins de comme toi "  Surtout qu'ils ne savent pas ce qui se rattache au "comme toi".
Et donc en fait j'ai du mal à m'imaginer avec des enfants "normaux" (je n'aime pas ce terme...mais bon je me fais comprendre) tout simplement parce que quand je m'imagine mère , mes enfants sont un peu dérangé, orignaux , je comprends leur difficulté..car nous fonctionnons pareil.

Mais cela vient surtout du fait que j'ai du mal à concevoir un autre mode de pensée, différent du mien.

pommebleu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 108
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Arizona782 le Mer 1 Jan 2014 - 11:37

surdoué ou non, j'aimerai être père (mais pas tout de suite Smile )

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Invité le Mer 1 Jan 2014 - 11:58

moi j'ai eu mes enfants avant de savoir que j'etais surdouée. C'est en détectant mon fils que j'ai pensé à me faire tester aussi (justement parce que son comportement et son mode de pensée était pour moi complètement normal quand l'école me renvoyait une image très negative de lui).

donc je ne parle pas de projection, de bonnes notes ni d'excellence. Mais juste de pouvoir se comprendre. Qui se ressemble s'entend mieux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par pommebleu le Dim 5 Jan 2014 - 23:26

~Parisette~ a écrit:moi j'ai eu mes enfants avant de savoir que j'etais surdouée. C'est en détectant mon fils que j'ai pensé à me faire tester aussi (justement parce que son comportement et son mode de pensée était pour moi complètement normal quand l'école me renvoyait une image très negative de lui).

donc je ne parle pas de projection, de bonnes notes ni d'excellence. Mais juste de pouvoir se comprendre. Qui se ressemble s'entend mieux

Oui c'est évident. D'ailleurs j'ai énormément de mal à m'imaginer avoir un enfant qui ne me comprend pas, que je ne comprend pas. Ca crée inévitablement une distance.

pommebleu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 108
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Mowa le Lun 6 Jan 2014 - 2:37

Parisette, pommebleu: pareil pour moi!

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par le navet le Lun 6 Jan 2014 - 9:20

pommebleu a écrit:
~Parisette~ a écrit:moi j'ai eu mes enfants avant de savoir que j'etais surdouée. C'est en détectant mon fils que j'ai pensé à me faire tester aussi (justement parce que son comportement et son mode de pensée était pour moi complètement normal quand l'école me renvoyait une image très negative de lui).

donc je ne parle pas de projection, de bonnes notes ni d'excellence. Mais juste de pouvoir se comprendre. Qui se ressemble s'entend mieux

Oui c'est évident. D'ailleurs j'ai énormément de mal à m'imaginer avoir un enfant qui ne me comprend pas, que je ne comprend pas. Ca crée inévitablement une distance.

Bonjour,

Je ne suis pas vraiment d’accord avec cela (enfin, en tout cas, ce n’est pas mon expérience). J’ai deux garçons, un de treize ans, surdoué, et un plus petit de huit ans (intelligence dans la norme, mais dyspraxique et peut-être dysphasique), et je ressens pour les deux un peu la même chose, en dehors de l’affection et de l’amour, c’est-à-dire à la fois une sorte de grande proximité (qui ne situe pas forcément aux mêmes endroits, selon la personnalité de chacun), et une grande curiosité pour leur étrangeté (étrangeté au sens où ils sont différents de moi, malgré certaines intersections).

Par exemple, mon fils aîné n’a pas la même manière que moi, si je puis dire, d’être surdoué, ça ne se traduit pas de la même façon, et donc je n’ai pas du tout l’impression que ce soit un critère pour se sentir "en phase"  avec ses enfants. J’ai plutôt l’impression en tant que mère que ce qui est important n’est pas tant de retrouver du même que soi dans ses enfants que de les laisser être et devenir ce qu’ils sont, avec cette part d’eux qui nous échappera toujours, comme nous échappe toujours une part de n’importe quel autre. Pour moi ça n’introduit pas de distance, ça rend juste cette expérience folle encore plus passionnante…

Sur la question du bonheur que tu poses Sélène-Nyx, je me demande si sous couvert de bonnes intentions ça ne peut pas être parfois aussi terroriste que de souhaiter à toutes forces la réussite sociale (au sens où on étoufferait inconsciemment la possibilité pour l'enfant d'exprimer ses sentiments négatifs, où on lui imposerait sans le vouloir de paraître heureux pour satisfaire le parent puisque c'est ce qu'il veut...). Bien sûr, il est important de faire en sorte qu'il se sente bien comme il est, et c'est surtout cela qui me paraît important, car à partir de là il pourra affronter à la fois les bonheurs et les malheurs de la vie, et suivre son petit bonhomme de chemin, singulier...

le navet
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 05/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Patate le Lun 6 Jan 2014 - 9:45

Joli souhait que voilà... mais, selon moi, typique quand on a pas d'enfant. Quand l'imaginaire que l'on s'est construit autour d'un désir d'enfant et la réalité de ce dernier se confrontent, la question ne se pose plus ! On peut tout souhaiter, projeter sur l'enfant à venir, rien n'est interdit dans les méandres de l'imagination. C'est ça qui est merveilleux mais dangereux si on s'évertue à faire coller pensée et réalité.
Bref, je ne souhaitais rien de plus qu'une santé d'enfer pour mon petit, aujourd'hui je lui souhaite juste de trouver sa voie...

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7614
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Ainaelin le Lun 6 Jan 2014 - 9:48

Patate a écrit:Joli souhait que voilà... mais, selon moi, typique quand on a pas d'enfant.

A qui parles-tu, Patate ?

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Invité le Dim 12 Jan 2014 - 18:35

Le navet a écrit:J’ai plutôt l’impression en tant que mère que ce qui est important n’est pas tant de retrouver du même que soi dans ses enfants que de les laisser être et devenir ce qu’ils sont, avec cette part d’eux qui nous échappera toujours, comme nous échappe toujours une part de n’importe quel autre. Pour moi ça n’introduit pas de distance, ça rend juste cette expérience folle encore plus passionnante…

Sur la question du bonheur que tu poses Sélène-Nyx, je me demande si sous couvert de bonnes intentions ça ne peut pas être parfois aussi terroriste que de souhaiter à toutes forces la réussite sociale (au sens où on étoufferait inconsciemment la possibilité pour l'enfant d'exprimer ses sentiments négatifs, où on lui imposerait sans le vouloir de paraître heureux pour satisfaire le parent puisque c'est ce qu'il veut...). Bien sûr, il est important de faire en sorte qu'il se sente bien comme il est, et c'est surtout cela qui me paraît important, car à partir de là il pourra affronter à la fois les bonheurs et les malheurs de la vie, et suivre son petit bonhomme de chemin, singulier...

+ 10000

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par pommebleu le Dim 12 Jan 2014 - 20:05

le navet a écrit:
pommebleu a écrit:
~Parisette~ a écrit:moi j'ai eu mes enfants avant de savoir que j'etais surdouée. C'est en détectant mon fils que j'ai pensé à me faire tester aussi (justement parce que son comportement et son mode de pensée était pour moi complètement normal quand l'école me renvoyait une image très negative de lui).

donc je ne parle pas de projection, de bonnes notes ni d'excellence. Mais juste de pouvoir se comprendre. Qui se ressemble s'entend mieux

Oui c'est évident. D'ailleurs j'ai énormément de mal à m'imaginer avoir un enfant qui ne me comprend pas, que je ne comprend pas. Ca crée inévitablement une distance.

Bonjour,

Je ne suis pas vraiment d’accord avec cela (enfin, en tout cas, ce n’est pas mon expérience). J’ai deux garçons, un de treize ans, surdoué, et un plus petit de huit ans (intelligence dans la norme, mais dyspraxique et peut-être dysphasique), et je ressens pour les deux un peu la même chose, en dehors de l’affection et de l’amour, c’est-à-dire à la fois une sorte de grande proximité (qui ne situe pas forcément aux mêmes endroits, selon la personnalité de chacun), et une grande curiosité pour leur étrangeté (étrangeté au sens où ils sont différents de moi, malgré certaines intersections).

Par exemple, mon fils aîné n’a pas la même manière que moi, si je puis dire, d’être surdoué, ça ne se traduit pas de la même façon, et donc je n’ai pas du tout l’impression que ce soit un critère pour se sentir "en phase"  avec ses enfants. J’ai plutôt l’impression en tant que mère que ce qui est important n’est pas tant de retrouver du même que soi dans ses enfants que de les laisser être et devenir ce qu’ils sont, avec cette part d’eux qui nous échappera toujours, comme nous échappe toujours une part de n’importe quel autre. Pour moi ça n’introduit pas de distance, ça rend juste cette expérience folle encore plus passionnante…

Sur la question du bonheur que tu poses Sélène-Nyx, je me demande si sous couvert de bonnes intentions ça ne peut pas être parfois aussi terroriste que de souhaiter à toutes forces la réussite sociale (au sens où on étoufferait inconsciemment la possibilité pour l'enfant d'exprimer ses sentiments négatifs, où on lui imposerait sans le vouloir de paraître heureux pour satisfaire le parent puisque c'est ce qu'il veut...). Bien sûr, il est important de faire en sorte qu'il se sente bien comme il est, et c'est surtout cela qui me paraît important, car à partir de là il pourra affronter à la fois les bonheurs et les malheurs de la vie, et suivre son petit bonhomme de chemin, singulier...


Bonjour, je n'ai pas d'enfant, au temps dire que mon avis est vraiment dépourvu d'une réflexion murie.
Ce que je voulais dire c'est que je n'imagine pas avoir un enfant qui n'a pas la même d'apprendre, de connaissances, qui n'a pas le même peps, la même énergie, le même grain de folie, parce que quand je me projette de manière fictive, je les vois un peu comme moi. Ce n'est pas un désir d'avoir des enfants comme moi, non, car je sais que j'aimerais l'enfant qu'importe son QI.... Mais c'est une image que j'ai de l'enfant quand j'y pense. Je me suis mal exprimée en disant que ça créerait une distance. Je voulais dire que si mes enfants me voient comme une barge, quelqu'un qu'ils ne comprennent pas et donc rejettent d'une certaine manière, là pour moi il y aura une distance que j'aurais du mal à gérer.

pommebleu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 108
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Memento le Mar 14 Jan 2014 - 22:29

A mon avis, le sujet, même si il semble intéressant, part d'un point de vue totalement biaisé.


Tous les surdoués ne sont pas malheureux ! Loin de là. Et heureusement d'ailleurs ! Le livre de JSF, je ne l'ai pas lu. Et ne souhaite pas le lire à priori (oui ça en parle tellement ici (sur le forum, de manière général), et même dans les médias...).

Certains surdoués réussissent très bien leur vie. Nous ne sommes pas tous des clowns tristes. Ici forcement, de par la nature du forum, il y a des chances plus grandes de croiser un "surdoué" en souffrance. Mais n'oubliez pas que tous ne le sont pas. C'est important de le prendre en compte.

Après il est évident qu'un surdoué ayant beaucoup souffert dans sa vie en raison de cette particularité, et n'ayant pas vraiment réussi à y faire face, aura bien plus d'appréhension quand au fait d'avoir un enfant surdoué.

Memento
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 223
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 28
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par persepolis le Mer 22 Jan 2014 - 8:55

Je suis nouvelle, je viens de lire ce message qui me renvoie à mon passé. J'ai eu deux enfants. Je ne savais pas si j'étais surdouée ou non, je savais juste que je n'étais pas comme les autres. Je connaissais aussi les autres surdoués de la famille (mes neveux, testés, ma soeur que je supputais être... ma mère aussi). J'ai toujours pensé que mon fils était surdoué, et pas parce qu'il était mon fils. Parce que ses réactions et ses intérêts étaient différents. Je voyais que je pouvais lui parler de choses que les autres enfants de son âge ne comprenaient pas, dès petit. c'était bizarre. Il comprenait extrêmement vite (et d'ailleurs je n'énerve quand on ne comprend pas vite...). Il a été seul pendant 6 ans avant d'avoir une petite soeur. Puis il est tombé malade à 10 ans. Il a été soigné avec toute la vigueur que sa maladie nécessitait. Ses médecins pensaient toujours qu'il avait 14 ans alors qu'il n'en avait pas 11. Il était grand de taille mais il faisait preuve d'une telle maturité... Puis il est mort. J'ai appris depuis que j'étais surdouée. Et j'ai tout compris. Cela m'a confirmé qu'il l'était lui aussi. J'ai compris pourquoi je me sentais tellement en empathie avec lui, nos centres d'intérêt qui se rejoignaient... J'ai compris tout ce que j'avais perdu en plus de perdre un fils. J'ai perdu quelqu'un avec qui je me sentais bien comme personne, qui me comprenait et que je comprenais naturellement, avec qui je ne pouvais pas m'ennuyer. Mon fils est mon paradis perdu. Voilà ce que cela peut être d'avoir un enfant surdoué. Ne vous inquiétez pas, j'adore ma fille. Elle est belle, intelligente, spirituelle. Je ne crois pas qu'elle soit surdouée, mais je l'adore. Mais je crois qu'il y avait un "truc en plus" avec mon fils. Heureuse d'être parmi vous.

persepolis
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 22/01/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souhaitez-vous avoir un enfant "surdoué"?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum