Suis-je seulement mon cerveau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suis-je seulement mon cerveau ?

Message par Fata Morgana le Mar 15 Oct 2013 - 17:06

Chacun qui m'aura lu aura remarqué que je déploie dans le fait d'écrire une activité forcenée. Peu importe ici les idées que je veux défendre. Je ne me sens vivre si fort quand mon cerveau tourne à plein régime ! Quand il n'est pas inexploité ! Quand cette tempête sous un crâne trouve une issue par laquelle expulser ce trop-plein, cette surabondance de mots qui tournent en moi à une vitesse folle. Rien ne me satisfait alors autant que de m'exprimer, c'est à dire convertir par l'écriture l'idéel en réel. C'est une sorte d'accouchement qui à la fois me libère et en même temps nourrit de nouvelles notions à cerner. Dans ces moments qui ne sont entrecoupés que par une procrastination si morne, j'ai l'impression, non pas dans ce que je dis, mais par le fait même de dire, de me réaliser. J'en suis gré au forum. Pour autant, même dans ces moments où ma pensée fluide semble couler de source, autre chose continue en moi, à un degré plus caché, une sorte de nostalgie de fond. Presque comme si je concevais que seule une extase (un "rapt" dit-on parfois chez les mystiques) pouvait véritablement me faire expirer, exhaler, tout ce que je porte. Je ressens cette tension au niveau du plexus solaire. Là ne se trouve pas les mots de ma pensée, mais un soubassement préverbal innominé qui ressemble plus à un soupir qu'à une pensée. Parfois aussi s'y éclaire une chaleur blanche tiède et infiniment agréable, une douceur exquise. Cela n'empêche pas mon verbe, une fois revenu à la surface, d'être vigoureux, tempétueux dans certains cas. Mais de couche en couches, quand j'essaie de remonter le phylum dont sont issus tant de partages, je m'aperçois que bat la vie.
Elle est en moi comme un sommeil d'enfant, une souffle régulier que l'agitation de surface n'atteint pas, tout en haut au-dessus du tumulte de la pensée. Il y a un en haut de ma pensée formé de silence et d'une unité conceptuelle harmonieuse, une paix silencieuse, et en bas, au niveau de mon plexus, en-dessous du frémissement de la passion, une douceur d'un calme immense, et une flamme douce qui semble veiller, que les secousses du vivant et des échanges passionnés n'affectent pas. Je suis en fait comme la partie visible d'une entité qui me dépasse. La persona (masque en latin) d'un être que ses paroles, pensées et apparences n'épuisent pas...Alors je me dis qu'au travers du voile de la conscience active, circulent des "présences", comme si moi-même je comportais un arrière-monde non pas sub, mais sur-conscient. Un inconscient mais cette fois tourné vers le haut.
Suis-je réellement si seul en moi-même ? Outre ce que je perçois de moi, il y a d'autres dimensions. Parfois, comme de la soie, je pense les toucher. Elles ne pensent pas, elles ne répondent pas aux mouvements de la libido, elle ne se réfèrent pas à des traumas ou à des réflexes, des automatismes. Venu d'ailleurs, quelque chose circule par moi, dont l'aspect visible - écriture, entrain - ne sont que des scories. Et je réalise que cela se trouve au-delà de moi-même, quelque chose plonge dans un infini, puise dans un infini, se nourrit à un infini dont je ne suis qu'une apparition provisoire, visible, lisible, audible, temporaire et superficielle.
Je ne peux pas tout entier m'identifier à un organe périssable - mon cerveau - sans me mentir à moi-même ! Il y a, encore, autre chose. Il y a, peut-être, outre mon cerveau, la présence d'un esprit que mon cerveau ne contient pas totalement. Dont il n'est que le traducteur, l'expression perceptible, le réceptacle plus ou moins fidèle.
Je crois que plus qu'un cerveau, je suis un esprit doué d'un corps, dont le cerveau fait partie.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je seulement mon cerveau ?

Message par Invité le Lun 11 Aoû 2014 - 20:21

À la question titre : même pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum