Comprendre la communication perverse

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Sam 11 Jan 2014 - 16:51

@Neurone indolent:
Je crois qu'on peut considérer qu'une communication  est perverse, quand elle vise à briser les facultés d'autonomie (au sens de se fixer à soi même ses propres lois) de l'autre

Je trouve en fait que cette analyse que tu fais là pourrait être la conclusion de ce fil.
En tout cas, avec ces mots là, j'arrive personnellement à la clé qui permet de repérer quand la communication va s'embourber. Des exemples... heu....  Mad 




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Ainaelin le Sam 11 Jan 2014 - 21:35

Moi, je ne l'ai pas comprise... jusqu'à ce que je remplace "anatomie" par "autonomie". Là, ça a tout de suite été plus clair... Laughing

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par krapopithèque le Dim 12 Jan 2014 - 7:03

La plus perverse étant l'absence de réponse.

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2070
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Dim 12 Jan 2014 - 7:52

Ainaelin a écrit:Moi, je ne l'ai pas comprise... jusqu'à ce que je remplace "anatomie" par "autonomie". Là, ça a tout de suite été plus clair... Laughing

 Pété de rire énorme....


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Dim 12 Jan 2014 - 10:41

Ben moi, ça me fait plaisir si cette phrase a pu toucher de quelque manière que ce soit Wink


Dernière édition par neurone-indolent le Lun 13 Jan 2014 - 18:26, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Dim 12 Jan 2014 - 15:45

Ainaelin a écrit:Moi, je ne l'ai pas comprise... jusqu'à ce que je remplace "anatomie" par "autonomie". Là, ça a tout de suite été plus clair... Laughing

 Pété de rire Pété de rire 

A Neurone Indolent: Je trouve ta phrase forte car on pourrait y rebondir pour parler de la liberté, de cette liberté qui se perd dans les échanges qui ont pour seul principe de prendre une forme de pouvoir sur l'autre. "Le langage est pouvoir" décrypte Bourdieu. J'ai tjs voulu croire qu'il pouvait ne pas être que ça. Lire zc et comprendre que c'est possible mais loin d'être aisé.

A Krapopithèque: Ton message est habituellement le genre de message auquel je suis bien incapable de répondre. Je ne sais pas d'où il vient en toi. Est-ce une expérience qui t'est en général désagréable? Est-ce que je dois me sentir concernée par ce que tu dis parce que je n'aurais pas répondu à un de tes messages? En principe j'évite donc d'y répondre car je ne sais pas, je ne comprends pas l'implicite que je ressens se poser dans tes mots.
Il me semble que la non-réponse est aussi du registre de la liberté du ou des interlocuteurs.



Ce qui me permet d'enchainer sur tous les implicites que contiennent certaines formes de communication. J'ai déjà largement débattu sur d'autres fora. L'implicite est pour moi une forme de communication qui me devient de plus en plus difficile. Je ne sais pas si elle est perverse en elle-même, a priori je ne le crois pas. Mais je pense qu'elle fait prendre le risque d'un enlisement qui pourrait être évité si nous osions plus "l'explicite".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Basilice le Dim 12 Jan 2014 - 16:28

Cuicui a écrit:A Krapopithèque: Ton message est habituellement le genre de message auquel je suis bien incapable de répondre. Je ne sais pas d'où il vient en toi. Est-ce une expérience qui t'est en général désagréable? Est-ce que je dois me sentir concernée par ce que tu dis parce que je n'aurais pas répondu à un de tes messages? En principe j'évite donc d'y répondre car je ne sais pas, je ne comprends pas l'implicite que je ressens se poser dans tes mots.
Il me semble que la non-réponse est aussi du registre de la liberté du ou des interlocuteurs.

Courbette Courbette Courbette

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par krapopithèque le Dim 12 Jan 2014 - 17:28

Simple commentaire sur le titre du topic , mais il est possible que ressenti comme agressif  Question 

Je me contenterai de lire ce sujet .  Courbette 

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2070
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Dim 12 Jan 2014 - 17:53

@Krapotithèque:

"Agressif" est un bien grand mot... il crée une émotion qui me met mal à l'aise, c'est tout.
Je regrette que tu ne détailles pas plus ce que le titre a éveillé pour toi sur les non réponses.

Comme je vais entamer un cycle de conférences de communication en politique, je vais retourner pendant 2 mois vers d'autres sources d'échanges qu'un forum. Je vais donc essayer de réduire mes interventions sur le forum pour me garder l'énergie et le temps de le faire. Comme pour beaucoup, la chronophagie de zc, l'effet addict, j'en ai un peu ras le bol même si j'apprécie de plus en plus les échanges que j'y ai. Si je n'y arrive pas, je testerai le sos auto-ban.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Basilice le Dim 12 Jan 2014 - 18:50

krapopithèque a écrit:Je me contenterai de lire ce sujet .  Courbette 

Quel dommage !
J'aimerais aussi que tu détailles ton ressenti ou ton expérience à propos des non-réponses.

Il m'arrive souvent de ne rien répondre, tout simplement parce que j'estime qu'il n'y a rien à répondre.
J'ai appris à dire ou à écrire "Je t'ai lu" ou "Je t'ai entendu", généralement cela apaise la personne si elle est anxieuse (j'ai appris aussi à poser la question "Qu'est-ce que tu attends de moi ?" - si je sais que la personne espère une perche et que je suis OK pour la lancer).
Mais c'est un effort, spontanément je n'y pense pas... C'est un peu le problème avec le virtuel, il manque le non-verbal.
Dans l'interaction réelle, mes interlocuteurs ne doutent pas de mon écoute ou de l'intérêt que je leur porte (ou alors ils ne le disent pas ! Razz  ); en virtuel ou s'ils ne me voient pas souvent, ils peuvent en douter.

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum