Non zèbre après le test

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mar 24 Aoû 2010 - 13:43

la difficulté, pour moi en tout cas, est de devoir explorer de nouvelles pistes expliquant certains de mes aspects de la personnalité.

Puisque tu te retrouvais dans certains points communs aux zèbres, tu peux commencer par explorer ceux-là. Qui dit que seuls les zèbres ont tel ou tel truc de spécifiques ? Une partie est peut-être commune à d'autres.

Suis ton bon sens, va là où tu sens que quelque chose répond à ce que tu vis.
Si vraiment ce n'est pas ça, cela t'aura au moins permis de clarifier un morceau, de dissiper des zones d'ombres. Et si tu trouves des façons de fonctionner similaires aux tiennes, alors fais-en ton beurre.

Encore une fois, ça me hérisse que quelqu'un (ou un papier) vienne me dire que je serais çi ou ça... Que je doive faire çi ou ça. Que c'est comme ça. Si cela me convient, alors OK, pourquoi pas si je suis bien d'accord, à la rigueur, et encore...
Mais pourquoi donc se plier à la volonté d'un autre ? Au verdict d'un autre, quant à notre ressenti... Que diable !!! Oui cela peut aider à voir le jour. A trouver un chemin, ou à en écarter d'autres. Mais encore une fois, qui donc doit décider de TA vie ? TOI, et uniquement toi ! N'attends pas qu'un papier vienne te le dire.
Encore moins quelqu'un d'autre.

Tu as de l'intelligence. Du bon sens. Utilise-les. Arrête d'attendre qu'une baguette magique vienne faire un miracle et tout éclairer autour de toi. AGIS toi-même. Construis-toi. I love you



Si comme tu dis, tu trouves des réponses dans ce que l'on appelle zèbre, alors utilise-les. Tu verras bien en avançant si cela améliore ou non ta façon de gérer. Que tu sois zèbre ou pas, le problème n'est pas là. C'est si cela te sert ou pas, qui compte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Quetzal10 le Mar 24 Aoû 2010 - 14:08

Ca fait longtemps que je crois plus aux contes de fée king ni aux miracles. La révélation de ne pas être HQI revient à se confronter à ses propres limites et fragilités psychologiques ce qui n'est pas si facile et le bon sens et l'intelligence n'y peuvent pas grand chose.

En fait, ce que je sous entend à mi mots : A ceux qui craignent de passer le test par peur du résultat, aujourd'hui je comprend mieux car lorsqu'on se crois zebre, en étant honnête avec soi même bien sur, on a l'impression qu'un voile de brume est prêt à se lever et soudain on a plus confiance en soi et on a de l'espoir et lorsque le résultat tombe, et qu'il infirme cette hypothèse, la chute est dure car le sentiment de nullité nous envahi en même temps que la honte d'avoir pu se penser super intelligent.

Tout ça pour dire que si on a un esprit fragile, le résultat peut être désolant pour la personne qui va sombrer plus profondément dans la souffrance. Ce n'est pas mon cas.

Quetzal10
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 102
Date d'inscription : 04/07/2010
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mar 24 Aoû 2010 - 14:14

Alors que cherches-tu dans ce test ? Ou que cherches-tu tout court ? (si ces questions ne te semblent pas trop abruptes) elephant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mar 24 Aoû 2010 - 14:17

C'est un peu normal, quand on pense avoir trouvé une piste de meilleure connaissance de soi, de vouloir vérifier si c'est bien la bonne piste et pas une impasse, non?....
Ca me semble assez logique comme comportement...

Que recherches-tu sur ce forum toi?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Quetzal10 le Mar 24 Aoû 2010 - 14:25

D'accord avec Vega. J'ai passé un test après la détection d'un enfant precoce de mon entourage dont les caractéristiques m'ont fait écho.

Quetzal10
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 102
Date d'inscription : 04/07/2010
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mar 24 Aoû 2010 - 14:29

A mon avis, il ne faut se sentir ni nul ni orgueilleux d'avoir voulu passer le test.
On le fait avant tout pour se connaitre mieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mar 24 Aoû 2010 - 14:45

C'est même courageux de tester la théorie qu'on a.

Ceci étant, pour ce qui est des problèmes psychologiques je pense que c'est une chose commune aux être humains, ce qui y amenant étant sans doute différent mais est-ce important ?

Je ne pense pas qu'être HQI ouvre des problèmes psys inédits, et en conséquence je crois que le HQIsme n'est pas une réponse à des problèmes psys.

Après tout, si un HQI va mal, n'est ce pas parce qu'il a eu des soucis à l'école, des soucis de socialisation, bref des soucis d'intégration ? Comme beaucoup de ceux qui vont mal...

Je te souhaite de prendre confiance en toi et de trouver ton bien-être (et je nous le souhaite à tous même ^^). N'aie pas l'impression d'être à foutre à la poubelle parce que non HQI. Tu as des ressources importantes, et entre autre une belle intelligence (mais c'est entre autre).

Allez, bises et ne sois pas si intraitable avec toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mar 24 Aoû 2010 - 15:08

Quetzal10 a écrit:Ca fait longtemps que je crois plus aux contes de fée king ni aux miracles. La révélation de ne pas être HQI revient à se confronter à ses propres limites et fragilités psychologiques ce qui n'est pas si facile et le bon sens et l'intelligence n'y peuvent pas grand chose.

En fait, ce que je sous entend à mi mots : A ceux qui craignent de passer le test par peur du résultat, aujourd'hui je comprend mieux car lorsqu'on se crois zebre, en étant honnête avec soi même bien sur, on a l'impression qu'un voile de brume est prêt à se lever et soudain on a plus confiance en soi et on a de l'espoir et lorsque le résultat tombe, et qu'il infirme cette hypothèse, la chute est dure car le sentiment de nullité nous envahi en même temps que la honte d'avoir pu se penser super intelligent.

Tout ça pour dire que si on a un esprit fragile, le résultat peut être désolant pour la personne qui va sombrer plus profondément dans la souffrance. Ce n'est pas mon cas.

La révélation d'être HQI est aussi un don dangereux, selon son vécu. Cela peut être tout aussi désolant car on se dit "qu'est-ce que j'ai foutu de ma vie alors ?", c'est pour cela qu'elle est terrible cette appellation de Haut Potentiel, qui sous-entend qu'il faut en faire un truc "grand" ou bien être un gâchis sur pattes. Cela peut aboutir à se mettre, ou se faire mettre selon l'âge et le contexte, une pression d'enfer. Demande à Maly... le diagnostic lui a juste "servi" à voir redoubler sur elle la pression scolaire. Etre en souffrance, en difficultés, et se découvrir HQI testé, c'est aussi se confronter pleine poire à ses limites et fragilités !...

Je pense qu'il est important comme le dit vega de prendre ce résultat pour ce qu'il est : dur parce que c'était une piste sur toi-même qui se révèle erronée, une réponse qu'il faut continuer à chercher. Mais surtout pas un échec à l'entrée d'un club sélect de gens "super intelligents" !! Vu ce qui t'est dit, tu es ni plus, ni moins super-intelligente que les gens testés...
On reste tellement collés à cette image du côté "supérieur" ou "valorisant" de la douance... Mais le diagnostic qui a été posé là n'est pas moins valorisant que ne l'aurait été le diagnostic d'HQIté.
Par contre il est moins clair et il nécessite des éclaircissements...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mar 24 Aoû 2010 - 15:15

J'ai l'impression que Quetzal a bien saisi tout ça, c'est juste qu'il faut digérer et qu'elle voulait apporter son expérience aux autres.
C'est plutôt tout à son honneur non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mar 24 Aoû 2010 - 16:16

Bien entendu !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par tête en l'air le Mar 24 Aoû 2010 - 17:32

Je ressens une profonde tristesse de ta part et je comprend que se trouver dans une voie sans issue après avoir marcher pendant longtemps peut être déprimant.
Tout reprendre ? a partir d'où ? tu dois être perdue.
Je pense qu'il faudrait oublier en général le concept d'intelligence et parler plutôt des caractéristiques communes à certains. On peut être Zèbre ( avec un grand Z) sans être HQI, c'est ma théorie.
As-tu investigué sur le cerveau droit ? Tu trouveras peut être de nouvelles réponses pour repartir .

tête en l'air
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : 79

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Quetzal10 le Mar 24 Aoû 2010 - 18:29

J'étais pas perdue avant le test alors je le suis pas plus aujourd'hui. Bien sur c'est pas rigolo de se dire qu'un truc auquel on a cru est faux. Je partage mon point de vue et mon expérience, notamment parce que je n'ai jamais trouvé de post la dessus.

NB: je n'ai pas posté non plus pour avoir de la sollicitude et des consolations. Ca va bien merci cheers

Quetzal10
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 102
Date d'inscription : 04/07/2010
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par augenblick le Mar 24 Aoû 2010 - 19:22

Je suis d'accord avec vega quand elle te recommande d'envoyer un mail si tu as encore quelque chose d'important qui te questionne après l'entretien de rendu. J'ai senti, en particulier dans la formulation de ton post initial, que tout n'était pas clair (d'ailleurs, j'ai à moitié répondu à côté rabbit). Le principal étant de savoir qui tu es et comment tu fonctionnes ; si un échange de mails peut y contribuer, il y a de fortes chances pour que le (la ?) psy y réponde de manière favorable.

En tout cas, tous ces échanges ouvrent encore une fois de nouveaux territoires, que c'est intéressant Very Happy. Merci pour ce partage cheers.

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par tête en l'air le Mar 24 Aoû 2010 - 21:10

t'inquiètes pas augenblick, quand tu réponds à côté, on te censure.

tête en l'air
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 29/07/2010
Localisation : 79

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par augenblick le Mar 24 Aoû 2010 - 21:24

Mais je ne m'inquiète pas Very Happy. Tu m'as trouvée censurée ? tu t'es trouvée censurée ?
(J'ai un gros problème depuis un bon mois avec les accords, qu'on me pardonne d'éventuelles fautes, totalement en cohérence avec mes mouvements intérieurs actuels...)

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mar 24 Aoû 2010 - 21:28

ah oui, on censure à mort ici Very Happy Very Happy bounce

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par xabi le Mar 24 Aoû 2010 - 21:39

Tu peux aussi faire examiner le bilan psychologique par un autre psy si l’interprétation n’était pas claire. Il y en a plein relié à des assoc autre que cogitoz.

Ne connaissant pas tes résultats, je ne sais pas si je peux vraiment t’aider à comprendre mais par exemple même quelqu’un qui n’est pas totalement à deux écart-type de la moyenne peut quand même ressentir un décalage et ça peut être cliniquement signifiant et justifié ce que tu ressens.
Un môme de presque 9 ans a eu 126 et il n’a pas été reconnu parce qu’aujourd’hui c’est à 140 qu’on reconnait la douance et je trouve que la psy (non spécialisée il me semble) n’a pas fait son travail correctement, elle s’est montrée trop rigide la dessus, surtout que je pense qu’il était en dépression. Pourtant son QI se situe nettement au dessus de la moyenne.

Pour ce qui est de la pensée en arborescence, disons qu’il y a comme une jurisprudence car les surdoués ont généralement des notes très élevés dans certains subtests comme les similitudes (machin est à truc ce que chose est à bidule). Il y a aussi le test de Rorschach et ce qu’on voit dans les tâches en terme de vision globale.

Sinon, j’ai lu un livre sur les hypersensibles (L’hypersensibilité, ces gens qui ont peur d’avoir peur) que tu connais peut-être, l’auteur y parle de douance mais ce n’est pas forcément relié.
Ceci dit, ça recoupe aussi l’hyperesthésie etc.

IngsCad, je ne crois pas qu’il faille tout mettre sur le dos de S-F, elle n’a jamais prétendu que le profil psychologique suffisait, c’est une psychologue clinicienne, et pour poser des diagnostics, son outil ce sont les tests, pas son livre.

Plume d’eau rayé, je comprends que tu n’apprécies pas le terme haut potentiel, mais malheureusement le QI n’a aucune valeur prédictive de ce que la personne va devenir et ça ne sous entend pas que s’il n’exploite pas son potentiel, c’est de sa faute, mais juste que statistiquement, il a un plus grand potentiel.

xabi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 209
Date d'inscription : 21/08/2010

http://intelligencedifferente.xooit.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par eolia le Mer 25 Aoû 2010 - 8:24

Quetzal10 a écrit:Notamment lorsque j'ai fais le 1er entretien, la psy m'avait demandé pourquoi je souhaitais passer le test car j'avais bien les caractéristiques d'un zèbre.
Voila, et le pire c'est que je me sens malgré tout "qualitativement" zèbre et ça j'ai bien du mal à me l'expliquer. A ceux qui sont en quête de vérité je confirme que celle ci peut être douloureuse et nécessite du courage pour l'affronter.

Je n'ai pas tout lu par manque de temps. Embarassed
Seulement je vais aller dans le sens d'autres zèbres : pourquoi ne serais-tu pas zèbre malgré tout ? Tant de facteurs peuvent jouer et te faire "râter" le test.

Je ne te conseillerai même pas de récidiver en le repassant, mais de continuer à lire sur le sujet et regarder si oui ou non cela semble vraiment te correspondre. Si tu as cette capacité de compréhension ? de chercher midi à quatorze heures ? de ressentir les évènements si fort ? cette pensée en arboressence ? Pourquoi ne serais-tu pas zèbre ? A cause de quelques minutes dans un bureau en opposition à une vie ? A ce que tu es peut-être malgré tout ?
Il n'est pas "grave" de ne pas être zèbre. Pour ma part, je crois que nous sommes ce que nous faisons de nos qualités, avec possibilité de nous améliorer. Mais se savoir zèbre peut permettre de mieux se comprendre, peut-être es-tu une zèbre sur le fil? Ne laisse personne te dire ce que tu es ou pas, toi seule peut le ressentir.


Dernière édition par eolia le Lun 27 Déc 2010 - 9:34, édité 1 fois

eolia
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 208
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mer 25 Aoû 2010 - 8:46

Suspect
Et pourquoi faudrait-il à tout prix être "zèbre"?
Alors comme ça on peut s'auto-diagnostiquer tout ce qu'on veut?

Rha la bonne blague...

Tu devrais relire ce que dit Quetzal10...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mer 25 Aoû 2010 - 9:15

Super Marre a écrit: Suspect
Et pourquoi faudrait-il à tout prix être "zèbre"?
Alors comme ça on peut s'auto-diagnostiquer tout ce qu'on veut?

Rha la bonne blague...

Tu devrais relire ce que dit Quetzal10...
Je sais pas, même interrogation que toi...
Je trouve quetzal bien plus honnête avec elle-même que pas mal de gens ici et surement du coup bien plus en marche sur le chemin de la connaissance de soi....

Sinon, s'entrainer à passer un test de QI pour avoir un meilleur score, c'est juste tricher et biaiser le résultat qui du coup, n'est juste pas significatif. Ce n'est ni un examen ni un concours, c'est un outil pour mieux se connaitre. On n'est pas plus intelligent parce qu'on en eu un meilleur score en s'entrainant à ce test....Quelle drôle d'idée...
Il n'en ressort pas toujours ce qu'on veut, mais il en ressort toujours quelque chose, notamment au niveau de ses propres faiblesses. Alors s'entrainer pour masquer ses faiblesses juste sur ce test-là, c'est pour le coup clairement contre productif...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mer 25 Aoû 2010 - 9:55

Ceci étant, si on a vraiment été paralysé(e) par le stress, difficile de penser que ça révèle autre chose qu'un stress non maîtrisé et non véritablement les capacités intellectuelles.
Lorsqu'on est en plein émoi, il est bien difficile de rassembler ses esprits pour saisir les consignes, pour se concentrer, la panique parasitant tout, occupant les pensées.

J'ai déjà eu une très sale note à un contrôle où j'avais perdu tous mes moyens, je pense sincèrement qu'il ne reflètait pas mes capacités (c'est une matière où j'avais habituellement des 16, et là j'avais réussi à obtenir le complémentaire, soit 4). J'avais paniqué devant une difficulté en début de contrôle, comme un lapin sait courir vite mais ne le montre pas forcément lorsqu'il est tétanisé dans le rayon des phares d'une voiture.

C'est à soi de voir je pense si on a pu s'exprimer correctement malgré le stress (forcément présent). Si on aurait fait véritablement mieux dans d'autres conditions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mer 25 Aoû 2010 - 11:02

.


Dernière édition par zetortue le Dim 12 Sep 2010 - 19:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mer 25 Aoû 2010 - 11:14

Cherokee a écrit:Ceci étant, si on a vraiment été paralysé(e) par le stress, difficile de penser que ça révèle autre chose qu'un stress non maîtrisé et non véritablement les capacités intellectuelles.
Lorsqu'on est en plein émoi, il est bien difficile de rassembler ses esprits pour saisir les consignes, pour se concentrer, la panique parasitant tout, occupant les pensées.

J'ai déjà eu une très sale note à un contrôle où j'avais perdu tous mes moyens, je pense sincèrement qu'il ne reflètait pas mes capacités (c'est une matière où j'avais habituellement des 16, et là j'avais réussi à obtenir le complémentaire, soit 4). J'avais paniqué devant une difficulté en début de contrôle, comme un lapin sait courir vite mais ne le montre pas forcément lorsqu'il est tétanisé dans le rayon des phares d'une voiture.

C'est à soi de voir je pense si on a pu s'exprimer correctement malgré le stress (forcément présent). Si on aurait fait véritablement mieux dans d'autres conditions.
que le test soit représentatif des capacités ou pas, il reste néanmoins représentatif des faiblesses ( panique, stress etc..) et il montre donc sur quoi il faut travailler pour concrétiser les capacités. C'est en ça qu'il est intéressant.
Cela dit, d'après sa présentation, Quetzal n'a pas non plus l'air de carrément sous-exploiter son potentiel mais plutôt de bien s'en sortir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mer 25 Aoû 2010 - 11:27

zetortue a écrit:Quetzal10 a écrit :
je ne suis pas surdouée
Je suis qualifiée de personne trés brillante mais qui possède des fragilités dans les affects, la gestion des émotions et l'image ainsi que la connaissance de soi avec une grande labilité de la pensée...
A ceux qui sont en quête de vérité je confirme que celle ci peut être douloureuse et nécessite du courage pour l'affronter.
mon but était de faire partager ce résultat afin d'attirer l 'attention sur un entretien unique sans test qui peut s'avérer trompeur ......

je te remercie , Quetzal10 , d'être passée par là avant moi et d'avoir partagé ici le résultat , aussi bien "technique" qu' "intime" .
moi aussi , après une annonce basée seulement sur la "clinique" j'ai eu finalement envie de passer le test (j'ai RV en septembre , je "pressens" une réponse du genre de celle que tu as eue . )
Moi aussi je pressentais un résultat comme ça et j'ai eu tout le contraire. Tout ce qu'on peut dire, c'est qu'il faut passer les tests si on est près à accepter ce qui va en ressortir.


--un peu a cause de ma fréquentation de ce forum , où j'ai lu les discussions animées concernant " l'étiquette " zèbre (et au sujet de l'appellation Zèbre , je trouve que choisir un nom d'animal n'est pas si "bête" , savoir qui l'on est , avoir une "explication " a son malaise dans un certain environnement , au milieu de crocodiles par exemples , SANS aucun jugement de VALEUR : TOUT "animal "a sa place en ce monde ,que je le veuille ou non ( et avoir une partie d'explication aux erreurs des professionnels rencontrés dans sa vie ) peut aider a se "sentir" bien dans sa peau ,voire a apprendre a se protéger dans cet environnement , bref ce "symbole " me plait , mais faut dire que j'adoooore les fables de La Fontaine)
Les débats portent sur l'utilisation du terme zèbre à tord et à travers. Un zèbre est un surdoué, ce terme a été créé comme ça par JSF. Maintenant, on peut très bien se retrouver dans la description sans être surdoué. Dans ce cas, on n'est pas zèbre, mais il reste tout à inventer dans ce domaine, ce n'est pas parce qu'on n'est pas zèbre qu'on n'est rien. J'ai déjà tenté plusieurs d'amener les gens à le faire, mais j'ai l'impression qu'on préfère rester dans le déni et le mensonge à soi-même.


ça n'est ni plus ni moins que l'histoire du "vilain petit canard" , que Boris Cyrulnik a repris pour l'un des titres de ses livres ,petit canard qui se sent enfin bien quand il SAIT qu'il est cygne et qu'il rencontre des "comme lui" , qui ne le "rejettent " pas ...

d'ailleurs le fait d'avoir une réponse négative n'a -t-il pas pour effet de faire émerger la question suivante : je me sens bien sur Zebrascrossing , maintenant que quelqu'un ma dit que je n'étais pas Zèbre , ne vais je pas en être rejetée , si je le dis ?
Il y a de la place pour tout le monde, y compris sur ce forum. Personne ne sera rejeté pour une histoire de Qi, manquerait plus que ça...
Tant qu'il t'apporte quelque chose, il y a de la place pour tout le monde.


-- un peu parce que j'avais dit a mon fils que j'allais voir J.S-F et que je lui parlerais des résultats , et que ...je ne le lui en ai jamais parlé ,parce que finalement j'estimais ne pas avoir assez de "preuves" .

néanmoins ayant lu toute ma vie des livres de psy , ayant ramé longuement plus ou moins seule a comprendre mon histoire - et celle des autres en passant au cours de ma vie professionnelle - , je pense que même si décrire une "population" de "zèbres" permet a ceux qui s'y reconnaissent d'avancer dans la connaissance de soi et l'adaptation au monde autour , nous en sommes a l'age de pierre de la découverte et de la "classification" de nos différences a l'intérieur de notre "groupe" humain , surtout sur le plan psychologique , comme devaient l'être les premiers observateurs scientifiques des insectes par exemple .
tout est à inventer, il n'y a pas que la douance comme possilbité de classification. Ne pas oublier non plus que classification signifie mettre les gens dans des cases, et il y aura toujours des gens hors des cases.

je n'ai pas encore lu l'article proposé par Vega mais a priori je dirais comme Augenblick : c'est appétissant .
l'article re-cité par Augenblick poste par Luc , m'a bien plu , et enfin j'ai trouvé aussi des éléments intéressants sur le site du gappesm au "rayon" QI .

petit extrait :"Le tout nous donne une image, un reflet, à un temps T, de ce que peut PRODUIRE notre intelligence, ou simplement : donner à voir."

bref , j'irai faire ce test avec un "préjugé" (concernant le résultat ) ce qui est déjà en soi peut-être perturbateur de résultat , et la question que je me pose déjà , c'est : si la réponse est "pas zèbre " aurai je le "courage" d'aller aux rencontres proposées sur ZC ?
j'avais ce préjugé, j'étais très tendue, ça n'a rien changé. Cela dit, de façon générale, je réussis les concours et examens même sous une tension énorme.
En tous cas pour les rencontres, je pense que personne ne te rejettera, que c'est vraiment à voir avec toi-même, mais si ça t'apporte quelque chose, je ne vois pas pourquoi tu ne viendrais plus.
Le résultat de toutes façons, ne regarde que toi. Si tu as envie de le partager, fais-le, sinon, garde-le pour toi, mais c'est personnel.
Ce qui compte surtout, c'est de ne pas se mentir à soi-même.

ahhh en voila une question qu'elle est bonne , hein ? ben oui , j'aurai PEUR , peur de vous , dites donc , peur de me sentir bête quand je n'arriverai pas a suivre ...par exemple .
Y a pas de raison que tu arrives moins à suivre qu'avant, tu restes la même personne....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Invité le Mer 25 Aoû 2010 - 11:49

.


Dernière édition par zetortue le Dim 12 Sep 2010 - 19:49, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Non zèbre après le test

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum