Vaines agitations...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vaines agitations...

Message par stratus le Mar 3 Déc 2013 - 23:06

Bonjour à tous,

Cela fait des jours et des jours que je repousse cette présentation. Je l'ai déroulé au moins une bonne dizaine de fois dans ma tête. A chaque fois différentes. A vrai dire je ne sais pas trop par où commencer. Je ne suis pas encore testé HP. Je vais faire le test dans une quinzaine de jour.

J'ai 35 ans. Il y a 2 ans environ, un très bon ami à moi m'informe qu'il a enfin une explication à toutes ses angoisses et à sa manière d'être. Il a été diagnostiqué surdoué. Il m'explique ce que cela veut dire et qu'il est est fort probable que je le suis également. Je n'y fait pas trop attention...

Il y a presque 2 mois maintenant, un nouveau collègue avec qui j'ai très rapidement créé des liens, me prête le livre de Jeanne Siaud-Facchin en me disant qu'il est persuadé que je suis surdoué. Lui même est testé comme tel depuis 2ans.
Beaucoup de choses m'ont fait écho. J'ai beaucoup souri et ri à la lecture. Ce livre m'a permis de prendre conscience que j'avais bloqué au maximum mes émotions.  S'en est suivi la recherche et la lecture frénétique de tout ce que je pouvais trouver sur le sujet.
C'est sur ce forum que j'ai trouvé beaucoup de témoignages que me faisaient penser à moi.

J'ai passé une grande partie de mon enfance à essayer de me couler dans le moule, à m'adapter au monde, à me forcer à faire des choses car j'avais peur d'être exclu et de me retrouver définitivement seul. J'ai toujours pensé que les autres étaient mieux que moi car ils arrivaient à gérer les relations et la vie mieux que moi. A l'école, j'ai eu des bons résultats sans travailler. Au primaire j'étais dans les premiers. Au collège et lycée, cela dépendait des matières. Mais je m'en suis toujours sorti. On me disait souvent que c'était dommage de se contenter du minimum. Mais moi j'étais un gros fainéant, cela ne m’intéressait pas de travailler. D'ailleurs j'ai compris très tardivement qu'on pouvait réellement progresser par le travail... Faut dire qu'au collège et lycée j'ai été le souffre douleur (insultes, brimades, coups, dévalorisation)... Je n'ai pas passé une scolarité heureuse. J'ai tout gardé pour moi. Je vivais dans ma tête, je rêvais, je pensais à l'amour absolu...

Beaucoup d'angoisse, de peur de faire les choses. Je croyais que pour avancer dans la vie il fallait faire comme tout le monde. Il paraît qu'il faut avoir un bon travail qui paye bien, alors essayons de faire ça. Comment font les autres pour leur relations ? Copions les....

Immanquablement, je suis rattrapé par mes questions existentielles, je ne m'en sors pas. J'alterne les phases d'euphorie et découragement. D'ailleurs mon médecin m'a envoyé chez un psy pensant que j'étais bipolaire. Le sens de la vie m'obsède. A essayer de toujours vouloir trouver un sens aux choses à faire, on finit par ne rien faire. Je suis fatigué par l'apparente vacuité de la vie. Au travail, je les observe tous et je me dis que ce n'est pas possible qu'ils se contentent de ce qu'ils ont. Ils ont l'air heureux, super investit, préoccupé de faire fonctionner les choses... Moi non... Ils ont de la chance.

Pendant longtemps, dans les discussions avec les autres je lançais des phrases pour sortir de la superficialité des dialogues. J'espérais secrètement que quelqu'un saisisse l’opportunité et qu'enfin je tomberais sur quelqu'un capable de profondeur. Mais ceci est beaucoup d'effort pour pas grand chose car la majorité des gens ne veulent rien explorer.

A force d'entendre, « Tu te prends trop la tête », « Soit plus léger » j'ai fini par mettre ça de côté également. Il n'y a que mon humour et mes jeux de mots que je n'ai pas mis de côté. Mais parfois il n'est pas de circonstance...

Je me suis souvent dit, tu cogites trop, et aussi tu te regardes trop cogiter et parfois tu te vois trop te regarder cogiter... Je me vois souvent comme une marionnette, c'est comme ci j'étais dissocié de mon corp... Je me télécommande...

Je vais m'arrêter là car j'avais plein de choses à dire mais je ne sais pas comment les écrire. Mon ennemi la procrastination m'a fait repoussé depuis bien trop longtemps cette présentation. Et maintenant que je me décide à la faire, voici que ma tête ne suis pas, mon cerveau se vide.

Un espoir tout de même, c'est ce test qui pourrait me conforter dans l'exploration de nouvelles pistes et peut être me permettre de trouver la confiance en moi.

A bientôt

stratus
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par Boitachat le Mar 3 Déc 2013 - 23:20

Tes interrogations sont légitimes. Je me retrouve parfois dans ta présentation Wink 
J'espère que le bilan psychologique, si tu décides de le faire, t'apportera les réponses dont tu as besoin pour avancer.

Heureuses découvertes sur le forum Very Happy 

Boitachat
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1145
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 36
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par Rhaaaaa le Mar 3 Déc 2013 - 23:49

L'éternel "Bon, allez, maintenant je vais me coucher " ( qui se répète le soir autant de fois que le réveil le matin Laughing Wink ) m'a offert une jolie lecture : celle de ton fil de présentation !
Un peu du genre:
" pan" dans ma tête...(qu'est ce que je me sens proche de toi sur certains points de ce que tu écris !)
avec les ricochets " pan-pan" dans la tête de ceux qui se moquent des
Z, surdoués, HP ...différents ( peu importe le nom ce soir...) qui voient des autres zèbres partout...

Je suis de celles qui croient à cette forme de reconnaissance.
Parce que c'est un "testé" qui m'a " aiguillée" sur mes possibles...que je ne suis toujours pas testée mais qu'au passage j'ai pu mettre quelques personnes sur la piste de la douance comme possible explication de certaines différences...( et ne me suis pas trompée )...

Parce que sur mon chemin se trouvent des personnes avec qui " comme par haZar " nous parlons intimement de nos différences si ressemblantes...et pour ne pas déformer la réalité : OUi ces personnes sont rares parmi le nombre de personnes que je peux fréquenter.

Sur ZC ou ailleurs apprendre à se connaitre apprend peut être à mieux se reconnaitre ( bouh qui comprend là ?)...
Bref bien venu chez toi...

Tu découvriras ici  que " rentrer dans un moule ou faire rentrer les autres dans un moule ":peut être
- des jeux entre ceux qui "se prennent trop la tête et ont décidé d'en rire" ....parfois une nécessité...
-vraiment usant à lire si tu tombes sur des fils où chacun tente de faire entendre raison à l'autre...

Après il y a ceux qui participent aux deux...
Après il y a ceux qui beurrent le moule, mettent des graines dedans et font des popcorns multicolores !Wink

Merde, quel pavé ! désolée...Embarassed

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4376
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par stratus le Mer 4 Déc 2013 - 16:28

Merci à vous pour vos réponses.

J'ai déjà passé beaucoup de temps à parcourir ce forum, je me rends bien compte de la diversité des personnes qui y laissent leur trace.

Je passe le test le 19 exactement.

Depuis que je sais que je suis peut être zébre, j'ai passé en revu toutes mes connaissances proches, du passé, du présent, du futur (ah non ça pas possible, quoique !). Il faut dire qu'il n'y en a pas tant que ça.

Résultats : 2 surdoués qui sont testés. Un autre qui l'a appris une semaine avant moi et qui est certain (il a pris rendez-vous).  Une autre pour qui il y a de gros doutes et dont la fille a été diagnostiquée précoce. 1 ami d'adolescence pour lequel je suis certain.

En parlant de ce dernier, je me rappellerai toujours d'une de nos discussions (nommées "prise de tête" par les autres). La conclusion de cette discussion fut que nous étions tous les 2 des spécimens différent du reste du monde et qu'on devait essayer de trouver d'autres personnes comme nous.

C'est quelque chose que j'ai oublié au fur et à mesure que les années passaient. Je m'en suis souvenu il y a peu. Enfin peut être, j'aurais un début d'explication la dessus... Tout prend forme... Les éléments du puzzle s'emboitent...

 

Ce test, je le tourne et le retourne dans ma tête. Je me dis que dans tous les cas, j'avancerais dans la connaissance de moi même. Mais il me semble que si ce n'était pas confirmé alors je serais déçu (déçu de faire encore fausse route).

D'ailleurs je me demande si je n'ai pas besoin de ce test comme une sorte de validation qui me dirait enfin "Oui toi aussi t'as un truc de particulier". Moi qui me suis trés souvent senti comme moins bien que les autres, que je n'avais pas spécialement été gaté en général (evidement tout est relatif).

Peut être que j'ai besoin de ça pour pouvoir oser me trouver puis m'affirmer réellement. Cela me légitimerait intérieurement... Je ne sais pas, ce ne sont pas des affirmations mais des hypothèses.

 

Ce qui est amusant c'est que je n'ai aucun doute sur la zébritude des 3 amis non testés mais qu'en ce qui me concerne la conviction fluctue. Par contre, mon collègue certain pour moi.

 

Quoiqu'il en soit, cela fait du bien de voir que des personnes versent dans la procrastination comme moi.

J'ai également appris que j'étais un scanneur et tout plein de bonnes choses pour la connaissance de soi.

 

Si seulement je pouvrais réussir à être moins perdu... La plupart de mes décisions je les ai prises soit par facilité, soit par conformisme, soit sous influence, soit pour copier les gens, etc... J'arrive donc maintenant à ne plus du tout savoir ce que je veux. Incapable de faire des choix... Il parait que choisir c'est renoncer. Ca m'avance bien ça ! Il faut renoncer à tellement de chose qui paraissent interessantes !

 

Je suis un gosse. Je veux dire... Quand j'étais petit je passais mon temps à écouter la conversation des adultes lors des repas de familles plutôt que d'aller jouer. (au passage, je haissais le fait d'avoir une table pour les enfants !) Maintenant que je suis adulte, j'observe les gens parler et agir, je me dis "waouhn ce sont des adultes, responsable, avec des comportements d'adultes, sage et tout." Et moi alors je ne suis toujours qu'un gosse. Je n'ai pas grandi... A la différence que tout me fatigue de plus en plus... On me dit blasé de la vie, raleur, sans enthousiasme...

 

Je leur ai répondu que c'était faux aprés tout... Chaque jour je m'enthousiasme pour un tas de choses. Pour des nouvelles connaissances, pour un reflet de soleil particulier, pour une lumière de peintre, pour un jeu de mot, pour une association d'idée, etc... Mais vous voulez que je m'enthousiasme pour le fait d'avoir réussie un régler un problème bidon qui va permettre de faire avancer une boite qui n'a pas de sens basé sur un système qui n'en a pas plus... Bof...

 

Bon je m'arrête là pour le moment, il faut que je me mette à travailler.

 

A bientôt

 

 


stratus
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par gtimars le Mer 4 Déc 2013 - 18:21

je me reconnais énormément dans ce que tu écris.
moi gamin je parlais politique avec les adultes et avec les gosses de mon age personne ne comprenait mes idées et j'étais la cible de moqueries, du coup je me suis mis volontairement dans un moule.
délinquance, drogue etc... ça sociabilise bien d’être un casse cou mauvais garçon.
ça a durer un temps....mais ça m'a vite ennuyer...
d'ailleurs ont entretien tous un personnage pour s'adapter socialement.
mais la je craque j'en peu plus de faire des niaiseries....

sinon tout comme toi j'avais pas besoin de travailler jusqu'au collège j'étais premier de la classe sans même ouvrir un cahier, juste en écoutant les cours en fond pendant que je discutais avec mes camarades ou j'étais dans mes pensées.

mais ça marche qu'un temps tout ça.

parcours de collégien chaotique, 19 de moyenne dans les matières qui m’intéresse et je tombe a 0 dans les autres, d'ailleurs je n'y allais plus ou alors fallait me forcer.

la procrastination je connais aussi ça me pose beaucoup de problèmes professionnellement.

gtimars
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 58
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 29
Localisation : Marseille Aix Manosque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par Ardel le Mer 4 Déc 2013 - 19:27

Bienvenue, stratus ! cheers

C'est sympa de venir poser quelques temps tes gouttelettes parmi nous ... la vue de là-haut doit pourtant être bien belle ^^

J'espère (vraiment !) que le test t'aidera à y voir plus clair, même si la notion seule a l'air de t'avoir beaucoup apporté Wink

Bonnes promenades dans le coin, au plaisir de ta croiser bientôt !

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3844
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par stratus le Mer 4 Déc 2013 - 23:34

Merci encore pour ces nouveaux messages de bienvenue.
Pour le moment je n'écris que sur mon fil... Je n'ose pas écrire ailleurs... A moins que ce soit la flemme...

J'ai l'impression de m'enfoncer de plus en plus dans un épais brouillard... Il est où le chemin pour retrouver son moi et ses véritables envie ? J'ai envie de quoi réellement et durablement ? Est ce que je vais pouvoir trouver un semblant de piste après ce test ? J'espère. Il va bien falloir car j'ai l'impression de plus en plus que je suis en train de me saborder.

@Ardel, la vue est bien belle quand je reste en hauteur mais bien souvent je descend pour former le brouillard...

@Gtimars, j'ai eu ma période drogue (douce) aussi et alcool à gogo. Mais j'ai arrêté car vraiment l'impression de gacher quelque chose... En tout cas je comprend bien ton parcours.. Je suis allé voir ta présentation.


stratus
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par Joe Dalton le Jeu 5 Déc 2013 - 12:11

Bienvenue stratus cheers 
Ta présentation montre que tu es très vraisemblablement un des nôtres. C'est bien que tu passes le test;sais-tu comment le résultat te sera restitué? En entretien serait le mieux, rien de tel quun échange pour mieux comprendre un résultat

Joe Dalton
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6762
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 45
Localisation : J'entre en ...Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par stratus le Jeu 5 Déc 2013 - 23:51

@Dalton, la restitution aura lieu début janvier. D’après la psy il y en aura pour environ 1h30 de discussion.

Je me retrouve dans beaucoup de témoignage du forum, mais je n'arrête pas de me dire que je ne brillerais pas vraiment sur ce genre de tests... J'ai un peu du mal à y croire. Enfin, on verra bien...

Ma priorité parmi tous mes problèmes à résoudre, pour le moment, serait d'être capable de faire des choix. Je veux dire qu'à chaque fois que je fais un choix (pour n'importe quel domaine) je me demande toujours si je suis sur la bonne route... Je doute constamment, et cela m’empêche d'approfondir les choses car je dois me dire (inconsciemment) que si j'approfondis c'est alors du temps en moins pour voir et découvrir d'autres thèmes. Ce n'est pas très efficace... Du coup quand je me lance dans quelque chose, je suis content mais frustré à la fois de devoir laisser tout le reste... J'ai du mal avec les priorités pour la même raison... J'aimerais pouvoir ingurgiter plein de choses mais je dois me résigner à laisser des pans entiers de côté... Difficile à vivre... Quand je débute quelque chose qui m'enthousiasme à un moment donné, il faut que je fasse attention à ne pas trop réfléchir au sens réelle de se que je m'apprête à réaliser sinon je me démotive... j'arrive toujours à la conclusion que cela n'a pas de sens au final... Il faut que je fasse attention à ne pas trop me disperser autour du projet... Genre perdre du temps à comprendre toute la globalité et aller chercher l'état de l'art... Il faut que je fasse attention à ne pas me dire que dans une plus ou moins longue échéance mon enthousiasme s'évaporera d'un coup, et que je l’admette...

Et d'ailleurs comment être certain que ce que je fais est lié à une réelle envie qui corresponde vraiment à ce que je suis ou bien une envie fictive qui ne me ressemble pas, mais influencé par je ne sais quelle entité...

Alors, si avec cette découverte et la confirmation par le test, je deviens capable d'avancer la dessus, j'en serai vraiment heureux....
Je me dis que cela ne va pas être possible que je tienne comme ça encore des dizaines d'années...

stratus
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par stratus le Jeu 19 Déc 2013 - 17:53

Voilà, j'ai passé le test WAIS IV.

La restitution aura lieu en janvier.
La psy a déjà conclu que j'étais surdoué. Les résultats étaient suffisamment net pour qu'elle puisse me le dire.
Elle a dit qu'elle ne me le dirait pas si elle avait un doute...

Il me reste a digéré et surtout je crois que je serais réellement convaincu une fois qu'elle aura épluché ces résultats et fait la restitution. Je reste encore dans le doute... Malgré sa certitude !

Un test où je me suis vraiment étonné moi c'est sur la mémoire immédiate... Je pensais être très mauvais, et en fait non, loin de là...

Je reviendrais sûrement continuer ce fil plus tard...

stratus
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par stratus le Lun 6 Jan 2014 - 20:52

J'ai eu la restitution aujourd'hui.
Il n'y a donc plus de doute, je suis haut potentiel. C'est net.
Un des plus gros problèmes, la confiance en moi...
Et le fait de retenir uniquement ce que je ne fais de pas bien...
Je penses pouvoir essayer d'avancer en postant sur d'autres parties du forum...

stratus
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par Boitachat le Lun 6 Jan 2014 - 21:10

Cool  Impec ! 

Boitachat
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1145
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 36
Localisation : Au fond du couloir, à gauche de l'infini.

http://www.defilmince.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par gtimars le Lun 6 Jan 2014 - 21:45

stratus a écrit:J'ai eu la restitution aujourd'hui.
Il n'y a donc plus de doute, je suis haut potentiel. C'est net..
j’espère que ça t'apporte des réponse, mais souvent ont le sait plus ou moins a un certain stade. Smile 


stratus a écrit:Un des plus gros problèmes, la confiance en moi...
je crois que c'est le cas de beaucoup d'entre nous Mad  Mad 

je pense que c'est le fait de tout rationalisé sans cesse tu remet tout en question donc pas facile de prendre des décisions ou bien de faire confiance aux autres.
moi j'arrive pas a faire faire quelque chose a quelqu'un j'ai pas confiance jamais. Mad et ça aide pas a construire les relations ce comportement.

la confiance aux autres et la confiance en soi sont très liées pour moi.

gtimars
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 58
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 29
Localisation : Marseille Aix Manosque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par Joe Dalton le Lun 6 Jan 2014 - 22:08

stratus a écrit:J'ai eu la restitution aujourd'hui.
Il n'y a donc plus de doute, je suis haut potentiel. C'est net.
Un des plus gros problèmes, la confiance en moi...
Et le fait de retenir uniquement ce que je ne fais de pas bien...
Je penses pouvoir essayer d'avancer en postant sur d'autres parties du forum...

Content de savoir que tu as enfin eu la restitution de ton test  Hourra ! 
Le manque de confiance en toi venait sans doute de ce que tu ne savais pas vraiment qui tu es réellement: maintenant que tu sais, j'espère que ta confiance en toi va s'améliorer. Le forum peut en effet t'y aider.
Bonne continuation

Joe Dalton
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6762
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 45
Localisation : J'entre en ...Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par Shug le Lun 6 Jan 2014 - 23:11

Cela me fait beaucoup de bien de te lire. Je me reconnais dans beaucoup de ce que tu racontes. Merci de ton témoignage.
Je crois qu'on peut se sentir bien ici :-)

Bonne continuation et merci encore.

Shug
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 64
Date d'inscription : 15/12/2013
Localisation : Yvelines

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par stratus le Mar 7 Jan 2014 - 22:19

gtimars a écrit:
je pense que c'est le fait de tout rationalisé sans cesse tu remet tout en question donc pas facile de prendre des décisions ou bien de faire confiance aux autres.
moi j'arrive pas a faire faire quelque chose a quelqu'un j'ai pas confiance jamais. Mad et ça aide pas a construire les relations ce comportement.

la confiance aux autres et la confiance en soi sont très liées pour moi.

Évidement cela n'aide pas à construire les relations. Pour ce qui est de faire faire quelque chose aux autres, j'y arrive pour les tâches qui m'ennuient terriblement. J'arrive alors à lâcher du lest. D'ailleurs dans ces cas je ne m'en préoccupe plus ensuite...

Il va falloir que j'apprenne à m’affirmer plus vis à vis des autres, à accepter de pouvoir dire des bêtises parfois, à être moins concilient également. Je remarque que lorsque qu'il m'arrive de voir une faille dans le raisonnement de quelqu'un et que je lui en fait part puis que celui-ci rejette mon opinion (pour moult raisons, qu'il n'a pas compris, ou qu'il a besoin de rester sur sa pensé, etc..) et bien alors je finis souvent par me taire et acquiescer (pour faire plaisir à la personne ? je ne sais pas). Puis x minutes après, la personne en arrive à ce que je lui avais dit auparavant, montrant que j'avais raison. Je me sens à ce moment vraiment nul de ne pas m'avoir fait confiance et de ne pas avoir su défendre ma position avec plus de fermeté...

Joe Dalton a écrit:
Le manque de confiance en toi venait sans doute de ce que tu ne savais pas vraiment qui tu es réellement: maintenant que tu sais, j'espère que ta confiance en toi va s'améliorer. Le forum peut en effet t'y aider.

Merci. Puisses-tu avoir raison. J'aimerai vraiment que ce soit le cas.

Shug a écrit:
Cela me fait beaucoup de bien de te lire. Je me reconnais dans beaucoup de ce que tu racontes. Merci de ton témoignage.
Je crois qu'on peut se sentir bien ici :-)

Ce message me fait vraiment chaud au coeur. Lorsque je suis arrivé sur ce forum et que j'ai lu des présentations et/ou messages dans lesquels je me reconnaissais cela me faisait un bien fou. Alors je pense pouvoir comprendre que ce que tu as ressenti à la lecture du mien. :-)


stratus
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par Joe Dalton le Mer 12 Fév 2014 - 10:53

stratus a écrit:
gtimars a écrit:

moi j'arrive pas a faire faire quelque chose a quelqu'un j'ai pas confiance jamais. Mad et ça aide pas a construire les relations ce comportement.

la confiance aux autres et la confiance en soi sont très liées pour moi.

Évidement cela n'aide pas à construire les relations.
Non, bien sûr, mais la confiance en toi te fera paraître plus sûr de toi et pourra inciter autrui à te faire confiance

Il va falloir que j'apprenne à m’affirmer plus vis à vis des autres, à accepter de pouvoir dire des bêtises parfois, à être moins concilient également.
Ca va venir progressivement, en y "travaillant" jour après jour
Joe Dalton a écrit:
Le manque de confiance en toi venait sans doute de ce que tu ne savais pas vraiment qui tu es réellement: maintenant que tu sais, j'espère que ta confiance en toi va s'améliorer. Le forum peut en effet t'y aider.

Merci. Puisses-tu avoir raison. J'aimerai vraiment que ce soit le cas.
Je le pense sincèrement! Le fait de bien se connaitre et d'accepter d'être vraiment soi-même te permettra de savoir jusqu'où tu peux aller




Joe Dalton
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6762
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 45
Localisation : J'entre en ...Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaines agitations...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum