Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Dim 3 Nov 2013 - 22:55

Salut tout le monde ! Voici un petit topic sur la passion du challenge dans les jeux vidéos, alors, vous aimez la difficulté ? Vous préférez les jeux simples ou les jeux contemplatifs ? Venez dire ici pourquoi, et si vous aimé la difficulté, dans quel jeu ?

Personellement, j'adore deux types de difficultés (je suis pas sûr qu'il y en ai d'autres, mais peut être que je n'ai pas assez chercher ^^) :

- La difficulté prévue par le développeur, en particulier dans le (désormais) petit monde du jeu d'arcade. Je dois avouer que le jeu qui me procure le plus de plaisir depuis quelques mois est ESPGaluda, un manic shooter. Les manics (ou danmaku, ou encore bullet hell) sont une famille de shoot them up caractérisée par la taille ridiculement petite de la hitbox (= zone qui existe vraiment, si cette zone est touchée le personnage est comptée comme toucher) qui se résume la plupart du temps à quelques pixels (Mushihime Sama Futari est connu pour avoir réussir l'exploit d'avoir une hitbox de 4 pixels si je me souvient bien) et un nombre de tir gigantesque, exemple et ba... le dernier boss du god mode (c'est juste un niveau de difficulté ^^) de mushihimesama futari black label (oui cette licence a des noms à rallonge...) : http://www.youtube.com/watch?v=70iFdnI-xfA

Cette difficulté la est juste et est extrêmement gratifiante, car elle est bien calculée, la courbe de difficulté est bien faite, ainsi quand le débutant ne pourra peut être pas dépasser les permiers stages et sera heureux et fière en arrivant au stage 3 ou 4 d'un manic, le pro lui sera content de finir le jeu ou de faire un énorme score. Elle a juste un désavantage, qui est qu'elle est répétitive, en effet les jeux d'arcade dépassent rarement les 40 minutes de jeu, il faudra donc se tourner vers des jeux infinis (Tetris, ou pour revenir dans les shoot them up... bah les shoot them up à l'ancienne, qui recommence à l'infini en étant de plus en plus difficile, type R-Type, Gradius, ou le beaucoup moins connu sans raison.... Super Fantasy Zone) afin de trouver de la durée de vie, à moins de se lancer dans ce que certains pourraient appeler "le vrai jeu", à savoir le scoring.

De l'autre côté nous avons...

- La difficulté non prévue par le développeur : je ne parle pas des bugs et autre problèmes de gameplay mal pensé mais bel et bien d'un mouvement dont certains pourraient, à tord, se moquer : les défis par les joueurs pour les joueurs ou autrement dis, les parties à condition. Les plus connus sont les speedruns et les one-life, mais chaque jeu à ses variantes.

Pensons aux Final Fantasy par exemple : le 7ème épisode a eu son lot de parties à condition (speedrun, low level, aucun équipement, un seul personnage...), de même pour par exemple le 10 (non utilisation du sphérier, aucun équipement voir le défi ultime, pas de sphérier pas d'overdrive pas d'invocations !) ou les non-appréciés 13 et 13-2 (de même, no crystarium, aucun équipement...). L'autre licence pour laquelle je connais ce genre de défi est... Pokemon. Certes en sois ces jeux la sont très simple, pour ne pas dire trop simple (je parle d'arriver à la fin du jeu et rien d'autre ^^), c'est pourquoi certains joueurs joue en mode Nuzelocke : seule la première créature croisée sur chaque route peut être capturée, un pokemon KO est un pokemon mort qui ne peut plus être utilisée et enfin chaque pokemon doit être renommer. Je dois avouer que ça augmente terriblement l'intérêt du jeu.

Jeux difficiles et jeux rendus difficiles, ces deux catégories ont un point commun : dans un monde où le jeux vidéos s'en va vers sois le mmo (avec ou sans monde persistant, les FPS les plus vendus n'ont pas réellement d'intérêt sans connexion internet) sois vers l'assistanat et la facilité, elles viennent redonner du plaisir du jeu aux "vieux" loups qui se sont fait les dents à l'époque sur des jeux de plateforme aux personnages sur patins à roulette (alex kidd je te maudirai toujours) et autre adaptations de jeux d'arcade dont on a pas vraiment vu la fin (perso à l'époque sur megadrive je n'ai jamais vu la fin de Super Fantasy Zone).

Alors cher amis, partagez vos expériences !
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kibou le Dim 3 Nov 2013 - 23:25

Sur Pokémon j'aime les Nuzlocke et les Nuzlocke en monotype particulièrement ^^

Kibou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 87
Date d'inscription : 06/09/2013
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Invité le Lun 4 Nov 2013 - 0:09

Oui, je joue régulièrement à certains RPG un peu difficiles tels que The Witcher ou DarkSouls mais sinon les hitbox de 1 pixel c'est pas mon truc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Lun 4 Nov 2013 - 0:41

Pourtant franchement, ça demande de l'entraînement certes, mais c'est vraiment extrêmement plaisant les manics =p

Y à une impression bizarre, d'être... surpuissant, quelque chose comme ça, quand tu vois l'écran se remplir de boulettes ou justes de petites vagues de gros tirs t'arriver desssus et que tu sais que tu va les passer, et surtout quand tu te dis "et dire que ça ça me faisais totalement paniquer avant... et que maintenant, je trouverai ça presque simple" ^^
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Nihi le Lun 4 Nov 2013 - 8:59

J'aime bien la difficulté si les mécaniques de jeu ne sont pas pourries, la plupart les jeux de plateformes sont touchés par des contrôles peu précis.
Je distingue deux types de jeux difficiles, ceux basés sur les réflexes:
Super Hexagon
Super Meat Boy
Electronic Super Joy (y'a beaucoup de super)
Audiosurf

Et ceux ou l'on doit tout planifier, les jeux tactiques, et là niveau difficulté on est en général servi:
Fire Emblem Awakening sur 3DS
Xcom: Enemy Unknown
Final Fantasy Tactics

J'ai un gros faible pour ces derniers :p
Puis y'a tous les autres jeux ou on peut régler la difficulté, rajouter des adversaires etc...
avatar
Nihi
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 16/12/2011
Age : 30
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kyphros le Mar 5 Nov 2013 - 21:31

J'aime beaucoup la difficulté dans les jeux vidéo. Après tout, si je meurs pas au moins une centaine de fois par jeu, c'est pas drôle. Et je ne me restreins pas à une seule catégorie de jeux. Y'a vraiment que les RTS auxquels je ne joue pas beaucoup.

Mais si y'a un truc qui m'insupporte par rapport à la difficulté, c'est les FPS dits "modernes". J'utilise personnellement un autre mot commençant par M pour les qualifier. La raison est simple: la santé régénérative. Et qui dit santé régénérative dit jauge de vie très petite lorsqu'on a la difficulté au maximum. Le problème, c'est que ces 2 éléments combinés font que 99% du jeu est ultra facile même en difficulté maxi, parce que les ennemis seuls ne posent pas de problème si on a un cerveau et qu'on sait attendre 5 secondes derrière un mur quand on est blessé... Tandis que le 1% restant, c'est 2 ou 3 zones dans le jeu qui sont impossibles parce que trente mille ennemis sortent de nulle part en même temps et qu'on ne peut pas leur échapper ou se cacher. Donc au final, on se retrouve avec un jeu qui est ennuyeux parce que trop facile, mais qui est aussi incroyablement énervant parce qu'impossible à réussir dans certains endroits. Les gens qui font ces FPS ont réussi à combiner à la fois la facilité des jeux Mon Petit Poney et la difficulté de Battletoads. C'est parfaitement ridicule.

Bon quand je dis Battletoads, j'exagère un peu, parce qu'après tout ces FPS à la Call of Débile sont toujours faisables au final; mais l'idéal c'est quand même qu'il y ait un minimum de cohérence dans la difficulté, et ça n'est pas le cas pour ces jeux.

Par contre, les trucs du genre Painkiller HD ou Rise of the Triad 2013, miam. C'est tout simplement les meilleurs FPS de la décennie en termes de difficulté. C'est constant, et c'est VRAIMENT dur quand on sélectionne le paramètre approprié.
avatar
Kyphros
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 220
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Mar 5 Nov 2013 - 23:13

Tu sais l'ironie de la santé régénérative comme tu dis ?

Au début de la PS2 est sorti un TPS nommé The Gateway. Il eu de très mauvaises notes et en particulier il était dit trop simple et illogique que le personnage se soigne tout seul en restant appuyer contre un mur 5s.

C'était il y à quelques années, quand FPS... voulait dire jeu avec scénario, la majorité du temps... et quand on connaissais encore les medpacks...
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kyphros le Mar 5 Nov 2013 - 23:40

Eh oui. Mais le truc c'est qu'à l'époque de la PS2 y'avait pas autant de gamins de 4 ans qui attendent qu'on leur apporte tout sur un plateau dans les jeux vidéo. Le public a changé, et les jeux ont changé aussi (à grand renfort de publicités et de blockbusters à la noix du genre CoD qui ont bien aidé la dégénérescence du genre).

Ceci dit, ce n'est pas pour autant que le FPS est mort (Rise of the Triad 2013, Painkiller HD, Serious Sam 3, et puis tous ces jeux en développement comme Duke Nukem 3D reloaded ou Shadow Warrior). Et puis, y'a toujours tous ces vieux classiques qui sont toujours aussi excellents, comme Deus Ex 1 ou Duke Nukem 3D. System Shock 2 aussi a pas trop mal vieilli.
avatar
Kyphros
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 220
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Nihi le Mer 6 Nov 2013 - 0:08

Je trouve que vous vous emballez un peu, tous les FPS modernes gros budget (AAA) ne sont pas des étrons !
Rien que dans ceux sortis récemment je citerais Deus Ex : Human Revolution, Dishonored (FPS ou pas, c'est un autre débat), Bioshock (vu que tu cites System Shock)... et ce n'est que pour les plus grand public.
Pour les plus "obscurs", STALKER, Arma, Red Orchestra sont des merveilles loin d'être pourries par les auto-aim, auto-regen, auto-tout.
Après vous citez beaucoup de "Fast FPS", et ce genre revient justement sur le devant de la scène, mais c'est un sous-genre du FPS.
D'ailleurs je ne pense pas qu'allier scénario avec ce genre soit une très bonne idée, le scénario de Serious Sam est on ne peut plus ... limité, ça n'en fait pas un mauvais jeu, de même pour Duke Nukem 3D, Rise of the Triad, Painkiller...
avatar
Nihi
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 16/12/2011
Age : 30
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Mer 6 Nov 2013 - 2:40

Je dis pas que l'auto-regen est mal en sois, au contraire, c'est irréaliste, mais si l'univers du jeu l'est aussi ça collerai bien, de même pour l'aide à la visée, le problème c'est que le jeu ne suis pas. Le parallèle qui est facile à faire c'est avec le shoot them up : certes, les hitbox se sont réduites, ce qui pourrai rendre les jeux plus simple, mais le nombre de tir a augmenté en même temps, les espaces se sont réduits, et pas que dans le manic : super aleste sur snes n'était pas un manic, pourtant sa hitbox réduite en fait un précurseur et un jeu très intéressant (il est aussi intéressant pour d'autres choses que ça, bien évidemment) !

Ce que je veux dire, c'est que quand je vois par exemple un Vanquish, l'univers est futuriste, si il y à du soin auto, c'est pas embêtant, dans un call of, ça l'est déjà beaucoup plus, surtout que la difficulté elle n'a pas l'air d'avoir suivi, moi qui ne vois les FPS que de loin (je suis un fan de RPG moi =p), j'ai pas vraiment l'impression de voir une IA beaucoup plus développée qu'avant l'auto-regen (le meilleur exemple est un des derniers couloirs de Quake 4, jeu sans regen auto, où certains monstres de bases ont un temps de réaction ridiculement petit et une précision juste abusée, enfin c'était comme ça quand j'y suis passé en tout cas... se prendre un head-shot d'un ennemi qui ne s'est pas encore tourné vers vous, ça vous marque... et j'ai pas encore vu pire) ou un nombre d'ennemi beaucoup plus grand...

En ce qui concerne le scénario... ben j'ai beaucoup aimé l'univers de Quake, si je me souvient bien les Half-Life sont cultes pour ça... le "FPS à scénario" est minoritaire et est beaucoup plus risqué, mais produit de vrais perles. Le problème c'est que le FPS bourrin ou le MMOFPS (osez me dire que les derniers call of présentent un vrai intérêt sans connexion internet...) est infiniment moins risqué et rapporte beaucoup plus : en fait, c'est même les deux genres majoritaires actuellement. Les joueurs sont lassés des belles histoires, ils veulent juste tirer et voir des explosions partout.

Le fan de RPG que je suis trouvera toujours ça extrêmement triste... Je conçois le jeu vidéo comme une manière de raconter une histoire, de faire ressentir des émotions, et le PVP, c'est toujours la solution de facilité. Mettez deux joueurs face à face et ils ressentiront des émotions, mettez un joueur face à un ordinateur et il vous faudra d'abord programmer l'ordinateur pour que le joueur ai des émotions, donc je m'attache énormément à l'univers et au scénario. Un jeu d'arcade n'a pas le temps de raconter une histoire complexe, radiant silvergun étant (à ma connaissance) la seule exception, alors qu'un jeu sur PC ou console à largement le temps et les possibilités de le faire... Half-Life l'a fait... Quake a son univers... Fallout a le sien... même Portal à réussir à le faire, alors certes le RPG sera toujours le roi pour raconter des histories mais le FPS peux aussi réussir ça, à sa manière. Si j'étais un joueur de FPS, je serai sans doute dans une extrême minorité malheureusement ^^


Au faite, vu que ça touche au sujet de ce topic je vais en parler un peu ici... j'ai craqué, je me suis lancé dans le défi du NCU (No Crystarium Usage) dans FFXIII-2... et bientôt je commencerai la "course" sur le NCU de FF13 avec un ami... et ben c'est aussi marrant que ce que je croyais, 3ème zone du jeu (ça va vite dans FF13-2 ^^) et je suis déjà coincé contre un boss qui me paraît tout simplement impossible à passer... va falloir réfléchir à toutes les stratégies possibles pour augmenter mes chances de réussites... Franchement je conseil ce genre de challenge à tous les fans de RPGs, ça rajoute beaucoup de stress dés le début du jeu et ça rend le jeu au final beaucoup plus intéressant ^^
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Nihi le Mer 6 Nov 2013 - 8:13

Ton problème tient plus du level design dans ce cas, et là je te rejoins, la plupart des jeux récents oublient les bases du level design.
Ce que tu cherches dans un jeu c'est le scénario, mais il ne faut pas oublier que ce n'est qu'une partie du jeu, le gameplay reste le morceau principal, beaucoup de jeux classiques n'ont aucun scénario ou un scénario ultra basique (et je suis le premier à être heureux qu'on me raconte des histoires là ou je n'en attend pas de si belles). C'est d'ailleurs ce qui est reproché à David Cage, de faire un scénario inadapté au jeu, et au final le gameplay n'est pas au premier plan, c'est un moyen pour avancer le "film".
Comme tu dis, les Call Of ne sont vendus que pour leur multijoueur, du coup est-ce vraiment la peine de critiquer la difficulté du solo ? Le dernier que j'ai apprécié était Modern Warfare, parce qu'il arrivait à raconter une histoire d'une façon nouvelle et intéressante (et si vous devez en faire un, c'est celui ci), et tous ces écueils que tu cites, j'en ai été témoin pour les autres épisodes que j'ai pu essayer, je partage ton avis, mais ça ne me choque pas plus que ça. Evidemment j'aurais préféré en bon fan des originaux que Battlefield ne suive pas cette voie... Mais on fait avec!
Je suis persuadé que les nouveautés technologiques ( Occulus Rift entre autres ) vont remettre tout ça à plat.

Ah et si tu cherches des FPS à scénario, je me répète mais les Bioshock sont géniaux Smile
avatar
Nihi
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 126
Date d'inscription : 16/12/2011
Age : 30
Localisation : Orléans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kyphros le Mer 6 Nov 2013 - 8:34

Nihi a écrit:Je trouve que vous vous emballez un peu, tous les FPS modernes gros budget (AAA) ne sont pas des étrons !
Rien que dans ceux sortis récemment je citerais Deus Ex : Human Revolution, Dishonored (FPS ou pas, c'est un autre débat), Bioshock (vu que tu cites System Shock)... et ce n'est que pour les plus grand public.
J'ai pas dit ça. Ces jeux sont bien. Seulement, ils sont pas durs. Deus Ex Human Revolution donne trop de pouvoirs au joueur, par exemple. Une quantité d'améliorations moins élevée rendrait le jeu un poil plus difficile déjà.

Nihi a écrit:Pour les plus "obscurs", STALKER, Arma, Red Orchestra sont des merveilles loin d'être pourries par les auto-aim, auto-regen, auto-tout.
Ca fait un bail qu'aucun STALKER est sorti... Même si j'aime cette série, elle est pas exactement récente. M'enfin.

Nihi a écrit:D'ailleurs je ne pense pas qu'allier scénario avec ce genre soit une très bonne idée, le scénario de Serious Sam est on ne peut plus ... limité, ça n'en fait pas un mauvais jeu, de même pour Duke Nukem 3D, Rise of the Triad, Painkiller...
Le scénario est limité, certes, mais on parlait de la difficulté là, et c'est les premiers jeux qui me sont venus à l'esprit.

Nihi a écrit:Comme tu dis, les Call Of ne sont vendus que pour leur multijoueur, du coup est-ce vraiment la peine de critiquer la difficulté du solo ?
Oui, et pour deux raisons. D'une part parce qu'il existe, fallait pas s'embêter à faire un mode solo s'il était destiné à être moisi; et d'autre part, parce que Call of Duty, de par sa popularité, est l'étalon pour les autres entreprises qui, du coup, copient toutes ses erreurs sur le mode solo. Et on se retrouve avec une énorme masse de jeux avec des modes solos trop faciles et trop courts parce que ce sont des clones de CoD.

Nihi a écrit:Je suis persuadé que les nouveautés technologiques ( Occulus Rift entre autres ) vont remettre tout ça à plat.
Voir en 3D ne changera rien au fait que je trouverai le jeu trop facile et ennuyeux. La seule chose que ça va changer pour moi, c'est l'immersion que je ressentirai, et ça sera plutôt dans des jeux comme Skyrim.
avatar
Kyphros
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 220
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Mer 6 Nov 2013 - 12:51

@Nihi : pour le scénario n'est pas une partie du jeu mais le coeur du jeu, m'enfin comme je disais, je suis un fan de RPG, ça doit être pour ça (les final fantasy n'ont pas des gameplays complexes mais ont des scénarios géniaux, et c'est ma licence préféré =p). C'est une façon de voir le jeu vidéo, non pas comme un loisir mais comme un art qui est sensé nous transporter et nous apprendre des choses ou nous permettre de prendre un point de vue qui n'est pas le notre sur un ou plusieurs sujets ^^

@Kyphros : tu as oublié de rajouter que dans les call of le mode solo est surtout pensé comme un tutoriel, une préparation au multi, si je me souvient bien ce que j'ai entendu.

Et je trouve encore ça ironique, mais combien de gens sont tombés sur Vanquish (bon certes il n'y avait pas de multi sur ce jeu...) pour sa durée de vie de 8h à l'époque ? J'ai entendu il y à peu quelqu'un dire d'un FPS "le mode solo dure 10h environ ce qui est une très bonne durée de vie"... moi qui suis plutôt habitué à des jeux qui durent entre 30 et 50h, j'avoue avoir bien rigoler...
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kyphros le Mer 6 Nov 2013 - 13:40

Un tutoriel ne sert pas de base à toute la pub faite sur le jeu. Captain Price par ci, Captain Soap par là, c'est pas pour rien. Le solo n'a rien d'accessoire dans le design de call of duty. C'est un film en cgi de 6 heures de long, et sa présence est un argument de vente aux yeux des gens qui préfèrent les films aux vrais jeux avec de l'interaction entre le joueur et l'environnement.
avatar
Kyphros
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 220
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Mer 6 Nov 2013 - 15:09

Je ne le voyais pas comme ça mais c'est vrai que tu as raison ^^
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kyphros le Mer 6 Nov 2013 - 15:17

Après c'est pas totalement faux que le solo sert d'entraînement; seulement je suis convaincu que ce n'est pas qu'un entraînement. C'est aussi quelque chose à part. Avec une histoire complètement débile, des cutscenes à gogo et des scripts par milliers, mais quelque chose à part quand même.

D'ailleurs, à propos de Call of Duty:
avatar
Kyphros
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 220
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Mer 6 Nov 2013 - 17:28

Je me rend compte à l'instant que sur ce topic personne n'a encore parler de la conséquence de la difficulté : ma manette de ps3 vient de voler (bonne idée de mettre un matelat devant moi o_o).

SALOPERIE DE BOSS QUI ONE SHOT DES QU'IL VEUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ><

J'irai voir la vidéo que tu as mis quand je serai calme *-*
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kyphros le Mer 6 Nov 2013 - 20:52

Faut dire aussi que c'est pas une bonne idée de jouer à des jeux difficiles quand t'es un rageux.
J'ai compris ça quand j'avais 9 ans, le jour où un jeu m'avait tellement saoulé que j'avais mordu l'écran de ma Game Boy Advance SP, ce qui a laissé une légère trace de dents dans le rétroéclairage. L'écran marche parfaitement bien mais y'a toujours ces 4 ou 5 petits trucs ovales plus clairs que le reste, en haut de l'écran. Laughing 
Depuis, je suis nettement moins prompt à mordre les choses quand je suis énervé. Au lieu de ça, je vais faire chier des inconnus sur internet. tongue 
avatar
Kyphros
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 220
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Mer 6 Nov 2013 - 21:58

Ben d'habitude, je suis pas un rageux, au contraire, d'habitude, dés que je fais fasse à de la difficulté, je me met à déprimer, mais maintenant que je connais le plaisir lié à la victoire... fin pseudo victoire... et puis je tient plus face à la difficulté maintenant donc j'avais envie de me retenter une bonne difficulté et....

Je dois avouer que la je suis en période de calme, demain je retenterai ce fichu boss, j'ai l'impression qu'il n'y à qu'une seule et unique stratégie possible, et ça m'énerve, j'ai pas envie de copier les japonais ><


Edit : youhou finalement y en avait une autre de stratégie possible ! Je lui ai décroché la tête à ce satané boss o_o
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kibou le Jeu 7 Nov 2013 - 23:39

Dans FInal Fantasy XII j'ai eu l'idée d'essayer d'affronter le Chocobo Rouge niveau 99... Qui l'a déjà fait :p ?

Kibou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 87
Date d'inscription : 06/09/2013
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kyphros le Jeu 7 Nov 2013 - 23:42

Je me suis arrêté au 7. Donc non, pas fait.
avatar
Kyphros
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 220
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Ven 8 Nov 2013 - 1:55

J'ai fais le 4 presque en entier, le 7 (et toute la compilation, of course), le X, le XIII et le XIII-2... mais pas le XII, donc moi non plus ^^

Sinon dans ma pérégrination masochiste... on a fini par cette conclusion des amis et moi, devant le challenge du NCU dans FFXIII et XIII-2... et bien me voici de nouveau face à un boss, c'est à dire, de nouveau coincé. J'ai compris qu'il faut y aller super bourrin, le problème étant qu'il faut être bourrin optimisé, donc avoir presque les meilleurs familiers disponible à l'instant où on affronte le boss, avoir les meilleurs équipements... en gros suivre une soluce ou connaître le jeu parfaitement. Dommage, je pensais que ce challenge serait faisable autrement mais non. Je suis face à un boss qui me OS, déjà, résultat... je suis condamné à aller voir une soluce qui m'indique que je n'ai aucun des familiers nécessaire à faire ce combat classé dans les combats les plus simple... bon ba demain, je farmerai...

D'ailleurs ce soir j'ai commencé la "course" (on s'attendra donc c'est pas vraiment une course en faite =p) sur FFXIII. Début en fanfare.... 2h de farm ! Et on a toujours pas assez d'items pour continuer... jouer à un jeu en mode hard, des fois, c'est un peu répétitif *-* mais c'est marrant, on arrête pas de s'envoyer des piques, entre ma chance légendaire (une dizaine d'ennemi droppant des queues de phenix... 2% de chance d'en dropper... j'en ai eu 6 *-*) et le fait qu'on est pas du tout d'accord sur quel est le meilleur final fantasy (il défend le 8, moi le 7).... en plus on est tous les deux incapable de rester concentrer en parlant, résultat on fais n'importe quoi, pour le moment, c'est vraiment génial ! A voir si ça le sera encore quand on fera une (puis plusieurs...) soirée(s) sur un boss o_o
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kibou le Sam 9 Nov 2013 - 18:30

Je ne peux que conseiller le XII ou je retente un Perfect Game sur la version internationale qui est meilleure en tout point à la version "normale" :p

On peut utiliser le mode "Turbo" sur les personnages, il y'a 12 classes différentes pour les personnages... Et le gameplay est le meilleur que je n'ai jamais vu dans un RPG.

Kibou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 87
Date d'inscription : 06/09/2013
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Vincenz' le Sam 9 Nov 2013 - 20:21

C'est un jeu qui ne me fait absolument pas envie, le gameplay fait trop MMO sans pour autant être celui d'un MMO, fin c'est que mon impression ^^

Suite de mes petites pérégrinations :

FFXIII-2 : coincer... va falloir farmer !

FFXIII : avoir la strat suffit à passer pour le moment... c'est marrant... et on approche de la troisième phase de farm... on dois bien être à presque 3h de farm en tout, et on est encore loin de la fin ><


Edit :

4h de try !!!!!!!!!! Et ba, en 19min17 cette saloperie de boss est tombée *-* YOUHOU !
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5619
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Kibou le Dim 10 Nov 2013 - 23:03

T'en a fait une vidéo ? ^^

Je viens de finir mon nuzlocke monotype : Feu sur Pokemon X. C'était un jeu magnifique et le nuzlocke en monotype c'est pas facile quand un des membres de la ligue est de type eau ^^"

Kibou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 87
Date d'inscription : 06/09/2013
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeux Vidéos : La passion de la difficulté

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum