Les aventures des tests foireux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les aventures des tests foireux

Message par Ffanii le Mer 4 Déc 2013 - 15:32

Bonjour zébrés de la toile

Si vous avez raté l'épisode précédent
Il y a quelque temps que je n'ai pas mis les pieds par ici, le temps de passer des tests pour mon fiston et moi-même et de me défaire du complexe de l'imposteur (ou pas).
La question de la zebritude se posait surtout pour mon ptit animal de 11 ans qui vient de rentrer au collège, un collège qui accueille des enfants EIP. Ce que m'avaient dit certain(e)s maitre(sse)s et ce que j'en avais lu me laissaient penser qu'il était concerné, et quand bien même il n'était pas zébré je pensais que son fonctionnement étant proche de celui des EIP, ça ne pourrait pas lui faire de mal d'être entouré d'enseignants sensibilisés aux particularités des petits zébrillons.

Episode 1
Le collège m'a envoyé vers un psychologue-neuropsychiatre clinicien pour lui faire passer un test.
Celui-ci a semblé surpris de ma démarche puisque je n'avais pas de pathologie sévère à déplorer chez mon fils pour la justifier.
Il a confié la tâche à une stagiaire (je crois que c'était sa première fois) qui lui a fait passer un WISC3.
Je sais déjà ce que vous allez en penser, mais le gros avantage de ce test était sa gratuité, en tant que fraîche divorcée je n'ai malheureusement pas les moyens dans l'immédiat de m'offrir un "vrai pro"...
Résultats : QIV 132, QIP 105, QIT non calculable car profil trop hétérogène.
Les conclusions écrites étaient pour le moins succinctes, des statistiques tout au plus, concluant qu'il n'était pas précoce.

Episode 2
J'avais profité de la passation du test pour demander s'il pouvait me conseiller quelqu'un faisant passer des tests pour adultes.
"Oui, moi" m'a-t-il modestement répondu.
J'ai quand même cru comprendre qu'il n'était pas super-super habitué à l'exercice mais qu'il s'y plierait de bonne grâce, j'ai donc passé le test au mois de juin, un bon vieux WAIS3.
En décembre (donc à peu près maintenant) ne voyant rien venir j'ai lourdement insisté et après qu'il ait admis avoir perdu - puis retrouvé - mon dossier, j'ai eu mes résultats. De mémoire, QIV et QIP homogènes environ 125 et QIT 128 (ne me jetez pas de cailloux, je sors). Je vais chercher le résultat écrit cet après-midi, mais je n'ai pas trop d'illusions quant à l'étude psychologique qui (n')accompagnera (pas) les chiffres.

Epilogue
Pour moi, je le vis plutôt bien, je me dis que je ne suis peut-être pas complètement à côté de la plaque si je me suis reconnue dans le livre de JSF. Je me considère, peut-être à tort, comme un genre de zèbre light et quoiqu'il en soit, ça ne va pas tout changer à ma vie.
Pour mon rejeton, je me pose pas mal de questions. Et en réponses, je trouve de tout sur internet. J'aimerais bien vos avis, vous qui avez passé un ou plusieurs tests, ou qui connaissez des enfants qui en ont passé, qui connaissez le sujet, qui êtes parfois bien informés sur ces tests et leur interprétation...

Au prochain épisode
Parlerai-je de son test au collège, au risque de tomber sur des personnes mal informées qui me verront en mère relou qui veut absolument que l'on reconnaisse le génie endormi en sa progéniture ? Pointerai-je cette hétérogénéité comme un problème à prendre en compte ?
(Faut dire que j'ai une réunion parents-profs demain, je me demande ce que je pourrais en dire...)
Réussirai-je surtout à comprendre ce qui se trame derrière cette hétérogénéité et à trouver les moyens adéquats pour l'aider ?
Essayerai-je de faire un bilan psychologique auprès d'un vrai spécialiste ?
Que dirai-je à son père, qui m'a reproché mon désordre interne (et externe) pendant nos années communes et me soupçonne de chercher des excuses à mon fils qui semble porter certaines pathologies d'hérédité maternelle telles que : étourderie, jm'en foutisme, paresse, susceptibilité, procrastination...

Merci d'avance pour vos rayures de lumière ! I love you

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par meï le Mer 4 Déc 2013 - 20:40

Ffanii a écrit:
Il a confié la tâche à une stagiaire (je crois que c'était sa première fois) qui lui a fait passer un WISC3.
un bon vieux WAIS3.
:
.
le wisc3 non, quoi, pas aujourd'hui! alors le wais 3....pas non plus...que une fois ça se soit pas top passé déjà mais 2? Shocked pourquoi avoir accepté le wais 3?et que ca soit le même (a prioris pas "super au top" pour ce sujet) qui le fasse?
(en plus les anciens tests surrevaluent les resultats ..le wisc 3 d'une 12 aine de points,(cf livre de S Tordjmann) le wais3 aussi aujourd'hui )
ya pu qu'à (tout refaire ds 2 ans pour ton fils au moins?).
faut aller voir un vrai psy qui connaisse le sujet, demandez à une asso? (pour ton fils.. le wisc 4 est un peu différent du 3, ca devrait pouvoir se faire sans trop  de délai?) non, dans ce truc la vraiment faut pas aller voir au hasard...c'est super dommage après flower et en effet cette heterogeneité reste a comprendre (meme si a vrai dire souvent, aujourdh'ui, on retrouve ce profil chez des enfants non pecoes (icv >irp...)

franchement si on veut une réponse claire, mieux vaut aller au bout de son questionnement dans les formes.Wink 
si ce monsieur n'etait pas spécialiste alors reste des tas d'autres qui le sont. Bonne chance!

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Ffanii le Mer 4 Déc 2013 - 20:59

Merci pour ta réponse Meï! C'est simple, j'ai accepté parce que c'était gratuit, il m'a semblé que c'était mieux que rien. (Surtout pour mon fils, pour lequel le collège demandait un test).
Mais au bout du compte, vu le nombre de paramètres qui faussent les résultats (tests obsolètes, psy pas très -chologue voire stagiaire psy + période de rupture qui n'était peut-être pas super adéquate), je me demande si je devrais pas faire un reset et tout reprendre depuis le début... Sad

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Ffanii le Mer 4 Déc 2013 - 21:03

D'ailleurs j'ai eu les résultats écrits de mon test entre temps, comme prévu juste des nombres dans des cases et encore, pas tous (même pas calculé l'IVT Suspect  )

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Invité le Mer 4 Déc 2013 - 21:33

Bonjour,
Vous etes tous les 2 intelligents.
Les problèmes que tu décris: étourderie, procrastination... ne sont pas spécifiques à la douance. Qu'est-ce que tu en as à faire au fond de ces foutus tests ? Ne peux tu pas plus simplement règler un à un les problèmes ? Que comptes-tu faire des résultats ? (toutes les questions que tu poses sur la suite prouve que ta demande est floue...)
De quoi as tu réellement besoin ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?  J'insiste sur cette question car ce que je viens de lire me fait penser que tu n'es pas au clair avec ton besoin ni celui de ton fils (d'ailleurs lui, en a-t-il besoin ? C'est fait pour le collège, basta ! non ? )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Ffanii le Mer 4 Déc 2013 - 22:04

Je ne sais pas si je sais (mais je sais que tu sais que je ne sais pas si je sais Rolling Eyes  )
En fait, j'ai eu une scolarité facile jusqu'au lycée, sans vraiment travailler, mais comme je ne sais pas fournir d'effort de travail par la suite je n'ai pas tenu les études et je regrette aujourd'hui de n'avoir qu'un bac en poche (même si j'ai un boulot qui me plaît, j'aimerais bien pouvoir prétendre à un peu plus de salaire parfois).
Donc pour répondre à ta question :
- pour mon fils, s'il était "précoce" avéré, il intégrerait un groupe qui travaille sur des thèmes particuliers hors cursus classique, et j'oserais espérer que cela lui apprendrait à aimer produire un effort de travail et à pouvoir un peu pousser ses études. J'ai peur que, comme moi, il ne se sente perdu à un moment donné, soit tenté d'abandonner rapidement l'école et ne le regrette plus tard.
- pour moi, sans doute prendre confiance, ou me donner de bonnes excuses pour expliquer tous mes défauts Razz

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Invité le Mer 4 Déc 2013 - 22:44

Réponse sincère et qui m'a fait sourire !
Pour toi, je ne te crois pas vraiment en fait...Very Happy et puis il y a bien d'autres façons de prendre confiance que les tests !!! 
Pour ton salaire, demande une augmentation, on sait jamais !

Pour ton fils, il va profiter de l'expérience de sa maman, si cela t'a manqué, tu peux aussi lui donner le goût de l'effort (sans en faire un compétiteur non plus ... ).
Pour le groupe avec un enseignement différent: il faut déjà voir si l'enseignement classique lui convient, essayer de le motiver dans cet enseignement là. De toutes façons, une fois le test fait, c'est le collège qui décidera dans quel groupe il va et il faudra faire au mieux (en sachant qu'au final on n'a aucun moyen de savoir ce qui est réellement le mieux pour lui)
Ensuite l'effort: il n'y a pas que le travail scolaire: la musique, le sport, dans tous les domaines le travail et l'effort (et le plaisir) sont importants (et oui moi aussi je regrette beaucoup de choses et s'il y a bien une chose que je m'efforcerai de transmettre à mes enfants c'est le gout de l'effort et du plaisir, assez tôt pour qu'ils puissent en profiter aussi dans le domaine professionnel). S'il suit un enseignement classique: dis lui la vérité tout simplement: au lycée il faut bosser dans le but d'avoir un bon dossier pour choisir un métier qui nous plait (PLAISIR). Après que l'enseignement classique puisse être chiant, c'est un fait, mais ça n'empeche pas la réussite professionnelle derrière (et la réussite professionnelle ne se mesure pas au nombre d'années d'études: combien de docteurs stressés, frustrés et suicidaires) (mais pas la peine d'angoisser s'il fait une thèse, y'en a qui s'en sortent avec des porsches et une piscine!Very Happy )
Tout comme le fait de ne pas avoir de diplome ou de choisir un CAP n'empechent pas de réussir professionnellement ! Mécano, patissier, esthéticien (si, ça existe !), coiffeur... et en plus comme ce sont des voies courtes si on se plante d'orientation, on peut toujours repiquer sur une équivalence bac en cours du soir et reprendre un cursus classique.

Pense à toi, reprends confiance en toi, ça aidera ton fils je pense !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Ffanii le Jeu 5 Déc 2013 - 0:05

Merci BasQI ! Very Happy 
Il y a des évidences dans ce que tu écris, mais qui ne me viennent pas spontanément à l'esprit quand il s'agit de la chair de ma chair... Trop impliquée sans doute ! Je m'interrogeais d'ailleurs récemment sur le fait que nous, parents mais avant tout adultes qui avons des amis dans tous les corps de métier et pas forcément les plus glorieux (ou rémunérateurs disons), tenions autant à ce que nos enfants fassent une belle carrière. Qu'est-ce qui se joue derrière cette angoisse de l'échec scolaire ? Est-ce qu'on veut régler des comptes ? Au nom de quoi, les conventions sociales ?...
En conclusion : je vais suivre ton conseil et partir sur ma première idée de cadeau de Noël, lui offrir une guitare. Je lui apprendrai à en jouer tout en lui inculquant subrepticement le sens de l'effort et du plaisir de réussir à force de ténacité et de travail tongue En plus, si son hétérogénéité signale une dyspraxie, ça pourra pas lui faire mal !
Et arrêter de me prendre le chou avec ces histoires de chiffres.
Pour l'augmentation, j'en ai déjà demandé (et obtenu) une belle récemment, je finis par me trouver grassement payée pour le poste que j'occupe alors je vais passer mon tour !

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Ffanii le Jeu 5 Déc 2013 - 0:21

BasQI a écrit:Pour toi, je ne te crois pas vraiment en fait...Very Happy
Hum, je me dois de réagir à ça quand même... Wink 
Je sais très bien camoufler mon manque de confiance en moi derrière un joli masque d'autosatisfaction crasse... Mais ce qui se passe à l'intérieur ne se voit PAS à l'extérieur !
(enfin, surtout sur un forum, quoi)

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Invité le Jeu 5 Déc 2013 - 19:23

 ça se voit un ptit peu qd même...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par cronos1030 le Jeu 5 Déc 2013 - 22:11

Si je ne me goure pas le profil hétérogène est le plus repandue chez l'hp et avec 132 de qiv il est hp ton fils.
bon c'est a verifier ce que je dit mais normalement c'est ok pour lui, sinon pour toi y'as les subtest mais t'y est quasiment y'a des grandes chance que tu le sois, faudrait que tu pense a voir un specialiste.
Parce que moi perso j'ai pas d'aussi bon resultat mais mon psy m'as dit que j'etait hp et qu'il avait reconnu en moi une pensée arborescente ainsi qu'une hypersensibilité.je ne l'est raté mon test qu'a cause d'un manque d'estime et de confiance en moi, ce qui par ailleurs arrive souvent.

cronos1030
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 148
Date d'inscription : 15/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Ffanii le Ven 6 Déc 2013 - 8:31

Cronos, avant tout laisse moi te dire que ton avatar est vraiment mignon, absolument charmant, délicieux ! Wink 
En fait je pense avoir une pensée en arborescence aussi, ça me paraitrait presque évident. L'hypersensibilité est plutôt contenue, mais faut dire que j'ai eu des évènements douloureux dans l'enfance, une mère dépressive et que si je n'avais pas un peu blindé tout ça je me serais à ce jour probablement effondrée.
HP ou pas HP, pour moi tant pis, j'ai compris plein de choses quant à mon fonctionnement et pour le reste, il faudra surement qu'un jour je me décide à rencontrer un psy pour défricher (et déchiffrer) le reste...

Pour mon fils, j'ai été bluffée par la réaction des profs de son collège hier. Ils m'ont dit qu'au départ, ils avaient eu du mal avec son côté rêveur, mais ils se sont rendu compte qu'il pouvait avoir l'air de faire complètement autre chose tout en écoutant quand même, que c'était sa personnalité et il a eu les félicitations du conseil de classe.
Là où l'an dernier, son instit lui demandait de rentrer dans le moule, car "les règles sont les mêmes pour tous" et qu'il dissipait ses camarades.
Je pense que ce collège, sensibilisé aux particularités des EIP, accepte et comprend les personnalités particulières et punaise, que ça fait du bien !

J'ai aussi pu évoquer le test avec la directrice, très bien informée (surement zébrée, la dame...). Elle m'a expliqué le type de problèmes que son profil hétérogène pouvait rencontrer, et m'a conseillée pour l'accompagner. Elle m'a aussi donné le nom d'un psy qui me serait d'une aide plus précieuse que le précédent.

Alors je dirais que tests ou pas tests, tout va bien, et surtout je me félicite d'avoir choisi cette école !
(pour l'anecdote, quand j'ai dit ça à mon fils, qui sait qu'il a été difficile de justifier ce choix d'école privée catholique dans mon entourage et qu'elle nécessite quelques sacrifices financiers, il a eu des larmes de joie plein les yeux... Ca vaut tout l'or du monde !)

Ffanii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 06/01/2013
Age : 41
Localisation : Sud Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par cronos1030 le Ven 6 Déc 2013 - 22:52

Merci pour mon avatar, Si tout va bien et que sa ne te dérange pas d'avoir eu ces résultat pour le test alors tant mieux que dire de plus.

cronos1030
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 148
Date d'inscription : 15/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Invité le Sam 7 Déc 2013 - 13:00

Lorsqu'il y a un réel problème d'estime de soi, le test ne peut rien.
Pour ma part, j'ai encore beaucoup de mal à m'apprécier.
Malgré les résultats.
Ce n'est pour moi pas le fond du problème. J'ai eu une enfance particulièrement difficile avec une lourde maltraitance dont je me suis sorti. Reste qu'aujourd'hui, je travaille sur moi-même pour m'accepter, afin de mieux m'intègrer et réussir à maintenir des relations satisfaisantes avec les autres. 
Peut-être devrais-tu essayer une autre approche: t'aimer quel que soit ton QI ! Le résultat du test peut te satisfaire temporairement mais sur le long terme c'est insuffisant, il faut trouver d'autres étayages. Les répéter. Au risque de saouler tout le monde, actuellement je lis un livre très simple et plein de bon sens écrit par Christophe André, j'applique les conseils, je me crée des exercices et des objectifs, et je progresse un peu. Au moins je relativise beaucoup ma détestation de moi-même, je diminue mes exigences vis-à vis de moi-même et je repère mes attitudes et pensées toxiques. 
J'ai été testé à la maternelle et mes parents se sont servi de mes résultats pour m'exploiter. D'où ma réticence face aux tests.
Nous sommes beaucoup plus qu'un résultat à un test de QI.
J'estime beaucoup de personnes moins intelligentes que moi mais qui ont beaucoup de mérite pour d'autres choses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Waldyblue le Mer 2 Avr 2014 - 23:20

Ffanii, Bonsoir,
Ton post m'a interpelé parce qu'à l'âge de 6ans j'ai fait un premier test chez un psy qui a indiqué que j'étais HP (je n'en sais pas vraiment plus). Dix ans plus tard, je repasse le test, et POUF comme par magie, le psy me dit que je suis ""normale""... Mais aucune autre info, rien.
Je me reconnais pourtant dans beaucoup d'écrits de zèbres ici présent.
Depuis c'est le doute. J'aimerais pouvoir etre fixer mais je suis aussi perdue que toi. donc je te souhaite bonne chance à toi et à ton fils Smile

Waldyblue
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 19

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les aventures des tests foireux

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum