Comprendre la communication perverse

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Lun 30 Déc 2013 - 18:57

Finalement je vais rester encore un peu, j'avais pour objectif de partir en confiance. C'est encore mal barré.

Certains élans scripturaux sont riches d'enseignement.
Et je reste très curieuse (un peu à mes dépends malheureusement mais les plumes ça repousse et je ne suis pas du genre à me poser en victime, ce serait donner trop de valeur au bourreau!).
Très curieuse de toutes les astuces pour échapper au père noel.
C'est d'actualité et cette année, je n'ai pas réussi, me suis encore collée un barbu en pleine gueule.
Note:
Petite introspection qui me sera nécessaire: pourquoi est-ce que je n'ai jamais voulu croire au Père Noël?

Les artistes ont parfois cette curieuse prétention de croire que l'inspiration est toute intérieure.. Il suffit pourtant d'avoir quelques notions psychologiques pour connaitre tous les processus qui plus ou moins consciemment alimentent la création de quelque ordre que ce soit. Si elle est intérieure, c'est le plus souvent que l'être humain a intériorisé les anges et démons extérieurs(&) et qu'ils leur faut bien souvent miroirs/muses pour se connecter à ce qu'ils ont intériorisé si profondément qu'ils en ont oublié l'origine. Alors oui, elle est intérieure si on veut mais l'origine primordiale en est extérieure.
Mais bon, je reconnais que ce n'est que mon regard et qu'il est déformé par mes formations diverses... Certains pourraient dire formaté. Et ils auraient raison mais je leur demande de me faire la démonstration de ce qu'est un regard non formaté.(&)

Je voulais donc dire que parfois l'inspiration a une source extérieure surtout quand il s'agit d'air ambiant chargé de venir alimenter nos petites cellules anoxiées. => petite démonstration de l'art de déplacer un sens dans un lieu où il n'était pas, contre laquelle la cnv n'aura pas d'effets puisque il s'agit d'un saut de puce d'un sens à l'autre et qui faussera d'emblée la pensée que vous ameniez. Vous sentirez vos tripes se nouer entre elles. Oui, les hqi connaissent bien le cerveau intestinal, le deuxième cerveau. (Ils connaissent même le troisième situé sous la ceinture, un vrai crocodile celui là!).

Zc est une source d'inspiration pour comprendre le monde. Je crois que Harpo parlait à un moment de laboratoire. Kalthu dit observer les zèbres. Labo/zoo... Même si l'idée d'être un cobaye ne me plait pas vraiment, je veux bien parfois me prêter au jeu pour peu que cela fasse avancer le schmilblik.

Inspire/expire/inspire/expire/

Donc c'est parti mon qiqi!

Voilà donc les KK de Cuicui .

Pour une fois, je suis très fière de moi (comme pour le civet de lièvre, j'vous dis pas!).
Mon intuition première s'est rapidement confirmée et je n'ai pas eu à perdre beaucoup de temps dans l'a priori de la confiance que je m'étais fixé comme règle.
A l'avenir, je ne perdrais plus de temps à comprendre ce que je ressens. Je ressens, j'acte et pi c'est tout.
Donc zc m'aura aidé à progresser. Un bon point.
Mais j'ai failli perdre l'équilibre. Il m'apparait cependant que je tiens de mieux en mieux droite sur mon fil de funambule, parfois même sans perche. Yep!
Un autre bon point.

Je ne vais pas tout reprendre depuis le début, ce forum est un vrai foutoir, je n'ai pas non plus envie d'y laisser tout mon temps.
J'apporte donc mes prouts directement liés à mon expérience très récente sur zc que j'ai enfin réussi à lier à mes connaissances théoriques.
Devant le refus de comprendre quelque chose, la vie m'a toujours remis devant les yeux la situation de laquelle j'avais encore à apprendre. Comme je ne suis pas très douée, elle y va parfois à coups de marteau. Mais là, c'est bon, Madame la vie, j'ai compris.

Bien sûr je ne me perdrais pas dans un combat argumentationé, la modération s'en sort bien mieux que je ne pourrais le faire à ce niveau et je l'applaudis plus d'une fois mais c'est pas ma tasse de thé.
Je suis un cuicui qui regarde les combats de coq de plus en plus loin car ils fatiguent mon petit neurone d'occase.
Je vais donc juste faire des petits prouts.

Prout/indice
Les appels aux femmes pourraient me séduire puisque je suis une cuicui femelle mais pas de bol, je n'ai jamais senti ce forum sexiste. Bien sûr je pourrais jouer à ça moi zaussi, les propos sexistes, j'en ai quelques uns dans mon répertoire.
Je pourrais aussi aller chercher la chanson d'Henri Tachan:
"font pipi contre les murs
parfois même sur leur chaussures
pisser debout ça les rassure
les zhommes
zont leur petit siphon
leurs deux baballes
peuvent jouer à la bataille navale les zhommes...

Mais perso j'aime la compagnie de l'intelligence masculine même si parfois j'ai envie de leur offrir une paire de chaussures rouges (cf "les nanas qui courent avec les loups" de Clarissa Pinkola).
Quand ils m'énervent, je peux me contenter de leur gueuler à la figure que le corps d'une femme parlera toujours mieux du mystère de la vie que le neurone d'un homme... et toc! mais bon, ça c'est uniquement si je suis vraiment fâchée! (&)




Prout/indice suite:
Lire les réponses ou les non-réponses aux mains qui se tendent...  
Laisser vibrer, laisser infuser, laisser décanter...

Prout/indice suite:
Des éléments de la réalité gros comme un nez au milieu de la figure, comme un nez rouge sur la figure d'un clown, puis des adresses toutes aussi claires qu'un gps en chinois...
Laisser vibrer, laisser infuser, laisser décanter...

Prout/indice suite:
Accusations, jugement de valeurs sur des infos que vous apportez.
Aisance manifeste à renverser la vapeur tout aussi rapidement qu'à porter accusation quand cette accusation ne tient pas. On vous reprend dans sa poche.

Prout/indice suite:
Semer le trouble entre des gens repérés comme pote-en-cielement liés.

Prout/indice suite
Insensibilité manifeste à la pensée symbolique...

Prout/indice suite
Insensibilité manifeste à la pensée poétique...

Prout/indice
rejet violent de tout qui touche au sentiment.
Le sentiment reçu pourrait s'écrire senti-ment et est renvoyé à une interprétation du registre de la manipulation.
Affects entrent dans la case "danger-risque d'anéantissement". Genre: attention enculeur à bord!
Y'en a qui en ont manifestement marre de se faire enculer et ils ont raison mais ce n'est pas une raison pour moi de me laisser enculer à mon tour. (si vous avez une version en langage châtié, je prends mais présentement, je perds mon vocabulaire)

Lire alice miller.
Lire alice miller.
Lire alice miller.
Lire alice miller.
Lire alice miller.
Lire alice miller.


Prout/indice suite
La baballe comme jeu favori.
Autrement appelé projection.
C'est un mécanisme qui n'est pas spécifique car il est essentiellement défensif et concerne beaucoup de relations.
La part sombre d'un individu est projetée sur son interlocuteur.
La paille/la poutre dans l'oeil en gros. Et bien sûr on a tous une paille quelque part et certains sont habiles pour y marcher comme sur une poutre.

Prout/indice suite
CAT: se KC


C'est brouillon, hein?
Y'a pas grand monde pour suivre heing?
Ben, ouaih, faut passer par là ...
Pas grave...
Suis pas très douée pour les fêtes de fin d'année.

A la fac, j'étais intarissable sur l'autisme.
Les névrosés me gavaient.
Les psychotiques m'inquiétaient.
Puis ils ont sortis les BL.
J'y croyais pas.
Me suis ben gourée sur ce coup là!
Mea culpa.

Dites, il est où le Cra le plus proche?

Harpo, c'est dans ce contexte là que se passent certains échanges sur le forum.
Tu en as pris des éclaboussures et je t'adresse mes excuses.(&)

Aujourd'hui je suis contente qu'il y ait une équipe de modération sur ce blog même si je continuerai à dénoncer les couleurs noires dont ils habillent certains.


J'arrête là. Des videos ont aussi été mises en ligne sur zc.
C'est dans l'expérience que la compréhension se fait réellement. Je ne venais pas sur zc pour ça.
Mais bon c'est fait, je peux maintenant:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Ise le Lun 30 Déc 2013 - 19:21

Un coucou à Cuicui
Je lis L'intelligence du coeur
L'auteure se réfère à Alice Miller
 Console 

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Lun 30 Déc 2013 - 19:54

Et vi....

T'as vu les réponses qui t'ont été faites...

Ça dit tout heing?

Ces forces là se veulent invincibles.
Elles le sont d'une certaine manière, puisque dans leur monde, elles gagnent. Finalement laissons les y.
Et continuons à gambader ...
Promenons nous dans les bois...







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 30 Déc 2013 - 21:05

observer:
J'ai vu mon nom, alors je me glisse discrètement : j'observe oui, comme on le fait tous je pense, non? J'interragi aussi donc pas vraiment un labo, à moins de me prêter des intentions manipulatrice Wink

Pour le fil sur le sexisme, j'aurai préféré qu'il soit mort né, ça m'aurait évité de me dire que j'ai sacrement mal observé Wink .

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par sylveno le Lun 30 Déc 2013 - 21:43

trop forte cette cuicui !!

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 30 Déc 2013 - 22:06

Le forum est-il cuit cuit ?

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7826
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Mag le Lun 30 Déc 2013 - 22:19

Puis ils ont sortis les BL.
BL. kezako ?

…pendant que le loup y'est pas…  Hourra ! Cowboy Winner Hourra ! 

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Lun 30 Déc 2013 - 22:47

BL = Border Line  Smile 

A vot' service.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Ise le Mar 31 Déc 2013 - 1:12

Cuicui, peut-être que j'ai écrit aussi des choses pas sympa ? Je ne sais pas. Si c'est le cas ça montre qu'on peut rater. Car ce n'est pas ce que je voulais.

Non je n'ai pas lu les réponses : j'ai mis en "ignoré" ! Alors comme je ne lis pas les réponses, je reste à l'abri de l'agressivité !

Mais en lisant le reste du fil je devine un peu ce qu'il s'y passe.

Total j'ai subitement besoin d'une sieste  Wink

Je ne pense pas être masochiste !!! Comme je le disais à un Cher Zèbre venu me voir dimanche, "c'est un cas d'école". J'apprends par ZC. C'est mon école de la vie avant de retourner dans le vrai monde. Comme tu le sais je reprendrai peut-être une vie "normale" en avril. Alors d'ici là je prépare mes crocs, mes filets, mon gilet de sauvetage, ma pilule de suicide, mon intelligence du coeur, ma stupidité apparente, enfin tout pour parer à tous les dangers ! 

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Mar 31 Déc 2013 - 9:12

Pas sûr d'avoir tout pigé, mais en tout les cas ça m'a beaucoup plu de te lire.
Bisou Cuicui

(j'y vais de mon kezako : Cra... kezako ?
centre régional d'autisme ?
Compte-rendu d'activités (ça m'étonnerait)?
Centre de rétention administrative ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Mar 31 Déc 2013 - 9:50

Bonzour!
messages perso:


@Ise
Cas d'école, ouaih!
Ma prochaine règle: faudra que j'abandonne "le bénéfice du doute".

Pour la reprise des classes, maintenant t'as des copains avec qui tu pourras jouer à la marelle à la sortie des cours! Ça change tout!
En avril: sortie Gruissan obligée!

@Mag,
Faut que tu viennes dans le Sud, ici, c'est tempête tous les jours!
Mistral et/ou Tramontane y habitent, du coup les arbres sont costauds, les toits aussi, et nous aussi! Ils nous rendent fadas mais costauds!

@Kalth
Puisque t'es là, j'en profite pour te le dire: te lire me file souvent la pèche! Tu ne t'en souviens sûrement pas, mais c'est toi qui m'avait accueillie lors de ma première inscription au printemps dernier. J'étais avachie dans mon pelage de z après trop d'années à user de l'habit du caméléon. Ta forme olympique m'avait alors découragée plus qu'autre chose, mais maintenant, j'aime bien tes bonds de Tarzan!
@Sylveno
Salut tête à poux, je te boude jusqu'à l'an prochain. A moins que tu m'offres une idée statufiante!

@Schtroumph chuppa chups:
Tu sors de chez peyotl?



A propos des messages privés, je suis allée vérifier auprès d'un ami informaticien ce que j'avais cru comprendre. Comme il est aussi z et qu'il vole haut, qu'il est gentil et qu'il sait tjs se mettre à mon niveau de compétence (dans ce cas là, cuicui sur pâquerette), je pose ici sa réponse:



Euh... j'aurais tendance à dire qu'il n'existe rien qui une conversation privée avec une garantie absolue, que ce soit sur Internet ou IRL : on peut toujours être espionné quelles que soient les mesures de précaution...
>
>
Sur Internet, par principe, c'est encore plus sensible : pour pouvoir te montrer tes conversations (privées), le système garde en mémoire tout ce que tu dis (ainsi que ton interlocuteur, d'ailleurs), et donc il est toujours possible qu'un petit malin pirate la base de données dans laquelle ces échanges sont stockés.

Bon, j'imagine que ta question n'est pas "est-ce qu'un espion du KGB va pouvoir pirater ma discussion" :-)

Pour les modérateurs, normalement, ils n'ont pas accès aux discussions privées (sinon elles ne sont pas "privées" !!!) étant donné qu'il n'y a pas lieu de les modérer (c'est le principe). Ex : la fonction message privés sur mon blog (qui n'est pas activée mais bon) ne me permet pas, comme modérateur, d'accéder aux conversations privées.

On peut toujours imaginer que quelqu'un passe outre les sécurités et y accède (exemple : sur mon blog, je ne peux pas utiliser l'espace de modération pour voir les messages privés, mais comme je connais le mot de passe de la base de données - et pour cause ! - je peux contourner les protections et les voir quand même).

Donc tout dépend : des droits du modérateur (accéder à la base ou pas), de si le système offre ou pas l'accès aux messages privés etc...

Perso, si je voulais être absolument tranquille, j'enverrais mon mail à mon interlocuteur et je tiendrais la discussion privée en dehors du forum.

Ceci étant, si le modo va voir les discussions privées, je ne vois pas ce qu'il pourrait en faire, d'abord parce que j'imagine que tu ne fournis pas le code de déclenchement de la force nucléaire (je pense même que tu l'as pas !!!) et ensuite parce que s'il pirate le système, il aura du mal à utiliser les informations trouvées sans passer pour un salaud...
Voili voilou


Donc, on ne peut pas dire que les mp ne peuvent pas être lus.
Mais on peut dire que si les modérateurs veulent lire les mp, il leur faudrait une armée de schtroumpfs qui s'emmerderaient toute la journée à éplucher nos conneries et qu'ils seraient une armée de pervers. Ça, perso j'y crois pas du tout, parce que je fais confiance à l'intuition de l'ensemble des membres du forum qui leur ont accordé leur confiance.
Par contre, c'est vrai que j'ai pas vraiment apprécié leurs couacs sur les adresses IP, mais bon comme personne n'est parfait...   (sauf les pères noels, of course!).
Et malheureusement l'excès de zèle peut parfois conduire à se gourancer.

____________________________________________________________________________________________

Prout/indice suite

Je relève un passage du mail de mon pote:

"pour pouvoir te montrer tes conversations (privées), le système garde en mémoire tout ce que tu dis (ainsi que ton interlocuteur, d'ailleurs), et donc il est toujours possible qu'un petit malin pirate la base de données dans laquelle ces échanges sont stockés."

Je suis donc allée regarder de plus près ma mp. Je n'avais pas encore fait mon ménage et .... il y manque des trucs... mon interlocuteur avait-il fait le ménage et est-ce pour ça qu'il manque un message, le plus agressif... Va falloir que j'explore ça. En attendant, on va éviter la boite à mp.
Et vive les mails! Et tant pis si certains les transfèrent les uns aux autres comme ça arrive parfois. Ca ne me gène pas que des mails où je parle de moi circulent. Je fais juste gaffe maintenant de ne rien dire des gens que j'aime profondément et plus que tout, mes enfants et mon mari.


Le problème avec les pères noels, c'est qu'il faut devenir parano.
C'est vrai que dans notre monde, faut bien l'être un peu, ça aide à se protéger et éventuellement à se défendre.
Moi par exemple, je suis une vraie parano face aux banquiers et aux assureurs. Un jour j'ai même fait l'exploit de lire les 50 pages écrites en tout petit, tout serré d'un contrat d'ouverture d'un compte professionnel. Ne prenez plus la peine de le faire, je vous offre mon résumé : "donne nous ton fric et ferme ta gueule". Ouaih, j'ai tjs été une pro pour les résumés!
Donc, dans ce genre de relation, j'inverse mon principe et je suis passée de l'a priori de la confiance dans l'a priori de la défiance.
Ça me permet de casser d'emblée toutes leurs arnaques marketing. J'ai une phrase maintenant devenue culte. "Vous savez, je ne suis riche que des dettes que je n'ai plus". Et en fonction des réactions qu'elle déclenche, je sais si je peux faire confiance ou pas. J'ai gagné beaucoup de temps, d'argent et d'énergie avec ça! Ou plutôt j'ai évité d'en perdre.
La communication marketing est à mes yeux la caricature de la com perverse, celle de la manipulation.

En janvier je vais suivre une formation sur la com politique... c'est pas vraiment difficile de lire tout ce qu'il y a et tout ce qu'il n'y a pas dans un discours politique mais j'aimerais comprendre pourquoi ça marche. Pour ceux que ça intéresse, coordonnées en mp (gag!).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Mar 31 Déc 2013 - 9:54

Hey Ferdi:

Pourtant ce sont tes blagues toutes pourrites qui m'ont inspirée!

CRA!!! T'es nul!

= Caverne Réservée aux Aristochats.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 31 Déc 2013 - 11:10

Spoiler:
Au moins, avec lui il est possible de s'asseoir, contrairement à ce que dit la chanson.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7826
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Ise le Mar 31 Déc 2013 - 12:51


Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Mer 1 Jan 2014 - 13:14

Merci MissIse...

Spoiler:
pour toute l'énergie qu'elle donne

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Charisme et medias.

Message par Invité le Mer 1 Jan 2014 - 17:13

Charisme et medias

En lisant les interventions de Pieyre à propos du charisme sur le fil ouvert par Gasta sur la zébritude, je me suis souvenue d'une émission tv qui m'avait bigrement instruite sur les modes de communication, aussi je vous en fais part ici.

C'était à l'époque de la grande frousse sur la grippe H1N1 et la gigantesque campagne de vaccination qui avait été menée par R. Bachelot.
Comme c'est un peu de mon domaine de compétences, j'ai pu assez facilement porter un regard et une écoute attentive.
L'ambiance médiatique était très fortement orientée pour la nécessité d'une vaccination en masse mais une tentative de débat avait quand même fait l'objet d'une émission.
Dans les pro de la vaccination, un grand orateur soi-disant spécialiste, ce genre de personnages que j'appelle esbrouffeur.
Dans les anti, un chercheur en virologie au CNRS.
Pour les écouter j'ai armé mes oreilles de mon cerveau scientifique.
Le chercheur au CNRS argumentait à merveille son discours qui était très riche, très étayé, c'était un puits de savoir et d'analyse, il appartenait à ceux qui font avancer la recherche. Mais il n'avait aucun charisme. Son éloquence était broyée par son interlocuteur.
Face à lui, c'était la comedia del arte, un pantin au savoir quasi-insignifiant.
Je me suis sentie profondément affligée par ce qui se passait sous nos yeux à une heure de grande écoute.
Depuis, j'ai pu constater bien souvent l'orchestration de tels débats par les médias dans d'autres domaines et ce même s'ils échappent à mon domaine de compétences, j'arrive mieux à décrypter ce genre de communication..
Pourquoi arrive-t-elle à ses fins, reste ma question? Qu'est-ce qui prive nos lanternes de la puissance d'éclairer? Pourquoi, comment et par quoi nous laissons tant éblouir?

Peut-on vraiment envisager d' "aider les gens à saper les efforts fervents visant à "fabriquer le consentement" et à les transformer en des objets passifs plutôt que des acteurs qui contrôlent leur propre destin."
On peut arriver à décrypter ces discours là, mais pourrait-on aussi essayer d'analyser pourquoi ils accrochent l'esprit des gens.
Au commencement était le verbe... et le début des emmerdes.
Chomski+Bourdieu+Laborit+...+....+..... = la fin du père noël, la fin d'un monde hiérarchique, la fin d'une crise...
Ben quoi, on peut rêver non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Jeu 2 Jan 2014 - 9:28

Rêvons !!!

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Jeu 2 Jan 2014 - 10:28

La communication verbale écrite ou orale et son coté pervers(suite);

De la communication marketing et son coté pervers:
l'objectif est de réussir le plus grand nombre de vente d'objets, sans nécessairement tenir compte des réels besoins des clients. Il m'apparait assez simple d'y échapper. Il suffit de se connecter à ses vrais besoins. Le coté pervers en est dans le fait qu'ils arrivent par toute sorte de techniques à nous créer des besoins que nous n'avions pas. Ils leurrent notre cerveau. Tout comme la nicotine nous fait croire que nous avons besoin d'elle. Le processus est complexe et s'inscrit dans une physiologie neurohormonale pas tjs évidente à décrypter. Mais quand on sait où le bât blesse, il me semble qu'il est plus facile de se protéger. Sortir le savoir des placards des savants et le rendre accessible à tous est à mes yeux la première arme.
Mais si nous ne consommons pas assez, les économistes vont me répondre que le système va s'effondrer... Ce à quoi je pourrais dire qu'un autre système peut se reconstruire. Mais bon, je laisse là la place à plus compétent... ils existent et ont des idées innovantes très intéressantes.

De la communication politique et son coté pervers
L'objectif n°1 est la prise du pouvoir par un homme ou un groupe d'hommes. Si ce pouvoir est pris pour se mettre au service d'une population, la politique pourrait s'écrire Politique, ce serait dans le registre de la quasi-dévotion. Et ils devraient le faire en conscience qu'ils deviennent esclaves de la population qu'ils administrent. (Bon, pour ces services rendus, on peut tout à fait envisager une rémunération honnête, hein? Faut pas pousser quand même! Donc esclaves rémunérés).
Comment le discours se perverti-t-il si facilement? Les idées et les hommes me semblent être dorénavant considérés comme de simples objets de marketing.

L'être pervers et sa communication... son objectif?
Je pose ce qui me vient: Si on part du principe que tout symptôme psychologique, toute structure psychique interne est une réaction de sauvegarde contre une souffrance due à des traumatismes subis plus ou moins tôt dans l'enfance, plus ou moins violemment à un moment crucial du développement, on peut penser que la communication des pervers est un outil qui est du registre défensif. La manipulation manifeste de leur discours n'aurait donc comme autre but que celui de rester debout dans son être en essayant de se protéger des autres qu'ils considèrent comme des dangers potentiels. Il prend le pouvoir sur l'autre pour que pouvoir sur lui, il n'y ait plus. Mais il ne peut envisager qu'une relation puisse être sans "dominant-dominé". Leur force tient en partie dans le fait que même si vous ne cherchez pas ce rapport là, ils vous mettront en situation d'avoir à votre tour à vous défendre et donc à interagir sur ce mode là. C'est dans un double discours qu'ils excellent, qu'ils vous embrouillent, qu'ils vous enchainent.
Facilement face à eux on peut se sentir coupable, on se remet en question, on invoque son éventuelle  maladresse. C'est d'autant plus renforcé derrière un écran qui bloque toute autre forme de communication du registre non verbal mais qui enrichirait le lien et le rendrait plus humain. Humain, bien trop humain, donc imparfait. Le narcissique qui comme tout un chacun le sait ne connait pas l'imperfection. Enfin si, il connait celle des autres et il s'y vautre avec une jouissance stupéfiante.
La force du narcissique est-elle autre chose que le reflet de la fragilité de l'ego?
C'est une question que je me pose depuis plus de 2 ans. J'aurais tendance à répondre oui.
Quoiqu'il en soit, il faut apprendre à ne pas en souffrir...10% de la population d'après une émission entendue à la radio, ça fait beaucoup!
Et là personnellement j'ose enfin écouter ce que dit le corps. J'oublie les mots, j'oublie le mental, j'écoute avec le corps, je redeviens sauvage, primitive!
Mémé, j'ai retrouvé le code! Fais gaffe!


Dernière édition par Cuicui le Jeu 2 Jan 2014 - 10:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par krapopithèque le Jeu 2 Jan 2014 - 10:32

Courbette Respect 

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Mag le Jeu 2 Jan 2014 - 11:07

Cuicui a écrit:La communication verbale écrite ou orale et son coté pervers(suite);

..//..

L'être pervers et sa communication... son objectif?

Je pose ce qui me vient:
Si on part du principe que tout symptôme psychologique, toute structure psychique interne est une réaction de sauvegarde contre une souffrance due à des traumatismes subis plus ou moins tôt dans l'enfance, plus ou moins violemment à un moment crucial du développement, on peut penser que la communication des pervers est un outil qui est du registre défensif.
La manipulation manifeste de leur discours n'aurait donc comme autre but que celui de rester debout dans son être en essayant de se protéger des autres qu'ils considèrent comme des dangers potentiels.
Il prend le pouvoir sur l'autre pour que pouvoir sur lui, il n'y ait plus.
Mais il ne peut envisager qu'une relation puisse être sans "dominant-dominé".
Leur force tient en partie dans le fait que même si vous ne cherchez pas ce rapport là, ils vous mettront en situation d'avoir à votre tour à vous défendre et donc à interagir sur ce mode là.
C'est dans un double discours qu'ils excellent, qu'ils vous embrouillent, qu'ils vous enchainent.
Facilement face à eux on peut se sentir coupable, on se remet en question, on invoque son éventuelle  maladresse.
C'est d'autant plus renforcé derrière un écran qui bloque toute autre forme de communication du registre non verbal mais qui enrichirait le lien et le rendrait plus humain.
Humain, bien trop humain, donc imparfait.
Le narcissique qui comme tout un chacun le sait ne connait pas l'imperfection.
Enfin si, il connait celle des autres et il s'y vautre avec une jouissance stupéfiante.
La force du narcissique est-elle autre chose que le reflet de la fragilité de l'ego?
C'est une question que je me pose depuis plus de 2 ans. J'aurais tendance à répondre oui.
Quoiqu'il en soit, il faut apprendre à ne pas en souffrir...10% de la population d'après une émission entendue à la radio, ça fait beaucoup!
Et là personnellement j'ose enfin écouter ce que dit le corps. J'oublie les mots, j'oublie le mental, j'écoute avec le corps, je redeviens sauvage, primitive!

Mémé, j'ai retrouvé le code! Fais gaffe!

 Winner Hourra ! Winner Yahoo !

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Jeu 2 Jan 2014 - 12:20

+1 pour cuicui (la modélisation de la communication perverse et le code de mémé) Approuve Bravo ! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Jeu 2 Jan 2014 - 13:05

Embarassed 
Vi ben merci...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Jeu 2 Jan 2014 - 15:35

Darth Lord Tiger Kalthu a écrit:Rêvons !!!
Ou peut-être arrêter de rêver...
Mais parlons bien de la même chose, n'est-ce pas ?!

Cuicui a écrit:Embarassed
Vi ben merci...
J'en rajoute une couche...

+ Lire, lire, lire, lire...
Todd, Rahnema, Rabhi
Et agir : très envie !!!!!!!!! Depuis un bon moment. Mais où ? Comment ? Avec qui ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Jeu 2 Jan 2014 - 22:23

Fabuliotte:

Fabuliotte a écrit:
Et agir : très envie !!!!!!!!! Depuis un bon moment. Mais où ? Comment ? Avec qui ?

A vrai dire, j'en sais rien...

J'ai la réponse pour moi mais saurait-elle être la tienne?

Merci pour le +.


Dernière édition par Cuicui le Jeu 2 Jan 2014 - 22:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Invité le Jeu 2 Jan 2014 - 22:24

Kalthu:

Darth Lord Tiger Kalthu a écrit:Rêvons !!!

Je ne sais pas si j'entends ta réponse comme un encouragement ou comme un "ouaih ben, ça coûte rien de rêver mais on sait bien que ça marchera pas..."

Mon humeur oscille souvent entre le "pffff, ça sert à rien tout ça" et "bon! allez! faut y croire!"

"Rêver sa vie et vivre ses rêves".

Sur l'utopie dont on a accusé bien souvent mon esprit, j'ai envie de citer Gilbert Boss:
"Ensuite, l’utopie ne se présente pas comme une description de la réalité, mais comme l’invention d’un monde idéal, posé immédiatement dans une certaine distance par rapport à la réalité, quoique non comme tout à fait impossible pourtant."
Tout aussi souvent mon esprit a été accusé d'un bien trop grand réalisme.
Quand je dis "on", c'est pas nécessairement ici.
J'ai fini par accepter et comprendre que c'est de cette tension en moi que naissait une autre approche de la vie. Cette tension entre utopie/réalisme est un espace où ma pensée s'épuise souvent, se décourage et pourtant je sais que c'est là, à cet endroit que je trouve des idées nouvelles, une nouvelle façon de regarder le monde, une nouvelle façon d'interagir avec. C'est la lecture de Edgar Morin qui m'y a aidé et s'il est un homme qui m'a apporté de l'aide pour agir, c'est bien lui. Il a été une découverte précieuse pour moi dans mon champ d'action, certes encore très restreint.  
Gérer ses paradoxes, de sorte qu'ils ne soient plus un facteur qui assassine toute pensée. Ici, je trouve justement qu'il y a un tsunami de pensées intelligentes, quantité d'idées sont déversées mais elles s'éteignent les unes les autres dans des confrontations au lieu de marcher en parallèle pour faire avancer le schmilblik.
Je trouve insupportable que trop d'intelligence tue l'intelligence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comprendre la communication perverse

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum