Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez-vous ?

25% 25% 
[ 19 ]
13% 13% 
[ 10 ]
4% 4% 
[ 3 ]
1% 1% 
[ 1 ]
1% 1% 
[ 1 ]
3% 3% 
[ 2 ]
13% 13% 
[ 10 ]
8% 8% 
[ 6 ]
24% 24% 
[ 18 ]
7% 7% 
[ 5 ]
 
Total des votes : 75

Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Mer 20 Nov 2013 - 21:01

Le don est un signe d'empathie, non ?

Voici un petit sondage. Juste pour lancer le débat et avoir une vague idée.

ATTENTION DE REPONDRE AUX 3 ITEMS

- DON DE SANG
- DON DE MOELLE
- DON D'ORGANES

sinon je vais en chier grave pour interprèter quoi que ce soit, ce sera une idée vague et floue...
c'est ma faute, j'ai pensé que c'était évident alors que ça l'était pas et j'ai peut-être pas couvert toutes les possibilités... vous pouvez mettre des commentaires !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par itiz le Mer 20 Nov 2013 - 21:27

Et quand on donne des baffes, c'est pas de l'empathie?

itiz
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1191
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 58
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Mer 20 Nov 2013 - 21:31

comme les coups de pied au cul, ça peut être salvateur parfois, tout dépend du contexte... comme donner du sang après avoir pris un risque sexuel, c'est pas vraiment de l'empathie non plus ( c'est même criminel... )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Wayne le Mer 20 Nov 2013 - 22:08

J'ai coché la case pas fait cette inscription (don de moelle) par manque de temps bien que ce ne soit pas par manque de temps mais par manque d'informations.

J'ai été régulièrement sensibilisé au don d'organes et au don du sang via différentes interventions (à l'école, pendant la JAPD, les formations premiers secours, les points d'infos ou camions de l'EFS, etc), mais je n'ai pas le souvenir de l'avoir été en ce qui concerne le don de moelle.

Autant je suis capable d'expliquer de A à Z ce qui peut être et ce qui ne peut pas être fait de mes organes, la manière dont ils peuvent être prélevés, ... ; autant je ne sais même pas en quoi consiste le prélèvement de moelle osseuse (comment se passe le prélèvement, si c'est douloureux, si on est immobilisé longtemps, qui va bénéficier du don – est-ce que c'est seulement pour des malades, ou est-ce qu'on peut vous prélever pour de la recherche –, etc).

Je sais que je peux trouver toutes ces informations en deux minutes sur n'importe quel moteur de recherche, mais j'avoue n'avoir jamais pris le temps de le faire Neutral

Wayne
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 268
Date d'inscription : 26/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Mer 20 Nov 2013 - 22:48

Le gros intérêt du don de moelle (non c'est pas utilisé pour la recherche uniquement pour un malade et de manière très rare puisque ce qu'on recherche c'est une compatibilité la meilleure possible) c'est d'avoir un maximum de gens dans le fichier pour augmenter les chances de trouver un donneur compatible pour un malade... (de l'ordre d'une chance sur un million donc très peu de volontaires donneront en pratique mais s'ils donnent et que la greffe fonctionne pour le receveur, en gros ils lui ont sauvé la vie de façon quasi certaine (traitement des hémopahties malignes( = cancers du sang) surtout). Il y a un fichier sur lequel il faut s'inscrire puis un entretien médical et enfin des analyses sanguines pour rentrer dans le fichier... puis un jour peut-être (ou jamais) tu seras appelé pour sauver une vie (ça s'organise pas en urgence, il faut aussi préparer le receveur et vérifier que le jour où tu es appelé tu es toujours en mesure de donner pour ta santé et celle du receveur)
Sans anesthésie le prélèvement serait douloureux, mais on pratique une anesthésie, ce qui rend le prélèvement non douloureux.
Bref, c'est une démarche qui demande un peu de volonté: préinscription puis rendez vous puis re-rendez-vous si on a besoin de toi pour un receveur...  mais ça peut vraiment aider quelqu'un.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 0:01

Petit bilan: le don d'organes a priori aucun souci ! tout le monde (ouais 6 !!!!) en a parlé à ses proches / a sa carte de donneur. cheers Bravo ! 
On sera généreux quand on sera morts ! Very Happy(mais c'est déjà pas mal vu le nombre de vies que ça peut sauver un bon donneur d'organes qui a bien pris soin de ses organes Nargue

Le don du sang, c'est mitigé (mais c'est vital !!!) et pourtant c'est pas faute d'information, là pour le coup tout le monde sait en quoi ça consiste, y'a un EFS dans à peu près toutes les villees (au moins 4 ou 5 par région) et ils se déplacent même dans les patelins en camion...
bah va falloir m'expliquer

le don de moelle: manque d'info et un refus motivé par ? j'aimerais savoir ce qui peut motiver un refus (si vous avez des pistes je prends, même en MP, ça m'intéresse)

Bon pour l'instant pas assez de réponses mais en tous cas c'est + pour le don du sang que la moyenne nationale:bravo: Vivat  (mais je soupçonne ceux qui ne donnent pas de ne pas répondre ! si si répondez ! et puis dites moi pourquoi (en MP si vous préférez))

Conclusion: le zèbre serait empathique... ... ... à suivre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 10:34


Je pense qu'au sujet du don de sang c'est bien d'en informer ceux qui ne le font pas sur ces bienfaits mais pas de les juger. Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 20:43

Tu as lu un jugement quelque part ? là je ne vois pas !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 20:45

Les bienfaits du don du sang: pour pouvoir transfuser des malades, donc pouvoir être soi-même transfusé si besoin un jour (car si personne ne donne, plus de transfusion possible: l'effort doit être collectif).
Sinon je ne vois pas d'autres bienfaits. Tu en vois ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Wayne le Jeu 21 Nov 2013 - 21:05

Le repas gratuit (et obligatoire) ? Laughing

Wayne
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 268
Date d'inscription : 26/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 21:55

C'est surtout OBLIGATOIRE Very Happy(bientôt les assiettes de Noel !!! non mais c'est accessoire, ça voyons ! santa )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 2:59

egg² a écrit:
Conclusion: le zèbre serait empathique... ... ... à suivre
Je crois que ce qui me gêne c'est que tu fasses l'association don-empathie-zèbre. Ce que je comprends avec la phrase citée plus haut c'est qu'elle sous-entend que puisse que vous êtes Zèbres et donc normalement pourvus d'une énorme empathie, vous devez logiquement faire des dons, de sang en l'occurrence. Je perçois légèrement ça comme une obligation dissimulée. Car lorsque l'on prend l'inverse de cette phrase ça nous donne si vous ne donnez pas de votre sang alors vous êtes dénués d'empathie donc vous n'êtes pas Zèbres...

Je sais pas si je me trompe sur cette lecture (auquel cas je te présenterai mes excuses) mais voilà mon ressenti.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par fleurblanche le Ven 22 Nov 2013 - 8:58

Je n'ai jamais donné de sang pour la simple raison que je n'en ai déjà pas assez pour moi-même (tendance aux anémies ferriprives).

Pour le don de moelle et le don d'organe, j'ai pas encore bien intégré le fait de donner un bout de moi pour qu'il continue à vivre chez quelqu'un d'autre (questionnement philosophique peut-être ?)

Par ailleurs, je ne manque pas d'empathie (laquelle, je pense, peut se mesurer autrement que par le don de sang, moelle ou organe).

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3583
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par sylveno le Ven 22 Nov 2013 - 9:23

egg², peux-tu expliquer pourquoi pour toi le don d'organe et l'empathie sont liée ?

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par adcvh le Ven 22 Nov 2013 - 10:16

egg² a écrit:Le don est un signe d'empathie, non ?
Non, pourquoi ça le serait ?

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 10:22

fleurblanche a écrit:Je n'ai jamais donné de sang pour la simple raison que je n'en ai déjà pas assez pour moi-même (tendance aux anémies ferriprives).
C'est aussi mon cas.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 22:26

Enfonçons des portes ouvertes...

L'empathie (du grc ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la « compréhension » des sentiments et des émotions d'un autre individu voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances (il est alors plus spécifiquement question d'« empathie cognitive »). En langage courant, ce phénomène est souvent rendu par l'expression « se mettre à la place de » l'autre.
Cette compréhension se produit par un décentrement de la personne (ou de l'animal) et peut mener à des actions liées à la survie du sujet visé par l'empathie, indépendamment, et parfois même au détriment, des intérêts du sujet ressentant l'empathie.

Vous voyez le lien avec la notion de don ?
Un malade c'est quelqu'un qui souffre, un donneur c'est quelqu'un qui perçoit cette souffrance et souhaite la soulager.
DON-EMPATHIE

ZEBRE----EMPATHIE ? ? ? là est la question

Ceux qui ne peuvent pas donner pour raison médicale, il me paraît évident que du coup ce n'est pas par manque d'empathie (mais cela ne l'exclut pas !).

Et pour votre info: je suis donneuse de sang et la dernière fois je ne pouvais pas donner car j'ai une anémie que je vais soigner de façon à pouvoir redonner d'ici 6 mois. Une petite supplémentation en fer et ça repart ! Les malades ont besoin de nous !


Ai-je répondu à vos questions ?
Merci pour votre participation en tous cas !!
Et parlez-en autour de vous, c'est important.
Il y a plein de bénévoles qui ne peuvent pas donner leur sang, et pourtant ils encouragent les autres à le faire !
Surtout ceux qui ont été transfusés car ils savent à quel point c'est vital.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 22:30

A fleurblanche: bien sûr je n'excluais pas d'autres manifestations de l'empathie, mais le don en est une parmi d'autres !
C'est un moyen de savoir si les zèbres sont plus empathiques que la moyenne ou pas. Sur ce forum et ailleurs c'est une caractéristique associée aux HP mais sans arguments solides. Je cherche à voir si c'est de la pure invention ou s'il y a un peu de vérité là dedans !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par MarTigre le Ven 22 Nov 2013 - 23:07

Il manque une réponse pour le don de sang : je suis O-, donneur universel.

J'aimerais pouvoir donner mon sang. Je n'ai pas le SIDA, je ne me drogue pas. Pourtant j'ai une tension trop basse. Je ne peux pas.
Il manque cette réponse, "je n'ai jamais donné mon sang pour raison de santé".

Je suis pour le don anonyme et totalement désintéressé. Cependant j'aimerais pouvoir refuser de donner mon foie à un alcoolique, mon poumon à un fumeur. C'est méchant mais c'est mon choix.
Le foie, on en a 3 lobes. Les reins on en a 2. les poumons aussi mais sans un poumon on vit tout de même moins bien.

En France, la loi ne nous autorise pas à aller dans un hôpital et dire "quelqu'un a eu un accident, et attend un donneur compatible pour être sauvé. Je suis sain, j'ai 2 reins, prenez-m'en un".
Il me semble qu'en suisse c'est possible...


Dernière édition par martin'hic le Sam 23 Nov 2013 - 0:20, édité 1 fois

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 23:19

exact ! le questionnaire peut donc largement être amélioré ! merci pour ta remarque !

En ce qui concerne le don du vivant, c'est possible en france mais en intrafamilial... Et certes nous avons 2 reins, mais la tendance des médecins c'est encore de protèger les vivants qui sont en bonne santé et de ne pas risquer d'impacter leur santé future (on ne sait jamais si tu avais une infection sur le rein restant... ce sera la cata pour toi alors qu'avec 2 reins, il t en resterait un et ça t'éviterait la dialyse/la greffe). Je suis d'ailleurs étonnée que cela soit possible en suisse, tu l'a vu où ? 

Et oui, pour ta tension, rien n'est perdu, avec l'âge elle va probablement augmenter, tu pourras donc peut-être donner ton sang un jour Very Happy 
J'ai eu un peu de mal à y arriver à cause de mon poids qui ne voulait pas dépasser les 49 kg ! mais on finit par y arriver Very Happy(en mangeant des crêpes... trop dure, la vie ! )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par MarTigre le Ven 22 Nov 2013 - 23:23

Je suis aussi un peu léger...

Je ne sais plus où je l'ai lu, mais c'était à une époque où je m'y intéressais. Je voulais faire quelque chose d'utile à la société sans qu'elle me soit redevable. Mais en Suisse on ne fait pas un don comme ça non plus. il y a un suivi psychologique en amont afin de déterminer la motivation du don et s'assurer qu'aucune contre-partie financière ne le motive.

J'ai peut-être été trop touché par le film "7 vies"...

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 23:24

excellent film !
Mais chut, faut pas raconter rhooo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Sam 23 Nov 2013 - 0:11

fleurblanche, j'ai une question qui me vient: est-ce que tu peux me dire à quel niveau se situe ton blocage sur le don.
En fait, quand tu donnes un organe après ta mort, qu'est-ce qui te dérange en fait ? Quelle est ta conception de la mort et qu'est-ce qui te bloque pour donner ?

-Si l'âme est séparée du corps: pas de souci pour le don: l'âme part et l'organe vit avec l'âme du receveur ?  enfin je vois ça comme ça, est-ce que ceux qui croient au concept de l'âme voient ça comme ça ?
-Si l'âme est dans le corps, une partie de l'âme du donneur part chez le receveur (mais comme on a des cellules qui meurent chaque jour l'âme meurt-elle aussi chaque jour en partie ? sinon l'âme peut-elle se refugier dans un coin du corps ? est-ce qu'elle part dans l'univers ? dans un autre corps ? )
-S'il n'y a pas d'âme, c'est le cerveau qui est le siège principal de la pensée, donc l'essentiel du donneur meurt au moment de sa mort, mais son organe peut continuer à vivre en tant qu'organe.
-Ma conception c'est que ce qui constitue un individu c'est l'ensemble de ses cellules, sa personnalité étant en grande partie conditionnée dans son cerveau mais aussi dans le corps (système nerveux allant dans tous les organes et étant dépendant aussi des autres cellules du corps ainsi que de la flore bactérienne et fongique de la personne, donc nous sommes bien plus multiples et complexes que nous le croyons pour moi: quand je meurs si je donne mes organes une partie de moi continuera à vivre sous une autre forme, tout comme le reste de mon corps qui ne sera pas donné à quelqu'un continuera à vivre dans l'univers dans d'autres organismes ou sous forme minérale (à la mort la matière-énergie continue à exister mais change d'agencement) donc: que je donne ou pas pour moi c'est pareil: je continue à vivre sous une autre forme, ma forme actuelle en tant qu'individu est en partie une illusion: je fais partie d'un grand tout de toutes façons... donc pour moi le don n'est pas du tout un souci, car ce n'en est même pas vraiment un: je me donne à moi meme en quelques sorte.

Désolée de vous avoir saoulé avec mes trucs, j'ai pas de religion et j'ai pas étudié la philo, donc ça doit paraitre un peu basique comme conception, mais j'aime bien les choses simples. 
Merci pour votre attention... 

Bref, si t'es ok pour répondre ici sur comment tu vois les choses et ce qui est bloquant pour toi à ton avis, c'est cool, sinon en MP, c'est cool aussi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par MarTigre le Sam 23 Nov 2013 - 0:27

egg², je pense que certaines personnes peuvent avoir un blocage sans avoir besoin de raison ou de conviction. Sans que cela ne soit lié à l'empathie.
Je suis athée et sur la même longueur d'onde que toi sur ce sujet (et probablement sur d'autres). Cependant je comprends parfaitement que pour un sujet aussi personnel, certaines personnes aient du mal à concevoir qu'on leur retire une partie d'eux-même, sans qu'aucune raison (rationnelle ou non) ne justifie cet état d'esprit.

MarTigre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 722
Date d'inscription : 24/01/2011
Age : 25
Localisation : SE (dans les 2 sens)

http://www.zebrascrossing.net/t2071-et-un-zebre-en-plus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Invité le Sam 23 Nov 2013 - 0:28

? comment ça ? j'arrive pas à comprendre en fait.
Aucune raison ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie, empathie, est-ce que j'ai une gueule d'empathie ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum