Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Mask.a.gaz#8 le Jeu 18 Déc 2014 - 15:30

Sparrow a écrit:Question : Est-ce que tu étais très doué à l'école sans forcément être tout le temps attentif ? Néanmoins en pouvant toujours re-crocher au cours et en répondant toujours correctement aux questions ?

Disons que je n'ai jamais été attentif pendant les cours de collège, lycée et fac (quand j'étais présent... c'est à dire une dizaine de fois par an). Je ne répondais pas correctement aux questions parce que je n'écoutais vraiment rien. Je n'étais pas très doué non plus mais absolument pas en échec scolaire. Je suis descendu à 9,5 de moyenne en terminale S et j'ai redoublé une année de fac parce que je n'étais pas allé à mes examens (....... Neutral .....).
Le souvenir le plus marquant restera ma préparation pour le BAC S. Des notes pourries en maths et physique-chimie toute l'année, un prof particulier en maths pendant 2 mois avant le BAC pour voir (et non revoir) le programme et des résultats qui sont montés en flèches en très peu de temps. Je peux même dire que si je n'avais pas perdu de temps sur une petite question lors de l'épreuve de maths, j'aurais pu viser le 18-19 sans trop de soucis alors que je tournais à 6,5 de moyenne.
Là encore, je me dis qu'avec un véritable trouble de l'attention je n'aurais pas pu m'en sortir comme ça...

Mask.a.gaz#8
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par elpulsco le Lun 22 Déc 2014 - 8:12

Ca fait avancer tous ces témoignages je trouve, en particulier merci @Mask.a.gaz#8 car ton histoire vient de m'éclairer sur le fait que je ne souffre sans doute pas de tda mais que j'ai comme toi des stratégies d'évitement bien rodées ET pour ma part je crois un déficit d'inhibition latente (sujet qui me préoccupe depuis deux jours et qui me semble plein de promesses). Je vais dans tous les sens mais en même temps et finalement je suis malgré tout une reine de l'hypervigilance à mes heures (je ne sais juste pas comment gérer ce truc, ni être en accord avec).
Alors même si je me reconnais trop dans la description des tda sans hyperactivité je vais écarter cette hypothèse et continuer d'observer comment ça se passe en moi et comment je peux canaliser mon poulpe géant. Quand j'serai grande je ferai des tcc aussi Wink ça doit être bien efficace pour se re-paramétrer.
En fait je me dis que j'ai tellement d'informations à traiter en même temps que j'ai dû mettre en place des stratégies pour tout bloquer et être un peu tranquille. (surtout si j'ai vécu des expériences pas très agréables ça devait être bien utile)


Une petite vidéo toute simple (sans doute simplificatrice) mais qui m'a bien éclairée sur la conscience de mes perceptions :

https://www.youtube.com/watch?v=Oyuhtmr36cs

Bon courage à tous et toutes Very Happy
avatar
elpulsco
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Mask.a.gaz#8 le Mar 23 Déc 2014 - 12:16

Heureux que mon témoignage permette à certains d'envisager de nouvelles pistes Smile

Je pense que prendre du recul pour (tenter de) s'observer en toute objectivité peut réellement apporter une aide.
Il est vrai que le fait de se reconnaître dans un certain nombre de symptômes du TDAH peut rendre cette prise de recul compliquée... Ca a été mon cas pendant l'année écoulée. En prenant connaissance de l'existence de ce trouble, j'avais l'impression d'avoir enfin trouvé la réponse à mes maux. Tout collait parfaitement.
Il faut cependant reconnaître que comme dans le cas d'autres "troubles", "syndromes", maladies etc... il est possible de retrouver certains symptômes qui nous correspondent parfaitement. Mais bon, à titre d'exemples, ce n'est pas parce qu'on a mal à la gorge qu'on a un cancer ou encore qu'on a la maladie coeliaque parce qu'on est souvent constipé et ballonné (discussion que j'ai eu avec une collègue). Dans le dernier cas, quand on voit le gabarit de la dame, on a envie de lui dire que certes elle devrait de toute évidence limiter sa consommation de pain blanc mais également se mettre au sport et à manger des légumes....

Tout ça pour dire que cette "prise de conscience" a été ralenti par ce besoin de trouver une réponse idéale à mes problèmes, tout de suite et sans effort. Le TDAH a été cette réponse et force est de constater que devant l'étendu des symptômes possibles, le caractère hyper/hypo etc.... il est possible pour un pur TDAH mais égalment pour un HP, une personne dépressive, un procrastinateur pathologique ou autres, de se reconnaître dans ce trouble.
J'en viens même à me demander, quand je lis des articles sur le traitement médical du trouble, si le fait que la ritaline ne fonctionne pas sur tous les TDAH n'est pas tout simplement lié au fait que les personnes en questions ne sont tout simplement pas TDAH...

Quoiqu'il en soit, je vous ferai suivre l'évolution de ma situation dans les semaines à venir.

Mask.a.gaz#8
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 27/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Cissy Ziryab le Ven 9 Jan 2015 - 23:59

Merci pour ce post car il ma fait découvrrir un sujet que je ne connaissais pas et qui je crois que je suis entrain de m'en rendre compte... Ajoute une pièce de plus à mon puzzle... J'ai beaucoup souffert de ce problème et encore en ce moment même, c'est très pénible ça devient insupportable pour moi car c'est un véritable handicap. Toute mon enfance j'entendais tout le temps "arrete de rever" "tu te perds" "tu traines"... J'ai de plus en plus de mal à supporter les jugements des gens hautains qui se moquent car ils ne le vivent pas eux. Par contre quand je suis dans des phases où ma vitalité est à un niveau correct je n'ai pas de problèmes d'organisations particuliers... Par contre quand je suis en pleine période "léthargique " c'est horrible je suis capable de passer 4h dans un magasins sans que rien ne se passe Crying or Very sad c'est très fatiguant. Ce monde là n'est pas pour nous ou alors il faudrait qu'on l'invente ^^
avatar
Cissy Ziryab
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 08/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Bimbang le Sam 1 Juil 2017 - 13:49

Ça me correspondrait un peu, même si pour le sommeil, c'est pas ça.
J'ai beaucoup de mal à m'endormir.

Et puis, je suis plutôt multitâches et c'est peut être pour moi une façon de rester concentrée. Je commence un truc et j'anticipe la tâche suivante dès que je suis obligée d'attendre un peu comme par exemple la mise en route d'un logiciel.
Si j'attends trop sans rien faire, hop je pars dans mes pensées, et j'ai plus de mal à revenir dessus. Tandis qu'en maintenant l'activité, j'arrive à moins me perdre.
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3091
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par LaArchiMadOldR le Dim 2 Juil 2017 - 12:05

L'étiquette "hypoactive" ne me parle pas,
mais celle de "TDA sans hyperactivité", oui.

Le sommeil a pratiquement toujours été problématique chez moi.
Sauf ces derniers mois, sous méthylphénidate en journée.

Et je fonctionne aussi mieux en "multitâche"...
Faire UNE chose, impossible,
sauf si c'est en parallèle à d'autres choses
ou que j'hyperfocalise (ce que je ne contrôle pas)
avatar
LaArchiMadOldR
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 233
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 42
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trouble Déficitaire d'Attention HYPOactif

Message par Balt le Dim 27 Mai 2018 - 15:45

Bonjour,

Désolé pour le déterrage,

J'ai été diagnostiqué sur le tard (37 ans) TDA sans H (inattentif, mais je suppose que c'est tout à fait la même chose que hypoactif) avec stratégie d'évitement et HP par une spécialiste. Mon auto-diagnostique est que je suis aussi un peu impulsif (mais pas hyperactif), et THP (le test étant fortement minoré à cause du TDA: IMT 109 et IVT 97) ainsi que par une dépression consécutive au TDA.

Bon j'ai pas tout lu, désolé, et j'ai pas trop envie de m'épancher, mais en gros ce qui me pose vraiment problème c'est la stratégie d'évitement. Alors d'abord je sais plus trop qui a dit ça (stratégie d'évitement sans TDA), mais si vous avez une stratégie d'évitement, c'est nécessairement que vous avez un TDA. Et oui évitement de quoi sinon? Et bien évitement du maintient de l'attention qui est très fastidieux pour les TDA pardi!

Bref, pour ceux qui sont concernés, j'aimerai que vous fassiez part des solutions et de leurs efficacités respectives avec le recul.

-Je prend depuis un mois de l'extrait d'écorce de pin maritime, mais j'ai l'impression que ça fonctionne pas trop.

-Les TCC semblent efficaces, quelqu'un aurait un retour d’expérience?

-En ce qui concerne la ritaline, je suis pas trop chaud, mais bon si il faut en passer par là... Je sais que ça fonctionnera, parce que j'ai déjà consommé des amphétamines (ancienne addiction aux drogues). Je pense le faire sur une courte période. Qu'en pensent ceux qui sont ou ont été sous ritaline?

-Je pratique la méditation mais très peu (stratégie d'évitement). On dit que ça peut aider pour travailler sur la concentration, faut-il que je fasse un effort sur ce point?

-Que pensez-vous des régimes alimentaires particuliers? Lesquels sont efficaces?

-Préconiseriez-vous d'autres solutions?

Merci, j'ai souffert toute ma vie et maintenant que je sais pourquoi, j'aimerai que ça cesse.

Balt
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 1
Date d'inscription : 27/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum