La musique et le son

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La musique et le son

Message par thingfish le Mar 8 Oct 2013 - 17:14

Tout le monde écoute de la musique. Tout le monde prétend aimer la musique, avoir une relation intime avec elle. Beaucoup de gens s'identifie à la musique qu'ils écoutent. Mais il y a une dimension dans l'expérience musicale qui ne semble intéresser personne ou presque. C'est le son et terme qualitatif. Personne ne va admettre que la qualité de son n'a pas d'importance pour lui lorsqu'il écoute de la musique, pourtant il y a une réalité qui est assez bien résumée par ce dessin:



Je suis ingénieur du son de formation et je vis au quotidien l'obsession qu'ont les professionnels du son pour la qualité. On utilise du matériel absolument hors de prix dans le seul but de faire de n'importe quelle musique une expérience sensorielle la plus jubilatoire possible. Et c'est vrai que dans un studio d'enregistrement, lorsqu'on écoute le son tout chaud qui vient d'être traité et qui sort de la console, on ne peut qu'avoir envie de s'approcher de cette qualité lorsqu'on écoute chez soi ou ailleurs la musique qu'on aime.

Pourtant beaucoup des gens qui se prétendent audiophiles, qui prétendent écouter la musique en profondeur, ne l'écoutent que dans des conditions de diffusion épouvantables, dans des écouteurs en faisant autre chose, dans des casques au design racoleur devenus de véritables objets de mode par ailleurs hors de prix mais dont la courbe de réponse fréquentielle montre une dégradation flagrante du signal audio,  dans des enceintes d'ordinateur voir pour les plus fortunés, dans des systèmes 5.1 alors que la musique est presque toujours (à de rares exceptions pres) mixée en stéréo (donc restitution absurde en 5.1). Pourtant, tout ces gens là sont très contents, persuadés qu'ils se font du bien aux oreilles, mais le pire, c'est qu'une majorité écrasante n'écoute que du format mp3 qui, sur le plan audio, est une horreur!

En effet, le mp3 a à la base été inventé pour permettre à de l'audio d'être hébergé sur internet à ses débuts, et donc de pouvoir être lu avec une bande passante très basse. Du coup on a pris un format numérique lossless (qui malgré son nom représente déjà une énorme perte de signal par rapport au son analogique d'un vinyle ou d'une bande magnétique), et on a enlevé toutes les fréquences considérées comme inaudibles pour l'oreille humaine, c'est à dire en dessous de 20 Hz, et au dessus de 20kHz. Hors ce sont ces fréquences là qui sont à l'origine d'un bon nombre de subtilités que l'oreille (ou le corps) perçoit sans vraiment les distinguer et qui donnent vraiment vie au son, et donc en partie à la musique.

Et vous, quel est votre ressenti par rapport à ça? Y a t-il des gens qui ne peuvent toujours pas se passer du son d'un bon vinyle parmi vous, et qui comme moi, trouvent qu'écouter de la musique en mp3 est un sacrilège, voire une insulte au travail des musiciens et ingénieurs du son?

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique et le son

Message par Avalyn le Mar 8 Oct 2013 - 17:39

Je mixe selon les conditions...quand j'ai envie de m'enfermer des autres dans les transports en commun, j'ai pas bien le choix que d'avoir du mp3. C'est moche mais ça sauve. Je comprends toute l'horreur que suscite ce format, en même temps c'est "pratique".
Par contre chez moi: VINYL. Un peu CD aussi, mais vinyl autant que possible. C'est pour moi LE format ultime, tant en termes de son qu'en termes d'objet.

Je voudrais néanmoins avancer que le mp3 est sans doute plus une insulte au boulot des ingénieurs du son que des musiciens eux-mêmes...il n' y a qu'à voir le nombre de groupes qui ne sortent que sur format virtuel parce que c'est moins cher et que ça peut toucher plus de gens. Après on peut en conclure que ces gens ne sont pas de "vrais" musiciens mais c'est un tout autre débat dans lequel je ne rentrerai pas.

En tout cas ta photo est très drôle, je vais la partager!

Avalyn
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 166
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 36
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique et le son

Message par thingfish le Mar 8 Oct 2013 - 17:49

Tu sais que tu peux écouter du Wav, flac, ou AIFF sur la plupart des baladeurs numériques! Bon, t'es obligé de ne mettre qu'un album au lieu de dix en mp3, mais personnellement, quand j'écoute du mp3 je suis clairement dérangé par ce que j'entends, l'espèce de tapis de fréquences parasites nasillardes qui correspondent aux très hautes fréquences qui ont été tronquées, remplacées par du vulgaire bruit numérique, je trouve ça horrible!

C'est vrai que pas mal de musiciens ne se soucient plus de la qualité audio des supports sur lesquels les gens vont écouter leur musique. Néanmoins, et je parle en connaissance de cause, beaucoup de musiciens (anglo-saxons et allemands surtout car les français sont bien trop occupés avec leur très belle langue pour s'intéresser à autre chose qu'aux textes de leurs chansonnettes) intègrent complètement la dimension du son dans leur musique. Je prend l'exemple ultra connu des pink floyds qui n'auraient jamais été ce qu'ils ont été si leurs albums n'avaient pas été aussi spectaculaires sur le plan sonore à l'époque, et cette dimension sensorielle était centrale dans leur conception de la musique. Beaucoup de musiciens très importants du XXème et XXIème siècle, utilisent la technologie audio comme un moyen d'expression extrêmement puissant, mais ça échappe complètement à 95% au moins de leur public..

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique et le son

Message par Avalyn le Mar 8 Oct 2013 - 17:59

C'est un peu ça le problème. Peut-on en vouloir aux gens de ne pas s'attarder sur le son? Quand ils n'ont pas la formation adéquate? Quand ils n'ont pas l'oreille? Evidemment pour toi c'est insupportable, tu sais comment un son doit vivre. Mais pour le commun des mortels, peu leur importe. Et c'est un véritable gâchis que les groupes se prennent la tête et payent des sommes astronomiques en ingés et en studio pour que ça en arrive là.

Pour me faire l'avocat du diable, je pense que pour pas mal de gens, pas mal de passionés de musique, le son est secondaire. Ce qui compte, c'est comment la structure/les paroles/l'ambiance va les toucher. Un peu moins la façon dont le mec dans sa cabine a tourné les boutons. Je ne connais vraiment qu'une infime partie de gens qui sont intéressés par le process en studio...et ceux qui le sont...sont musiciens!

Par contre, payer pour du mp3, en voilà un concept que je ne comprends vraiment pas.

Avalyn
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 166
Date d'inscription : 01/09/2013
Age : 36
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique et le son

Message par bepo le Mar 8 Oct 2013 - 18:24

-


Dernière édition par bepo le Lun 27 Avr 2015 - 15:00, édité 1 fois

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique et le son

Message par thingfish le Mar 8 Oct 2013 - 18:58

Avalyn a écrit:C'est un peu ça le problème. Peut-on en vouloir aux gens de ne pas s'attarder sur le son? Quand ils n'ont pas la formation adéquate? Quand ils n'ont pas l'oreille? Evidemment pour toi c'est insupportable, tu sais comment un son doit vivre. Mais pour le commun des mortels, peu leur importe. Et c'est un véritable gâchis que les groupes se prennent la tête et payent des sommes astronomiques en ingés et en studio pour que ça en arrive là.

Pour me faire l'avocat du diable, je pense que pour pas mal de gens, pas mal de passionés de musique, le son est secondaire. Ce qui compte, c'est comment la structure/les paroles/l'ambiance va les toucher. Un peu moins la façon dont le mec dans sa cabine a tourné les boutons. Je ne connais vraiment qu'une infime partie de gens qui sont intéressés par le process en studio...et ceux qui le sont...sont musiciens!

Par contre, payer pour du mp3, en voilà un concept que je ne comprends vraiment pas.
On ne peut pas en vouloir au gens de manger des saloperies. Ils le font massivement alors que manger est sensé procurer du plaisir. C'est juste dommage. Pour le son c'est pareil

bepo a écrit:Y'a aussi une histoire de budget.
Acheter des enceintes ou un casque de bonne qualité c'est cher.
Tout ce qui est de bonne qualité est cher. Pourtant ça ne dérange pas la plupart des gens de casquer mille balles dans un écran de TV HD, alors que la vue c'est quand même vachement moins jouissif que l'audition je trouve. Il suffit de faire l’expérience de regarder un film sans le son, puis sans les images juste avec le son pour se rendre compte que notre cerveau est beaucoup plus sensible et attentif aux sons qu'à la vue. Beaucoup de gens trouvent cher de se faire plaisir avec leurs oreilles, c'est un fait. Mais il y a plein d'autres choses complètement futiles pour lesquelles ça ne les dérange pas de dépenser des fortunes. Un bon système son, c'est à la porté de tout ceux que ça intéresse.

bepo a écrit:Au fait dans la très grande majorité des cas c'est vraiment le format mp3 qui est le facteur limitant ou c'est plutot le système de transduction du signal, les écouteurs donc ?
A 128kbps e veux bien le croire mais quid à 192 kbps (ou ça semble fidèle) et a 256kbps (je n'u jamais eu un matériel qui permette de faire la différence) ?
D'ailleurs dans mon cas c'est mon système de transduction qui déconne. Je perçois assez mal les 20kHz
Tous les éléments de la chaine audio sont des facteurs limitants potentiels. Faire la différence entre du mp3 192kbps et 256kbps, c'est pas évident, certes. Mais faire la différence entre un mp3 et un flac de qualité moyenne, c'est à la porté de tout le monde et ça crève les tympans!

bepo a écrit:non j'ai jamais vraiment compris pourquoi les ingénieurs du son montaient à un échantillonage de 96kHz.
Les 48KHz du DVD ou 42 du CD semblent bien suffisant pour retranscrire une fréquence qui dépasse la capacité de perception humaine. Je viens d'aller vérifier c'est le théorème d'échantillonnage de Nyquist-Shannon qui stipule qu'une fréquence d’échantillonnage double suffit. Donc 48kHz ca permet de retranscrire 24kHz déjà inaudibles pour l'oreille humaine.
Quand aux basses, c'est alors la cage thoracique qui devient le recepteur, et faut avoir des voisins de bonne composition pour envisager de retranscrire ce genre de son, via un casque :scratch:ou des enceintes.
On mixe à 96kHz parce que les machines actuelles en sont capables sans trop se fatiguer alors on a aucune raison de s'en priver! Mais le top du top, reste de travailler en analogique sur bande, mais je reconnais que le numérique facilite tellement le boulot que les avantages sont aujourd'hui incontournables, et puis du son numérique avec une conversion haut de gamme, sur des configurations puissantes, ça reste pas dégueu quand même. Les CD ne sont pas en 42kHz, mais en 44,1. C'est déjà bien comme fréquence, mais à 96, quoi qu'en dise la théorie, la différence est flagrante. Le son est plus large, plus profond, on a l'impression de nager littéralement dans la musique, sur un bon système d'écoute c'est vraiment une expérience à part entière!

bepo a écrit:Sinon le cerveau reconstitue souvent sans problème les sons de qualité moyenne. On est très vite plongé dans la musique au point d'en oublier la qualité, jusqu'à un certain stade il est vrai.
Je crois que ton metier te conditionne juustement à inhiber la zone du cerveau qui corrige le son perçu. Tu es ainsi beaucoup plus conscient de ce que tu entend, au detriment de ce que tu voudrais entendre, ou un truc dans le genre ? Non ?
Mais ca m'a tjs malgré tout intrigué d'entendre parler de l'audition de son inaudibles >20000kHz
Il faut bien un recepteur au niveau du corps humain ?! Et impossible de l'acheter. C'est fournit tel quel a la livraison initiale. Et ca ne fait que ce dégrader ensuite, quelque soit le cerveau, puisqu'il s'agit là d'une mécanique.
Le cerveau ne reconstitue pas vraiment, il suppose seulement. Reste qu'une expérience sensorielle plus riche, plus intense, est obligatoirement plus immersive pour le cerveau. Pouvoir en fermant les yeux se concentrer sur chaque petit détail du morceau, sur chaque instrument, se délecter de chacune des parties jouées, pouvoir prendre du recul sur l'ensemble ou se sentir au plus près de chaque élément sonore, c'est juste impossible en mp3. Après je peux comprendre que pour beaucoup de gens la musique se résume à des textes, un rythme et une mélodie, et à ce moment là je peux comprendre qu'ils considère la musique comme un art secondaire, décoratif, qui se consomme comme un kebab plutôt que comme un magret de canard à la sauce aux truffes. Les fréquences inaudibles participes indiscutablement au ressenti, au réalisme du son, et donc à sa richesse, et donc à la beauté de la musique. Depuis des siècles on écoute des concerts acoustiques dans des salles dont l'architecture a été étudiée sans relâche pour présenter les propriétés acoustiques les plus à mêmes possibles de faire de la musique une expérience sensorielle en plus d'être cérébrale et viscérale. Et aujourd'hui, on en vient à décréter que comme l'oreille n'entend que entre 20 et 20000Hz, il est judicieux de virer tout le reste et que c'est très bien comme ça. Je trouve ça d'une tristesse révoltante!

Mon métier ne me conditionne à rien du tout, il m'a juste permis de prendre conscience de certaines choses, et m'a rendu exigeant. Je suis musicien avant d'être ingénieur du son et j'ai fais ces études car j'étais persuadé que la musique d'aujourd'hui ne pouvait pas se passer d'un travail pointu sur le son, qu'on ne pouvait pas être un musicien du XXIème siècle en considérant le support audio comme un simple emballage à chansonnettes. J'ai fais trois ans d'études de 21 à 24 ans, ce n'est pas suffisant pour conditionner un cerveau. Je peux consciemment me concentrer sur la musique au détriment du son, je le fais quand pour des raisons techniques je dois travailler des arrangement à partir d'enregistrements de répétitions de très mauvaise qualité, captées avec un téléphone par exemple. Mais quand j'écoute, c'est pour mon plaisir, je veux la meilleure came possible.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique et le son

Message par Be happy le Mar 8 Oct 2013 - 19:18

Oulala, sujet hyper intéressant
Etant auparavant musicien et luthier de formation, cela me fait penser à quelque chose:
Nombre de guitaristes électriques ne jurent que par des vieilles guitares, de même que certains musiciens classiques préfèrent jouer certains morceaux sur instruments d'époques (même s'ils se désaccordent plus!)

Si je caricature, le grand écart c'est écouter un mp3 & aller au concert
A mon avis on peut faire beaucoup de Nyquist et de Shannon avant de retrouver toutes les harmoniques d'un spectre d'instrument (ou de la plupart des bruits d'ailleurs)

personnellement, à force d'avoir entre autre beaucoup répéter, j'ai comme beaucoup de musiciens des fréquences que j'entends moins bien, j'ai mon ressenti un peu comme tout le monde

Pour moi, la musique est un peu un langage élargi, au sens que rien n'est vraiment fixé, et le mp3 le couteau suisse d'aujourd'hui qui la dégrade mais est quand même vachement pratique

Be happy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 209
Date d'inscription : 24/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique et le son

Message par Be happy le Mar 8 Oct 2013 - 19:31

Pourrais-je ajouter:
Le mp3 est au vinyle ce que facebook est au comptoir du troquet de village?

Be happy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 209
Date d'inscription : 24/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique et le son

Message par thingfish le Mar 8 Oct 2013 - 19:36

Oui mais quel est l'intérêt du mp3 par rapport aux formats dits "sans perte"? A l'époque des débuts d'internet où il était difficile de faire transiter des informations lourdes et lorsque les premiers baladeurs numériques dépassaient rarement 256Mo de capacité, effectivement l'intérêt était indéniable. Mais maintenant on peut voir des films en streaming et il n'est pas rare d'avoir 20Go de mémoire dans sa poche, alors j'aimerais bien qu'on m'explique l'intérêt de consommer un format qui bousille le signal à ce point, si ce n'est pour avoir à portée de doigts 200 albums dont on écoute que trois chansons en boucle à tout casser... On a parlé des fréquences mais on a même pas évoqué la dynamique en plus!

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique et le son

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum