Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Mar 19 Nov 2013 - 11:32

Bonjour,

Déjà, si le sujet que je vais abordé existe déjà, je vous prie de bien vouloir m'en excuser. J'arrive pas à trouver de titre alors des mots clés pour faire une recherche.... Neutral 

Les questions sont les suivantes : suis je seule dans mon cas? Si non, comment faites vous?

Séduire et trouver un compagnon de jeu/vie n'a jamais été difficile pour moi. Je choisissais, je passais à l'action, je vivais ce que j'avais à vivre (de 1 nuit à 6 ans) et ce malgré une très mauvaise image de ma personne. De manière contradictoire, plus j'avance dans un retour à l'estime de soi pas trop déglinguée plus je suis seule. Toujours en mode contradictoire, j'ai un besoin énorme et de plus en plus pressant d'avoir quelqu'un avec qui partager ma vie. J'ai l'impression de flétrir par manque de tendresse/interaction mais je ne laisse absolument personne s'approcher. Y'a toujours un "mais", un truc que je ne sens pas... au fond j'ai peur! Peur d'être seule, peur d'être à deux (et de ne pas assumer)...

Bref, je vais tenter de trouver un titre et je veux bien vos lumières!

Merci à ceux qui auront pris le temps de lire ces quelques lignes.

Sol

sunny 
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par zebre31 le Mar 19 Nov 2013 - 12:44

ca me fait penser à un autre post recent
http://www.zebrascrossing.net/t13464-comment-on-me-percoit-et-comment-je-me-percois

me semble que tu n'es pas la seule, et que tu es même presque banal...
t'as l'air de présenter ça un peu de la même façon en plus.

Si j'ai bien compris tu évolue dans le bon sens en ce moment ?

manque d'estime de toi -> choix douteux -> craquage en chaine -> perte d'estime

Donc tu dois être rendu au cycle infernal suivant
Regain d'estime -> choix moins douteux et moins régulier -> manque ( qui pourrait t'entrainer de nouveau dans le premier cycle )

tu devrais peut être faire les choses dans l'ordre, apprendre à t'aimer toi avant d'aimer quelqu'un d'autre ou de demander à quelqu'un d'autre de t'aimer pour toi.

Je suis un peu comme ca aussi, en ayant marre de choisir toujours la mauvaise... je me suis complétement isolé pour me reconstruire avant de retenter ma chance, on verra ce que ca donne mais en tout cas jusqu’à maintenant ca marche bien ^^
zebre31
zebre31

Messages : 423
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 34
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Mar 19 Nov 2013 - 13:18

Merci zèbre 31!

Je te souhaite de voir aboutir ce que ta as commencé.
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Invité le Mar 19 Nov 2013 - 13:25

Peut-être peur, encore une fois, de ne pas tomber sur la bonne personne, alors qu'on n'a qu'une envie, c'est de vivre enfin l'histoire qui nous rendra complètement heureux scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Mar 19 Nov 2013 - 13:40

Zèbre31 : je suis allée lire le topic sus cité. J'ai des points communs avec Angélik oui mais je ne suis pas sûre d'être dans la même phase. Quoique... peut être!
Pour ma part mes expériences passées n'ont pas été toutes vaines ou justes blessantes. j'arrive assez bien à faire la part des choses sur le pourquoi du comment, les responsabilités de chacun dans la situation. Je ne me positionne pas en victime. je lui loin d'être parfaite et j'ai fait du mal à 2/3 personnes aussi.
Je me demande si en fait je ne m'extrait pas trop de la vie en général. Je ne sais pas trop.

Chaton : Y'a surement de ça un peu aussi. Je suis parfaitement consciente que la perfection n'existe pas, ça a été long mais c'est bon c'est intégré... Maintenant mon souci c'est positionner mes limites entre ce que je pense être envisageable ... ou pas.

Après je suis parfaitement d'accord avec Zèbre31 qui dit qu'il faut d'abord se connaitre un minimum, s'accepter avant toute chose... Y'a juste que si j'y arrive pas je devrais finir ma vie seule mangée par mes chats? Sad  Je trouve ça triste en fait...

Je n'ai pas peur que le prochain ne soit pas le bon, LE prince charmant... j'assume l'évolution de la vie... Y'a juste que oui je suis humaine (donc un être social il parait) et ouais des fois j'aurais besoin d'une vraie paire de bras aimants parce que j'en ai besoin (py j'aime bien faire des calins aussi Razz  )

Bon aller! au taff! Merci les gars! Bisous 
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par zebre31 le Mar 19 Nov 2013 - 13:57

si tu y arrive pas, c'est pas d'un copain dont tu as besoin mais d'un psychiatre spécialisé en schizophrénie ^^
enfin tout ca pour dire que ca doit plus être une histoire de méthode que de capacité, puisque qu'on pourrait résumer cette étape par " les retrouvailles entre toi et toi " ( enfin si c'était un film français ). En fait, je pense qu'il ne faut pas spécialement apprendre à t'aimer, mais apprendre à te connaitre ( la suite s'enchainera logiquement ). Pour çà que je me suis isolé ( seul avec moi même ), en quelques semaines déjà j'ai pas mal avancé, même si je t'avoue que j'ai du mal à tenir en place ( dur de s'astreindre à attendre... j'ai envie d'une femme à câliner ! )
zebre31
zebre31

Messages : 423
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 34
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Arkhèss le Mar 19 Nov 2013 - 14:25

Lis Dabrowski.
Arkhèss
Arkhèss

Messages : 737
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Mar 19 Nov 2013 - 21:00

Zèbre31 : merci pour ces paroles! J'aime bien ta manière de présenter les choses c'est clair pour mon neurone de blonde! Pour le choix copain / psy.... j'ai commencé une relation avec une psy spécialisée en... douance.

adcvh : un titre en particulier? Je ne connais pas les écrits de cet auteur.
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par zebre31 le Mar 19 Nov 2013 - 21:18

Donc il ne te reste plus qu'a attendre alors Smile . Enfin surtout apprendre à attendre le temps d'apprendre à te connaitre avant de pouvoir apprendre à t'aimer.... Si ca provoque pas au moins 2 ou 3 mitoses de ton " neurone blond " ^^ ( j'ai une collègue qui l'appelle le " mono-neurone boulimique " )

Je pense qu'il fait allusion à la désintégration positive de Dabrowski, mais je n'y connais rien^^. Ca semble à la mode dans le coin. Il y a plusieurs LONGGGGGG post la dessus mais je ne sais plus ou ils sont par contre dsl.
zebre31
zebre31

Messages : 423
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 34
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Mar 19 Nov 2013 - 21:26

Attendre.... ce que je fais de mieux! (ou de moins bien en fait... mouais )... perso si j'avais pas besoin de bouffer sincèrement j'attendrais tjs bcp svt! ^^ Mais là on est plus dans le sujet perso.

Merci Zèbre31! Merci Merci Merci! Bisous 
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par zebre31 le Mar 19 Nov 2013 - 22:15

oui il y a attendre et attendre/glander/pétrifié ^^
Y'a pas de quoi, mais raconte à personne que je dis pas que des conneries plz, j'ai une réputation à tenir.
zebre31
zebre31

Messages : 423
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 34
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Sol# le Mar 19 Nov 2013 - 22:15

Bonjour Sol,

Entre Fa, toi et moi, que de notes de musique sur ce forum...! Wink 

Plus sérieusement, concernant ta question, je vois en fait une possibilité de corrélation logique, et non pas paradoxale, entre ton regain d'estime de toi et ta difficulté à nouer une vie à deux !

Je m'explique : mon hypothèse (qui ne vaut que ce qu'elle vaut !) est qu'à mesure que tu regagnes en estime de toi, tu regagnes aussi dans l'importance et le sens profond que tu donnes à ta vie et à tes relations amoureuses. Tu ressens plus intensément à quel point ce sont des sujets éminemment délicats sur lesquels tu ne veux pas agir à la légère ; parce que maintenant que tu as de l'estime pour toi, tu es bien décidée à être heureuse sur le long terme et à ne pas faire de mauvais choix... À l'inverse, quand tu avais une estime de toi « déglinguée », il était peut-être plus facile de « vivre ce que tu avais à vivre » sans te poser trop de questions, dans la mesure où les conséquences t'importaient moins...

... Et quand le besoin d'amour est énorme comme dans ton cas, quand il correspond à une aspiration essentielle, il est tout-à-fait naturel d'être terrorisée à l'idée de faire le mauvais choix ! En fait, ta peur de faire le mauvais choix est dans un sens bon signe : elle montre que tu tiens à toi-même ! Smile 

Quant à la solution, si l'hypothèse que j'ai soulevée est pertinente, je crois que ce sera tout simplement d'apprendre à faire ce que nous apprenons tous à faire au cours de la vie : oser poser un choix et l'assumer... Choisir un homme qui te plait et en qui tu as confiance (et le choisir même si tu sais qu'il demeure forcément une probabilité qu'un jour tu en rencontres un autre qui soit “meilleur” [mais auquel tu serais alors obligée de renoncer de par ton premier engagement]), et décider que ce sera celui-ci avec lequel tu construiras ta vie et seras heureuse, quoi que la vie t'apporte après... Oui, c'est carrément flippant ; et c'est pour ça que bien souvent on panique et on s'enferme dans une solitude nocive mais rassurante... Mais je n'ai guère de doute qu'un jour tu finiras par te sentir mure pour ce choix ! Cool 

Bonne soirée,
Sol♯ (n'oubliez pas le dièse, hein ! Laughing )
Sol#
Sol#

Messages : 219
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 34
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Mar 19 Nov 2013 - 22:54

zebre31 a écrit:oui il y a attendre et attendre/glander/pétrifié ^^
Y'a pas de quoi, mais raconte à personne que je dis pas que des conneries plz, j'ai une réputation à tenir.
ça roule! Wink
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Mar 19 Nov 2013 - 22:58

'tin mais y'a donc des zoms posés, capables de compassion et de bons conseils! On m'aurait menti??? !! What a Face 

Merci Sol# Bisous 
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par sollinette le Mar 19 Nov 2013 - 23:03

Alala je ne sais pas si tous les "Sol" ont le même problème ^^ mais je me reconnais bien dans vos post et ça me tétanise de devoir faire un choix. A un moment s'arrêter et se dire "celui là c'est le bon"!
Je crois que je cherche la perfection et du coup au moindre couac j'ai tendance à me barrer vite fait.
Et à retourner seule, jouir un moment d'une liberté retrouvée, puis se dire mais mince jsuis quand même en manque d'affection...^^
sollinette
sollinette

Messages : 50
Date d'inscription : 21/10/2013
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par zebre31 le Mar 19 Nov 2013 - 23:10

sollinette a écrit:Alala je ne sais pas si tous les "Sol" ont le même problème ^^ mais je me reconnais bien dans vos post et ça me tétanise de devoir faire un choix. A un moment s'arrêter et se dire "celui là c'est le bon"!
Je crois que je cherche la perfection et du coup au moindre couac j'ai tendance à me barrer vite fait.
Et à retourner seule, jouir un moment d'une liberté retrouvée, puis se dire mais mince jsuis quand même en manque d'affection...^^
C'est exactement ca ! Comme si ca sortait de ma tête^^
zebre31
zebre31

Messages : 423
Date d'inscription : 21/04/2013
Age : 34
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Mar 19 Nov 2013 - 23:13

Perso c'est pas la non perfection qui me fait peur mais le fait qu'on abandonne parce que je suis "trop" ou "pas assez"... Mais je vois ce que tu veux dire Solinette... Je te souhaite de trouver le bon!
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Invité le Mer 20 Nov 2013 - 1:05

Mmh, on m'a dirigé vers ce topic... parait que l'on m'y reconnaît.

Je m'y reconnais ptêtre aussi. J'ai pas eu beaucoup d'histoires, toutes très différentes, mais un peu toutes parties sur de mauvaises bases. Je m'y suis sans doute un peu précipité, sauf ptêtre pour la dernière, qui était un peu temporaire dès le départ.

Un peu le même constat : depuis l'ego va mieux, je sais qu'il m'arrive de plaire à des gens plaisants. Et ça bloque.

Pour envisager à nouveau du sérieux... il y'a la peur d'être trop ou pas assez. Ou que l'autre soit trop ou pas assez. En tout cas, pas en même temps. Que le truc clipse pas.

Il y'a aussi la peur de ne pas réussir à naviguer facilement dans les relations "légères". Peur soit de s'attacher un peu trop/retomber dans certains travers passés, soit au contraire d'imposer une légèreté à l'autre qu'il ne serait ptêtre pas prêt à assumer. Là encore, faut que ça clipse. Et ce n'est pas un type de relations auquel je suis habitué. Pourtant c'est aussi quelque chose que j'aimerais bien explorer.

C'est dommage que quelque chose d'identifié à la base comme un échange, un partage... soit à ce point dominé par l'appréhension/l'anxiété. Encore un peu de chemin à faire au niveau du lâcher prise.

--

"À un stade encore plus avancé, celui identifié comme le masochisme, le sujet en vient à voir dans l'échec à la possession de l'objet le signe le plus sûr de sa valeur. Le sujet en vient à ne désirer que des objets inaccessibles et à ne choisir que les rivaux les plus prestigieux et les plus capables de lui faire obstacle."

Est-ce que cette notion fait tilt ?
(fort besoin de contrôle/relations tout ou rien/fuite de soi/ennui existentiel ?)

(dans mon cas, je pense que ça fait partie des causes probables, ce qui me fait dire que malgré une confiance en soi en hausse, le travail n'est pas tout à fait terminé)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Joe Dalton le Mer 20 Nov 2013 - 8:57

Mushroom, ce que tu dis sur le masochisme est très intéressant et fait vraisemblablement partie des raisons de mon incapacité à être en couple. L'abîme béant (dont certaines causes peuvent varier d'une personne à l'autre) entre l'image qu'on a de moi et l'image qu'ont les autres de moi en est une autre. Ce sont nos caractéristiques HPI qui nous poussent à rechercher la perfection, le zèbre à 5 pattes quoi! Au galop ! 
Y'a encore du boulot! Bon courage à toutes et tous!
Joe Dalton
Joe Dalton

Messages : 14701
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 48
Localisation : J'entre en ...Gard

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par novaee le Mer 20 Nov 2013 - 10:15

La peur d’être seul est pour moi liée à la peur d’etre quitté(et des conséquences).

Laisser entrer quelqu'un dans ma "bulle" le fait devenir une partie de moi
et le laisser partir reviens à perdre un morceau de mon cœur Crying or Very sad 
(en amitié ou en amour,  pour moi la ligne de séparation est light)
Je garde l'impression d'un membre fantôme What a Face
novaee
novaee

Messages : 70
Date d'inscription : 03/09/2013
Age : 44
Localisation : grenoble à 10 % pret

https://www.flickr.com/photos/novaee/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Invité le Mer 20 Nov 2013 - 12:49

Bonjour,

Il existe tout un ensemble d'approches qui convergent et recoupent le type d’expérience auquel renvoient vos témoignages. Cela peut rapidement devenir complexe, au risque de se perdre dans une forêts de concepts qui, finalement, ne nous indiquent pas comment rompre avec cette logique de l'échec amoureux.

Il n'y a donc pas de secret, il faut travailler à relire le passé, en particulier l'enfance, la façon dont s'est construit la relation avec les adultes de l'entourage, les parents, ou leur absence, en priorité. Il peut également être nécessaire de prendre en compte le contexte socio-culturel. Il s'agit alors de comprendre comment l'image et l'estime de soi se sont construites au travers de ces différentes relations. On découvre alors souvent une zone de rupture, pendant laquelle l'enfant va adopter tout un ensemble de stratégies pour faire face à un manque qu'il vit comme une injustice. Cela peut être d'autant plus vrai quand l'enfant, surdoué et / ou très actif, sollicite en permanence l'attention soutenue d'adultes qui ne seront pas toujours là pour lui.

Ce sont généralement ces stratégies que l'on retrouvent à l'âge adulte. Mais à présent, elle ne sont plus des solutions viables pour résoudre des problèmes de relations amoureuses, dans lesquels les liens d'attaches correspondent à des structures plus symétriques et égalitaires. De façon inconsciente, chaque relation peut devenir un prétexte pour rejouer un scénario douloureux que l'inconscient ne parvient pas à abandonner. Le personne s'orientera souvent vers des relations asymétriques, dans lesquelles les stratégies affectives de l'autre apparaitront comme les négatives des siennes. C'est ainsi que l'on retrouve des schémas de type dominant / dominé, sadique / masochiste dont il peut être difficile de sortir, tant le psychisme s'est parfois structuré autour d'un tel axe, débordant largement le cadre des relations amoureuses.

L'abandon, et surtout, la peur d'être abandonné, les figures de la perte, la culpabilité et le secret sont des notions que l'on rencontre souvent dans ces scénarios.

La solution va alors consister à faire un long travail sur soi et chercher à élaborer d'autres stratégies. Il peut être nécessaire de traverser une période de célibat durant laquelle la douleur affective sera vive. Mais cela sera l'occasion d'une rencontre avec soi-même, d'une redécouverte de ses désirs profonds, de nouvelles amitiés, de nouvelles activités. Le renouvellement peut être total. L'accompagnement d'un professionnel est incontournable.

Pour finir, il est important de se souvenir que l'enfant n'est pas responsable, que le jugement n'est qu'une étape sur le chemin d'une meilleure compréhension de soi et de ses besoins réels, qui débouche sur une liberté retrouvée. Celle d'aimer et d'être aimé sans se sentir coupable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Mer 20 Nov 2013 - 13:17

Merci Seb! Cette réponse raisonne réellement pour moi.... Je ne dis pas que les autres réponses sont fausses hein!
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par p2m le Mer 20 Nov 2013 - 13:37

En gros, d'accord avec le post de Seb sauf pour ceci:
Seb a écrit:un manque qu'il vit comme une injustice.
Il le vit plutôt comme un danger de mort que comme une injustice. Vivre quelque chose comme une injustice suppose un système de valeur établi sur lequel se base un sentiment de justice/injustice. A la base il n'y a que le sens de la survie.(plus les archétypes?)

Et pas d'accord non plus sur l'incontournabilité d'être accompagné par un professionnel. Le penser comme incontournable serait déterminer l'issue favorable par la rencontre d'un professionnel adapté.(pour ne pas dire compétent) Ce qui peut ressembler à une quête sans fin. Il y a heureusement aussi une capacité propre à nous dégager de nos croyances indépendamment de la fréquentation d'un professionnel... Et notamment déposer face à des personnes-clés (qui représentent pour nous qqch de l'ordre de parents symboliques) nos zones d'ombre pour résoudre les transferts. Et de manière générale, d'être dans une démarche de démythification.(débusquer les croyances sclérosantes)
Mais loin de moi l'idée qu'un professionnel adapté ne peut pas être d'une énorme utilité...

p2m

Messages : 3329
Date d'inscription : 20/05/2011
Age : 46
Localisation : bxl

http://www.zebrascrossing.net/t2857-salut-salut-c-etait-d

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par sollinette le Mer 20 Nov 2013 - 23:14

Intéressant ta réponse Seb. C'est vrai que je pense qu'on a tous plus ou moins vécu un rejet et qu'on évite à tout prix de le revivre...
sollinette
sollinette

Messages : 50
Date d'inscription : 21/10/2013
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Joe Dalton le Jeu 21 Nov 2013 - 8:36

Je rejoins Seb sur l'essentiel de son post. Ce que tu dis sur la peur d'être abandonné et la nécessité d'entreprendre un travail en profondeur sur soi est très vrai et pas évident à faire, du fait de blocages que l'on peut avoir mis en place dans notre enfance et qu'on a du mal à faire sauter
Joe Dalton
Joe Dalton

Messages : 14701
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 48
Localisation : J'entre en ...Gard

Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 13:42

Pas l'impression que la peur d'être en couple puisse s'expliquer uniquement par la peur d'être quitté(e) ou la petite enfance (ça me semble un peu simpliste/"systématisant" comme explication).

Après, oui, pour identifier là où ça coince, il faut sans doute se replonger dans le passé, mais ça peut tout aussi bien venir d'un mélange entre des épisodes récents, la mentalité actuelle, les premières relations... et, pour celles/ceux qui ont une grande peur d'être abandonnés, effectivement, peut-être remonter aux "blessures narcissiques" (qu'est-ce que je n'aime pas recourir aux concepts de la psychanalyse...) de l'enfance ou de la petite enfance.

Mais quid des peurs de construire sur du faux ou de s'ennuyer, par exemple ? Ou encore la peur de se complaire dans une relation routinière ? Est-ce bien raisonnable de remonter à l'enfance pour celles-ci ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Invité le Jeu 21 Nov 2013 - 21:05

Oui, tu as raison Mush'.
Je ne crois pas non plus qu'il existe une clé ou un schéma universel qui recouperait la singularité de chacun.
Cela part de la situation présente et des problèmes que l'on rencontre au jour le jour.
Il s'agit avant tout d'identifier ce que l'on cherche à résoudre pour mieux vivre au quotidien.
Mes propos reflètent forcément à mes propres investigations.
Néanmoins, je crois qu'à un moment donné, le passé plus ou moins proche nous détermine en partie.
C'est un ensemble de convergences multiples dont l'histoire personnelle est une approche possible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Invité le Ven 22 Nov 2013 - 0:00

.


Dernière édition par Puzzle le Dim 5 Jan 2014 - 19:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur! Empty Re: Contradiction, antinomie, illogisme... handicapée du coeur!

Message par Solinvictus le Ven 22 Nov 2013 - 12:27

Seb a écrit:Oui, tu as raison Mush'.
Je ne crois pas non plus qu'il existe une clé ou un schéma universel qui recouperait la singularité de chacun.
Cela part de la situation présente et des problèmes que l'on rencontre au jour le jour.
Il s'agit avant tout d'identifier ce que l'on cherche à résoudre pour mieux vivre au quotidien.
Mes propos reflètent forcément à mes propres investigations.
Néanmoins, je crois qu'à un moment donné, le passé plus ou moins proche nous détermine en partie.
C'est un ensemble de convergences multiples dont l'histoire personnelle est une approche possible.
+1
Solinvictus
Solinvictus

Messages : 39
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 37
Localisation : Entre ici et là bas....

http://aurelia.boulineau.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum