Avoir en vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avoir en vie

Message par siddhartha le Mer 13 Nov 2013 - 18:10

Bonjour à vous,

J'essaierai de vous épargner l'ensemble de mes considérations philosophico-poïétiques qui sous-tendent mes propos, au moins pour centrer mon discours. J'aimerais aborder avec vous la foutu question de l'envie.

J'aime bien reprendre Pierrot le fou (Godard) quand il dit que dans envie, y'a deux mots. Il faut être en vie pour avoir envie en quelque sorte. Pour moi, on touche ici à l'énergie, la volonté de puissance si l'on veut. Viens à moi Friedrich ! albino 

Néanmoins, c'est bien beau toutes ces arcanes théoriques, mais cela permet quand même un peu trop à mon goût de tourner autour du pot incessamment. Or, j'en ai ras le cul. Ce qui est déjà un chemin en tant que tel me direz-vous. rendeer  Certes.

Donc…

J'ai trouvé, par exemple, dans la lecture d'Alice Miller, la notion de deuil Cool . Ainsi, je me retrouve avec un concept opérationnel pour surmonter les manques fondamentaux que j'aurais pu vivre dans ma prime enfance What a Face . Seulement, je ne trouve pas l'essence à mettre dans ce joli moteur. J'avais essayé, avant, deux marques bien connues par ici du joli nom de Dabrowski, version subtile voire même un peu tordue qu'on trouve dans le rayon pas très loin de la nom moins connue et adulée JSF.

Suite à de nombreux soubresauts qui font que le pendule des jours va et vient comme mes humeurs ou mon moral, je me retrouve à comprendre qu'il faudrait bien trouver sa voieafro , à défaut d'arriver à de plus belle conclusion que ce truisme elephant  Rolling Eyes .

Par conséquent, je me pose cette question fondamentale s'il en est qui me semble à ce jour l'issu principale du bouzin sunny  : comment qu'on fait pour assumer ses envies Question   , qui indissociablement se nourrissent de sentiments flower  avec lesquels on ne sait pas être king  ?


Et puis peut-être aussi que ça me ferait du bien de voir du monde, avec qui être compris, il est vrai… Ainsi peut-on déjà peut-être discuter un peu pour le plaisir ici, à défaut du reste et en attendant Godot…

siddhartha
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 368
Date d'inscription : 25/01/2012
Age : 31
Localisation : Sur le chemin après ma rencontre avec Alice Miller

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir en vie

Message par keyofspirit le Jeu 20 Mar 2014 - 13:54

Pour les assumer il faut déja les connaitre, et parfois une envie en cache une autre , ou même se cache derriere de la peur...

Les nourrirs, pas toujours facil... = naissance de la frustration, alors je reposerais ta question dans le sens , comment gérer ses désirs? puisque par default ils sont du domaine de l inconscient et vont plutot s' imposer a nous

keyofspirit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 128
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 29
Localisation : 71

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir en vie

Message par Cleore le Jeu 20 Mar 2014 - 17:06

Assumer ses envies, vaste projet en apparence.

En fait pour moi ça a commencé par des petites envies toutes simples que j'ai fini par suivre: aller me balader au lieu de me forcer à faire ci ou ça, parce qu'il faisait beau et que j'avais envie d'en profiter.

Manger un carré de chocolat en plus, pour une fois... (d'habitude, j'en mange 2 à midi avec le café, eh ben là ça a été 3) : oooh que c'était bon, je me suis fait plaisir et je n'en suis pas morte, et le monde continue de tourner.

Des trucs tous simples comme ça. Peu à peu on en prend l'habitude, on dédramatise, on déculpabilise et on monte d'un cran, vers d'autres envies plus importantes. ça finit donc par devenir plus naturel et on se rend compte qu'on a très bien fait, qu'on a pris un tournant dicté par l'intelligence et le respect de soi-même.

J'écoute aussi mes émotions : si le fait de renoncer à telle envie me rend triste, alors je reviens en arrière et j'y succombe. Je me demande aussi si je risque ou pas d'avoir des regrets, je me projette en avant, j'interroge ma conscience. C'est efficace aussi.

A l'automne dernier, par exemple, j'ai essayé, dans un magasin, une parka très jolie et qui m'allait bien, mais je n'étais pas venue pour ça, c'était juste comme ça, par curiosité... comme j'en avais déjà une, je n'en avais pas besoin, a priori. Je l'ai donc reposée dans le rayon, mais en m'éloignant j'ai aussitôt ressenti un tel regret que je suis revenue la chercher. J'ai écouté mon envie et mon émotion, et je ne l'ai pas regretté. Elle était faite pour moi, et je me sens très bien dedans. Elle est symbolique des changements qui se produisent en moi depuis quelques temps.

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avoir en vie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum