92 % de zèbres dans la population générale ?!

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Sol# le Dim 27 Oct 2013 - 18:23

Bonjour à tous et toutes,

Gueulante, provocation, appel au débat ou analyse lumineuse, je laisse à chacun le soin de penser ce qu'il voudra de mon post...

Mon point de départ, le voici : à en lire les discussions de ce forum et la propension de ses membres à voir des zèbres partout, on a l'impression qu'il y aurait bientôt 92 % de zèbres dans la population générale ! Faudra-t-il créer un “horses crossing” pour les pauvres non-zèbres en minorité... ?!

Bon, OK, quand je dis 92 %, j'exagère... N'empêche que ! Tous les membres de ce forum dont les tests de QI donnent un résultat “négatif” sont forcément zèbres quand mêmes, car ce n'est pas le QI qui compte, et de toutes façons le test était sans doute faussé, ou non interprétable... Et puis, l'entourage des forumeurs est truffé de zèbres : qui sa demi-sœur, qui son voisin, qui son facteur, qui le barman du coin... plus, bien sûr, à peu près toute personne célèbre pour quelque raison que ce soit, ou toute personne qu'on aime bien... Bref, si on comptait tous les gens dont un membre du forum dit qu'il est certainement zèbre, on arriverait bien à 12 % de la population générale ! Ce qui pose évidemment un problème, car une propriété aussi fréquente cesse de facto de souffrir du décalage dû à son ultra-minorité...

La première réflexion qui me vient à l'esprit en constatant cela, c'est qu'il y a ambigüité sur la définition de ce qu'est un “zèbre”. Il semblerait que la définition de référence, celle la plus solide, repose sur le QI (WAIS), mais beaucoup ici s'appuient aussi sur le livre de Jeanne Siaud-Facchin “Trop Intelligent pour être heureux ?” (auquel personnellement, je n'adhère qu'à moitié, même si je dois reconnaitre aussi qu'il a été une grande utilité à de nombreuses personnes ayant découvert leur douance grâce à lui), pour qui la zébritude n'est que corrélée au QI sans y être liée ; et encore ce livre brosse-t-il un panel de traits d'une telle richesse qu'on peut en tirer des définitions assez diverses de la “zébritude” en fonction du point sur lequel on met l'accent. Ces définitions sont sans doute toutes intéressantes, mais il ne faut pas oublier un point : c'est que si être zèbre est être « dans les 2 centiles extrêmes de la population », en réunissant toutes les personnes qui sont à 2 centiles sur au moins un des aspects de la zébritude, on obtient évidemment bien plus de 2 % de la population... ! On ne peut donc pas dire qu'il suffit d'être extrême sur un critère pour être zèbre en général... Même avec les tests de QI, d'ailleurs, on a le même genre de problème : car quand une personne passe deux fois le test, comme par hasard c'est toujours le résultat le plus haut qui doit être considéré comme le “bon”. Sauf que les tests n'ont pas été étalonnés en les faisant passer deux fois aux gens et en ne retenant que leur meilleur score : donc à nouveau, il doit bien y avoir 3 % ou 4 % de la population capable de réussir un jour un test de QI à 130 ou plus...!

Deuxième point : contrairement à JSF, je ne pense pas que la zébritude soit une caractéristique binaire qu'on aurait ou qu'on n'aurait pas. Pour moi, il y a un continuum de capacités, et il n'y a pas, par exemple un point où on passerait brutalement d'une pensée “linéaire” à une pensée “arborescente”. De la façon dont je le conçois, ce qui fait qu'il y a une spécificité des zèbres, c'est que leur position sur ce continuum devient tellement extrême qu'ils se retrouvent éloignés de l'essentiel de la population et en ressentent un décalage... En fait, c'est exactement la même chose que les personnes « de grande taille ». Celles-ci ont plein de problèmes dus au fait qu'il leur est difficile de trouver des chaussures à leur taille, qu'elles se cognent la tête aux portes, qu'elles sont sous-nourries à la cantine, etc. Est-ce pour autant que ces personnes sont intrinsèquement différentes des gens de taille “normale” ? Évidemment non : le problème est seulement dû au fait que la société s'est adaptée à la moyenne des gens (taille des vêtements, hauteur des portes, rations de cantine) ; mais si les gens de 2m00 vivaient dans un pays où la taille moyenne était de 1m95, ils n'auraient aucun problème ! Quant à la question « y a-t-il un seuil précis auquel on commence à souffrir des problèmes de grande taille ? », la réponse est évidemment « non » à nouveau : certes, il y a peut-être un accroissement brutal des problèmes entre 1m90 et 1m95 (parce qu'on arrive aux limites des tailles d'habits proposées par les magasins, par exemple), mais il serait idiot de diviser la population en deux catégories bien distinctes « les gens qui n'ont pas de problème de taille » et « ceux qui sont “trop” grands » : car que dire de celui qui mesure 1m93 et a la possibilité de s'habiller en grande surface quitte à être un peu serré ; ou encore, quid de la personne de 1m87 qui aime à porter des vêtements amples, vit dans un appartement bas de portes et a un gros appétit ?...

Le vrai problème que je vois à rester dans une définition trop vague de la zébritude, concernant ce forum, c'est qu'un concept mal défini finit par se mouvoir au gré des gens qu'y s'y reconnaissent : par exemple, la ligne d'un parti politique peut changer si les nouveau adhérents penchent tous dans le même sens, au point que les idées des fondateurs peuvent finir par disparaitre complètement (ainsi, il est aujourd'hui bizarre de penser que le Parti Démocrate américain était à l'époque celui qui s'était opposé à l'abolition de l'esclavage !). Dans le cas de ZC, l'analogue serait que les membres du forum finissent par ne plus rien avoir à avoir avec la zébritude au sens de “HQI” : ce qui serait, à mon sens, extrêmement dommage, car beaucoup de HQI apprécient de rencontrer des semblables sur ZC, n'ayant guère la possibilité d'en croiser par d'autres biais... Bref, je pense qu'il ne faut pas négliger l'aspect « QI > 130 » pour définir ce qu'est un “zèbre”, au risque de tomber dans le n'importe quoi. Je note d'ailleurs qu'un certain nombres du forum ont fini par le quitter, sans doute chacun pour des raisons personnelles diverses, mais beaucoup m'ont dit qu'ils avaient senti une évolution du forum quand celui-ci était devenu plus connu et que son nombre d'adhérents avait monté en flèche... (même si cela ne signifie pas nécessairement que cette évolution tiendrait au fait qu'il y aurait moins de HQI chez les nouveaux venus : c'est peut-être juste que, ayant appris l'existence du forum par un moyen différent, les gens qui arrivent aujourd'hui n'ont pas la même personnalité que les “anciens”...).

« Mais alors, va chez Mensa et arrête de nous faire ch**r ! » me rétorquerez-vous. Bien sûr, Mensa est une sorte d'analogue de ZC qui exige pour sa part des règles rigoureuses pour son adhésion ; cependant, je crois qu'il y a aussi une différence de style, et que ZC a de ce point de vue tout un tas d'aspects éminemment positifs : pas d'élitisme ; accueil des gens qui s'interrogent sans vouloir absolument faire un test numérique ; sujets de conversation plus centrés sur notre ressenti et moins sur la mise en œuvre de nos capacités ; ambiance plus jeune et sympa ; pas de luttes de pouvoir... Et tout cela, je crois que ça mérite d'être gardé, mais que cela ne nous empêche pas de garder à l'esprit ce que nous entendons à la base par “zèbre” d'une façon plus objectivement vérifiable.


Bien à vous,
Sol♯
Sol#
Sol#

Messages : 219
Date d'inscription : 15/10/2012
Age : 33
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 18:35

Sol# a écrit:à en lire les discussions de ce forum et la propension de ses membres à voir des zèbres partout, on a l'impression qu'il y aurait bientôt 92 % de zèbres dans la population générale ! Faudra-t-il créer un “horses crossing” pour les pauvres non-zèbres en minorité... ?!

Tous les membres de ce forum dont les tests de QI donnent un résultat “négatif” sont forcément zèbres quand mêmes, car ce n'est pas le QI qui compte, et de toutes façons le test était sans doute faussé, ou non interprétable...

La première réflexion qui me vient à l'esprit en constatant cela, c'est qu'il y a ambigüité sur la définition de ce qu'est un “zèbre”. Il semblerait que la définition de référence, celle la plus solide, repose sur le QI (WAIS),

Le vrai problème que je vois à rester dans une définition trop vague de la zébritude, concernant ce forum, c'est qu'un concept mal défini finit par se mouvoir au gré des gens qu'y s'y reconnaissent ... Dans le cas de ZC, l'analogue serait que les membres du forum finissent par ne plus rien avoir à avoir avec la zébritude au sens de “HQI” : ce qui serait, à mon sens, extrêmement dommage, car beaucoup de HQI apprécient de rencontrer des semblables sur ZC, n'ayant guère la possibilité d'en croiser par d'autres biais... Bref, je pense qu'il ne faut pas négliger l'aspect « QI > 130 » pour définir ce qu'est un “zèbre”, au risque de tomber dans le n'importe quoi.
Je ne peux qu'approuver ton message Sol.. pour en avoir plusieurs fois fait la remarque par ailleurs. C'est peut-être pas "politiquement correct" hein.. mais c'est ainsi. Les zèbres, y compris ceux rencontrés ici, que je vois en dehors sont unanimes aussi. Marre de nier l'aspect QI > 130 car, pour le moment, on ne m'a pas prouvé qu'on aurait pu me détecter autrement de façon certaine (du moins, j'ai eu besoin de me le faire confirmer par un test de QI et il a confirmé ce que j'avais pressenti. Si ce n'avait pas été le cas, je me serais tournée vers autre chose comme L'hypersensibilité).

Sol# a écrit: « Mais alors, va chez Mensa et arrête de nous faire ch**r ! » me rétorquerez-vous. Bien sûr, Mensa est une sorte d'analogue de ZC qui exige pour sa part des règles rigoureuses pour son adhésion ; cependant, je crois qu'il y a aussi une différence de style, et que ZC a de ce point de vue tout un tas d'aspects éminemment positifs : pas d'élitisme ; accueil des gens qui s'interrogent sans vouloir absolument faire un test numérique ; sujets de conversation plus centrés sur notre ressenti et moins sur la mise en œuvre de nos capacités
Effectivement, on s'y ennuie ferme je trouve... du moins, j'accroche pas. Je préfère rester ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par chti-kawa le Dim 27 Oct 2013 - 18:36

+1
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 39
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Lophophora le Dim 27 Oct 2013 - 19:14

Etant non testé, je m'abstiendrai de rentrer dans le débat de fond puisqu'il m’apparaît implicite que seuls ceux qui ont obtenu le fameux sésame >130 sur papier peuvent s'exprimer avec une entière crédibilité.

Néanmoins je me permets deux remarques :

1. La population francophone est d'environ 220 000 000. La proportion de HQI est donc statistiquement de +4 millions. On va partir du principe que la grande majorité des membres du forum est en France, et restreindre la population statistiquement HPI à 2% de 66 000 000, soit 1 320 000 personnes. Ce forum compte à cet instant 6834 membres, soit 0,005% de cette population. On est donc très, très loin du chiffre de 12% que tu avances : c'est 2400 fois moins. Il y a donc encore un petit peu de marge...

2. Il me semble qu'il y a un consensus général ici pour accepter l'idée que la notion de décalage est une caractéristique fondamentale de ce qu'on appelle un "zèbre". Que dire, dans ce cas, de quelqu'un qui a un QI global autour de 125, mais avec un ou deux indices dans la zone "très supérieure" (145 et+ il me semble) ?  Ne t’apparaît-il pas légitime qu'une telle personne puisse, si par ailleurs elle présente les traits communs habituels (hypersensibilité...), être définie comme "zèbre" ?

En réalité, il me semble que ce sujet ramène sur le tapis le thème de l'homogénéité des résultats des tests de QI, à savoir : de deux personnes dont la première a un QIt = 140 avec des résultats homogènes et la seconde a un QIt = 125 avec des résultats hétérogènes (dont l'un ou plusieurs >150), laquelle est la plus zébrée ?...
Lophophora
Lophophora

Messages : 413
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 46
Localisation : Singapore

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par -Wa- le Dim 27 Oct 2013 - 19:27

Même si malheureusement je suis concernée par ton message (test non calculable) j'apprécie ta franchise et je me suis fait la même réflexion il n'y a pas longtemps, du coup je me permet de réagir !

Je me suis plusieurs fois dit la même chose et j'ai d'ailleurs extrêmement peur de faire partie de ceux qui ne le sont pas mais veulent à tous prix l'être (en gros). C'est d'ailleurs pour ça que je me suis posée des questions récemment car beaucoup de gens disent soupçonner plusieurs de leurs relations d'en être. Moi je ne vois personne autour de moi (hormis mon copain, qui est HQI (il a fait un test récemment) et donc peut être zèbre)

Mary Popins: je me tourne souvent vers l'hypersensibilité en me disant qu'en gros c'est tout ce qu'il me reste pour expliquer ma situation, mais quelque chose manque qui se trouve dans les descriptions de zèbres (qui m'ont fait fondre en larmes quand je les ai lues la première fois d'ailleurs, ironiquement ^^)

Je pense aussi que le QI est à prendre en compte, et il ne faut pas nier le > 130, mais parfois les tests peuvent aussi être biaisés par certaines raisons, par exemple le problème que j'ai eu au test est récurrent dans ma vie: quand je stresse je ne sais plus rien faire. Une fois calme, pas de soucis. Je n'ai pas réussi à me calmer pendant le test, je pense l'avoir passé trop tôt et je regrette (je me répète beaucoup en ce moment, j'en suis désolée, mais je cogite beaucoup à ce niveau là Pas sûr ). Il faut faire attention également avec les chiffres, vous avez vu les test, quelqu'un qui est juste bon élève et un peu au dessus de la moyenne le réussi très bien. C'est pour ça que je ne souhaite pas le repasser, même dans longtemps (à moins d'avoir d'ici là une nouvelle version avec un peu plus de facteurs pris en compte). Et je pense que beaucoup de personne ici (surtout les "vrais" zèbres) répondent positivement à ce genre de message, car c'est une façon de se conforter étant donné que l'on se remet tout le temps en question.

Après, j'avoue que quand je vois certains propos sur le site, je pense également que le livre de Jeanne S.F est un peu trop vague parfois et peut laisser penser qu'on en est alors qu'en fait non. J'ai hâte de trouver un professionnel à qui parler qui pourra ou non confirmer ma zébritude. En attendant, je culpabilise souvent de rester sur le forum.
Désolée en tous cas, si j'ai débordée sur ma personne, mais c'est un sujet très sensible chez moi en ce moment, et je voulais juste réagir car ton message m'a touchée.
Voilà Rougit


Edit: je me sens en décalage en permanence, mais je n'ai eu aucun indice au dessus de 125... je crois que je vais partir d'ici... non 


Dernière édition par -Wa- le Dim 27 Oct 2013 - 19:36, édité 1 fois
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 19:36

Ne culpabilise pas Wa, et peut-être repasse-le si tu en as envie, et les moyens financiers.

Personnellement, j'ai comme toi la sensation de ne plus rien savoir si je stresse (et je peux très vite stresser, ce qui s'est passé durant le test d'ailleurs... mais ça a été relevé par la psy qui m'a minoré mon QIT à 137 au lieu des "bien plus de 140" qu'elle est convaincue de me voir atteindre la prochaine fois - si je désire le repasser).

Ce coup de gueule est salutaire je trouve. Car si je n'étais pas surdouée, j'aurais voulu le savoir et pas me fourvoyer à me penser l'être tout en constatant au fur et à mesure, en lisant les topics, que je ne le suis pas... Ce n'est pas être "supérieur" à qui que ce soit, c'est être différent. Si je suis surdouée, je vais me comprendre bien mieux que jusqu'à présent (et surtout m'accepter moi-même), mais si je ne l'étais pas j'aurais cherché ailleurs et peut-être trouvé ce qui me tracassait en moi dans ma relation aux autres (et je ne me serais pas sentie moins bien, juste différente des surdoués). Ce qui me semblait important dans mon chemin de vie était de bien de connaître et me comprendre pour vivre mieux avec les autres, en ne cherchant plus à me cacher pour m'adapter à eux. Je voulais vivre en toute authenticité, c'est fait.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par -Wa- le Dim 27 Oct 2013 - 19:46

Oui, c'est aussi ce que j'ai fait, je suis passée par tous les noms chez mon psy et dans ma tête : hypersensible, hyperactive (sans troubles de l'attention), légèrement bipolaire, troublée par la mort, se pose trop de questions, trop exigeante, et parle trop vite = grande nervosité... etc.
(Chez le psy je devinais limite ce qu'il allait dire avant qu'il n'ouvre la bouche, du coup je ne suis pas restée très longtemps chez lui, d'autant plus que je connais des hyperactifs, et je ne leur ressemble en rien, mais selon le psy faire 4 choses en même temps = hyperactivité...)

Hypersensible, je le suis tout à fait, mais le problème c'est que quand je me dit ça, il y a toujours quelqu'un pour me dire quelque chose du genre "oui, mais toi on sait que tu es cultivée/intelligente bla bla bla (bon pas toujours, je suis assez introvertie, mais ça arrive souvent) et c'est repartit pour des semaines de cogitation "c'est vrai qu'à 16 ans je lisais des livres de psychanalyse, et que j'ai jamais rien foutu en cours, et qu'on me dit tout le temps que je comprend tout, et petite j'étais très en avance sur les autres" patati et patata, pendant 5 secondes, paf je suis rassurée...pendant 5 secondes... après c'est : tu as largement raté le stress donc tu n'est même pas plus haute que la moyenne, tu n'es pas intelligente, tu es nulle dans certaines matières, etc.
En fait c'est comme dans les montagnes russes: ça monte à toute vitesse au début avec les compliments, puis il y a quelques secondes d'arrêt, eeeeeeeet puis ça redescend etc....  Je penche très souvent en faveur de la deuxième partie, mais comme j'ai dit ensuite, il y a toujours autre chose pour me faire douter...

Je ne sais pas pourquoi je m'accroche ^^ bref ^^ mais merci de ta réponse Mary Poppins en tout cas =)
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 20:28

Tu sais, il faudrait peut-être que tu en parles à un psy qui connaît les surdoués et leur fonctionnement.. perso, j'ai dit deux ou trois trucs à ma psy que j'avais fait petite, et elle m'a tout de suite démontré (comme j'étais sceptique) qu'à cela on voyait que j'étais une enfant précoce (sur un de mes souvenirs elle m'a dit qu'à l'époque j'avais 4 ans en âge réel, mais 8 ans en âge mental car on ne peut pas faire ces choses-là avant 8 ans). Ce sont aussi des choses comme ça qui peuvent aider à démontrer la précocité enfant, et donc aider à diagnostiquer des surdoués. Peut-être que cela pourrait t'aider à confirmer malgré un test "foiré".. ou infirmer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par meï le Dim 27 Oct 2013 - 20:47

je suis entierement d'acord avec le message de fond, faut pas oublier que la nature du surdoué (zebre c'est une façon de ls appeller mais c'est JSF qui en est a l'origine..et le livre n est en rien une bible du surdoué, meme si il a aidé bcp de gens, JSF est surement une psy qui connait le sujet mais pas...comme elle a un eu tendance à l'oublier.."la "psy du sujet.. il en existe un peu partout en france.bref..)
et en effet a la base surdoué c'est après tests , analyse ou bilan qualitatif et quantittatif, qi>130..point..

le reste c'est aussi bcp de generalités...vavalbes pour toute personnes un peu atypique, un peu mal ds sa peau, en decalage...ou que ais je..mais pas forcement surdoué.

sinon,l'exemple de Wa (ne le prend pas ma surtout Wa, mais je prends un exemple pour illustrer) qui, n' aucun resultats au dessus de 125.ben non, y'a pas...j'ai un doute.(je peux me tromper hein.), je suis désolée même petée de stres, mem petée d'angoisse si on est surdoué", on a, point barre. (ou alors c'est flagrant a l'anamnèse et selon le psy.)
Avec le parcours de merde que 'jai eu, prise de toxiques, de médocs supers forts, etc...a en lire certains ici, réponde à d'autres, j'aurai du rater , c'est pas possible..ca aurait du jouer sur un test, en plus j'etais tétanisée d'angoisse aussi, bien sur! que croyez vous...ca varie selon les gens mais l'enjeu est le meme, pour bcp..énorme! .)ben, non, j'ai eu >130, et ayant passé les 2 (le 3 et le 4 pour des raisons differentes) franchemernt non, c'est pas un truc "de fou", pour qui est vraiment surdoué..c'est très abordable.

bien sur qu'il y a tjrs ceux qui passent a travers les mailles, les exceptions..bien sur..mais arretons juste un peu le massacre, il y aussi, et surtout, les surdoués.point...et ceux qui pensent a travers ça, se reconnaitre, parce que ça leur va bien..et ont peut etre tout simplement d'autres particularités...
de toute façon, -pour moi- la question du "ca a un cout" j'y crois pas trop. (je l'ai passé dans un moment de deche, payé en plusieurs fois (les psys sont ps des pingres! enfin pas tous..)et menfin c est un choix aussi..savoir, etre fixé et sur de soi, ou rester dans un doute confortable...(pardon mais la ca coince pour moi..j'ai toujours detesté les doutes.qui durent.)
bonne soirée.
....
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 46
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 21:00

meï a écrit:je suis entierement d'acord avec le message de fond, faut pas oublier que la nature du surdoué ... c'est après tests , analyse ou bilan qualitatif et quantittatif, qi>130..point..
...

même petée de stres, mem petée d'angoisse si on est surdoué", on a, point barre. (ou alors c'est flagrant a l'anamnèse et selon le psy.)
Avec le parcours de merde que 'jai eu, prise de toxiques, de médocs supers forts, etc...a en lire certains ici, réponde à d'autres, j'aurai du rater , c'est pas possible..ca aurait du jouer sur un test, en plus j'etais tétanisée  d'angoisse aussi, bien sur! que croyez vous...ca varie selon les gens mais l'enjeu est le meme, pour bcp..énorme! .)ben, non, j'ai eu >130, et ayant passé les 2 (le 3 et le 4 pour des raisons differentes) franchemernt non, c'est pas un truc "de fou", pour qui est vraiment surdoué..c'est très abordable.
Tout à fait d'accord Mei..

J'ai trouvé ce test très abordable, et pourtant stressée à mort (tête vidée) + trop mal dans ma vie (je sortais d'une histoire avec un psychopathe deux mois auparavant) etc.. j'aurais dû le rater. Et pourtant, malgré ça et donc une sous-performance, j'ai été détectée à 137 (avec des subtests à 144, et des 19/19 en mémoire par exemple, alors que je me pensais Alzheimer bientôt.. bref). Il y avait des résultats très supérieurs et même les moins bons, étaient franchement supérieurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par attilap le Dim 27 Oct 2013 - 21:24

Salut à tous !

Sujet en effet intéressant. Moi, personnellement, je ne parle pas de zèbre, de QI, etc, puisque c'est un jugement sur un test (aussi rigoureux soit il) sensé mesurer quelque chose de non mesurable. A mon avis, c'est comme si on souhaitait mesurer l'amour. Tiens toi tu es Amoureusement élevé !

Je crois que ce forum est un vrai lieu d'échange, de rencontre, fertile qui plus est. Tu as donc parfaitement raison sur le fait que ce forum ne regroupe pas ou plus les 130+.

J'ai même la folie de penser que nous sommes tous sur notre chemin, et qu'il serait dommage de mesurer quoique ce soit.

Merci pour le débat =)
attilap
attilap

Messages : 419
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 33
Localisation : Sur Terre, en ce qui concerne mes pieds !

http://hexogone.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Wayne le Dim 27 Oct 2013 - 21:47

Je suis plutôt d'accord sur le fond mais une remarque cependant :

Sol# a écrit:Et puis, l'entourage des forumeurs est truffé de zèbres : qui sa demi-sœur, qui son voisin, qui son facteur, qui le barman du coin... plus, bien sûr, à peu près toute personne célèbre pour quelque raison que ce soit, ou toute personne qu'on aime bien... Bref, si on comptait tous les gens dont un membre du forum dit qu'il est certainement zèbre, on arriverait bien à 12 % de la population générale !
On a affaire à la fois à un biais de sélection, et de confirmation.

Je pourrais coller l'étiquette HQI à une nouvelle personne chaque jour sans pour autant sortir de la statistique dite « officielle » qui est de deux pour cent : au regard des dizaines / centaines de personnes que je croise quotidiennement, ce n'est pas un problème.

L'autre chose qui me semble également importante à souligner, c'est notre propension à retenir et partager les choses qui sortent de l'ordinaire plutôt que ce que l'on considère comme relevant du banal. Si on me demande de raconter ma journée au bureau, je vais plutôt évoquer le collègue qui s'est cassé la jambe en glissant sur le tapis et mettre de côté le fait que la standardiste était à son poste comme chaque jour depuis 20 ans.

Lophophora l'a dit : 2% de beaucoup, ça fait beaucoup. Le problème, c'est qu'on ne raisonne pas vraiment à ces échelles. Pas de manière naturelle ou instinctive en tout cas. Quand je pense au concept de « deux pour cent », je pense à mon « deux pour cent » du quotidien : le « deux pour cent » d'augmentation sur le prix du pain (pas beaucoup), le « deux pour cent » de chances de gagner à un jeu (pas beaucoup), le « deux pour cent » d'alcool dans le cidre que je vais boire en mangeant du gâteau (pas beaucoup), …

Il suffit de combiner les deux phénomènes, et on se souvient préférentiellement des gens que l'on soupçonne d'être HQI (parce qu'on a associé zèbre à rare) en oubliant les milliers d'autres pour lesquels on n'a eu aucun déclic. D'ailleurs, c'est d'autant plus vrai sur un forum consacré à la douance, où abordera plus facilement des sujets tournant autour des personnes HQI, que de la manière dont on conservait le poisson au 4e siècle avant J.C. J'imagine que sur un forum qui parlerait de pétanque, on aurait également tendance à évoquer plus facilement la demi-sœur bouliste, le voisin bouliste, le facteur bouliste et le barman bouliste.
Wayne
Wayne

Messages : 268
Date d'inscription : 26/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par chti-kawa le Lun 28 Oct 2013 - 0:29

Je vais vous dire ce que j'ai compris de la pensée de Sol#, dites le moi si j'ai tort :
Ce que j'ai compris de son message c'est qu'il y a des imposteurs sur le forum, que certaines personnes pensent comprendre ce que ressent un HQI, mais en fait son à coté de la plaque et viennent polluer le forum (sans forcement en être conscient)
Bref y a des gens dont la participation sur le forum pourrait être évité pour le bien des HQI...
Mais on ne peut pas y faire grand chose :
exiger un test pour entrer : on passerai à coté de pas mal de HQI (comme chez mensa)
Accepter tout le monde : on accepte aussi leurs commentaires (UCCEIN va pas tarder !)

C'est un choix...
chti-kawa
chti-kawa

Messages : 176
Date d'inscription : 22/09/2013
Age : 39
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par The turlutator le Lun 28 Oct 2013 - 3:15

A mon sens un point très important dans ce qui a été soulevé par sol est que si l'on considère (mon point de vue) qu'il y as un continuum et pas une frontière entre les affreux "normo-pensant" et les zèbres, que celui-ci n'est pas unidimensionnel (variable sur plusieurs caractéristiques zèbres), cela veut dire aussi qu'il y as des gens qui ne vont probablement trouver des informations intéressantes sur leur nature que sur des forums comme celui-ci. Si par exemple je suis hypersensible avec une pensée en arborescence mais que ma pensée logique est un four, je ne rentrerais pas dans les critères du Wais 4, par contre je ne verrais pas beaucoup d'autres sites que ceux comme ZC qui vont traiter de mon fonctionnement certes peut-être pas "surdoué", mais atypique.

Je pense personnellement que ZC à le grand intérêt de traiter de nombreux points qui ne sont pas souvent abordés dans la psychologie moderne, et que cela peut même intéresser les rigolos qui ne sont pas diagnostiqués par le wais 4 ^^.

Après, je pense que la sensation de sol est tout à fait légitime, s'il y as un test certaines personnes peuvent ressentir le besoin, la garantie, de savoir qu'elle dialoguent avec leur semblable. Mais dans ce cas là je pense qu'il vaudrait mieux faire une partie du forum spécifiquement réservée pour cela et laisser les autres accéder au reste du site.
The turlutator
The turlutator

Messages : 406
Date d'inscription : 22/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Lun 28 Oct 2013 - 3:26

...


Dernière édition par Santin Mirror le Mer 30 Oct 2013 - 12:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Dark La Sombrissime Encre le Lun 28 Oct 2013 - 4:08

Est ce une gentille invitation à me désinscrire vu que je ne me suis pas encore faite "dépistée"? (Ma foi, on dirait une infection).

Je comprends parfaitement ce que tu veux dire Sol# mais j'aimerais que vous comprenez une chose: les non-zèbres ne sont pas forcément cons et peuvent s'intéresser à des sujets dits "zebresques".

Arrêtez donc de croire qu'ils sont dépourvus d'intelligence et de bon sens. Je viens de lire ça "c'est digne d'un normopensant" Shocked 
Comme quoi il n'y a que des "normopensants" qui peuvent sortir des trucs complètement débiles?

On peut tres bien avoir un QI>130 et se comporter comme le dernier des imbéciles. Le QI est peut être donné mais pas l'éducation, l'instruction et le bon sens, ceux la se cultivent et s'apprennent.
Dark La Sombrissime Encre
Dark La Sombrissime Encre

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 26
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par The turlutator le Lun 28 Oct 2013 - 5:55

En plus moi je suis motivé, depuis que j'ai commencé à faire des tests sur des sites de QI, j'ai gagné au moins 30 points (et ça ne fait pas longtemps)!

Ce que j'aime avec le QI c'est que l'on peut se le faire augmenter sans opération! :-)
The turlutator
The turlutator

Messages : 406
Date d'inscription : 22/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Lun 28 Oct 2013 - 8:08

Dans l'optique du site, je trouve la remarque de Sol# cohérente, dans le sens où il s'agit de permettre à des personnes ayant des caractéristiques communes de se rencontrer.

Le problème est de savoir ce qu'on met dans ces caractéristiques, et si c'est vraiment lié au QI.

Quand aux remarques sur les normopensants... il y en a partout sur le site. Et c'est logique puisque l'idée c'est que les "zèbres" ont plus de points communs entre eux qu'avec ces bipèdes hydrocéphales.

Pour mensa, dans un de ses posts Luc faisait remarquer que ce n'était de toute manière pas la même population que celle des zèbres Wink 
http://www.zebrascrossing.net/t1129-hqi-versus-zebritude
HQI versus zébritude:

Luc a écrit:À force de fréquenter, d'une part des gens de Mensa, d'autre part des zèbres, il m'est apparu comme plus ou moins évident que ces populations étaient différentes, et que la douance et la zébritude n'avaient qu'un lointain rapport. Il semble aujourd'hui nécessaire d'objectiver ce ressenti.
Commençons par reprendre la définition d'un haut QI d'une part, d'un zèbre d’autre part.

Un haut Q.I. est une personne qui obtient une note élevée lors du passage du test WAIS (Wechsler Adults Intelligence Scale), donc qui a une probabilité élevée d'avoir une bonne note aux sous-tests suivants (dans une version ancienne du test), ou qui a probablement comme caractéristique d'avoir un don pour les tests suivants :
Echelle verbale :
- connaissances générales
- compréhension
- arithmétique
- trouver le point commun entre deux mots
- mémoriser des suites de chiffres et les restituer dans l’ordre ou dans l’ordre inverse
- connaissance du vocabulaire et de la signification des mots
Echelle manuelle ou performance
- utilisation de symboles à la place de chiffres
- compléter une série d’images avec l’image manquante
- assembler des cubes bicolores pour reproduire un motif
- remettre dans l’ordre les images représentant une histoire pour qu’elle soit logique
- assembler des puzzles

Un zèbre est une personne qui se reconnaît dans une proportion importantes des caractéristiques décrites dans le livre “Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué” de Jeanne Siaud-Facchin. C’est ce livre qui a introduit la notion de zèbre, c’est donc lui la référence, même si dans le livre , JSF utilise indifféremment zèbre ou surdoué.
Les composants indissociables de la personnalité du zèbre sont :
- l'hypersensibilité,
- l'ingérence émotionnelle constante,
- la réceptivité sensorielle exacerbée,
- l'empathie qui capte toutes les émotions des autres,
- les capacités surdéveloppées des cinq sens
l'intelligence du zèbre est riche et puissante, mais s'appuie sur des bases cognitives différentes :
- une activation cérébrale d'une haute intensité,
- un traitement des informations en arborescence avec une ramification rapide d'associations d'idées qui ont du mal à se structurer,
- un déficit de l'inhibition latente qui oblige le système cérébral à intégrer toutes les informations en provenance de l'environnement sans tri préalable : les surdoués en ont “plein la tête”,
- une impossibilité d'accéder aux stratégies utilisées lors de la résolution d'un problème car les connexions se font à grande vitesse et en deçà du seuil de la conscience,
- une intelligence intuitive et en images qui se débrouillent mal du langage, des mots et de la structure verbale.
Un zèbre rencontre des difficultés, parmi lesquelles on peut citer :
- la lucidité étourdissante,
- la peur,
- la culpabilité,
- le sentiment d'incomplétude,
- l'ennui,
- une impatience difficile à masquer,
- du point de vue sentimental, cela va de l'engagement surinvesti à l'instabilité amoureuse,
- l'hypersensibilité envahissante,
- l'immense solitude,
- l'incompréhension réciproque du monde,
- l'hyperconcientisation,
- la rigidité de pensée,
- vivre ou se voir vivre ?,
- Etc.

Les deux descriptions sont clairement très différentes. Le WAIS décrit les HQI comme ayant environ une douzaine de compétences qui sont en moyenne surdéveloppées et deviennent des sur-dons. Les zèbres sont décrits par deux douzaines de caractéristiques dont environ une demi-douzaine de sur-dons et presque une douzaine et demie de difficultés.

Pourtant, JSF pense qu'il y a un point commun, ou au moins un lien de causalité. Reprenons le premier paragraphe de sa quatrième de couverture : « et si l'extrême intelligence créait une sensibilité exacerbée ? Et si elle pouvait aussi fragiliser et parfois faire souffrir ? ». Dans l'esprit de JSF, c'est l'extrême intelligence, la puissance mentale mesurée par un HQI qui donne la zébritude et l'hypersensibilité. Dans mes théories sur le cerveau, c'est l'hypersensibilité de neurones qui donnent d'une part les capacités du HQI, et d'autre part la pensée arborescente, l'intuition et la vision immédiate d'une solution, la synesthésie, etc.

Qu'il y ait un point commun au départ, ou qu'il y ait une causalité qui aille du HQI à la zébritude ou de l'hypersensibilité des zèbres aux caractéristiques des HQI, ne change pas grand-chose au fait que les caractéristiques des uns et des autres ne sont pas superposables et que les deux populations sont distinctes. Vouloir fusionner les deux populations, comme le suggère la file "Qui est zèbre de QI, qui est zèbre de symptômes ?", est de mon point de vue une erreur. Certains HQI vont très bien et n'ont pas les difficultés des zèbres, et certains zèbres ont des difficultés très importante, de type hypersensibilité, asperger ou autisme, qui leur rendent très difficile le passage des tests du WAIS.

Pour montrer à quel point les compétences mesurées par le WAIS et les caractéristiques des zèbres sont différentes, je vais les comparer à différentes classifications de l'intelligence.

La première classification consiste à distinguer l'intelligence de l'esprit (Q.I.), l'intelligence du coeur (intelligence émotionnelle ou QE) et l'intelligence du corps (intelligence du mouvement ou QM (c'est nouveau, ça vient de sortir Smile). Le WAIS mesure très majoritairement l'intelligence de l'esprit, un peu celle du corps (manipuler des images dans sa tête, manipuler des cubes) et très peu celle du coeur (il est possible qu'un peu d'empathie soit nécessaire pour remettre dans l'ordre certaines histoires). Dans la description du zèbre, l'intelligence émotionnelle intervient dans la moitié des caractéristiques, soit environ une douzaine, l'intelligence de l'esprit intervient dans une demi-douzaine des caractéristiques, et l'intelligence du corps, en particulier sensorielle, dans moins d'une demi-douzaine. On voit que le HQI est dominé par l'intellectuel, alors que le zèbre est dominé par l'émotionnel.

La deuxième classification utilisera la théorie des intelligences multiples de Gardner:
L’intelligence logico-mathématique : 6 tests du WAIS (50%), 2 caractéristiques du zèbre (10%) : grosse différence
L’intelligence spatiale : 2 tests du WAIS, une ou deux caractéristiques du zèbre
L'intelligence interpersonnelle : rien ou 1 test chez le WAIS, 3 ou 4 caractéristiques chez le zèbre
L’intelligence corporelle-kinesthésique : 2 tests chez le WAIS (manipulation cubes / puzzles), pas grand chose chez le zèbre (le zèbre n'est pas habile à utiliser son corps ?), mais il y a quand même l'hypersensibilité sensorielle
L'intelligence verbo-linguistique : 4 tests du WAIS (un tiers), 3 ou 4 caractéristiques du zèbre (en cherchant bien)
L’intelligence intrapersonnelle : rien chez le WAIS, les deux tiers des caractéristiques du zèbre : différence fondamentale
L’intelligence musicale-rythmique : pas citée dans le WAIS ni chez les zèbres
L'intelligence naturaliste : intervient peut être dans certains tests du WAIS, mais globalement hors sujet
L’intelligence existentielle : intervient peut être dans certains tests du WAIS ; plus d'une demi douzaine des caractéristiques du zèbre

Il ressort de la théorie des intelligences multiples que les HQI sont surtout concernés par l'intelligence logico-mathématique et que les zèbres ont souvent des difficultés dans le domaine de l'intelligence intrapersonnelle.

Je vous épargne la comparaison entre le HQI et le zèbre en fonction de la liste des aptitudes.

Quelles conclusions pratiques tirer de tout ça ?
- Les HQI qui vont bien ne sont pas forcément zèbres, et ceux qui vont très bien n'ont même pas besoin de s'inscrire à Mensa ;
- les zèbres ne sont pas forcément des HQI et peuvent très bien rencontrer des difficultés à cause d'une hypersensibilité, d'une incapacité à gérer leurs émotions, d'une mauvaise image d'eux-même, voire de problèmes plus graves ;
- vouloir passer un WAIS pour vérifier une zébritude me paraît du même genre que vouloir passer un test de course à pied pour savoir si on est un bon jongleur.

Ce passage, en particulier, me semble intéressant:
Luc a écrit:Quelles conclusions pratiques tirer de tout ça ?
- Les HQI qui vont bien ne sont pas forcément zèbres, et ceux qui vont très bien n'ont même pas besoin de s'inscrire à Mensa ;
- les zèbres ne sont pas forcément des HQI et peuvent très bien rencontrer des difficultés à cause d'une hypersensibilité, d'une incapacité à gérer leurs émotions, d'une mauvaise image d'eux-même, voire de problèmes plus graves ;
- vouloir passer un WAIS pour vérifier une zébritude me paraît du même genre que vouloir passer un test de course à pied pour savoir si on est un bon jongleur.
En gros, le zèbre c'est celui qui a des problèmes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 9:03

Enfin ça c'est une définition locale...
JSF elle même dit bien lors de ses conférences visible en ligne que zèbre c'est le mot qu'elle a choisi pour ne pas employé surdoué ou hqi.

Sinon pour revenir au sujet, c'est un peu logique d'en voir partout. Heureux ou non on va avoir des profils et des envies qui se rapprochent, donc de fait plus de chance d'en croiser.
Dans la famille, vu qu'il y a une part de génétique, ça se comprend.
Les amis, forcément on "s'attire".
Au boulot : ben on fait (quand on a de la chance) des boulots à hqi. Comme j'ai eu des doute sur quelques collègues j'en ai interrogé pour voir, au moins 3 testés sur une équipe de 12... (il y en a un autre j'en suis sur à 100% qu'il l'est) ; on arrive à 25 % ...
Un autre collègue (présent sur ce forum) parlait de nid à zèbre dans notre cas, et ça doit être vrai pour d'autres boulots je pense... (ou le fait d'être aux mêmes endroits au même moment, à la fac une fois je m'étais planté de salle de cours, de bâtiment et d'heure, je trouve un autre camarade du même groupe que moi qui avait fait les même erreurs, on devient super potes, quelques mois après en posant la question on découvre qu'on est tous les 2 thqi...).

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Lun 28 Oct 2013 - 9:04

Je ne suis pas vraiment d'accord avec Sol, qui semble surtout dire –à mes oreilles subjectives- que "C'était mieux avant."
Et que d'ailleurs, à cause de tous ces faux hqi, voilà que de (nombreux) anciens –des Vrais, eux- sont partis, et patati et patata.
Je vois que des anciens sont toujours bien présents et très actifs, ici.
Des personnes qui sont là depuis 2010…

Bien sur il y a sans doute de légères dérives, des barnumisations, et puis après ?
En ce qui concerne des personnes non dépistée enfant, n'ont-elle pas trouvé ici précisément cet élan dont elles avaient besoin pour passer le test ?
Perso je trouve que cela compte parmi les effets positifs que peut avoir ce forum, sur des primo-arrivants submergés par le doute.
Si je suis d'accord avec Mei sur le fait que le coût du test n'est pas un obstacle réel (je confirme qu'il est possible de payer en plusieurs fois, il existe des psys qui acceptent ce type d'arrangement), je lis également assez régulièrement que des personnes ne souhaitent pas le passer, ce test.
Pour des raisons qui leur appartiennent.


Je n'ai pas lu et ne lirais pas la "bible" de ce lieu, le fameux TIPEH.
Il me semble que pas de mal de personnes sont arrivées ici après la lecture de ce livre, où elles se sont reconnues.
"Réel" hqi ? Une faculté d'apprentissage hors norme ? Une boulimie de connaissances diverses et variées ? "Juste" un sentiment de décalage dû à une hypersensibilité difficile à gérer dans un monde inadapté à ce type de personnalité ?
Quelle importance ?

A partir du moment où le terme "zèbre" n'est pas l'arbre qui cache la forêt d'une maladie mentale grave, et où la personne qui serait dans ce cas y fourre tous ses malaises plus ou moins violents, je ne vois pas où se trouverait le "problème" que des gens plus sensibles, plus créatifs, plus affamés de connaissances et d'apprentissages divers, ou simplement plus conscients de ces particularités; des gens qui doutent, qui se cherchent, se retrouvent ici, dans un lieu où il leur est possible d'échanger sans se sentir jugés, parce qu'en décalage d'avec la norme.

"Ah oui, mais avant ce n'était pas ainsi".
Ok.
Le passé est ce qu'il a été et c'est très bien ainsi.
A présent, nous sommes fin octobre 2013, et rien ne nous fera revenir au moment intime de la naissance de ce forum.
Comme un être vivant il est né, il a grandit, et là il fait sa vie.
Amen.

Bonne journée à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Lun 28 Oct 2013 - 9:09

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Enfin ça c'est une définition locale...
JSF elle même dit bien lors de ses conférences visible en ligne que zèbre c'est le mot qu'elle a choisi pour ne pas employé surdoué ou hqi.
Wiki ZC a écrit:Déclarations de Jeanne Siaud Facchin

Certaines déclarations2) de Jeanne Siaud Facchin ou des membres de l'équipe de Cogito'Z semblent indiquer que le résultat d'un test de QI n'est pas strictement « nécessaire et suffisant » pour poser un diagnostic de douance, donc de zébritude, et qu'un bilan psychologique3) est nécessaire pour poser un diagnostic de zébritude. Ceci impliquerait qu'avoir un QI élevé et être zèbre sont deux choses différentes.

   Collectif ZebrasCrossing a dit4) : Y a t il une rupture nette aux environs d'un QI de 130 et dans ce premier cas, constate-t on d'autres seuils (145 ?), ou est-ce un changement continu, et dans ce second cas, sur quelle base est fixé le seuil ? Quid des régions du monde où le QI constant est différent ? Comment s'articule ce changement qualitatif à ce seuil là et les évolutions du QI à la hausse les années passées. Le seuil était-il différent?

       Audrey Platania, psychologue a répondu : Un QI n'est pas un diagnostic, il est un indice qui permet de comprendre. Le seuil est fixé selon des étalonnages prenant en compte l'age, le sexe la culture mais c'est une convergence d'indices cliniques qui permet de poser un diagnostic

   DiDi67 a dit5) : Raymonde Hazan explique : être « surdoué » n’est nullement affaire de Q.I, contrairement à ce qu’on a supposé bien longtemps. Pas plus, du reste, que de grande précocité. Qu'en pensez-vous ? Merci

       Jeanne Siaud-Facchin, psychologue a répondu : Je pense que si le QI n'est pas un diagnostic on ne peut l'exclure de ce diagnostic. Nous ne sommes pas dans le cadre de l'intuition psychologique mais d'un diagnostic. Et comme pour tout diagnostic il y a un tableau clinique complexe, dont le QI. Sinon c'est la porte ouverte à la sensibilité du psy.

   miwa a dit6) : Jeanne Siaud-Facchin : Qu'entendez-vous par on peut être THQI et ne pas être surdoué (Trop intelligent pour être heureux, l'adulte surdoué) ?

       Jeanne Siaud-Facchin, psychologue a répondu : D'autres diagnostics peuvent relever d'un score élevé de QI dans un domaine sans pour autant que cela s'inscrive dans un diagnostic de surdoué. C'est une démarche clinique complexe pour poser un diagnostic et cela doit intégrer un grand nombres de facteurs

   fournier a dit7) : un enfant peut-il etre surdoué s'il a un qi de 118, mais tous les troubles psychologiques d'un surdoué associés ???? (hyper-émotivité agressivité facilités)

       Coralie Laubry, psychologue a répondu : Le chiffre n'est qu'un indice qui peut être pénalisé par certains troubles présentés par l'enfant. Ce qui est important c'est le mode de fonctionnement de l'enfant, d'où la nécessité que le bilan soit pratiqué par un psychologue formé qui pourra clairement poser les choses.

Bref, un HQI ou THQI peut ne pas être zèbre Wink
Quant au site, il indique être un lieu de regroupement pour HQI et zèbres.
D'autre part, les "normopensants" ne sont pas rejetés non plus.
Le but du site semble donc être de regrouper les personnes qui veulent s'y regrouper. Rien de plus Wink


Dernière édition par Shrödinger's dog le Lun 28 Oct 2013 - 9:12, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 9:10

Comme quoi, je n'avais absolument pas perçu son message comme ça, mais vraiment pas du tout...

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 9:13

D'autres diagnostics peuvent relever d'un score élevé de QI dans un domaine sans pour autant que cela s'inscrive dans un diagnostic de surdoué. C'est une démarche clinique complexe pour poser un diagnostic et cela doit intégrer un grand nombres de facteurs
Ben oui, mais elle ne parle pas du QI général.

De plus à la fin de son livre elle parle des zèbres heureux....

Et surtout dans son asso pour qu'un ado puisse y rentrer, il doit passer un teste et avoir plus de 130...

Après je ne dis pas que chacun peut faire sa définition bien sur...

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Lun 28 Oct 2013 - 9:14

Dans tous les cas la remarque de Sol# va dans le sens inverse de celui de l'administrateur du forum.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 9:19

Ben après on est dans un autre débat que celui soulevé par l'auteur en fait

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par fleur_bleue le Lun 28 Oct 2013 - 9:48

Je suis plus ou moins d'accord avec Sol# - dans le sens où effectivement, des gens peuvent être induits en erreur, surtout en cas d'hypersensibilité qui donne parfois des caractéristiques très proches des surdoués. Après, je vois aussi le prisme sélectif des surdoués, surtout détectés récemment qui peuvent voir des surdoués partout - parfois à raison, parfois à tort. Puis, il y a ceux qui sont peut-être dans la limite, quelqu'un avec un QI de 124 ne sera pas considéré comme surdoué, mais il est beaucoup plus proche d'eux que de la moyenne! Moi, j'ai beaucoup de surdoués ou pas loin dans mon entourage, tous mes copains l'étaient, j'ai même réussi à tomber sur un surdoué sur un site de rencontres... Donc il y a de l'attirance, aussi.

En même temps, l'histoire du QI n'est pas toujours évidente. Exemple le plus proche pour moi: j'ai un frère qui a été testé avec un QI dans la moyenne. Donc pas surdoué du tout. Sauf que tout le monde dans la famille était convaincu qu'il devrait l'être. Quand on lit des livres sur les enfants surdoués, il coche dans tout, c'est presque le portrait-robot de l'enfant surdoué. Ce qui fait que dans ma famille de surdoués (père et 4 enfants testés), on met en doute le test, puisque ça ne s'explique pas sinon - l'autre frère testé dans la moyenne, il n'était pas du tout pareil au même âge et beaucoup plus comme les autres enfants... On finit par développer une certaine sensibilité à ça. En tout cas, si le frère en question voulait s'inscrire ici (il est trop jeune), je serais la première à lui dire qu'il y est légitime. (Après, il n'est pas au courant!)
fleur_bleue
fleur_bleue

Messages : 3764
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par meï le Lun 28 Oct 2013 - 10:32

pas tout lu pas le temps. juste, personne 'na jamais dit que ne pas etre surdoué c'etait "moins bien que"..Shocked 
et alors si on va la dessus, ben j'en connais une palanquée de "pas surdoués" qui sont de merveilleuses personnes, (et dont j'ai besoin) et une palanquée de surdoués absolument cons, ou clairement méchants...et alors? on parle de quoi?
je pense juste a prioris, que JSF n'est pas une déesse de la douance, (faut arrêter...), et surtout qu'elle est une pro du marketting,
et que si n est un peu honnete avec soi, et comme c'est un peu le sujet des sites de ce type, ben si on pense être surdoué, à un moment, on va le valider. sinon, bof.
(ouiii mais les tests c'est pas bieeen, l'intelligence c'est immatérieeellll touça..)
oui.
bon....ben disons qu'on va voir un spécaliste qui sachent reconnaitre les surdoués (y'en a) meme si ils ne performent pas (..) aux tests.Rolling Eyes 
bonne journée. sunny
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 46
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Dark La Sombrissime Encre le Lun 28 Oct 2013 - 10:44

C'est pas l'envie qui me manque moi, c'est plutôt le psy.
Et puis, ce forum n'est pas le genre de ceux dont on tombe dessus par hasard, ce forum n'est pas de ceux dont on s'y on s'y inscrit par hasard.
Bref, je ne rentrerai pas dans le débat HQI vers Zebritude car on l'a assez fait a mon gout (il y a au moins trois sujets ici).

Quand au fait de voir des surdoués partout je dirai que c'est logique il me semble pour des raisons expliquées plus haut. Moi perso j'ai deux de mes ex qui présente toutes les caractéristiques.
Il est tout a fait légitime que Sol# s'interroge comme il l'a fait, parfois je me dis que ne sachant pas si je suis HP ou non, le forum se portera sûrement mieux sans moi, que je devrais peut être laisser la place aux HP car sur la page d'acceuil et du forum et du site c'est clairement indiqué que c'est pour les HP alors...

Mais je lis des postes de ceux qui ne se savent pas HP et je me dis qu'ils disent des choses aussi sensées que les surdoués.
Mais puisque je suis foncièrement honnête, quand je pourrai enfin mettre la main sur ce psy et si j'ai un QI<130, ne serait ce 129, je me ferai un plaisir de laisser la place aux surdoués mais entre temps, souffrez que je reste sur ce forum qui m'apprend chaque jour quelque chose de plus.
Dark La Sombrissime Encre
Dark La Sombrissime Encre

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 26
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par -Wa- le Lun 28 Oct 2013 - 10:49

Je voudrais juste souligner trois points de ton post, Sol#:

Tout d'abord, je partage le point de vu de Lolophora : la population du forum (surtout qu'il n'y a pas que des français) est très réduite par rapport à la population française, tes 12% sont donc bien éloignés de la réalité.

Ensuite, tu dis que pour toi, la zébritude est "un continuum de capacités".Je suis d'accord. Mais ensuite tu insistes sur l'importance du QI. Donc si on résume ta pensée : quelqu'un qui a toutes les capacités d'un zèbres, les symptômes, les malaises, le décalage, et le parcours scolaire, (donc le fameux "continuum de capacité") mais qui pour X raison a raté le test n'est pas zèbre, en revanche, quelqu'un qui à un ou deux traits du livre mais est à 130 au test en est un ? Illogique non ?

Et au final, tu dis que tu n'aimes pas le côté elitiste de MENSA, mais ton post est un hymne à l'elitisme et j'ai peur que des mentalités comme les tiennes deviennent l'emblème du forum. Au moins, MENSA est honnête à ce niveau là, lui.

Meï : merci pour ce gentil post et de me rappeler que même une personne droguée et insomniaque peut faire ce test les yeux fermés alors que moi je l'ai loupé. Je me permet simplement de rappeler que les zèbres sont censées avoir des personnalité atypique et imprevisibles, et de te demander donc comment un test peut mesurer leur intelligence puisque ce test est le même pour tous ? Je ne comprend pas que des gens qui ont loupé certaines années de leur scolarité "parce que c'était trop facile" doivent passer un test dix fois plus simple et le réussir. Alors je sais, on compare à une masse de personnes normale, mais enfin, c'est aussi ce qu'on fait avec la scolarité non ? Et pourtant ces personnes étaient loin d'être brillantes, à priori. Perso, je m'attendais à des questions plus intéressantes que celle que j'ai eu dans ce test, m'enfin, après c'est un autre débat.

Je précise aussi que pour des personnes censées être douées d'empathie, et remettre sans arrêt le monde en question tout en s'intéressant à l'humain et en voulant aider les autres, je vous trouve bien sectaires et grognons... Mais ça doit venir de moi, après tout, j'ai raté le test !
Sur ce, bonne journée Sois cool !

Ps: encre-sombre j'aime beaucoup ta citation, Mark Twain est un des auteurs qu'il faut absolument que je lise !


Dernière édition par -Wa- le Lun 28 Oct 2013 - 14:27, édité 2 fois
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 10:53

meï a écrit:pas tout lu pas le temps. juste, personne 'na jamais dit que ne pas etre surdoué c'etait "moins bien que"..Shocked 
ça tombe bien, je pense (j'espère) que tout le monde sur ce fil est d'accord là dessus Wink

meï a écrit:
et alors si on va la dessus, ben j'en connais une palanquée de "pas surdoués" qui sont de merveilleuses personnes, (et dont j'ai besoin) et une palanquée de surdoués absolument cons, ou clairement méchants...et alors? on parle de quoi?
Plus que d'accord aussi, et heureusement que c'est le cas. On parle juste de définir les choses (si j'ai bien compris) mais surement pas de dire que la qualité des gens dépend du fait d'être zèbre/hqi/lezard/spoke
meï a écrit:
je pense juste a prioris, que JSF n'est pas une déesse de la douance, (faut arrêter...), et surtout qu'elle est une pro du marketting,
et que si n est un peu honnete avec soi, et comme c'est un peu le sujet des sites de ce type, ben si on pense être surdoué, à un moment, on va le valider. sinon, bof.
JSF c'est plus une gourou qu'une déesse à mon sens,  et un joli petit buisness (vais me faire taper...)

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 11:00

Juste une question à -Wa- : ça veut dire quoi "rater le teste" ?
On ne peut pas rater le test a priori, vu que ce teste sert à cerner une partie de la personnalité, donc dire "rater" le test sous entendrait qu'être à tel niveau c'est une forme de réussite. Ou je ne sais pas l'idée en fait. Enfin je ne vois pas comment on peut le rater, dans tous les cas, quand on le passe, on apprend quelque chose sur soit, mais ça ne change rien à notre avenir, à ce qu'on doit faire ou non... Enfin il me semble.

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Dark La Sombrissime Encre le Lun 28 Oct 2013 - 11:00

@-Wa-, ce que tu poses est d'actualité sur ZC depuis très longtemps (je te balance les liens si tu veux) mais je persiste a croire une chose: être zèbre c'est avoir un QI au dessus de 130 point final.
Quand aux fameux symptômes (genre j'ai tout les symptômes mais je ne suis pas surdoué) ça doit bien être autre chose (j'ai même entendu: tu as une âme de zèbre, c'est tout Shocked ).

Cela dit, le fait que tu aies raté le test ne veut pas nécessairement dire que ce n'est pas le cas. Je connais quelqu'un qui a passé le test une première fois, il a eu 127 et une seconde fois ben il a eu 147. Essaie de le refaire une fois que tu serais plus calme, je suis sure qu'on t'en a déjà parlé ici.

En ce qui concerne le parcours scolaire, c'est différent. Moi j'ai même sauté une classe tellement que j'étais brillante et c'est la qu'une institutrice a lancé a ma mère: elle est peut être surdouée et a ma mère de répondre: bien sure que ma fille est intelligente, je n'ai pas besoin de quelqu'un pour me le confirmer...
Bref, j'ignore si cela existe mais je pense qu'on pourrait lancer un débat concernant le parcours scolaire, pas comme je les lis généralement mais ou tu poses la problématique et les différences et les aberrations si tu veux, comme tu le fais ici.
Dark La Sombrissime Encre
Dark La Sombrissime Encre

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 26
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Dark La Sombrissime Encre le Lun 28 Oct 2013 - 11:05

Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Juste une question à -Wa- : ça veut dire quoi "rater le teste" ?
On ne peut pas rater le test a priori, vu que ce teste sert à cerner une partie de la personnalité, donc dire "rater" le test sous entendrait qu'être à tel niveau c'est une forme de réussite. Ou je ne sais pas l'idée en fait. Enfin je ne vois pas comment on peut le rater, dans tous les cas, quand on le passe, on apprend quelque chose sur soit, mais ça ne change rien à notre avenir, à ce qu'on doit faire ou non... Enfin il me semble.
Tout a fait d'accord. Je connais une quantité de gens qui ont des talents extraordinaires, qui ont "réussi" leur vie et qui pourtant n'ont pas l'ombre d'une quelconque surdouement ou surdouance (j'ai jamais su comment on dit).

Mais cela dit, quand on sait qu'on est Zèbre, si on est pas le genre heureux dans ses baskets comme K, alors on est heureux de pouvoir enfin poser un terme sur son mal être et sa différence, c'est cela qui est bien.

Mais après, surdoué ne veut pas nécessairement dire génie Wink
Dark La Sombrissime Encre
Dark La Sombrissime Encre

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 26
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 11:07

scolarité:
Comme il était rappelé dans une thèse sur les surdoué que j'ai lui il n'y a pas longtemps, l'échec scolaire chez les surdoué est de 33 %, dans la population normale 32 %...

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par fleur_bleue le Lun 28 Oct 2013 - 11:08

Après, quelqu'un dont on pense qu'il est surdoué et qui au test sort avec un QI de 128 ou 129, je dirais toujours que c'est dans la variabilité normale du résultat - le QI défini correspond au QI de la personne à +/- 5 voire même 10 points, et ça en cas de passation dans des conditions optimales. Donc un 129 peut en vrai être un 133 et donc surdoué...
D'où l'intérêt de dire que ce n'est pas uniquement le QI, mais c'est aussi le QI. A priori, quelqu'un qui sort d'un test bien mené avec un résultat de 107, il n'est pas surdoué, mais il peut éventuellement être hypersensible et du coup avoir des caractéristiques communes avec les surdoués. (Y a-t-il des forums sur l'hypersensibilité en France?)
fleur_bleue
fleur_bleue

Messages : 3764
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par -Wa- le Lun 28 Oct 2013 - 11:11

Je sais, mais j'ai vraiment pas l'impression d'avoir passé le même test que certains ici, aucun aspect de ma personnalité n'a été abordée, simplement le test, du coup elle a juste mis que j'étais très stressée, mais c'est tout. On a pas parlé de moi ni de mon passé, ni de mon présent, rien... Je pense que ça fait partie des raisons pour lesquelles je suis en colère. Malgré tout, je reste sur mes positions: le test est extrêmement perfectible et il faut faire attention. Après, je ne pense pas rester sur ce forum pour le moment car j'ai de gros soucis niveau confiance en soi, et ce genre de sujet me donne l'impression de recevoir une claque à chaque fois, car je sais quels point j'ai raté et comment j'aurai pu éviter les erreurs. J'aurai aimé que la psy, par exemple, me prévienne qu'il y avait un temps au début car je ne savais pas que la première épreuve était chronométrée et ça m'a perturbée quand elle me l'a dit (je l'ai vu au bout du 3ème assemblement de cubes qu'elle programmait un chrono sur son portable et quand j'ai demandé elle m'a dit "oui c'est chronométré" ah ok, merci de m'avoir prévenue...) de même qu'elle ne m'a pas dit qu'au bout de 2 ratés on devait s'arrêter, car j'ai tendance à laisser tomber quand je panique (et que c'est trop simple) et attendre les difficultés supérieurs (illogique je sais) pour y arriver sans soucis, sauf que 2 ratés et ben c'est fini. Encore une fois, merci de m'avoir prévenue... de plus dans les tests de mémoires, je n'arrêtais pas de penser "arrête de penser, chut écoute la dame" et le temps que je pense ça elle avait dit sa suite de chiffre et j'étais capable d'en répéter certains, mais pas tous, et quand je lui ai dit, elle a rigolé en haussant les épaules... Je pense que mes réponses n'étaient pas dignes des surdoués, mais la psy non plus.
Encre sombre: j'ai ce malaise et j'aimerai pouvoir mettre un mot dessus, je ne veux pas être un(e?) génie puisque le fait de dire "tu es surdoué(s)" n'améliore pas d'un coup tes capacités mais met un nom sur un mal-être, et c'est ce que je cherche. Mais comme j'ai dit, c'est sûrement un manque de confiance en moi, et le fait de voir que je m'intéresse à des choses dont la majorité des gens se foutent royalement, et ça m'agace, d'où le fait que je vienne ici, car on peut enfin approfondir les choses, et d'ou le fait que je n'apprécie pas les posts du genre de celui de Sol#, du genre "tu es bien gentille, mais laisse les grands qui ont 130 de QI parler entre eux..."
Enfin, désolée je me rend compte que je pollue plus qu'autre chose donc je m'arrête après ce post. Merci pour vos réponses.


Dernière édition par -Wa- le Lun 28 Oct 2013 - 11:15, édité 1 fois
-Wa-
-Wa-

Messages : 255
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par fleur_bleue le Lun 28 Oct 2013 - 11:14

Encre Sombre a écrit:
Darth Tiger KΛLŤĤŲ a écrit:Juste une question à -Wa- : ça veut dire quoi "rater le teste" ?
On ne peut pas rater le test a priori, vu que ce teste sert à cerner une partie de la personnalité, donc dire "rater" le test sous entendrait qu'être à tel niveau c'est une forme de réussite. Ou je ne sais pas l'idée en fait. Enfin je ne vois pas comment on peut le rater, dans tous les cas, quand on le passe, on apprend quelque chose sur soit, mais ça ne change rien à notre avenir, à ce qu'on doit faire ou non... Enfin il me semble.
Tout a fait d'accord. Je connais une quantité de gens qui ont des talents extraordinaires, qui ont "réussi" leur vie et qui pourtant n'ont pas l'ombre d'une quelconque surdouement ou surdouance (j'ai jamais su comment on dit).
Tout à fait d'accord avec Encre sombre - il y avait des études pour dire que les doctorants p. ex. étaient majoritairement dotés d'un QI largement supérieur à la moyenne (autour de 120), mais cela ne signifie pas qu'avec un chiffre plus bas, on ne puisse pas faire de doctorat... Au contraire, et pour donner un exemple, mon frère pas surdoué a aussi bien voire mieux réussi dans la vie que moi (il est médecin).

Edit @ -Wa-: Faire passer un test de QI correctement est apparemment extrêmement difficile et beaucoup de psys ne savent pas vraiment le faire... Il semblerait que tu sois tombé sur un tel cas. Là effectivement, repasser dans quelque temps peut être intéressant pour être davantage fixé sur la situation, puisqu'il y a une interrogation derrière.
fleur_bleue
fleur_bleue

Messages : 3764
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 11:24

Ce que je voulais dire avec ma question, je comprends très bien l'importance de mettre des mots sur des décalages. Moi je pense que sans ce genre de chose je n'aurais pas réussi à être aussi bien dans mes baskets.
Mais le résultat du teste (et là dans le cas de WA s'il n'y a pas eu de vrai entretien il y a un problème) ça permet de voir si le "problème" ou le décalage vient de là ou d'autre chose. Donc il ne peut être question de réussite.

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par DoomGopher le Lun 28 Oct 2013 - 11:59

bah je concois qu'il puisse etre consideré comme un echec de ne pas etre dans "sa" verité des lors qu'on perd trop ses moyens dans ce genre de test qui reste un test de performance. Vivre comme un echec de ne pas etre en mesure de gérer l'evaluation , et bien souvent parcequ'on y accole trop d'importance , trop d'enjeu , pour enfin trouver "son identité" car bcp de gens qui passent ce genre de tests ( et particuliers ceux qui passent par ici avant de se decider a sauter le pas du Wais) se trouvent dans ce type de quete...
Et là de se demander si cette lacune devant "l'epreuve" ne les dement pas d'une (parcelle d') identité qui est quand meme la leur.

c'est là que le psy qui encadre le test doit pondérer et accompagner le test d'un entretien pour définir plus precisement le profil psychologique ... le QI stricto censu n'en etant qu'un élément

P.S: quand je parle d'identité ici , soyons clair que je schematise la vision d'une personne un peu paumée qui pourrait amalgamer son identité et le fait d etre zebre , surdoué , HQI ou je ne sais quel autre terme ... il est evident que cela ne se resume pas a ca ( heureusement) mais que c est un passage souvent observé dans l'enthousiasme de la nouveauté d'une telle decouverte  ... qui finit par prendre un peu de recul et en reltivise l'importance dans la définition de son etre ( ou parfois pas ... mais du coup , c est pas forcement un bien)
DoomGopher
DoomGopher

Messages : 4051
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 37
Localisation : Bordeaux

http://www.zebrascrossing.net/t2017-alashazam-vala-sproui

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Aethos le Lun 28 Oct 2013 - 13:17

Superbe sujet!!!!!!

Le Qi n'a strictement aucune autre vocation que de pointer sur une courbe de Gauss, son APPARTENANCE à un groupe statistique...que nous nommerons, par souci de simplicité, catégorie. S'il y a des différences entre chacune des catégories, il est plus simple, en matière de gestion et de description, de réduire ces même catégories à un ensemble de caractéristiques plus ou moins constantes.

Le Qi n'a pour autre vocation que d'identifier sommairement et de manière réductrice, comme tout acte humain, les "potentialités" cognitives d'un individus.

Ce qui peut-être fait à une catégorie peut l'être à un individu... Chacun d'entre-nous, neurotypique ou HQI à pour unique identité la sienne. Qui n'est absolument pas celle des autres, même si des traits constitutifs de fonctionnement identique peuvent apparaitre. Cela s'arrête là...or toute recherche de groupe et d'appartenance répond à une seule question: l'identité individuelle! Suis-je "normal" si je suis comme ceci plutôt que comme cela... Et ce forum, à l'image de n'importe quel club sportif, atelier de cuisine, groupe de prière ou autre rendez-vous sectaire, n'a d'autre vocation....que de pouvoir dire ce que je suis en fonction de ce que sont les autres et de ce qu'ils font. JE ne suis pas ce qu'est l'autre et pourtant qu'il est bon de voir que mes problèmes, actes, pensées ne sont pas isolés formellement du monde! APPARTENANCE... IDENTITE... rien d'autre...

Or je considérerai toujours comme une faiblesse pitoyable le fait d'avoir du aller me faire "tester"... je suis ridicule, je n'ai rien fait de grand, ni de beau, ni de bon... à quoi me servirait dès lors ce QI... à quoi me servirait ZC sinon à me sentir moins con et nul et d’arborer fièrement ce que je crois être aujourd'hui une différence significativement constitutive de ma personne? Ne suis-je pas en train de m'arranger avec moi-même et justifier mes errances débiles mes hésitations trop connes, mon incapacités à faire des choses?

Moins de solitude dans l'appartenance, réassurance du soi dans le même par delà les différences!

Je ne vois dans ces questions aucun trait spécifique à une population donnée... juste plus de merde à gérer et c’est ma merde! Pas celle des autres! Cela j'en suis sûr... par contre, dire que toutes et tous nous ayons tendance à voir du HQI, du zèbre du HPI et je ne sais quoi d'autre partout... ben c'est juste tellement pitoyablement simple... une identité formellement reconnue par un nombre plus grand que moi gagne en objectivité... et donc je gagne en objectivité...objectivé que je deviens par une série de symptômes clairement établis.

C'est tellement plus simple de se dire que les choses ne relèvent pas de nous... et ça, c'est pour tout le monde pareil... parce qu'au départ...ben il y a ceci...nous n'avons ni choisi d'être là, ni comme nous le sommes... A nous de faire avec...un choix....

ZC, pour moi, à cet avantage, je ne sais pas s'il est lié à des capacités particulières de ses membres, de présenter un lieu d'échange ou le jugement se faite moindre... Et oui sinistre bienveillance recherchée si avidement dans nos quotidien égotique et egocentré... comme notre QI...Un groupe de différents bien semblables... comme c'est bon de se croire semblable aux autres... pour brandir sa différence dès que l'autre ne répond plus à nos critères...

Si l'on définit un individu par ses actes, si ses actes parlent plus que les mots, si les mots partent et que les écrits restent, si je ne suis mesuré qu'à l'aune de mes actions orientées vers des objectifs clairs et précis, soucieux de concision et de précision, doué en plus d'un fort esprit de synthèse.... ALORS JE SUIS UNE MERDE.... rien de ce que je viens de dire ne me correspond! Et personne ne se souviendra de moi... et alors? En aurais-je moins vécu? Aurais-je moins vécu de me faire oublier pendant plus de temps? Car tous les souvenirs....tous...finissent toujours par disparaitre...et les écrits peuvent partir...ils suffit de les bruler.... Qi, HPI, HQI, Zebre... concept, ayant pour unique vocation la réduction formelle des possibles, pertinente et contextualisée en fonction d'une évolution des connaissances humaines en un espace donné et un lieu donné...rien d'autre!

On aimerait tous savoir qui on est... et je serai bien plus que ce que je fais ou non, que ce je dit ou non... je suis surement autre chose que ce que je pense... l'estime de soi... belle invention visant à identifier la pensée qui se pense elle-même...émanation d'une conscience qui ne garantit en rien de faire les choses mieux... la conscience ne se garantit qu'elle même...surtout face à l'incapacité de faire des choix... et s'il y a un dénominateur bien commun à toutes et tous aujourd'hui, c'est ça... attendant d'être validé par les autres...ce qui est conditionnellement normal...c'est notre condition... Or le succès des uns, leurs réussites, ne dépend en fait que du degré d'influence qu'ils ont ou auront sur un ensemble de variable de leur environnement: média, politique, sciences, etc...

Se conformer, transformer, être... Rien que cela... être tout au plus quelque chose... de grand ou de petit...mais être à tout prix... Rien que cela dans la condition humaine...et être reconnu... appartenir....

Si l'identité n'a pas à être amalgamée au fait d'être zèbre, ce qui est vrai à mon sens, il ne faut pas oublié que c'est cette même caractéristique, si tant est que cela en soi une, qui permettra l'identité... si cette caractéristique autorise des actes ou pensées particuliers, alors le sujet peut décemment prétendre à certaine choses, pour autant qu'elles soient en actes... je ne suis surdoué de rien du tout...sinon de mon potentiel resté lettre morte... voilà la réalité...un normo pensant génie du piano fait bien mieux que moi, un laveur de carreau capable de réaliser son travailla avec ardeur et envie tous les jours est bien mieux que moi, celui qui aime ses enfants parce qu'il en a est bien mieux que moi...

Un normopensant, neurotypique...mais comme je l'envie...être normal.... Ne pas être seul...voilà ce que cela veut dire la normalité, rompre la solitude extrême de chacun... Être normal...comme cela sonne doucement à mes oreilles... et finalement être deux différents mais pourtant si semblable parce que normaux... avoir les mêmes envies... partager des trucs.... Vivre... plutôt que survivre...

Plus le temps passe après ce bilan, plus je me dis que c'est des foutaises... il n'y a effectivement rien chez moi de HQI... sinon le QI et surtout une bonne grosse dose d'immobilisme... rien d'autre... ni plus ni moins...juste moi...et moi seul!
Maintenant il est vrai que cette plaisante catégorie de zèbre a permis bien des échanges, souvent intéressant sans être géniaux, qui ont permis à beaucoup, de normo comme de moins normo...tous identiques de se retrouver et d’échanger... à ce titre, ce forum est indispensable au jour ou on peut : "se traiter de fils de pute entre jeune et moins jeune " dans l'anonymat sans craindre d'être mauvais... et de pouvoir finalement pousser le pov ou la pov à la pendaison en se disant qu'on quand même bien rigolé en le/la traitant de tous les noms....en étant conscient que son suicide était une possibilité (dixit un gamin de 17 ans dans la ptite lucarne sur le sujet du forum ASK....)

Soyons responsables de qui nous sommes HQI ou NOn... et que ces catégories réductrices ne servent qu'une chose au final... permettre à ceux qui souffrent de souffrir moins... c'est tout... et oui je suis responsable de la réaction que mes actes, propos, pensées et idées génèrent chez autrui... même si je suis plus que cela, je demeure responsable de moi! De mes conneries, de mes espoirs, de mes rêves et de mes erreurs...
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 39
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Pieyre le Lun 28 Oct 2013 - 13:19

Je vous propose une conception sans doute schématique, mais au moins simple à discuter.

Dans la population, chacun a des dons divers. Ceux qui ont un don remarquable (plus ou moins, d'où un seuil arbitraire de 2 %) dans un domaine particulier sont dits surdoués.
Dans la mesure où les dons peuvent être divers, sans aller jusqu'à 92 %, on peut bien rassembler là une partie importante de la population. Alors je restreins en distinguant trois catégories principales de personnes particulièrement douées, que je considère comme indépendantes : les dominants (au sens de la réussite sociale disons), les intellectuels et les sensibles.

Les zèbres, dans tout cela, ce serait des personnes en décalage. Mais, par définition, tous les surdoués sont en décalage par rapport à la norme des personnes ayant des dons ordinaires. Aussi je dirais que les zèbres sont les personnes en décalage par rapport à la norme de réussite qui correspondrait à leur don (c'est-à-dire si leur don concernait la dominance).
Les zèbres seraient donc des surdoués qui ne réussissent pas aussi bien qu'ils pourraient l'espérer si leurs dons étaient reconnus.

Sous la forme d'un schéma (l'extension des cercles étant arbitraire) :92 % de zèbres dans la population générale ?! Dons210
Ainsi on aurait :
— la population ayant des dons ordinaires sont en blanc;
— les surdoués sont en couleur;
— les zèbres sont en bleu, vert et jaune.
— les intellectuels (relativement à des compétences mesurables, genre QI ou autre mesure plus complète) peuvent être zèbres ou non;
— les sensibles (dits hypersensibles en ce sens, mais en ce qu'ils ont des capacités remarquables, des dons artistiques disons) peuvent être zèbres ou non.

Quelques remarques :
— les intersections sont sans doute sous-dimensionnées; en particulier, les personnes à la fois intellectuelles et sensibles, auxquelles on réduit parfois les zèbres, sont sans doute plus nombreuses, ne serait-ce que parce qu'un don intellectuel encourage sans doute à cultiver sa sensibilité et un don artistique son intelligence;
— il existe des surdoués qui n'ont pas de problèmes liés à leurs dons, du moment qu'ils ont une puissance suffisante pour réussir comme ils peuvent le souhaiter.

Pieyre

Messages : 20533
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Sélène-Nyx le Lun 28 Oct 2013 - 13:54


Très bien résumé, Pieyre, et c'est également la façon dont je conçois la "zébritude":
Perso, je pense que pour diverses raisons que La Science nous expliquera peut-être un jour, les personnes qu'on nomme "zèbres" auraient un "câblage cérébral" différent de la norme (tout comme les sous-efficients, d'ailleurs, mais avec des résultats opposés), et je crois qu'il serait plus indiqué de parler d'intelligence différente plutôt que d'intelligence supérieure ... Le paroxysme de ces "défauts" de câblage (dont résultent nombre de troubles psy, plus ou moins graves) étant atteint par les aspies ...

Il est possible d'être à la fois ultra performant dans certaines matières et très nul lors de l'exécution de certaines tâches ... Alors que s'est-il passé dans nos cerveaux???
Et si un jour, la médecine nous permet de modifier certains "bugs", serons-nous moins intelligents???
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2720
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 13:57

Donc pour revenir à la question de départ
Il est normal je pense que les HQi se retrouvent sans s'en rendre compte entre eux, à cause de ce qui les définie, leur passion voir (cf mon message de ce matin) dans leur métier. D'où cette impression d'un chiffre assez grand (25 % de testé dans mes collègues les plus proche).

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Sélène-Nyx le Lun 28 Oct 2013 - 14:16


Je pense qu'effectivement, une passion commune rassemble des individus: ainsi des ingénieurs en informatique seront plus à l'aise pour discuter entre eux que quand ils se retrouvent au milieu de rugbymen, fussent-ils de "haut niveau" ... Very Happy  Même si dans le groupe de ces ingénieurs, certains ont un QI de 125 et d'autres de 160!
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 2720
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Lun 28 Oct 2013 - 14:22

What a Face 


Dernière édition par NElseM le Lun 28 Oct 2013 - 21:09, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par DoomGopher le Lun 28 Oct 2013 - 14:31

Sélène-Nyx a écrit:
   Je pense qu'effectivement, une passion commune rassemble des individus: ainsi des ingénieurs en informatique seront plus à l'aise pour discuter entre eux que quand ils se retrouvent au milieu de rugbymen,  fussent-ils de "haut niveau" ... Very Happy  Même si dans le groupe de ces ingénieurs, certains ont un QI de 125 et d'autres de 160!
   
quid des ingenieurs informatiques qui font aussi du rugby ? (genre moi ^^)
quand on connait le rugby et ses regles, on se rend vite compte qu'il faut certaines facultés intellectuelles pour l'apprehender ...
DoomGopher
DoomGopher

Messages : 4051
Date d'inscription : 17/01/2011
Age : 37
Localisation : Bordeaux

http://www.zebrascrossing.net/t2017-alashazam-vala-sproui

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par fleur_bleue le Lun 28 Oct 2013 - 14:43

@Nelsem: Merci de me citer complètement hors contexte et en n'ayant apparemment pas compris le sens de cet exemple... Parce que l'idée était de dire que surdoué ou pas, ça ne voulait pas nécessairement dire grand-chose. Je suis surdouée, j'ai fait Sciences-Po, mon frère n'est pas surdoué, il a fait médecine, donc c'est kiffe-kiffe pour l'un ou l'autre. Et ceci dans un contexte de gens qui disaient avoir "raté" leur test de QI, parce qu'ils n'étaient pas au-dessus des 130. (Franchement, c'est pas le top, de toute façon.)
Et accessoirement, je ne vois pas du tout où je serais "ségrégationniste", juste parce que j'ai dit être EN PARTIE d'accord avec Sol#, notamment sur une certaine propension à voir des zèbres partout quand on a récemment découvert qu'on en faisait partie...
fleur_bleue
fleur_bleue

Messages : 3764
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 28 Oct 2013 - 14:44

NElseM : je pense plutôt que Fleur a été maladroite dans sa façon d'écrire, elle a voulu dire par là que peu importe le QI on peut faire ce qu'on veut et d'après les critères de la société celui qui a fait les études les plus longues et qui se veulent le plus difficile c'est le seul qui n'est pas hqi.
Après libre à toi de déformer pour le plaisir...

DoomGopher : Le rugby je l'utilisais à toutes les sauces quand je donnais des cours à la fac, pour la cartographie, pour les répartitions de population (grace aux règles et position du ballon), pour la modélisation... Je dois admétre que c'est un sport génial à appliquer à plein de chose pour rendre les choses plus accessibles Wink

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20618
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Invité le Lun 28 Oct 2013 - 14:55

...


Dernière édition par NElseM le Lun 28 Oct 2013 - 21:09, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

92 % de zèbres dans la population générale ?! Empty Re: 92 % de zèbres dans la population générale ?!

Message par Aethos le Lun 28 Oct 2013 - 15:36

Oui il en va de même avec toutes les règles Doom... ;-)
Le sens d'une règle étant bien d'être appliquée... Jusque là rien d'extraordinaire... or la règle est l'expression d'une réduction du possible en vue de créer une catégorie fonctionnelle et structurelle, rien de plus, rien de moins... la rendre intelligible et reproductible...

Je n'ai pas la prétention de créer de nouvelles règles ou de nouveaux systèmes...en ceci je suis une loque...car alors seulement ce dont on m'a affublé récemment devrait trouver pleinement de quoi s'exprimer dans la réalisation de nouveaux modèles fonctionnels...

@NElseM: effectivement... mon seul derme suffit largement à créer un mur infranchissable par l'autre... pas besoin d'en rajouter ;-)

Détectés, placés dans une case... "Monsieur...vous avez le cancer..."... et le patient de comprendre "Monsieur, vous êtes le cancer ;-)"... n'être qu'une série de symptômes, réactions physiologiques, tas de chair et d'os... quantifiable, à la merci des conteurs... ceux qui vendent du "plus" à tirelarigot... ahhh le plus... vivre plus, avoir plus, manger plus, dormir plus...

Finalement, en se mettant un peu d'accord on pourrait dire:

- le zèbre est-il un hqi ou thqi qui va mal?... tous ceux qui fréquentent ce forum, neurotypiques ou pas se retrouvent dans bon nombre de question existentielles finalement parfaitement inutiles dans leur fonctionnement structurel... même contreproductives souvent (j'en suis le parfait exemple, même si je ne suis de loin pas un cas d'école...)

- le hqi ou le thqi "simple" (lol) ne devrait finalement pas connaitre son QI, car le fait d’avoir été testé à un moment ou un autre, sauf dans le cas de programmes cognitivo-eugénistes et proto-élitistes nationaux, militaires sectaires ou religieux, apparait dès lors comme une nécessité... et bien significatif non que l'on va bien, mais bien que y a un truc qui cloche...par rapport à la norme, entendons ici probabilité statistique de tirage à 68.2 % voilà la norme (avec un écart type de 15 on s'entend...)... rien de plus, rien de moins...

- ceci étant admis, la question qui demeure réellement est : dans quelle mesure une personne non neuro typique, et je demanderai alors à toutes et tous de passer des irm fonctionnels histoire d'être sur, est en fait conséquence de quelque chose... autre que de l'adn et de l'hérédité...

Je me fous de parler à des neurotypiques ou à des génies... je souhaite juste que les gens aillent bien et puissent vivre leur vie convenablement... hors ce qui ressort de ce forum et de ce sujet même ou cela transpire finalement, c'est qu'au-delà de tout le volitisme du monde, on remet notre identité à de l'empirique et du mesurable... tout doit être et tout sera quantifié.. ce n'est qu'une question de temps et de moyens... J'ai rencontré a priori bien plus de gens neurotypiques géniaux que de génies merdeux comme moi qui n'en faisaient rien de leur soit-disant cadeau...

Comme mon boss l'autre jour... lorsque je lui disais finalement que j'avais eu du mal à apprendre à apprendre et que je suis une telle éponge que j'ai toujours eu "de la chance"... parce que finalement dans un temps de travail 10 fois moindre j'arrive à bouffer toute la matière que les autres révisaient depuis un mois...et alors? je l'ai oubliée cette matière depuis, mais j'ai brillamment passé mon examen... est-ce que je suis intelligent? Mouais... j'en doute... je ne sais pas... à chaque fois que je fais un truc qui réussit je me dit super j'ai eu du bol... jamais un travail bien fait tout au plus de belles intuitions... c'est fantastique... je ne possède rien, même pas mes souvenirs... Je suis ravi... et Mon boss de dire:"ben faut bien quelques désavantages"... "tu veux pas tout avoir quand même en plus d'être brillant Oo"... tu parles d'une facilité... j'aurais préférer en chier et savoir que ce que je faisais était de moi et de personne d'autre... mais non, composer des idées à partir des idées des autres, jongler avec les concepts et voir leur lien...super... pas foutu de créer un truc...imposteur merdique et suffisant qui a été suffisamment égoïste pour sauver son cul en répondant aux questions qu'on lui posait! Voilà ce que je suis ... un QI sur patte ravi d'avoir eu tant de ces "facilités pour lesquelles mes élèves seraient prêts à tuer" (dixit une prof à l'époque).... de la facilité dans la chance?

Pour calmer encore un peu les esprit il serait bon de rappeler que la pensée arborescente est une sinistre connerie, que si nous sommes un taxon zoologique nous ne sommes qu'homo sapiens sapiens, que

Je vous renvoie simplement à ceci...qui à mon sens est éclairant et parlant...

http://www.acsis-pm.org/139SD&LDB.html




Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 39
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum