Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 22:59

Lancinant a écrit:Un monde meilleur serait moins peuplé, pour commencer.
Et le meilleur des mondes n'aurait ni hommes ni femmes... juste la beauté... Wink 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Uccen Lancinant le Ven 22 Nov 2013 - 23:07

Qu'en saurions-nous alors ?

Uccen Lancinant
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par MarTigre le Ven 22 Nov 2013 - 23:13

des.. humains ?
Au sens asexué, Platon en parle dans le Banquet, je ne sais plus par quel personnage.
Les humains avaient 4 jambes, 4 bras, 2 têtes, pas de sexe. Ils étaient ronds. Mais arrogants et prétentieux alors Zeus les coupa en 2 et pour se reproduire il devaient retrouver leur moitié et se remboîter. Au début Zeus avait placé leurs organes dans le dos, puis eu pitié et les plaça devant.

Bon ok, ça fait un peu naïf comme vision. Mais au sens philosophique ça voudrait dire que les sexes ne deviennent plus qu'une fonction reproductrice et non un signe de différenciation sociale.

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par guillaume.theleme le Ven 22 Nov 2013 - 23:17

Re... Ah, j'ai oublié un truc à rajouter dans ma présentation : rasoir d'Occam...

Il n'y a aucune raison à priori pour que les différences biologiques cessent complètement d'avoir un impact sur les différences de comportement.

Il n'y a aucune raison pour que les constructions sociales au sujet des sexes ( les sociétés véhiculent encore des "clichés") n'aient plus d'impact sur les différences de comportement.

C'est amusant, parfois j'ai exactement le même genre de discussion et d'argument au sujet de l'intelligence sur des forums classiques...[edit :je parle de différence d'intelligence entre humains, pas que les hommes seraient plus intelligent que les femmes ou vice versa...]

Donc, il y a quelque chose qui semble vérifié par l'expérience de la plupart des gens (même ici j'ai vu des discussions sur part féminine/part masculine chez l'autre sexe), qui est appuyé par des explications rationnelles ( raisons biologiques et sociales chez l'humain), appuyé par des études chez les grands singes par exemple et qui est faux, parce que ça serait sexiste...

A mon avis, un monde dirigé par 95% de femmes représentatives "des" femmes comme les dirigeants hommes actuels sont représentatifs "des" hommes conduirait à une société qui aurait des défauts en commun, des défauts en moins et d'autres défauts  en plus.

guillaume.theleme
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 206
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 41
Localisation : Pertuis La Ciotat Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 23:27

Plus d'humains... juste la nature.
L'humanité est le cancer de la terre... l'erreur génétique qui met en péril la beauté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par MarTigre le Ven 22 Nov 2013 - 23:31

ne t'inquiète pas, l'humain est pas là depuis 10 000 ans et déjà on est au bord de l'auto-destruction. Un réchauffement, une aire glaciaire et zouh ce sera plié dans même pas 10 000 autres années. Les dinosaures ont duré plusieurs millions d'années.

Non ce qui est triste, c'est qu'on détruira d'autres espèces Sad

Mais nous divaguons là, le thème du fil est "un monde meilleur serait-il un monde gouverné par les femmes ?", il n'y a pas de remise en cause de l'humanité Wink

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Uccen Lancinant le Ven 22 Nov 2013 - 23:33

Oui vous divaguez pas mal il me semble.

C'est abrupt, mais je n'enroberai pas de plaisantes tournures.

Uccen Lancinant
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 23:46

Bon, je vais être abrupte moi aussi...
homme/femme...... idem.
Pas de différences... tous autant soif de pouvoir sur les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Uccen Lancinant le Ven 22 Nov 2013 - 23:48

Ceci n'induit pas le reste.

Uccen Lancinant
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Sam 23 Nov 2013 - 0:24

j'ai envie de répondre, on n'a qu'à essayer ! lol!
Y'a pas une dictateuse qui se sent d'exterminer tous les hommes pour voir ce que ça fait ? (OH putain non pas mon chéri, il fait trop bien les crêpes !!!!!!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Strobé (ex-Virya) le Sam 23 Nov 2013 - 15:06

Muad-Dib a écrit:Question sexiste. Essentialiser les sexes (en leur donnant des caractéristiques précises) me semble constituer une erreur de base assez grossière. Les hommes et les femmes sont très divers et l'on trouve la même proportion de gens bienfaisants et malfaisants dans les deux sexes à mon avis.

On devrait plutôt se demander comment mettre au pouvoir des personnes intelligentes, altruistes et compétentes, et virer tout les enfoiré(e)s.



Eh oui !


C'est une erreur sexiste. C'est un peu comme dire "Les hommes blancs ont fait beaucoup de mal ces derniers siècles (colonisations, guerres mondiales, bombe atomique ect.), donc un monde gouverné par les Noirs sera meilleur". Ah bon? Je ne crois pas non.

Mais quand va-t-on intégrer l'idée qu'une femme (ou un noir, un homo, un asiatique, ect) est avant tout un individu comme un autre?


Et que les mauvaises choses qui se passent sur cette terre sont avant tout d'origine humaine. Comme les bonnes.


Dire que les femmes sont plus "altruistes, gentilles", est faux. C'est du même niveau que "les gros sont gentils". Réducteur...


Alors certes les femmes, dans la société occidentale (je ne précise pas cela par hasard, cela peut être différent ailleurs, l'Occident n'est pas le monde, mais une partie de ce dernier), sont élevées à montrer leur émotions, et les hommes à les masquer: "tu pleures comme une fille!", "t'es une femelette"...



Au Moyen-Age, les hommes n'avaient pas à masquer leur détresse, larmes, faiblesse. Ils pleuraient publiquement quand une bataille était perdue par exemple.



Mais certaines femmes, de par leur éducation et place dans une société misogyne développent aussi des frustrations. Des aigreurs. On ne peut pas dire que soit encouragée leur confiance en elle. Cela donne des êtres en insécurité, des femmes mal dans leur peau. Il faut voir les rivalités féminines! Et au contraire, on encourage les hommes dans l'excès de la confiance en eux, qui se surévaluent...



Il y a des mères pédophiles.
Des femmes psychopates. Perverses.


La psychopatie ordinaire. Je ne parle pas des cas "hard" des tueuses, ect. Mais des femmes qui harcèlent en open space, au lycée, leurs époux, leurs enfants. Ca existe. Il suffit de lire les témoignages sur les forum: les mères / compagnes perverses, culpabilisantes, humiliantes, ect.



La violence familiale n'est pas issue uniquement du cliché du père alcoolique, au chômage et violent physiquement. On peut bousser à bout un être avec les mots...



"Les femmes ont fait plus de mal que de bien. La contrainte et la dissimulation ont été leur partage. Ce que la force leur avait ravi, la ruse leur a rendu; elles ont eu recours à toutes les ressources de leurs charmes, et le plus irréprochable ne leur résistait pas. Le poison, le fer, tout leur était soumis; elles commandaient au crime comme à la vertu. Le gouvernement français, surtout, a dépendu, pendant des siècles, de l'administration nocturne des femmes; le cabinet n'avait point de secret pour leur indiscrétion; ambassade, commandement, ministère, présidence, pontificat, cardinalat; enfin tout ce qui caractérise la sottise des hommes, profane et sacré, tout a été soumis à la cupidité et à l'ambition de ce sexe autrefois méprisable et respecté, et depuis la révolution, respectable et méprisé"

Olympe de Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne



Et surtout, les femmes ont souvent eu un ascendant fort sur les hommes de pouvoir, influencent leurs décisions...Le pouvoir politique féminin n'est juste pas visible. Cela ne signifie pas qu'il n'existe pas.

Que les femmes aient accès à des postes de pouvoir sans dépendre d'un homme, subir la misogynie, je l'espère. La société est assez misogyne comme ça. C'est une question de justice et d'égalité.















Strobé (ex-Virya)
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1129
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 28
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par guillaume.theleme le Lun 25 Nov 2013 - 6:55

Eh bien, ça me rappelle un vieil article sur la douance de doctissimo : à la question "Les femmes sont elles plus intelligentes que les hommes ?" ( j'adore le sens de la question), la réponse est :

Doctissimo : Le QI en 10 questions
On estime généralement qu’il existe autant de femmes surdouées que d’hommes, mais elles seraient détectées plus tardivement. Leur maturité émotionnelle leur permettrait en effet de mieux supporter leur précocité.
Je traduis : on détecte les surdoués femmes plus tardivement. Mais en fait, elles sont pareille que les hommes.
Comment justifier cette différence si elles sont pareilles ? Bah, c'est parce qu'elles sont différentes, elles ont une maturité émotionnelle plus précoce que les hommes...
C'est presque le paradoxe du gruyère français (lui a des trous ;-) )...
Spoiler:
ATTENTION. LE SORT DU MONDE EN DEPEND.


Il faut tout faire pour combattre les amalgames entre gruyère et emmental...(les deux à la base sont suisses, mais la plus grande injustice est la confusion entre le gruyère suisse et l'emmental français)

Je détaille le "on détecte les surdoués femmes plus tardivement".
Les stats que j'ai pu avoir sur le sujet sont que pour le QI , entre hommes et femmes, pour une population géographique donnée ( tous les habitants d'une ville, d'un pays ...),  la moyenne est similaire, mais que la répartition n'est pas la même :
En gros, chez les femmes, il y a moins de très bas QI et moins de très haut.
Chez les hommes, il y a plus de très cons, et plus de très intelligents.

Mais vous connaissez les stats, cela ne veut pas dire qu'il n'existe pas de femmes dans les très hauts qi, et même je crois  que longtemps, la personne détenant le record de plus haut QI mesuré ( sorte de pléonasme) était une femme.
Après, dire si ces différences mesurées sont culturelles ou biologiques ( un peu des deux me souffle mon petit doigt...)


Mais on vous le répète, tous les groupes sont strictement identiques.

D'ailleurs, les surdoués n'existe pas ( lu sur un forum de professeurs : la preuve, le QI ne mesure pas bien, et il ne mesure pas toutes les sortes d'intelligence, et on nait tous égaux)

Encore plus "fort" : lu sur des blogs de militants féministes et LGBT : il n'y a pas de différence de force physique entre les hommes et les femmes. Et si on en constate dans les compétitions au niveau des performances brutes, c'est parce que les rôles sociaux cantonnent et brident, briment les femmes...

Mais quand va-t-on intégrer l'idée que les femme (ou les noir, les homo, les asiatique, ect) peuvent présenter des différences statistiques sur de nombreux points, mais qu'un individu est avant tout un individu comme un autre avec ses propres caractéristiques?

Un individu n'est pas une statistique.

Un ouragan ou une canicule n'est par forcément lié au réchauffement climatique. Un hiver très froid n'infirme pas le réchauffement climatique.
Est ce une raison pour nier le dérèglement climatique actuel ?

guillaume.theleme
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 206
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 41
Localisation : Pertuis La Ciotat Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Lun 25 Nov 2013 - 7:26

guillaume.theleme a écrit:Eh bien, ça me rappelle un vieil article sur la douance de doctissimo : à la question "Les femmes sont elles plus intelligentes que les hommes ?" ( j'adore le sens de la question), la réponse est :

Doctissimo : Le QI en 10 questions
On estime généralement qu’il existe autant de femmes surdouées que d’hommes, mais elles seraient détectées plus tardivement. Leur maturité émotionnelle leur permettrait en effet de mieux supporter leur précocité.
Je traduis : on détecte les surdoués femmes plus tardivement. Mais en fait, elles sont pareille que les hommes.
Comment justifier cette différence si elles sont pareilles ? Bah, c'est parce qu'elles sont différentes, elles ont une maturité émotionnelle plus précoce que les hommes...
C'est presque le paradoxe du gruyère français (lui a des trous ;-) )...
Les femmes sont plus finaudes sur les sentiments c'est un fait. Par conséquent les hommes sont retardés, mais rien n'est perdu !

Nous les hommes sommes génétiquement programmés pour répondre à des besoins d'ordre pratique, alors que les femmes sont génétiquement programmées pour répondre à des impératifs de survie de la progéniture: fonder un foyer, se soucier de la sécurité de la descendance, d'où le besoin de mâle pour la sécurité (les biceps), ça et la semence...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par guillaume.theleme le Jeu 28 Nov 2013 - 12:31

Bien sûr, présenté ainsi, cela semble ( et est) caricatural. Mais c'est sans doute une façon de modéliser une partie de la réalité de nos différences générales.

Si la question d'origine de ce fil intéresse encore des gens, il serait intéressant de définir les points à préciser :

Déjà le premier s'est posé : Y a-t-il actuellement ( que ce soit pour des raisons biologiques, culturelles, etc) des différences notables assez fréquentes entre "les hommes" et "les femmes" ?

(quand je mets entre guillemets femmes ou hommes, c'est pour résumer groupe en majorité composé de personnes de tel sexe et constat qu'un ensemble de caractéristiques se retrouve souvent chez des personnes du même sexe, etc etc etc)

Ceux qui répondent NON de façon monolithique ont un avis intéressant, qui peut (et doit :-D) tout à fait être débattu sur d'autres fils. Mais ils n'amèneront rien au débat ici, et même l'empêcheront ( en avançant que se poser ce genre de question est sexiste, donc mal. Qui veut créer le mal ici ? Personne, donc on bloque le débat...)

Ensuite, on peut essayer de faire une liste d'observations générales, nuancées.
Vu qu'il sera très difficile de séparer l'inné de l'acquis, on peut pour commencer imaginer 3 à 5 scénarios ( de façon globale, ou par différence/groupe de différences observés) :
Complètement (ou quasiment) inné
Plutôt inné mais un peu acquis
Moitié moitié
Un peu inné mais surtout acquis
Complètement (ou quasiment)acquis

On peut aussi creuser ce point évoqué plusieurs fois au dessus : les femmes qui se dirigent vers les postes de pouvoirs sont elles transformées par le pouvoir, ou est ce parce qu'elles sont plutôt différentes "des femmes" sur un certain nombre de caractéristiques nécessaires pour gravir les échelons du pouvoir, ou pour en avoir envie, ou pour ??? Et bien sûr, on aura intérêt à détailler : car dans les femmes au pouvoir, il y aura par exemple, des femmes plus dans la coopération que nombre d'hommes politiques, il y en aura qui seront des guerriers, bref, il y aura sans doute tout un panel, mais quid de sa répartition dans les organes de pouvoirs selon les pays, les époques, les types de structures de pouvoir (dictature, oligarchie, démocratie..., états, conseils d'entreprises, associations...) ...

Je crois qu'on est plus buissonnants ou feu d'artifice qu'arborescents, mais qu'on a intérêt à essayer de temps en temps à structurer en arbre nos intuitions, ne serait ce que pour pouvoir les communiquer.

guillaume.theleme
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 206
Date d'inscription : 21/11/2013
Age : 41
Localisation : Pertuis La Ciotat Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Jeu 28 Nov 2013 - 15:14

guillaume.theleme a écrit:Bien sûr, présenté ainsi, cela semble ( et est) caricatural. Mais c'est sans doute une façon de modéliser une partie de la réalité de nos différences générales.

Si la question d'origine de ce fil intéresse encore des gens, il serait intéressant de définir les points à préciser :

Déjà le premier s'est posé : Y a-t-il actuellement ( que ce soit pour des raisons biologiques, culturelles, etc) des différences notables assez fréquentes entre "les hommes" et "les femmes"  ?

(quand je mets entre guillemets femmes ou hommes, c'est pour résumer groupe en majorité composé de personnes de tel sexe et constat qu'un ensemble de caractéristiques se retrouve souvent chez des personnes du même sexe, etc etc etc)

Ceux qui répondent NON de façon monolithique ont un avis intéressant, qui peut (et doit :-D) tout à fait être débattu sur  d'autres fils. Mais ils n'amèneront rien au débat ici, et même l'empêcheront ( en avançant que se poser ce genre de question est sexiste, donc mal. Qui veut créer le mal ici ? Personne, donc on bloque le débat...)

Ensuite, on peut essayer de faire une liste d'observations générales, nuancées.
Vu qu'il sera très difficile de séparer l'inné de l'acquis, on peut pour commencer imaginer 3 à 5 scénarios ( de façon globale, ou par différence/groupe de différences observés) :
Complètement (ou quasiment) inné
Plutôt inné mais un peu acquis
Moitié moitié
Un peu inné mais surtout acquis
Complètement (ou quasiment)acquis

On peut aussi creuser ce point évoqué plusieurs fois au dessus : les femmes qui se dirigent vers les postes de pouvoirs sont elles transformées par le pouvoir, ou est ce parce qu'elles sont plutôt différentes "des femmes" sur un certain nombre de caractéristiques nécessaires pour gravir les échelons du pouvoir, ou pour en avoir envie, ou pour ??? Et bien sûr, on aura intérêt à détailler : car dans les femmes au pouvoir, il y aura par exemple, des femmes plus dans la coopération que nombre d'hommes politiques, il y en aura qui seront des guerriers, bref, il y aura sans doute tout un panel, mais quid de sa répartition dans les organes de pouvoirs selon les pays, les époques, les types de structures de pouvoir (dictature, oligarchie, démocratie..., états, conseils d'entreprises, associations...) ...

Je crois qu'on est plus buissonnants ou feu d'artifice qu'arborescents, mais qu'on a intérêt à essayer de temps en temps à structurer en arbre nos intuitions, ne serait ce que pour pouvoir les communiquer.
Pardon de rester dans les clichés, en plus je ne saurais pas intervenir en détail n'ayant pas tout lu.

Je crois que l'obsession du pouvoir et de la domination c'est une tendance plutôt masculine, à cause de la testostérone qui rend agressif peut-être. Et que les femmes, plus armées au départ en outils de compréhension des émotions et des sentiments sont plus dans le dialogue, l'écoute et la conciliation.

Je me doute que ça ne fait pas beaucoup avancer le débat Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Mar 3 Déc 2013 - 0:47

On est lundi matin et il est 10h. L’infirmière arrive dans ma cellule et me tend le tube et la pilule. Je me suis toujours demandé si c'était le même tube ou si elles le lavaient depuis 5 ans... depuis la fin de l'épidémie. Machinalement tel un automate, je bande puis je me branle. Les gouttelettes tombent sur le plastique formant ce qu'elles appellent "une constellation de future femme". Je le rebouche et le met dans un bac.
J'attends. La salle est blanche sans une seule poussière. Tout à l'air si artificiel ici, même l'air semble trop propre pour être respirable. J'ai envie d'une clope putain...
A 11h, la docteur arrive, me fait passer ses tests devenus obligatoires depuis la mort de Idalgo par AVC... Mon seul compagnon dans ce monde hystérique. Après le pic de l'épidémie on était plus que cinq.. puis quatre, puis deux.. puis... voilà. Je suis le seul homme de l'humanité pour 4 milliards de femme. Au départ on baisait comme des pacha engraissés par du miel. Vu comme des demi-dieu, connu de tous à en eclipser les plus grands génies des siècles passés. On était les seules personnes importante dans ce bas monde.

Puis finalement l'ONU s'est posé la question du renouvellement de l'espèce en attendant le clonage. C'est là que le cauchemar a commencé. Parqué comme des bêtes, à se branler jour après jour...

On est mardi. L'infirmière me tend le tube. Cette pute ne daigne même plus me regarder. Si j'avais la force je l'aurais bien étranglé. Putain, qu'on me donne une clope bon dieu...

Mercredi. C'est l'heure de la sortie. On me menotte comme le dernier des psychopathes et on me fait monter dans un camion. Mes gardiennes sont plus larges que mes souvenirs de rugbymen. L'une m'insulte à voix basse d’arriéré... La journée s'annonce joyeuse.
Voilà la cage. On m'enlève mes vêtements, on me nettoie, et me force à prendre du viagra... Putain.. Midi. Les premières visiteuses arrivent. Elles gloussent, rient de bon cœur, me demandent de faire l'hélico... Certaines semblent impressionner... Faut dire qu'elles n'en ont plus vu depuis un baille. Quinze heure premier incident. Une canette m'arrive en plein visage. Une flippé de la vie vocifère que je suis le passé... elle voudrait me tuer... Moi aussi je voudrais me tuer.

Jeudi. L'infirmière me tend le tube... Encore.

Vendredi. C'est le prime time et on me montre les finalistes. Que des laiderons... On me demande qui voudrais je comme la reine du Week end... J'en ai rien à foutre.... Voilà ce que j'aurais du vociférer.. Au final j'en montre une hasard... Putain je crois même que c'est la plus moche, tanpis. 23h : on révèle le nom de la gagnante... Elle semble tout excitée de passer la nuit avec moi. Et dire qu'à une époque je trouvais ça flatteur...

Samedi... Tube.

Dimanche. Toujours ce même tube... Non je crois bien qu'il le change. Elles sont pas si connes qu'on le prétendait à une époque. Avant de finir, une pensée me vient... Envié, détesté, haï, dernier signe d'un monde qui n'existe plus... Et ouai mon coco.... Je suis une légende.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par david50 le Mar 3 Déc 2013 - 11:36


david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4023
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Mar 3 Déc 2013 - 12:16

Laughing terrible

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par david50 le Mar 3 Déc 2013 - 14:26

Lambda a écrit:

Je crois que l'obsession du pouvoir et de la domination c'est une tendance plutôt masculine, à cause de la testostérone qui rend agressif peut-être. Et que les femmes, plus armées au départ en outils de compréhension des émotions et des sentiments sont plus dans le dialogue, l'écoute et la conciliation.

Je me doute que ça ne fait pas beaucoup avancer le débat Smile
Pour ma part je crois que nous ne sommes pas si différent que cela, si cela était vraiment le cas on aurait alors tout à gagner à féminiser le pouvoir.
En situation de pouvoir et de supériorité les femmes n'adoptent pas systématiquement un comportement meilleur, prenons les violences domestiques :
- Violence entre conjoint. Statiquement supériorité physique des hommes, en 2012 on constate 174 décès, 148 femmes et 26 hommes. Les femmes sont évidemment les premières victimes, mais on commence à reconnaître le problème des hommes battus (le sentiment accru de honte de ceux-ci n'aide pas) même si leur nombre est inférieure (supériorité physique).
- Violence sur enfant. L'enfant est malheureusement la victime absolue, en état de dépendance totale. Là c'est du 50/50, une étude québécoise de 2001 désigne même la mère biologique responsable de la maltraitance dans 61% des cas.
- Violence sur personnes âgées dépendantes. Je n'ai pas de chiffre mais je ne serais pas étonné que ceux-ci se rapproche de ceux de la violence envers les enfants, si vous avez des infos je suis preneur.

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4023
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Mar 3 Déc 2013 - 19:30

MDR le chat ! c'est tellement vrai Laughing

Prenons un exemple extrême pour faire ressortir de petites différences, si vous voulez bien:

LES TUEURS ET TUEUSES:

Pourquoi il y a plus de femmes empoisonneuses que d'hommes ?

Pourquoi il y a plus de tueurs de masse masculins ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par david50 le Mar 3 Déc 2013 - 20:54

Lambda a écrit:MDR le chat ! c'est tellement vrai Laughing

Prenons un exemple extrême pour faire ressortir de petites différences, si vous voulez bien:

LES TUEURS ET TUEUSES:

Pourquoi il y a plus de femmes empoisonneuses que d'hommes ?

Pourquoi il y a plus de tueurs de masse masculins ?
Pour le poison, j'aurais tendance à croire, sans pouvoir appuyer cela correctement, que cette arme annihile les différences de forces physiques.
Quant à la deuxième question je n'ai pas d'idée, mais il y a des éléments qui font que le problème des SK me semble extrêmement compliqué, par exemple le fait qu'ils soient extrêmement plus fréquents dans certains pays (USA, Afrique du Sud); c'est pourquoi j'ai pris les violences domestiques pour exemple, car il semble avoir peu de différence entre les pays, au moins pour ce qui est de l'occident.

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4023
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Invité le Mar 3 Déc 2013 - 23:02

Je sais qu'il y a d'infinis nuances, mais je demeure convaincu, que, dans l'intention, l'homme est un guerrier et la femme une bâtisseuse. Les modus operandi (ça t'impose un bonhomme un peu de latin Smile) sont différents parce que les intentions sont différentes. Je suis plutôt sûr de mon coup -ça ne vaut pas grand chose comme argument et ça n'en est pas un d'ailleurs- quand je postule que les agissements sont parfois semblables, mais que les motivations profondes sont différentes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par david50 le Mar 3 Déc 2013 - 23:13

Lambda a écrit:Je sais qu'il y a d'infinis nuances, mais je demeure convaincu, que, dans l'intention, l'homme est un guerrier et la femme une bâtisseuse. Les modus operandi (ça t'impose un bonhomme un peu de latin Smile) sont différents parce que les intentions sont différentes. Je suis plutôt sûr de mon coup -ça ne vaut pas grand chose comme argument et ça n'en est pas un d'ailleurs- quand je postule que les agissements sont parfois semblables, mais que les motivations profondes sont différentes.
Soit, je veux bien te concéder cela. Pour autant rien ne permet d'affirmer que cela soit d'origine biologique et non une construction socio-psycho-machin-truc (c'est mon latin à moi, il n'en impose pas :-) )

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4023
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Patate le Mar 3 Déc 2013 - 23:37

"Coupez le son le charisme en politique" de Thierry Berrod

rien sur le fond tout sur la forme des politiques; hommes ET femmes. Instructif et pas hors du sujet pour ce topic. Enfin, si on cause "gouvernance" et "politique" d'aujourd'hui car je crains que les femmes, effectivement, n'aient pas d'autres perspectives proposer que celles des hommes, seule la forme change.

http://vod.canalplay.com/cinema/coupez-le-son-le-charisme-politique,297,294,7342.aspx

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7629
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par krapopithèque le Mer 4 Déc 2013 - 0:34

http://matricien.org/bienvenue-sur-matrilabo-3/


un " monde meilleur " serait un monde sans " gouvernant " ! Smile 

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2082
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si un monde meilleur était un monde gouverné par les femmes ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum