Spinozisme pratique.

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 21:02

Fait l'artiste, alors. Artiste des concepts.

Rater sa vie, sérieux, ça ne veut rien dire. Tu rates si tu passes à côté parce que tu regardes à côté en cherchant autre chose que ce que tu as sous le nez. Les concepts ne sont pas une impasse, il ne faut pas les prendre plus au sérieux que n'importe quoi, ce sont des jeux.

Pis bon, tu auras le droit de penser que tu as raté ta vie sur ton lit de mort, pas avant. Et encore Very Happy

Encore un sale coup de l'égo, du moi, tout ça. Faut pas l'écouter, il dit n'importe quoi rien que pour te faire chier. C'est un triste sire, un pauvre hère qui a peur de son propre humour. Fais-le rire, il ne pensera plus à lui-même ni à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 21:26

Neutral
On m'a déjà dit que j'avais le sourire faux d'une prostitué et la bonhommie rondelette du marchand de tapis.
J'vais pas non plus faire de l'humour juif du désespoir. Ce gros cliché ambulant que je deviendrais...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 21:42

Et voilà, l'image, l'image, l'image  Very Happy 

Ce qu'on te dit, ce que tu penses de toi, ce que tu deviendrais... Ce ne sont que des opinions, des sentences, des jugements se voulant définitifs de personnes se sentant supérieures aux prostitués et marchands de tapis. La bonne blague, quoi.

Fais-toi rire toi-même, sois ridicule, ris de ton ridicule autant que tu veux, le reste suivra. Quand on lâche l'orgueil, crois-moi, on se sent bien plus léger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 21:48

Nia nia nia Reveleta. J'tentends plus. Non non non.

Tout en ternaire ! Messieurs dames ! Tout en ternaire si c'est pas beau.

Non mais là je suis pas sérieux hein. C'était pour la beauté de l'image et de la phrase le coup de la prostitué. Neutral ( même si on me l'a dit mais pas comme ça... Les gens ont pas de panache. C'est dingue... Qu'en pensée vous madame Martine ?
Ho bah vous savez
Merci pour cet avis pertinent, non mais merci madame Martine. Vous voulez dire quoi par là ? Hein ? Qu'un Ford gt n'est pas à votre goût c'est ça ? Bourgeoise va !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 21:49

Non mais tu as raison Neutral

Mais je sais pas comment dégoupiller ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 22:09

(Pff, la purge, faut se répéter, encore et encore : j'ai toujours raison. Je sais, c'est pas marrant.)

Ca va se dégoupiller. D'ici une vingtaine d'année. A peu près. Quand tu n'auras plus d'illusion et plus rien à perdre Laughing

(Non, en vrai, ça va se dégoupiller, tout seul.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 22:15

Ouep, le jour quand je conduirais ma Porsche Cayenne, ça fera tilt. Comme ça, sans préavis ni recommandé.

Et en fait ça sera ma Bréguet qui sera en train de déconner.

Par contre tu déconnes : j'ai toujours raison. Juste que parfois vous rentrez dans une autre réalité qui s'avère différente. Mais sinon, stricto sensu en comptant les 10^500 univers theorique, j'ai toujours raison.

Du coup même si on est contradictoire on a tout les deux tout le temps raison.
Voilà. Si tu arrives pas à dormir ce soir avec cette révélation, tu pourras me remercier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 22:24

Non, ça ne m'empêchera pas de dormir. Je sais, tu vois, et toi tu es encore un petit scarabée.

Porsche, richesse, ennui, alcoolisme, chauvitude et ventripotence. Tu seras bon pour le ridicule, et du coup l'éveil. Bonne nouvelle. Ok, il y en a plein qui roulent en Porsche et passent à côté de l'éveil, mais il y a des ratés, c'est normal (oups, jeu de mot de la mort qui tue).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 22:31

Pourquoi ce pseudo ? Neutral

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 22:34

Heureux de terevoir Kharmit et bonne chance , le satori n'attend pas forcément le nombre des années  Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 22:39

Dans le film le fanfaron...
Un étudiant en droit timide et coince rencontre un homme exubérant ( le fanfaron ) qui l'emmène dans un road trip a travers toute l'italie alors que le gamin a un exam dans pas longtemps.

L étudiant tout au long du film accepte le ridicule. A la fin, il l'accepte complètement et décide d'avouer son amour à sa voisine qui est pas loin en voiture ( elle est en vacances). Il prend la voiture du fanfaron, qui dans tout le film a conduit dangereusement, l'italien typique quoi... Bref l'étudiant content de sa nouvelle vie roule, il roule, évite un camion et passe par dessus une falaise.

Demain c'est encore trop loin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Ven 30 Mai 2014 - 22:59

D'ailleurs. C'est drôle j'avais pas remarqué... Mais on peut y voir une lecture Nietschzéene... Le fanfaron serait l'enfant et le gamin passe du stade de chameau puis de lion et meurt avant d'être enfant.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Free le Ven 30 Mai 2014 - 23:07

ainsi ne parlaient pas les zapatistes..

Khermit a écrit:Non mais là je suis pas sérieux hein. C'était pour la beauté de l'image et de la phrase

c'est aussi par une certaine forme d'élitisme revendiquée, mais en partie mal assumée, et 'heureusement'..
(forme que je t'ai reprochée à au moins trois reprises, dont celle de ton "éloge f." sur le topic de prés d'Uccen)

les pulsions/conditionnements..  à être comme des rats stimulés à s'écharper,
tout ça pour les moins gerbantes parts de fromages périmés, coincés dans les cages à hamsters sociétales ?

il semble que nombreux sont ceux qui soient enclins à se conformer aux injonctions, se vautrer dans des luxures, et/ou participer d'un mépris (celui d'un arbitraire référentiel d'alphas) envers leurs omégas de meute ..

mais tu sais déjà que tu n'y trouveras pas de l'épanouissement, mais des formes de conforts qui participent surtout à avilir.. , à s'abrutir, s'aliéner, s'oublier... surtout si tu ne sais pas ce que tu veux. Et qui tu es, de quels cheminements veux-tu être et parcourir ? (quel est cet amour que tu veux avouer ?..)

Free
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Sam 31 Mai 2014 - 8:50

Moi ? Je suis une grenouille errante de nénuphars en nénuphars, qui déjà têtard, attendait que sa vie de brise en écume. Chaque matin je suis déçu de la vision qui m'est donne. Je suis juste tenu par l'instinct de survie.
Alors que faire ? Que faire quand tous les livres contiennent les mêmes lettres, au bout d'un moment on commence a les connaître. Que faire quand on voit l'essence des choses ? On s'occupe.
On s'occupe, on s'empiffre de la gamelle que la société veut bien Nous donner. Que ça soit ca ou autre chose ? Quelle importance ... Il n'y a rien ´d autre, absolument rien. Te parler est un accident, ma vie est une succession d'accidentjusqu'au jour où enfin j'aurai plus à supporter cet éternel recommencement.
Aimer ? Mais quoi donc ? Soi ? Ahah. La bonne blague. Tout est si terne, si médiocre. Pour vivre il faut prendre du plaisir a souffrir. J'ai pas cet âme de masochiste. Je veux bien aimer cette prison, attention, mais v´là je connais que trop bien ces pierres. Et ça m'emmerde. Rien de nouveau, rien de beau. Que je crève qu'on me remplacera. Je suis pas unique voyez vous. L'essence est la même.
Alors, alors puisque me tirer une balle dans la tête n'est plus dans mes plans, faut bien gober les mouches. Tu peux dévoyer la luxure, mais au moins le temps de l'atteindre ça occupe. C'est exactement la même chose que de partir en quête d'une spiritualité ou d'un développement perso, même si j'en conviens ça fait plus classe.
Sais tu à quoi ressemble un cadavre ? Un vrai de vrai ? Sans maquillage ni artifice ? À une poupée de cire mais sans le son. V´la c'est quoi la vie sans illusion. A de la pierre. Rêche qui t'egratine la peau.

Alors oui je suis élitiste, ça m'amuse.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Sam 31 Mai 2014 - 10:00

Free a écrit:ainsi  qui tu es, de quels cheminements veux-tu être et parcourir ? (quel est cet amour que tu veux avouer ?..)

Bonjour.
Je suis khermit, 24 ans. Étudiant dans un truc de santé publique après avoir erré pas mal. J'fais des math alors que je ne sais pas faire une addition correctement. Mais j'aime bien faire des interprétation de résultat. Je vis dans la plus belle ville du monde, Paris. Je vis seul et heureusement, par ce que je supporte que très peu la présence de quelqu'un h24.
J'aime beaucoup lire. Statistiquement je suis un gros lecteur. Un bouquin toute les deux semaines en moyenne. Je lis de tout même si c'est temps-ci je me suis focalisé sur la SF. Mais là j'ai un passage urban fantasy. Donc ça va. Mon auteur préféré est simenon pour la simplicité de ses histoires et de sa prose.

J'aime me promener, parfois sans d autre but que marcher, j'aime pas le sport, mais ça me permet de garder la ligne. J'ai la chance de pas avoir de mémoire, donc tout me parait nouveau.
Je suis généralement d'humeur joyeuse. Mes amis me disent nonchalant, parce que je prends rien au sérieux. Je peux avoir l'humour absurde ( parfois je ris tout seul parce que le ciel est bleu et pas vert, ou alors je l'imagine rose fluo et la concequence que ça aurait entraîne dans l'art) mais aussi noir. J'ai peu de tabou. Mais j'aime pas qu'on me fasse une crasse ou qu'on m'ordonne de faire quelque chose. C'est come ça, j'aime pas les voleurs et les fils de pute.

Je ris beaucoup. Parfois même dans les situations désespérées Une fois j'ai perdu mon groupe dans un petit village de Chine avec plus d'habitant qu'à Paris. J'ai beaucoup ri ce jour là en m'imaginant faire ma vie là bas. Puis par miracle je les au retrouve deux heures après. Les gens ils ont gueulé au lieu d'être heureux de me voir.

Je suis pas du genre intelligent ça non. Parfois j'ai du mal à comprendre comment marche la machine à laver, pour dire. Mais je me débrouille.

Je comprends pas trop ce monde, il est étrange. Les gens disent que je suis étrange aussi alors que c'est eux qui sont étranges. Je comprends pas trop. Mais bon j'ai l'habitude d'être seul depuis la crèche parait il. Je parle pas beaucoup c'est vrai. Mais c'est que j'ai appris que je pouvais blesser les gens en prenant pas leurs histoires au sérieux. Les gens ils aiment bien faire la gueule quand ils parlent de leur vie.

J'aime les chats. Ils me ressemblent d'une certaine manière. Ils sont indolents  peuvent fuguer et revenir comme une fleur. Ils bouffent n'importe quoi tant que c'est mangeable. Je dois être un chat...

J'ai pas eu beaucoup de copine. Ça non. Pourtant on me dit pas degueux, enfin c'est Ce que disait les vielles en geriatrie. Les filles elles aiment rien que les types virils qui parlent bien. Moi je parlent pas bien et je me tiens n'importe comment.
J'aime pas les groupes non plus. Ça ressemble a des tanks, et j'ai pas de missile. Alors j'écoute. Mais ça dit rarement des choses intéressantes.


J'aime beaucoup le whisky. J'ai vu ça dans les films. C'est classe, ça un goût de terre aussi, ça me rappelle la campagne que j'ai pas connu.

J'ai pas de religion. J'ai jamais aimé ça, pourtant j'ai fait du catéchisme, mais je me posais trop de question d'après mes camarades. Les gens aiment pas les questions. Alors j'ai arrêté.

Parfois, je parle à des inconnus. Et je me dis que j'ai d'la chance de pas avoir leur problème. J'aime bien les gens avec leur drôle de tête. Mais j'ai un faible pour les fous. Eux ils s'embetent pas de savoir ce que pensent les gens. Ils font. C'est amusant, parfois j'ai peur quand ils s'énervent.

Je suis plus dégoûté par le sang dans les films, que par le vrai sang ou les vrais entrailles.

On me dit immature. Mais on m'a jamais appris aussi. Alors je me débrouille. Parfois les gens ils veulent devenir mes amis. Mais je comprends pas, j'ai pas parlé...,

J'ai pas réellement de projet de vie. Demain c'est déjà si loin. Et de toute manière je respecte jamais rien. Je m'interrese à un truc et pouf je passe à autre chose. C'est comme ça. J'arrive pas à être fidèle pour les activités. Par contre les amis ça oui. De ce côté là j'aime pas trop les changements.

Ah. Le docteur arrive.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Sam 31 Mai 2014 - 10:14

Non, non, il ne faut pas prendre plaisir à souffrir pour vivre ; enfin, tu peux si tu veux, bien sûr. Moi je vois des gens qui pensent que souffrir donne de la valeur à ce qu'ils vivent. Ou alors, que si on ne souffre pas, on ne ressent pas vraiment. Ou alors que c'est une donnée plus certaine et plus tangible que de ne pas souffrir. On recherche presque la souffrance pour se sentir vivant, ou plutôt on freine dès qu'il y pourrait y avoir quelque chose à faire, sinon on ne sait pas si on vit, ou bien il faudrait commencer à ne plus se laisser mener par le bout du nez, mais prendre des décisions, changer, tout ça, ça fout la trouille.

Pour aller où, faire quoi, être qui, perdre qui ou quoi, et trouver qui ou quoi ? On peut très bien décider que non, finalement, ça n'en vaut pas la peine, et là, c'est un choix qui se respecte autant qu'un autre.

On peut aussi se dire qu'à un moment, et plusieurs fois dans la vie, et même souvent, il faut prendre la souffrance comme une donnée, voir qu'elle est là, ne pas la nier, y aller, et comprendre toutes les informations qu'elle nous donne. Et commencer à voir les choses autrement.

C'est seulement une question de bénéfice/perte, au fond.

La vie sans illusion peut sembler fade. Ou tout le contraire. Si la vie sans illusion n'est qu'une illusion de plus.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par unbeldi le Sam 31 Mai 2014 - 10:22

je rajoute deux bémols d'amour
- pour la souffrance faut aussi penser désintox, le corps s'est habitué
- des fois on ne choisit pas tout de sa vie, vouloir n'est pas pouvoir.

unbeldi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 335
Date d'inscription : 11/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Sam 31 Mai 2014 - 10:29

Smile 

Il me semble que le choix, c'est de faire avec les circonstances ou les contraintes, qui nous dépassent largement, mais en fonction de nos convictions ou de ce qui nous semble important, quelque chose comme ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Sam 31 Mai 2014 - 10:30

"Mais en fonction de notre nature et de nos penchants ".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Sam 31 Mai 2014 - 10:45

Non, je ne dirais pas ça. D'une part, tu aurais défini ce qu'est ta nature ou tes penchants, ou si tu ne les définis pas, c'est une sorte d'excuse : "c'est pas moi, c'est ma nature qui veut ça, je suis comme ça". D'autre part, ça change aussi.

Ce qui semble important. Qui peut aller contre tes propres intérêts immédiats. Qui peut t'amener au conflit que tu préférerais même éviter dans l'absolu. Que tu peux ignorer, de temps en temps, ce n'est pas si grave, mais finalement non, ça ne va pas être possible...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Sam 31 Mai 2014 - 10:48

Bah, de toutes façons il ne favorise pas son conatus  Razz 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Dim 1 Juin 2014 - 17:15


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Dim 1 Juin 2014 - 17:46


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Dim 1 Juin 2014 - 18:26


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Invité le Dim 1 Juin 2014 - 18:41



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Spinozisme pratique.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum