Zébritude et boulimie.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Zébritude et boulimie.

Message par Unknown. le Lun 25 Nov 2013 - 15:36


Y a t-il ici, des zèbres VICTIMES de boulimie ?


Dernière édition par Unknown. le Sam 6 Sep 2014 - 12:59, édité 1 fois

Unknown.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Unknown. le Mar 26 Nov 2013 - 22:12



Monde cruel Pompe lol

Unknown.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Sélène-Nyx le Mer 27 Nov 2013 - 0:46

Chamaeleonidae a écrit:Bonjour, je suis un zèbre boulimique(/anorexique) depuis 5 ans. Je ne suis pas officiellement testé mais j'ai fait un test de Marc Stern qui n'a même pas pu donner mon indice de QI car la droite représentant le QI en fonction du nombre de bonnes réponse n'allait pas assez loin (nombre de bonnes réponses maximum proposé : 30, correspondant à un indice de QI de 150, or j'avais 31 bonnes réponses). Bref là n'est pas la question Wink

Y a t-il ici, des zèbres VICTIMES de boulimie ?
Tu sais, caméléon, ici, il y a surtout des ZEBRES VICTIMES de ... boulimiques .... Wink 
(Et victimes, aussi, d'un ego boulimique, dont aucune échelle d'évaluation du QI n'est assez "longue" pour permettre de donner leur indice de QI ...) Rolling Eyes 
avatar
Sélène-Nyx
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2184
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Funambule le Mer 27 Nov 2013 - 12:05

Bonjour,
Moi je l'ai été, mais c'était davantage de l'anorexie couplée à des crises de boulimie.

Personne ne pourra t'aider, c'est un combat avec toi-même et la réponse ne vient pas de l'extérieur...

N.
avatar
Funambule
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 68
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Unknown. le Mer 27 Nov 2013 - 20:56

...


Dernière édition par Unknown. le Sam 6 Sep 2014 - 12:59, édité 1 fois

Unknown.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Funambule le Mer 27 Nov 2013 - 21:06

Pas de problème, si tu veux en parler en MP je suis là Smile
avatar
Funambule
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 68
Date d'inscription : 07/06/2011
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Invité le Mer 27 Nov 2013 - 21:24

Je suis dehors 


Dernière édition par Sneglia le Sam 7 Déc 2013 - 11:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Zzita le Mer 27 Nov 2013 - 22:34

La boulimie, les TCA, et de manière plus large, l'obsession liée à la nourriture viennent d'un problème d'identité profond.
Moi je m'en suis sortie grâce à une thérapie de groupe, où on ne parle ni de boulimie, ni de bouffe, uniquement d'émotions, de sensations, de ressentis, et de relations aux autres.
J'ai créé un fil sur la psy que je vois encore à Paris. Vous pouvez me demander ses coordonnées par MP.
En attendant, un site qui peut fortement aider : http://www.boulimie.fr/



Zzita
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Unknown. le Jeu 28 Nov 2013 - 16:39

Sneglia a écrit:
S'il y a un rapport direct avec la douance. Pas sûre.
En revanche, un (des) dénominateur(s) commun(s), très probablement: mal-être, angoisses, estime de soi en berne, solitude, etc.
JSF parle de comportements addictifs en conséquences de la douance, c'est pour cela que je me suis posée la question. Je m’interrogeais donc plus sur ce côté "addictif" vécu dans la boulimie.

Cependant je suis d'accord avec toi Sneglia quand tu dis "En revanche, un (des) dénominateur(s) commun(s), très probablement: mal-être, angoisses, estime de soi en berne, solitude, etc." Et je pense qu'il ne suffit pas d'un trouble psychique pour créer une maladie, je pense qu'on peut se permettre de rendre les "S" à "dénominateur commun" ^^ En effet je pense aussi que si l'inconscient refait surface via cette pathologie c'est bien parce qu'il y avait déjà une fragilité sous-jacente en lien avec notre histoire la plus primitive. C'est plurifactoriel ... La douance serait donc un facteur aggravant, ou facilitant dirons nous ?

Merci Funambule Smile

Unknown.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Invité le Jeu 28 Nov 2013 - 19:35

Spoiler:

Funambule a écrit:Bonjour,
Moi je l'ai été, mais c'était davantage de l'anorexie couplée à des crises de boulimie.
Chamaeleonidae a écrit:Bonjour, je suis un zèbre boulimique(/anorexique)
Juste une petite intervention, possiblement stupide mais les passages que j'ai cité m'ont poussée à croire qu'il pouvait être utile de donner le lien vers un autre trouble du comportement alimentaire http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperphagie peut-être que tout le monde connaît déjà, c'est pour cela que j'ai préféré mettre cela sous spoiler, pour ne pas perturber le topic. Je sais que dans la boulimie il y a des modes compensatoires, c'est juste le couple "anorexie/boulimie" qui me fait aussi penser à ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Unknown. le Ven 29 Nov 2013 - 17:43

C'est juste Strigide, la confusion est souvent faites d'ailleurs, c'est pour ça que j'ai rajouté les parenthèses : bien que ces deux maladies soient totalement différentes, on peut retrouver dans les compensations de la boulimique des comportements anorexiques et inversement !

Unknown.
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Région Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par pommebleu le Lun 30 Déc 2013 - 20:21

Je t'ai envoyé un mp Smile
avatar
pommebleu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 108
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par CarpeDiem le Sam 9 Mai 2015 - 0:56

Oui, moi. C'est horrible. Je prends énormément de poids (j'oscille entre hyperphagie et boulimie et davantage, en ce moment, vers l'hyperphagie).

Je dors très mal, ce qui précipite cela. Après, je ne pense qu'il n'y aie que ça même si c'est une grande part du problème.

Après, je suis de nature très anxieuse/stressée/survoltée/sensible, bref...

Je pense que tout cela vient d'un sentiment de manque: sentiment de solitude, sentiment de frustration (du genre: ne pas gérer réellement sa vie et combler alors son "absence de vie" en se "goinfrant"), etc...
avatar
CarpeDiem
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1100
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Enfant sauvage le Sam 9 Mai 2015 - 8:23

Je faisais de l'hyperphagie par le passé jusqu'au jour ou c'est devenu insupportable car cela m'enfermait de plus en plus...
Avec l’auto-analyse, je me suis guéri à 95% de cette maladie...
Mon rapport à la nourriture est encore problématique car je développe maintenant une sorte d’aversion pour certains type de nourritures...

Enfant sauvage
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 158
Date d'inscription : 19/04/2015
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zebritude et boulemie

Message par ShineFlower le Dim 10 Mai 2015 - 14:17

J'ai eu tendance à trop manger jusqu'à il y a peu. La vie ne m'apporte aucune satisfaction mais maintenant je me force a faire un régime.
avatar
ShineFlower
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3548
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 59
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Eoos le Dim 10 Mai 2015 - 17:54

J'ai fais une belle plongée dans ces mondes de TCAs également.

Et... C'est finit!
Beaucoup disent que la fragilité reste à vie, je pense qu'il faut vaincre cette idée et se donner la chance de mener des habitudes alimentaires équilibrées.
Des raisons il y en a des tas, des façons de s'en sortir également. Pour ma part je pense qu'il faut y croire, persévérer, prendre le temps d'aller au fond du problème pour y repérer nos véritables malaises. Et les combattre.
Tout ça prend du temps mais n'est jamais perdu d'avance...

J'ai participé à un projet de livre-témoignage là dessus si ça vous chante! 22 personnes parlent à travers ce livre, et je trouve ça intéressant de voir les mondes qui peuvent séparer les malades de mêmes symptômes. Et quelques raisons enfuies dans le bouquin qui peuvent donner des indices qu'on n'imaginerait p-e pas.
Sinon, on peut en discuter!

Mais je suis d'accord avec toi Funambule. Chacun doit faire son propre travail, c'est comme ça que ça marche le mieux! Et qu'on comprends l'importance de se responsabiliser, de compter sur soi, et bien d'autres choses encore...

Je vous envoie un tourbillon de courage Very Happy
avatar
Eoos
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Zzita le Sam 16 Mai 2015 - 15:28

Coucou
Moi suis dispo pour en parler en MP si qqn veut partager
J'ai eu ça pendant des années, anorexie, boulimie, vomissements, laxatifs, jeûnes, bref la totale
S'il y a des personnes qui ont envie d'en parler hésitez surtout pas je sais comme ça fait du bien de pouvoir le dire ;-)

bon courage à toutes et tous <3
on s'en sort Wink


Zzita
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 496
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par sollinette le Dim 17 Mai 2015 - 9:38

Ah ben ca a l'air assez répandu alors ^^. Ca me soulage!

Zzita a écrit:Moi je suis dispo pour en parler en MP si qqn veut partager

Je te remercie Zzita, je t'appellerai ptet au sceours quand ca n'ira pas Wink
Je suis boulimique aussi, mais je préfère ne pas trop en parler quand tout va bien parce que des fois j'ai l'impression que ça aggrave le truc, on reste dans une spirale infernale, enfermée dans sa tête à ne voir la vie que par le filtre de cette problématique et ca n'aide pas =D! Vu que la boulimie n'est qu'un symptôme, il vaut mieux essayer de travailler sur la vie en dehors et ce qui déclenche les crises.
Et je suis super contente que tu ais réussi à t'en sortir. Des fois ça fait un peu peur de replonger alors que tu penses que tout va bien =/
Bisous Wink
avatar
sollinette
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 21/10/2013
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Petits papiers le Mar 25 Aoû 2015 - 11:31

Je ne sais toujours pas si je suis zèbre.

Mais je sais que la nourriture est ma croix.
Je suis boulimique, par périodes. Mais le genre boulimique qui se met les doigts au fond de la gorge après une crise.

J'ai un système d'auto-gratification et d'auto-flagellation basé sur la nourriture. Je suis heureuse : je mange. Je suis triste : je mange. Je suis en colère : je mange. Je culpabilise : je mange. Et quand je mange : je culpabilise.

Je vais un peu mieux ces dernières années. Les crises sont moins fréquentes, moins violentes. J'ai appris au fil des années à compenser par d'autres choses.

avatar
Petits papiers
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 22/08/2015
Localisation : Loin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Occitanie33 le Sam 29 Aoû 2015 - 21:51

Je n'ai jamais eu de problèmes de boulimie ou d'anorexie (encore que une phase d'anorexie avant une TS) mais j'ai un vrai problème avec mon poids qui ne fait qu'augmenter depuis l'adolescence. Je fais un 44 après avoir fait un 38 (exceptionnel à 23 ans), puis un 40 et un 42. J'ai certes eu 2 enfants coup sur coup mais depuis 7 ans je grossis régulièrement: 2 ans de harcèlement moral au travail et 2 ruptures sentimentales douloureuses (je vis une 3ème en ce moment) me font manger trop gras, surtout le fromage. Pas de grignotage pourtant, pas de gâteaux ou de bonbons. J'ai essayé plusieurs méthodes: Naturhouse (efficace mais cher et très contraignant), Weight Watchers (contraignant pour les réunions et pour la pesée mais bien pour les recettes). Mais l'émotionnel reprend vite le dessus avec des envies compulsives. Principale adjointe depuis 7 ans (tiens c'est lié à la prise de poids!) et maman solo depuis 11 ans, je vis dans une spirale de burn out: je gère tout au boulot et tout à la maison. Je surinvestis ma vie sentimentale et ça mène droit à la rupture malgré un travail en hypnose et PBA sur la peur de l'abandon. En plus, je n'arrive pas à m'endormir le soir tant je cogite (surtout le soir au lit toute lumière éteinte) et ça c'est mauvais pour le poids sans compter mon épilepsie (je fais des crises en cas de fatigue et manque de sommeil et le fait de ne pas arriver à m'endormir active d'avantage l'angoisse de ne pas dormir qui fait que je m'endors encore moins). Je suis sous lexomil et stilnox en ce moment. Je ne sais pas tenir un régime sur le long terme (je déteste les contraintes) et je ne sais pas comment gérer les bouffées émotionnelles qui m'envahissent surtout dans le cas des relations amoureuses et en particulier comme en ce moment dans le cadre de la rupture. Je pleure, je suis mal et ça me donne envie de manger tout ce qu'il ne faut pas à table. Et quand j'ai mangé, je suis mal parce que je culpabilise d'avoir mangé ça. C'est le cercle vicieux parce que je me dis que je suis grosse et que ce n'est pas comme ça que je vais rencontrer quelqu'un. On en revient à l'estime de soi, l'acceptation de soi et le lâcher prise. J'ai besoin d'aide en ce moment. Mes enfants rentrent tous 2 en études sup, je ne les aurai plus à la maison et ça va me faire un grand vide. Je sais que le sentiment de solitude va me reprendre avec des phases de dépression et la question qui tourne en boucle: pourquoi moi je n'arrive pas à avoir une vraie relation de couple, pourquoi je n'ai pas droit à ce bonheur là?
avatar
Occitanie33
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 24
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 48
Localisation : Le Teich

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Cali-Mera le Dim 6 Sep 2015 - 12:03

Bonjour,
au besoin, il existe un site et un forum dédié à la boulimie et créé par un zèbre Wink
http://www.bouliana.com/
avatar
Cali-Mera
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 27/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par anoki88888 le Lun 7 Sep 2015 - 15:00

bonjour , je suis par moment boulimique surtout en cas de situation stressante , avec un probable danger menaçant ma vie du coups je passe pour un débile goinfre mais depuis que je suis arriver ici sur le forum et que j'envisage de reprendre les études pour un bac s fin faut que finançièrement je puisse y arriver a terme .Ma vie ne tiens deja a pas grands chose je m'intèraisse a tout mais si je retourne chez mes parents notament après que messidor ne puisse plus me garder ou qu'après être en millieux ordinaire sa dure pas je serais mal moralement de retourner au départ.
J'étais hyperboulimique ( matin un paquet entier de gâteau + a 16h ,je parle pas des autres repas ) , faut dire chez mes parents ils ne m'aidaient pas ,chez eux le stress ,l'anxiete,aucun avenir possible, aucune vie social durable comment ne pas être boulimique ?

maintenant j'essais de reéquilibre vu la taille de ma chambre au fjt avec cuisine collectif pas pratique donc ne motive pas trop en janvier 2016 le nouveau bâtiment sera finit(studio de 20m² avec cuisinette ) du coups bien mieux pour cuisiner des plats rapide a faire .

Le pire je voulais bosser dedans en resto, cuissine collectif mais je prenais sa par défaut du a mon mal être , aucune vision sur l'avenir ,aucun mot pouvant définir se que je vie ,du a mon poids limite j'avais des bouffèe de chaleurs que j'ai plus d'ailleur depuis 1ans d'ou ma motivation pour le réequilibrage donc avec deja tout sa j'étais limitèe maintenant j'ai + de possibilité mais sa tiens a pas grands chose alors j'espère que je pourrais arriver a mes objectifs .


aujourd'huit je reconnais que je peut être boulimique parceque ayant perdu deja un peu de poids je ressent le changement et qu'a 23ans je tiens pas a m'auto saboter alors que veut bouger ,je suis tellement boulimique de savoir /découvrire notre planète (fin voyager ) tant que je suis vivant , j'ai pas complètement peur de la mort mais + de la manière je m'auto jugerais d'avoir rien essayer ni rien vécu a rester un cadavre ambulant ,je prèfèrer mourire en ayant tenter de faire des choses que regarder la fin arriver et de regrettais d'avoir rien tenter .

En tout cas je suis content de trouver des personnes qui peuvent comprendre reéllement se qu'on vit , la zebritude n'est pas facile a vivre .

anoki88888
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 195
Date d'inscription : 06/08/2015
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Zelena le Jeu 4 Mai 2017 - 1:37

Bonjour/Bonsoir,
Y a-t-il des personnes qui s'en sont sorties?
J'ai besoin d'aide.
avatar
Zelena
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 04/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Pouniapod le Jeu 4 Mai 2017 - 14:23

Zelena a écrit:Bonjour/Bonsoir,
Y a-t-il des personnes qui s'en sont sorties?

Plus ou moins.
J'ai déjà du en parler sur un autre sujet, de mon côté c'est en faisant une école de théâtre que ça a commencé à aller mieux.
Ensuite, je me suis trouvé un doudou autre que la nourriture (la musique).

L'étape suivante : l'acceptation de soi. Et là, j'ai encore du trajet...
avatar
Pouniapod
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 181
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 27
Localisation : Vannes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zébritude et boulimie.

Message par Zelena le Jeu 4 Mai 2017 - 14:32

Merci Pouniapod.
Le problème, c'est que je ne sais pas quoi faire... Je n'ai envie de rien, si ce n'est aller mieux Smile
avatar
Zelena
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 04/03/2016
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum