Venez vous exprimer après le test ;)

Page 38 sur 38 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Hormé le Jeu 28 Sep 2017 - 13:42

Merci Gigi pour ton éclairage professionnel.
As-tu des livres de psychologie a nous conseiller qui permettraient de mieux cerner ce que signifie l'intelligence en psychologie et/ou qui aborderaient les forces et les limites des tests type Wais ou autres dans l'évaluation individuelle de cette intelligence ?

Ortolan
Raymonde ?
avatar
Hormé
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 257
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 34
Localisation : Lieu dit : La Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par ortolan le Jeu 28 Sep 2017 - 13:58

Laisse, c'est une "private joke" sur les psy-machins qui prétendent pouvoir diagnostiquer un surdoué grâce à leur détecteur de zèbres intégré (pifomètre).
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6164
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par yazul le Jeu 28 Sep 2017 - 14:10

ortolan a écrit:Laisse, c'est une "private joke" sur les psy-machins qui prétendent pouvoir diagnostiquer un surdoué grâce à leur détecteur de zèbres intégré (pifomètre).

reconnaissance de HP "au premier regard" ?
mon radar doit être en panne, je passe si souvent à côté...
avatar
yazul
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 27/09/2017
Age : 56
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Hormé le Jeu 28 Sep 2017 - 14:12

OK je vois.... oui Ortolan il y en a ; ils ont même parfois des chaine YT, non ?
avatar
Hormé
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 257
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 34
Localisation : Lieu dit : La Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par ortolan le Jeu 28 Sep 2017 - 17:54

Rolling Eyes Voilà, mais je ne peux pas en dire plus : après on est obligé de donner des noms et je vais passer pour un vilain HP à l'intelligence froide et sans émotions Dent pétée
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6164
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Invité le Jeu 28 Sep 2017 - 22:00

Bonjour,

Je me demandais (question aux pros) quel était le QI moyen et la répartition du QIT... des personnes passant un WAIS IV dans les règles de l'art. Voit-on plus de gros QI ? Annonce t'on par exemple un QIT de plus de 132 à significativement plus de 2% des clients ? Ou finalement même cette population présente une distribution proche d'une loi normale gaussienne ?

(on peut supposer qu'une personne passant le WAIS IV, vu qu'elle soupçonne avoir un bon résultat, a effectivement un bon résultat, donc significativement plus de 100 ; mais je peux me tromper dans ma logique)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Hormé le Jeu 28 Sep 2017 - 23:50

Kingzen

Peut-être que je n'ai pas bien compris ce que tu voulais dire, mais ta question ne peut pas recevoir de réponse autre que 100 et que sa répartition est gaussienne.

La construction du test est statistique. Le QIT moyen de la population générale est 100 par convention et la répartition du QIT est toujours une courbe de Gauss, par définition.
Le calcul du QIT et celui de ses indices est en effet volontairement formé a postériori à partir des résultats d'une population statistique de référence. On prend 100 comme médiane et moyenne est on distribue ensuite les résultats donnés de cette population à chaque items sur une courbe de Gauss, allant de 40 à 160. C'est cette échelle (ou ces échelles puisque il a des tranches d'âge) qui servent ensuite de référence pour calculer les score par les futurs patients testés par les psy.

L'idée théorique qu'il y a derrière cette construction a postériori est que, à la manière de tous les phénomènes physiques humains comme la taille, le poids, les capacité sportive, l'acuité auditive, la perception des couleurs etc... (et comme l'immense majorité des phénomènes physiques universaux que l'on peut mesurer en grand nombre) les capacités intellectuelles tendent à être distribuées dans la population selon une loi de Gauss parfaite. Sur plusieurs milliards d'humains, on est d'ailleurs vraiment pas loin de la perfection en la matière.

C'est donc pour refléter l'universalité de cette loi mathématique, gage d'une certaine pertinence scientifique, que ces tests sont justement volontairement construits comme cela.


Dernière édition par Hormé le Jeu 28 Sep 2017 - 23:58, édité 1 fois
avatar
Hormé
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 257
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 34
Localisation : Lieu dit : La Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Invité le Jeu 28 Sep 2017 - 23:56

Je reformule : ceux qui poussent la porte d'un psy pour passer un WAIS IV et engager des centaines d'euros, je suppose qu'ils le font en connaissance de cause en ce sens qu'ils sont un peu plus intelligents que la moyenne naturelle de 100.

C'est comme ceux qui se présentent à Mensa : je ne crois pas que le quidam moyen le fasse, je suppose que ce sont des personnes déjà suffisamment confiantes en leur intelligence.

il "suffirait" qu'un psy (Gigi ? tu es là ?) calcule la moyenne disons des 100 derniers WAIS IV passés dans son cabinet pour vérifier mon hypothèse : moi je parie, peut-être à tort, que ladite moyenne doit flirter avec les 110 plutôt que les 100 de la population générale (dont l'immense majorité ne se pose même pas la question de passer un test de QI).


Dernière édition par Kingzen le Ven 29 Sep 2017 - 0:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Hormé le Jeu 28 Sep 2017 - 23:59

OK Kingzen, je viens de comprendre le sens de ta question, excuse moi de ma lenteur à la comprenette.
Effectivement elle me semble pertinente et je me l'a pose aussi.
avatar
Hormé
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 257
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 34
Localisation : Lieu dit : La Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Invité le Ven 29 Sep 2017 - 17:02

Je suis très récent sur le forum, je ne sais pas s'il y a beaucoup de pros (comme Gigi que j'ai découverte et appréciée) qui le fréquentent. Ils/elles n'ont d'ailleurs peut-être pas envie en allant sur Internet de se sentir encore au travail...

Dommage car c'est leur avis qui est justement le plus intéressant. Ou encore mieux : l'idéal ce serait l'avis un psy HPI ! king

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Gigi le Sam 30 Sep 2017 - 19:43

Hormé a écrit:As-tu des livres de psychologie a nous conseiller qui permettraient de mieux cerner ce que signifie l'intelligence en psychologie et/ou qui aborderaient les forces et les limites des tests type Wais ou autres dans l'évaluation individuelle de cette intelligence ?

Je dirais que, en psychologie aujourd'hui, l'intelligence est abordée par deux sous-disciplines :

  • En psychologie différentielle, qui s'intéresse aux différences inter-individuelles. C'est l'approche psychométrique, par les tests, et les modèles structurels de l'intelligence. Ce domaine utilise le terme d'intelligence, en lien avec la notion de performance cognitive.
    En français, sur les tests, tu peux regarder par exemple "Évaluer l'intelligence" de Michel Huteau et Jacques Lautrey.
    En plus court, une conférence de Jacques Lautrey à l'université de tous les savoirs : https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/les_tests_d_intelligence_et_la_mesure_de_l_esprit.1254

  • En psychologie cognitive, on s'intéresse aux différentes fonctions et processus cognitifs qui composent l'intelligence, mais on ne parle plus d'intelligence, qui est un terme trop vague. On se focalise sur le raisonnement, la mémoire, l'attention, etc, et on cherche à expliciter leur fonctionnement. On ne s'intéresse pas spécifiquement aux différence entre les individus mais au contraire aux mécanismes communs à tous les humains.
    Tout manuel de psychologie cognitive te permettra de savoir comment sont étudiés ces aspects. Un exemple est le Manuel de psychologie cognitive de Sternberg, dont les éditions précédentes (notamment celle traduite en français) comportaient un chapitre spécifique sur l'intelligence, lequel à été supprimé depuis et son contenu dispatché dans le reste du livre.


Kingzen, pour ce qui est de ta question sur la moyenne du QI des personnes qui passent le test, il me semble évident que celle-ci dépend du type de raisons pour la consultation. Chez un psy spécialisé dans la douance, elle va bien sûr être bien supérieure à 100. Mais je ne vois pas l'intérêt de faire de telles statistiques, car il ne nous renseignera que sur le type de personnes qui consultent le ou les psy en question. A la rigueur, il pourrait être intéressant de comparer entre différents lieux de test, ou selon le prix. La moyenne des résultats du test de Mensa pourrait être plus intéressante, car on peut s'attendre à avoir une population plus large.
avatar
Gigi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 771
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Numero6 le Sam 30 Sep 2017 - 20:45

http://www.surdoue.fr/lidentification/comment-identifier/


" - L’entretien clinique devrait par définition représenter la technique majoritaire des psychologues praticiens. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, et de nombreux psychologues non formés à la problématique psycho-affective des HP, se contentent d’utiliser le seul QI comme critère diagnostic.
De plus, dans le manuel d’interprétation de la WAIS IV, on peut y lire que 77 % des personnes détectées via leur anamnèse, c’est-à-dire à partir de l’entretien clinique, ont un QI > à 120, alors que seulement 18 % ont un QI dans la norme ; ce qui ne signifie pas pour autant que ces 18 % ne sont pas à haut potentiel, elles peuvent être seulement en inhibition. Il apparaît donc que l’entretien clinique est un bon outil de repérage et d’identification. "
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Gigi le Sam 30 Sep 2017 - 21:45

Numero6 a écrit:http://www.surdoue.fr/lidentification/comment-identifier/
" - L’entretien clinique devrait par définition représenter la technique majoritaire des psychologues praticiens. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, et de nombreux psychologues non formés à la problématique psycho-affective des HP, se contentent d’utiliser le seul QI comme critère diagnostic.

Cette notion de critères diagnostics dans le cas du haut potentiel me semble problématique, car elle suppose qu'il existe une catégorie nosographique, donc un ensemble de symptômes associés entre eux. Or nous ne disposons pas actuellement de données scientifiques en ce sens. Les données pointent plus vers un continuum de performances cognitives (donc pas de catégorie à part) et une très grande variabilité des autres aspects (personnalité et cie).

Cette insistance sur l'association de plusieurs types de critères pourrait dériver des pratiques, répandues aux USA, consistant à poser des critères d'accès à des programmes scolaires spéciaux, réservés aux "Gifted". Selon les états et les programmes, les élèves sont dis doués s'ils présentent un QI élevé et/ou s'ils ont montré des compétences particulières. La décision d'acceptation au programme peut donc s'appuyer avant tout sur des compétences très variées, des critères de maturité, etc, et faire passer le QI au second plan.
C'est là un choix de définition d'une catégorie de personnes justifié par des objectifs d'enseignement.

En clinique, certains semblent aussi avoir choisi de définir une catégorie de personnes sur la base de la combinaison d'un QI élevé ET d'une sensibilité ou de difficultés psycho-affectives particulières. Pourquoi pas, mais comme ils le font sans dire qu'il s'agit d'un choix de définition d'une sous-population, on se retrouve avec des amalgames du styles "tous les HQI ont ces caractéristiques", qui sont contredits par les études. Ou pire, une inversion du style "ces caractéristiques sont le signe d'un haut QI", et si celui-ci n'est pas confirmé par un test, c'est que le potentiel ne s'exprime pas, qu'il y a inhibition. D'autres disent "les HQI avec un profil de notes hétérogènes ont telles caractéristiques / problèmes", mais là encore les données scientifiques en ce sens manquent.
Pourquoi ne pas simplement dire "nous voyons en consultation beaucoup de personnes qui présentent à la fois un HQI et telles caractéristiques, et nous avons des propositions de prise en charge adaptées à ce type de personnes/situations" ?

Numero6 a écrit:De plus, dans le manuel d’interprétation de la WAIS IV, on peut y lire que 77 % des personnes détectées via leur anamnèse, c’est-à-dire à partir de l’entretien clinique, ont un QI > à 120, alors que seulement 18 % ont un QI dans la norme ; ce qui ne signifie pas pour autant que ces 18 % ne sont pas à haut potentiel, elles peuvent être seulement en inhibition. Il apparaît donc que l’entretien clinique est un bon outil de repérage et d’identification. "

Ce passage du manuel d'interprétation concerne une étude sur 34 sujets précédemment identifiés comme à haut potentiel. Voici en quoi consistait cette identification :
Pour pouvoir participer à cette étude, les sujets devaient avoir obtenu une note se situant à au moins deux écarts types au-dessus de la moyenne à un test d'aptitude cognitive, ou être actuellement membre de Mensa et avoir bénéficié d'un accompagnement pour les Hauts potentiels ou d'une aide équivalente durant leur scolarité primaire et/ou secondaire.
On est donc pas tout à fait dans le cas d'un entretien clinique...

Le paragraphe exact sur les 77% est le suivant :
77% des sujets identifiés comme à Haut potentiel sur la base de leur anamnèse, obtiennent un QIT de 120 ou plus. Seulement 18% des sujets obtiennent des notes similaires à celles du groupe contrôle.
Donc une partie des personnes ainsi sélectionnées ont obtenu un score dans la norme lorsque retestés avec la WAIS-IV. Le texte ne précise pas quelle proportion avait passé le test Mensa ou un autre test.
avatar
Gigi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 771
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par jeff06 le Mer 11 Oct 2017 - 10:00

Inscris sur le forum il y a quelques semaines, j'avais pris rdv le 9 octobre (lundi dernier) avec une psychologue afin de passer le WAIS IV... que le temps m'a semblé long les 3 derniers jours !!!

La chose étant faite, il en ressort ceci

ICV : 133
IRP : 118
IMT : 114
IVT : 102

Conclusion : haut potentiel confirmé dans un contexte hétérogène !

En sortant de ce rdv, j'ai ressenti en 1er lieu un soulagement... Déjà parce que c'était terminé Razz et surtout de me dire "ha ok  c'était donc ça !"
Ma 2ème sensation a été une sorte de "redressement" comme si je reprenais confiance en moi.

Aujourd'hui je me sens un peu "galvanisé" du style "ok ça va le faire ! je ne suis pas plus bête qu'un autre donc il n'y a pas de raison que je ne trouve pas ma voie".

Le prochain rdv est dans 2 semaines.
avatar
jeff06
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 20/08/2017
Age : 48
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par SofieNeuilly le Jeu 19 Oct 2017 - 20:44

Très rapidement pour le dire (difficile d'en parler chez moi quand un mari te repond "et alors ca change quoi")..

après avoir moi même été testée en aout et diagnotisquée à 44 ans, j'ai terminé la diagnostique de mes enfants il y a une semaine

Les 2 sont precoces (j'en doutais peu) avec des profils cependant très différents.

Ce qui est drole c'est qu'à nous trois (les enfants et moi) nous avons 3 points d'ecart Very Happy

Certes l'ado de 15 ans est un enfant " dans sa bulle" meme si adapté socialement, qui de fond bien un peu partout (voir trop a dit le psy). Une moyenne très convenable à l'école sans jamais prendre la peine de bosser de lui même.
Le petit de 11 ans lui a hérité de la mémoire, hyperactivité et hypersensibilité de sa mère... le pauvre...
j'espère surtout que le diagnostique leur évitera les ecceuils dus à la Différence et leur permettra de grandir et s’épanouir en gardant bien en tête que s'il veulent, ils ont toutes les capacités pour y arriver.

Dalleurs je me demandais si passé 130 1 point reprèsentait beaucoup ou s'il était vraiment insignifiant ?
avatar
SofieNeuilly
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 23
Date d'inscription : 17/08/2017
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

hétérogénéité, troubles associés et navigation à vue !

Message par E-mile le Mer 8 Nov 2017 - 1:06

Bonsoir,

je viens juste poser ça là car je ne vois pas à qui je peux en parler dans mon entourage sans avoir l'impression de saoûler les gens ou de me mettre en avant.
J'ai 49 ans, ça fait deux ans que j'ai été diagnostiqué avec un TDA sans H et que je me suis reconnu dans "Je pense trop" de Christel Petitcolin.
J'ai passé et réussi le test d'entrée à MENSA pour avoir une sorte de validation, mais finalement les doutes étaient toujours là car j'ai trouvé ça assez scolaire et si j'ai cartonné en maths (zéro erreur en utilisant la moitié du temps imparti), j'ai été quelconque (percentiles 8 et 10) en logique verbale et abstraite.
Et puis récemment j'ai passé des tests sur internet pour avoir des indices dans le sens Asperger, qui se sont avérés plutôt concluants, d'où un dépôt de dossier au CRIA pour un diagnostic.
Enfin, j'ai sauté le pas du WAIS en me disant que j'allais avoir quelque chose de sérieux et reconnu et que j'allais enfin savoir comment je fonctionne et où je me situais (HQI, HPI, THQI, THPI ? Des choses qui pourraient expliquer les traits autistiques ?).
Résultat : pas de QIT calculé, trop hétérogène, mais une conclusion de haut potentiel avec une liste de caractéristiques sensée m'aider mais que j'avais lue et relue de partout.
En chiffres :
compréhension verbale : 149
indice perceptif : 130
Mémoire de travail : 137
Vitesse de traitement : 108 ( avec une note brute de 10 en code, ma moins bonne).
Je me suis rendu compte que le psy n'avait finalement pas l'habitude des HP, malgré sa "labellisation" ANPEIP sur sa fiche pro, car les analyses des subtests se contentent quasiment de dire "très au-dessus de la moyenne pour votre âge" la plupart du temps, sauf une fois : "dans la moyenne"...
Me voilà moyennement avancé.
J'ai l'impression que plus je cherche, plus ça part dans tous les sens !
Mais la leçon c'est que les chiffres ne sont que cela et qu'il ne faut pas en attendre plus que ce qu'ils peuvent signifier !
Bon... il y a quand même une chose qui m'a fait légèrement plonger dans une sorte de mélancolie, quand je pense au passé, mais a provoqué un début d'excitation quant à un mini plan de rattrapage, c'est quand il m'a dit que j'avais une façon extrêmement particulière de traiter l'info, avec un cerveau taillé pour des études avec de grandes quantités de choses à assimiler (droit, médecine...), avec une capacité très fine à catégoriser,  mais qu'il est sous-alimenté depuis tellement d'années qu'il est très éloigné de ce qu'il devrait être en termes de compétences, culture ...et que je pouvais continuer à être en mode survie jusqu'au bout ou alors effectuer des changements radicaux d'urgence pour avoir une vie qui me ressemble, au fond...
A suivre après un bilan de compétences.

E-mile
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 5
Date d'inscription : 17/06/2015
Age : 49
Localisation : LE TAMPON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Titine07 le Jeu 9 Nov 2017 - 12:00

Coucou tout le monde !

J'ai passé le test et j'ai eu la restitution hier. J'aimerais avoir votre avis!

Je suis dans la moyenne,sauf cube où je me suis loupée..et les resultats sont heterogênes donc incalculables...

Selon la psy, Mon test a été conditionné par mon stress, mon souci de maîtrise/controle, mon inhibition, ma peur d' echouer et de reussir et mon soucis occulaire concernant les cubes. Et puis, elle a remarqué que j avais des problèmes pour m'exprimer et en a déduis que je devais etre qqun qui parlait tres peu et ce depuis des années et des années.. . Elle a vu juste, ayant fait une phobie scolaire a 16 ans, depuis jai ete descolorisee et continué mes études par correspondance, encore auj. Donc toute la journée je parle a personne, sauf le soir et we et encore, je vois pas grand monde. Et selon elle ca a posé pb pour les subtest vocabulaire et similitude même si je suis dans.la moyenne.

Selon Elle, je me suis retrouvée dans les hp car jsuis paumée et j'ai besoin d'avoir une identité et une revalorisation de ma personne.

Quoi en déduire? Ai-je inconsciemment saboté le test ? Si jetais pas stressée, aurais-je pu avoir de meilleurs résultats?

Elle en a donc conclue qu'il n'y avait pas de précocité, car tout est dans la moyenne. Et que j'avais un fonctionnement différent mais sur la base de mon anxiété.
Du coup, je suis perdue. Si je comprends bien, au quotidien, je me sens en décalée et pas proche des gens car je suis une angoissée de la vie et parce que mon estime de moi est basse ? Si je m'ennuie vite c'est par soucis de maîtrise, de contrôle sur tout ? Je suis hypersensible, hypertout a cause de mon anxiété ? Je me pose un tas de question bizarre et sur Tout, tous les jours, notamment les questions existentielles, a cause de mon anxiété ? Je vais trop vite au quotidien, cest sur un soucis de contrôle?

Franchement, je ne sais quoi en penser. Je me retrouve beaucoup dans les zebres et je me suis identifiée depuis des années... les résultats sont hétérogènes et reflètent donc pas la réalité a cause de mon stress, je ne sais pas si le passer dans de meilleures conditions sans sabotage préalable, les résultats auraient ete bcp différent ou juste de quelque points..

Je ne sais pas si je dois retourner voir la psy pour lui poser plus de question ou aller voir des personnes spé dans l anxiété et l estime de soi pour espérer me sentir mieux. Je suis ouverte à Tout, prête a tout faire pour me sentir mieux en société et au quotidien . Mon gros vrai soucis c'est mon sentiment de décalage avec les autres et mon sentiment de bizarrerie, ce qui fait que j'ai auj une phobie sociale et agoraphobie. Et mon ennuie permanent, la peur de m'ennuyer me paralyse.

Qu' est ce que vous en pensez?

Titine07
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 20
Date d'inscription : 20/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par jeff06 le Jeu 9 Nov 2017 - 13:07

Perso j'ai 2 questions !

As tu vérifié que la psy est spécialisé dans la détection et la prise en charge des HP ?

As tu passé le WEIS IV et pas une version antérieure (ou une version antérieure "bricolée") ?
avatar
jeff06
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 20/08/2017
Age : 48
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Lulibérine le Jeu 9 Nov 2017 - 14:09

Salut Titine.

Personnellement, j'ai été testée en pleine crise existentielle, j'ai été hospitalisée un mois plus tard et le jour J, j'avais tellement de stress que mes mains tremblaient pour les cubes, j'ai foiré les matrices (11 sur 19) alors que je les ai toutes trouvées en un clin d'œil après (sauf la dernière)… et je m'en sors quand même avec un IAG à 137 (c'est hétérogène donc bon…). Si précocité il y a, il y a forcément moyen de faire plus de points que cela. Je pense que le test est fiable, surtout si c'est dans le delta 100-115. Si tu as un score situé dans le delta 115-130 à la rigueur, why not mais ça semble beaucoup de points en moins pour du stress.

Après, vois le bon côté des choses : si tes problèmes relèvent du pur psychologique, c'est qu'en les résolvant, tu as des chances d'aller mieux. Perso, j'ai des problèmes et quand je les aurai résolus, je pourrai m'attaquer sérieusement aux problèmes liés au HP. C'est peu-être une vue de l'esprit qui semble un peu bizarre mais je pense que d'autres auraient la même.

Enfin, c'est comme pour l'empathie… Je ne comprends pas que tant de gens se définissent si facilement comme hypersensibles ou empathes… il faudrait en effet savoir comment les autres vivent leurs émotions pour se déclarer plus sensible que les autres, au-delà des stratégies mises en place pour gérer ou exprimer les émotions. C'est comme le daltonisme ; on peut mettre des années à découvrir qu'on est daltonien, parce qu'on n'a pas les yeux des autres.

Bon courage pour ton cheminement en tout cas. J'ai des problématiques assez semblables à ce que tu expliques et les thérapies groupales m'ont fait du bien. Beaucoup de bien. Essaie de voir de ce côté, si ce n'est pas déjà fait.
avatar
Lulibérine
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 476
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 30
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Titine07 le Jeu 9 Nov 2017 - 14:47

Jeff06: oui elle est spécialisée UP c'est l'association AFP qui me la conseillé et non je ne crois pas que ce soit des version antérieur ou bricolé.

Luinerine : je suis d'accord avec toi... en fait, je ne connais pas mon QIT car pas calculé par manque d'homogénéité. Mais tout mes résultats sont en dessous de 110...

Je sais pas car je me sens vraiment pas comme les autres. Si encore j'avais pas ce gros soucis dans la relation a l'autre, je persisterai pas. Mais je me sens en décalage depuis toujours et pas a l'aiise en société ce qui me génère de grosses angoisses et des malaises... ainsi que d'autres choses.. .
Je ne sais pas. Je me sens encore plus anormale en fait, bien que mes résultats soit dans la norme... Je me sens encore plus paumée et avec de gros soucis psy....

Titine07
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 20
Date d'inscription : 20/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par fift le Jeu 9 Nov 2017 - 16:25

Ta psychologue a-t-elle envisagé un éventuel autisme / syndrôme d'Asperger ? Beaucoup de caractéristiques, ayant notamment trait aux relations sociales, peuvent apparaître similaires entre le HP et l'autisme, même si la cause et les moyens de surpasser ses difficultés en sont différents.

fift
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 624
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par meï le Jeu 9 Nov 2017 - 17:40

fift a écrit:Ta psychologue a-t-elle envisagé un éventuel autisme / syndrôme d'Asperger ? Beaucoup de caractéristiques, ayant notamment trait aux relations sociales, peuvent apparaître similaires entre le HP et l'autisme, même si la cause et les moyens de surpasser ses difficultés en sont différents.

en effet..mais pour les aspis les signes sont quand mme la des l'enfance (normallement...) et plus "forts" que ça....(handicapants au quotidien..)
de plus on peut tout a fait etre aspi, et hpi (c'est mon cas, et j'ai passé les tests (2 fois le wais (3 puis 4 ) plus une fois les matrices pour une etude) dans des gros stress, surtout la première fois, très angoissée, et quand même eu un resultat "très supérieur"...
il me semble impossible d etre dans la moyenne sur tous les domaines sen etant hpi.a part une inhibition très forte et due a un truc balèze...et encore! (jai un parcours de vie très chaotique avec grosse rise de trucs "neuronnes-phages"..j'en connais d'autres..et on est hpi au wais..) la ca ne semble pas le cas.

avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1316
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 44
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par fift le Jeu 9 Nov 2017 - 18:00

Meï, je suis d'accord avec toi, mon idée n'était pas de d'indiquer qu'elle était HPI + Aspie, mais de la rediriger éventuellemnet sur la piste de l'Asperger au lieu de celle du HP.
Pour le moment, on n'a pas vraiment d'indices concernant l'enfance de Titine07 - et il semble bien que ce soit handicapant au quotidien, au moins depuis qu'elle a 16 ans.

Après, sans d'autres indices, et surtout au travers uniquement d'un court témoignage écrit, il est évidemment impossible d'être affirmatif de quelque manière que ce soit.
(j'ai beaucoup hésité avant d'écrire ce que j'ai écrit plus haut, peur que ça puisse être mal interprété).

fift
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 624
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par meï le Jeu 9 Nov 2017 - 18:26

fift a écrit:Meï, je suis d'accord avec toi, mon idée n'était pas de d'indiquer qu'elle était HPI + Aspie, mais de la rediriger éventuellemnet sur la piste de l'Asperger au lieu de celle du HP.
Pour le moment, on n'a pas vraiment d'indices concernant l'enfance de Titine07 - et il semble bien que ce soit handicapant au quotidien, au moins depuis qu'elle a 16 ans.

Après, sans d'autres indices, et surtout au travers uniquement d'un court témoignage écrit, il est évidemment impossible d'être affirmatif de quelque manière que ce soit.
(j'ai beaucoup hésité avant d'écrire ce que j'ai écrit plus haut, peur que ça puisse être mal interprété).






oui c'est vai, on a peu d'infos, c'est sur..et en effet ca pourrait dnc etre une piste SA -au lieu de -HPI par ex. Wink
mais bon en regle general, les troubles et souçis "signes" des lenfance, c'st deja ...dès l'enfance...donc avant 16 ans Wink (perso quand ma grande soeur a fait l'ADI au CRA, pour mon diag de SA, j'ai explosé tous les seuls d'autisme dans l'enfance, alors que je me pensais...invisible. Shocked comme quio, on croit parfois avoir une image de soi, qui n'est pas celle que les autres ont eu...mais je suis un peu HS.)
avatar
meï
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1316
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 44
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Titine07 le Jeu 9 Nov 2017 - 19:15

Je vous mets le message que j'ai posté il y a quelque mois, et vous aurais un aperçu de mon passé.
Mon sentiment de décalage, je ne le ressens pas depuis que j'ai 16 ans, mais avant et c'est à partir de
16 ans que j'ai fait une phobie scolaire.
Ne vous inquietez pas, je ne prends pas mal ce que vous avez dit, j'accepte toutes aides/ conseils.
Sinon, la psy n'a pas évoqué d'autisme.

Je suis actuellement suivie parce qu’ à 16 ans, je ne suis plus allée au lycée, cela m’était difficile, générait des maux incroyablement insupportable et qui me paralysait. Je voyais l’enceinte scolaire comme une araignée (étant ma phobie). Donc on pensait jusque mon nouveau suivi avec une nouvelle psy ( depuis deux ans) à une phobie scolaire.
J’ai eu un passé atypique, avec placement en famille d’accueil à l’âge de deux ans, car ma mère était alcoolique et mon père … inconnu à ce jour. Cette famille d’accueil m’a fait subir des choses malsaines avec du harcèlement moral et m’ont chassé de chez eux à l’âge de 16 ans, la cause ? ‘’je souffrais trop’’, durant mon adolescence j’ai fait de l’anorexie, boulimie, scarifications…

A l’école ? j’ai subi du harcelement du primaire au collège … c’était long mais je voyais en l’école comme un échappatoire de ce qui se passait à la maison, c’était ‘’un peu’’ moins pire… mais tout de même. J’ai eu une scolarité normale où j’étais dans la moyenne, mais parlais bcp en classe, j’étais une élève ‘’perturbée’’ avec ses soucis… J’écoutais que très peu en classe, puis les camarades me perturbaient aussi . Durant toute mon enfance je me suis ennuyée. En cours, au collège, quand les profs dictaient au tableau ce qu’il fallait écrire, je ne le regardais pas, j’écrivais en meme temps que je prof dictait, et pour moi cela allait trop lentement. Enfin bref, ce n’est que l’uns des signes qui me montrait que je m’ennuyais en classe .
Puis arrivait au lycée, je supportais très mal. Je ne voulais pas quitter mon collège, je ne voulais pas grandir, je voulais meme redoubler ma 3e, mais on me l’a déconseillé, la cause ? : ‘’trop mature par rapport aux autres et l’année suivante encore plus et je me serais sentie mal avec un fort décalage’’ Parlons de ce décalage, je l’ai toujours ressenti, mais je pensais que c’était que du à mon passé par rapport aux autres, à ce que je vivais et les autres non, ils n’étaient pas en famille d’accueil alors que moi si… Mais aujourd’hui ce décalage, je le ressens encore. Au collège, j’avais pas de groupe d’amis spécifique, dans la cours de récrée, j’allais de groupe en groupe, je restais très rarement avec les mêmes personnes… Je ne savais pas pourquoi… aujourd’hui j’en ai une petite idée. ..
En 3e, j’ai ressenti très vivement cette différence, je restais seule dans la cours de récrée, durant les voyages scolaire, je me sentais mal vis-à-vis des autres, j’aurais du mal à l’expliquer pourquoi . Et au lycée, c’était encore pire… J’ai été descolarisée en terminale (que j’ai redoublé et pas eu le bac même la deuxième fois), je lisais les cours, mais à coté je lisais d’autres choses qui me passionnait, je m’étais éparpillée et l’echec de la première année m’avais anéantie, et la 2e année de terminale, j’avais encore moins confiance en moi… J’ai ensuite décidé de bosser pendant un an (mais je me suis pas sentie bien, je gardais des enfants et je m’ennuyais horriblement ) puis après j’ai passé le DAEU (équivalent du bac) et je l’ai eu.

Aujourd’hui, je suis en 2e année de psychologie. Cela fait 4 ans que je me pose la question de savoir si je suis zèbre, j’ai mis cette idée de coté jusqu’à il y a qq mois où elle est revenue en souffrance lorsque j’ai regardé un documentaire…
Ce qui me fait avoir des doutes ? : J’ai une angoisse terrible de m’ennuyer. Je fais du baby sitting encore à coté des cours et à chaque fois avant d’y aller, j’appréhende car je m’ennuie… non pas que je n’aime pas les enfants, mais ce n’est pas avec eux que j’vais faire des activités intellectuelles de mon age . Mais durant la garde, je ne peux pas m’empecher de faire qq chose quand même : dessiner avec eux, lire quand ils font autre chose, relire mes fiches …
Le fait de vouloir à tout prix, comme un besoin vital, de faire quelque chose d’utile, qui a un but, d’apprendre, me pèse au quotidien, car ça me fatigue mentalement, car je fais plusieurs choses à la fois, (je n’arrive pas à rester sur un truc), j’ai plusieurs passions, plusieurs domaines qui m’intéressent, j’ai toujours eu une curiosité accrue, tellement qu’à la fin de la journée, j’ai la tête grosse comme une pastèque.
Je suis aussi hypersensible des 5 sens, des émotions …
Je me pose un tas de questions auxquelles personnes n’est en mesure d’y répondre
Je suis remplie de volonté de faire pleins de choses, j’ai cette enthousiasme vive de faire des projets. J’ai une soif d’apprendre incroyablement énorme.
J’ai une grande empathie en plus de mon hypersensibilité et depuis des années, inconsciemment, j’ai bloqué toutes mes émotions, donc des fois je me sens comme pinocchio, du bois…
J’ai du mal à me concentrer à cause de toutes les pensées qui viennent à moi. Du mal à m’expliquer, à ne perdre mes mots, ni le sujet de la conversation. Du mal à réfléchir
Je suis quelqu’un qui n’a pas de juste milieu, c’est soit tout soit rien, soit blanc ou noir…
Je me suis toujours sentie (et de plus en plus que je grandie), différente des autres, je me demande si je suis faite pour ce monde, si je suis un extra terrestre. Je me demande ce qui va pas chez les autres, comment ne peuvent t-il pas voir ce que je vois, ressentir ce que je ressens, pense ce que je pense, car ça me parait logique et évident et s’ils pensaient comme ça, le monde serait mieux…

Aujourd’hui, comme je l’ai dit, je suis en deuxième année de psychologie, et je fais des cours à distance… car j’ai essayé à la fac en présentiel, mais impossible, dès le premier jour, je me sentais très mal, comme le sentiment que j’avais ressenti au lycée. Donc je suis toute la journée chez moi depuis mes 16 ans.. impossible de faire autrement, je fuis l’exterieur, comme pour me proteger. Je fuis les autres. D’ailleurs je n’ai pas bcp d’amis, j’ai du mal à m’en faire, rare sont ceux que je trouve sincère et ‘’à mon pied’’. A chaque sorties, chaque petits boulots, j’angoisse, et j’ai compris que ce qui me faisait peur c’était l’ennuie, le fait de ne pas pouvoir faire ce que je veux, apprendre des choses (difficile d’apprendre des choses en étant à la caisse à servir ses clients ou en faisant un inventaire ou autres). L’ennuie, le fait de ne pas pouvoir faire toutes les choses auxquelles j’ai besoin de faire pour me ‘’nourrir’’ intellectuellement, est un besoin vital et presque obsédant. Si je ne les fait pas, j’aurais l’impression de perdre du temps, car j’aimerais apprendre, faire tout ce dont je rêve de faire, sinon c’est la frustration assurée…
Bon, je vais m’arreter là. Je ne sais pas quoi penser de tout cela. Y’avait des signes, mais j’étais cachée sous la lunette de mon passé et me forçais à croire que c’était à cause de tout ce dont j’avais vécu que ma vie actuelle est comme ça, et pourquoi je fonctionne, pense, comme cela, mais pas que … Il y a des signes qui ne trompent pas. J’ai ce mal etre permanent et je ne sais pas pourquoi, enfin savais pas et maintenant je pense savoir pourquoi.

J’ai peur de faire le test, peur qu’il révèle qu’au final je suis en dessous de la moyenne…
Merci beaucoup de m’avoir lu. J’ai essayé de faire court… et encore, j’ai bcp d’autres choses à dire.

Titine07
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 20
Date d'inscription : 20/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Venez vous exprimer après le test ;)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 38 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum